HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Sam 17 Sep 2016 - 18:47
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Méridian. C'est une belle ville, vraiment. Je pourrais passer une petite éternité accoudée à la fenêtre de l'auberge où nous avons élu domicile au moins pour cette nuit, regardant simplement les bâtiments de style médiéval et me régalant de la bonne odeur des lieux. Enfin, juste une petite éternité. Plus sérieusement, ça doit bien faire une heure que je me tourne les pouces. Ren est tellement plongé dans son ouvrage -merci la bibliothèque- que je n'ai pas pu faire grand-chose de plus que lui apporter à boire et à manger pour m'assurer qu'il ne se flétrisse pas sur son bureau. S'en est même un peu effrayant parfois. Je le savais passionné, mais là c'est vraiment intense et potentiellement dommageable pour sa santé. Enfin, toujours est-il que, de mon côté, cette ambiance silencieuse digne d'un monastère va finir par me rendre folle. C'est donc dans cet ordre d'idées que je me prépare à sortir pour le reste de la soirée, prenant bien soin d'emporter une veste et mes Pokémons. Un baiser échangé plus tard, je suis moi-même dans cette fameuse rue que je regardais avec une attention lasse quelques instants plus tôt. Ah! Voilà qui est mieux! J'ai la ville à moi toute seule pour partir à l'aventure. Je pourrais faire tellement de choses! Mais en même temps je ne veux pas faire en solo des activités que l'on pourrait faire à deux demain... Ça s'annonce un peu plus difficile que prévu de choisir en fin de compte.

Je ressors ma fameuse brochure touristique pour mieux jauger mes options. Il est trop tard pour aller au Lac Latymer et c'est déjà établi, je n'y vais pas sans Ren. Considérant que j'ai déjà mangé je ne vais pas aller faire le tour des restaurants et aller voir un film dans une ville comme celle-ci, c'est vraiment une opportunité gâchée. Hm? Mais oui! Le Château Dulem! Les rumeurs parlent de spectres, de bruits étranges et de trucs du genre, mais pas d'insectes. Il ne m'en voudra probablement pas d'y être allée toute seule donc. La mine victorieuse, je trouve sans mal les grandes grilles de la propriété... privée. Eh merde! J'étais certaine qu'ils parlaient de visites pourtant. Je vais devoir trouver autre chose. En tout cas c'est l'idée jusqu'à ce qu'une des lumières du second se mette à clignoter et qu'un grand bruit dans la nuit me fasse sursauter. Est-ce qu'il y aurait quelqu'un? Quelle question idiote, bien sûr qu'il y a quelqu'un! La bonne question, c'est si cette personne a raison de se trouver là. Roh et ça ne me concerne pas! Quelques pas dans la direction opposée. Une petite minute. Jusqu'à preuve du contraire, je fais partie de l'Emblème du Gueriaigle. S'il y a eu invasion de propriété privée et que j'ai l'impression d'en avoir été témoin, je dois faire quelque chose, non? Sauf que je n'ai pas de preuves... Le Château est un lieu important sur la scène culturelle et touristique de Méridian et, à ce qu'il parait, des gens vivent encore dans l'une des ailes. Je ne peux pas rester passive, je n'en ai pas le droit.

Je regarde aux alentours, personne. Si ça se trouve ce n'est qu'une fausse alerte et je vais pouvoir en ressortir comme je vais y entrer : ni vue ni connue, sans déranger personne. La voie est libre, je peux donc lancer mon sac à bandoulière par dessus le mur d'enceinte. Impossible de reculer maintenant je suppose. Je prends un élan, appuie un pied contre la surface et étire les bras juste assez pour me hisser de l'autre côté. Souplement, je me laisse tomber de l'autre côté entre deux buissons et demeure immobile un instant, tendant l'oreille. Le soir est calme, je ne pense pas avoir été repérée. Regardant un peu partout autour, il ne me faut pas long pour retrouver mon sac et repasser la sangle à sa place habituelle. La pause est finie, il est temps de bouger. Je m'avance dans la longue pelouse jusqu'au bâtiment plus que centenaire, passant les fenêtres en revue. Il doit bien y en avoir une qui... bingo! Un carreau cassé. C'est un peu fou quand même, dans un bâtiment comme celui-là, que l'entretien ne soit pas plus rigoureux. Toujours est-il que ça me permet d'atteindre la poignée et d'ouvrir pour mieux enjamber l'ouverture et me retrouver dans un couloir sombre et poussiéreux. Je referme derrière moi et attends que mes yeux s'habituent à l'obscurité.

L'endroit est calme et la lumière filtre par les fenêtres pour mieux révéler des particules de poussière qui flottent un peu partout. J'entends, ça et là, des planches qui craquent. Je m'attarderais bien aux frioritures qui agrémentent les murs et aux somptueuses peintures, mais j'ai d'autres priorités dans l'immédiat. Furtive et le pas rapide, je quitte le couloir à la recherche d'escaliers. Je dois gagner la fenêtre qui a attiré mon attention à partir de la rue, s'il y a malfrat, ce sera dans ces environs. S'il n'a pas eu le temps de déjà bouger et si ce n'était pas un simple Pokémon spectre. Enfin, ce ne sont que des superstitions... mais j'ai bien envie d'y croire. Après quelques minutes, je commence à réaliser que l'endroit n'est pas seulement grand, il est aussi vieux et donc difficile. Les couloirs sont des dédales et les pièces se succèdent en ordres parfois douteux. Dans qu'est-ce que je me suis embarquée? Sur mes gardes, j'entre finalement dans une pièce plus petite que les autres, un genre de bureau cliché aux murs plein de livres avec son propre globe terrestre sur pattes de fauve. C'est là que je le vois. Ou, plutôt, que je vois une silhouette suspecte. Alertée, je ressors de la pièce pour me coller contre le mur, juste à côté de l'entrée. Je n'y passe que la tête, avec précaution, pour pouvoir interpeller cette "ombre" sans pour autant être une cible facile. Espérons juste que je ne sois pas tombée sur l'un des vrais habitants de l'endroit, sans quoi mes mots vont être très, très ironiques.

- Qui va là? Je ne vous veux aucun mal et vous prierais de décliner votre identité.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_445Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_095Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_129Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_058
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Dim 18 Sep 2016 - 19:36
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Mon premier objectif en revenant à Méridian était de retourner me promener dans le château pour essayer d’y trouver des pokémons Spectre. J’étais arrivé en ville plusieurs jours auparavant, mais je n’avais toujours pas eu l’occasion de faire le faire. Avec les problèmes causés par le Tenefix, j’ai préféré m’occuper de lui avant de faire quoi que ce soit d’autre. Maintenant que je l’avais confié aux bons soins de Rachel, je pouvais enfin faire ce que je souhaitais. Enfin, pas exactement, il a d’abord fallu que je retourne voir un médecin pour qu’il s’occupe de ma morsure à la main. Une première visite pour une griffure au bras et une seconde pour ça, j’étais bien content de ne plus avoir ce monstre de Tenefix. J’espérais réellement qu’il ne posait pas de problème à sa nouvelle dresseuse. Quoi qu’il en soit, de mon côté j’avais maintenant toute la main droite et le poignet entourés de bandages après les soins du docteur. Ce n’était pas douloureux, mais vraiment pas beau à voir en dessous des bandes de tissus.

Néanmoins, je refusais de laisser ce problème m’empêcher de retourner me promener dans ce vieux Château de Dulem. Ayant passé la majeure partie de ma journée à l’hôpital, la nuit commençait déjà à tomber lorsque j’en suis sorti. Je n’ai donc pas perdu de temps pour me rendre à la vieille bâtisse. C’était déjà la troisième fois que j’y allais, alors je commençais un peu à connaître les environs. La brèche dans la muraille était toujours là alors je n’ai eu aucune difficulté à entrer dans l’enceinte fortifiée. Contrairement aux fois précédentes, je ne suis pas passé par la porte grinçante, mais par une autre plus petite se trouvant un peu plus loin. Je me retrouvais donc dans un secteur que je n’avais pas exploré lors de mes deux précédentes visites dans le bâtiment. Je savais que c’était d’ici qu’était originaire mon Monorpale, je l’ai donc fait sortir de sa pokéball pour qu’il puisse se promener avec moi et pourquoi pas me guider vers des endroits qu’il appréçait. L’épée spectrale semblait contente d’être revenu ici puisque Baron poussa des petits cris de joie en me tournant autour. Il se plaça ensuite devant moi pour que je le suive.

Je suis donc parti à la suite de mon pokémon jusqu’à ce qu’on se retrouve dans une pièce où se trouvaient d’autres Monorpale avec lesquels il semblait très bien s’entendre. Je me demandais s’il s’agissait de sa famille… Trouvant la scène vraiment magnifique, j’ai sorti mon téléphone portable pour prendre une photo de ce groupe d’épées. En se déclenchant le flash éclaira l’intérieur de toute la pièce et a effrayé les pokémons, ce qui les fit fuir. Dans la panique, le groupe de Spectres fit tomber une étagère pleine de bibelots dans un grand fracas. J’étais déçu, mais je me disais que j’avais probablement réussi à prendre une belle photo. N’ayant aucune raison de rester plus longtemps dans cette pièce, mon Monorpale est reparti à l’aventure, moi sur ses talons. Je ne savais pas où il souhaitait se rendre cette fois, mais j’allais le suivre jusqu’à sa nouvelle destination. On a marché un certain temps jusqu’à ce qu’il entre dans une nouvelle pièce et se place au-dessus d’une sorte de globe. J’allais le suivre à mon tour lorsque je vis quelqu’un d’autre entrer dans la pièce par une autre porte. Je ne savais pas de qui il s’agissait, mais cette personne semblait avoir remarqué mon pokémon puisqu’elle est ressortie aussi vite qu’elle est entrée. Profitant de ce moment, j’ai fait signe à Baron de revenir vers moi.

Dissimulé dans l’ombre, je pouvais observer ce qu’il se passait sans être vu, j’ai donc murmuré quelques instructions à mon Monorpale pour lui dire ce qu’il allait devoir faire. Il y a assez longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de m’amuser en faisant peur à d’autres, alors j’allais profiter de l’occasion. Je ne savais pas qui était cette personne, mais vu sa précédente réaction, il y avait des chances pour qu’elle ne soit pas rassurée de se trouver ici. Une voix féminine se fit alors entendre au niveau de la porte pour demander qui était là. Je pouffais légèrement de rire, mais je me suis retenu pour ne pas dévoiler ma position. Je me suis simplement contenté de faire un signe de la tête à mon type Acier pour lui faire comprendre qu’il était temps d’y aller. Baron s’élança alors dans la direction de cette femme avant de s’arrêter juste devant elle. Il la fixa un instant avant d’attraper son fourreau avec son ruban bleu pour en sortir sa lame. Maintenant en position de combat, il commença à donner des coups comme pour essayer de trancher cette femme. Bien entendu, je lui avais dit de ne faire que semblant et de bien faire attention à ne jamais vraiment la toucher. Prêt à tout, il se préparait à suivre tous les mouvements de l’inconnue si elle tentait de s’éloigner.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Lun 19 Sep 2016 - 2:55
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Ah ouais, c'est une mauvaise nouvelle ça. Sortant de la pénombre, c'est bel et bien un pokémon spectre qui m'accueille et donc, par conséquent, ce n'est pas un horrible voleur. Le seul problème, c'est que de tous les spectres sur lesquels j'aurais pu tomber, il a fallu que ce soit une épée possédée sans doute capable de me blesser sérieusement si je ne fais pas attention. La lumière de la lune qui se reflète sur le fil de la lame, lui, ne me donne pas envie de faire ami-ami en tout cas. Il est agressif, peut-être se sent t-il menacé? Je ne connais pas trop les Pokémons spectres et, donc, je ne sais pas trop comment me comporter avec lui pour l'apaiser. Je pourrais simplement essayer de reculer, lever les mains et essayer de lui faire comprendre que je ne suis pas une menace, mais une petite voix me rappelle que je ne peux pas. Je pourrais être en danger, je suis en danger. Si je devais être blessée, Ren ne me le pardonnerait pas. D'autant plus que je suis partie pour une simple promenade à l'origine. Si je n'aime pas le laisser partir seule par crainte qu'il se perde, de son côté il sera perpétuellement inquiet si je ne fais rien pour atténuer mon imprudence. C'est dans cet ordre d'idées que, après avoir reculé de quelques pas, je lance la pokéball de mon starter en un geste défensif. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus discret, mais ça va devoir faire l'affaire. Ma sécurité est en jeu et je n'ai plus le droit de faire comme si ça ne comptait pas. Le dragon, étirant son échine et relevant la tête, lance un grondement menaçant en direction de l'épée. S'il compte, comme je le pense, le type acier dans ses caractéristiques, alors nous avons l'avantage, techniquement. Enfin, hors de question de le blesser, je dois juste le faire fuir pour ma propre protection. Remarque faire comprendre ça à Beast...

- Contente-toi d'une charge, ça devrait être suffisant pour le faire reculer!

J'espère en tout cas.  Je n'ai pas envie de mener un combat Pokémon ici et encore moins avec Beast. Remarque je dis ça, mais c'est encore moins pire que ma Onix... Bref, dans tous les cas, c'est une propriété privée et je n'ai pas envie d'abîmer les lieux, légitime défense ou pas. Ajoutons à cela que mon dragon, ces temps-ci, semble de moins en moins disposé à écouter mes ordres. Allons, ce n'est pas le moment de m'inquiéter de cela. Plus je doute de mes capacités à le dompter et à lui faire se plier à mes ordres et moins il m'obéira. Je dois rester confiante, la tête froide. C'est moi la dresseuse, il va m'écouter. Sauf que les choses ne se passent pas de la meilleure des façons. La bête est énervée par les esquives fluides du fantôme et ses crocs se font de plus en plus insistants, ses grognements plus agressifs. S'il réussit à attraper le Pokémon... Ce n'est plus moi qui est en danger on dirait.

- Beast, ça suffit, il a compris. Beast! Arrête!!

Furieux, et sans doute provoqué par ma propre nervosité, par ma peur, le Carmache se détourne de sa cible et, cette fois, c'est vers moi que se dirige son cri alors qu'il avance en ma direction. Les yeux grands ouverts, le coeur manquant un battement, je tente de m'éloigner et n'arrive qu'à m'enfarger dans mes pieds. Je tombe au sol, sur les fesses, alors qu'une mèche de cheveux vient barrer le milieu de mon visage rendu blême. Si je trouvais l'épée fantôme effrayante avant, la comparaison n'est même plus possible. Les mains tremblantes, je réussi à récupérer ma pokéball et à le rappeler avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit de plus. C'est un silence écrasant, après ses rugissements rageurs, qui fait s'affaisser les couloirs du Château de Dulem. Je tremble de la tête au pied, effrayée pour de bon. Mais qu'est-ce qui vient de se passer? Est-ce que Beast aurait vraiment été capable de m'attaquer, moi, si je l'avais laissé faire? Sa propre dresseuse?!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_445Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_095Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_129Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_058
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Mar 20 Sep 2016 - 3:36
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Je riais discrètement, la main devant la bouche, en voyant que la jeune femme reculait devant les coups portés dans le vide par mon Monorpale. Malheureusement, elle se reculait et s’éloignait donc de la porte, ce qui signifiait que je ne pouvais plus la distinguer. Il fallait que je m’approche pour pouvoir continuer à voir ce qu’il se passait. Je suis donc sorti de ma cachette dans l’obscurité pour aller me mettre à côté de la sortie de la pièce et observer ce qu’il se passait dans le couloir. La jeune femme, que je voyais un peu mieux désormais, attrapa une pokéball pour en faire sortir un pokémon. Je ne l’avais jamais rencontré celui-là auparavant, mais il n’avait pas franchement l’air très sympathique vu le grognement qu’il a poussé. Je ne le connaissais pas, mais il était fort probable qu’il s’agisse d’un Dragon vu sa façon de se tenir et de grogner. Il y avait de grandes chances qu’il soit puissant, ce qui n’était pas franchement une bonne chose. À l’origine, je voulais simplement faire peur à cette femme, mais maintenant mon pokémon se retrouvait en danger face à cette chose.

Heureusement pour Baron, l’ordre donnée par la dresseuse à sa pokémon laissait entendre qu’elle n’avait pas compris qu’elle se trouvait face à un type Spectre. En effet, elle lui a demandé d’utiliser une attaque Charge, soit une attaque de type Normal qui n’avait donc strictement aucun effet sur mon type de prédilection. Mon épée spectrale n’eut donc aucune difficulté à éviter toutes les attaques envoyées par la créature qui semblait vraiment s’énerver de ne pas toucher sa cible. Le supposé Dragon poussait des grognements et devenait de plus en plus brutal dans ses attaques. Tant qu’il se contentait d’utiliser des charges, il n’y aurait pas de problème, mais je voyais que par plusieurs fois, il avait tenté d’utiliser ses crocs et de mordre Baron. Hors, Morsure étant de type Ténèbres, c’était vraiment problématique s’il réussissait à attraper l’épée.

Les choses semblaient vraiment très mal partie puisque la dresseuse demanda à son pokémon d’arrêter ses attaques, mais celui-ci ne semblait vraiment pas d’accord pour obéir aux ordres. Pire que ça, il s’est retourné contre sa dresseuse pour lui rugir dessus avant de se diriger vers elle l’air menaçant. Celle-ci avait l’air réellement effrayé par la situation et reculait devant l’avancée de son pokémon. Malheureusement, je ne sais pas comment elle s’est débrouillée, mais elle a réussi à trébucher et à tomber sur les fesses alors que la menace avançait toujours vers elle. Là, ce n’était plus amusant du tout ! La terreur que je lisais sur son visage n’était pas celle que j’appréciais comme lorsque je m’amusais à faire peur à l’aide de mes pokémons. Là, on était face à un véritable danger provoqué par un pokémon se retournant contre son dresseur. Je m’étais déjà retrouvé dans une situation semblable à cause de mon Tenefix et mon bandage sur la main était la preuve de ce qu’il m’avait fait. Mais là, la situation est encore pire que la mienne l’était puisque ce pokémon à l’air beaucoup plus impressionnant. J’étais sur le point d’intervenir en ordonnant à Baron de passer réellement à l’attaque lorsque la dresseuse rappela son pokémon à l’intérieur de sa ball. La jeune femme sur le sol tremblait toujours à cause de la peur et je n’aimais pas voir ça. Malgré ma timidité, je me suis donc dit qu’il fallait que j’aille l’aider.

Ne voulant pas lui faire peur encore plus en surgissant devant elle, je suis retourné plus loin dans la pièce et je me suis approché en faisant un peu plus de bruit qu’à l’accoutumée en m’approchant. Lorsque je suis arrivé au niveau de la porte derrière laquelle elle se trouvait, j’ai fait un signe à Baron même s’il avait déjà compris par lui-même que le moment n’était plus à la rigolade. Le pokémon s’est donc rangé de lui-même dans son fourreau avant de se placer à côté de moi, flottant au-dessus de mon épaule. Je suis arrivé au niveau de la dresseuse et je lui ai tendu la main gauche, seule valide pour le moment, pour l’aider à se relever tout en lui disant de ma petite voix hésitante :

-Vous a… a… allez bi… bien ? Je suis dé… dé… désolé pou… pour ma mau… mauvaise bla… bla… blague avec Mo… Mo… Monorpale. C’est de… de ma fau… faute tout ce qui… qui… qui est a… arrivé.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Sam 24 Sep 2016 - 21:20
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Je suis encore perdue dans mes pensées, me rejouant la scène en boucle dans ma tête. Beast m'a montré les crocs, il a grogné contre moi. Il s'est permit d'adopter une telle attitude vis à vis de moi et, comme une idiote, j'ai eu peur. Notre hiérarchie ne fonctionne plus, je dois trouver un moyen de le soumettre à nouveau, sans quoi il ne va plus jamais vouloir m'écouter. Et puis il n'y a pas que ça. Que se serait-il passé si je n'avais pas été assez rapide, si je n'avais pas réussi à le rappeler dans sa balle? Est-ce qu'il aurait continué? Est-ce que Beast aurait été capable de m'attaquer? Je dois en parler à Ren. Est-ce que je dois en parler à Ren? Il sera forcément inquiet, mais en même temps c'est peut-être le genre de problème que je dois régler moi-même. Si quelqu'un d'autre s'en mêle, il est possible que je n'arrive pas à reprendre le contrôle. Sauf que Ren m'a fait promettre de tout lui partager, que nous pourrions affronter tout ce qui se mettrait sur notre chemin en équipe. Et dès qu'il sera au courant, il ne voudra peut-être plus me laisser seul avec Beast, ce qui pourrait poser problème. Je vais devoir trouver une solution, prendre une décision, mais c'est difficile. Je suis plongée tellement loin dans mes pensées que je ne remarque pas tout de suite cette silhouette qui se détache des ombres pour venir me rejoindre. C'est sa voix qui me fait sursauter et qui attire mes yeux d'améthyste jusqu'à sa forme timide.

Il bégaie tellement que je dois me concentrer pour comprendre tout ce qu'il dit, ce qui a le mérite de m'aider à changer d'attitude. S'il y a quelqu'un d'autre avec moi et que cet individu en question est plus effrayé que moi, c'est un réflexe que de trouver le courage pour nous deux. D'autant plus que c'est, tant qu'à y être, vraiment pratique. Si tout le monde se permet de sombrer dans la peur ou la gêne, ça ne peut qu'empirer. Bref. Le jeune homme me demande si je vais bien et s'excuse pour la blague qu'il a fait avec son Monorpale. Ah. C'était une blague. Bien sûr. Je ne vais certainement pas l'encourager à recommencer vu le résultat désastreux du gag qui se voulait pourtant inoffensif. Remarque en même temps brandir une épée sous le nez de quelqu'un pour le plaisir, c'est le genre de chose qui dépasse les limites si on me demande mon avis à moi. Ceci étant dit, il a vraiment l'air de regretter ce qu'il a fait, ça lui apprendra peut-être la leçon. Dans un cas comme celui-là, d'autant plus que je suis occupée à m'en faire pour beaucoup d'autres choses, je n'ai pas envie de commencer à prendre un ton moralisateur pour lui faire réfléchir à ses actions. Il a l'air d'un grand garçon, il est probablement en mesure de s'en charger tout seul.

Calmée, je me relève tranquillement avant de remettre de l'ordre dans mes affaires et de nettoyer sommairement mon jean. Je m'humidifie les lèvres, rendues sèches par l'air ambiant, et le reconsidère du regard. Une chose est certaine, je ne l'ai jamais vu auparavant et il est trop embarrassé pour ouvrir la conversation, c'est donc moi qui vais devoir m'en charger. Par où commencer dans une situation comme celle-là? Je ne sais pas trop, mais je vais bien devoir trouver. Je n'ai quand même pas envie de rester planter là à le fixer à jamais, tout comme je ne peux pas me contenter de tourner les talons et de repartir comme je suis venue. Ce n'est pas par hasard que je suis entrée dans ce bâtiment et, si ça se trouve, c'est bel et bien ce petit farceur qui m'a incitée à m'aventurer en ces lieux.

- Personne n'a été blessé, c'est l'important pour cette fois. Je m'appelle Estelle, et toi?

Une fois les présentations faites, je me dois, par simple devoir d'Emblème, de lui poser une ou deux questions. C'est bien drôle comment je me découvre un côté bien plus entreprenant et à la limite du zèle lorsque viens le temps d'exercer mes fonctions. Quelque chose me dit que nous ne sommes pas tous comme ça chez les Gueriaigle, bien qu'en même temps je n'en connais pas des masses. Peut-être que cette voie mériterait d'être un peu plus explorée par mes soins? Je me demande quel serait l'avis de Ren sur la question. Mh. Alors le grand méchant dragon qui me grogne dessus je ne veux pas lui en parler, mais ça oui? J'y penserai plus tard! Ce n'est pas le moment là. D'autant plus que les ombres semblent se mouvoir d'une façon peu naturelle. Est-ce que des fantômes seraient en train de se préparer à nous faire subir leurs propres blagues maison? Qu'est-ce que je raconte, bien sûr que non. Du moins je l'espère.

- J'ai vu de la lumière et j'ai entendu un gros bruit, du coup j'ai peur que quelqu'un soit venu vandaliser les lieux. Tu es au courant de quelque chose?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_445Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_095Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_129Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_058
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Dim 25 Sep 2016 - 21:53
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
La jeune femme se redresse seule, sans se servir de ma maint tendue. Je devais avoir l’air bête à attendre comme ça, alors j’ai rapidement remis mon bras le long de mon corps en silence. Je ne savais pas quoi dire alors je restais silencieux à observer cette personne qui se relevait et enlevait la poussière de ses vêtements. Une fois debout et quelque peu nettoyée, cette demoiselle s’adressa à moi pour dire que le principal était qu’il n’y avait pas eu de blessés. Elle ajouta également quelques mots de présentation. J’étais plutôt rassuré de voir qu’elle n’avait pas l’air plus énervé que cela par le tour que je venais de lui jouer. J’aurais été plus qu’embarrassé si elle avait commencé à se plaindre de mes actes. C’était donc une bonne chose qu’elle reste calme et se contente de me donner son identité. Par politesse et aussi pour éviter de créer plus de problème que ce que j’avais déjà fait, j’ai à mon tour fait ma présentation de ma petite voix craintive :

-Je su… suis Ti… Ti… Timothy Boote et… et… et lui c’est Ba… Baron, mon Mo… Monorpale.

Lorsque j’ai fini de me présenter, la dresseuse qui se trouvait face à moi reprit la parole. Elle m’annonça qu’elle avait vu de la lumière et entendu du bruit à l’intérieur du château et qu’elle craignait qu’on soit en train de le vandaliser. Je ne voyais pas vraiment de quoi elle pouvait bien parler puisque j’étais arrivé il y a un petit moment dans la bâtisse et je n’avais pas entendu le moindre bruit. Enfin, mis à part le fracas provoqué par le départ des Monorpales quand j’avais pris ma photo. C’est là, que j’ai compris que c’était probablement ce bruit là dont elle parlait et que j’en étais responsable. Même en y réfléchissant bien, la lumière provenait possiblement du flash de mon téléphone lorsque j’avais pris le groupe d’épées en photo. Cette Estelle a fini en me demandant si j’avais des informations sur ce sujet, ce qui était donc le cas. Malheureusement, pour lui en faire part, il fallait que je recommence à lui parler et ça ne me plaisait pas plus que ça. Cependant, après ce qu’elle avait vécu à cause de moi, je me disais que je me devais de lui donner les informations qu’elle recherchait. J’ai donc repris la parole pour lui dire :

-Ou… oui, je pen… pen… pense sa… savoir de quoi vous pa… parler. J’ai pris u… u… une photo d’un grou… groupe de Mo… Monorpales a… a… avec mon f… f… flash. I… ils ont eu p… peur et sont pa… partis en ren… renver… renversant des tas de… des tas de babioles, ce… ce qui… qui a fait beau… beau… beaucoup de bruit. Dé… dé… désolé…

Je lui avais expliqué la situation et j’espérais qu’elle allait comprendre que je disais la vérité et que je n’étais pas là pour vandaliser les lieux. Comme pour lui prouver que je disais la vérité, j’ai sorti mon téléphone de ma poche afin d’ouvrir la dernière photo prise et lui montrer le groupe de pokémons épées.

Malgré toute cette discussion, je n’arrivais pas à me sortir de la tête ce qu’il s’était passé entre la dresseuse et son pokémon lorsqu’elle avait fait appel à lui. Il y a peu, j’avais moi aussi affaire avec une créature qui refusait mon autorité et s’en prenait à moi. On m’avait aidé à régler le problème alors je me disais qu’il était normal que je tente de faire quelque chose pour aider cette jeune femme à son tour. J’avais une petite idée de ce qu’elle pouvait ressentir et je ne pouvais clairement pas la laisser se poser trop de questions. Il fallait que je tente quelque chose. Je me suis donc forcé, malgré ma timidité à reprendre la parole pour lui dire :

-J’ai… j’ai vu ce… ce… ce qu’il s’est pa… passé a… a… avec votre po… pokémon. Est… est-ce que… est-ce que c’est cou… courant de… de sa part ? Je… je… je me suis re… retrouvé dans cette si… si… situation i… il y a peu et je… je vois ce que vous… vous… vous de… devez ressentir.

Tout en parlant, j’ai montré ma main droite recouverte de bandages, trace la plus récente des agressions subies de la part de mon ancien Tenefix.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Mar 27 Sep 2016 - 5:26
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Timothy, c'est noté. Et l'autre c'est Baron, d'accord. Je vais devoir mémoriser tout ça malgré que mon esprit soit encore bien loin. Ça ne m'empêche toutefois pas de faire d'énormes efforts pour le questionner et me recentrer sur le problème de la soirée. Beast peut attendre de toute façon, n'est-ce pas? Enfin, autant dire que j'ai envie de le faire attendre, d'éviter le problème aussi longtemps que faire se peut. Toujours est-il que le jeune homme, malgré sa timidité, a la gentillesse de me partager ses connaissances, preuve matérielle à l'appui. Voilà de quoi me faire lâcher un soupir amusé. C'est tout? Je me suis vraiment inquiétée pour rien. Ce n'était au final qu'un malentendu. J'essaie d'esquisser un sourire, bien que le résultat n'est probablement pas ce qu'il y a de plus convaincant.

- Merci bien. Au moins maintenant le mystère est éclairci.

Et ça n'avait rien à voir avec le vieux concierge jaloux qui se lance dans un plan élaboré pour se venger via l'utilisation de superstitions vieux jeu. Comment ça mon exemple est trop spécifique?! C'est un excellent concept déjà, je suis certaine qu'on pourrait en faire toute une série télé... Ahem. Toujours est-il que je n'ai pas la liberté de laisser mon esprit vagabonder en ces idées plus divertissantes et légères. Mon camarade de la soirée, lui, a décidé d'attaquer le problème de front. Il a beau balbutier à toutes les syllabes, ce Timothy est plus courageux que moi pour le coup. C'est avec bravoure qu'il s'attaque au sujet difficile, celui qui me fait retrouver un air plus pâle, plus sobre. Si sa question a d'abord pour effet de me faire rentrer un peu la tête dans les épaules en réflexe défensif, le reste me force à m'ouvrir à lui. Ce n'est pas par hasard qu'il m'en parle ou par simple maladresse. Non, c'est parce qu'il a déjà vécu quelque chose de ce genre, blessure à l'appui. Voilà qui était pour le moins inattendu, mais qui me force à le regarder d'un tout nouvel oeil. Peut-être pourra-t-il m'aider? Si ça se trouve je réussirai, avec son aide, à régler tout cette situation avec mon starter sans même inquiéter Ren? Ça m'arrangerait beaucoup ça. D'autant plus que Timothy n'a pas l'air méchant du tout en fait, son regard ambré brille de bonnes intentions. Timide, certes, mais ça n'a rien à voir avec sa possible gentillesse. Je me mords donc la lèvre inférieure, à la recherche de mots, avant de finalement tout lâcher d'un coup. Ce n'est sans doute pas l'idéal, mais c'est à force de parler que je fini par dire des trucs bien, à l'usure comme on dit.

- Non, ce n'est pas courant du tout. Enfin, ce ne l'était pas avant. Depuis qu'il a évolué, j'ai l'impression que Beast est plus violent que jamais. Au début il était seulement joueur, mais j'ai commencé à avoir de plus en plus de mal à le contrôler, il a même déjà chargé sur mon copain une fois, mais il n'était pas comme ça avant et puis ce n'était pas sa faute cette fois-là, pas totalement je suppose. Beast m'écoutait avant, mais on dirait que... que j'ai commencé à avoir peur? Il ne me respecte plus, il... Il a osé grogner dans ma direction. Il n'avait jamais fait ça avant, il ne m'aurait jamais fait ça. Je l'ai depuis qu'il est bébé!

Je marque une pause pour reprendre mon souffle, essayer de me calmer. Toute cette histoire me secoue plus que je ne l'aurais cru. Maintenant que j'en parle, que les émotions montent, c'est différent que d'essayer de tout ignorer en bloc. Mon Carmache est tout de même mon starter, mon premier compagnon. Il me paraît loin le temps où je pouvais dormir contre lui, ma tête montant et descendant au rythme de sa respiration. Qu'est-ce qui a bien pu se passer? Est-ce à cause de Ren, parce que je passe plus de temps avec mon aimé qu'avec le dragon? Voilà une possibilité que je n'avais pas envisagée avant et dont j'aurais franchement pu me passer. Après ce n'est peut-être pas ça, ce n'est pas obligé d'être ça.

- Désolé... je ne devrais pas raconter tout ça. C'est juste... Je ne pensais jamais que Beast me ferait ça à moi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_445Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_095Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_129Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_058
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Mer 28 Sep 2016 - 1:08
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
La dresseuse face à moi semblait un peu gênée à l’idée de me parler de son problème avec son pokémon. Je comprenais parfaitement cela puisque moi-même, je détestais devoir parler de moi avec un inconnu et là, je me permettais de lui poser des questions. Je m’étonnais moi-même et m’en voulait quelque peu d’avoir agi de la sorte. Après, ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse comme le dit le proverbe. Néanmoins, après un certain temps d’incertitude, cette Estelle commença à parler de son problème. Elle m’expliqua ainsi que son pokémon était de plus en plus brutal depuis son évolution. Aucun de mes compagnons n’avait encore évolué alors je ne savais pas trop ce que cela pouvait provoquer comme changement dans leur caractère. Quoi qu’il en soit, sa Beast était passée du jeu à la violence en allant jusqu’à s’en prendre aux humains. Quand elle parla du fait qu’elle avait chargé quelqu’un, je me demandais si cette personne allait bien puisqu’ayant vu la créature, je savais qu’elle était plutôt imposante et semblait vraiment dangereuse. Estelle semblait complètement effondrée par le comportement de son pokémon alors qu’elle s’en occupait depuis qu’il était bébé.

En écoutant ses propos, je cherchais une raison qui pourrait expliquer son brutal changement de caractère, mais je ne voyais pas trop. C’était quelque chose qui ne m’était pas arrivé avec Tenefix puisqu’il m’avait agressé directement, ce n’était pas arrivé au fil du temps. J’étais perdu dans mes pensées lorsque la dresseuse reprit la parole pour s’excuser de m’avoir parlé de tout cela. Cette histoire semblait vraiment la retourner puisque je ne voyais aucune raison de s’excuser. Après tout, c’était moi qui lui avais demandé des informations. Elle n’avait pas commencé à m’expliquer ses problèmes par simple envie. Touché par sa détresse, je me suis forcé à lui adresser un sourire malgré la difficulté que cela représentait de m’ouvrir de la sorte avec une quasi-inconnue. Histoire de la rassurer, je lui ai calmement dit :

-P… pas la peine de… de vous ex… ex… excuser. C’est m… m… moi qui a de… demandé.

Après ces quelques mots, j’ai attrapé mon menton avec ma main, plongé dans une intense réflexion. J’essayais de me rappeler les suppositions faîtes par Rachel quand je lui avais demandé des conseils à propos de mon Tenefix violent. Elle avait supposé qu’il n’acceptait pas de ne pas être le dominant, c’était peut-être la même chose avec Beast depuis son évolution… Bébé, ça ne lui posait pas de problème d’écouter sa dresseuse puisqu’elle devait représenter un repère maternel, mais maintenant qu’il avait évolué, ce n’était peut-être plus la même chose. Il était possible qu’il soit en train de chercher à s’émanciper de sa dresseuse, comme il l’aurait fait avec sa mère à l’état sauvage. Enfin, ce n’était qu’une supposition que je faisais, il n’y avait absolument rien de sûr dans cette théorie. Je me suis donc décidé de la soumettre à Estelle pour voir ce qu’elle en pensait et lui proposer un possible échappatoire :

-J’ai peu… peut-être u… u… une idée. Pou… pour mon Tenefix, on… on… on m’a dit qu’il vou… voulait peut… peut-être être le… le… le do… dominant. Je me… me deman… demande, si ce… ce n’est pas la… la… la même chose pou… pour Beast. I… il cherche peu… peut-être à se dé… dé… détacher de… de la mère que vous re… représentez. Si c’est vrai… vraiment ça, je vous pro… propose de le lai… laisser vous mon… montrer qu… qu’il a gran… gran… grandi en menant un com… combat par lui-même. Contre mon Mo… Monorpale par ex… exemple.

J’avais beaucoup parlé et par conséquent beaucoup bégayer. J’avais honte de m’exprimer de la sorte, mais je ne parvenais pas à faire autrement. Je devais être complètement rouge de gêne à cause de ma façon de m’exprimer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Sam 1 Oct 2016 - 17:01
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Je ne m’attendais clairement pas, dans un endroit comme le Château de Dulem, à rencontrer quelqu’un d’aussi doux et d’aussi gentil. Toujours timide, Timothy me balbutia de ne pas m’excuser, qu’il était celui qui avait demandé après tout, et je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire. Il s’efforçait de bien me faire me sentir à l’aise et ça, c’était quelque chose de précieux. Ce n’est pas tout le monde qui se donne la peine après tout, il faut apprécier les gens qui le font ! Puis, plongeant dans un mode de réflexions profondes qui n’était pas sans me rappeler quelqu’un d’autre… Oui bon, c’est mon Ren, bien sûr que je vais en parler partout. Chaque fois que je vois une similarité chez quelqu’un d’autre je me dois de faire le lien, c’est juste comme ça. Bref ! Toujours est-il qu’il formula une hypothèse sur le besoin de dominance de Beast. Ce n’était pas tiré par les cheveux. Enfin remarque, en même temps n’importe quelle option qui pourrait peut-être me permettre d’arranger les choses avec Beast me paraissait bonne à prendre. Que ce soit logique ou pas ne m’intéressait pas beaucoup, seule ma relation avec mon dragon m’importait. Le laisser faire un combat contre son Monorpale ? Mmh. Ça par contre j’avais un peu plus de mal. Non pas que l’idée soit mauvaise, mais j’étais encore trop secouée par le comportement de Beast pour le laisser ressortir de sa sphère ce soir, surtout si cela impliquait de le laisser se battre. Si jamais nous avions tort alors il n’y avait aucun moyen de prédire le comportement du Carmache et de savoir ce qu’il ferait. Non seulement je me mettrais en danger, mais Timothy aussi pourrait l’être et ça, c’était hors de question. Je sais, je sais, je peux entendre Ren qui tend les épaules d’ici, mais osef. Pour moi, la sécurité des autres passera toujours avant la mienne. C’est ça être un membre de l’Emblème d’abord et avant tout.

- L’idée est bonne, mais… je pense que je vais attendre de pouvoir mieux l’encadrer avant de tenter ça. Si on se trompe et qu’il se déchaîne ici et en pleine nuit, nous ne pourrons pas le maîtriser et je ne sais pas pour toi, mais personne de mon côté ne sait que nous sommes ici. Ce ne serait pas très prudent.

Cela mis à part, j’ai bien eu l’occasion de remarquer que Timothy n’avait pas l’air très très à l’aise. Suffit de l’entendre parler et de voir ses joues si rouges qu’elles éclairent presque la pénombre. Je me sens un peu mal de le voir se mettre dans cet état par ma faute et, du même coup, je décide de faire quelque chose. J’ignore si ça l’aidera à être plus à l’aise, mais ça ne m’empêche pas d’essayer. Je m’efforce donc d’esquisser mon sourire le plus chaleureux et le plus doux possible, déjà, pour le mettre en confiance. Les mains sagement glissées derrière mon dos, je reprends la parole en espérant ne pas trop le brusquer.

- Tu sais, tu n’as pas besoin de t’en faire tant que ça. Prends le temps de dire les mots, je ne suis pas pressée. Et puis tu m’as l’air de quelqu’un de gentil. Enfin, ça n’a pas trop rapport, mais je ne voudrais pas manquer l’opportunité de te le dire.

J’espère que ça pourra le mettre en confiance juste un peu. Je me doute que je ne vais sans doute pas faire disparaître son bégaiement d’un coup, peut-être même que je vais avoir empiré les chose en abordant le sujet directement, mais ce n’est pas mon genre de rester assise sans rien faire. Quelle que soit l’issue, je dois au moins essayer d’améliorer les choses, de mettre mon grain de sel, tout le temps. Parfois ça me permet d’aider les autres, parfois pas. Nous verrons bien le résultat cette fois… ou pas. Enfin, dans le sens de nous ne verrons rien. Parce que la lumière vient de s’éteindre. Oui oui, vous avez bien compris. Dans ce couloir éclairé seulement par l’éclat distant de la lune, toute trace d’éclairage vient de disparaître pour nous plonger dans un noir complet. Je sursaute et, en un réflexe, allonge le bras dans la direction où se trouvait Timothy pour attraper son bras. Ce n’est pas le moment de nous laisser être séparés. D’autant plus que des rires inquiétants se répercutent contre les murs et nous encerclent. Je ne le sens pas très bien, on se demande pourquoi. Regardant partout autour, de petits yeux brillants de malice dansent dans la nuit. Je crois que je commence à comprendre ce qu’il se passe et ce n’est pas nécessairement pour le mieux.

-  Hey Timothy… tu as l’air de bien connaître l’endroit alors euhm… on fait quoi dans une situation comme ça?!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_445Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_095Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_129Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_058
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Mar 4 Oct 2016 - 23:52
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’avais annoncé mes suppositions et ma proposition de solution à Estelle et j’attendais maintenant sa réaction afin de savoir ce qu’elle en pensait. Elle considérait qu’il s’agissait d’une bonne idée, mais elle ne voulait pas mettre en place mon idée pour possiblement régler le problème. Elle craignait pour notre sécurité si son pokémon se déchaînait et attaquait tout ce qui passait à sa portée. Il est vrai que je n’avais pas vraiment pensé à ça. Je m’étais dit que Beast ne s’attaquerait qu’à Baron si celui-ci faisait tout dans ce sens, mais ce n’était pas certain. De plus, il pouvait être capable de vaincre mon Monorpale et dans ce cas là, nous aurions été en très grand danger. En y repensant davantage, mon idée était loin d’être bonne.

Après un léger blanc pendant lequel je pensais à ce que je venais d’entendre, la dresseuse face à moi reprit la parole. Cette fois, elle se mit à parler de moi en me disant de prendre mon temps quand je m’exprimais. Je me doutais donc qu’elle sous-entendait mon bégaiement sans pour autant oser le dire ouvertement. Elle continua en me disant que j’étais gentil, je n’avais aucune idée d’où venait ce compliment, mais elle l’avait sorti sans la moindre gêne. Je me demandais donc pourquoi elle a dit ça, mais j’étais bien trop timide pour oser lui demander ou lui faire la moindre remarque. Néanmoins, elle a tenu ses propos afin que je me calme, mais ça n’a pas eu l’effet escompté puisque ça avait tendance à me stresser davantage encore. Heureusement que le château était assez sombre puisque je me sentais rougir encore plus que précédemment. À cet instant précis, il devait n’y avoir presque aucune différence entre moi et une tomate bien mure.

Quelques instants après ma couleur devait encore moins se voir puisque la seule source de lumière à savoir la Lune ne nous éclairait plus. Il n’y avait rien à craindre puisqu’il devait simplement s’agir de nuages passant devant l’astre stellaire. Ils ne resteraient pas bien longtemps, tout comme les ténèbres qu’ils avaient apportés avec eux. Personnellement, ce n’était pas quelque chose qui m’effrayait, j’étais même dans mon élément. En effet, il n’y a rien de mieux qu’une obscurité totale pour me cacher aux yeux des autres êtres humains. Baron, comme tout bon Spectre, semblait être aussi joyeux que moi de la situation. En revanche, il y en avait une qui n’avait pas vraiment l’air dans son assiette. Il s’agit d’Estelle qui s’était accrochée à moi, probablement à cause de la crainte. J’étais mitigé par sa réaction puisqu’elle me gênait et m’amusait à la fois. Dans un sens, elle comptait sur moi, ce qui me stressait au plus haut point et de l’autre, je trouvais risible qu’il n’y ait que dans cette situation qu’on pense à moi comme une sorte de protecteur. En pleine lumière mon gabarit et mon corps de lâche donnaient plus envie de rire selon moi.

Comme-ci la situation n’était pas assez stressante pour la dresseuse, des rires se firent entendre les couloirs et des yeux apparurent tout autour de nous. Je commençais à comprendre la situation et celle-ci me plaisait vraiment. En effet, il n’y avait qu’une explication à ce qui était en train de se passer, des pokémons Spectres nous jouaient un tour et cherchaient à s’amuser à nos dépens. Sur moi, ça n’avait pas vraiment d’effet puisque je connaissais beaucoup sur ces créatures et savait donc de quoi elles étaient capables. Pour moi, il n’y avait aucun doute sur le fait qu’elles ne veuillent que s’amuser et rien d’autre. En revanche, je me doutais que du côté d’Estelle, ça ne devait pas être la même paire de manches. Ses propos confirmèrent ma pensée puisqu’elle me demandait ce qu’il fallait qu’on fasse maintenant. Si ça ne tenait qu’à moi, je serais resté sur place pour observer les Spectres de plus près puisqu’il devait s’agir de Polichombr ou de Feuforêve. Néanmoins, je n’étais pas seul et je ne pouvais pas la laisser avoir peur comme ça, surtout après ce qu’elle avait déjà vécu ce soir. Je lui ai donc calmement dit :

-Il ne faut pas avoir peur. On ne risque rien. Mais si vous le voulez, je peux vous accompagner jusqu’à la sortie.

Etrangement, je n’avais pas bégayé du tout cette fois-ci. La raison est était assez simple, c’était grâce à l’obscurité ambiante. En effet, ne pouvant pas voir Estelle, je ne craignais pas de la voir me juger. C’était une réflexion complètement stupide, je le savais bien, mais c’était ma façon d’agir. Je venais de finir de parler lorsque des flammes bleutées se sont mises à apparaitre un peu partout autour de nous et à bouger dans tous les sens. Il s’agissait d’une attaque Feu-Follet, mais elle n’était pas dangereuse puisque pas lancée sur nous. Les pokémons se contentaient de faire apparaitre les flammes pour nous effrayer. Complètement ébloui par le spectacle sous mes yeux, je ne pensais même plus au fait que je devais faire sortir Estelle d’ici.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Lun 10 Oct 2016 - 20:30
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Moi, avoir peur ? Pfeeuh ! Je peux me défendre, je sais même très bien comment le faire ! Enfin, habituellement en tout cas. Et puis je l'ai attrapé par le bras simplement pour éviter que nous soyons séparés, parce que c'est plus simple comme ça et plus sécuritaire. Je ne suis pas du tout effrayée par-- Woah c'était quoi ça ?! Il y a des lumières qui dansent partout autour de nous et, même si c'est beau, c'est un peu intimidant. Je commence à croire de plus en plus que l'humour des Pokémons de type spectre n'est pas pour moi du tout. Il faut dire que je n'ai jamais été du genre à apprécier les trucs du genre caméra caché et ce qui s'en suit. Enfin, tout le monde ne peut pas être pareil. Toujours est-il que la situation actuelle ne me plaît pas des masses. Sans doute est-ce différent pour le jeune homme qui semble apprécier les spectres, mais qu'importe. Je suis venue, j'ai vu que je m'étais trompée, maintenant je devrais avoir le droit de repartir bien tranquillement. Comprenant que le danger n'est pas imminent, il n'a pas l'air de l'être en tout cas, mes épaules se détendent un peu.

- Je commence à me dire que personne de sain d'esprit ne voudrait s'essayer à cambrioler ce château ou à le vandaliser. Dulem a déjà ses propres gardes de sécurité, à leur manière.

Ce qui n'empêche pas que le dénommé Timothy m'a posé une question. Est-ce que je veux qu'il me guide jusqu'à la sortie ? Je ne sais pas trop. Quand je suis partie, Ren avait l'air bien absorbé dans ses études et je ne veux pas non plus rentrer trop tôt. Mais en même temps je ne sais pas trop depuis combien de temps je suis partie. Mmh. Mais des Pokémons "sauvages" dans leur habitat "naturel".... Il va sans doute me trouver bizarre si je lui demande ça maintenant, d'autant plus qu'il n'en a peut-être pas envie du tout. Enfin, s'il est prêt à me reconduire, qu'est-ce qu'un ou deux détours de plus ? Et puis c'est une chance d'apprendre, Timothy a l'air de s'y connaître, voir un peu trop. Est-ce qu'il serait un... Naaaaan. Aucune chance. Nous ne sommes pas dans un film et il n'est pas Casper. N'est-ce pas ? On va espérer en tout cas, sinon je suis vraiment dans de beaux draps.

- Dis-moi, il y a un moyen d'interagir avec eux ? De comprendre ce qu'ils veulent dire ou ce qu'ils font, des choses comme ça ? Car bon, ce sont des spectres après tout. Ce n'est pas du tout la même chose que d'interagir avec un dragon par exemple. Si un Gabite commençait à t'attaquer, tu pourrais être certain que ce n'est pas une blague, loin de là. Enfin, tu comprends ce que je veux dire ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_445Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_095Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_129Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy Miniat_6_x_058
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy
Sam 29 Oct 2016 - 1:18
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’observais la beauté des petites flammes qui dansaient autour de nous. C’était rare d’avoir d’être témoin d’un tel spectacle et j’en étais ravi. Ce n’était surement pas le cas de la demoiselle qui s’accrochait à moi, mais je m’en fichais complètement à cet instant. En tant que passionné de spectres, je ne pouvais pas me détournais de la scène. Heureusement, la jeune femme semblait parvenir à se calmer puisqu’elle finit par desserrer quelque peu son emprise sur mon bras. J’imaginais qu’elle avait compris qu’elle ne risquait rien et que les spectres cherchaient juste à s’amuser à leur faire peur. Il n’était pas tombé sur la bonne personne avec moi, mais avait tout de même réussi leur coup avec Estelle, ce qui les faisait vraiment rire. Ce son était doux à mes oreilles, même si j’imaginais qu’il était loin de l’être autant pour l’autre humaine. Les propos tenu par les demoiselles dans les instants qui suivaient montraient qu’elle se calmait. En effet, elle expliqua qu’elle s’était trompée et que personne n’oserait vandaliser ou voler le château grâce à ses gardiens pokémons. Elle avait parfaitement raison en disant cela. Elle ne le savait peut-être pas, mais moi en tant que spécialiste des spectres, je savais qu’ils étaient très protecteurs de leur domaine et n’hésitaient pas à chasser les intrus en les terrifiant au maximum. Il ne fallait pas croire que toutes les histoires de châteaux hantés venaient de nulle part, la plupart de temps, il y avait un type Spectre derrière tout cela.

Quelques instants après sa première remarque, j’étais toujours perdu dans mes pensées sur le caractère territorial des spectres. Estelle a alors repris la parole pour me poser davantage de questions sur ces splendides créatures fantomatiques. Elle voulait savoir s’il y avait un moyen de communiquer avec eux pour comprendre leurs actes. C’était assez intéressant comme question, surtout qu’elle la compléta avec un exemple concernant les pokémons de type Dragon. Une fois de plus, elle avait raison en disant qu’ils n’agissaient pas de la même façon, mais c’était le cas pour toutes les espèces de pokémons à mes yeux. Au-delà d’un type ou même d’une espèce, chaque créature a son propre caractère et sa propre façon d’être. Néanmoins, il y avait souvent des traits communs que l’on retrouvait chez la plupart des membres d’un même type. Je réfléchissais à ce que je savais sur mon type de prédilection afin de pouvoir lui fournir une réponse la plus exacte possible. Une fois sûr de ce que j’allais lui répondre, j’ai pris la parole d’une voix assez faible, mais distincte et sans bégaiement. En effet, le fait de parler d’un sujet qui me passionnait me faisait oublier tout ce qu’il y avait autour et donc en quelque sorte que je m’adressais à un autre être humain.

-C’est assez simple de comprendre les intentions de la majorité des pokémon spectres. Ils sont nombreux à chercher à faire peur aux humains et autres pokémons dans le simple but de s’amuser. Quand c’est le cas, c’est facile de le savoir puisqu’on peut les entendre rire comme c’était le cas tout à l’heure. S’ils cherchent vraiment à faire du mal pour une raison x ou y, ils n’agissent pas comme ça, mais attaquent directement. Ils ne cherchent pas à joueur en tournant autour de leur victime dans ce cas là, mais leur font directement face. En revanche, ils ont aussi un petit côté sournois donc c’est assez difficile de savoir ce qu’ils peuvent prévoir pour la suite.

Suite à mes quelques mots, j’ai cherché un moyen de montrer à Estelle que là, les pokémons cherchaient seulement à jouer et rien de plus. Je n’avais pas d’idée particulière alors j’ai tenté la chose la plus simple qui soit, simplement leur parler et leur demander de se montrer. J’ai donc repris une nouvelle fois la parole :

-Hey, les petits rigolos qui s’amusent à jouer avec le feu pour essayer de nous faire peur, montrez-vous pour qu’on voie à quoi vous ressemblez. Si vous voulez vous amuser avec nous, ce sera plus simple, vous ne croyez pas ?

Les spectres nous entourant n’ont pas perdu une seconde pour apparaître les uns après les autres derrière les petites flammes qu’ils avaient créés un peu plus tôt. C’était, comme je l’avais supposé, tout un groupe de Polichombr. Ils étaient même accompagnés par un Branette qui se tenait légèrement en retrait et était sans aucun doute leur leader.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Lost in Luigi's Mansion | ft. Timothy

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: