HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Renaître [Fossile]
Renaître [Fossile]
Sam 17 Sep 2016 - 22:05
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
« Tu n'es pas obligé de venir, hein... »

Mais l'homme à ses côtés hausse les épaules et l'invite à grimper sur le dos de son Altaria. Plush, comme il l'appelle si bien, semble tout à fait ravie de faire un petit tour dans les airs. Un peu nerveuse, la jeune femme décide néanmoins de s'avancer et de grimper sur le dos du pokémon. La place n'est pas démentielle, et elle se cramponne au scientifique du mieux qu'elle peut.

« T-Tu es sûr que c'est une bonne idée... ? »

Noctis lui sourit, presque provocateur. Il s'agripe à son pokémon et vérifie que sa passagère ne risque pas de tomber et demande à son Altaria de décoller. Au départ, Elisthel est complètement bleue, alors que lui rigole naturellement. La tête du Noctali de la demoiselle dépasse de son sac, mais le pokémon décide de rester sagement à l'intérieur. C'est beaucoup trop haut pour lui. Cependant, après quelques minutes, il sent la jeune femme qui l’agrippe avec les ongles se relaxer – et c'est pas dommage, vu comment elle commençait à planter ! - et tenter des regards autour d'elle.

« Alors, on est pas bien là ?
- C'est... C'est presque agréable. Presque. Dis moi qu'on arrivera rapidement... »

A nouveau, l'homme rigole. C'est Acacia qui a soufflé cette idée à son assistant  d'emmener la jeune femme à Elerya afin qu'un scientifique spécialisé puisse s'occuper de son fossile. La jeune femme l'a récupéré sur la Piste Cyclable en rentrant de Terra Nova, un peu caché dans des buissons. C'est Ori qui l'a flairé, et à dire vrai, la jeune femme doutait réellement qu'il soit resté planqué là des années durant. Non, ça ressemblait plus à quelqu'un qui l'avait perdu, et elle pariait sur un scientifique. La communauté scientifique de Mhyone était regroupé en deux endroits : le laboratoire d'Acacia et l'Observatoire d'Elerya. Il était rare qu'on aille s'installer ailleurs si l'on désirait étudier les pokémons ou la science en général. Le trajet dura quelques heures, avant que finalement l'Altaria ne se pose au sol, sur la montagne. Son dresseur la remercie et la rappelle dans sa pokéball, alors qu'Elisthel savoure sa joie de retrouver le sol.

« On va devoir marcher un peu, mais on est plus très loin d'Elerya.
- Je ne pensais pas que ça serait si rapide, en volant ! »

Le scientifique lui sourit avant de la rediriger vers l'objectif principal de cette journée : parler à Jerry Vive, expert dans la résurrection de pokémons fossilisés. A dire vrai, l'accompagnateur du jour aurait déjà vu des pokémons être ramené à la vie, et serait soit-disant curieux de voir le procédé utilisé à Mhyone. Comme si c'était si courant que ça ! Intérieurement, la jeune femme se demandait réellement si ce n'était pas plutôt Acacia qui l'envoyait garder un œil sur elle. Ori la ramène à la réalité, bondissant hors du sac de sa dresseuse.

« Je suis désolée, Ori. Le voyage n'a pas dû être des plus agréables... »

Le Noctali se frotte contre les jambes de la jeune femme, visiblement soulagé de pouvoir sortir de là. Cette dernière le câline avec un sourire, avant de commencer à marcher.

***

« Mon oncle ! »

L'homme se retourne, visiblement surpris de trouver sa nièce là. Cela étant, il affiche rapidement un sourire avant de l'accueillir comme il se doit. Redgy observe l'homme qui se trouve à côté d'elle, sceptique.

« Ben alors, t'as changé de petit ami ? »

Elisthel manque de s'étouffer avant de jeter un regard noir à l'homme, alors que Noctis rigole, mort de rire.

« Désolée, la petite ne me sert que de laisser passer. Elle a un fossile en sa possession, et j'ai pensé que c'était une bonne occasion pour rencontrer Jerry Vive.
- Ah. Je vois. Il doit être en train de divaguer, par là. Il est un peu fou m'voyez. »

Même si Elisthel ne dit rien, Noctis parvient à lire gros sur son visage à quel point elle trouve cette phrase ironique. Le garçon retient un rire, tirant sa camarade vers l'endroit désigné par le docteur.

« Ça se voit.
- De quoi donc ?
- Que tu trouves tous les scientifiques fous. »

La jeune femme rosit légèrement, détournant le regard. Elle n'a passé que quelques jours avec Noctis, pourtant il parvenait à lire en elle comme un livre ouvert. BON, la plupart des gens qu'elle connaissait en était capable, mais ce n'était pas une raison ! Du coin de l’œil, elle dévisage l'homme. Il est plus beau que ce qu'elle ne veut bien reconnaître, mais la jeune femme se refusait purement et simplement de le voir autrement que comme un scientifique fou.

« Professeur Jerry Vive... ?
- Je ne suis pas professeur, je suis docteur ! J'ai un doctorat, nom de nom ! … Ahem. Pardon. C'est pour quoi ? »

Il fait un grand sourire, l'air de vouloir se faire pardonner, et alors qu'Elisthel sort le petit objet de son sac, elle remarque la difficulté avec laquelle son camarade retient son rire. A son tour, elle affiche un sourire, et à peine tend-elle l'objet vers le dit docteur qu'il s'en empare avec vivacité.

« Oooooh ! C'est un spécimen magnifique, en si bon état ! Jeune fille, je ne sais pas où vous l'avez déterré, mais vous avez fait un travail remarquable lors de la fouille ! Si précise !
- Euh, je ne l'ai pas déterré.
- Non, c'est impossible, il y a des marques évidentes qu'il était enterré !
- Hmm, justement. Je l'ai trouvé par terre. Je pense qu'un scientifique l'a perdu... »

Le scientifique hausse un sourcil, avant de se retourner très précisément vers un de ses collègues, lui jetant un regard noir. Ah... Le propriétaire devait être dans le coin.

« Eh bien tant pis pour l'imbécile qui l'a perdu ! Qui trouve garde. HEIN MARCEL ?! Le dit Marcel baisse les yeux, avant de se concentrer trèèès rapidement sur sa tâche. Je suppose que vous voulez lui redonner un p'tit coup de jeune. Ça va prendre un peu de temps.
- Ça vous dérange si je regarde ? »

L'homme fait signe que non, et les deux scientifiques l'abandonnent bientôt.

« … Et moi, je fais quoi... ? »

Son Noctali couine comme pour répondre à son appel, et Elisthel soupire.

***

« Eh bien, je comprends pourquoi ils mettent si longtemps à les réveiller. »

Noctis venait de rentrer au Centre Pokémon, où ils allaient passer la nuit. Et Elisthel boudait, clairement. Le garçon eut un sourire. Il s'approcha à pas de loups avant de lui souffler dans l'oreille, ce qui provoqua un bond magistrale de la jeune femme, sous les rires amusés de son pokémon ténèbres.

« Mais t'es dingue ! Déjà que tu m'as laissé en plan... »

C'était pour ça. Le garçon s'assit à côté d'elle, montrant du doigt son Noctali.

« Ce n'est pas très gentil pour lui. Il te suit partout. Tu n'es jamais seule. »

Elisthel écarquilla les yeux, comme s'il pointait une vérité qui lui avait totalement échappé. Ori, comme comprenant la perturbation créée à l'instant, se rapprocha de sa dresseuse pour prendre place sur ses genoux. Elle l'observait, muette. A quel point l'avait-elle fait souffrir ? L'avait-elle ignoré, égoïstement ? Elle se sentait misérable. Son regard se tourna vers Noctis, perdue. Ce dernier posa une main sur sa tête, accompagné d'un sourire compatissant.

« Je sais. Tu recherchais une présence humaine. Mais être dresseuse, ça veut dire que tes pokémons sont toujours avec toi. Allez, demain on ira en ville. On ira manger dans un restaurant, on fera les magasins si tu veux. Au vu de la grimace qu'il faisait, c'était un réel effort. Et je te montrerais, ce qu'un vrai dresseur peut faire. »

Elle hocha la tête, les larmes aux yeux, serrant son pokémon dans ses bras.

***

Le combo d'attaque présenté par les pokémons de Noctis était impressionnant. C'était une question de confiance mutuelle, d'entraînement et d'acharnement, peut être. Le garçon l'avait emmené dans un endroit plutôt sympathique, où l'on pouvait manger et s'entraîner sur un terrain prévu à cet effet. Et visiblement, les gens appréciaient sa capacité à montrer la force de ses pokémons. Finalement, elle dû essayer aussi ; après tout, c'était une coordinatrice de la région. Mais Elisthel ne souhaitait pas faire de la grâce de ses pokémons son principal atout. Leur agilité, peut être. Majora, pour la première fois, sembla intéressé par les ordres de sa dresseuse et la combinaison qu'elle lui demandait de réaliser avec Ori. Le petit manège dura un moment, et finalement, la journée se déroula sans trop d'encombres. Elle apprécia ce moment tranquille et agréable. Elle prit la peine de s'excuser auprès de Velvet et Nier également, pour s'être parfois montrée si incompétente. Finalement, Noctis s'avéra être un bon compagnon de route, agréable et prévoyant. Elisthel lui était reconnaissante d'avoir pris le temps de lui montrer toutes sortes de technique, et elle espérait bien pouvoir en tirer parti à l'avenir.

***

« Eh ben, vous en avez mis du temps ! Dépêchez, on n'arrive plus à le reteniiii-IIIIR ! »

Une créature bondit de derrière le scientifique, toutes dents dehors. Le petit pokémon fonçait droit sur le groupe, jusqu'à ce que Noctis soupire en sortant une pokéball. Un drôle de ballon en sortit, l'air tout ravi, prêt à faire le show. Enfin... Jusqu'à ce qu'il voit le Ptyranidur. Une intense panique s'empara du ballon, et une course poursuite évidente s'engagea.

« Vous avez du métal ? »

Le scientifique hocha la tête, perplexe, avant que le garçon ne s'en saisisse et rappelle son Grodrive. Il le tendit vers le pokémon, avant qu'il ne se mette à le mâchouiller joyeusement.

« Comment tu veux l'appeler ?
- Euh... S-Spyro. Noctis hocha la tête et agita la main devant le pokémon.
- Hey. Spyro. C'est ta nouvelle dresseuse. »

Le petit pokémon observa l'humaine, puis le Noctali à ses côtés. Tout sourire, il s'approcha, et frotta sa tête – plutôt rocheuse, d'ailleurs – contre la jambe de la jeune femme. Elle... Elle n'avait pas imaginé ça comme ça.

« Eh ben... Finalement je suis content que la petite l'ait récupéré... Vivre avec ça au labo...
- MARCEL. Le regard noir évident de Jerry Vive suffit à faire taire l'homme. Bien. Votre Ptyranidur est en pleine santé, mademoiselle. Par contre il... Il essaye de mordre tout et n'importe quoi.
- C'est normal. Noctis soupira. Il a besoin de faire ses dents, c'est un jeune. Trouve lui quelque chose qu'il peut mordre à longueur de journée, et ça ira. Méfie toi de sa mâchoire, tout de même. Ça pourrait broyer n'importe quoi. Même des choses beaucoup plus lourdes que lui. »

Elisthel hocha la tête. C'était une vraie machine de guerre, ce truc. Mais il semblait tout câlin. Elle sourit, et présenta la petite pokéball au nouvel arrivant. Pour l'instant, elle le laisserait au dehors pour qu'il puisse voir un peu son nouvel environnement. Après tout... Il avait vécu des milliers d'années avant elle. Cette perspective lui coupa quelque peu le souffle. Il avait vécu des milliers d'années avant elle, vu des choses qu'elle ne pourrait jamais voir, et pourtant ils pouvaient tout de même coexister et devenir amis.

« Viens Spyro. »

Le pokémon se dandina sur ses pattes en gloussant, suivant la jeune femme. Le trajet de retour risquait d'être bien plus agité que celui de l'aller...

HRP - Je dépense 85xp pour faire revivre mon fossile Mâchoire en Ptyranidur (que je m'enlève moi-même, ahaha).

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: