HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Jeu 29 Sep 2016 - 15:07

Anonymous

Invité

Comme il l'avait indiqué à Faust et Timothy, Takeshi se rendit dans une des petites ruelles de la ville. Sortant Kuchi, sa Mysidibule, de sa Pokéball il lui indiqua ce qu'ils allaient faire et, surtout, de demeurer auprès de son dresseur. La prudence était de mise. Avançant le duo tomba sur un groupe d'individus, tous accompagnés de Pokémons Fées. Takeshi se serait plutôt attendu à voir des Démolosses mais il n'allait pas s'en plaindre. Levant les mains pour montrer qu'il n'avait rien à cacher, Takeshi s'adressa au groupe.

—  Vous auriez des informations sur les Pokémons chromatiques qu'on vend dans cette ville ?
— Tu payes combien pour l'info ? demanda un des hommes. Le Rondoudou à ses pieds gonflait ses joues.
—  Un bon gueuleton tout frais payés.

Les membres du groupe échangèrent un regard. L'homme au Rondoudou explosa de rire. La tension, palpable, avait chuté tel un Graudrive en manque d'oxygène.

— Première fois qu'on me propose ça, mais okey.

Faisant signe à Takeshi de se rapprocher, l'homme déballa tout ce qu'il savait. S'il pouvait nuire à ce groupe de vendeurs ça l'arrangeait, vu que ça nuisait à son propre commerce de vols de porte-monnaies et de corruption. Le groupe responsable des Pokémons chromatiques se faisait nommer TR – sûrement un sigle. Ils se baladent toujours par paires : un homme aux cheveux bleus et une femme à la longue chevelure rosâtre.

— On a tenté de les choper un soir mais on s'est fait rétamer. Ils ont une sacré équipe de Pokémons. Je peux pas t'en dire plus malheureusement.

Takeshi remercia l'homme. Fouillant dans sa poche, il en extirpa une sacrée monnaie qu'il tendit à l'individu qui compta les billets avant d'opiner du chef. Sentant son portable vibrer, Takeshi le consulta et put lire le message de Faust. Tournant les talons, sa Mysidule le suivant de près, Takeshi retourna dans le café. Timothy et Faust étaient déjà sur place.

—  La pêche a été bonne ? J'ai eu quelques informations de mon côté.

Et de tout leur narrer ce qu'il avait eu, avant d'écouter ce que ses collègues avaient à dévoiler.

Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Jeu 29 Sep 2016 - 18:46
Région d'origine : Sinnoh
Messages : 173

Matthew Levy

Matthew Levy
® Tout ce qui brille n’est pas orJe suis arrivé un peu plus tard, et j’ai remarqué la présence de Timothy ainsi que d’un nouveau Pokémon à ses côtés. Je l’ai salué et me suis assis à côté d’eux. Takeshi ne tarda pas tout sourire à nous rejoindre lui aussi. Il ne prit pas le temps de remarquer la présence du Ponchiot au fasciés rougeâtre, et entama la discussion en expliquant ses trouvailles. Tout ce qu’il avait à dire était très intéressant et semblait être en parfait accord avec ce que j’avais pu trouver. A en écouter Takeshi et voir la fameuse trouvaille de Timothy, la pêche avait été bonne pour nous trois. J’ai regardé mes deux camarades et j’ai pris la parole à mon tour.

« Si je vous ai contacté tout de suite, c’est que je pense avoir trouvé la source de tous ces chromatiques. Après mes explications, vous comprendrez pourquoi je ne voulais pas que nous nous retrouvions sur la place. »

J’ai pris une grande inspiration avant de dévoiler toutes mes informations. Il y avait tellement à dire, je ne voulais pas omettre de détail. J’ai rapidement réfléchis au contexte de ma fameuse recherche, replaçant chaque information dans l’ordre.

« Je vais vous résumer ma trouvaille. Je me suis permis d’enquêter sur ce fameux fleuriste qui me paraissait un petit peu louche. Je suis donc retourné dans ce commerce, et alors que j’ai demandé à Milow de se rendre dans l’arrière-boutique, j’ai engagé la conversation avec le vendeur. Ce que je peux vous dire c’est qu’il s’est pris à son propre jeu, et est lié à ces fameuses ventes. Il m’a parlé d’arnaque alors que je n’ai omis aucune fois ce mot. »

J’ai alors regardé mon petit primate se trouvant sur mon épaule tout sourire. Je lui ai rendu l’équivalent, avant de faire comprendre que son importance dans la situation n’était pas des moindres.

« Pendant ce temps, mon petit compagnon s’est attardé à récolter des informations dans la réserve. Il y a trouvé ceci. »

J’ai alors sortis de mon sac la fameuse fleur enroulée dans une feuille de papier, et la petite carte de visite. Je les ai déposés sur la table de terrasse aux côtés du Pokémon chien. J’ai alors laissé mes camarades regardé plus précisément notre découverte.

« Je ne vous conseille pas de toucher la fleur avec vos doigts si vous ne voulez pas vous tâcher les mains. Après une petite recherche, il s’agit d’une « Isatis tinctoria », c’est une plante utilisée dans la coloration. Je pense qu’elle est le centre du produit colorant. Et concernant la carte de visite, je pense qu’il s’agit d’une commande : le nom de la plante y est précisément écrit, le nombre de plante commandé soit deux milles pièces, et un numéro de téléphone. Je n’ai pas contacté ce numéro. »

Mes collègues se sont penché sur les objets. Je venais de donner toutes mes informations, mais j’en attendais quelques-unes de la part de Timothy concernant le Pokémon chromatique à ses côtés.

« Je ne veux pas chambouler tout le flux d’information qui fusent dans votre tête, mais il y a une réelle piste à suivre du côté de ce fameux duo de dresseur ainsi que ce fleuriste. Mais avant de repartir en route, j’aimerais avoir quelques explications de ta part Timothy. Où as-tu trouvé ce Pokémon Timothy et pourquoi l’as-tu en possession ? »

Je me suis tourné vers mon collègue toujours aussi calme et muet imposant ma question comme un coup de maillet d’un juge sur son bureau. Je ne veux pas lui faire peur, ni le presser, mais ce Pokémon m’intrigue. Je ne vais pas tourner autour du pot.

© 2981 12289 0

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust - Page 2 1491976492-matthew-t-card
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Jeu 29 Sep 2016 - 23:57
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais installé à la terrasse du café et j’attendais les deux autres enquêteurs, tout en essayant de rassurer le pauvre petit pokémon a moitié colorisé qui se trouvait devant moi. J’avais très envie de le nettoyer pour lui enlever sa teinture, mais je ne pouvais pas. Il fallait que je le montre à Takeshi et Faust avant pour qu’ils se rendent compte de ce que cela faisait à ces pauvres créatures d’être recouvertes de colorant. Heureusement, ils n’ont pas tardé et sont arrivés très peu de temps après moi. Dès son arrivée, le grand gaillard aux cheveux bleus a pris la parole pour nous expliquer ce qu’il avait appris pendant son moment en solitaire. Il avait rencontré des gens qui lui avaient décrit les vendeurs de faux chromatiques. Il s’agirait d’un couple homme-femme avec de puissants pokémons. Ce qu’il nous apprenait était intéressant puisque ça nous fournissait des informations sur les coupables. Néanmoins, le fait qu’ils soient de puissants dresseurs n’était pas spécialement génial étant donné que ça signifiait un combat difficile pour les arrêter. Enfin, nous n’en étions pas encore là puisqu’on ne connaissait ni leur identité, ni l’endroit où les trouver, même si j’avais une petite idée sur cette question.

Lorsque Takeshi termina ses explications, Faust ne perdit pas de temps et prit la parole à sont tour pour nous dire ce qu’il avait appris. De son côté, il était retourné voir le fleuriste qu’ils avaient été interrogé pendant que je demandais à Seigneur de partir en exploration. C’est à ce moment là que je me suis rendu compte que j’avais oublié de prévenir mon Viskuse que je revenais au café. Il était peut-être en train de me chercher à côté de la fontaine à ce moment là. Il faudrait que j’y retourner avant toute chose, mais pas immédiatement puisqu’on était en pleine discussion. Pour en revenir à celle-ci, le garçon de mon âge expliqua qu’il avait découvert que le fleuriste avait fourni des plantes servant de colorant en grande quantité et qu’il avait laissé entendre qu’il était au courant pour l’arnaque. Ce qu’il nous disait ne laissait aucun doute possible selon moi, le fleuriste avait quelque chose à voir avec le trafic de faux chromatiques. On pouvait dire que mes deux comparses avaient vraiment bien avancés dans leurs recherches.

C’était désormais mon tour de parler de ce que j’avais découvert. En effet, Faust me demanda ce que je faisais avec le Ponchiot et comment je m’étais retrouvé en sa possession. C’étaient deux questions parfaitement légitimes alors je m’attendais à ce que l’un ou l’autre me les pose. J’avais donc eu la possibilité de me préparer à y répondre, ce qui faisait que j’étais un peu moins stressé qu’à l’accoutumé. J’allais donc un peu moins bégayer qu’à l’ordinaire. C’est ainsi que j’ai pris la parole en caressant le pokémon à demi-coloré que j’avais devant moi :

-Je vais vous ex… expliquer. Je marchais avec ma Stalgamin quand j’ai re… repéré quelqu’un qui sem… semblait s’en prendre à un po… po… pokémon. Du coup, je suis in… intervenu pour l’ai… l’aider. En m’en… m’entendant, l’individu est pa… pa… parti en courant en laissant ce Pon… Ponchiot derrière lui. Et commme vous pou… pouvez le voir, i… i… il a été peint à moi… moitié. Je pen… pense avoir interrompu u… une coloration d’un fu… futur faux Shiny.

Néanmoins, c’était simplement ce que je pensais et je n’avais pas vraiment moyen de le prouver. Quoi qu’il en soit, s’il s’agissait vraiment de ce trafic, on ne pouvait pas laisser ce pokémon seul pour le moment, il pourrait de nouveau être attrapé pour finir sa coloration avant de le vendre. De plus, je refusais qu’on le laisse comme ça plus longtemps, il fallait qu’on le nettoie un peu pour qu’il se sente mieux. Si j’avais bien compris les cas précédent, la coloration partait à l’eau. Malheureusement, Seigneur n’étant pas là, je n’avais pas d’eau sous la main. Il fallait donc que je demande aux deux autres s’ils en avaient. J’ai donc repris la parole :

-Pa… pa… par contre, on ne peut… peut pas le lai… laisser comme ça. I… il faudrait le ne… nettoyer. Mon Vi… Viskuse est pas en… en… encore re… revenu alors est… est-ce que l’un de vous au… aurait de l’eau ? Pa… par contre en le la… la… lavant, il fau… faudrait garder un peu du co… colorant pou… pour le donner au Pro… Pro… Professeur Acacia. Elle pou… pourra vérifier s’il s’a… s’agit bi… bi… bien de la fleur de… de Faust.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Ven 30 Sep 2016 - 16:50

Anonymous

Invité

Après avoir raconté ce qu'il avait trouvé Takeshi écouta Faust. Ce qu'il avait trouvé était très intéressent, bien que l'homme de la boutique avait pu parler de l'arnaque car c'était un sujet qui devait attirer bon nombre de personnes curieuses. Cet argument n’était pas une vraie preuve aux yeux de Takeshi.

Au contraire de cette plante qui était une preuve bien plus solide. Si ça se trouve on lui commandait juste la plante en grande quantitée, alors que le vendeur ne savait pas vraiment ce qu'il en faisait.

Mais pour le moment Takeshi ne répondit pas. Il répondrait quand il aurait toutes les informations ce qui incluait celles de Timothy. Qui, de suite après Faust, raconta sa rencontre avec le Ponchiot. Ses informations étaient toutes aussi parlantes, elles entraient même directement en accord avec les informations de Takeshi.

—  Dis-moi Timothy cet homme tu as pu le voir un peu ? Par exemple ses cheveux. Car si ce n’était pas un des deux membre de TR cela voudrait dire qu'ils sont plus que deux dans ce groupe et cela peut être un peu plus embêtant.

Takeshi prit la fleur et la toucha du bout des doigts en allant contre les recommandations de Faust. Mais Takeshi voulait connaître la texture de cette fleur.

—  Il n' y a pas de soucis à se faire. Vu que la coloration part avec de l'eau je n'ai rien à craindre. Je veux connaître la texture et l'odeur de la fleur. L'odeur peut être un bon indice. Les Ponchiots, en plus, doivent avoir un bon odorat. Il pourrait suivre la trace si il veut bien nous aider.

Takeshi se leva et lança une Pokéball qui laissa apparaître Smaug.

—  Je vous présente Smaug mon Kaiminus. Il va pouvoir nettoyer le Ponchiot. Mais avant il faudrait voir si il nous laisse lui prélever une petite touffe de poils. Pour ce qui est de contacter le professeur Acacia, l'un de nous peut aller au centre Pokémon le plus proche pour la contacter par Pokéweb. Avec de la chance elle répondra sur le chan qui lui est dédié. Mais nous n'avons clairement pas le temps d'aller jusqu'à Nox Illum pour la voir en personne. Si le fleuriste est clairement dans la combine, il est possible qu'il ait déjà prévenu ces deux personnes. Du coup je propose que pendant que Timothy et moi même nettoyons le Ponchiot, Faust tu tentes de contacter le professeur Acacia ? Et quand tu reviens, si on a finit, on pourrait faire sentir la fleur au Ponchiot qui pourrait nous indiquer le chemin autre que le fleuriste. Qu'en pensez vous ?

Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Dim 2 Oct 2016 - 0:00
Région d'origine : Sinnoh
Messages : 173

Matthew Levy

Matthew Levy
® Tout ce qui brille n’est pas orJe restais attentif aux propos de Takeshi. Malgré mes contre-indications il toucha la plante de ses doigts. Il expliqua que la coloration partait à l’eau, donc aucun souci à se faire de ce côté-là. Concernant l’histoire de Timothy elle semblait vraiment au cœur de l’enquête. Dommage que ce ravisseur ait fuit, si nous avions pu ne serais ce qu’entrevoir son visage, on aurait été légèrement fixé.

Takeshi laissa apparaître un petit Kaïminus à ses côtés. Il semblait vouloir utiliser son aide pour nettoyer le pauvre Pokémon colorisé. Le plus vieux d’entre nous faisait un peu penser à un leader, ce qui ne me dérangeait pas. Nous étions beaucoup plus efficaces quand nous suivions les conseils du seul et même personne. Il me demande de prévenir le professeur de cette découverte.

« Je m’empresse d’aller prévenir le professeur dans ce cas-là. »

Je me levais de mon siège, me dirigeant vers le centre Pokémon le plus près des environs. Milow suivait mes pas en courant à quatre pattes, essayant de ne pas me ralentir. La situation faisait qu’il paraissait beaucoup plus sérieux qu’à son habitude. Il ne me fallut qu’une dizaine de minute et un bon kilomètre pour croiser le centre que j’avais repéré auparavant. Les portes automatiques s’ouvrèrent sous ma présence, me laissant pénétrer les lieux.

Ma première réaction fût de me diriger jusqu’aux ordinateurs misent à disposition du public pour communiquer. M’approchant de l’un des postes, j’ai composé le numéro du professeur Acacia. Il ne me fallut qu’une dizaine de minute d’attente avant de voir son visage. C’était relativement court sachant qu’elle devait être grandement occupé. Elle me salua, me souriant, et me demanda si l’enquête se portait bien.

« L’enquête avance oui, mais plus elle avance plus les informations s’entassent. Si je vous contacte c’est pour vous dire que nous allons vous transmettre des échantillons à analyser. Notamment une plante qui semblerait être la source des colorations et potentiellement un échantillon de poil chromatique. Si vous pouviez nous rappeler si vous trouvez un quelconque lien. Je vous laisse, nous avons encore quelques mystères à élucider. »

J’ai alors coupé court à la conversation. Une certaine vengeance pour la coupure brutale de la matinée, bien que la situation soit différente. Je sors alors du bâtiment, me redirigeant vers le café où nous étions précédemment. Je retourne sur mes pas avant de revenir à la fameuse terrasse, croisant de nouveau le regarde de mes deux collègues.

« Désolé si j’ai mis un peu de temps. J’ai parlé au professeur, si nous avons moyen de lui envoyer les échantillons le plus rapidement possible, je pense que cela nous avancerait bien. En attendant, on peut toujours s’occuper du fleuriste ou de cette team TR. »

J’ai repris une légère pause, laissant mes deux compagnons parler à leur tour.

© 2981 12289 0

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust - Page 2 1491976492-matthew-t-card
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Lun 3 Oct 2016 - 0:20
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Après mes explications, Takeshi a pris la parole pour me demander si j’avais réussi à voir à quoi ressemblait l’individu qui peignait le pauvre Ponchiot. Il voulait savoir s’il s’agissait de l’une de ces deux personnes dont il avait entendu parler pendant sa propre recherche. Malheureusement, la ruelle était sombre alors je n’avais aucune idée de l’apparence du peintre. Je me suis donc contenté de faire non de la tête sans regarder dans sa direction pour ne pas voir son regard plein de reproches à cause de mon manque d’informations. Enfin, je m’imaginais qu’il aurait ce genre de regard dans ma direction, je ne savais pas si c’était vraiment le cas. Suite à ces quelques mots, le dresseur attrapa la fleur posée sur la table malgré les avertissements de Faust tout à l’heure. Il allait finir avec les doigts colorés de la même substance que celle recouvrant peut-être les faux chromatiques. Néanmoins, il expliqua qu’il n’y avait pas de problème puisqu’il lui suffirait de se laver les mains à l’eau pour se nettoyer. C’était tout à fait vrai puisque ça suffisait à nettoyer les pokémons de leurs fausses couleurs alors ce serait probablement la même chose dans ce cas là. Sauf si le colorant de la fleur réagissait différent sur la peau des êtres humains et était beaucoup plus difficile à retirer. Quoi que, dans ce cas là, ce serait pratique pour retrouver ceux manipulant régulièrement le colorant.

Suite à cela, Takeshi proposa que l’on se serve de l’odorat de Ponchiot pour qu’il nous conduise quelque part grâce à l’odeur de la fleur. Ce n’était pas une mauvaise idée, même si je me demandais vraiment si le type Normal accepterait de nous conduire là-bas. Il serait peut-être effrayé à l’idée de retourner auprès des gens qui l’avaient peinturluré comme il l’était actuellement. J’étais perdu dans cette réflexion lorsque le garçon aux cheveux bleus se leva pour faire sortir un de ses pokémons. D’après ses dires, il s’agissait d’un Kaiminus et qu’il allait pouvoir nettoyer Ponchiot. J’en ai donc déduit qu’il devait s’agir d’un type Eau. Il demanda néanmoins à ce qu’on récupère une touffe de poils colorés avant de le nettoyer. Il proposa également que lui et moi nous occupions de ça pendant que le garçon de mon âge allait prévenir le Professeur Acacia de l’avancée de nos recherches. Suite à cette proposition de Takeshi, Faust ne perdit pas une seconde avant de se lever et de partir pour le Centre Pokémon afin de passer le coup de téléphone. Désormais seul avec Takeshi, j’ai attrapé une pokéball à ma ceinture tout en disant :

-Je… je vais ré… ré… récu… récupérer les poils. Je pen… pense qu’il me fait con… con… confiance donc i… il vaut mi… mi… mieux que je m’en… m’en… que je m’en o… occupe.

Sur ces quelques mots, j’ai libéré Baron mon Monorpale de sa pokéball. Le pokémon épée flottait devant moi et regardait le Ponchiot d’un drôle d’œil. Il devait se demander s’il s’agissait d’un nouveau membre pour notre équipe. Je lui ai donc expliqué la situation et ce que je voulais qu’il fasse. L’épée s’exécuta tout de suite en attrapant son fourreau avec son ruban pour laisser la sortir sa lame. De mon côté, j’ai attrapé quelques poils colorés pour les relever sans tirer dessus afin de ne pas lui faire de mal. Les poils levés, Monorpale n’eut aucune difficulté à passer entre mes doigts et le corps du Ponchiot pour couper les poils et me les laisser dans la main. Le petit pokémon avait désormais un petit trou sans poil sur le dessus de la tête, ce n’était pas vraiment esthétique, mais ce n’était pas trop grave. Ne sachant pas trop quoi faire des poils, je les ai rangés dans ma poche avant de faire revenir Baron dans sa pokéball. Je me suis redressé et ai adressé un léger regard à Takeshi avant de lui dire :

-Voi… voilà. Je vous lai… laisse le ne… nettoyer main… main… maintenant.

Quelques instants plus tard, le type Normal était bien propre et Faust revenait de son aller-retour au Centre Pokémon en s’excusant du temps mis en nous disant qu’il avait réussi à contacter le Professeur et qu’il faudrait lui envoyer les différents échantillons en notre possession. Il n’y avait pas grand-chose pour le moment, simplement la fleur et les poils de Ponchiot, mais c’était mieux que rien. Néanmoins, on ne pouvait pas se contenter de si peu, il fallait qu’on stoppe les agissements de ces criminels. Pour moi, le moment était venu de demander à la petite créature toute propre maintenant si elle voulait bien nous aider. Je me suis donc baissé à son niveau pour lui demander :

-Maintenant que tu es tout propre, on voudrait punir ceux qui t’on fait ça. Est-ce que tu veux bien nous aider en nous guidant jusqu’à eux ? Il ne faut pas avoir peur, on va te protéger s’ils te veulent encore du mal !

Pour me répondre, le Ponchiot aboya de sa petite voix en sautillant sur place avant de nous regarder chacun notre tour pour savoir ce qu’on voulait qu’il fasse. On était vraiment tombés sur un petit pokémon très courageux. Après avoir reniflé la fleur, le type Normal renifla l’air quelques secondes avant de partir en courant. Il devait avoir senti quelque chose pour être parti aussi vite. Nous n’avons donc pas perdu de temps et nous nous sommes lancés à sa poursuite pour ne pas le perdre de vue. Il a fini par ralentir en arrivant devant l’entrée d’une ruelle que je connaissais puisque c’était là que je l’avais récupéré un peu plus tôt. Malgré les tremblements qui agitaient son petit corps, le Ponchiot a tenu bon et à continuer à avancer pour s’arrêter devant une porte et aboyer un petit coup. Nous étions donc arrivés à destination. J’ai alors dit à mes compagnons :

-Je… je connais cet en… en… endroit. C’est i… ici que j’… j’ai ré… ré… récu… récupérer Ponchiot tout… tout à l’heure. J’ai alors tendu la main pour essayer d’ouvrir la vieille porte ne bois, mais bien entendu celle-ci ne s’ouvrait pas. C’est fer… fermé.

Je me suis donc reculé, prêt à sortir un pokémon pour l’ouvrir de force lorsque le petit Ponchiot a de nouveau fait preuve de beaucoup de courage. En effet, la petite créature s’est jetée de toutes ses forces sur la porte pour essayer de l’ouvrir, mais il n’y arrivait pas. Il enchaînait les attaques Bélier, mais il n’était pas assez puissant pour y parvenir. Je voyais qu’il se faisait mal à agir de la sorte, mais il refusait de s’arrêter. Il voulait défoncer la porte par lui-même. C’est ainsi qu’il s’élança une nouvelle fois, mais celle-ci fut différente. En effet, il brillait de plus en plus d’une forte lumière blanche et grossissait à vu d’œil. Lorsque la lumière disparut, il y avait maintenant un Ponchien qui entrait en contact avec la porte et réussit à l’ouvrir assez bruyamment. Sa volonté de nous aider à entrer lui avait permis d’évoluer, c’était vraiment magnifique.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Lun 3 Oct 2016 - 18:29

Anonymous

Invité

Tout se passait bien. Les choses s’enchaînaient rapidement comme si les trois personnes se connaissaient et se faisaient confiance depuis plusieurs années. Cela était plaisant à voir. Du coup quand Faust était revenu tout ce que Takeshi avait proposé avait été réalisé et dans un temps record.

Le professeur Acacia était prévenue. Le Ponchiot était tout propre et Timothy avait l'air d'avoir gagné la confiance du Pokémon qu'il avait sauvé.

Il n'y avait plus une minute à perdre. Takeshi rappela son Kaiminus et tout le monde se mit en route pour suivre le Ponchiot. Mine de rien il était rapide ce Pokémon. Takeshi était en queue de file. Il avait préféré surveiller les arrières et laisser les deux jeunes s'occuper de l'avant garde.

La fine équipe était arrivée dans une ruelle qui, selon les dires de Timothy, ne lui était pas inconnue. C’était ici qu'il avait trouvé le Pokémon à moitié peint. Par chance Timothy était donc arrivé près du QG de l'ennemi. Enfin allez savoir si c’était bien le QG.

Le petit canidé était vraiment motivé à aider le trio au point de se blesser. Takeshi serra le poing, ne pouvant se résigner à lui dire d’arrêter, alors qu'il avait lui-même des Pokémons qui pouvaient ouvrir facilement cette foutue porte.

Mais les efforts avaient finit par payer. La porte n’était pas ouverte mais le Pokémon venait d'évoluer. Il était devenu plus imposant et, d'un coup, montra sa nouvelle puissance en défonçant la porte.

Takeshi prit une de ses Pokéballs et invoqua sa Gardevoir.

— Hime lance Vibrasoin sur le Ponchien. Bon les gars je pense qu'on a fait pas mal de vacarme déjà. On risque d'avoir prochainement de la visite. Je propose qu'on fonce avec nos téléphones pour filmer notre progression. Si ça devient compliqué on fait marche arrière. Si jamais on est séparés on file au café pour se rejoindre. Si dans l'heure qui suit on est pas au complet on file au commissariat avec les vidéos des téléphones. Ça devrait servir de preuve en plus du témoignage du patron du café.

Cette fois Takeshi prit la tête de file avec Hime, sa fidèle Gardevoir à ses côtés. Mais plus il s'enfonçait dans un couloir plus de légers bruits, ou plutôt des cris, se faisaient entendre. Takeshi fit signe à tout le monde de rester discret. Ils arrivaient près d'une porte d'où provenaient les cris.

Takeshi ouvrit la porte puis alluma la lumière quand il aperçut une vision d'horreur sans nom. Une cinquantaine de cages toutes empilées les une contre les autres, emplies de plusieurs Pokémons de tous types. Tous dans cette salle bien trop petite pour tous ces Pokémons et qui était, en plus, plongée dans le noir. Un traitement tout bonnement inhumain. Takeshi avança un peu plus dans la salle. Sûrement que ses deux compagnons feraient de même.

— Je crois que c'est ici qu'ils entreposent les pauvres Pokémons qu'ils vendent. Il y a plusieurs dossiers sur le bureau. Aidez-moi à fouiller et après on aidera tous ces pauvre Pokémons.

Mais une voix de femme se fit entendre dans le couloir, suivie de celle d'un homme.

— Tout ce que vous trouverez c'est des ennuis les morveux. Vous n'auriez jamais du vous mêler de tout ça. On va vous apprendre la dure vie des adultes.
— Des sales gamins qui courent le monde avec leurs Pokémons se croyant les plus forts au monde. On en a tué plus d'un.

L'homme qui venait de parler tenait en laisse un Pikachu couverts de blessures. Ils venaient sûrement de le voler à un dresseur et sûrement pas avec la manière douce.

Le duo:
 

Hrp: J’étais à deux doigts de mettre qu'ils ont capturé et peint Viskuse ahah.
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Ven 7 Oct 2016 - 13:42
Région d'origine : Sinnoh
Messages : 173

Matthew Levy

Matthew Levy
® Tout ce qui brille n’est pas orAlors que le temps passé, je devais étrangement amical avec mes deux compères. A vrai dire il était un peu les premiers garçons que j’avais eu la chance de rencontrer depuis mon arrivé sur cette île et même si nous ne connaissions même pas depuis une journée, il s’en était passé des choses. Les événements s’étaient succéder, et nous nous retrouvions dès lors face à une porte dans une ruelle écartait de tous les regards. La porte semblait close, mais nous savions pourtant que ce qui se cachait derrière cette porte nous permettrait d’éclaircir quelques points sur ces fameux chromatiques. Le canidé à nos côtés fonça tête baissée percutant violemment la porte. Il répéta l’action risquant de se blesser un peu plus dans ses actions. Je ne sais pas pour quelle raison je ne me suis pas avancé pour le stopper. Quand j’ai finalement décidé de l’arrêter pour qu’il évite de se blesser plus, une lueur éblouissante est apparue avant de laissé place à un Ponchien qui percuta la porte aussi violemment qu’il s’était élancé.

La porte craque et finis par céder face au coups répétitifs du Pokémon.

Takeshi se préoccupa de l’état de notre compagnon, le soignant à l’aide d’un magnifique Gardevoir qu’il laissa échapper d’une de ses Pokéballs. Il prit la tête de groupe, se lançant dans l’obscurité de la pièce face à nous. Il appuya sur l’interrupteur, laissant s’éclaircir la pièce et nous affichant un spectacle horrifique. De nombreux Pokémon coloré de couleurs qui était toutes opposé à leur couleur d’origine. Certains semblaient mal en point, sûrement battu par les braconniers qui les avaient capturés. Rien à faire, nous ne pouvions les laisser dans cet état. Nous avions commencé à nous avancer, réfléchissant à une solution pour les libérer de leurs cages. Deux voix se sont alors portés jusqu’à nos oreilles, se rapprochant au fil de leur conversation. Deux adultes, une femme et un homme. Ils ne semblaient pas chaleureux et la suite des événements risquaient d’être plus difficile. Une laisse maitrisant un Pikachu, trainant la patte et sûrement roué de coups vue les marques de blessure était tenu par l’homme.

« Ce doit être Jason qui a vendu la mèche, quelle idée de faire confiance à un fleuriste. »

« Ne dis pas ça ! Sans lui on aurait pas pu se faire autant d’argent ! »

Les deux personnages se mirent à rire à l’unisson, avant de reprendre leur sérieux nous fixant de nouveau. Ils froncèrent leurs sourcils, ne prononçant pas un mot de plus. Ils envoyèrent deux orbes bicolores traversant les airs, libérant deux Pokémon que nous étions supposé affronter. Nos deux opposants semblaient fort et bien entraîné.

Arbok et Smogogo.

« Smogogo, utilise Brouillard ! »

« Arbok, utilise Grimace ! »

Il ne fût que quelques secondes pour que la pièce soit remplie d’une épaisse poussière noirâtre. Une grande forme terrifiante se forma au milieu de la masse, laissant paraitre un visage horrifique face à nous. Je regardais la scène, reprenant mes esprits ne voulant pas laissé une chance à nos opposants de prendre le dessus.

J’ai alors pris ma deuxième Pokéball, laissant sortir mon petit Furaiglon. Il voleta dans la pièce, je ne voulais pas qu’il se batte, il était beaucoup trop jeune et ce n’était pas une bonne idée de s’engager dans un combat contre deux personnes expérimentées. Mais il pourrait nous être utile pour une chose.

« Jersey, utilise Cru-Aile et balaye-nous ce nuage noir ! »

Mon ami se mit à battre des ailes, déplaçant le nuage poussiéreux sur nos adversaires. Le gaz se dissipa finalement, laissant reprendre ce combat face à ces criminels.

© 2981 12289 0

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust - Page 2 1491976492-matthew-t-card
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Ven 7 Oct 2016 - 23:39
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
La porte était maintenant ouverte, mais nous avions fait beaucoup de bruit. J’étais sûr qu’on allait nous tomber dessus d’un moment à l’autre et ça m’inquiétais quelque peu. De plus, Seigneur n’était pas encore revenu de sa mission d’infiltration, ce qui m’inquiétait encore plus. J’espérais sincèrement qu’il ne lui était rien arrivé de grave, mais ce n’était pas le moment d’y penser. Nous étions sur le point de découvrir ce qui se cachait à l’intérieur de ce bâtiment alors il fallait que je reste concentré. Reportant mon attention à ce qu’il se passait autour de moi, j’ai vu que Takeshi avait fait appel à un autre pokémon pour soigner le Ponchien qui s’était blessé en défonçant la porte. Je ne connaissais pas cette créature, mais elle était vraiment magnifique. Pendant que cette Hime s’occupait de type Normal, le dresseur prit la parole pour nous exposer son plan. Il voulait qu’on filme notre progression dans l’édifice afin d’avoir des preuves de ce qu’il s’y passait. Ce n’était vraiment pas une mauvaise idée alors je me suis dépêché de sortir mon téléphone pour commencer l’enregistrement vidéo.

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à avancer lentement dans un couloir sombre, Takeshi menant la marche. Plus on avançait, plus on entendait des bruits provenir de devant nous. Il n’y avait aucun doute à avoir, on était dans la bonne direction vu que ce qu’on entendait ressemblait plus à des cris de détresse qu’à quoi que ce soit d’autre. En arrivant devant la porte derrière laquelle se trouvait la source des bruits, le grand aux cheveux bleus plaça son index devant sa bouche pour nous imposer le silence avant d’ouvrir la porte. Lorsque j’ai pénétré à sa suite, je n’ai pas pu retenir un petit cri devant la vision d’horreur. Il y avait des cages partout et des pokémons multicolores se trouvaient à l’intérieur. Les conditions de détention étaient plus que lamentables puisque les pauvres créatures n’avaient pas de place pour se déplacer et je n’étais même pas certain qu’ils aient de quoi manger et boire dans leurs prisons. Je n’avais jamais vu ça et je n’avais qu’une envie, les libérer tout de suite et les conduire au Centre Pokémon pour leur apporter des soins certainement plus que nécessaires.

Takeshi disait qu’il fallait fouiller les lieux avant de libérer les pokémons. Je n’étais pas d’accord avec lui puisque je voulais faire cesser les souffrances de ceux-ci le plus rapidement possible. Cependant, je n’ai pas eu le temps de faire ne serait-ce qu’un seul pas en direction des cages que des voix inconnus se sont fait entendre derrière moi. Faisant volte-face, je me suis retrouvé devant un homme et une femme correspondant à la description faîte par Takeshi au café un peu plus tôt. Ils tenaient un pokémon jaune blessé en laisse, ce qui me fit les détester encore plus qu’auparavant. Il n’y avait aucun doute à avoir, on était face aux responsables de cet odieux trafic de faux chromatiques. Leurs propos le confirmèrent d’ailleurs puisqu’ils nous dirent qu’ils allaient nous le faire payer avant de se demander si c’était le fleuriste qui avait parlé. Ces derniers mots prouvaient donc que Faust avait eu raison lui aussi pendant son enquête en solitaire.

Pour nous arrêter, les deux criminels n’ont pas hésité à faire appel à des pokémons qui m’étaient inconnus. Il y avait un énorme serpent violet et une sorte d’amas de rocher flottant dans les airs. Je n’avais jamais vu ces deux créatures auparavant, mais elles ne m’avaient pas l’air du tout sympathique. C’est lorsqu’ils leurs ont ordonné d’attaque que j’ai appris leurs noms. Le serpent s’appelait Arbok et l’autre Smogogo. Ce dernier venait d’ailleurs de nous cacher à tous la vision en recouvrant la salle d’un épais nuage noir avant qu’un visage effrayant ne prenne forme dans celui-ci. Cette vision provoqua des frissons chez moi, mais heureusement elle ne dura pas bien longtemps puisqu’elle fut balayée grâce à l’intervention de Faust qui avait fait appel à un pokémon volant qu’on pouvait trouver à Unys, un Furaiglon. Lorsque notre vision fut revenue, j’ai attrapé la pokéball de Baron pour le faire sortir et l’envoyer au combat. J’allais lui demander d’attaquer lorsque j’ai entendu un cri qui m’était familier provenir de derrière moi : Viiiiiiiiiiiiiiii ! Viskuse ! Kuse ! Kuse !. Je me suis retourné d’un seul coup et mon regard a tout de suite été attiré par une cage en particulier. Dans celle-ci, il y avait un Viskuse de couleur orange, mais ce n’était pas n’importe lequel, c’était Seigneur. J’étais capable de le reconnaître entre mille et ce n’était pas sa coloration qui allait changer ça.

Voir mon pokémon enfermé dans cette petite cage me fit apparaître des larmes aux yeux. Je sentais tout mon corps trembler, mais cette fois, ce n’était pas de la peur ou de la timidité, c’était de la rage à l’état pur. Je n’étais pas le seul à avoir reconnu Seigneur puisque ce fut aussi le cas de Baron. L’épée spectrale ne perdit pas une seconde et n’attendit par mes ordres pour aller libérer son ami fantôme. Se recouvrant d’une nouvelle couche de métal de la lame à la garde, Monorpale a foncé à toute vitesse dans une attaque Tête de Fer. La cage n’a pas résisté à l’attaque boostée par la colère de l’épée et est donc tombé en morceaux pour permettre à la pieuvre maintenant orange d’en sortir. Les deux criminels n’ont pas eu le temps de réagir tellement les choses étaient allés vite. Une fois Viskuse libéré, mes deux pokémons sont venus se mettre derrière moi pendant que je me tournais lentement vers l’homme et la femme, un regard de tueur sur le visage. Ma timidité avait complètement disparu derrière ce sentiment haineux à leur égard, je n’ai donc eu aucun mal à leur parler sans la moindre hésitation. Cependant, mon intonation n’avait rien avoir avec ma petit voix habituelle, cette fois je hurlais ma colère à leurs visages :

-Vous avez fait la plus grosse erreur de votre vie. Maltraiter ces pokémons, c’est déjà immonde, mais avoir fait ça à mon Viskuse… Vous allez le regretter ! Je vais vous faire comprendre pourquoi les Spectres font tellement peurs ! Quand j’en aurais fini avec vous, il sera temps que vous rejoigniez le monde des esprits !

Je ne faisais plus attention à ce qu’il se passait autour de moi, tous ce qui importait, c’était de faire souffrir mes deux adversaires. Ces derniers semblaient comprendre que j’allais passer à l’attaque d’ailleurs puisqu’ils demandèrent à leurs créatures de le faire avant :

-Arbok, utilise Acide !
-Smogogo ! Bain de Smog !

Ils avaient l’air complètement stupides en plus de ça puisqu’ils lançaient des attaques Poison sur deux pokémons Spectres qui résistaient plutôt bien à ça, mais en plus l’un d’eux y était immunisé de par son type Acier. Je savais exactement ce qu’il fallait que je fasse du coup, fixant la femme à la longue chevelure dans les yeux, je lui ai adressé un sourire mauvais avant de demander à mes pokémons d’y aller :

-Baron, bloque les deux attaques avec Gyroballe puis utilise Lame Sainte ! Seigneur, Vent Mauvais !

L’épée spectrale s’est ainsi mise à tourner à toute vitesse sur elle-même pour foncer directement dans la trajectoire des deux attaques Poisons pour les intercepter. Son type lui a bien sûr permis de ne pas prendre le moindre dégât de celles-ci. Pendant ce temps-là, la pieuvre violette tendait ses deux tentacules supérieurs devant lui pour faire apparaître un vent de couleur violette partout devant lui. Cette attaque frapperait tout ce qui se trouvait dans sa trajectoire, alliés comme adversaires. Aveuglé par la haine, je n’ai pas vérifié la position des pokémons de Takeshi et Faust avant d’attaquer. Sentant le vent arriver derrière lui, Monorpale s’est arrêté de tourner pour sortir sa lame en attrapant son fourreau avec son ruban bleu. Sa lame s’illumina alors de bleu en s’allongeant énormément. Baron se plaça alors de côté pour en asséner un violent coup latéral qui frappa les deux pokémons d’un seul coup.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Sam 8 Oct 2016 - 15:44

Anonymous

Invité

Une fois les deux protagoniste à l'origine de cette arnaque face à eux, tout se passa plutôt vite. Les attaques s’enchaînèrent d'un côté comme de l'autre. Faust avait pris l'initiative de riposter ce qui n'était pas une mauvaise idée. Mais bien qu'il fit partir toute la fumée plutôt rapidement, le gaz avait réussi à remplir la salle de son horrible brume mauve.

Hime se mit à tousser et à trembler plutôt fortement. Même la lévitation de base de sa Gardevoir commença à disparaître, elle était prête à toucher le sol. Le dresseur pesta et rappela Hime dans sa Pokéball. Takeshi n'avait plus envie de faire durer cet échange. Rien que d'imaginer sa Gardevoir souffrir de cette corrosion lui faisait bouillir le sang.

C'est à ce moment là que Takeshi, qui était en retrait à quelques pas des cages, vit quelque chose qu'il n'aurait pas cru possible. Timothy faisait sa crise d’adolescence ? Non car Takeshi jurait avoir une toute autre personne face à lui. Un Tim version 2.0. Enfin de ce que le jeune homme avait compris le Visuke du jeune garçon avait lui aussi fini en cage. Takeshi aurait eut sûrement une réaction similaire.

Faust et Tim étaient occupés avec le duo d'enfoirés. Il n'allait pas rejoindre le combat. Il avait eu une autre idée, surtout que tout le monde ici avait été, plus ou moins, contaminé par le nuage toxique. Du coup Takeshi entreprit d'ouvrir tous les loquets des cages des Pokémons captifs. Avec une telle petite armée le combat devrait vraiment être à sens unique.

Takeshi jeta un coup d'œil au combat alors que les premiers Pokémons sautaient hors de leur cage. Timothy avait l'air de ne plus se contrôler. Tous les Pokémons libérés commençaient à avancer pour rejoindre le combat. Ils avaient tous envie de faire payer le sale traitement qu'ils avaient subis.

— Bon je crois que vous n’êtes pas en position de jouer les malins les deux hurluberlus. Rendez vous et on essayera de pas trop vous faire payer le prix fort.

Mais au moment où Takeshi disait cela, les deux idiots ordonnèrent une attaque à leurs Pokémon. Manque de chance la horde de Pokémon se mit à foncer sur les deux Pokémons de type poison et leurs pitoyable dresseurs.

Les Pokémons, qui étaient en cage, étaient tous partis par le couloir, désirant de revoir la lumière du jour et l'air frais. Ils attendaient tous à la sortie leurs sauveurs.

— Je crois qu'ils ont eu leur compte là.

Mais non il restait le Pokémon jaune qui laissait s’échapper de lui de plus en plus d’électricité...

— Heu les mecs planquez-vous, ça va péter.

Quelques secondes après la souris jaune lança Fatal Foudre sur le duo qui devait avoir méchamment mangé, voire décollé vers d'autre cieux. En tout cas Takeshi voulait vite en finir pour pouvoir soigner Hime qui, de minute en minute, souffrait de plus en plus dans sa Ball.
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust
Mer 12 Oct 2016 - 23:58
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
J’étais aveuglé par la haine et ne faisait plus attention à ce qu’il se passait autour de moi. Il n’y avait plus qu’une seule chose qui importait à mes yeux, il fallait que je fasse souffrir les deux individus qui se trouvaient face à moi. De ce que je voyais, mon Viskuse et mon Monorpale affrontaient les pokémons adversaires et les attaques fusaient des deux côtés, personne ne voulant rien lâcher. Tellement concentré sur cette envie de les écraser eux et leurs pokémons, je n’ai presque pas entendu ce que disait Takeshi. J’ai tout de même compris qu’il parlait de ne pas trop leur faire payer, mais je n’étais absolument pas d’accord avec cette idée. Au contraire, je voulais qu’ils regrettent et tous les moyens étaient bons pour parvenir à ça, y compris la violence, ce que je comptais bien utiliser sur eux. J’avais même dans l’idée de demander à Baron de trancher quelques morceaux… En y réfléchissant à tête reposée, je sais bien que j’avais des pensées complètement dingues et monstrueuses, mais sur le coup, j’étais bien incapable d’aligner trois pensées cohérentes.

Heureusement, je n’ai pas été trop loin dans mes actes puisque j’ai été interrompu dans le combat par de nombreux pokémons qui sont arrivés de derrière moi pour attaquer eux aussi avant de s’enfuir en courant ou voulant. Voyant toutes ces créatures, j’ai fini par me calmer en me disant que c’était fini et qu’ils ne pourraient plus blesser le moindre pokémon étant donné qu’ils étaient tous libres. Je ne savais pas qui avait ouvert les cages où ils étaient enfermés, mais je savais bien qu’il s’agissait de l’un de mes deux partenaires pour cette enquête. Lorsque tous les ex-prisonniers ont quitté le bâtiment de leur captivité, j’ai poussé un long soupir en fermant les yeux. Je me rendais compte de ce que j’avais fait et comment je m’étais comporté. Bien entendu, la honte n’a pas perdu une seconde pour me rattraper et c’est le visage cramoisi que je me suis tourné vers l’homme aux cheveux bleus quand il a dit que c’était bon pour les deux criminels. En effet, lorsque je me suis tourné vers eux, j’ai vu qu’ils étaient tous les deux au sol avec leurs pokémons et tous les quatre étaient bien amochés. Je n’avais strictement aucune compassion pour eux et ne m’inquiétait donc pas de leur état de santé.

C’est alors que Takeshi fit une nouvelle remarque en nous disant de nous cacher puisque ça allait mal finir. Je ne voyais pas pourquoi il disait ça et je me suis donc tourné vers les criminels pour voir si la menace venait d’eux. C’est ainsi que je me suis rendu compte que contrairement à ce que je pensais, tous les captifs ne s’étaient pas échappés. En effet, le pokémon qu’ils tenaient en laisse en entrant dans la pièce était toujours là et se préparait à attaquer. Il avait des éclairs qui crépitaient au niveau des joues et semblait sur le point de libérer toute sa puissance électrique. Je me suis donc reculé le plus rapidement possible pour aller me coller aux cages afin de m’assurer une relative sécurité. J’ai alors eu droit à un magnifique spectacle, le Pikachu, d’après le nom qu’il a crié en attaquant, a libéré de la foudre d’une puissance phénoménal sur les quatre masses au sol, provoquant une grosse explosion. Lorsque la fumée s’est dissipée, ils n’étaient plus là, mais des cris provenaient d’au-dessus de nous. Il y avait maintenant un trou dans le toit et des formes qui s’envolaient, propulsés par la force de l’attaque. Je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire devant cette scène pendant que le type Electrique quittait lui aussi les lieux pour regagner sa liberté. Vu la façon dont ils avaient fini, je me doutais bien qu’ils n’étaient pas près de revenir pour agir de la sorte.

Suite à toute cette action, nous nous sommes rendu au poste de police le plus proche pour leur expliquer la situation en leur présentant toutes les preuves et les vidéos tournées dans l’entrepôt avec les cages. Nous avons bien sûr précisé aux enquêteurs qu’il suffisait de nettoyer la peinture à l’eau pour que les pokémons retrouvent leur coloration naturelle. Enfin, nous leur avons dit que s’ils souhaitaient des informations supplémentaires sur le colorant utilisé, il fallait qu’ils contactent le Professeur Acacia puisque c’est elle qui allait s’occuper d’analyser le produit. Bien entendu, le fleuriste fut arrêté pour complicité et ses deux partenaires ne furent pas retrouvés, personne ne savait où ils avaient atterris. C’était bien dommage puisque j’avais espéré qu’ils purgent une peine de prison, mais je m’étais fait à l’idée et le plus important était qu’on avait mis fin au trafic et au calvaire des pokémons capturés et enfermés par les malfrats.

En repartant, nous sommes repassés par le café où nous nous étions donnés rendez-vous à notre arriver afin de prévenir le propriétaire de la fin de notre enquête. Le riche fut si content de ce qu’on avait fait qu’il décida de nous offrir un cadeau de remerciement à chacun. C’est ainsi que nous avons tous récupéré une pierre évolutive de la part du restaurateur. Je ne savais plus où me mette en recevant son présent, mais je l’ai tout de même accepté pour ne pas me faire remarquer.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Tout ce qui brille n'est pas or. requête avec Timothy et Faust

Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: