HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Le second type devient réalité
Le second type devient réalité
Dim 25 Sep 2016 - 22:27
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth
J'ai reçu le colis de Rachel le lendemain de mon arrivée à Minami. C'était un très, très gros colis. Gigantesque. Immense. Mes parents se sont carrément demandé de quoi il s'agissait... et... ils l'ont découvert bien assez tôt : le fameux décor d'entraînement. Il ne s'était pas abîmé pendant le transport, j'étais grandement soulagée de le constater. Par ailleurs, j'ai cru comprendre que ma mère avait reçu des questions d'un certain Takeshi à propos de conseils sur l'élevage.

« Ne me dis pas que tu as un petit copain qui souhaite devenir éleveur ? »
« Hein... ? Je... quoi... ? Mais, mais non, enfin ! Il est bien trop vieux, maman. De quoi tu parles. Et puis, j'ai déjà un... »

Mince.

« Je te taquine Luna ! Raconte-moi plutôt ce que cet énorme machin fait devant la maison ? »

Ah oui, cet énorme machin. Il n'était définitivement pas à sa place. J'ai expliqué la situation à ma mère qui m'a immédiatement proposé de l'installer à l'arrière de la maison. J’ai accepté sans broncher, et je me suis précipitée dans le jardin où nous avons installé le décor. J’ai remercié ma mère, celle-ci est retournée à ses occupations, à savoir : s’occuper de ses pensionnaires. J’ai libéré mon Sonistrelle de sa pokéball afin d’admirer la réaction de bonheur qu’il allait avoir en apercevant la fausse grotte juste devant lui. La journée d'aujourd'hui était prévue pour l'entraînement d'Alatys ! Rien que lui et moi !

« T'es prêt ? »

Vlan !

Le pokémon s'envola telle une rafale de vent jusque dans le décor. Cela répondait parfaitement à ma question... mais !

« Hého ! Attends-moi ! »

Je crois qu'il avait hâte de commencer.

Le décor était le même, il n'avait pas changé. Toujours aussi réaliste ! Nous avions eu l'occasion de le tester l'autre jour, mais cette fois-ci, c'était pour de bon. Il n'y avait pas de limite de temps, car il était entièrement consacré au Sonistrelle. Celui-ci devait pratiquer ses attaques offensives d'abord, c'était plus pratique lorsqu'il n'y avait pas d'adversaire. C'est ce que nous avons fait. Alatys a pratiqué l'attaque Acrobatie afin de la maîtriser parfaitement, mais il s'est également pratiqué avec Croc Fatal, qui s'avérait être une nouvelle attaque.

Il était vraiment doué. Pour être franche, il m'impressionnait. Je pouvais percevoir les petites étoiles qui scintillaient dans ses grand yeux. Un Sonistrelle si discret et craintif pouvait-il être aussi puissant ? Réussissait-il à passer par dessus cette nature ? J'en étais persuadée. Je suis allé chercher quelque chose à manger et à boire dans la maison, car ce genre d'entraînement était intensif et épuisant, même pour moi.

« Vous devriez prendre une pause tous les deux. Ça fait plusieurs heures que vous vous entraînez d'arrache-pied. Allez du côté de la plage pour prendre un bon bol d'air frais et profiter du soleil ! »

Alatys, perché sur mon épaule, semblait d'accord avec le conseil de ma mère. Évidemment. La plage, c'était également l'endroit où je l'avais rencontré et capturé. S'y rendre nous remémorait toujours des souvenirs. Nous y avions passé la journée il y a peu de temps, avec Faust, mais c'était dans un contexte différent d'aujourd'hui. Décompresser un peu ne nous ferait pas de mal.

En se dirigeant vers la plage des secrets, il m'a semblé apercevoir des silhouettes de volatiles au dessus de nos têtes. J'ai accéléré le pas, afin de me rendre plus rapidement à notre lieu de destination. J'avais bien fait.

« Qu'est-ce qui se passe ici... ?! »

Une horde de Goélise qui sortaient de nulle part, commençait à effrayer les vacanciers et à voler la nourriture. Il y avait également des Bekipan avec eux. Ces oiseaux semblaient complètement fous, ils avaient définitivement perdus la boule ! J'ai libéré Numya et Miko de leurs pokéballs afin d'avoir un peu d'aide, il fallait les arrêter à tout prix. Falyra et Astrya n'étaient pas avantagés près de l'eau, j'ai préféré éviter de les déranger.

Mes deux compagnons de type Psy défendaient les touristes à coup de Choc Psy et de Rafale Psy, pour les mettre hors d'état de nuire. Je n'aimais pas blesser ou attaquer les pokémons sauvages, mais là, je n'avais guère le choix. Les volailles décidaient maintenant de nous attaquer, moi et mes pokémons. Ils fonçaient droit sur nous, mais Alatys nous protégeait à l'aide de son attaque Tranch'Air et Tornade. Étant un pokémon Vol, il pouvait facilement se défendre.

Cependant, à un certain moment, ils devenaient beaucoup trop nombreux.

« Cylcone ! »

Le Sonistrelle n'avait pas encore pratiqué cette attaque. Elle permettait de renvoyer un pokémon adverse dans sa pokéball, mais comme il s'agissait de pokémons sauvages, les Goélise touchés cessaient le combat et rebroussaient chemin. Alatys a effectué Cyclone plusieurs fois, mais ce n'était pas suffisant. Il allait finir par s'épuiser et ne plus pouvoir combattre. Certains vacanciers s'étaient joint à nous avec leurs pokémons. À plusieurs, nous allions y arriver !

Les attaques Psy de mes compagnons portaient leurs fruits, mais les attaques de type Vol ne servaient pas à grand chose. Acrobatie avait aidé, mais contre des pokémons volants, c'était plus compliqué.

Alatys, le regard rempli de détermination, a finalement effectué une attaque Vol qui nous a grandement aidé. Je ne comprenais pas d'où elle venait, ni comment il avait réussi à la maîtriser. La chauve-souris tourna son regard complice vers moi.

« La... Lame d'Air... ! »

C'était ça. J'avais bien deviné. Cette attaque...

Comment avait-il pu l'apprendre seul et si subitement ? Peu importe, elle avait pu renvoyer le reste des Goélise et Bekipan qui restaient, car les ennemis étaient désormais apeurés, et ils ont fuis.

« Pourquoi ces pokémons... ? Ils... »
« Ils sont arrivés d'un coup ! Bam ! Comme ça ! On sait pas d'où ils viennent ! »

Étrange. Très étrange.

« Heureusement, ils sont partis ! On peut dire que t'as des sacrés bons pokémons, petite ! »

Les paroles de ce touriste dresseur me touchaient. Je lui ai souris, en restant bien évidemment confuse de cette précédente situation.

« Ton Sonistrelle, il est balèze ! Mais... qu'est-ce qu'il a... ? »

Hein ? Inquiète, je me suis retournée vers mon compagnon ailé. Une lumière blanche l'avait enveloppée, une lumière immense et presque aveuglante. Mon cœur palpitait, j'étais fière de lui. Plus que fière même.

De grandes ailes se mirent à dépasser de ce faisceau lumineux géant, et une toute nouvelle créature était apparue devant nous. Le touriste à mes côtés avaient les yeux exorbités et la gueule par terre, à croire qu'il n'avait jamais vu ça. J'ai ricané nerveusement. Moi non plus, je n'avais jamais vu de Bruyverne.

Le dragon s'est approché de moi, baissant sa tête à ma hauteur. J'ai caressé cette nouvelle tête, un grand sourire aux lèvres. J'étais heureuse pour lui, il avait atteint son objectif.

« Regarde-toi Alatys. Tu es... si... si grand. Tu ne pourras plus te percher sur mon épaule maintenant ! »

Le Bruyverne me regarda, avec un air faussement déçu. Enfin, je crois qu'il l'était quand même un tout petit peu. Par la suite, il m'indiqua la direction de son dos. J'étais légèrement intimidée par l'idée de voler, mais j'avais incroyablement hâte.

« Vraiment ? »

Alatys hocha la tête. J'ai demandé à Miko et Numya de retourner dans leurs pokéballs pour l'instant, et je me suis précipitée vers mon pokémon fraîchement évolué. Je ne voulais pas qu'ils risquent de tomber, on ne sait jamais !

Bien installée sur le dos de mon fidèle compagnon, j'ai salué les quelques touristes qui nous avaient donnés un coup de main, et nous avons décollé. Je pouvais presque voir Minami en entier de là-haut, c'était remarquable. Je n'étais pas encore entièrement sereine dans les airs, mais je m'y adaptais assez rapidement. En m'agrippant à Alatys, j'espérais ne pas lui faire mal. Et dire que ce petit Sonistrelle qui était sur mon épaule il y a à peine une heure, me portait désormais sur son dos. La tête de ma mère quand elle le verra. Et surtout, sa future réplique : « tu ne vas pas le sortir de sa pokéball pour qu'il dorme sur ton lit maintenant, rassure-moi ! » Ahah. En effet. Il fallait s'adapter à sa nouvelle taille, mais peu importe.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: