HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Les steppes ardentes.
Les steppes ardentes.
Ven 30 Sep 2016 - 19:19
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Les steppes ardentes.


▬ Laisse ça Fandral. C'est la dernière planche, fais pas n'importe quoi. Ce sera bientôt prêt. 
Ce n'est un secret pour personne : j'aime dessiner et réaliser de belles choses. L'autre jour à Nox Illum j'ai pu collaborer avec des décorateurs réputés qui m'ont enseigné quelques uns de leurs petits trucs. J'essaie donc de mettre en application ce qu'ils m'ont appris et crée des décors. Étant actuellement hébergé par une connaissance du prof Acaca, je réalise mes œuvres dans chez eux, dans une pièce qu'ils ont mis à ma disposition.
▬ Arrête de faire autant de bruit. Il est sympa et nous laisse utiliser son grenier mais faut pas exagérer, il va t'entendre si tu continues de sauter. 
Le vieil homme qui nous héberge nous appelle et mon Poussifeu arrête de bouger net. À tous les coups, on va se faire enguirlander. Je descends les escaliers et m'excuse auprès de notre hôte.
▬ Oh. Il n'y a pas de soucis. Je voulais simplement signaler que je m'en vais. Je dois quitter la ville. Je reviendrai dans quatre ou cinq jours. Je te confie les clés, n'oublie pas de fermer la porte quand tu sors et attends mon retour. 
▬ Euh … OK. 
Il ne me connaît presque pas mais me fait déjà confiance au point de me confier sa baraque ? Eh bah … Certes je suis une connaissance du professeur Acacia mais tout de même, cela ne justifie pas tout. Je salue le propriétaire des lieux qui s'en va et pars me préparer. Je compte sortir sous peu moi aussi.

Dans quelques jours va commencer le tournoi d'inauguration du nouveau parc aquatique de Minami. Je vais donc m'entraîner pour l'occasion avec Al'Akir et Tirion. Nous revoyons quelques tours et pirouettes puis faisons une pause. J'imagine que je devrais m'exercer un minimum avec mes autres Pokemons mais ... Je ne sais pas. J'ai étrangement une plus grande facilité à travailler avec eux qu'avec mes autres compagnons et pour cause ; Ce sont mes camarades les plus anciens et donc ceux que je connais le plus. Je sais bien que cette façon de penser est stupide en plus d'être un poil injuste mais que voulez-vous : C'est instinctif. S'il faut faire quelque chose je serai naturellement plus enclin à envoyer ces deux la plutôt que Fandral, Yogg ou Azshara. L'Anchwatt est le dernier arrivant dans mon équipe et bien qu'il soit fort, je ne le connais que trop peu. À ce titre concourir avec Azshara relève de la folie. Yogg de son coté est tout bonnement stupide. La créature normale ne cesse de se payer ma tête. En bref il est impossible pour moi de travailler plus de cinq minutes avec un tel clown. J'ai bien des défauts et l'impatience est sans aucun doute l'une de mes pires tares. Enfin Fandral est ... Mh. Je ne sais pas. J'ai du mal avec lui. Cela fait un petit bout de temps maintenant qu'il voyage a mes cotés mais j'ai des difficultés à m'y prendre avec le poussin. Il n'a à mon sens pas beaucoup moins de potentiel que Tirion ou Al'Akir mais est indubitablement plus effacé. En cela il me rappelle mon Psystrigri. Je ne pensais pas ce Pokemon malheureux pourtant il va de soi que je n'ai pas été un excellent dresseur pour elle. En effet la complicité qui s'est créée en quelques jours entre le type psy et Anne était supérieure à celle qui a pu s'établir entre le Psystigri et moi en plus de deux mois. Lorsqu'elle était dans mon équipe, Azshera passait le plus clair de son temps à dormir tandis qu'avec la brune, la chatte est hyperactive …

▬ La vie c'est dur. 
Très. Cette histoire – en plus de faire mal à mon ego – doit m'alarmer. Si je ne passe pas plus de temps avec le Poussifeu, peut-être que lui aussi va vouloir me lâcher tôt ou tard. Le départ de Fandral ne serait pas une grande perte pour mon équipe au vu de ses récentes performances mais j'avoue m'être attaché à ce Pokémon. Il n'est pas le plus doué, pas le plus intelligent et il louche mais je l'aime bien. Ceci-étant, je fais revenir  Al'Akir et Tirion dans leur Pokéball respective puis appelle le Pokémon que j'ai attrapé sur la piste cyclable.

Fandral apparaît et piaille.
▬ Ouais ouais ouais. On va s'entraîner. Espérons que ce soit plus fructueux que la dernière fois. Remarque il serait étonnant qu'on fasse pire.
Pour la petite histoire, Fandral a été exceptionnellement nul lors de notre combat contre la championne de Nox Illum. Ce Poussifeu a été incapable d'utiliser l'attaque Flammèche correctement ! Il a donc fallu que nous passions près d'une semaine à perfectionner cette arcane.  Le Pokémon feu sourit bêtement et se met à loucher comme à chaque fois qu'il est heureux.
▬ Tu seras moins content dans cinq minutes ! J'ai trouvé un super programme d'entraînement spécial sur internet. Il a été écrit par la coach McBrady. Regarde sa photo.
Je tends mon téléphone au poussin qui s'approche excessivement près de l'écran. On peut voir l'image d'un homme costaud d'un mètre quatre vingt dix, accompagné de son Braségali et de son Mackogneur. Le Poussifeu fait quelques pas vers l'arrière, hausse les épaules et incline légèrement la tête.
▬ Bien sûr que McBrady est compétent et que son programme est pertinent. Avec des muscles pareils, son talent n'est plus à prouver. Allez, tu commences. Tu vas faire trois cent pompes, trois heure trente de saut à la corde et seize mille abdos.

Une moue se dessine sur le faciès de Fandral. Je ne suis pas expert en gymnastique mais il me semble que ce programme est un poil trop difficile pour le Poussifeu. Je regarde de plus près mon téléphone et m'exclame :
▬ Ah non. J'ai rien dit. Ça c'est l'entraînement spécial Méga Lucario trop fort qui tue tout le monde. Où est le niveau débutant … Mh … Ah voilà ! J'ai trouvé ! Niveau Larveyette. C'est pour nous ça.
Je passe mon doigt sur l'écran de mon téléphone et lis :

▬ Cinq séries de dix pompes puis du saut d'obstacles pendant vingt minutes et enfin de la corde à sauter. C'est facile ça ! Allez on peut le faire. Et après on essaiera voir comment tu t'en sors sur scène !
Car être fort et être mignon devant le public sont deux choses différentes. Certes être bon physiquement est indispensable pour performer le jour J mais ce n'est pas le seul pré-requis. Quoiqu'il en soit nous démarrons l'entraînement et le moins que l'on puisse dire est que ce dernier est … Laborieux. Mon Pokémon n'arrive pas à enchaîner trois pompes ! Il faut dire qu'avec ses petits bras, exécuter l'exercice est probablement plus dur que pour nous autres humains. Après seulement une petite série effectuée avec la plus grande difficulté je conclus :
▬ On abandonne les pompes. C'était une idée débile. Faisons de la course ! Il nous faut un parcours avec des obstacles. Il doit bien y avoir un terrain avec des haies quelques part dans cette ville.
Nous cherchons un lieu propice à l'entraînement et cela sans grand succès jusqu'à ce que nous arrivions sur la place dites des festivals. Une course d'obstacle est organisée par plusieurs personne afin de – je cite – célébrer l'arrivée du tournoi !
▬ C'est bizarre comme façon de fêter ça mais soit.
Ne cherchons pas à comprendre. À Minami, les gens festoie pour tout et n'importe quoi. Je demande à participer à la course et dois pour cela payer cinq pokédollars. Ce n'est pas très cher, j'accepte donc de raquer. En cas de victoire, je risque fort de récupérer ma mise mais j'aimerai surtout voir mon Pokémon progresser. La course va bientôt commencer et un organisateur me dit :
▬ Vous aurez besoin de ça pour concourir.
L'homme me tend une corde. J'avoue ne pas comprendre ce que nous sommes censés faire avec un tel instrument. On m'explique que la course ne peut se faire qu'en duo. En somme je vais devoir rester collé à Fandral et c'est ensemble que nous devrons passer les obstacles un à un.
▬ Ça promet.

Je ne suis même pas sûr de pouvoir réaliser un bon chrono en faisant la course seul mais alors avec Fandral pour m'handicaper, c'est mort ! À tous les coups nous allons être ridicules. Je me désisterais bien mais j'ai déjà payé mon inscription et quand bien cette dernière n'a pas coûté excessivement chère, un sou est un sou.

J'attache mon pied gauche au droit de Fandral et jette un rapide coup d’œil derrière moi. Il y a pas mal de participants mine de rien et je reconnais l'un d'entre eux. Max, le dresseur au Roussil sera de la partie !
▬ On a pas intérêt à perdre contre le roux là.
Je m'en fiche pas mal de gagner à dire vrai. En revanche je ne veux pas voir Max devant moi ! J'ai trop perdu contre lui, ça en deviendrait presque un running gag s'il gagnait à nouveau. Je prends mon carnet lis mes notes et dis au poussin : Il a un Roussil, un Roucool et un Machoc. Aucun de ces Pokémons me semble excessivement rapide. On a nos chances.

Tous les participants sont prêts, on nous rappelle les règles une dernière fois avant que le spectacle ne commence. On peut utiliser des attaques afin de gêner les adversaires – il est cependant interdit de viser les Pokémons d'autrui ou bien les dresseurs. Nous avons le droit d'abattre les obstacles à défaut de les éviter et enfin nous ne pouvons pas changer de compagnon en cours de route. Il faut rester attaché avec celui-ci pendant toute la durée de la course. Trois. Deux. Un … Partez !
Je mets un pied devant l'autre et dans mon mouvement je fais trébucher le Poussifeu. Allez savoir pourquoi, le poussin comptait partir vers la gauche.  
▬ Ça commence bien.
Et le reste n'a pas été beaucoup mieux, je vous rassure ! Nous avons fini dernier de cette course et nous n'avons même pas eu à sauter un obstacle. Les dresseurs passés avant nous les avaient tous fait tomber. Nous franchissons la ligne d'arrivée avec un chrono pitoyable mais cela n'a pas l'air de déranger Fandral. Le Poussifeu sourit.  
▬ T'es content d'avoir fini la course hein ?
Le Pokémon hoche la tête de haut en bas. Agacé, je fais revenir Fandral dans sa Pokéball et soupire un bon coup. Le voir aussi fier après une performance pareille m’écœure. Je ne sais pas ce que je vais faire de lui. J'ai clairement perdu mon temps avec lui.

Nous rentrons au domicile du vieil homme et je m'affale sur le canapé. J'en profite pour faire sortir les différents Pokémons en ma possession.
▬ Ne mettez pas trop le bazar sous prétexte que M. Garango n'est plus là.
Fandral s'approche de moi et demande à jouer. J'arque un sourcil et réponds négativement à sa demande. Cette histoire d'entraînement m'a fatigué, on verra demain !

***

Le jour suivant, Fandral vient me voir et me demande à nouveau de jouer.
▬ Euh. J'ai prévu de faire quelques trucs ; des courses tout ça. Et le concours est pour bientôt. Je reviens ce soir ! Ne fais pas n'importe quoi dans la maison avec Yogg.
J'enferme le Poussifeu et le Metamorph – les deux boulets de mon équipe en somme – dans la baraque et vais m'entraîner avec Azshara, Tirion et Al'Akir.
C'est exténué que je reviens autour de dix-sept heure dans la maison. Fandral m'y attendait tandis que Yogg le ténébreux fomente des plans dans son coin. Le type feu fait quelques pompes devant moi et pointe ensuite du bec l'extérieur.
▬ Non, pas maintenant. On s'entraînera un autre jour. J'ai le dos en compote.
À vouloir faire des pirouettes avec Tirion, on finit par se blesser ! Le Lianaja est habile mais pas moi et j'avoue avoir bien des difficultés à tenir son rythme. Je note toutefois que nous progressons. Nous sommes presque prêts pour le concours !

***
Le lendemain matin, rebelote. Je pars m'entraîner avec Tirion et laisse Yogg ainsi que Fandral seul. Nous revenons autour de dix huit heure cette fois-ci.
▬ Tiens. C'est marrant, ils ne sont pas là.
Je m'attendais à voir Yogg et le Poussifeu à l'entrée mais il n'en est rien. J'entends cependant des bruits venant du grenier. Intrigué, je monte les escaliers et entrouvre la porte. J'espère ne pas avoir affaire à des bandits ou des gens de la Team Anima. Je pousse un ouf de soulagement quand j'aperçois deux Poussifeu se battre sur un des décors que j'ai crée quelques jours auparavant. Yogg et Fandral ne m'ont pas vu. Je referme donc la porte et descends discrètement les escaliers. Un quart d'heure plus tard, les deux concernés descendent tout en sueur : Le Metamorph sourit fièrement tandis que le Poussifeu baisse la tête. J'en déduis que Fandral a perdu le combat. Afin de le réconforter je lui demande s'il veut jouer. Le Pokémon m'ignore et va se reposer.

***
Il est neuf heure. Tout le monde est réveillé hormis Fandral. Je quitte la maison de M. Garango  et pars faire un tour en ville. Plus tard dans la journée, Tirion et moi allons peaufiner notre numéro. Le jour du concours approche à grand pas et je stresse un peu. Ceci-étant je ne suis pas performant aujourd'hui, pas du tout. Le serpent s'en rend compte et me propose de rentrer. Bien que réticent au début, je finis par accepter. Je ne suis pas en forme aujourd'hui et j'ai l'esprit ailleurs. La tête qu'a fait Fandral hier me préoccupe. Si ça se trouve il m'en veut de ne pas m'être occupé de lui et de l'avoir lâché suite à ses échecs répétés.
▬ Rentrons.
Je vais essayer de corriger le tir avec le Poussifeu. Tirion acquiesce et nous regagnons la demeure de notre hôte parti en voyage. À nouveau j'entends des bruits dans le grenier. Ces deux là continuent de s'entraîner ? J'entrouvre la porte comme hier et vois deux Pokémon identiques se rendre coup pour coup. Un des deux Poussifeu prend le dessus. Le second recule, trébuche sur un des cratères que j'ai crée et se met à loucher. Je devine à ce toc qu'il s'agit de Fandral. En tombant le poussin m'aperçoit et se relève. Je fais quelques gestes afin de l'encourager, fais mine de donner des coups de pied à quelqu'un et dis à voix à peine audible :
▬ Vas-y.
De là où il est, il ne m'entend pas mais il s'agit là d'une expression facile à lire sur les lèvres, même pour lui. Le Poussifeu crache une boule de feu que le Metamorph esquive facilement. Ces deux gus sont en train de casser le décor que j'ai crée mais peu importe. Fandral a repris du poil de la bête et j'ai étrangement confiance en son aptitude à faire de bonnes choses. En un instant, le Pokémon feu arrive près de son vis à vis et lui assène une attaque Griffe. Le Metamorph utilise à son tour cette attaque. Les deux se rendent coup pour coup et Yogg reprend peu à peu sa forme naturelle. Le Poussifeu fait un pas en arrière puis saute sur le Metamorph, les pieds en avant. Il utilise ce qui semble être la compétence double pied et met KO la créature rose.
▬ Pas mal.
J'ouvre la porte et essaie de soigner Yogg. Dans le même temps je félicite le Poussifeu qui tombe à genou. Le poussin est exténué. Alors qu'il essaie de se relever, les plumes au sommet de son crâne s'illumine. Le Pokémon grandit sous mes yeux et évolue en Galifeu.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: