HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Grosse Mâchoire & Tête Dure [Charlotte]
Grosse Mâchoire & Tête Dure [Charlotte]
Sam 1 Oct 2016 - 22:07
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Non, non, non !! Son Ptyranidur dévalait les rues de la ville à toute allure. Elle n'aurait jamais dû le laisser sortir. Bon, il fallait bien qu'elle le fasse de temps en temps, sinon c'était cruel. Mais là, pire idée du monde que de le laisser sortir dans une ville. Le pokémon réanimé découvrait tout de ce nouveau monde ; des lumières aux sons, des objets étranges qu'il broyait d'un simple coup de mâchoire aux énormes véhicules de fer qu'il abîmait... d'un simple coup de mâchoire également. Sa force colossale était indomptable et pire encore ; Elisthel ne s'y attendait purement et simplement pas ! Nox Illum était grande, bondée, et remplie d'un tas de trucs qui attirait l'attention du jeunot. Son Noctali courrait devant elle, ses anneaux brillants la guidant dans la foule. Lui suivait bien mieux son Ptyranidur qu'elle. D'autant que quand Spyro fonçait... Il fonçait ! Et pas qu'un peu ! Plusieurs personnes se faisaient bousculer par le type roche qui, dans le fond, ne devait même pas s'en rendre compte. L'expression de joie sur le visage du pokémon contrastait terriblement avec la pagaille qu'il était en train de semer. Un instant, Elisthel imagina le désastre s'il était un Rexilius.
Aha. Ahaha....

Les différents cris de surprises se succédaient d'excuses pressées de la part de la jeune dresseuse. Bon... Il fallait qu'elle l'arrête ! A n'importe quel prix !

« Ori, utilise Psyko ! »

Le Noctali usa de pouvoirs psychiques pour se saisir de la bête qui se débattait désormais dans les airs. C'était une lutte de force, mais le seul moyen de contenir ce mini-mastodonte. Ouf. Maintenant, sa pokéball...
Il brisa l'entrave, retombant lourdement au sol. Ouah. OUAH ! Le pokémon fossilisé s'empressa de continuer sa route. Il fonçait, tête la première, tourna à un angle de rue... Elisthel ne put qu'assister au désastre. Un petit Marill venait d'être heurté de plein fouet par son Ptyranidur. Évidement, vu la tête dure qu'il avait, lui n'avait rien. Il reniflait l'autre pokémon, curieux – elle espérait juste qu'il n'allait pas se demander si ça se mangeait – tandis que la bestiole s'était faite renversée. Elle devait être un petit peu sonnée. Essoufflée, Elisthel tenta d'expliquer la situation à sa dresseuse, qui ne devait pas être très contente.

« Je-Je suis... …. Je suis désolée.... …. Pardon... … Il.... Il court vite... »

Quelle course. Ouah... Ses jambes la lâchèrent et elle glissa au sol, ce qui attira enfin – finalement!- l'attention de sa bestiole qui se demandait ce qui se passait. Il sautilla sur place, comme pour indiquer qu'il avait envie de jouer. Tiens, une voiture. Sa mâchoire se posa sur le capot avant et Elisthel n'eut que le temps de crier :

« Non, NON ! Ne fais pas ça ! »

CRAC. … Une belle déformation accompagnée de trous dans le métal. Infernale. Cette bestiole était infernale. Une nouvelle fois, elle observa l'inconnue.

« Je... Je suis vraiment désolée. »

Sale journée en perspective.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Grosse Mâchoire & Tête Dure [Charlotte]
Sam 1 Oct 2016 - 22:40
Région d'origine : Kalos, Romant-sous-bois.
Messages : 24

Charlotte Holmes

Charlotte Holmes
Bon, la première étape de mon périple n'avait pas été trop compliquée. Gagner Nox Illum, trouver une chambre et m'installer n'était pas sorcier. Certes il m'avait été désagréable de parler avec les gens de l'hôtel, surtout cette employée bornée qui se refusait de comprendre que j'ai depuis longtemps atteint la majorité. Je veux bien admettre que je ne fais pas mon âge, mais c'est véritablement insultant au bout d'un moment. Bref. Toujours est-il que j'ai profité d'une journée de repos, consacrée à boire du thé, lire un peu et plus simplement manger et dormir. Je ne suis réellement pas compliquée, au bout du compte. La seconde journée, néanmoins, le luxe du repos ne m'était plus acquis. Je devais au moins faire quelque chose d'apparence productive pour justifier ensuite de rester enfermée dans ma chambre et faire mes recherches par internet. Car oui, à l'ère de l'information, il s'agissait probablement de la façon la plus simple de retracer Amon. J'avais donc fait le plan détaillé de ma journée, presque à la minute près, et était sortie avec Chappy. Si je me décidais à faire quelques courses, il serait au moins disponible pour porter mes sacs, d'autant plus que le Marill était plus friand que moi des rencontres anodines et des bains de foule. Voyons voir... Encore un peu plus d'une heure et demie avant le repas. Que faire pour m'occuper aussi longtemps?

Perdue dans mes pensées, je passe le bout de mes doigts sur mon veston, au niveau du coeur. Juste en dessous, épinglé à ma chemise, la silhouette du badge Nymphe de mon grand-frère adoptif est bien à sa place. Certes, je n'avais pas réellement besoin de vérifier, mais j'ai tendance à devenir anxieuse lorsqu'il n'y est pas. Je me demande s'ils ont des magasins de thé dans le coin, voir des scones. Je n'ai pas pu en emporter avec moi dans l'avion et je n'ai clairement pas le talent requis pour les confectionner moi-même. Hm? Je relève la tête, mon regard turquoise se frayant un chemin au travers de ma longue frange tombante. La rue semble plus agitée qu'il y a quelques instants. Peut-être est-ce la faute d'un festival quelconque ou de... Ah, non, c'est de sa faute à lui. J'agrandis les yeux et me gèle sur place. Moi et les réflexes rapides, ce n'est pas totalement ça. Je ne sens qu'une immense froideur dans mon abdomen alors que mes membres semblent soudainement faits de bois. La seule chose que je peux faire, c'est encore de regarder la petite boule chromatique que représente mon starter décrire un magnifique vol plané avant d'aller atterrir plus loin. Ça n'augure rien de bon. Je suis encore en train de fixer Chappy qui se relève en se frottant le dessus de la tête lorsqu'une fille arrive de nulle part et commence à s'excuser. Ce serait donc... sa dresseuse? Je la regarde avec des yeux vides, ayant besoin d'un peu de temps pour que mon cerveau se relance, comme une machine qui vient de subir un grand ralentissement. Je finis par réagir lorsque ses jambes l'abandonnent, allongeant le bras pour la rattraper du mieux que je peux. Bon, je ne suis pas très forte, mais au moins la demoiselle n'est pas non plus très lourde, c'est un win-win comme on dit. Et... c'est le tour d'une voiture. Mouais. Je vais peut-être devoir faire quelque chose.

- Vous avez une pokéball? Autrement on va devoir l'empêcher de nuire et de préférence avant l'arrivée des autorités. Est-ce que j'ai votre permission de l'affaiblir?

C'est un peu inutile de demander j'en conviens, mais plus tard si jamais on doit raconter l'histoire et se faire juger pour destruction de bien publique et grabuge au milieu d'une ville bondée, je veux au moins pouvoir me protéger comme je le peux. Certes, ce n'est pas le meilleur moment pour songer à ça, mais ça va devoir faire l'affaire. Chappy a l'air d'avoir reprit ses esprits, mais j'ai peur qu'une confrontation directe ne serve qu'à rendre le dinosaure plus agressif encore. Mmh. Je n'ai pas beaucoup d'autres options pourtant. Je n'ai même pas de nourriture pour l'occuper ou l'emmener ailleurs et je ne crois pas être en mesure de l'occuper en attirant son attention. Allez, je dois agir avant qu'il ne continue de mâcher des pneus de voiture, ce pourrait devenir problématique à force et des gens pourraient être blessés. Sans oublier que ça, ça compte comme une activité productive qui m'autorisera à me flemmarder ensuite, j'en suis convaincue.

- Utilise Mimi-queue suivit d'Écume. Ce devrait être un bon début. Alors, ça vient cette pokéball?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Grosse Mâchoire  & Tête Dure [Charlotte] 1475346796-chappy2Grosse Mâchoire  & Tête Dure [Charlotte] Miniat_6_x_682
Re: Grosse Mâchoire & Tête Dure [Charlotte]
Dim 2 Oct 2016 - 17:18
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Mimi-Queue. Oho. Potentiellement, ça risquait de créer un petit souci. Elisthel n'eut malheureusement pas le temps d'avertir la demoiselle. La petite boule bleue qu'était la queue de Marill sembla extrêmement intéressante pour le Ptyranidur, qui s'approcha à grand pas en espérant bien mettre un coup de mâchoire dedans. Ça avait l'air boooon ! Heureusement, le Marill récupéra sa queue avant qu'il ne referme sa dentition dessus. Ça l'avait contrarié. L'attaque Ecume suivit ensuite, et si la première bulle amusa le pokémon qui croqua une nouvelle dedans, l'eau sembla clairement le faire fuir. Pas étonnant pour un type roche. Eeeeet... Il repartait en courant. Elisthel soupira.

« Il n'est pas méchant, juste... Juste terriblement curieux. Il faudrait juste pouvoir attirer son attention sur le même endroit plus de cinq secondes... S'il court, je ne le ferais jamais rentrer dedans ! »

La jeune femme se redressa, observant le pokémon qui avait traversé la route sans faire attention. La panique créée dans le trafic força l'arrêt de certaines voitures. Nouveau soupir de la part de la jeune dresseuse.

« … La bonne nouvelle, c'est que le professeur Acacia s'est portée garante de lui... C'est donc à elle qu'on fera des réclamations... »

Elisthel ne savait pas trop si elle disait cela pour se rassurer ou rassurer l'inconnue. Après tout, c'était le professeur Acacia qui l'avait encouragée à le réanimer, lui expliquant qu'un pokémon fossilisé ferait une bonne avancée sur ses recherches. Elle avait déjà eu le temps de l'étudier d'un peu plus près, et c'était également son idée de lui faire découvrir la ville. Ah... ça aller jaser dans les journaux demain. Heureusement, Spyro n'était pas parti très loin cette fois. Une bête fleur dans le parc en face avait attiré sa contemplation. Pire encore ; il s'était assis devant, l'observant d'une manière qu'elle ne comprenait pas. La dresseuse franchit la route qui la séparait de son pokémon, avant de l'observer intriguée. C'était le moment pour le rappeler dans sa pokéball. C'était le moment, mais... Raaaah. Elisthel regretterait sûrement ce qu'elle allait faire.

« Spyro... ? Qu'est-ce qui t'arrive ? »

Le pokémon préhistorique montra la fleur de son bras, comme tout excité. Il la reniflait et la montrait à sa dresseuse, tout heureux. Ça visiblement, il connaissait. Il adorait, même, vu sa réaction. Elisthel eut un léger sourire. Si ça pouvait le calmer, à l'avenir... Elle sortit sa pokéball pour l'y faire rentrer, ce qui se déroula sans accroc. Presque. Elle sentait la ball s'agiter contre elle. Il n'aimait pas ça.

« … Il est rentré dedans, mais vu comment elle s'agite, il pourrait en ressortir tout seul assez rapidement... Il faut que je trouve un endroit où le faire ressortir sans qu'il cause de problèmes... La dresseuse se tourna vers sa camarade au Marill. Merci d'avoir essayé de m'aider. Je suis désolée. C'est un pokémon qui est revenu à la vie récemment, il ne comprend pas encore très bien tout ce qui l'entoure. »

En tout cas... Son Marill avait une drôle de couleur. Elisthel savait que c'était sans doute un pokémon chromatique. Mais c'était une dresseuse, aussi. Peut être pas de la région ? Quelques questions intrusives lui vinrent en tête, mais elle n'était pas certaine de pouvoir établi le dialogue avec elle. Après tout, elle avait sans doute mieux à faire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Grosse Mâchoire & Tête Dure [Charlotte]
Dim 2 Oct 2016 - 19:24
Région d'origine : Kalos, Romant-sous-bois.
Messages : 24

Charlotte Holmes

Charlotte Holmes
C’est un échec. Je croise les bras et pose mes doigts contre mon menton, en pleine réflexion. L’attaque de front a donc été un échec. Plutôt que de trouver un nouveau plan, j’en viens à réciter mentalement tout ce que je sais sur la capture des Pokémons. Il faut l’affaiblir à l’aide d’un combat pour l’empêcher de résister, puis lancer une Pokéball et espérer qu’elle arrive à encoder toutes les informations avant que la créature ne ressorte plus motivée que jamais à prendre la poudre d’escampette. Au final, la procédure ne fonctionne visiblement pas aussi bien dans la pratique. Peut-être que ça vaudrait la peine de repenser le—Priorités ! Le dinosaure, lui, ne peut pas attendre. Il nous faut donc l’immobiliser, mais comment ? Nous n’avons visiblement rien d’assez fort physiquement pour le retenir, rien pour vraiment attirer son attention à part peut-être Chappy qui, selon moi, ne risque pas de se porter volontaire. Quant à savoir à qui seraient faites les réclamations, quelle importance ? Toutes les compensations du monde sont dérisoires en comparaison d’une blessure qui aurait pu être évitée à la source. Mais là encore, c’est un débat que je mets de côté dans ma tête. J’aurai tous le temps de le développer avec moi-même plus tard, mais pas maintenant. Et là… miracle ! Il aime les fleurs. Pourquoi pas. Même moi j’aime les fleurs, tout le monde peut aimer les fleurs. L’important, c’est que sa dresseuse arrive à s’approcher de lui et qu’il a l’air plus calme. Je reste moi-même un peu à l’écart, avec Chappy, pour ne pas que ses efforts soient en vain. Que de soulagement lorsque la bête préhistorique disparait enfin dans sa sphère de capture. Néanmoins, nous ne sommes pas au bout de nos peines.

Selon elle, le dinosaure est encore plutôt agité, même dans sa balle, et pourrait bien ressortir à tout moment. Ce serait effectivement un problème. Laissant la jeune fille parler en l’écoutant d’une oreille plutôt distraite, je sors mon portable et en consulte l’application GPS. Il y a moyen de sortir de la ville assez rapidement à partir de l’endroit où nous sommes. J’ignore la tête de l’endroit et donc si c’est vraiment parfait, mais tout est mieux que la zone urbaine dans laquelle nous nous trouvons. Je ne relève ses remerciements que d’un léger signe de la tête, juste pour lui faire savoir que j’ai entendu, sans trop m’intéresser au pourquoi du comment son Pokémon a agi ainsi. Ce qui m’importe, présentement, c’est le grondement mécontent des témoins qui commencent à affluer avec des regards mauvais pour s’en prendre à la pauvre dresseuse. Voilà qui nous fait une raison de plus de ne pas nous attarder dans les environs. Je range mon téléphone dans l’une des poches de mon sac avant d’attraper le poignet de la demoiselle sans plus de cérémonie pour l’entraîner dans mon sillage. Il y a bien un homme plus remonté que les autres -sans doute le propriétaire d’un des véhicules ravagés- qui essaie de nous barrer le chemin, mais mon visage impassible et mon regard perçant l’incitent à reculer d’un pas.

- Bonjour, pardon, envoyez vos réclamations au professeur Acacia. Bye bye.

Plus qu’à hausser le pas et à me souvenir de ce que j’ai vu sur mon portable pour nous guider sans nous perdre. Je n’ai pas un très bon sens de l’orientation, mais je me débrouille plutôt bien niveau mémorisation, c’est au moins ça. Toujours est-il que je ne suis pas du genre très bavarde de nature et que j’attends donc d’avoir atteint cet endroit un peu plus à l’écart avant de finalement me retourner vers la jeune fille et la relâcher. Chappy, qui a eu un peu de mal à nous suivre avec ses petites jambes, vient finalement me rattraper avant de s’asseoir contre ma jambe pour se reposer. Je le comprends, moi-même je suis un peu essoufflée. C’est le prix à payer lorsque l’on choisit d’être une créature d’intérieur j’imagine. Et maintenant quoi ? Je suppose que je dois faire un effort de socialisation ou, à tout le moins, adresser de nouveau le problème en cours. Ouais, allons-y pour ça. De toute façon j’ai l’impression que la jeune fille en question a bien plus d’idées que moi au chapitre des choses à dire. C’est peut-être quelque chose dans son visage, mais elle me donne l’impression d’une personne sociable en tout cas. Bref. Trêve de réflexions non-productives.

- Je suppose que ça devrait aller ici, il y a de la place pour courir librement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Grosse Mâchoire  & Tête Dure [Charlotte] 1475346796-chappy2Grosse Mâchoire  & Tête Dure [Charlotte] Miniat_6_x_682
Re: Grosse Mâchoire & Tête Dure [Charlotte]
Mar 11 Oct 2016 - 14:46
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
La jeune femme l'entraîna au milieu de la foule qui commençait à s'amasser. Finalement, à raison d'une marche plutôt rapide, elles se retrouvent toutes deux aux abords de la ville, dans un lieu moins peuplé et plus ouvert. Le petit Spyro ne tarde pas à ressortir de sa petite ball de lui-même, tapant des pattes pour signifier son mécontentement. Mais... Ils n'étaient plus au même endroit ? Un peu perdu, le Ptyranidur observe les environs en se demandant ce qu'il y peut faire dans le coin. C'est différent d'avant. Ça ressemble plus à des choses qu'il connaît. Intrigué mais plus calme, le pokémon préhistorique commence à naviguer à allure réduite dans le coin. De nouveau, c'est une fleur qui attire toute son attention. La scène est plutôt cocasse : il ouvre la mâchoire, comme sur le point d'avaler la plante, avant de se raviser en ayant l'air préoccupé. Il réitère sa manœuvre plusieurs fois avant de s'asseoir devant, l'air totalement perplexe.

« Hm, euh... Merci de m'avoir aidé à me sortir de là. Et d'avoir trouvé un endroit assez grand ou il ne causera pas trop de soucis. Je m'appelle Elisthel. Désolée pour le dérangement. »

Elisthel est surprise par un message sur son téléphone. C'est le professeur. Elle a reçu des plaintes, et demande visiblement des explications à Elisthel. La jeune femme se contente de quelques mots pour lui expliquer que le petit est incontrôlable, ce qui fait juste rire son abrutie d'amie. Elle range le portable avec une pointe de colère, mais rend un sourire à son interlocutrice actuelle. C'est une petite patte qui tire sur ses vêtements qui lui fait baisser la tête. Spyro a visiblement cueilli la fleur, et la regarde, avant de regarder Elisthel. Qu'est-ce qui lui arrive avec ça ? La dresseuse se baisse à la hauteur de son pokémon et l'observe, cherchant à comprendre ce qui le taraudait. Elle réfléchit quelques secondes avant de comprendre. Il voulait savoir si c'était comestible. Hmm... Bah, elle n'avait jamais mangé de fleurs, et elle ne savait pas trop quel effet ça pouvait avoir sur les pokémons... Ca ne devait pas risquer grand chose, mais si elle répondait oui, n'allait-il pas se mettre à manger toutes celles qu'il croiserait ? Un peu navrée de devoir lui répondre par la négative, la jeune femme décida tout de même de lui indiquer qu'il ne pouvait pas manger ça.

Soudainement horrifié, le pokémon lâcha la plante et s'en éloigna d'au moins trois pas. Voilà autre chose. Il était vraiment bizarre ce pok- Hé ! Il la tirait maintenant pour qu'elle s'éloigne de la terrible plante mortelle. Elisthel consentit à faire quelques pas en arrière. Non seulement il était un peu étrange, mais il avait l'instinct de protection. Amusant.

« Spyro ? Le petit pokémon tourna la tête vers elle. Je sais que tout ça est très nouveau pour toi, mais... Je ne sais pas si tu as peur, si tu te sens perdu, mais ce que tu as fais en ville, ça a causé plein de soucis. Je te montrerais plein de choses si tu veux, mais tu ne dois plus donner un coup de mâchoire à tout ce que tu croises. »

Son acolyte semblait perplexe. Sa mâchoire, ça lui permettait de tout comprendre très rapidement. C'était plus facile de mordre tout ce qu'il croisait, non... ? Mais l'air soucieux sur le visage de sa nouvelle dresseuse l'inquiétait. C'était une partie de son clan, il ne pouvait pas ne pas en tenir compte. Il s'affirmerait en tant qu'alpha plus tard ! Il hocha la tête, comme s'il comprenait tout ce qui avait été dit. Elisthel poussa un soupir de soulagement. Tout cela allait enfin se calmer. Enfin, du moins, elle espérait...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Grosse Mâchoire & Tête Dure [Charlotte]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: