HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Hangover » pv Stanley
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hangover » pv Stanley
Dim 2 Oct 2016 - 1:36
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


Qui donc s'amusait à lui taper à l'intérieur de son crâne avec un marteau? Pourquoi elle avait cette sensation désagréablement pâteuse dans la bouche? Elle se sentait... mal. Et puis il y avait un truc sur son visage qui l'empêchait à moitié de respirer. Robyn ouvrit un œil, tâtant d'une main faiblarde son visage... euh, c'était clairement pas son visage ça. Qu'est-ce qui avait élu domicile sur sa tête?! La rousse se redressa brusquement.

« NAN MAIS-... Huh? »

Elle venait de balancer au sol un gros Pokémon rose qui poussa un cri à fendre larme, levant un regard pathétique en direction de la jeune femme qui gémissait à présent, se tenait la tête d'une main. Robyn ferma ses yeux un instant, essayant de se rappeler de ce qui avait bien pu se passer la veille pour que sa tête cogne autant. Ouah. Ce trou noir. Elle ne se souvenait d'absolument rien et puis... où elle était sérieusement? Rouvrant ses yeux, la jeune femme balaya la pièce du regard, se rendant compte qu'elle était dans ce qui ressemblait à une chambre d'hôtel mais... Un bordel sans nom y régnait. Et puis il y avait ce fichu Ramoloss.

« Oh putain j'l'avais pas vu lui! »

Parce qu'en effet il y avait un type. Robyn se pencha un peu vers lui en fronçant ses sourcils, enfonçant un doigt dans la joue du brun tout en poussant légèrement sa tête.

« T'es pas mort, hein? »

Si tel était le cas, les merdes s'annonçaient pire que prévu. Cependant la rousse n'était pas au bout de ses surprises. Elle dégagea la couverture d'elle et posa pied à terre en grognant doucement, le corps en vrac et la tête de plus en plus douloureuse. Un miroir se trouvait contre l'un des murs et ô doux Arceus, pourquoi portait-elle un cosplay d'infirmière Joëlle? Robyn se passa une main sur le visage, avançant dans la pièce à la recherche d'un indice quand...

BAM BAM BAM.

Qui s'amusait à tabasser cette pauvre porte? La jeune femme attrapa un morceau de papier cloué au mur et se détourna vers la porte, s'y dirigeant en manquant de se rétamer sur un objet, sur des vêtements ou l'une de ces choses incompréhensibles qui jonchaient le sol. Le papier disait ceci : "c'était trop fun hier soir, faudra qu'on se remette ça ensemble, vous êtes géniaux!!!!! Ok.

BOUM BOUM BOUM.

Robyn serra ses mâchoires, agitant ses poings férocement en direction de la porte. Un bâillement fut audible suivit d'un "MOLOOOOOOS". Ah oui, ce Pokémon... La rousse ouvrit la porte à moitié, lançant un regard noir à la femme qui se trouvait là, sourire aux lèvres.

« Bonjour! Je sais que vous devez êtres encore fatigués vu l'heure à laquelle vous êtes rentrés mais je dois faire mon travail et nettoyer la chambre. En plus il y a un monsieur énervé qui vous cherche, je donne votre position? »
« ... OK. On... Euh... Laissez-nous un peu de temps. Et pour l'aut' là euh... Dîtes pas où on est, ahahaha... »

L'autre hocha vivement la tête, l'air étrangement heureuse tandis que Robyn fermait la porte le plus doucement possible afin de ménager son pauvre crâne.
Ok, super soirée visiblement, sauf que... elle ne se souvenait plus de rien, il y avait un total inconnu dans la chambre, qu'un Ramoloss dormait sur sa tête, qu'elle est cosplayée, que le chaos de cet endroit est impressionnant et que... attendez quoi? Un type vénère qui les cherche? Ça sentait très mauvais.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Dim 2 Oct 2016 - 2:45
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Pouaaah. Je me sentais mal. Plaquant une main sur mon visage, j'entends une voix féminine sortant du tréfonds des abysses de ma conscience. Quoi? Moi? Mort? Euh non. Enfin... Je crois pas. Je tâtonne dans le vide, à la recherche de mes lunettes. Elles sont où? Putain! J'ai pas la tête à ça sérieux! Essayons de nous exprimer.
— Hnnng... Lu-Hnnngette...
Putain. J'arrive même pas à mettre un mot devant l'autre. Je suis sous une couette. Bon essayons de nous lever. Je tente de me redresser. La seule chose concrète que j'arrive à exécuter au final c'est de rouler sur le côté.
— Ouuups!
Je me ratatine sur le sol moquetté de la pièce. Jeez. J'ai la face asséchée, la bouche pâteuse et encore baveuse. Ah. Je touche un support. Je m'appuie contre sa surface et j'arrive finalement à me tenir sur les genoux. Encore un autre effort et je peux me relever.

J'hume l'air. Première chose à noter. Je shlingue la transpiration. Mais de ouf. Ajoutez à cela, que la pièce empestait le tabac, l'alcool et d'autres substances plus ou moins illicites, ça devait être un joyeux bordel. Sans compter que... euh... Pourquoi j'suis à poil?

Pensant être seul, je tâtonne pour trouver mes fringues, quand mes oreilles, réveillées elles aussi captèrent une conversation juste derrière moi. Huuuh. Je ne me souvenais pas avoir invité quelqu'un à être entré...

Ne trouvant pas mes vêtements, je décide d'aller à leurs rencontre. J'ai la tête dans le cul. Y'a pas à dire. Je capte pas grand chose à ce qu'elles causent et ma démarche est encore pire que d'habitude. Sans canne et sans Fly, et encore avec la gueule de bois, je ressemble sans doute à un zombie exténué. Et totalement nu.
— Hmm... Scusez moi... Mais euuuuh.. Z'avez pas vu mes lunettes? Et mes fringues aussi? J'me les caille.
Je me gratte les fesses, tout en travaillant mes lèvres telle un Ecremeuh.

Je suis crevé.
Re: Hangover » pv Stanley
Dim 2 Oct 2016 - 13:56
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


Robyn se laissa glisser le long de la porte, assise sur le sol, une main sur sa tête. Argh. Elle allait dormir comme ça, elle ne pouvait plus bouger, trop d'efforts déjà. Mais c'était sans compter que le type s'était réveillé, l'air d'un zombie, aussi déchiré qu'elle visiblement. Pas que. Parce que si la rousse était cosplayée, lui ne portait absolument rien. Nada. Niet. Le néant. Le summum de la classe, il se grattait comme un Parecool. Robyn se plaqua une main sur le visage, grognant, posant une main sur la porte derrière elle afin de se redresser du mieux possible. Vacillant plus d'une fois, elle se stabilisa sur ses appuis, ressentant soudainement une désagréable nausée.

« Eh, t'es capable de trouver tes affaires comme un grand. Dépêche de t'habiller, c'pas une vision de rêve dès le matin., elle attrapa un oreiller au passage et le lui balança. »

Oui, ce n'est pas comme si elle aurait pu retenir qu'il était aveugle le bougre. Robyn dégagea sa main de son visage, cherchant comme même parmi le chaos, quelque chose pouvant ressembler aux vêtements de ce type, cet inconnu pas si inconnu vu qu'ils avaient sans aucun doute passé une fameuse nuit. Argh. Son crâne. Son crâne résonnait horriblement tandis qu'elle avançait de son mieux à travers la pièce et surtout, en direction de la salle de bain. La rousse s'arrêta sur le seuil de la pièce d'eau, fronçant ses fins sourcils: ouais, ils n'avaient pas non plus épargné cet endroit.

« Hm, Bernard, tes fringues sont ici j'crois bien... Enfin, pas en super état mais bon... »

Les choses reposaient dans le lavabo rempli d'eau, ce qui avait dû être le haut était déchiré en plein milieu et des tâches diverses et variées ainsi que de drôles d'inscriptions faîtes... avec un marqueur (?) se trouvaient sur le bas. En vu du produit... à laver le sol présent sur le bord du lavabo, Robyn avait l'impression que quelqu'un avait essayé de laver les affaires avec. Bien, bien. Il avait parlé de lunettes aussi mais apparemment elles n'étaient pas dans l'coin. La Rouge tourna les talons, bras pendants mollement le long de son corps tandis qu'elle pensait enfin à une chose: où étaient les Pokéballs de ses Pokémon?! Ok. Calme. Ça lui faisait encore plus mal à la tête ces conneries.

Elle s'affala sur le lit, fermant les yeux, exténuée.

« Eeeet merde... J'en peux plus... Dit, tu sais qu'on doit foutre le camp d'ici? Y'a un type qui nous cherche d'après la femme de ménage. J'crois pas qu'il nous veuille du bien en plus... Qu'est-ce qu'on a fichu cette nuit... Quoique... J'ai peut-être pas envie de savoir. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Dim 2 Oct 2016 - 22:06
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Kwé? Mon corps était une vision magnifique! Comment pouvait-elle dire ça?! J'entends alors un objet léger venir dans ma direction. D'ordinaire, j'ai les réflexes d'un Magicarpe... Alors en plus j'avais la gueule de bois, j'peux vous dire que ce truc, quel qu'il soit, s'était écrasé à mes pieds avant même que je tente de l'attraper. Je me baisse en essayant de le ramasser. Vertige. Je me viande. Ah? On dirait un oreiller. Je vois, elle ne voulait pas voir mon magnifique... Fin bref, vous voyez de quoi je parle. Trop de puissance.

Les pas de cette inconnue me dépassent, s'enfonçant dans la pièce voisine. Je me relève tant bien que mal et la suis. Elle a trouvé mes fringues. Enfin, en tout cas, si c'est moi Bernard. J'aurai bien voulu déconner en faisant un truc du genre: "Bernard? Bernard est demandé à l'accueil!" Mais ça me semblait trop compliqué à dire sur le moment. On va juste ce contenter du classique.
— Cool.
Je tâtonne dans la pièce, à la recherche de l'endroit où je les aurai posé. Ah les voilà. Euh... Pourquoi, ils sont mouillés comme ça? Bon tant pis. Je cherche mon calebard. Huuuh. Pas de calebard.
— T'aurais pas vu mon caleçon? Je le trouve plus bordel!
Je sens un morceau de tissu tout mouillé. Je l'étire, parcourant sa surface. Trois fils. Un string! Mes joues deviennent rose alors que mon nez chauffe à la remontée du sang.

Je le renifle quand finalement, je le mets dans ma... ma... Faudrait que je m'habille déja. Du coup, faute de sous vêtement, je mets mon pantalon et mon T-shirt totalement en lambeau. A l'envers, à l'endroit, j'en sais fichtre rien. Mais je les mets. La culotte bloquée entre mes dents, je la range finalement dans ma poche. Tiens, y'a d'autre trucs dedans. Une sphère. Deux en fait. Y'en a bien une qui doit être celle de Fly. Je les extirpe de ma poche.

...

Je vois une lumière. Je vous jure que je vois une lumière! Et je suis même pas stone! Il faut que j'en parle à Bernadette.
— Hey, Marguerite! Check ça! Je vois de la lumière! Et j'suis pas un Illuminati! Mais je vois de la lumièèèèère! Dingue!
Je n'est quasiment rien compris à ce qu'elle m'a dit. J'ai vaguement capté qu'un gars était en bas et qu'il était vénère. Mais c'est tout.
— Mais on s'en carre de ça. Regarde. C'est quoi?
Je ne le savais pas. Mais entre mes mains se trouvaient une Gemme sésame et une Méga-Gemme.
Re: Hangover » pv Stanley
Dim 2 Oct 2016 - 22:39
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


« Bin ouvre tes yeux! Y doit être quelque part... »

Toujours affalée, toujours les yeux clos, elle essayait de faire vainement le point. Ouais bon, c'était inutile. Y'avait rien. Néant. Robyn porta une main sur son front avant d'ouvrir un œil, apercevant le Ramoloss qui... Oh. Elle n'avait pas remarqué jusque là mais son corps était remplit de divers graffitis pas forcément très intelligent. Gnnh. Mais d'où venait cette bestiole? Tant pis, son propriétaire finirait bien par réapparaître ou la femme de ménage s'en occuperait. Parce que des conneries, ils n'avaient pas dû en faire qu'une. Et qui sait ce qu'ils avaient consommés. Vu les objets répandus partout que ce soit bouteille ou... non, non vraiment la rousse ne voulait pas y penser. Elle referma son œil.

C'était sans compter le brun qui avait d'après ses cris trouvé quelque chose de sensationnel. Robyn grogna légèrement et roula sur l'immense lit jusqu'à se rétamer sans douceur sur le sol. La jeune femme leva une main et la posa sur la surface du lit afin d'essayer de se relever du mieux possible. Mais vu son manque de force dû à son état et le côté moelleux du lit... Elle chuta tout simplement et retomba la tête dans les couvertures.

« Hmpf, elle se redressa et fronça ses sourcils. D'un côté, normal que tu vois de la lumière hein, y'a les rayons du soleil qui passent par les fenêtres. »

Elle soupira fortement avant de se stabiliser et d'avancer en direction de Bernard, s'appuyant sur lui tout en retroussant le nez face à l'état de ses vêtements. Sérieusement, il était encore trop dans les vapes pour s'habiller à l'endroit? Décidant de passer l'éponge sur cela, Robyn se concentra sur les étranges choses qui brillaient entre les mains de son acolyte. Gnnh. Elle arqua un sourcil.

« C'est... euh... des sortes de pierres? C'est joli, doit valoir plutôt cher... T'as sortis ça d'où? »

Oui parce que Robyn avait peut-être entendu parler des Gemmes sésame, des Méga-Gemmes et tous ces machins mais bon, sur le coup, elle ne percutait pas. Surtout qu'elle n'avait jamais vu à quoi ça pouvait bien ressembler. La rousse cosplayée se gratta la tête et prit la Gemme sésame, l'observant de plus près Elle la prit à deux mains et la leva en hauteur, reculant sa tête et.... se rétama en arrière, manquant de s'exploser le crâne contre le lit. Soupire. Elle se désintéressa un instant de la gemme et poussa légèrement le brun du pied.

« T'as une sale gueule là. Tu saignes du nez on dirait. »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Lun 3 Oct 2016 - 11:17
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Pourquoi est-ce que je voyais une lumière? Je suis censé être aveugle. C'est peut-être un effet de l'alcool. Ma camarade, sans doute curieuse, se lève - non sans difficultés si j'en juge par les bruits sourd qu'elle produit - et... et... elle s'appuie sur moi. Mais quand je dis qu'elle s'appuie sur moi, elle s'appuie vraiment de tout son poids sur moi. Je peux sentir ses formes sur mes épaules.

Un liquide coule de mon nez alors que je gonfle mes joues rosées. Mon Arceus. C'est qu'elle avait un buste très garnie la bougresse! Un sourire débile se dessine sur mes lèvres. Héééééé... Pleins de fantasmes me traversent la tête alors que la jeune femme s'empare d'une des sphère. Je vois la lumière qui s'agite. Trop bizarre.
— De... de...
Merde quoi. Avec ses lolos sur moi, j'arrive pas à aligner un mot. Bon du coup. C'était du D ou...? Rolala, ils ont l'air bien ferme en plus! Pourtant, j'étais persuadé que c'était naturel. Parole de pro'! Tiens d'ailleurs, c'est vrai ça. Qu'est-ce qu'elle faisait dans la même pièce que moi Joséphine? Mon sourire s'agrandit. Si c'est ce que je croyais... Quoique. Elle n'était pas nue. A moins qu'elle se soit rhabillé depuis un moment. Un mystère à élucider en plus de ce trou de mémoire.

Finalement, ma face est cramée. Je m'essuie le nez en vitesse. Je me râcle la gorge, ce qui a le don de me faire tousser. Une bonne grosse toux glaireuse. Dégueu'.
— J'pensais à un truc. Rien de bien important. Hmmhmm.
Je m'approche d'elle. J'ai du mal à tenir debout. Et ça m'aidera à mieux brain ma partenaire de chambre lorsque j'userais de ma technique fétiche: La technique du touche-tété accidentel.
— Bon, tu veux bien me rendre le truc lumineux là... AAAAH!
Hop. Je chute. Ce qui s'avère encore plus naturel dans mon état. Et cette fois je ne me loupe pas! J'appose ma main entière sur l'une des deux bosses! Wahou! C'est...
— ... Enorme! Oups, j'ai pensé tout haut... Enfin, je... euh... euh...enfin...
Re: Hangover » pv Stanley
Lun 3 Oct 2016 - 12:35
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


« Eh, gaffe, tu vas me... »

Tomber dessus. Voilà qu'il m'était tombé dessus ce débile. Et pas n'importe comment, il avait accidentellement posé une main sur l'un de mes seins.... Sur Henry eh. Nan je déconne, ils ne sont pas surnommés. Un sourire en coin s'afficha sur mon visage.

« Ouais j'sais, je suis plutôt bien foutue, eh eh. »

Hm, hm. Oui, on me l'a souvent dit et puis, pourquoi devrais-je dire l'inverse m'enfin? Je suis très bien m'voyez. Et puis ce n'est pas comme si j'étais pudique ou quoique ce soit, c'était davantage l'inverse d'ailleurs. Mais trêve ! Je me demandais bien ce qu'était ces machins que Bebert avait déniché et il m'écrasait un peu avec ses... tout vêtements trempés. Je posa une main en plein milieu de son visage tout en le poussant en y mettant assez de force.

« Vire. Y'a un truc bizarre. »

Non, ce n'est pas ça. C'est juste que je n'avais pas capté depuis tout à l'heure mais... il a beaucoup de courants d'air non? Je me redresse en tâchant de ne pas tomber une énième fois avant de tapoter mon corps, grimaçant en sentant que finalement, il n'y a pas que les habits de l'autre inconnu qui sont déchirés. Joie. Très bien, je devrais dénicher mes véritables affaires dans ce chaos. Peut-être même que je trouverais mon portable et que je serais capable de dire ce qu'était ces fichues pierres. J'attrape l'une des mains du type et lui fourre la gemme dedans.

« Bon attends, je trouve mes affaires, le cosplay est troué de partout... T'aurais pu me le dire. »

En vu de l'attitude de ce cher Jean-Richard, je crois bien qu'il n'ait même pas capté. Sérieusement, il voyait rien ou quoi? Je soupira fortement avant de m'avancer dans la pièce, balançant ci et là des affaires, des objets qui font un bruit d'enfer dans la chambre. Ah! Enfin! Euh... Je portais une robe aussi courte moi hier? Il n'y a pas vraiment d'autres vêtements féminins par-ici. La robe dans une main, je me détourne en direction de l'inconnu.

« T'aurais pas vu une culotte ou un truc du genre? »

Je ne porte même pas de sous-vêtements, c'est dire. Je m'approche du lit, farfouillant, finissant par dénicher sous celui-ci un soutien-gorge et... Deux Pokéballs. Ah! En espérant que les deux soient... Merde, y'en a une toute taguée et je crois bien savoir à qui elle appartient. Au Pokémon rose là, c'est presque évident. Génial cependant, cela signifie que je n'ai QU'UN Pokémon. Soupire. Je pose les trouvailles sur le lit, attrapant au passage mon portable balancé tout au fond des draps. Wut. C'est quoi ces... QUARANTE-SIX appels manqués? Ok, y'a des priorités, les gemmes. Sans attendre, je lance une recherche sur le Pokéweb. Parce que ces gemmes toutes brillantes là... C'est intriguant non? Si ça trouve...

« EH EDGAR! Ce sont.... C'est... Quuuuoi. C'est une Méga-Gemme et une Gemme Sésame?! Où on a trouvé ces machins?! »

Mes yeux s'écarquillent et ma mâchoire en tombe. Wut. D'où on a bien pu ramener ces machins? Ça ne se trouve pas à n'importe quel coin de rue j'imagine bien...

Spoiler:
 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Lun 3 Oct 2016 - 21:57
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Punaise, j'suis tombé sur la femme parfaite. Pas de baffe, coup de poing ou autre. Elle semble même contente de mon action. Je crois bien que j'ai touché le gros lot. Et je parle pas forcément des lolos. Lol. Mdr. Xptdr. J'suis un poète.

Elle plaque alors sa main sur ma tronche et me pousse. Assez fort pour couper court à ce contact qui ne me déplaisait pas. Mais bon, difficile de résister. J'suis à demi conscient, perdu dans mes pensées lubriques et encore symptomatique des événements passés. Je tombe sur les fesses. Me relève. Et c'est à ce moment que j'entends que son cosplay - Elle est cosplayée?! - est troué! S'en est trop.
— Oh my ARCEUUUUS!
Mon imagination se réveille et mets les bouchées double. Un geyser de sang émerge de mon nez me projetant en arrière. Je m'affale sur le dos, inapte à bouger. les bras désarticulés. Je crois que je vais mourir de bonheur. Aaaaah...

Les secondes passent, et j'arrive tant bien que mal à retomber sur terre. Je peux sentir à nouveau que j'ai les deux grosses billes dans ma main.

La libertine se balade dans la chambre et me demande si je n'ai pas trouvé un de ses sous-vêtements. Difficile de discerner une ultime goutte de sang qui se mélange au restant. Je me relève, me débarbouillant.
— Euuuuh. Non non.
Je toussote alors que mes joues sont écarlates. Ce string reste avec moi et puis c'est tout! Je l'ajouterai à ma collection. Enfin si je retrouvais mon sac.

Je continue donc de tâtonner dans cette pièce qui puait la fin de fête en espérant trouver des objets qui m'appartenaient. Merde quoi. Pas moyen de trouver la pokéball de Fly, ou un autre truc? Mes lunettes par exemple? Merde à la fin!

Mes oreilles captent alors ma délicieuse camarade. Et ma réaction ne se fait pas attendre.
— Kwwwwwwwwwwwwééééééh! Tu délires Jacqueline! Non sérieuux?!
J'suis abasourdi alors que je regarde à nouveau cette étrange lumière qui apparaît alors même que je suis atteint de cécité. Punaise. Une méga-gemme et une gemme sésame. Jamais je n'aurai pensé à ça. Et puis, elles étaient à qui ces billes? Franchement, si personne ne se manifestait, je les garde pour moi! Quoique. Même si une personne se manifestait, j'allais les garder pour moi. Fuck this.

Et le destin semble bien vénère à mes pensées puisque j'entends alors soudainement quelqu'un qui frappe à la porte comme un gros taré. BLAM BLAM BLAM BLAM. Et ça sans s'arrêter! Il devait être vénère.
— Bon j'vais ouvrir.
Re: Hangover » pv Stanley
Lun 3 Oct 2016 - 22:53
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


« J'délire pas Francis, j'suis peut-être encore sous l'coup de la soirée mais j'suis assez réveillée pour voir que c'est bien ça! »

Et puis bon sang, pas moyen de trouver mon sous-vêtement restant. Tant pis. Je me déshabille sans pression, balançant le cosplay troué dans un coin avant de me rhabiller du mieux possible. Seulement, je n'ai même pas encore enfilé totalement la robe que des coups martèlent cette pauvre porte... Et des coups... Puissants. Ça ne semble pas être la femme de ménage si vous voulez mon avis. Et... IL VEUT OUVRIR?! Ma mâchoire manque de s'en décrocher tandis que je tente de foncer en direction de mon partenaire, me prenant les pieds dans la robe à moitié mise avant de me rétamer sans douceur. Comme dans un film dramatique, alors que l'autre s'approche de la porte, je tends un bras en gueulant.

« OUVRE PAS! T'ES MALADE?! »

Le truc derrière la porte va clairement vouloir nous casser la gueule. Oui, j'ai comme un très mauvais pressentiment. Me redressant vivement, je finis de mettre la robe tout en me dirigeant en sautillant vers la porte. Je percute mon acolyte et le pousse sans ménagement de côté avant de me jeter sur la porte, la plaquant férocement afin qu'il n'y touche pas. Et les coups la font trembler, me faisant vaciller au passage. Olà. Calmos.

« Y'aaaa persoooonne! Désolé, veuillez repasser plus tard! »

Oui bon, c'est drôle nan? Quoi? L'énerver encore plus? Eh eh... Les coups s'arrêtent un instant. Je colle la moitié de mon visage contre le plat de la porte et tente de capter un son... Ouh, ça grogne férocement là derrière.

« BANDE DE SALES PETITS, euh... Wow. En effet, il est pas content vu la tonne d'insultes s'échappant de sa bouche. SI JE VOUS CHOPPE JE VOUS BUTE. ET C'EST PAS PARCE QUE L'AUT' EST AVEUGLE QUE J'VAIS ME RETENIR. »

J'arque un sourcil et observe mon collègue de galère.

« Sérieux mec, t'es aveugle? »

Les coups, à nouveau. Une flopée d'insultes et...

« RENDEZ-MOI MES GEMMES TOUT DE SUITE! JE VAIS VOUS... YAAAAAH, JE VAIS DÉFONCER LA PORTE, RIEN A FOUTRE. VOUS M'AVEZ ASSEZ FAIT COURIR CETTE NUIT AVEC VOS CONNERIES. »

Je recule d'un bond de la porte qui manque de tomber sous la force du coup porté. Je me détourne vers l'autre et le pousse un peu, balayant au passage l'endroit du regard, cherchant un sac qui pourrait nous permettre de transporter nos affaires. Ca urge là, la situation commence à gravement dégénérer.

« Dépêche! T'as quoi comme affaire sur toi normalement?! On rassemble tout et déguerpis, pas question de lui rendre les gemmes! »

Bah ouais. C'est vachement utile, nan? Je fonce dans un coin de la pièce et renverse littéralement tout, attrapant un sac à main d'une main tout en me mettant à chercher frénétiquement le reste de nos affaires. J'ai pas forcément envie de me manger une mandale maintenant et je ne pense pas vraiment pouvoir compter sur Jean-Pierre pour mettre une dérouillée au fou furieux.

Hm. C'est quoi ce courant d'air? Ah. C'est vrai. Pas de culotte.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Mar 4 Oct 2016 - 21:26
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
La personne derrière cette porte ne compte pas s'arrêter bon sang. J'ai la tête qui tambourine elle aussi à force. J'entends que ça. Les dires de ma camarade ne me parviennent pas. C'est vrai que c'est casse bonbon quand même.
— Ohé! Deux minu-
Blam, pas le temps de terminer ma phrase qu'on me pousse. Pas la peine de tenter de rester debout. Pas dans mon état en tout cas. Je me viande gentiment sur la moquette. Huuuuh. Qu'est-ce qu'elle foutait Ursula? Finalement, j'entends ses mots alors qu'elle essaye de placer ces derniers entre deux BONG. Haha. Pas mal.
— Haha. Enorme. Tu dis que y'a personne. Alors qu'on est là. Génial. Grosse blague! Comme t'es-
Wow. J'entends alors quelqu'un. Une voix masculine. Plutôt... agressive. Enfin. Si on considère que "JE VAIS VOUS BUTER" était agressif. A voir avec ce monsieur. Même si je souhaitais pas le savoir. C'est d'ailleurs à ce moment, que ma compagne se rend compte de ma cécité.
— Bah ouais. On peut pas être parfait! Bref, une fois cette déclaration placée, je passe aux choses sérieuses. Euh... OUI OUI, LA BONASSE HUGUETTE A RAISON. Y'A PERSOOOOOOOONNE! LAISSEZ NOUS UN MESSAGE AU 475-
Pas le temps de finir que le mec s'énerve de nouveau, baragouinant un langage que je ne comprenais pas. Ah ben. C'était ça de gueuler comme un oufzor de la night.

J'entends alors miss gros boobs qui me cause. Ah on se tire? Euh... Par où? Clairement, à part la porte d'entrée qui servait de punching ball pour un gars de l'autre côté, je voyais pas.
— Bah, j'ai des lunettes méga super swag. Mais genre, quand j'te dis méga super swag. C'est pas genre "méga super swag". C'est MEGAAAAAAAAAAA SUUUUUPER SWAG! Swaaaaaaaaagger! Swag! Woup! Woup!
Je danse comme un couillon, puis je continue.
— Et une pokéball qui abrite ma partenaire aussi. J'sais pas si tu l'as vue. Pas moi en tout cas. HA! T'as compris? Pas moi. J'suis aveugle! Alors? Hein? Alors? Pas mal hein?
Ca ne semble pas être très amusant audiblement parlant... Bref.
— Hummmhmmm. Du coup? On passe par où?
Re: Hangover » pv Stanley
Mer 5 Oct 2016 - 15:51
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


« Ok, ok, des lunettes mégaaaaa suuuuuper swag. »

Bon sang, où je vais trouver ça dans ce fouillis? En plus l'autre mongole qui tabasse la porte n'arrange pas les choses et me stress encore plus. Une Pokéball. Qui... Qu'est-ce qu'il me raconte celui-là?! Je fronce mes sourcils et me redresse, me détournant vers mon collègue qui en a visiblement terminé avec sa danse ridicule mais pas moins amusante.

« M'ouais, ce devait être plus marrant dans ta tête. »

Bah, eh, ça arrive parfois. Moi-même je sors des blagues qui me font exploser de rire intérieurement mais qui s'avèrent... plutôt moisies une fois sorties. Je pose mes mains sur mes hanches, soupirant fortement, balayant l'endroit du regard. Passer par où? Bonne question, j'ai gueulé qu'on rassemblait tout et qu'on filait mais va savoir par où partir. Y'a que la porte et la porte risque de s'effondrer à un moment où un autre, libérant le fauve. Est-ce qu'on pourrait pas... l'assommer? Hein! On aurait le temps de filer au moins! Il serait encore plus vénère après mais on serait déjà loin alors au fond, ce n'est pas trop un soucis... Maintenant, avec quoi on pourrait l'assommer... Ou... Oh putain je sais. C'est peut-être pas une idée sublime mais on peut toujours tenter!

« Bouge pas mon pote, met toi près de la porte, j'arrive! »

Je file comme une fusée en direction de la salle de bain et arrache férocement le rideau de la baignoire, faisant tomber la tringle au passage et... Ouah! Y'a ses lunettes là! Je m'empare des lunettes au passage et décroche la tringle du rideau de douche, emportant le tout vers la pièce tandis que l'autre branquignol s'égosille toujours derrière la porte. M'approchant de l'aveugle, je lui met ses lunettes sur les yeux de façon totalement approximative avant de lui attraper le bras, le plaçant à l'endroit voulu: derrière la porte mais légèrement sur le côté de façon à ce que lorsque le type entrera, on pourra amplement l'attaquer par surprise. Je lui fourre également la tringle de rideau dans les mains.

« Voici le plan: dés que je crie, tu frappe devant toi avec la tringle et moi je lui balance le rideau dessus! On ira se planquer dans un coin et quand il part, on revient prendre nos affaires. EST-CE QUE T'ES OK SOLDAT?! Maintenant bouge pas, il a l'air grand, j'monte sur ton dos. »

Ouais il a l'air d'être vachement balèze le type derrière et j'suis pas forcément très grande. Me mettant derrière l'aveugle, j'attrape le rideau entre les dents et m'accroche aux épaules d'Hector, me cramponnant avant de bondir le plus délicatement possible sur son dos. Je prend le rideau entre mes mains et enserre mes jambes autour de ses hanches afin de me maintenir.

« OK. Prêt?! »

Et dans un ultime hurlement, la porte cède. J'hurle un cri de guerre à mon tour et balance le rideau de douche devant moi avant de me dire que mon plan est totalement foireux. Je vois le rideau qui tombe... sur... un nain?! QUOI?! Je me penche un peu vers l'avant afin de chuchoter à mon compagnon.

« Super swag lunettes man, c'est un nain. On doit pouvoir le défoncer nan? »

Sauf que... Visiblement on est pas au bout de nos surprises.

« EH! Arrêtez! Arrêtez! Mais! J'vois rien! Eh, stop! J'déconnais, c'était une blague! AHAHAHAHA VOUS Y AVEZ CRU?! Comme si j'allais vous tuer parce que vous avez malencontreusement prit mes gemmes, enfin, vous les avez hein? AHAHAHA. C'était d'enfer hier hein! »

.... OK. Je ne comprends plus rien à ce qu'il se passe là. J'en ai la mâchoire inférieure qui se décroche en voyant le nain se débattre sous le rideau, l'attrapant et le balançant plus loin, l'air tout à fait satisfait de sa "blague". Je le pointe du doigt, un air d'ahuri sur le faciès. Sauf que je n'arrive rien à dire, dépassée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Jeu 6 Oct 2016 - 21:46
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Meh. Ma blague n'a pas fonctionné, je suis déçu de ouf. J'ai même limite envie de pleurer pour tout vous dire. Mais voilà, parfois le devoir devait passer avant les émotions. A ce rythme, les gonds vont lâcher!

Des gouttes de sueurs perle sur mon visage pâlichon. Putain, j'aura bien voulu être baraqué et avoir fait 4 ans de Kyokushin. Tristesse et malédiction... Mais non, on allait faire avec... Avec quoi d'ailleurs... Huuuh. Je vous avoue que je sèche. Heureusement, ma camarade de chambre revient dans la pièce principale. Et me donne un truc long et métallique.

Je m'apprête à demander ce que je fous avec ça lorsque Lucile m'explique. Oh! Une stratégie! Je m'enjaille. Content de voir que quelqu'un avait une solution pour remédier au problème de notre assaillant. Et comme j'suis bon public, j'vais pas envoyer un vent à ma collègue.
— Oui oui mon Capichef! Je suis paré!
C'est alors qu'elle monte sur mon dos. Waaaaaaah! J'avais presque zappé qu'elle n'avait pas de sous vêtement ici! Merde! Je saigne à nouveau! Je suis dans une sorte d'état où la peur se bat avec mon adoration pour la luxure. Je titube légèrement, alors que je peux sentir aisément ce qu'il y a sous cette robe... Il ne fallait pas y penser. PAS Y PENSER!

Bref, la porte va s'ouvrir, la sueur perle sur mon visage. J'ai pas intérêt à me louper. Finalement, tout s'enchaîne très vite. J'entends Géraldine qui beugle alors que la porte s'ouvre contre son gré.
— AAAAH. Je tousse. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH.
Mon bras s'abat devant moi, me disant que le gars doit bien faire deux mètres, je vise un peu plus haut. Big fail. Je ne le touche pas. Emporté par mon élan, je manque de me casser la gueule. C'est pas passé loin! Fiouuuu.

La voix paniquée du nouvel arrivant se trouve être beaucoup plus basse que prévue. Georgette me dit que c'est nain. Tout s'explique du coup. Je m'apprête à re-frapper, mais il se trouve que le gars semble nous connaître. Un témoin qui savait probablement ce qui s'était passé hier soir.
— Attends attends Valérie. Peut-être qu'il sait ce qu'on a foutu hier soir. Mes joues deviennent rose. M'enfin même si je sais comment ça s'est fini entre toi et moi.Je lui tapote le flanc du coude. Hein? Hein?
Je me râcle la gorge et continue, cette fois en direction du minimisé. Pas question que je dise qu'on a ses gemmes! C'est à moi et puis c'est tout!
— Euh? Des gemmes? Moi ça me dit rien. Quoique... Tu veux parler de ces deux billes qu'un Cornèbre nous a piqué ce matin? Merde alors. Désolé vieux. On avait tellement la tête dans les fesses ce matin qu'on a rien pu faire... Mais sinon, d'où tu nous connais? T'as parlé de soirée. Y'a moyen que tu nous expliques?
Re: Hangover » pv Stanley
Sam 8 Oct 2016 - 15:38
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


Un sourire franchement amusé aux lèvres, j'envoie un léger coup de genou à mon compagnon.

« Ce devait pas être super alors, j'm'en souviens même plus! »

BRAAAA. Je ricane, m'agitant un peu sur le dos de Barnabé avant de descendre de son dos, je ne vais pas lui faire l'honneur de ma présence sur son dos davantage, voyons. Surtout que le nain tire une sale tête à cause des fausses révélations du brun et je ne le contredis guère. Certes, je n'ai aucun Pokémon à faire Méga évoluer cependant, mon cher collègue en a peut-être un? Mais bref, il a raison, j'ai bien envie de savoir ce qu'il a pu se passer cette soirée... Il a visiblement été en notre charmante compagnie en plus! Seulement, vu la tête de déprimé qu'il tire, j'me demande s'il est prêt à tout dire. Je me penche légèrement en direction d'Henry, une main sur le côté de mon visage, chuchotant.

« Comme tu vois rien j'te l'dis, il a une sale gueule là, il a l'air tout déprimé. »

Je le vois passer une petite main sur son visage, et il prend une moue attristée.

« Un Cornèbre... Mes gemmes... Huuuuh.... »

Rien d'autres? J'hausse les épaules et m'approche du nain, prenant un air faussement compatissant, tapotant légèrement l'une de ses épaules. Il lève son regard vers moi, une mine de chien battu flanqué sur son faciès.

« Bon, bon... J'ai vraiment pas la tête à vous raconter tout ça mais... Enfin, vous n'avez pas revu Lola, Gustav et Florent? »

Et soudain, révélation. Je m'empare du portable posé sur le lit - le mien en fait - et le déverrouille, remarquant que les quarante-six appels proviennent d'une certaine Lola. Et il y a même trois nouveaux messages indiquant qu'on doit les rejoindre à la maison de la place parce que... Ils ont nos affaires manquantes (et qu'ils veulent nous revoir apparemment)! Yes! Et voilà une bonne opportunité de filer en douce pour laisser le nain parce que franchement, je n'ai pas envie qu'il déniche les gemmes.

« De toute façon vous avez passé plus de temps avec eux cette nuit... Et puis toi Gilou, tu t'souviens pas que tu as tapé dans l’œil de Lola? J'aurais bien aimé m'la faire mais elle n'avait que des yeux pour toi! Sacré Gilou va! »

La voix du nain a soudainement changé de ton, il sourit, paraît plus enjoué que tout à l'heure. Et soudain, il explose de rire. Ok, ce type est carrément changeant... J'arque un sourcil et pendant qu'il parle, je choppe un gros sac à moitié planqué sous le lit et commence le plus discrètement possible à rassembler nos affaires dedans. Le nain tape dans ses mains, s'écroulant sur le lit, mort de rire.

« AHAHA OUAIS! Bon sang, vous vous souvenez de rien?! Pepette, t'as pété un câble sur Lola et Gilou à cause de ça! »

... Pepette?!

« HEIN?! D'où je m'appelle Pepette?! »

Le nom tout naze quoi. Enfin tu me diras, Gilou c'est pas mieux. Comme quoi, on a pas une très grosse imagination pour mentir sur nos noms, enfin, mentit.... C'est surtout qu'on était trop déglingué pour donner notre prénom valable quoi.

« J'crois que mon moment préféré, c'est quand vous avez cherché des noises à un type et que vous avez voulu fuir à deux sur une toute petite bicyclette! Celle d'un gamin de cinq ans! Comment vous vous êtes ramassés comme des nazes. »

Fun. Je prend un air blasé, scrutant le nain qui semble se marrer à nouveau en repensant à la façon dont a dû s'étaler sur le bitume... bon sang, ça devait être incroyablement ridicule. Je soupira et balance le sac sur mon dos, m'approchant tout doucement de mon compagnon, lui attrapant un bras et jetant un regard en direction de la porte toujours ouverte. Surtout que... euh, la voix du drôle de nain reprend un ton incroyablement sérieux.

« Par contre... J'entends bien récupérer les gemmes. Vous allez me les retrouver, et vite. Vous savez bien qu'elles ne sont pas à moi... Vous vous souvenez d'à qui elles sont... j'espère? »

Je crois que je n'ai pas envie de savoir. J'agite une main de haut en bas dans sa direction, sourire crispé aux dessiné sur mes lippes.

« Ouais, ahaha, t'inquiète, on va justement les chercher! Reste là, on revient d'ici une heure, le temps de retrouver le Cornèbre, ahaha. »

Il sourit, hoche la tête et retombe sur le lit, fermant les yeux. Maintenant, courage fuyons. J'entraîne Gilou à ma suite.

« Vite, on se taille, j'sais où on doit aller pour retrouver le reste de nos affaires et en savoir plus sur cette nuit! File les gemmes, je vais les mettre dans le sac à dos! »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Dim 9 Oct 2016 - 4:53
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Mon Arceus. Avec cette punchline, je pouvais presque entendre une voiture avec des gars bourrés qui gueulaient "POPOPOOOOOOOOOOOO" à la fenêtre. Elle venait de me détruire. Visage figé, bouche entrouverte, je laissais descendre Marjorie alias Booba. J'ai même pas envie de tenter une contre attaque, elle avait l'air d'avoir une sacrée répartie la bougresse!

Bref, le choc passé, je me replonge dans le bain. Pile au moment où Joséphine me cause, me détaillant grosso merdo la tronche du nain. Haha de toute évidence, il faisait la gueule. Le fait qu'on ait pas ses gemmes l'avait un peu chamboulé. Bah. Le malheur des uns, faisait le bonheur des autres comme on disait!

Et finalement, voilà que des tonnes d'explications tombent. Wow. Entre une meuf qui avait clairement envie de m'accaparer pour la nuit, et Booba qui s'était engueulé avec cette dernière - je savais qu'elle en pinçait pour moi sous ses petits airs! - La soirée avait dû être amusante! Dommage que je ne me souvenais de rien...
— Haha. J'me doutais bien que t'avais un nom dans ce genre là! Faut pas avoir honte!
Je me marre. Best name ever quoi haha. Un vélo pour gamin hahaha-Kwéééééh? Je tousse. Merde. On avait vraiment fait ça?! On essayait de semer quelqu'un? Une grand-mère à moitié endormie sur fauteuil? Jeez. Je ne savais pas que lorsque je me prenais une cuite je devenais un tel génie du mal! Je mets alors une main sur mon visage. On s'était viandé? Pourquoi je n'étais pas surpris...
— Tu m'étonnes...
Franchement, j'aurai été spectateur du truc, je serai plié à l'heure qu'il est. Mais là, c'est chaud quand même. On se fout assez de ma tronche comme ça! Une goutte de sueur blasée coule le long de ma tempe alors que le minimisé insiste sur ses gemmes. Enfin. Sur les gemmes plutôt: Elles ne lui appartenaient pas.
— Euh non. Elles sont à qu-
J'me fais couper par Pepette qui joue le jeu. Ouf, j'avais zappé. Ma curiosité l'avait emporté sur la comédie. Je me demandais bien à qui elles appartenaient à la base...

Ma collègue me chuchote à l'oreille qu'on ferait mieux de se casser. Hmmm. OK. Je la suis. Un sourire baveux se dessine à nouveau alors qu'elle veut en savoir plus sur cette nuit.
— Héhé. Alors comme ça on est jalouse, hein? J'me demande bien si vous vous êtes battu pour moi.
J'imaginais facilement deux femmes bien roulées qui luttaient pour m'avoir dans leurs lits. Je suis trop un BG en même temps. Personne ne résiste à mon swag! Mais passons. On aura tout le temps d'en discuter plus tard. Il fallait trouver une technique subtile pour s'esquiver le plus rapidement possible. Une technique qui pèse. Une technique de ninja! Je chuchote à l'oreille de ma comparse.
— Ok diversion pause caca. J'hausse la voix. Olala! Je sens que je vais chier dans mon froc si ça continue. Il faut que j'aille aux chiottes! Tu m'excuses vieux hein, mais les tapas d'hier passent pas trop! Bouge pas je reviens vite!
Je m'éclipse, m'apprête à quitter la pièce - avec la démarche de canard constipé qui allait avec - lorsque...
— Ouch!
... Je me prends un des rebords de la porte. Je jure dans ma barbe, et sors, à la suite de Pepette. On arrive finalement dans l'ascenseur. J'suis déjà essoufflé, plié en deux, alors qu'on a fait à peine 10 mètres.
— Bon... Eeeh... C'est quoi le plan? EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEH...
Oui, je ne suis pas un sportif.
Re: Hangover » pv Stanley
Dim 9 Oct 2016 - 14:24
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


« Si on s'est battu, elle doit encore cracher du sang cette grognasse! »

J'ai toujours été particulièrement compétitive. Je n'ai pas le temps de dire quoique ce soit que Gilou use d'un stratagème... correcte afin qu'on s'esquive! Le nain n'a pas le temps de dire quoique ce soit qu'on déguerpit à toute allure en direction de l'ascenseur (même si Gilou se mange un coin de porte au passage, ce qui a le don de me faire ricaner), portable à la main, je tente de l'autre main de baisser ma robe qui remonte à cause de l'énorme sac à dos. Bon sang! C'est la grosse galère! Et on ne sait même pas si on a déjà payé la chambre! Enfin, on doit bien l'avoir payé, non? Dans le doute, mieux vaux agir comme des supers ninjas et filer en douce. Surtout qu'ils ne doivent pas avoir nos véritables noms!

« Le plan? Bin... On doit aller à une maison près d'la plage, après va savoir exactement où c'est! Et surtout, baisse d'un ton, on doit filer comme des ninjas. Dans le genre de la diversion que t'as utilisé, ok Gilou? »

Je remarque alors qu'il est déjà tout essoufflé alors qu'on a fait quoi... quelques vulgaires mètres? Je soupire mentalement et appuis sur le bouton nous descendant au plus bas, du moins, au niveau du hall, je présume. Les portes se ferment et l'appareil se met en marche, descendant soudainement et.... Je me ramasse. J'suis pas encore tout à fait opé moi! Ok j'aurais dû prévoir le faire que ça se descendrait d'un coup mais eh, on est pas parfait! Face contre terre, je pose finalement mes mains sur le sol, cherchant quelque chose pour me remonter. Du coup, j'attrape le pantalon de mon collègue et tire dessus pour me redresser, le descendant au passage jusqu'en bas. Oups.

« J'peux avoir de l'aide, dit? J'me trimbale déjà tout là! »

Vociférant comme un camionneur, je me redresse tant bien que mal et croise mes bras sous ma poitrine, gonflant mes joues, l'air boudeur. Ouais merde, sauf qu'il n'est même pas capable de le voir! Soupire, soupire. Le bruit propre à l'appareil qui s'arrête est audible et les portes s'ouvrent.

« Roucool sous LSD à Rattata Défoncé, vous me recevez? Enclenchement de la mission ninja, terminé! »

Je bondis hors de l’ascenseur, plissant les yeux, scrutant les alentours.

« R.A.S mon brave Rattata Défoncé! Trouvons la sortie! »

C'est délirant les missions secrètes.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: