HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Hangover » pv Stanley
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: Hangover » pv Stanley
Lun 10 Oct 2016 - 1:11
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Maison près de la plage? Huuuuh... Je me souvenais pas qu'on en ait parlé. Pourquoi on devait se rendre là bas? Y'avait une fête? Non, parce que perso', ça me dérangeais pas hein. Mais mine de rien, me prendre tous les obstacles à cause du fait que je n'avais strictement rien pour me repérer, excepté les pas de Pepette, c'était un poil chiant. J'avais besoin de Fly! Où était ma partenaire de toujours? Bref, j'écoute les paroles de ma partenaire de fortune et je lâche.
—Okok! Par contre, j'espère que je vais retrouver mon Pokémon. Parce que j't'avoue que ça m'emmerde un pe- Hé! Pas maintenant!
Elle vient de me baisser mon pantalon. Mes joues deviennent rose et du sang coule à nouveau de mon nez alors que je stresse un peu. Non pas que ça me dérangeait! Mais la porte de l'élévateur allait s'ouvrir tôt ou tard! Elle aurait pu s'adonner à ça quand on était dans la chambre! Putain, ça ne me ressemblait pas de refuser une telle initiative, mais il valait mieux que je la relève. D'ailleurs, Pepette ne manque pas de me le dire.
— Ah ça! Avec ce tour de poitrine, tu m'étonnes que ça te semble lourd!
Je rigole, puis je tâtonne en espérant lui filer un coup de main. Bon. En fait, elle a pas besoin de mon aide. Elle semble même vénère. J'avais loupé quelque chose?

Un "Ting" retentit dans cet espace restreint et on entends les portes coulissantes qui... Ben qui coulissent quoi. Ma camarade se lance dans des paroles qui sonnent très Mission Impossible. Sur la même longueur d'onde qu'elle, je la suis dans son trip. Une main sur ma bouche, afin de donner un aspect mécanique, je fais le talky walky.
— Kshhhhhh. J'vous reçois cinq sur cinq Roucool sous LSD kshhhhhh. Good luck kshhhhhhhh. Over. Kshhhhhh.
Ma camarade se lance, sortant de la pièce alors que je l'entends bondir en avant. Finalement, elle m'annonce que la voie est libre. J'hoche la tête et me relance.
— Bien reçu Roucool sous LSD. Kshhhhhhhh. Rattata défoncé en mouvement. Kshhhhh. En direction de... kshhhhhh.... votre position. Over. Kshhhh.
Marchant comme un crabe, je me colle au mur, tendant l'oreille du mieux que je peux. Deux pas suffisent et je la rejoins. J'attends quelques secondes, quand finalement je lâche, lui chuchotant à l'oreille.
— Bon du coup, tu y vas où? Non parce que perso', je vois pas du tout par où passer.
Re: Hangover » pv Stanley
Lun 10 Oct 2016 - 3:11
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


Collée contre le mur du mieux possible - pas pratique avec l'énorme sac à dos - je tente de jeter un œil sur ma droite, là où le couloir tourne. Rien non plus, j'écoute d'une oreille les dires de mon collègue qui semble prêt à partir dans le même délire! Haha, ça fait du bien de tomber sur quelqu'un comme ça, le sérieux, ça vous tue! Il est enfin là, je détourne ma tête et la lève un peu, réfléchissant. Hmmm... Bonne question. J'arque soudainement un sourcil... Qu'est-ce qu'il me chante celui-là?! Je lève ma main et lui donne une pichenette dans le front.

« Normal Rattata Défoncé que tu ne vois pas par où aller, t'as oublié que t'étais aveugle? »

Je secoue la tête avec un air désappointé avant de me pencher à nouveau dans le couloir, scrutant avec attention. Ok. Ca devrait le faire. J'attrape le bras de Gilou et l'entraîne à ma suite sans ménagement, courant presque à l'autre bout du couloir sans vraiment faire gaffe au bruit que nous faisons. Je me colle à nouveau contre un mur et aperçois que plus loin, il y a... le hall d'entrée. Avec donc, les secrétaires, peut-être un ou deux vigiles, un peu de monde. Merde, comment faire? Est-ce que quelqu'un va nous interpeller?

« Agent Rattata Défoncé, suivez-moi et surtout, fermez là. Prenez un air décontracté. Terminé. »

Je passe un bras sous le sien et me met en avançant d'un pas tout à fait assuré, large sourire aux lèvres, le menton haut. Bon sang qu'on doit être drôle à voir: honnêtement, on sent pas forcément la rose, nos vêtements sont dans des états limite à pleurer, on doit avoir des tronches pas possibles, on est pas coiffés et... Merde, je viens de capter que je suis pieds nus. Enfin vous me direz, il y a plus important: le problème culotte par exemple.

« Madame, Monsieur, vous nous quittez? Vous avez-...
- MAIS NON! Haha, on sort juste prendre l'air quelques minutes, mon ami ne se sent pas très bien... voyez? »

Ni une ni deux, j'envoie un coup de coude discret dans l'estomac de mon partenaire d'infortune, fronçant légèrement les sourcils. Bon sang, il a intérêt à jouer le jeu celui-là! Surtout que la bonne femme nous observe d'un air... curieux. Elle essaye de sourire mais elle est totalement crispée et... Peut-être un peu choquée ou dégoûtée? Eh, eh. En même temps, faut avouer qu'on a pas choisit l'hôtel le plus dégueu, c'est même plutôt luxueux. J'espère qu'on avait pas racketté quelqu'un pour nous payer un truc pareil. Je me lève un peu sur la pointe des pieds, chuchotant à l'oreille du brun.

« J'dois quand même te dire qu'on a pas opté pour l'hôtel le plus naze. J'sais pas du tout comment on s'est payé ça... Sauf si on a pas encore payé, eh eh. Alors filons! »

Ni une ni deux, désireuse de ne pas laisser la femme répliquer, j'embarque Gilou vers la sortie. Je pousse les portes vitrées d'une main et...

« AAAAAH. JE SUIS AVEUGLE! Adieu, c'est la fin...! »

Saleté de soleil. Je ferme les yeux, me plaque une main sur le visage et me laisse pendre comme un cadavre au bras de mon compagnon de soirée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Lun 10 Oct 2016 - 4:50
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
— Aïe! Bah oui! C'est ce que je dis!
Effectivement. Je vois que dalle. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai dit ça précédemment. Quoique. Ca sonnait vachement comme si je voyais quelque chose... Mmmmh. A méditer. Je fais la moue, puis j'attends les prochaines directives.

Pas le temps de sentir le mouvement de ma comparse que je me fais embarquer par la nana. Elle semble endurante. En tout cas, plus endurante que moi! On se dirige je ne sais où. Elle pourrait totalement se gourer que je ne m'en rendrai pas compte... Bref, pas le temps de penser davantage qu'on s'arrête à nouveau. Ouaaaaaah, j'en peux plus de courir.

Je reprends mon souffle lorsque la voix chuchotante de Pepette se fait entendre. Nouveaux ordres qui tombent, me demandant de faire preuve de discrétion. Okok. C'est dans mes cordes.
— Kshhhh- Enfin, j'veux dire: Kshhhhhh. Bien reçu Roucool sous LSD. Silence radio. Kshhhhhh. Over. Kshhhhh.
Hop, je me fais embarquer à nouveau. Nos bras emmêlés, elle m'emmène en direction de voix. Huuuuh. Le but c'était pas d'éviter les gens? Bref, je la laisse faire et je ferme ma bouche. Il fallait s'en tenir à la mission!

A peine qu'on s'approche qu'on se fait interpeller. Merde! Voilà, c'est bien ce que je pensais. On est grillé!

Ou pas. Ma partenaire s'explique avec ce qui semble être une meuf du personnel de l'hôtel. J'écoute pas vraiment ce qu'elles se disent lorsque je me prends un coup qui me plie légèrement en deux, me coupant très brièvement le souffle. J'suis déjà essoufflé bordel!
— Eeeeeeeh... Kwé?
En guise de réponse, ma camarade me chuchote de quoi l'hôtel où on avait atterrit, avait l'air. Ca m'étonnerait que j'avais déboursé le moindre sou. Pour cause? J'avais à peine de quoi me payer une chambre dans un établissement miteux, alors dans un cinq étoile ou plus... Fallait pas rêver.
— Hah! Ca risque pas. J'ai pas un ro-
Pas le temps de finir, que je me fais de nouveau tirer comme un chiffon sale. Un bruit de gond qui se fait pousser s'interpose entre les sons de nos pas sur le sol carrelé. Un vent chaud nous frappe le visage alors que je sens le Soleil qui me réchauffe la peau. On était dehors. Adieu climatisation!

Je m'apprête à sortir un truc, lorsque ma camarade semble frappée par un symptôme qui m'échappait. Attends? Quoi?! Aveugle?! Ouais c'est ça. Prends moi pour un Ramoloss! M'enfin, mon esprit pervers m'indiquait qu'il y avait un coup à jouer. Héhé... Je me saisis d'elle, et je prends un ton savant. Je tâtonne alors son visage, faisant mine de l'ausculter.
— Hmmmm. Oui oui oui. Hmmm. Syndrôme de Scolberg. Elémentaire. Que dis-je. Un cas d'école. J'enlève mes lunettes, prenant une mine dépitée, toujours très "docteur" dans l'âme. Je ne vois qu'une seule solution à ce genre de maladie. Le bouche à bouche.
Sans attendre, je tends mes lèvres façon Mamadou dans sa direction. Quoi? Si ça pouvait l'aider à se sentir mieux! Les princesses endormies dans les contes de fée se réveillaient bien après une pelle non? Bah pourquoi à ça ne marcherait pas dans ce cas là?
Re: Hangover » pv Stanley
Lun 10 Oct 2016 - 11:40
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond

Voilà que je suis redressée d'un coup par mon collègue qui se met soudainement à me triturer le visage dans tous les sens. Je fronce légèrement les sourcils, les yeux toujours clos et légèrement humides à cause de la luminosité trop intense à mon goût. Qu'est-ce qu'il raconte Gilou?! Je poses mes mains sur ses poignets afin de le stopper quand... Heh?! Bouche à quoi?! Pas le temps de réfléchir davantage, je rouvre mes yeux pour le voir s'approcher, les lèvres pulpeuses comme jamais et la seconde suivante...

« POUSSIN! STANOU! ♥ »

Je regarde du coin de l’œil et aperçoit une demoiselle à l'air joyeux qui change directement à notre vue. C'est une blonde aux prunelles marrons et... elle a un œil au beurre noir? En tout cas, elle semble s'étrangler à notre vue, l'air tout à fait outrée tandis que les deux gars qui l'accompagnent pouffent discrètement. Ah! Lola et les deux gogoles?! Bon sang, j'dois pas rater une occasion pareille de faire rager la rageuse. Férocement, je plaque une main derrière la tête de Gilou pour le pousser sur mes lèvres, un sourire carnassier flanqué sur mon faciès tandis que la grognasse devient toute rouge, toute tendue et visiblement prête à m'arracher la gorge la seconde d'après. Plaquant finalement une main sur le visage de "poussin", je le repousse sans ménagement, un air victorieux sur le visage.

« Toi t'es vraiment une sale conne! Espèce de p... »

Me penchant légèrement vers elle, je plaque une main près de mon oreille, la bouche tordue d'un côté et l'air d'une conquérante.

« Quoi-quoi? Désolée, j'entends pas les rageux. Hein? Oui, oui, j'suis au dessus moi tu sais! D'ailleurs, tu devrais la fermer, j't'ai certainement mit ta pâté hier soir. »

Elle brandit ses poings dans ma direction tandis que l'un des gars la retient et je ricane. Moi? Une gamine? NOOOOON. Pas du tout, c'est juste carrément fun de la voir autant en haine alors qu'elle débarquait nous chercher comme une fleur avec des mots doux pour le brun. Allez, je dois en rajouter une couche.

« Tu veux que je te raconte TOOOOOUT ce qu'on a fait dans l'hôtel? C'était pas très catholique si tu veux savoir. J'vais te mimer tout ça! »

Je m'apprête donc à illustrer mes dires quand l'un des types me fonce dessus avec un sourire gêné, les yeux clos et un sourire crispé sur le visage, se mettant devant moi alors que Lola vocifère comme une folle furieuse. Eh, eh eh. Bon du coup, je ne fais rien... Quoique... Elle ne me voit pas, mais elle peut m'entendre non? Sans pression, sans gène, je me mets donc à imiter les bruits caractéristiques que produisent un couple en action, et ce, en pleine rue. La demoiselle pète un câble davantage et le gars me plaque une main sur la bouche. Eh! Enfoiré va!

« Haha... Euh... Ok on se calme... On était juste venu vous chercher pour vous ramener à la maison! On a vos affaires, vos Pokémon, tout. »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Lun 10 Oct 2016 - 23:20
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Je m'approche lentement de la "malade". Mes lèvres en avant, un bruit de succion insistant. Et c'est à ce moment que j'entends une voix. Houla de toute évidence, cette voix appartenait à une jolie femme!
— Smmmmblglglg!
Je m’apprêtais à tourner la tête en direction de cette meuf qui m'avait appelé poussin, lorsque que je me fais violemment attiré vers une autre direction. Vers Pepette. Nos lèvres s'entrechoquent soudainement. J'en perds mon souffle. J'arrive même plus à respirer! Entre temps, j'arrive quand même à noter qu'elle se démerde superbement bien! Si j'étais pas en asphyxie, je lui aurai certainement rendu le double.
— Smmmblblblb! AAAAAAAH!
Ah ça y est! Elle me lâche. Enfin si vous considérez que je me fasse pousser sur le côté après qu'elle ait plaqué sa main sur ma face. Alors oui, elle m'avait lâché. Wow! Si je m'étais attendu à ça!

Je suis plié en deux - encore,oui, voggle - toussotant comme un puceau qui avait roulé une pelle pour la première fois. KOF KOF KOF! Bref, une fois la crise de toux passée, je retends l'oreille en direction du groupe. Ça avait l'air d'être une sacrée scène! J'aurai bien demandé à Fly de me décrire ça! Aaaaaaah. Ma camarade me manquait.
— BATTEZ-VOUS!
Bref, je m'enjaille tout de même. Deux meufs qui se disputaient pour moi, c'était pas tous les jours. Je m'assois sur le sol, mimant le bol de pop-corn. Pepette est en train de détruire Lola. Il faut que je la motive!
— Allez Lola! T'as rien à t'envier! T'as de superbe forme et t'es mignonne comme tout! Vas-y te laisse pas faire!
Bon en vrai, je me souviens pas du tout d'elle. Elle pouvait très bien être une planche: Plate devant comme derrière. Mais bon, au moins je garantissais la suite du show. Enfin, ça aurait pu, si un autre enfoiré ne s'était pas mêlé à ça. C'est qui ce type?! Non non et non! Il se prend pour qui Gégé du 12?
— Ohé! Bonjour? Tu vois pas que ces dames se fritent pour moi? Je sais que t'es dans ta jalousie, mais quand même!
Je me lève, tâtonnant pour essayer de le repousser. Je touche plusieurs choses, qui m'inspire plus ou moins quand finalement, je le choppe.
— Allez hop hop vire! Pendant que je le pousse, je m'adresse au deux jouteuses. Faites pas gaffe. Allez continuez. Et toi, va me retrouver ma partenaire! Une Altaria. Bleue avec des ailes cotonneuses, tu peux pas la louper! Allez! Et reviens pas avant de l'avoir trouvé! Je m'occupe de ces deux là t'inquiète.
Re: Hangover » pv Stanley
Mar 11 Oct 2016 - 12:25
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


« Rien à M'ENVIER?! On voit que t'es aveugle mon gars, j'suis dix mille fois plus bonasse qu'elle! »

Je m'égosille, brandissant un poing à l'attention dudit poussin qui semble aux prises avec le type ayant voulu arrêter notre début d'affrontement. Et puis c'est vrai quoi, elle a quoi cette Lola? Que dalle! Je lui offre donc un joli doigt d'honneur tandis qu'elle saigne presque du nez, les mains sur les joues, papillonnant férocement des yeux aux dires de Stanou. Mais à la vue de mon geste élégant, elle se débarrasse de celui qui la retenait pour me foncer dessus férocement. Je souris et l'arrête d'une main en plein visage.

« Calme toi la folle furieuse, on a un expert parmi nous, on va bien voir qui est la mieux roulée!
-  Je refuse que mon Stanou pose les mains sur toi!
- Ah. »

Est donc mon unique réponse pendant que je me détourne en direction de l'aveugle suivie de près par la blondasse enragée. L'un des deux gars semble lui expliquer avec le plus de calme possible que son Altaria est à la maison de la plage et que visiblement... est en pleine discussion avec un Séviper?! AAAAAH, mon Nidhögg! Je bondis presque, secouant le gars - Florent ou Gustav? Osef - dans tous les sens.

« Y'a mon Séviper aussi? Bougez-vous, allez les chercher! Faîtes un truc utile de votre vie Dupont et Dupont! »

Ouais bon, il n'a pas l'air bien content. Il soupire lourdement avant de se faire un beau facepalm. Plaît-il?

« On vous les aurait bien ramené mais ils refusent de nous suivre en fait... »

Je pose un doigt sur les lèvres du gars afin de lui intimer de la fermer. Soit, on sait où ils sont et l'autre Pokéball que j'ai récupéré et celle de Myth. JE PEUX DONC, passer à cette vérification ULTRA importante. C'est vitale. Je refuse que cette Lola soit dite mieux roulée que moi, ok.

« OK. Gilou, Stanou, Poussin, t'as une mission. Elle a de superbes formes? Tu déconnes? Compare tout de suite ou je t'en mets une. »

Je crois mes bras, bien campée sur mes appuis, l'air tout à fait sérieuse tandis que Lola se répand dans son sang à l'idée que son "poussin" pose une main sur elle. Qu'elle gourde cette nana, c'est pas croyable. Je lui mets donc la claque de l'humiliation à l'arrière de crâne avant de relever fièrement le menton sous les regards mi-désespérés mi-envieux des deux types à côtés. Mais vu leur trogne, ils ont dû êtres habitués à ça cette nuit, nan? De toute façon, j'suis toujours comme ça. Ce point ne doit pas changer une fois dans les vapeurs de l'alcool - et d'autres produits dont on en citera pas le nom. Peut-être même que je suis pire, après tout.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Mar 11 Oct 2016 - 23:07
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Je souris comme un môme qui était arrivé dans une boutique de bonbec. En effet, voilà que mes dires avaient réveillés l'orgueil de Pepette. Héhé. Je n'en attendais pas moins. Et ce qui est tout con, c'est que je ne peux pas dire le contraire. Pour me souvenir de ce que j'ai tâté plus tôt, elle était vraiment bien foutue. Mais voilà. Si elle s'était offusquée comme ça, c'est que côté adverse, il devait y avoir aussi de la carrosserie! L'expérience mes chers lecteurs, l'expérience...

Bref. D'abord, virer le gars qui me gênait. C'est pas qu'il bloquait cette représentation de qualité... Maiiiiiis, il la bloquait. D'ailleurs, je ne l'avais pas entendu, mais un autre type était présent. Il nous annonça que mon Altaria discutait avec un... Séviper?! Wut? Tout de suite mon instinct de dresseur se réveilla. J'étais pas trop enjaillé que mon type Dragon potentiellement capable d'être un type Fée tape la discute avec un type Poison. Pas des pokémons recommandable, c'est moi qui vous le dit!

Je sens que ma face se refroidie et m'apprête à protester. Pas question que Fly reste aux côtés de ce monstre serpentin plus longtemps. Ah? C'était celui de ma camarade de chambre? Merde. Bon tant pis! Je préfère baisser dans les sondage que de savoir mes pokémons en présence de leurs ennemis naturels!

Je lève le doigt prêt à dire ce que je pense, lorsque la dresseuse de serpent, perdue dans son orgueil me propose un buffet gratuit. Une explosion de sang jaillit alors que je tombe sur les fesses. AAAAAAAAAAAH. Désolé Fly... Snif... Je te fais passer après des boobs. J'ai honte de moi.
— Je...Euh... Sque tu... Enfin... Ok.
Bref, on m'invite littéralement à faire du touche tété gratis, sans baffe, ni rien. Je ne vais pas refuser une telle offre bordel! Je me relève, tente de masquer mes joues rose en me tapant ces dernières et je m'essuie le nez. Je respire comme un Tauros, un sourire baveux se dessinant sur mes lèvres. C'est pas tous les jours que des nanas se donnaient à toi comme ça!

Et ainsi commence l'auscultation. Mon nez ne peut s'arrêter de couler alors que je passe bien tout au peigne fin. Evidemment, on est pas là pour passer aux choses sérieuses. Je reste donc uniquement sur le buste. Je soupèse, j'effleure, je presse. Bref. Vous voyez ce que je veux dire. Evidemment, difficile d'être maître de moi même dans ces conditions, mes gestes sont loin d'être professionnels et je ne peux m'empêcher de lâcher des bruits autiste!

Finalement, je dois lâcher le verdict alors que j'ai bien pris toutes les mesures en compte. Je suis à deux doigts de m'évanouir. Bordel, avec toute cette hémoglobine que j'avais perdu, je crois que j'étais totalement asséché de l'intérieur...

Bon, à mon avis, elles attendent un résultat. Du coup.
— Euh... Alors... Euh... Je me râcle la gorge. Et prends une voix d'arbitre dans un match de boxe. Alors, le vainqueur, élue par le jury... Je marque un temps de pause. Je sue comme un Spoink. Non, en fait, j'en sais rien!
J'avais besoin de plus de données! Je leurs auraient bien demandé de continuer ce concours en huit clos, mais bon, j'avais peur qu'elle acceptent réellement. Et même si j'étais totalement pour, je préférai que mon corps récupère, sinon, j'allais crever avant même de devenir le meilleur dresseur du monde...

Je reprends, alors que je sens que les esprits des deux femmes commencent à s'échauffer. Elles allaient se mettre sur la tronche. C'était sûr!
— CEPENDANT! Je vous propose de continuer ce concours plus tard. Genre quand j'aurai récupéré. Hmmmhmmm. Je veux dire, quand j'aurai... Euuuuh... En fait, c'est parce que j'aimerai bien récupérer mon pokémon avant! Bon, c'est merdique comme excuse. J'avoue. Il... il fait partie du Jury! Voilà!
Bancal. Très bancal.
Re: Hangover » pv Stanley
Mer 12 Oct 2016 - 12:29
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


Pendant tout le long de l'auscultation, je fixe Lola dans les yeux, l'air tout à fait assurée, un sourire carnassier aux lippes. Eh, eh, bien entendu que je vais remporter le concours au la main, que croyez-vous? Je savoure déjà ma victoire, prête à me vanter superbement sous les yeux de la blonde. Maaaaais oui j'ai g-....

« COMMENT CA T'EN SAIS RIEN?! »

Je hurle presque dans les oreilles du brun, manquant de lui bousiller les tympans au passage. La blondasse semble trop retournée par ce qu'il vient de se passer pour capter le problème et je fronce mes sourcils, la choppant par la mâchoire inférieure, prête à lui faire bouffer mon genou. Oh que oui, ça ne va pas se passer comme ça! Seulement, tandis qu'elle s'agite en hurlant à moitié sous les regards totalement désespérés des deux autres, Gilou-Stanou-Poussin réagit à temps et je relâcha avec désinvolture la blondasse, la moue boudeuse. AH OUI LES POKEMONS BORDEL. Bon, je ne m'inquiète pas trop, j'sais que Nid c'est un bon gars, il doit juste être en train de me faire passer pour je ne sais pas quoi auprès de l'autre Pokémon là, une Altaria qu'il a dit?

« Ouais allez t'as raison, bougez-vous, montrez-nous où ils sont!
-  C'est ce qu'on veut depuis to-...
- C'est ça Richard, tu veux pas t'la fermer au passage? »

Et sans attendre, j'attrape mon compagnon de soirée par une oreille et le tire dans notre direction. Aveugle comme il est, à tout les coups il aurait prit un chemin totalement lambda. Quoique... Si ça se trouve il a développé des supers-pouvoirs comme le mec là, le super-héros, Daredevil. Tellement stylé. Mais bon, voilà que notre drôle de convoi se dirige d'un bon pas - et sous les cris de Groret de Lola - en direction de l'endroit ciblé.

J'ouvre la porte d'un coup de pied, balayant le salon du regard. Purée. Ils sont riches où quoi? C'est une putain de baraque sur la plage! MAIS PAS QUE. C'est géant là-dedans - puis c'est drôlement le bordel. Mais trève, je viens de repérer Nidhögg qui semble taper la discut' sans pression avec une superbe Altaria. J'suis certaine qu'il s'est à peine inquiété pour moi celui-là!

« Mon Nid! »

Je cours dans sa direction, un air béat au visage et voilà que je bondis pour prendre dans mes bras l'immense serpent. Sauf que, mes bras se referment sur le vide et je me mange le parquet violemment. Ouch. Rouvrant un oeil, je remarque que le Séviper s'est simplement décalé de côté, me fixant d'un œil sombre... Argh, les remontrances qui dégringolent. Pire qu'une mère poule ce truc. Avec ces sifflements tout pourris là.

« Oh ça va hein, pendant que tu discutais avec ta pote, moi je fuyais un nain avec ce gars aveugle ok?! »

MAIS BON APPAREMMENT C'EST DE MA FAUTE. Je me redresse en massant ma mâchoire, les joues gonflées et la moue boudeuse, m'asseyant sur le sol, bras croisés. Le serpent m'ignore totalement et s'enroule sur lui-même, ne m'accordant même plus un regard.
Dupont et Dupont ainsi que Lola se posent dans un coin et arborent un léger sourire en coin.

« Bon, on vous rappelle ce qu'on a foutu cette nuit? Parce que vous n'étiez clairement pas les plus lucides. »

Sans déconner mec.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Ven 14 Oct 2016 - 11:35
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Aïe. mes oreilles. Je savais que ça n'allait pas plaire. Mon ouïe s'est faite détruire par Pepette. M'enfin. C'était pas comme si je savais qu'elle avait son caractère.

Mais bon,l'important c'est que je le sujet "Where the fuck are my Pokemons dude?" soit remis aux goûts du jour. Et ce fut le cas, puisque ma camarade de chambre se décida à partir à la recherche de son Séviper. D'ailleurs, elle détruisit le gars de manière verbale. J'avais pas du trop capté l'échange, mais bon, l'esprit punchline était là. Et c'était suffisant pour...
— POPOPOOOOOOOOOOOOOOOOOO. Allez, rentre chez ta mère mon gars! Elle t'a défoncé. Je mime le grattement d'une guitare. Il est où le respect? Il est où? Il est où? ♪
Allez hop, pas le temps de niaiser. Je vais chercher Fly! Je prends une direction, totalement empressé de récupérer ma camarade, lorsque une méchante pression se fait sentir. AÏE! MON OREILLE! Je serre les dents alors que je tente vainement de me dégager. A l'aide! On me kidnappe! Appelez l'armée! Les Super Nanas! Quelqu'un!

Finalement après ce voyage douloureux, les pas de la troupe résonnent dans ce qui semble être une large pièce. C'est aéré, mais j'ai l'impression d'être dans l'hôtel de tantôt. Ca sent le tabac, l'alcool et d'autres trucs. Bref, ça sent la fête.

J'entends alors Pepette qui gueule. Ses pas précipités s'éloignent alors que j'entends une langue fourchue et des chantonnements. FLY! Je m'approche, tentant de montrer qu'elle ne m'avait pas manqué tant que ça. Mains dans les poches, je lui souris.
— Alors ma vieille, mon absence t'as pas laissé un vide?
Elle souffle du bec puis continue sa discussion auprès du Séviper. De toute évidence, l'Altaria ne veut pas me parler. Meh! Qu'est-ce que j'ai fait? Et puis c'est quoi cette inconscience?! Elle savait que ce truc était poison?!
— Allez! Fais pas ta mégère! Viens me faire un câlin! Tu m'as manqué.
Je lui fais signe énergiquement de venir vers moi et par la même occasion de marquer la distance avec ce gros serpent. Brrrr. Rien qu'à me souvenir de ce monstre, j'en avais des frissons!

Mais non. Ma partenaire de toujours ne veut juste pas bouger. Et moi, je reste là comme un couillon, un peu en panique. M'enfin, c'est à ce moment qu'un des types s'apprête à nous en dire davantage sur cette soirée très - trop? - arrosée. Il n'attendait que notre feu vert.
— Nooooooooooooooooon?! Je me réveille à poil dans une chambre d'hôtel de luxe qui sentait tout sauf le propre aux côtés d'une bonasse - non pas que  ce dernier point me dérangeait hum hum - sans ma partenaire. Et je me souvenais de rien. Nooooon... J'te crois pas.
Oui. J'étais ironique.
— Bref. Alors tu nous racontes Frédéric? C'est bien Frédéric? Si oui, sache que c'est bien de la merde comme nom. Allez, j't'ai cassééééé!
Re: Hangover » pv Stanley
Sam 15 Oct 2016 - 22:44
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond

« C'est moi la bonasse, oui je tiens à la préciser et à taunt Lola au passage. »

Les gars tiraient une tête blasée devant les premières paroles dégoulinantes d'ironie provenant de mon compagnon d'infortune, je ricane légèrement, amusée par leurs tête quand.... POPOPOOOOOOO. Bon sang, j'peux pas laisser passer ça sans commentaire! Je me relève d'un coup, m'approche de l'aveugle et tend deux bras dans sa direction comme si je présentais une grande star.

« BRAAAAAA. Comment il t'a déglingué, vas-te cacher Michel! Avoue tu l'as pas vu venir?! Oh putain on est chaaaaauuuuud! »

Facepalm côté Dupont et Dupont. Cependant, l'un d'eux me fusille du regard tout en arborant un sourire carnassier, me pointant du doigt.

« S'te plaît, quand on danse vingt-minutes avec un poteau en lui promettant de l'épouser, on se la ferme. »

AAAAAAAAH MON CŒUR. Je mime de prendre un headshot et me rétame sur le dos, les mains sur le cœur. J'ai vraiment fait ça moi? Oh putain la loose. J'ai dansé avec un poteau en lui demandant de m'épouser, really?! Je me redresse finalement, prête à contre-attaquer avec véhémence.

« Ah ouais?! Eh ben quand on a une gueule de-...
- Ok stop, on est fait pas un Rap Contenders ici. »

Meh. Ma punchline. Je croise mes bras sous ma poitrine, moue boudeuse tandis que derrière moi, des sifflements moqueurs sont audibles. Et en plus mon serpent se fout de moi, bon sang, j'vais me barrer vite fait ils vont comprendre que l'ambiance est moins cool sans moi. Même l'autre grognasse de Lola ricane comme une conne derrière sa main.... Gnnh, j'ai tellement envie de la lui faire bouffer sa main! Oh, attendez... J'viens de penser à un truc.

« Je reviens, commencez pas à raconter, j'dois juste mettre une culotte. »

Et go, je disparais dans le couloir à la recherche de la chambre de la demeurée. J'vais pas passer ma vie comme ça, j'compte pas offrir cette vue à tout le monde au premier coup d'vent m'voyez. Surtout que vu comment je bouge depuis tout à l'heure, ils sont bien du voir quelque chose les deux guignols! Foutant tout en bordel, j'entends la voix de l'un des Dupont, dans la salle principale, il s'adresse apparemment à Stanou-Poussin-Gilou.

« Pourquoi elle a pas de culotte celle-là? »

Visiblement non en fait, ils n'avaient rien vu. Ouuuuuf. Je choppe le premier truc venu dans le tiroir et l'enfile rapidement avant de trottiner vers la salle, posant mes mains sur mes hanches généreuses, tout à fait prête à écouter nos magnifiques péripéties de cette nuit.

« Ah, au fait, vous avez ramené le Ferosinge à son propriétaire? Vous savez là, le type à qui vous aviez volé les deux gemmes. »

Ce que je sais, c'est qu'on a du se faire un putain d'ennemi cette nuit. J'hausse les épaules, essayant d'appuyer mon coude sur le comptoir du bar mais je me rate et me ramasse. Me relevant d'un air détaché, je souris genre "il ne s'est rien passé ok" et arque un sourcil.

« Euh... Y'avait pas de Férosinge dans la chambre en tout cas... J'sais pas, on a foutu quoi avec? »

Le gars se plaque une main sur le front.

« Vous l'avez fait fumer, entre autre. Vous l'avez habillé "swag" selon vous et il nous a littéralement accompagné partout. Même lorsque t'as décidé qu'on devait ABSOLUMENT faire un footing sur la place et que t'as été la première à te bouffer le sable. »

Eh. Eh. Eh. C'est faux.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Lun 17 Oct 2016 - 13:00
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Aaaallez! Je ricane comme un couillon, puis j'enchaîne je mime une trompette alors que je sors l'air de la musique d'Unys lorsqu'un navire coule. C'est clair qu'on est chaud! Je passe mes doigts devant ma gorge et je fais semblant de tomber sur le côté, montrant qu'on l'avait complètement def'. En même temps, quel con s'appelait Frédéric? Il s'appelait bien Frédéric hein? Je me souvenais pas - ou plus - qu'il s'était présenté en fait... Bah! On s'en balec! Le Clash était là, c'était le plus important!

Mais, ça ne s'arrête pas là, il semblait bien que le côté adverse avait du répondant. Fait avéré ou inventé? J'en savais trop rien, mais je me tourne vers Pepette, la bouche en O alors que j'agite ma main. Heavy breathing, quand finalement.
—PO-PO-POOOOOOO!
Oh merde quoi! Ma réaction était très déplacée, quand on savait que j'étais censé être dans son camp... Mais bon, j'étais obligé là. Cette aparté était beaucoup trop balèze pour être ignorée.

Et c'est pas fini! C'est ça le pire! Ma camarade ne semble pas s'écraser. Au contraire! Elle s'apprête à envoyer la sauce. Mais non! Georges - comme par hasard... - ramène à nouveau sa gueule. Je lève les bras, déçu, comme devant un match de foot où l'attaquant avait manqué son tir de peu. Il dépassait les bornes ce type. Comme casseur d'ambiance, franchement, il réussissait très bien sa mission.
— Pas cool!
Ouais, c'est tout ce que je trouve à dire. En vrai, c'est la seule chose qui m'est venu à l'esprit. Triste. Parce que j'avais passé en revue tout le panel de mes insultes avant de causer...

Finalement, le clash se termine sur cette fausse note. Pepette profite de ce temps mort pour aller se chercher un truc à se mettre sous sa robe. Et c'est à ce moment que l'un des types me demande pourquoi elle leur montrait son buffet. Je souris jusqu'aux joues, alors que je mets la main dans ma poche, faisant sortir un tantinet le bout de tissu. J'hoche la tête en mode swag. Et ouais! J'avais son string les gars! Oh merde! Elle revenait!
— Euuuuuuh... J'en sais rien!
Je replanque le sous vêtement dans sa planque et j'essaye de prendre une pose décontractée, tant bien que mal. Finalement, discussion reprend son cours et on aborde le sujet d'un... Férosinge?

J'hoche la tête en signe d'accord avec ce que disait ma partenaire de chambre. Je ne me souvenais pas avoir vu un Férosinge. Ni tout autre pokémon d'ailleurs...

Je sors alors de mes pensées lorsque le type nous explique ce que nous lui avions fait subir. Mes joues se gonflent peu à peu alors qu'elle rougissent crescendo. Finalement, je n'en peux plus et j'explose de rire. Franchement, cette soirée avait vraiment été géniale! Toujours enjaillé, je tombe sur le côté. Mon ventre me faisait mal. Franchement, c'était hilarant. Je ne savais pas ce qui était le plus drôle: Faire fumer un joint à un pokémon ou le fringuer en mec de la street. Haha. La chute de Pepette aussi aurait été pas mal à regarder.

Je me calme finalement, lâchant de temps à autre quelques pouffements de rire, derniers vestige de ma joie de tantôt. Essuyant mes larmes, je me décide finalement à poser une question qui pourrait peut-être m'éclairer sur le possesseur de ces pierres.
— Du coup, on sait toujours pas à qui est ce foutu Férosinge. Et d'après le nain, son propriétaire est aussi celui qui avait les gemmes qui malencontreusement - et je force bien sur malencontreusement - disparue. C'est qui ce type? Un parrain de la Mafia locale ou quoi?
Re: Hangover » pv Stanley
Jeu 20 Oct 2016 - 0:50
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond

Tout de même. Qu'était devenu le Férosinge? J'me le demandais bien... Et puis ce gars, qui c'était? Une main englobant mon menton, je reste pensive, les sourcils froncés, essayant de me remémorer un petit quelque chose. En tout cas Gilou semble incapable de retenir son fou rire et il se rétame, mort de rire. Bon pour l'coup, à cette vue, je ne peux pas trop me retenir non plus et je me mets à rire doucement, imaginant finalement le Férosinge pourvu d'un bermuda tombant au ras des fesses, d'une large casquette, un joint au bec. Oh putain, comment on a pu faire ça? Mains autour de mon ventre, je ris de plus en plus fort quand j'entends derrière nous des chantonnements et des sifflements casseurs d'ambiance du style "Pourquoi ils sont nos dresseurs ces deux-là?". Pffft. Ils se sont bien trouvés ces deux-là tiens! Je leur lance un regard en biais, tirant la langue.

Puis bon, notre cher Poussin demande THE question.

« Euh... »

Je repose mon regard sur Dupont et Dupont. Oh bon sang, j'espère qu'ils ne répondront pas un truc genre "ouais c'est la papa d'la mafia de Mhyone" ou un truc comme ça. Je n'ai pas envie de me retrouver torturée à cause de Poussin qu'est pas capable de tenir ses mains... Enfin à tout les coups, c'est moi qui ai gentiment subtilisé ces trucs pour les refiler à Gilou, hein? Ce serait malheureusement fo-...

« Disons qu'en général, on sait par-ici qu'il ne faut pas trop lui chercher de problèmes..., il se gratte un peu le crâne, l'air embêté pour nous. Genre, il a pas mal de gens assez bien placés de sont côtés et d'après ce que vous nous avez raconté, vous ne l'avez pas fait trop subtilement ce vol. J'veux dire, il s'est passé dans la plus grosse et influente boîte de Minami hein, là où ce type, Monsieur Boss - son prénom c'est Cor il paraît - va souvent se détendre. »

Attendez... Son nom de famille, Boss? Son prénom... Cor? OH PUTAIN CE GARS EST UNE GROSSE BLAGUE A LUI TOUT SEUL. Je manque de m'étouffer de rire dans ma salive avant de reprendre contenance.

« Du coup on a fait ça comment? Genre: BLAM BAM PAF TOUT LE MONDE EN L'AIR ET LES MAINS PAR TERRE! BLAAAAH AAAARGH BUARGH EEEEEEEEEH MACARENA!! »

Hm, c'est moi ou c'est apparemment ressemblant? Vu leurs tronches, c'est un peu du style. Et j'en ai la confirmation lorsque les Dupont se mettent à exploser de rire, manquant d'en tomber alors que Lola pouffe plus doucement, une main devant la bouche. QUELLE CRUCHE CETTE NANA. Je souffle férocement du nez, les narines écartées alors que je la foudroie du regard, ce qu'elle me rend volontiers d'ailleurs.

« Et le Féronsinge est passé où du coup? Vous n'en avez VRAIMENT aucune idée? »

Ils se calment enfin et secoue négativement la tête. Sauf euh... Bin j'sais plus leur nom... En tout cas, celui qui n'est pas Frédéric - l'autre, le casseur d'ambiance par excellence - me répond en haussant les épaules.

« Vous êtes partis à un moment avec lui vers un coin un peu craignos puis vous êtes revenus sans en riant comme des malades alors, on ne sait pas trop. »

Je m'apprête à répondre quand des "BLAM BLAM BLAM" résonnent. La... porte? Ma gorge se noue alors que je regarde dans cette direction, bien peu rassurée. Euh... J'ai un mauvais pressentiment, pas vous? Vu les tronches des Dupont et de Lola, ils n'attendaient pas vraiment quelqu'un. Je recule jusqu'à Gilou, lui attrapant un bras avant de me pencher légèrement vers lui pour chuchoter.

« Déjà, cette fois tu ne vas pas ouvrir la porte comme un con et... j'pense qu'on devrait fuir nan? »

Comme les ninjas, les espions, les agents secrets ULTRA stylés que nous sommes.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley
Sam 22 Oct 2016 - 10:04
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Oh putain...

Les explications tombent. Conclusion? Cette journée était un sketch, c'est pas possible! D'abord le Férosinge et maintenant ça?! Je ne peux me retenir davantage et je ricane de nouveau alors que ma camarade demande quelques précisions. Oh putain quoi. Ce gars, aussi dangereux qu'il soit, était vraiment dur à prendre au sérieux. En tout cas, j'ai pas eu cette même impression que la plèbe avait dans Harry Potter lorsqu'ils entendaient "Voldemort" quoi!

Je tape du coude Pepette.
— Hé. Hé. Devine comment il s'appelle son fils? J'te le donne dans le mille: Krab. Je marque une seconde de pause. Kraboss! Hahahahaha.
Je me marre à en tousser. Derrière moi, j'entends le soupir très reconnaissable de Fly qui en plus de me faire la gueule, snobait mes blagues. Meh.

La discussion continue alors que je suis encore en train de me marrer à ma propre boutade. Je ne suis pas vraiment en état de suivre la conversation. Cependant, je capte quelques mots concernant le Férosinge. Rien de très précis.

Calmé, je m'apprête à rejoindre de nouveau l'assemblée, lorsque la porte est de nouveau toquée. Sur ce coup, ce n'est pas ma piaule. Je ne me lève donc pas, attendant que le proprio bouge ses fesses... Hmmm. Pourquoi personne ne se levait? C'est alors que ma camarade me prend à parti, me chuchotant de ne pas répéter les erreurs d'un passé pas si lointain que ça.

Je vois. Les ennuis étaient arrivés. Et elle voulait qu'on se tire. Ah non! Hors de question! On avait nos pokémons! Il était d'affronter le type qui nous cherchait des emmerdes! Face on!
— Et si on leurs faisait les fesses?
Evidemment, je n'avais pas demandé à Fly. Est ce que nos gladiateurs allaient accepter? Parce que bon, qu'on se le dise. Ils n'avaient pas l'air de nous porter dans leurs coeurs, en ce moment précis...
Re: Hangover » pv Stanley
Dim 23 Oct 2016 - 21:51
Région d'origine : Kalos
Messages : 114

Esteban Desmond

Esteban Desmond


Personnellement j'étais déjà prête à déguerpir le plus vite possible loin des emmerdes. Très peu pour moi de me retrouver au fond d'un sac poubelle découpée en plusieurs morceaux, m'voyez. Cependant le fifou de Gilou voulait qu'on leur botte le cul. Avant que je ne puisse répondre quoique ce soit, la porte s'ouvrit en large et un colosse se posta juste devant nous, stéréotype incroyable du mafieu des films avec son chapeau large et son costume tiré à quatre épingles. Je déglutissais, tentant un sourire crispé et agitant ma main pour saluer nerveusement. Le type nous scruta d'un air mauvais et je pouvais apercevoir deux autre gars derrières lui ainsi que le nain qui nous observait d'un air courroucé.

« Euh. Y'a toute la bande là? Je..., puis je me remémora la blague sur le fils dudit Cor Boss que Gilou avait faîte. Ricanant, perdant toute nervosité, je donne un coup de coude complice à mon comparse. Eh M'sieur Cor Boss, vous savez quoi? Le gars là, il a trouvé une blague trop bonne sur vous! Eh, eh, votre fils il ne s’appellerait pas Krab? KRABOSS. »

Facepalm général. Je ricane toute seule alors que mon propre Pokémon vient de se facepalmer avec sa queue en forme de sabre, complètement désespéré. Mais quoi?! La blague de Gilou était géniale, j'devais absolument la ressortir au type! Derrière nous, les frères Dupont et Lola reculent petit à petit avant de disparaître à la vitesse de la lumière, nous abandonnant face à notre connerie.

« Euh sinon les gemmes, figurez-vous qu'on ne les a pas retrouvé hein, eh eh... »

Le type, le colosse fait un pas dans notre direction en faisant craquer ses jointures avant de récupérer une Pokéball à sa ceinture. Hrm. Pas très causant le loubard! Derrière lui, j'aperçois une voiture style limousine incroyablement stylée et ses deux gorilles de gardes du corps se tiennent là, les mains devant eux, le visage fermé. Le nain s'approche un peu en se dandinant, l'air toujours aussi offusqué. Il nous pointe du doigt.

« Oh les fieffés menteurs! Ils m'ont dit qu'ils allaient récupérer les gemmes parce que des Cornèbre les avaient volé! Et ils se la coule douce! Monsieur Boss, faut leur régler leur compte! ON LES HUMILIE D'ABORD EN DUEL.
- ...C'est ce que je comptais faire. »

Je me tourne vers nos deux Pokémon d'un air suppliant. Allez quoi, ils n'allaient pas nous laisser dans la merde! Je joins mes mains, tombant limite à genoux tandis que le Séviper m'observe d'un air totalement ennuyé style "tu t'es mis dans la merde toute seule, tu t'en sors toute seule". Mais lorsque les deux Pokémon adverses débarquent sur le terrain, tout change: Un Mangriff et un what the fuck dude. Un GALEKING. QUI DÉFONCE LA MAISON EN APPARAISSANT. Ne comptez pas sur moi pour payer les réparations en tout cas.

« Bon euh Gilou, t'as du entendre les bruits de destruction? Le fou furieux de Cor Boss a balancé un gros Galeking DE LA MORT QUI TUE! Et y'a un Mangriff aussi. »

Parlant du Mangriff, Nidhögg n'a finalement pas hésité longtemps il vient de se mettre devant moi en mode vénère: les vielles rivalités ancestrales! Mais euh, le gros Galeking là... Il n'est pas trop réjouissant m'voyez. J'sais pas comment on va combattre un machin pareil mais on va y arriver, hm?


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Hangover » pv Stanley

Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: