HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Restricted Area (Feat. Levy)
Restricted Area (Feat. Levy)
Jeu 13 Oct 2016 - 23:53
Région d'origine : Johto
Messages : 57

Anna Fyore

Anna Fyore
Honnêtement, Anna ne savait pas trop où elle se trouvait.

Non non non ! Elle n’était pas “perdue”, elle était juste… dépourvue de repères dans un endroit inconnu et incapable de déterminer le chemin d’un retour simple et efficace jusqu’à son hôtel. Voilà, c’était tout.

Plus sérieusement, elle ne voyait pas cette situation comme vraiment problématique. Au contraire, c’était plutôt chouette dans un sens. Il s’agissait là d’une sympathique petite occasion de découvrir une partie de la ville qu’elle ne connaissait pas ! Bon, beaucoup préféreraient probablement faire ce genre de chose avant que le soleil ne soit couché et dans un coin un peu moins… vide, chose qui faisait un peu tache à Minami n’empêche, mais bon. Ce n’était que des détaaaaails. Dans le pire des cas, elle avait un guide ailé pour l’aider à se repérer au besoin.

Bref, “vide”, c’était une assez bonne description. La ville de la plage était connue pour son ambiance incroyablement festive et… sa plage quoi. Par contre, en s’éloignant de la Place des festivals, Anna avait trouvé des rues bien plus en retrait où le calme semblait régner, quoique le fait que la nuit soit tombée ne devait pas vraiment aider. Ça ne l’empêchait toutefois pas de s’y aventurer à la recherche de… n’importe quoi vraiment. Elle n’était pas difficile.

La jeune femme avançait donc au hasard. Pas mal de maisons montraient encore des signes de vie, mais pas grand chose d’intéressant se passait dans le quartier à première vue. Anna fit la moue, elle commençait à songer à essayer de revenir sur ses pas (quitte à se perdre de nouveau), lorsque quelque chose attira (ENFIN) son attention.

Une grille, rien de bien folichon à première vue. Par contre, elle entourait un terrain qui avait l’air abandonné. On pouvait voir un petit bâtiment qui paraissait totalement laissé à l’abandon. Pas de lumière, pas de mouvement et, même dans le noir, elle pouvait voir son aspect décrépi. Hum, ça ne devrait pas être un problème si elle allait voir de plus près, non ? Il lui faudrait probablement trouver une sorte d’entrée pour ça, la clôture était assez intimidante à elle seule. La blonde se mit donc en marche pour faire le tour, remarquant de plus en plus l’herbe folle qui poussait librement à l’intérieure. Vraiment, personne n’avait l’air  de s’occuper de l’endroit.

Après deux petites minutes, Anna trouva la porte dans le grillage. À son grand désarroi, un imposant cadenas à clé empêchait le passage. Cerise sur le gâteau, un écriteau en jaune lançait un message sans équivoque.


PROPRIÉTÉ PRIVÉE INTERDICTION D’ENTRER SANS AUTORISATION

… Eh...  

Anna croisa les bras. Sérieusement ? L’endroit avait bien plus l’air d’une propriété abandonnée qu’une propriété privée, où était le problème si elle voulait voir de quoi il en retournait ? Mrgrgr…

Elle jeta un regard aux alentours. Personne pour lui donner des informations visiblement. Avec un petit soupir, elle s’approcha de la grille. Peut-être que de cet angle, elle pourrait voir quelquech… OH !

Yep, elle venait de voir quelque chose ! Ahem, elle plissa des yeux. Il y avait eu un mouvement dans un coin, elle en était (presque) sûre. Une petite forme venait de bouger vivement. Ça pouvait difficilement être un humain vu la taille, ce qui laissait une explication très plausible…

… Il ne pouvait pas y avoir un Pokémon coincé là-dedans, si !?

Anna réfléchit. Elle n’avait pas vu quoi que ce soit qui pourrait laisser passer une petite bestiole comme un trou. Il y avait toujours la possibilité que ce soit un Pokémon parfaitement capable d’entrer et sortir comme il le voulait, mais c’était difficile de l’assumer. Donc, s’il n’y avait personne…

Erhm…

-Il y a quelqu’un !!? s’écria-t-elle en secouant la grille pour causer du bruit.

Aucune réponse, aucun signe que quelqu’un l’avait entendu. Chiotte. Elle faisait quoi !?

Coup d’œil en direction de l’écriteau. OK, elle n’avait pas le droit d’entrer. Il fallait donc réfléchir sur ce coup. Rester sagement du bon côté, ou aller voir (au moins partiellement par curiosité) ? Elle pouvait s’attirer de gros ennuis en cas de pépin. Cela valait-il le coup ?

Deux secondes et demie plus tard, elle commençait à grimper.

L’ascension fut plus facile que ça en donnait l’impression, le grillage était plutôt stable. La jeune Fyore arriva donc au sommet sans réelle difficulté et passa une jambe de l’autre côté afin de pouvoir mieux jauger la hauteur. Hum, sauter n’était peut-être pas une bonne idée. Ce serait sûrement bien plus rapide et stylé, mais…

Elle se figea. Elle venait d’entendre quelque chose. Quelque chose qui semblait venir du “bon” côté de la clôture.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Restricted Area (Feat. Levy) 1477163760-tcanna
Re: Restricted Area (Feat. Levy)
Mar 18 Oct 2016 - 19:25
Région d'origine : Hoenn
Messages : 17

Levy Jacobson

Levy Jacobson

Vous savez, parfois, il y a cette sensation très étrange qui vous parcoure tout entier. Le dos qui frissonne, les sens en alerte et un drôle de sentiment qui pèse sur votre poitrine. Quelque chose ne va pas. VRAIMENT PAS. Vous le sentez au fond de vous-même, ça vous démange. Et ça démangeait sacrément Levy depuis tout à l'heure qui se baladait tranquillement dans un coin excentré et un peu miteux de la ville balnéaire de Minami. Elle avait comme un sixième sens pour sentir les infractions, comme si cela allait lui changer la vie ou lui filer un urticaire absolument imparable et irritable.

On va dire que la situation s'y prêtait bien, surtout avec le « mauvais côté de la clôture » et le « bon ».


-Hrm. HEURM HEURM. Excusez-moi, je peux vous aider peut-être ?

Du « bon » côté de la clôture, il y avait la petite Levy. Et autant vous dire que celle-ci n’était particulièrement pas – mais alors PAS.DU.TOUT – heureuse ou satisfaite.  Il faut dire que franchir une barrière pour s’introduire dans une propriété privée SOUS SES YEUX – en plus de ça – c’est qu’on avait un sacré culot. Et voyez-vous, elle n’aurait jamais cru voir ça alors qu’elle se baladait dans un coin beaucoup moins fréquenté de la ville.

Les poings sur les hanches, elle fixait d’un œil sévère la jeune femme blonde qui avait osé traverser sans vergogne dans la zone sensée être interdite. Ça faisait peut-être du mal de le dire, mais c’était clairement de l’illégalité. La blondinette qui était de l’autre côté venait tout juste d’y entrer. Et comme toute grande pointilleuse des règles et des lois, Levy avait donc tiqué et était bien partie pour l’emm- euh l’enquiquiner.

Rien à faire que le terrain ait l’air vide, que ce soit un lieu abandonné, qu’elle ne dérangerait personne, qu’elle était juste curieuse des bâtiments laissés comme ça à l’abandon. Quand on était curieux, ça pouvait donner envie, ce gros panneau avec écrit en lettres majuscules l’interdiction fatidique. Ça pouvait irriter la curiosité maladive. Mais la loi, c’est la loi comme on dit.

-Alors détrompez-vous, hein, je suis pas quelqu’un de la mairie ou quoi que ce soit, mais bon… Si y’a bien une chose qui m’insupporte, c’est les gens qui ne respectent pas la [b]loi|/b]. On va dire que ça me met de mauvaise humeur. Et je vous déconseille de me mettre de mauvaise humeur. Et n’essayez pas de vous chercher des excuses, ça sert à rOUAILLE

Blaze venait de lui mordre le mollet sans prévenir – et sans raison apparente non plus, juste pour le plaisir, semblerait-il – ce qui fit que Levy  se retrouva occupée à essayer de détacher son Pokémon et qui offrait une très bonne occasion à la blondinette inconnue d’aller plus en avant sur le terrain abandonnée et mystérieux. Même si elle était dans l’illégalité.
Re: Restricted Area (Feat. Levy)
Mer 26 Oct 2016 - 19:00
Région d'origine : Johto
Messages : 57

Anna Fyore

Anna Fyore
Ha ! Bonne nouvelle, ses sens de l’avaient pas trompée. Mauvaise nouvelle… ses sens ne l’avaient pas trompée et il y avait quelqu’un qui s’approchait… chiotte.

Elle venait juste de grimper, bon sang ! Les problèmes ne pouvaient pas attendre un peu avant de lui tomber sur la tête ? Bon, pour le coup, elle avait plus de chance de tomber sur la tête de le… la nouvelle venue, ce deviendrait alors un problème pour elle aussi. Ce serait marrant tiens.

Malgré le scénario qui se jouait maintenant dans sa petite tête, Anna utilisa ses mains pour se stabiliser. L’idée de sauter et de faire une roulade digne d’un héros de film d’action pour ensuite utiliser la pénombre pour fuir lui traversa aussi l’esprit mais, outre les risques de s’éclater une cheville, il y avait de trop fortes chances que ça ne valent pas la peine. L’intruse (regardez qui qui parlait) semblait être une adolescente ou une très jeune adulte comme votre serviteure, pas de la police ou quoi que ce soit donc à moins d’être vraiment malchanceuse pour le coup. Ça l’étonnerait aussi qu’elle possède l’endroit, à moins que de ce soit de famille. Du coup, elle était surtout curieuse de voir ce qu’elle pouvait bien lui vouloir.

-Hrm. HEURM HEURM. Excusez-moi, je peux vous aider peut-être ?

Hum. Ça sentait les troubles-fêtes et les problèmes. Mademoiselle avait l’air particulièrement irritée, par ce qu’elle voyait probablement, Anna réagit donc de la façon la plus sensée qui soit.

-Honnêtement, j’aimerais bien mais tu n’as pas l’air plus motivée que ça, alors je vais passer...

Quoi ? On lui posait une question et elle répondait légitimement. Où était le problème ? La blonde se mordit la lèvre inférieure pour contenir un ricanement, ce qui lui rappela qu’elle n’était pas stable à quelques mètres du sol. Woups.

Plus sérieusement, la miss en bas ne serait sûrement pas amusée par son commentaire, mais bon. Tant qu’elle ne se mette pas à lui jeter des roches, Anna pensait pouvoir gérer. Elle était déjà bien énervée de toute façon, la fixant avec un regard noir qui fit arquer les sourcils à la blonde. OK, ça avait l’air sérieux. Elle venait une briser une règle sacrée de la ville ou cette fille se sentait offensée par son comportement insignifiant de petite rebelle ? Ce n’était pas comme si elle dérangeait qui que ce soit, non ? Erf. Avec un soupir, Anna fit un signe de main pour lui signifier d’ignorer ce qu’elle venait tout juste de dire. Elle n’était toutefois pas sûre que le message passerait. Bon, allons maintenant au vif du sujet avant qu’elle ne se brise quelque chose en tombant.

… La brunette en confirma doublement ses soupçons. Un, ce n’était pas une personne d’autorité (ouf) et, deux, c’était bel et bien ce qu’Anna aller appeler “Obsédé du règlement” parce qu’elle en avait envie, ça lui rappelait presque son frère. Le problème, c’était que ça s’annonçait plus compliqué à gérer qu’avec le frangin qui avait tendance à s’offusquer juste pour le principe. Que faire donc ? S’excuser ? Chialer ? L’ignorer ? S’expliquer ? Elle n’avait pas envie de redescendre et se remettre en chemin après avoir grimpé et s’il y avait vraiment un pokémon coincé là-dedans, ce serait moyen de repartir sans au moins avoir vérifié s’il y avait vraiment de quoi s’inquiéter ou pas. Erf, et en plus l’autre disait de ne pas “chercher” des excuses et…

Un cri de douleur l’empêcha de terminer sa phrase (et possiblement le reste de son discours, ça pouvait aller jusqu’à combien de temps ce genre de monologue ? Chiotte, ça aurait pu être intéressant à tester). Anna laissa ses réflexions de côté et rapporta brusquement son attention sur ce qui se passait en-bas. Elle resta figée un instant, le temps qu’elle réalise la situation, puis éclata de rire.

La fille était aux prises avec un (son ?) Kraknoix qui avait l’air de prendre sa jambe pour son jouet. Heureusement, elle avait l’air de s’en sortir plutôt bien pour quelqu’un qui avait un membre majeur dans une telle gueule, c’était peut-être bien son compagnon finalement ou alors il était relativement pacifique. Dans tous les cas, la scène, surtout vu le contexte totalement sérieux et dramatique qui l’avait générée, était hilarante de son perchoir. Anna était incapable de se contrôler devant une tournure aussi soudaine, inattendue et ironique que celle-ci. Peut-être que le Kraknoix s’était laissé des paroles de la demoiselle, pas que ce soit important pour l’instant. La jeune femme simplifiait la situation à l’extrême pour en tirer le plus d’amusement possible. Juste pour ça, tenter cette mini-escapable (peut-être légèrement un peu techniquement illégale) allait valoir la peine… Tant que miss règlement ne s’en sortait pas trop amochée hein… mais ça n’avait pas l’air d’être tant un problème, alors restons concentrés sur l’aspect humoristique.

C’est beau l’inconscience quand même.

Le souffle coupé par toute cette émotion un peu trop positive vu la situation, Anna voulut ramener ses bras contre son ventre malmené par tant de rire. Grossière erreur. Son équilibre déjà discutable ne lui permettait à peine de bouger comme elle le faisant une seconde plus tôt, mais dès qu’elle perdit son principal appuie, la gravité rappela subitement son existence alors que la demoiselle penchait dangereusement sur le côté. Ce qui devait arriver arriva, la blonde, les yeux écarquillés, tomba en un cri de surprise aussi bref que strident. On pourrait presque penser qu’Arceus venait de la punir pour son comportement discutable.

La chute lui parut durer une éternité et une milliseconde à la fois. Puis, une intense douleur lui traversa le dos alors que ce dernier heurta brutalement le sol. Son souffle en fut coupé et seul un gémissement de douleur fut émis après quelques secondes.

Maintenant complètement immobile, Anna ferma les yeux en essayant de reprendre de bonnes respirations. Elle avait mal. La tête lui tournait. Ce n’était vraiment pas le genre d’aventures auxquelles elle s’attendait. Chiotteeeeuh… dites à mon frère que c’est moi qui lui piquais ses CDs de musiques… On ne voulait pas m’acheter de rock…

Ergh. Avec une inquiétude qu’elle préférerait ne pas admettre, elle tenta de bouger ses doigts et ses orteils. OK, les résultats étaient concluants. Au moins ça. Maintenant, assez de se relever. Elle fit une tentative un peu trop confiante qui lui valut un espèce de choc électrique dans le dos. Nope, nope ! Mauvaise idée, autre plan. Mi-nerveuse mi-ennuyée par son état, la jeune femme se tourna lentement sur le dos.

-Aouchaouchaouchacouuuc… aouchaouch… ouf…

OK, mission accomplie. Sa respiration était bien trop lourde pour un effort qui aurait dû être bénin. Elle sentait la sueur commencer à doucement s’accumuler sur son front aussi. Puis le sol herbeux était salissant. Vraiment magnifique. Mais se plaindre n’allait pas améliorer son sort, au moins elle avait réussi à se mettre dans une meilleure position. Étape deux du plan : Elle ramena ses genoux contre son ventre pour servir d’appui et essaya de se relever avec la force de ses bras. Encore une fois, son corps protesta et il fallut avorter la tentative. Avec un grognement ennuyé, Anna se laissa lourdement retomber.

Ce devrait être beau à voir. Les genoux fléchis, les fesses un peu en l’air, la tête contre le sol, les bras relâchés, les cheveux un peu n’importe comment et de la terre ici et là. Eh, elle pouvait toujours restée positive et se dire qu’elle était maintenant de l’autre côté ! Elle laissa échapper un soupir.

Lentement, comme si elle venait de se rappeler de quelque chose d’important, elle tourna à moitié la tête en direction de la clôture. Plus précisément, en direction de ce qu’il y avait de l’autre côté de la clôture. L’autre fille et le Pokémon étaient toujours d’actualité à ce qu’elle sache, autant voir ce qui allait se passer là-bas. Pas moyen qu’elle aie manqué ça, non ? Cela signifiait qu’elle allait devoir réagir au fait que celle qu’elle réprimandait quelques instants plus tôt étaient seulement entrée en territoire interdit, mais aussi blessée à un niveau encore inconnu. Qu’allait-elle faire ? Monologuer encore plus ? Tâcher de vérifier son état tout en restant dans la zone “safe” ? Transgresser elle-même la loi pour venir en aide à un autre individu ? Chercher de l’aide qu’elle pourrait ne pas trouver dans les environs ? Lancer un magnifique “Bien fait pour toi, ha !” et partir en ricanant ? Ça comptait pour de la négligence criminelle ça ou pas ?

Bon, ce n’était pas comme si c’était possible de magiquement deviner d’ici, il lui faudra attendre pour voir sa réaction.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Restricted Area (Feat. Levy) 1477163760-tcanna
Re: Restricted Area (Feat. Levy)
Ven 4 Nov 2016 - 23:53
Région d'origine : Hoenn
Messages : 17

Levy Jacobson

Levy Jacobson

Des imbéciles, des idiots, des crétins, des ânes, des sombres hères sans une once d'intelligence, Levy en avait beaucoup vu. C'était ce qu'elle croisait le plus communément. Les lourds, les chiants, les pètes-burnes, les casses-couilles, les ceux-qui-donnent-mal-au-crâne, elle en avait supporté pas mal aussi.

Mais, alors, là, elle était tombée sur un tout autre spécimen qui battait des records dans tous les domaines. C'était la blondinette-qui-veut-se-la-jouer-alors-qu'à-vue-de-nez-on-a-probablement-le-même-âge-mais-bon-c'est-plus-SCHWAG-de-faire-genre-je-suis-une-grosse-THUG. Et elle avait un air désinvolte et méprisant qui avait retourné les tripes de la Jacobson. Une rebelle à en vomir par terre. Pour être une rebelle, elle n'en avait que l'apparence, puisqu'elle s'était lamentablement vautrée, pour ne pas dire étalée comme une bouse, sur le sol. De l'autre côté de la clôture. Crédibilité 1, blondinette condescendante à neurones grillés 0. La sélection naturelle faisait bien les choses, décidément !

Le sourcil gauche de Levy s'agitait nerveusement : mi-agacée, mi-amusée, mais surtout exaspérée, la brune essayait de garder un calme stoïque, pour ne pas partir dans une colère immonde ou dans un fou rire nerveux qui n'avait nullement sa place dans cette situation. Elle finit par soupirer avant de répliquer avec sarcasme :

-Bon, au moins, on peut dire que toi, tu sais y faire pour faire tomber à plat les règlements et les limites... Mais, mis à part la loi, c'est surtout de ta sécurité qu'il faudrait s'inquiéter, surtout vu la chute que tu viens de faire. Enfin, c'est pas le plus grave pour le moment. Si tu tiens vraiment à pas avoir d'emmerdes, je te conseille de revenir de ce côté. Conseil d'ami, réellement. Et réessaie pas de me prendre de haut, parce que je doute que tu sois beaucoup plus vieille que moi, mademoiselle "tombe à plat" !


Mis à part l'infraction de la loi qui mettait déjà la native d'Hoenn dans un état d'urticaire imminent, c'était surtout les rumeurs qui courraient sur le terrain vague qui l'inquiétaient. Une histoire de fantôme, ou d'un type dangereux qui s'y trouvait et y résidait. L'affaire l'avait intriguée dans un premier temps, étant donné qu'il s'agissait avant de légendes urbaines invérifiées et pour la plupart sacrément farfelues et gratinées. Mais, dès qu'elle avait vu le panneau et la réglementation, la jeune femme avait dû éviter relâcher son intérêt pour ce lieu et les rumeurs, bien que sa curiosité la titillait toujours autant que d'habitude. Poser un seul pied là-bas suffirait à lui procurer un sentiment de dégoût et de honte pour elle-même pendant plusieurs jours. Une véritable dépression si l'on puis dire.

En reniflant, Levy grogna un dernier avertissement qui dissuaderait, elle l'espérait du moins, l'inconnue casse-cou :

-Même Blaze refuserait de rentrer dans le trou à rat que tu veux visiter. Les Kraknoix, ça a toujours un bon instinct, et tu sais ce qu'on dit... Toujours se fier à celui-ci !

Krrraaakk !

-...

La carapace orange se dandinait et fixait Levy avec une sorte d'impatience fulgurante qui s'exprimait avant tout par la lueur de ses petits yeux noirs et des claquements de mâchoire. Il l'attendait déjà de l'autre côté de la barrière, tout guilleret. Le sourcil gauche de Levy tressauta encore plus, mais de colère cette fois-ci, accompagné par une grimace tressaillante de la commissure de sa lèvre gauche - décidément, la gauche ces temps-ci -.

-PUTAIN, Blaze, j'espère que t'es pas sérieux. Tu veux me prendre en traître, c'est ça ? TU VEUX ENCORE TE FOUTRE DE MA GUEULE ? QUAND TU T'ES CASSE LA GUEULE DANS LA PISCINE Y'A DEUX ANS PAR IMPRUDENCE, CA T'AS PAS SERVI DE LECON ? NON ? Nom d'Arceus... J'y crois pas que sur tous les Kraknoix de la terre, il a fallu que je tombe sur toi...


La brune poussa un long soupir agacé avant de fixer avec un regard à moitié noir et une mine un peu - beaucoup boudeuse - la blondinette :

-Hé, toi... Trente minutes. On se donne trente minutes pour faire le tour de ce truc, et ensuite, on repart. Si jamais on dépasse le temps, on va voir les flics. Si jamais on se retrouve dans la merde, je considérerai que c'est de ta faute et tu devras en prendre la responsabilité. En punition, Blaze te mordra. Capiche ?

Brrr, elle n'aimerait pas ça. Elle ne la sentait pas cette histoire. Mais malgré tout, la brune s'agrippa au haut du grillage, pris appui, puis son élan, pour commencer à escalader la clôture.

Les frissons inquiétants qu'elle avait eus au début ne firent que s'amplifier, et elle eut presque envie de vomir en sentant ses pieds toucher terre alors qu'elle descendait du "mauvais côté.
Re: Restricted Area (Feat. Levy)

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: