HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Lun 6 Juin 2016 - 23:39
Région d'origine : Hoenn
Messages : 93

Cécile Kerria

Cécile Kerria
CENTRE, NOX ILLUM ★ 10H41

Au lendemain du festival, Anne se réveille et décide de se balader en ville sans son frère.
★ FIRST POST ★

▬ "Hmmm !! Il fait bon aujourd'hui !"

Une bonne nuit de sommeil et me revoilà d’aplomb. Tout aurait pu être parfait dans le meilleur des mondes, mais je préfère laisser mes problèmes dans un coin de ma tête pour le moment. En sortant du Laboratoire Pokémon, j'ai essayé de faire le moins de bruit possible, car si nous simples citoyens avions profité du Festival des Lumivoles, la plupart des chercheurs ici ont préféré continuer leurs... recherches - sauf la patronne qui elle déambulait en costume de Lumivole dans la rue. Mais ce n'est pas tout. Mon échappée silencieuse me permet également de me libérer du regard "protecteur" de ce Hoothoot atrophié de frère. Avant de partir, je me suis quand même assurée qu'il soit bien couvert pour qu'il n'attrape pas froid, vu qu'à l'accoutumée il jette ses draps par dessus bord à la moindre occasion. Non mais qu'on soit bien clair, s'il tombe malade c'est moi qui devrai me coltiner un Limagma sur les bras, c'est tout !

Quoiqu'il en soit, je me retrouve à l'extérieur accompagnée de mon fidèle Pokémon. Malgré le nombre incalculable de fois où je suis venue dans cette ville, je n'ai pas eu une seule fois l'occasion de visiter les lieux en tant que touriste. Le soleil luisant, le ciel bleu, toutes les conditions sont réunies pour me permettre de profiter de cette belle journée. Allons-y !

Les rues de Nox Illum semblent un peu vides, mise à part les habituels résidents et les propriétaires de stand en train de plier bagage. Une bonne ambiance règne dans l'air, on voit que ce festival a été un succès. Je ne peux m'empêcher de sourire, ce qui attire quelques regards curieux. Une vieille dame soupire à plusieurs reprises en fixant un stand de marshmallow. Intriguée, je me dirige vers elle, avec mon faciès de gamine innocente.

▬ "Bonjour Madame ! Quelque chose ne va pas ?"

▬ "Ah la, bonjour mon enfant. Et bien... Mon fils devait rendre cette mascotte gonflable de Draco au magasin de Mr. X, mais il n'est toujours pas arrivé."

▬ "Je peux le ramener pour vous si vous voulez."

▬ "Ah la ! C'est gentil de ta part mon enfant. Tiens, voici l'adresse de Mr. X, et aussi quelques baies Nanana pour te remercier. Attends, je vais les chercher."

▬ "Merci ! ❤"

Le sac de Baies Nanana en main, j'attrape à deux bras le dragon serpent de trois mètres de long pour finalement me mettre en route. La sensation du ballon dans mes mains est assez bizarre, mais pas déplaisante. J'agite le ballon de droite à gauche comme s'il s'agit d'un véritable Pokémon, oubliant un peu le monde autour de moi. Et ce qui devait arriver arriva. A peine quelques minutes de marche et je trébuche, tombant vers l'avant de toutes mes forces. Le ballon exécute donc le même mouvement, sa tête heurtant celle d'une autre personne. Aïe, ça fait mal. Je me relève tant bien que mal et observe le résultat de ma maladresse.

▬ "Je-Je suis désolée !..."

Depuis mon arrivée ici, m'excuser est devenu un rituel bien trop courant à mon goût.
Re: Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Jeu 9 Juin 2016 - 0:23
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Boing. Un truc avait rebondi sur son visage alors que la jeune dresseuse se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir faire de sa journée. Son Goupix perché sur ses épaules – et elle ignorait encore par quel miracle il tenait encore dessus vu comment elle avait passé la matinée à essayer de le virer – fut déséquilibré de son arrêt soudain et dû se cramponner de toutes ses forces pour ne pas tomber au sol. D'ailleurs, la gamine qui lui était rentrée dedans était tombée au sol et avait lâché ses baies Nanana. Elisthel mit une bonne seconde à réagir, laissant le temps à l'enfant de se relever. Après quoi, son premier réflexe fut de ramasser le sac et de le rendre à celle qui l'avait bousculée. Pour le bon fonctionnement de son entreprise, la jeune femme observa son interlocutrice et la dévisagea un instant, alors qu'elle commençait dans le même temps sa phrase.

« Tiens, tu as perdu ça... … Tu es la petite sœur de James ! »

Elle reconnaissait bien la gamine, non seulement à cause de son caractère plus affirmé que son camarade, mais également car elle l'avait au festival la veille. Cela aidait pas mal sa mémoire. Elle avait l'air de nettement meilleure humeur que durant son imprévue visite la veille.

« Ce n'est pas grave, ce n'est pas un ballon qui allait me faire mal. D'ailleurs, qu'est-ce que tu fais avec ce ballon ? »

En effet, la chose qu'elle avait heurté semblait être un ballon d'hélium en forme de Draco. Un long Draco, qui flottait allègrement derrière la jeune femme. Elle avait déjà vu ça quelque part, mais elle ne parvenait pas à remettre un nom sur l'endroit, et cela la frustrait. Son esprit cherchait sans relâche, elle savait que c'était là, mais impossible de trouver ce simple nom. Cela finirait bien par lui revenir... Enfin elle espérait.

« Et ton frère n'est pas avec toi ? Ce rustre. Elisthel était encore vexée de la veille. Enfin bon ! Vous repartez quand tous les deux ? Peut être que je pourrais vous inviter dans un restaurant... »

Elle se souvenait bien d'une adresse pas très loin qui était absolument formidable. Rien que d'y penser, elle avait faim, rêvant déjà de poulet à la sauce délicatement sucrée et parfumée. Ce qui n'était qu'un doux rêve. Qu'est-ce qu'elle n'aurait pas donner pour y aller dans la seconde ! D'ailleurs, son ventre répondit de manière quasi immédiate à sa pensée, se manifestant plutôt bruyamment. La jeune femme eut les joues légèrement rosies, mais rien de trop embarrassant. Tout le monde avait le droit d'avoir faim.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Sam 11 Juin 2016 - 1:50
Région d'origine : Hoenn
Messages : 93

Cécile Kerria

Cécile Kerria
Et pour cause. La fille que j'ai accidentellement heurté... Non. La fille que j'ai accidentellement effleuré avec le ballon Pokémon n'est autre que l'amie de mon grand-frère, Elisthel je crois bien. De nos deux rencontres précédentes, je ne lui ai pas trop adressé la parole, non seulement parce que je trouvais bizarre le fait que James ait une amie, mais surtout que la deuxième fois ne s'y prêtait pas vraiment non plus. Enfin bref.

Ce qui m'ôte le sourire aux lèvres, c'est de constater que le sac de baies Nanana que je portais soigneusement s'est retrouvé étalé au sol, son contenu dispersé un peu partout. Mon petit-déjeuner gratuit, il est hors de question que je le laisse filer comme ça. Tandis que je m'affaire à les ramasser et à les remettre dans le sac, la véritable question émerge du chaos de la situation : qu'est-ce que je fabrique avec ce ballon ? Désormais debout, le sac récupéré, le ballon replacé à sa position initiale, c'est-à-dire trônant de tout son long dans mes bras, j'étale mon altruisme sans retenue, fière de la mission qui m'a été confiée.

Mais, comme tout le monde aurait pu le prévoir, la conversation s'oriente vers mon frère. Les absents ont toujours tort comme on dit, mais pour le coup, ce n'était pas par choix, mais par dépit. J'ai pris l'initiative de lui enlever cette opportunité en me levant plus tôt et en partant sans rien dire. Pour une raison que j'ignore encore, les mots de la jeune fille m'irritent quelque peu. Je me sens presque obligée de justifier l'absence de mon frère.

▬ "Il dort encore, ce Ramoloss. Mais je suis partie sans le réveiller aussi, j'ai un peu la paix comme ça."

Ce n'est pas vraiment ce que je voulais dire. M'enfin, en tant que petite soeur, je m'autorise à descendre ce Sépiatroce visqueux de frère sans sommation, c'est mon rôle après tout. Mon rôle et le mien uniquement !

▬ "Je... partirai dès demain. Je ne sais pas pour mon frère par contre. Il faudrait lui demander du coup."

Mes plans se sont vus totalement arrachés des mains avec l'incident du smoothie hier, je me retrouve à devoir voyager avec un parfait inconnu. Un soupire plus tard, je reprends en faisant mine à la jeune fille de me suivre, mais mon mouvement est brutalement interrompu par un jeune homme un peu plus grand qu'Elisthel. Celui se présente comme étant le fameux petit-fils de la dame à qui je rends service. Il n'arrête pas de balancer des excuses, des "désolé" à tout va, c'en est écœurant. Mais ce n'est pas le pire ! Complimenter ma fierté est une bonne chose, d'autant plus que je n'ai pas d'intérêt caché - pour une fois. Mais non, l'homme vient attraper les mains d'Elisthel, les joues rosies par la gêne, j'imagine.

▬ "Merci beaucoup Mademoiselle ! Et encore désolé !! Pour me faire pardonner, je ferai tout ce que vous voudrez. Quel est votre nom ?"

Waw. Encore un peu et il pose un genou au sol et sort des fleurs. Non seulement il m'a ignoré alors que c'est MOI qui porte le ballon, mais en plus il m'a ignoré à cause de ma petite taille, j'en suis sûre. Pour le faire payer, je le frappe à répétition avec le Draco géant sur la tête. Quel goujat !! Furieuse, je m'éloigne du groupe et me dirige tout droit vers le magasin. Hmpf !
Re: Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Dim 12 Juin 2016 - 19:54
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Elisthel faillit ricaner aux dires de la jeune femme. C'est vrai que cela ressemblait bien au frère de la gamine. Mais elle partait demain ? Seule ? Cette phrase intrigua la dresseuse mais elle n'eut pas le temps de demander quoi que ce soit de plus. Un garçon visiblement très désolé s'approcha d'elles, et se saisit des mains d'Elisthel avant même que cette dernière eut le temps de comprendre quoi que ce soit. Hein ? Ses joues rosirent légèrement, et bien qu'elle écoute son discours, Elisthel n'y comprit rien du tout. Le petit fils de qui ? Merci ? Désolé ? De quoi ? Ah ! Ça y est, le ballon lui revient en tête. C'est l'insigne d'un magasin. C'était sans doute ça, l'histoire derrière ce Draco. Mais Anne semblait être vexée de l'attitude du garçon qui s'était précipitée vers Elisthel. Toutes les filles aimaient être prisées. Le garçon n'a clairement plus l'âge d'observer les enfants et de jouer à des jeux d'enfants, mais la jeune dresseuse savait ce qu'il fallait faire pour la réconforter.

« Je vous en prie. Je pense que vous pourriez bien me rendre un petit service. Vous voyez l'enfant qui vous a gentiment tapé avec le ballon ? Je la crois un peu vexée ; peut être pourriez vous allez la complimenter ? »

Le jeune homme sourit et s'incline avec un politesse trop parfaite. Visiblement, il n'est pas vraiment en colère contre Anne. Il s'approcha de la jeune enfant qu'elle était, et lui reprit le ballon avec douceur, tout en lui disant.

« Merci à vous aussi, Mademoiselle. Ne soyez pas vexée. Il faut toujours garder les plus belles fleurs pour la fin, n'est-ce pas ? »

Il hésite un instant quant à la démarche à suivre, mais opte pour un léger bisou sur la joue de l'enfant. Si cela peut faire plaisir à l'autre belle dame. Il fait signe aux deux filles de le suivre vers le magasin, afin d'en rencontrer le gérant. Elisthel le suit sans trop broncher, curieuse et n'ayant rien de mieux à faire de sa journée. Ah si ! Manger..  Elle soupire en repensant à son estomac, ce que le garçon ne manque pas de remarquer. Arrivées à l'intérieur, c'est un homme d'un âge assez avancé qui les accueille avec bienveillance.

« Ah, ce n'est pas trop tôt ! Tu t'es arrêté en chemin pour draguer les filles ? C'est vrai qu'elles sont mignonnes. Il observe Anne avec un sourire, puis farfouille un instant dans un pot derrière lui. Tiens ma petite. Pour te remercier de suivre cet abruti jusqu'ici. »

Le garçon en rigole, visiblement habitué aux remontrances de l'homme. C'est à ce moment que le ventre d'Elisthel se manifeste. La jeune femme sent ses joues rosirent davantage, alors qu'elle s'excuse brièvement.

« Désolée, c'est moi. J'ai un peu faim... »

Les deux hommes rigolent et se regardent. Le plus vieux observe les deux demoiselles et leur propose.

« Eh bien, venez dans l'arrière boutique. Mes petits compagnons n'ont pas encore mangé eux non plus, et je dois de toute façon me préparer un petit quelque chose. Cet abruti va vous montrer le chemin. »

Le jeune homme râle un peu pour la forme, et invite les deux filles à le suivre. Derrière un rideau se trouve une arche qui mène une pièce très éclairée, dans laquelle se tienne trois pokémons. Un Draco, un Spinda et un Passerouge. Les trois compères regardent les nouvelles arrivantes, et le petit pokémon vol les accueille avec un roucoulement.

« Installez vous, installez vous ! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Mar 21 Juin 2016 - 23:33
Région d'origine : Hoenn
Messages : 93

Cécile Kerria

Cécile Kerria
QUOI ? Mais qu'est-ce qu'elle raconte ?! HEIN ? Mais qu'est-ce qu'il fait ?!! Je recule de deux pas après l'immonde bisou que j'ai reçu sur la joue. Yerk ! Alors que je me frotte la frimousse comme si ma vie en dépend, j'ignore également sa plaidoirie en détournant le regard. Malheureusement, ma quête ne s'arrête pas là. Là où dans les jeux vidéos le "PNJ" remercierait le personnage principal de l'avoir aidé avant de le laisser partir, ici on n'a pas vraiment le choix que de s'aventurer dans l'antre du magasin.

L'homme qui semble être le père du poltron plonge sa main dans un pot, tout en s'approchant de moi. Que peut-il sortir d'un si grand pot ? Un gadget ? Une baie ? Un trésor ?! Du... thé. Du thé. Il en a sorti des feuilles de thé. Je ne questionne pas la qualité du goût de celui-ci, mais je vous avoue que c'est bien la dernière chose à laquelle j'aurai pensé. Il enveloppe le tout dans une petite boite qu'il finit par me remettre, avec un grand sourire et une violente tape dans le dos.

Mais ce n'est pas tout. L'estomac d'Elisthel se met à gronder furieusement, ce qui ne manque pas d'échapper aux hommes présents. Une invitation plus tard, nous nous retrouvons dans l'arrière-boutique, où des Pokémons nous y accueille. Je ne peux m'empêcher de fixer le Draco, mon imagination part en vrille : est-ce qu'il est facile de porter un Draco à la force de ses bras ? Le poids n'est clairement pas le même. Le festin se compose de quelques denrées assez costaudes, un repas "d'hommes" comme dirait l'autre.

▬ "Mangez ! Mangez mesd'moiselles ! Y en a pour tout l'monde !"

Je n'ai pas très faim à vrai dire. Je me suis enfilée pas mal des baies sur le chemin, sans me soucier de l'heure fatidique du déjeuner assez proche. Je revois encore ma mère me dire que si je continue comme ça, je finirai comme un Lippoutou, ainsi que les yeux de mon frère, condescendants, me jugeant capable d'une telle atrocité. Rien que le fait de repenser à mon frère me fait froncer les sourcils.

Ce déjeuner terminé, je m'empresse de sortir du magasin, sans jeter le moindre coup d’œil aux deux hommes qui nous regardent partir. Ha... Je réfléchirai à deux fois avant d'aider une dame en détresse. Quoique, ce n'est pas la faute de cette pauvre dame pour le coup.

▬ "Hmpf !"

Je n'ai rien à dire d'autre.

Juste devant le magasin, je sens une main m'attraper le bras, de même que celui d'Elisthel, il s'agit d'une femme aux longs cheveux bruns. Les ennuis ne font que commencer. Le regard désespéré, la jeune femme reprend son souffle avant de se redresser et de nous fixer l'une après l'autre.

▬ "S'il vous plait ! J'ai besoin de vous !! Il nous manque deux danseuses ! Vous ferez l'affaire !!"

QUOI ???
Re: Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Ven 24 Juin 2016 - 16:24
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Si Elisthel semblait apprécier l'attention, la jeune Anne paraissait plutôt pressée de prendre la poudre d'escampette. Le repas fut accueilli à ventre ouvert du côté de la jeune adulte, mais la Nichols ne toucha presque pas à son assiette. En même temps, vu le sac de baies, elle avait dû grignoter en chemin... Aussi vite eut-elle terminée qu'elle courrait déjà au dehors. Elisthel haussa les épaules et remercia ses hôtes du jour, sortant en souriant. Mais contrairement à ce qu'elle aurait pensé, Anne était juste là.
Elle venait de se faire attraper par une femme. Femme qui la dévisageait également. Voilà qu'on les engageaient comme danseuses. Un peu surprise, Elisthel commença à balbutier :

« Danseuses ? Heu, mais je n'ai jamais fais de danse de ma vie, et...
-Ce n'est pas grave, ce sont des pas simples, vous n'aurez qu'à imiter les autres ! Dépêchez vous ! »

La jeune femme sentit son poignet agrippé et elle se fit traîner vers une boutique tout aussi proche. C'était limite si on ne la jeta pas avec Anne dans un... Des femmes les dévisageaient, armées de ciseaux, de tissus, de maquillage. Oh là. Elisthel le sentait mal. Il fallait prendre la fuite. A toute allure. Fuiiiiite ! Mais on ne lui en laissa pas l'occasion. On la força à s'asseoir, coiffant ses cheveux et la saupoudrant de toutes sortes de produits en tout genre. Quelques minutes plus tard, elle et Anne étaient affublées d'une robe rouge et blanche, un peu flottante. La femme qui les avait tirés jusque là applaudissait vivement, visiblement fière du résultat. Envoyez les sur scène, qu'elle disait. Sans avoir le temps de comprendre, elle se retrouvait en compagnie de six autres danseuses, plus affirmées, dans des costumes d'autres couleurs. On leur signala de rester au fond et de suivre le mouvement. Et puis ce fut le lever de rideau, et tout le monde commença à bouger. Perdue dans cet océan de mouvement, Elisthel fut d'abord nerveuse et ne cessait de zieuter les autres pour savoir ce qu'il fallait faire. Et puis, plus la chorégraphie avançait, plus la jeune femme sembla y trouver du plaisir. Les gens souriaient et rigolaient, ce qui l'aida à se sentir plus à l'aise. Il n'y eut que durant la pose finale qu'elle faillit tomber et se casser la gueule, mais le public ne fit qu'un rigoler. Et on demanda son numéro de téléphone, aussi. Parce qu’apparemment, elle était mignonne à croquer. Un peu rouge, le moment qui suivit fut plus rassurant. Enlever tout ça, retrouver leurs vêtements normaux... Et la dame qui les avaient abordés.

« Vous avez été superbes ! Vous nous avez sauvé la vie ! C'était une promo exceptionnelle pour notre magasin. Nous vendons des costumes en tout genre, c'est très utile, surtout pour les concours. Si jamais vous en avez besoin d'un... N'hésitez pas ! On vous fera un super prix. Pour vous remercier ! Tenez, vous donnerez ça à la vendeuse quand vous voudrez ! »

Elle fourgua dans leur main une petite carte avec des lettres toutes dorées dessus, et quelques minutes plus tard, elles se retrouvaient à la porte, comme si rien ne s'était passée. Hormis l'heure et demie qui avait filé.

« … C'était quoi, ça ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Baies et Ballons [feat. Elisthel]
Mer 29 Juin 2016 - 1:17
Région d'origine : Hoenn
Messages : 93

Cécile Kerria

Cécile Kerria
Noir. Rose. Vert ? Rouge ! C'est comme ça que je peux résumer mon passage dans cette... boutique ? Tirées par nos bras respectifs, Elisthel et moi avions atterri dans l'arrière-boutique d'une institution qui m'est totalement inconnue. Le couloir assez long, le monde fourmillant dans chacune des petites pièces, la lumière est aux abonnés absents, nous laissant dans un noir semi-teinté. Assises, il ne nous reste plus aucune échappatoire. Une vague de personnes nous tombe dessus, pinceaux, brosses et maquillages en main. Je tousse à la présence d'une poudre légèrement rose que l'on tapote sur mon visage... mais qu'est-ce que c'est ?! Coiffure et maquillage faits, on nous emmène dans une autre salle, en traversant un autre couloir menant vers une double porte coulissante. Dans cette salle est entreposée des centaines de costumes différents, et des dames vêtues d'une robe verte glissent de derrière nous pour aller en décrocher deux. Nos vêtements ? Pfeuh, pour ces femmes, c'est comme s'ils n'ont jamais existé. Un clin d’œil suffit pour que l'on soit déjà dans ces robes à coutures blanches et rouges. Et hop, en scène !

Perdue, déboussolée, je retrouve complètement mes esprits quand mon regard recroise celui d'Elisthel. Je ne suis pas seule dans cette pagaille, mais les autres jeunes filles ne me laissent pas le temps de me sentir angoissées. Des câlins, des mains douces sur mes épaules, mes joues, j'ai l'impression d'être devenue leur mascotte. Le rideau se lève, les applaudissements retentissent, il suffit juste de suivre la chorégraphie, hein ? C'est parti !

Des erreurs, des faux-pas, le début de cette danse est loin d'être glorieux pour moi. Mais je ne baisse pas les bras, je tente du mieux que je peux pour imiter les demoiselles devant moi, et je pense y arriver petit à petit. Au bout d'un moment, je commence à comprendre le rythme de la musique, le sens de la chorégraphie. Et au final, le plaisir. Je me surprends à sourire malgré mes interprétations totalement à côté de la plaque, et je constate que c'est la même chose pour Elisthel. On s'est retrouvées là par le pur fruit du hasard, mais au moins, on en profite ! Ah, je me sens libre comme l'air, c'est comme si j'avais oublié depuis longtemps que j'aime danser. Mes "ailes" sont attrapées par les demoiselles à l'avant, me portant comme une princesse pour une pose finale. Le public acclame, le public festoie, le public adore. Et c'est tout ce qui compte.

Comme un conte de Flabébé, on retourne à la réalité, à nos vêtements normaux, à notre ruelle perdue au cœur de Nox Illum. Les joues rosies par l'excitation, j'écoute la dame qui nous a embarqué dans cette aventure, particulièrement fière d'elle. Elle nous remercie, nous félicite et nous récompense d'un papier qui n'en est pas un. Derrière la porte de la boutique, la ribambelle de danseuses nous saluait allègrement, leur joie de vivre et leur bonne humeur me forçant à sourire de plus belle. C'est bel et bien fini. Les yeux levés vers Elisthel, je me retiens de sauter de joie, de bondir d'engouement, de...

▬ "C'était GÉ-ANT !! Tous ces gens ! Ces costumes ! Aaaah !"

Je lui attrape les mains et secoue de droite à gauche, je ne peux cacher ces sentiments qui déferlent de mon être tout entier. Après une parade de mon cru, je réussis à me calmer quelque peu. La journée a bien commencé, et elle est apparemment prête à se terminer sous la même note. Terminer ? Par pure précaution, je regarde mon téléphone, il est si tard que ça ?! Je dois absolument rentrer préparer mes affaires et voir ce que mon frère veut faire ce soir. Je m'incline bien poliment devant ma partenaire éphémère, avant de lui adresser l'un de mes plus beaux sourires.

▬ "Merci pour cette journée, Elisthel ! J'avais quelques doutes quand j'ai su que tu connaissais mon frère, mais tu es vraiment quelqu'un de bien ! Bye-bi ! ❤"

C'est en courant que je m'éloigne d'elle, m'arrêtant une dernière fois pour secouer véhément mon bras dans sa direction. Juste comme ça, la journée est passée, je ne m'en suis pas du tout rendue compte. Il me reste des emplettes à faire, puis retourner chez le professeur Acacia, me préparer, dîner, dormir et enfin partir. C'est le cœur empli de ce doux sentiment que mon aventure va finalement pouvoir commencer, malgré les circonstances qui l'entourent. Allons-y !
Re: Baies et Ballons [feat. Elisthel]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: