:: Mhyone :: Minami Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

So happy together | ft. Faust

avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 743
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Nov - 2:17
So happy together



De retour à Minami ! Après une expédition à Terra Nova accompagnée de Takeshi et Rachel, Luna était revenue jusqu'à sa ville natale dans un seul et unique but : revoir Faust, finalement. Le couple ne s'était pas revu depuis le tournoi, des imprévus ont causés le décalage de leurs retrouvailles. Peu importe, l'important, c'est qu'ils allaient se revoir aujourd'hui même ! S'étant contactés via le Pokéweb, les deux dresseurs s'étaient donné rendez-vous près de la plage, à côté d'un stand. La jeune fille avait prévu de présenter Faust à ses parents. Elle leur en avait déjà parlé, d'ailleurs...

***

« Hm. Maman, j'peux te parler de quelque chose... ? »
« ... Tu vas ENFIN te décider à nous parler de lui ? »
« De... quoi ? Comment tu sais ? »
« Luna. Une fille amoureuse, ça se remarque aussi facilement qu'un Wailord dans le Champs Fleuri. »

... Et bien. Si elle avait su, elle n'aurait pas autant stressé pour ça. Bon, au moins, Luna savait que ses parents réagissaient bien à la nouvelle. Le contraire l'aurait étonné, de toute façon.

La Minaminienne avait envoyé un récent message à sa tendre moitié, pour le prévenir : « Je suis là ! Devant le stand de barbes à papa, comme prévu ! Il ne manque plus que toi ! » Suite à l'envoi, elle avait pris le soin d'acheter l'une de ces sucreries de couleur bleue, pour lui faire une surprise. C'était vachement enfantin, mais c'était une valeur sûre : les friandises sucrées ! Impossible de refuser ça, et comme elle connaissait bien Faust, elle connaissait ainsi ses péchés mignons.

À sa taille, la demoiselle portait un petit sac dans lequel se trouvait une couverture. L’œuf de Tarsal qu'elle avait fraîchement recueilli reposait à l'intérieur, bien recouvert du tissu douillet. Elle ne le quittait pas, et le gardait constamment près d'elle. C'était parfait si le Tarsal entendait la voix de Faust, car même s'il était encore dans sa coquille, il allait plus aisément le reconnaître plus tard.

Miko, son fidèle Mentali chromatique était posé aux pieds de sa dresseuse. Les autres compagnons de cette dernière étaient dans leurs pokéballs respectives pour le moment. Elle les sortirait plus tard, pour sûr ! Mais pour le moment, elle prendrait trop de place autour d'elle avec son équipe. Après tout, uniquement Alatys était plutôt immense maintenant, ce n'était plus le petit Sonistrelle apte à se percher sur l'épaule de la rose. Dommage !

Luna posa finalement son regard au loin, et cru apercevoir une silhouette familière. C'était lui qu'elle attendait. Lui qu'elle avait tant envie de revoir, depuis tout ce temps. Lui avec qui elle voulait partager toutes ses dernières péripéties. Lui qu'elle voulait serrer dans ses bras à nouveau. Mais avant, il fallait qu'elle libère ses mains, puisque chacune d'entre elles tenait une barbe à papa : une rose et une bleue. Conceptuel, n'est-ce pas ? Eh oui, Luna elle pense à tout.

Sans plus attendre, la Mhyonienne se précipita vers celui qui faisait battre son cœur, en faisant attention de ne rien échapper. Heureuse, elle se rendit jusqu'à lui, et plongea son regard rosâtre dans ses magnifiques yeux bleus. Enfin. Il était à ses côtés, c'était bien réel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 253
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Nov - 17:38
So happy togetherEnfin. Enfin nous avions convenu d’un point de rendez-vous, d’une date de retrouvaille. Cela faisait maintenant quelques temps que j’étais à Minami, je m’étais trouvé quelques activités pour passer le temps, m’occuper. J’ai découvert, travailler, et discuter avec de nombreuses personnes. Mais Luna, elle, me manquait bien plus que tout.

J’avais décidé de ne pas trop l’embêter, je ne voulais pas être lourd pour elle, ni trop imposant. Je voulais la laisser vivre sa vie, vivre des aventures, des voyages, et qu’on se raconte tout dès que l’on se reverrait. Mais cela faisait maintenant plus d’un mois que j’attendais de la revoir. J’ai alors décidé tout simplement comme à mon habitude, de la contacter par mail. Et je lui ai proposé que l’on se revoit. Elle a accepté, enthousiaste voulant apparemment me présenter à sa famille qui était impatiente de découvrir le garçon que j’étais. Cela m’a quelque peu noué le ventre, mais rien de bien méchant. Sans doute le stress qui refait surface.

Le point de rendez-vous était simple, une boutique ambulante de barbe à papa, qui se trouvait non loin du bord de plage. J’étais anxieux à l’idée de la revoir, et à la fois impatient. Quand j’ai sentis le vibreur de mon téléphone se déclencher dans ma poche, j’ai tout de suite compris de qui il s’agissait. Un message simple, me faisant comprendre qu’elle m’attendait déjà. Je n’avais pas l’air malin à être déjà en retard, surtout ce jour-là. J’approchais du fameux stand, apercevant au loin ma rose armée de deux barbes à papa aux couleurs de nos yeux. Je reconnaissais bien Luna dans ses gestes attentionnés, elle connaissait mon point faible.

Quand elle a tourné le regard vers moi, j’ai levé la main en l’air, lui faisant signe. Je ne me suis pas pressé comme dans tous ces films d’amour où les deux partis auraient couru dans les bras l’un de l’autre. Elle vint à moi d’elle-même, accompagné de Miko toujours aussi protecteur de sa maitresse. Milow lui restait calme, mes avertissements précédent l’événement avaient sûrement dû lui faire comprendre que ce n’était pas le bon moment de faire des bêtises. Il restait agrippé à mon épaule, comme à sa grande habitude, souriant à l’arrivé de ma moitié.

Elle sourit. Je lui souris, lui rendant la pareille. Je ne lui ai pas laissé le temps de prononcé ne serait-ce qu’un seul mot que je l’ai enveloppé de mes bras, l’embrassant délicatement. Comme un réchauffement qui fonçait droit au cœur, comme le retour d’un plaisir qui s’était enfouis au fond de moi. J’ai finalement après quelques secondes retirés mes lèvres, regardant droit dans les yeux celle qui faisait battre mon cœur. Je l’encerclais de mes deux bras, l’empêchant de se mouvoir librement, tenant tel une équilibriste ses deux barbes à papa dans chacune de ses mains.

« Tu m’as manqué tu sais. »

D’humeur taquine, j’ai alors mordu à pleine dent dans la barbe à papa rosée qui se trouvait à sa gauche. Avalant cette magnifique sucrerie, je retournais finalement jusqu’à sa bouche pour lui voler un second baisé. J’ai alors retiré mes deux bras, me suis reculé d’un pas la laissant se libérer de mon étreinte. Mon primate améthyste lui était descendu, tendant sa petite main au félin au pelage pâle.

« Si tu veux bien libérer ta main que je puisse te la prendre, j’aimerais t’emmener quelque part ! »

J’ai alors pris la sucrerie rose de sa main avant de la prendre par la taille profitant de ce met fabuleux. En effet, moi aussi j’avais une petite surprise. Rien de fantastique, mais j’espérais que cela lui ferait plaisir. J’ai alors marché tranquillement, aux côtés de ma bien aimée, longeant le muret de pierre qui séparait l’étendu de sable rejoignant la mer. Après plusieurs dizaines de mètre, finissant enfin le délice sucré que j’avais dans la main, me libérant de la brochette dans la première poubelle croisée, je me suis finalement arrêté face à Luna. Je l’ai alors soulevé, l’agrippant par les jambes et la taille. J’ai alors enjambé le petit muret, laissant s’enfoncer mes pieds dans le sable. J’ai continué comme cela quelques mètres avant que nous nous retrouvions entre la mer et l’allée. J’ai alors laissé les pieds de Luna rejoindre le sol.

« Si je t’ai emmené ici… C’est parce que c’est notre le lieu de notre premier baisé. Et vu que c’est un magnifique endroit, j’avais envie que nous restions ici quelques instants. »

J’ai alors rougis. Cette sensation, cela faisait longtemps que je ne l’avais pas ressenti. Je rougissais non pas par timidité, mais par rapport à ce que je venais de faire. Nos deux compagnons Pokémon nous avaient suivi dans le plus grand des silences, comprenant sûrement l’importance de ces beaux moments.

« Luna. Ça fait déjà un moment que nous ne nous étions pas vu. Je tenais à te dire, et te rappeler quelque chose que je ne t’avais pas dit en face depuis maintenant quelques temps. »

J’ai alors souris, l’embrassant de nouveau.

« Je t’aime. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 743
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Nov - 19:37
So happy together



Luna souriait, heureuse comme jamais de retrouver l'homme de sa vie. Elle souriait bêtement, ses joues devint rosées, alors qu'elle rendait son baiser à Faust. Lorsque celui-ci entama la barbe à papa, elle comprit qu'elle avait eu une bonne idée. Cela lui faisait plaisir. Il disait vouloir amener Luna quelque part, et sans hésiter une seule seconde, la dresseuse accepta. À vrai dire, à ce moment-là, plus rien ne lui importait. Elle voulait simplement être avec Faust, et profiter de sa présence au maximum.

« Tu m'as manqué, toi aussi. Elle marqua une pause. Je te suis. J'irai partout où tu iras. »

Alors qu'ils marchaient, Luna faisait bien attention à l’œuf qu'elle portait dans son petit sac. Visiblement, Faust ne l'avait pas remarqué. Elle lui expliquera plus tard, de toute façon. Elle devait également lui présenter Falyra, et faire connaissance avec le nouveau compagnon de son aimé, celui qu'il avait fait combattre au tournoi. Elle était impatiente, elle avait tant de choses à lui dire. Luna termina sa barbe à papa en même temps que Faust, et elle avait dès maintenant les mains libres afin de s'agripper à lui. Il était vraiment attentionné, il n'avait pas changé depuis la dernière fois. Luna rougissait légèrement, se tenant à lui. Ils finirent par arriver près de la plage, et Luna pouvait toucher le sol à nouveau. C'était ici que tout avait commencé officiellement. Ici qu'ils avaient démontrés leurs sentiments l'un pour l'autre. Faust souhaitait rester ici quelques instants, et évidemment, Luna n'allait pas refuser.

« C'est une très bonne idée. En plus, il fait assez chaud ici, même en automne ! »

La joie de vivre à Minami. Pas de vent trop froid, pas de frissons. Le seul frisson que Luna pouvait ressentir était suite aux paroles de son amoureux. Elle ne s'en lassera jamais, et cette sensation qui se créait en elle à chaque fois était toujours aussi présente.

« Moi aussi je t'aime, Faust. »

Elle l'embrassa à son tour, le serrant dans ses bras. Elle était heureuse, tout simplement. Elle ne pensait même pas à regarder si Miko réagissait à la scène. Lorsqu'elle desserra l'étreinte, elle entrepris de se mettre à jour avec Faust. Il fallait lui raconter ce qu'il y avait de nouveau ! Après tout, le couple n'avait pas pu se voir après le tournoi, et il s'était passé bien des choses depuis.

« Je tiens à te présenter quelqu'un. Ça ne fait pas tellement longtemps qu'elle est à mes côtés, et pourtant, on a déjà fait beaucoup de choses ensemble. La dresseuse attrapa une pokéball. Une lumière s'en échappa, laissant apparaître la silhouette d'une jeune Funécire. Voici Falyra. Falyra, je te présente Faust. »

La bougie regarda sa dresseuse, puis jeta un œil du côté de Faust afin de l'analyser. Ensuite, elle se mit à sautiller un peu partout avant d'aller sur les genoux du jeune homme. Elle avait confiance en Luna, et si celle-ci lui présentait quelqu'un, c'était forcément une bonne personne. Le Pokémon spectre ricanait, heureuse de faire une nouvelle rencontre. Luna ne pouvait pas s'empêcher de rire à son tour.

« On dirait qu'elle t'aime bien ! Par contre, elle déborde d'énergie, alors ne sois pas surpris ! Un nouveau rire, puis elle enchaîna : Tu n'avais pas un copain à me présenter, toi aussi ? »

Elle esquissa un sourire joyeux, avant de prendre son sac et de le poser sur ses genoux. Elle ne voulait pas directement montrer l’œuf de Tarsal à Faust, elle voulait voir sa réaction s'il le remarquait. La Mhyonienne posa sa main sur celle de Faust et plongea son regard dans le sien. Elle ne pouvait pas s'en empêcher, le bleu de ses yeux l'envoûtait toujours autant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 253
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Nov - 20:27
So happy togetherLa phrase que je venais de prononcer semblait l’avoir touché. Ses joues rougissaient en réaction à mes paroles. Elle vint rapprochait son visage près du miens, me faisant frissonné par la même occasion. Ma bien aimé répliqua à ma phrase, me faisant comprendre, qu’elle aussi, elle n’avait point changer à ce sujet. Nos lèvres se touchèrent de nouveau, me laissant goûter de nouveau à cette sensation si passionnante. J’ai pu humer de nouveau au parfum des plus envoutants.

Elle finit par se détacher de moi, reculant délicatement. J’ai eu un moment de frustration, ne pouvant pas resté plus longtemps en harmonie avec son cœur. Mais ce n’était pas gênant. Nous aurions tout le temps de nous faire comprendre nos sentiments. Elle disait vouloir me présenter quelqu’un, un nouveau Pokémon comme je m’en doutais déjà. Il s’était passé de nombreuses choses durant notre longue séparation, je me doutais bien qu’elle aurait un nouveau compagnon à me présenter. Elle me présenta son nom, laissant libérer une petite bougie violette. Elle vint se poser délicatement sur mes genoux, semblant me sourire. Elle rétorqua avec un petit ricanement des plus touchants.

« Elle est mignonne. En la voyant, je trouve qu’elle te correspond plutôt bien ! »

Ma rose sourit également répondant au miens. Elle m’invita alors à lui présenter mon partenaire lors du tournoi. Je pense que je pourrais également la surprendre. J’ai alors pris la petite chandelle lover sur mes genoux, semblant étrangement affectueuse à mon égard. Je l’ai porté jusqu’à sa dresseuse, voulant être libre de mes mouvements. Elle fit une mimique de déception, comme si je l’avais repoussé dans ses câlineries. J’ai alors fouillé dans ma poche, attrapant non pas une mais deux de mes balles bicolores. Je les ai alors fait prendre leur taille originelle, laissant se libérer mes deux compagnons.

Jersey comme à son habitude, tel un prédateur chasseur de proie fit de nombreux cercles au-dessus de nos têtes avant de venir s’agripper à mon épaule de ses serres. Montrant également toute la fierté de son être, prenant de haut ma belle et ses compagnons.
Mérida quant à elle, faisant preuve de timidité vint se cacher entièrement derrière moi. Penchant la tête, d’un regard peu rassuré en direction de ma tendre. Laissant paraître sa petite huppe dorée, cachant le reste de son plumage.

« Mon compagnon de tournoi n’est autre que Jersey, l’oiseau fier posté au garde à vous sur mon épaule. Il est très courageux, intrépide et débordant d’énergie. Mais il a tendance à se sentir vraiment trop fort, sous-estimant la plupart de ses adversaires ! »

Je finis par me tourner face à ma petite nouvelle, toujours positionné derrière moi. Je l’ai alors pris et l’ai emmené jusqu’à mes genoux, laissant se posé sur moi, l’œuf qui lui servait de protection. Elle tremblotait, n’étant pas forcément très rassuré par cette situation.

« Quand à cette jeune demoiselle, c’est Mérida. Elle ne fait pas partis de mon équipe depuis longtemps, mais je pense qu’elle fera une très bonne partenaire. Elle est très timide et n’aime pas beaucoup le regard des gens, mais elle est très gentille et douce quand elle apprend à connaître. »

J’ai alors tourné mon regard face à ma douce toujours à mes côtés. Maintenant que je venais de répondre à sa question, lui présentant par la même occasion ma nouvelle partenaire, j’attendais qu’elle réponde à une question que je me posais.

« Luna. Je sais que tu as sûrement pris un peu de poids depuis notre dernière rencontre avec toutes ces sucreries… Je lui ai alors tiré la langue. Mais je ne pense pas que tu sois devenu aussi lourde, j’aimerais bien savoir qu’est-ce que tu me caches dans ce fameux sac que tu tiens sur tes genoux ? »

Je n’avais toujours pas perdu mon sens de l’observation. Je savais qu’il y avait quelque chose, mais je ne savais pas quoi. Connaissant Luna, elle voulait me le montrer, attendant sûrement la bonne occasion pour m’en faire part. J’ai alors laissé transparaître mon regard bleuté, plongeant dans ses deux yeux rosés. Lui montrant dès lors toute mon attention à son égard, souhaitant savoir de quoi il en retournait.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 743
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Nov - 3:28
So happy together



Faust n'avait donc pas qu'un seul nouveau compagnon, mais deux ! Un Furaiglon et une Vostourno. Deux volatiles, donc. Les deux étaient très adorables, l'un faisait le fier perché sur l'épaule de son dresseur, et la deuxième, tremblante de timidité, semblait mal à l'aise face à la situation. Pauvre petite ! Il avait bien entamé son équipe, et Luna était heureuse de le constater. Elle tendit doucement la main vers le Pokémon Ténèbres qui semblait désapprouver ce geste. La dresseuse lui esquissa un sourire.

« Ne t'en fais pas Mérida, je veux simplement faire connaissance avec toi. Tu as un très joli plumage, il est très coloré ! Regarde Miko, lui aussi est chromatique, comme toi. Je suis certaine que vous allez bien vous entendre tous les deux. »

À l'appel de son nom, le Mentali vint sur les genoux de Luna. Il était bien plus gros que Falyra, pour sûr, mais c'était encore acceptable. Il se mit à analyser la Vostourno, fortement intrigué par ses couleurs. Puis, il tenta une caresse amicale en même temps que la rose. Elle n'allait pas manquer d'affection, celle-là ! Mais bien sûr, Luna pouvait parfaitement comprendre sa timidité, et elle n'allait pas brusquer ses gestes. Après tout, pour l'oiseau, elle n'était encore qu'une inconnue.

La Mhyonienne voulait également faire connaissance avec Jersey, c'était la moindre des choses ! Si elle avait commencé par Mérida, c'était simplement parce que son caractère l'avait interpellé. Après tout, Luna trouvait la timidité assez mignonne en son genre, et elle voulait lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre. Le Furaiglon semblait plus « dominant », et comme il avait déjà croisé Luna au tournoi, elle appréhendais sa réaction.

« Jersey, j'espère que tu ne m'en veux pas trop pour le tournoi. Tu t'es très bien battu, franchement, je ne croyais plus à la victoire pendant un moment ! Elle marqua une pause, souriant. Je suis heureuse de faire officiellement ta connaissance ! »

Et que dire de Milow ? Il lui avait bien manqué, aussi, malgré ses manies douteuses. C'était un bon Pokémon, et il était adorable. Elle ne manqua pas de lui faire une caresse amicale, à celui-ci. Ensuite, demanda à Miko de se retirer de sur ses genoux. Elle l'aimait énormément, mais... il commençait à être lourd, le spécimen.

Luna rigola face à la remarque de Faust. Elle ? Avoir pris du poids ? Heureusement qu'elle savait qu'il s'agissait d'une blague, sinon, elle aurait pu se vexer.

« Gna gna ! Je te rappelle que tu as accepté la barbe à papa sans te faire prier, tout à l'heure ! Je ne suis pas la seule à être gourmande ici ! Elle lui tira la langue en retour, suivi d'un clin d’œil, en ricanant. En effet, j'ai quelqu'un à te présenter. Mais tu ne pourras pas le voir, ce n'est encore qu'un bébé... »

Luna sortit ensuite la couverture de son sac, dans lequel était enveloppé l’œuf de Pokémon. Elle fit attention de bien le poser sur ses genoux, près de Falyra. Ensuite, elle retira légèrement la couverture, mais juste un peu. Il ne fallait pas que le bébé ait froid, même si la température était relativement chaude, Luna ne voulait pas prendre de risques.

« Il y a un petit Tarsal qui sommeille à l'intérieur. J'ai un bon ami éleveur qui possède une Gardevoir, et en échange d'une CT que je lui ai crée, il m'a donné cet œuf. Tu sais que j'aime bien le type Psy, et avoir ce petit Tarsal me rend vraiment heureuse ! »

Les étoiles brillaient dans les yeux rosâtres de la jeune fille. Elle était heureuse de pouvoir partager sa joie avec sa moitié. Par la même occasion, il avait pu comprendre que Luna s'était lancée dans la création de CT. S'il le voulait, elle pourrait même lui en créer quelques unes dans le futur !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 253
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Nov - 15:19
So happy togetherFaust sourit face aux réactions de ses compagnons. L’un semblait plutôt heureux d’être comblé d’honneur comme ça, l’autre un plus timide essayait de fuir le regard de ma tendre. Je pouvais comprendre que son plumage si particulier puisse l’interpeller. Je laissai ma nouvelle partir de mes genoux, regagnant l’arrière de mon dos semblant toujours plus rassurant. Milow eut également sa petite caresse. Il semblait également content de revoir ma rose, toujours aussi souriante, chaleureuse et terriblement mignonne.

Ma blague semblait ne pas l’avoir vexé, elle me rétorqua d’elle-même que je n’étais pas non plus innocent, ayant accepté sans patienter la barbe à papa. J’étais gourmand, il était vrai, là-dessus je n’avais rien à dire. J’ai répondu à son clin d’œil par un équivalent, avant d’observer ce qu’elle avait à me montrer. Elle sortit alors de son sac quelque chose d’envelopper dans un épais tissu. Quand elle laissa découvrir ce qu’il s’y cachait, j’ai pu apercevoir un œuf de Pokémon. Elle m’expliqua alors que cet œuf contenait un Tarsal, venant d’un ami à elle qui lui avait échangé contre une CT.

« Tiens, j’aimerais bien savoir le nom de cet ami ! Et d’ailleurs, tu es devenu créatrice de CT, tu n’as vraiment pas chômé depuis notre dernière séparation ! »

C’était vraiment intéressant, elle avait tant de chose depuis la dernière fois. J’étais à la fois si content de l’avoir et un peu frustré de ne pas avoir partagé plus de moments que ça. J’ai alors repris mes balles bicolores, reprenant mes compagnons. Je me suis levé, tendant la main à ma belle, avant de l’emmener jusqu’à moi. Je n’ai pas pu m’empêcher de l’enfermer dans mes bras, l’embrassant par la même occasion de tout l’amour que je lui portais. Je l’ai finalement repris, faisant cette fois bien plus attention à l’œuf qu’elle avait en sa possession. J’aimais bien la portais, elle était légère et si mignonne quand elle rougissait. Nous sommes finalement retournés jusqu’à la rue.

« Il commence à se faire tard, tu veux que nous rentrions maintenant ou que nous marchions encore un peu ? »

Nous avons alors commencé à marcher. Pour être honnête, je préférais rentrer directement. J’appréhendais assez la rencontre avec sa famille, et je ne voulais pas continuer à stresser comme ça. Je me sentais mal à l’aise, j’avais l’impression que je n’étais pas forcément le bienvenu. Et si ses parents ne m’acceptaient pas ? Et si je n’étais pas celui qu’ils espéraient ? Et si je me comportais mal. J’ai serré nerveusement la petite main de ma douce qui n’en avait pas tant demandé.

« Je suis désolé si je t’ai un peu trop serré, c’est le stress. Je dois t’avouer que je ne suis pas trop à l’aise, c’est la première fois que j’ai vraiment une petite amie… Et j’appréhende ce fameux moment depuis ton invitation… »

Je ne pense pas qu’ils me jugeront malgré tout, ils ne peuvent pas être l’opposé de Luna. Luna est beaucoup trop parfaite à mes yeux, ses parents doivent être du même acabit. J’angoisse réellement pour pas grand-chose. J’ai alors soufflé plus calmement, essayant de ne plus trop penser à ce moment-là. J’ai tourné la tête face à celle qui illumine mes journées avant de la serrer dans mes bras. Simplement un besoin d’être rassuré j’imagine. Je pense que Luna sait que je ne suis pas trop à l’aise pour être spontané, je ne pense pas qu’elle m’en tienne rigueur.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 743
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Nov - 1:01
So happy together



« Je ne sais pas si tu le connais… Il s’appelle Takeshi ! Son amie d’enfance m’a également aidé avec Alatys, à l’aide d’un décor d’entraînement. C’est un p’tit duo bien sympathique ! Oh, et si tu veux une CT éventuellement, je t’en ferai une avec plaisir ! »

Faust proposa ensuite de rentrer. Luna était d’accord, il se faisait tard et il ne fallait pas trop tarder non plus… Même si c’était agréable de revenir passer du temps à la plage avec lui. La rose pouvait ressentir de l’inquiétude émanant de son bien aimé, et peut-être même un peu de stress ? C’était une étape probablement assez difficile pour lui, ce qui était compréhensible. Il lui serrait la main avec une poigne de fer, mais Luna ne faisait que se rapprocher de lui afin de le rassurer. Elle n’avait pas à s’en faire, mais au fond, elle appréhendait cette fameuse rencontre également, ce qui était normal.

« Ne t’inquiètes pas Faust, je te comprends… C’est normal que tu sois inquiet, mais fais-moi confiance. Tout va bien se passer, tu es adorable, qui pourrait ne pas t’aimer ? Sincèrement ? »

Elle lui esquissa un sourire charmeur, en poursuivant la marche, main dans la main. Sa demeure se trouvait tout près de la plage, ce qui facilitait les voyages. Pendant le trajet bien que court, Luna racontait un peu n’importe quoi à son amoureux, des blagues, des anecdotes, tout pour rendre l’ambiance plus agréable et pour faire descendre le stress. Cela semblait fonctionner, mais ce n’était bien évidemment pas suffisant. Faust allait être amplement rassuré une fois la soirée entamée, ou même terminée.

« On y est. J-Je ne sais pas si je te l’ai déjà dit mais… Ma mère est éleveuse, donc, il y a parfois des Pokémon qui se baladent dans la maison. Et mon père est scientifique. Il aime les blagues, sauf qu’elles ne sont pas aussi drôles que les miennes, parfois. »

La demoiselle s’approcha de celui qu’elle aimait afin de lui voler un bisou. Ensuite, elle se dirigea vers la porte pour l’ouvrir. Et oui, inutile de toquer, elle était chez elle ! Sa mère se précipita vers le duo, un Chinchidou dans les bras. Ce Pokémon de type Normal allait très certainement attiser la curiosité de Faust. En plus, il était absolument adorable.

« Luna ! Tu peux le prendre, s’il-te-plaît ? Je dois terminer le repas, et ce petit coquin ne veut pas quitter mes bras. Je crois qu’il a besoin de chaleur, il est encore jeune ! Elle donna le Pokémon à sa fille puis se tourna vers le jeune homme qui l’accompagnait. Je suppose que tu es Faust, enchantée de te rencontrer ! Le repas sera bientôt prêt, excusez-moi pour la pagaille ! »

Luna caressa le Chinchidou qui se blottissait contre celle-ci. En jetant un regard vers Faust, elle lui esquissa un timide sourire avant de lui tendre la créature.

« Tu veux le prendre ? Je vais aller mettre la table. »

Pendant que la dresseuse exécuta la tâche qu’elle s’était attribué, son père arriva en scène. Il avait entendu les arrivants et n’avait pas manqué l’occasion de venir à leur rencontre. Il avait ses lunettes sur le bout de son nez, tel un scientifique assez cliché. Son air joyeux se remarquait comme à son habitude, et peut-être même plus. Il alla serrer la main à Faust, et le salua joyeusement. Il observa le copain de sa fille, et semblait avoir une bonne impression. Ce qui était une très bonne chose !

« Enchanté de te rencontrer mon p’tit Faust ! Tu prends bien soin de Luna, hein ? Bon… J’imagine que si une femme ne se plaint pas, c’est que tout va bien ! » Il rigola suite à sa remarque, pendant que Luna roulait les yeux.

« Comme il est drôle… ! »

Un  fou-rire s’échappa d’Elliot Faylinn, alors qu’il remarqua un détail semblant l’intéresser.

« Oh mais dis-moi jeune homme ! Ce sont des lunettes d’aviation que tu portes ? »

Le paternel invita le dresseur à venir s'asseoir. Visiblement, il s'intéressait à lui, et il avait envie de le connaître davantage. Bon, tout semblait bien se dérouler pour le moment. Cela rassurait la rose, qui alla les rejoindre après avoir posé la dernière assiette sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 253
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Jan - 16:20
So happy togetherLuna était tellement gentille. Elle faisait tout pour calmer mon anxiété, comme à son habitude si douce et agréable à mon égard. Je souriais bêtement en écoutant ses anecdotes, pensant à autre chose. Elle avait tellement vécu de chose depuis notre dernière rencontre, c’était fou. Elle me rassura de ses mots, me montrant tout son amour plein de tendresse. Je rougissais, comme aux premiers jours. Elle me gâtait de nombreux compliments auxquels je n’arrivais pas vraiment à m’identifier. J’étais important pour elle, tout autant qu’elle était importante à mes yeux. Cette étape était difficile mais devait se faire, ses parents devaient sûrement y être préparé.

Le trajet ne fût pas bien long et nous finîmes par nous retrouver face à une porte d’une charmante petite maison. Luna me regarda avant de me décrocher quelques mots, m’expliquant le travail et comportement de ses deux parents. Ils n’avaient pas l’air bien méchant.

« D’accord, ils font tous deux un travail vraiment formidable en tout cas ! »

Elle m’embrassa amoureusement avant de pousser la porte de sa maison, entrant de quelques pas dans le couloir. Je la suivais timidement, ne voulant pas trop attirer l’attention. Une femme traversa le couloir, accourant vers ma rose qu’elle venait de remarquait. Elle semblait être sa mère. Un Chinchidou dans les mains, qu’elle ne tarda pas à donner à Luna avant de me regarder quelques instants avant de me souhaiter la bienvenue.

« Enchanté également ! »

Elle finit par repartir dans la pièce à côté, semblant débordée par le travail. Luna se tourna vers moi, elle me dit qu’elle devait s’occuper de mettre la table. Elle me tendit le Pokémon de ses deux bras, que je pris délicatement contre moi. Un homme vint également à ma rencontre, étant étrangement amical et chaleureux je n’ai pas su quoi lui répondre. Il échappa un petit rire, que Luna s’empressa de souligner d’un ton ironique. J’ai lâché un petit rire nerveux. Celui-ci s’approcha de moi regardant plus précisément ce que je portais autour du cou. Il me posa une question, passant son bras dans mon dos pour m’inviter à m’assoir sur le canapé.

« Oui c’est une paire de lunette qui me vient de mon père. Il me les a offerts pour un précédent anniversaire. Je suis quelqu'un de très intéressé par ce domaine, j’aimerais en faire plus qu’une passion, surement un métier quand je serais un peu plus âgé ! »

Le paternel de ma douce semblait également intéressé par ce que je disais. Il continuait ses questions, auxquelles je répondais naturellement. Il me mettait plus facilement à l’aise. Le Chinchidou ne bougeait pas d’un poil, se blottissant sur mes genoux. Ma main parcourait son pelage tout en écoutant les paroles de son père.

« Mais dis-moi jeune homme, pourquoi avoir choisis ma fille ? »

Luna venait de nous rejoindre sur le canapé. Je ne m’attendais vraiment pas à cette question. Mon teint devint dès lors entièrement rouge, alors qu’il me fixait de ses deux yeux plongeant à travers ses verres.

« Et bien… Je dirais que c’est une fille superbe et vraiment captivante. Elle me fait rire, elle est gentille, mignonne et je sais que je peux lui faire confiance. Je l’aime vraiment beaucoup vous savez… »

Je détournais un peu du regard, ne voulant pas croiser celui de mon interlocuteur. J’évitais également celui de Luna, rougissant toujours de plus belle. J’ai alors regardait la petite boule de poil posait sur mes genoux qui semblait m’observer interrogativement.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 743
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Jan - 5:49
So happy together



Pendant que Luna aidait à mettre la table, elle écoutait discrètement la conversation qu'avait Faust et son père. À priori, ils s'entendaient bien et monsieur papa était intéressé par le jeune homme, lui posant diverses questions. Tout allait à merveille. La rose finit par les rejoindre, s'asseyant près de son amour, en évitant de les interrompre. Elle était arrivée au moment d'une question à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment ; pourquoi Faust avait-il « choisi Luna ? » sans trop savoir si la question était appropriée, elle écouta la réponse du premier concerné, et remarqua qu'il rougissait. Luna n'a pas pu s'empêcher de faire de même, son cœur battant la chamade à l'écoute des paroles de son amoureux. Il pensait vraiment tout ce qu'il disait ? C'était tellement touchant, tellement gentil. Il avait l'air tellement sincère, mais un peu intimidé quand même. Le papa avait l'air satisfait de la réponse, hochant légèrement la tête avec un sourire. Pour rassurer son amour, Luna posa sa main sur la sienne, en lui esquissant un sourire timide, bien qu'il était plutôt occupé à observer le Chinchidou sur ses cuisses. La petite boule de poils était trop mignonne !

« C'est prêt ! »

***

« Alors Luna, l’œuf va bien ? Tu crois qu'il va bientôt éclore ? »
« Il va bien, mais je ne sais pas quand il va éclore. Bientôt j'espère ! J'ai hâte de voir sa petite bouille. »

La petite famille parlait, et les parents de Luna posaient diverses questions aux amoureux. Des questions différentes bien entendu. Pour Luna, c'était surtout afin de prendre des nouvelles alors que Faust, pour apprendre à le connaître.

« Dis-moi Faust, tu dois savoir que Luna s'intéresse à tous les Pokémon, mais particulièrement au type Psy. Y a-t-il un type de Pokémon que tu affectionnes plus que les autres ? »

Luna connaissait la réponse, héhé. Elle laissa Faust répondre aux mille et une questions qu'on lui posait, en continuant de déguster son repas. Il était délicieux, d'ailleurs. On pouvait voir que maman s'était forcée, elle avait mis les bouchées double pour faire bonne impression à l'invité. C'était mignon.

À la fin du repas, Elliot et Agatha Faylinn proposèrent à Faust de rester dormir, qu'ils n'avaient pas de problème avec ça. Ils mentionnèrent qu'ils étaient heureux de faire sa connaissance, qu'il semblait être un garçon vraiment sympathique et que sa personnalité correspondait bien à Luna. Cela fit chaud au cœur de la rose, elle s'attendait à ce que ses parents apprécient Faust mais le résultat était encore mieux qu'elle l'aurait espérée. Cela faisait un gros soulagement, et une grosse dose de joie aussi.

« J'espère que ça vous embête pas trop si on va dormir maintenant, la journée a été chargée aujourd'hui. Il jeta un coup d’œil à la fenêtre et pointa une grande sphère blanche scintillante. Luna est dans le ciel, il se fait tard ! »

Super. Comment finir sur une blague tordante, hein monsieur Faylinn. Il n'a pas pu s'en empêcher évidemment.

« … Oui papa, je suis dans le ciel. »

Bon. Luna jouait un peu les rabats-joie, mais au fond elle rigolait un peu. Un peu ! Le paternel ricana un bon coup puis tapota la tête de Luna avant de monter à l'étage avec la madre pour dormir. Le Chinchidou avait le privilège de dormir sur le canapé. Quel gâté celui-là ! Il devait certainement être le seul pensionnaire dans l'immédiat.

Le jeune couple était désormais seul dans le salon. La dresseuse était heureuse que Faust puisse rester dormir, même si ce n'était pas la première fois. Enfin, il décidait de ce qu'il voulait faire mais, dormir blottit dans les bras de son chéri, Luna n'allait pas s'en plaindre, bien au contraire.

La rose s'approcha de Faust et le serra dans ses bras. Il devait se sentir mieux maintenant que cette soirée était passée. Elle lui vola ensuite un bisou, et le regarda dans les yeux.

« Tu veux aller dormir, ou pas ? Peu importe ce que tu choisis, je te suivrai. »

C'était une manière de dire qu'elle voulait être avec lui ce soir. S'il n'était pas fatigué et qu'il souhaitait se balader, elle irait avec lui. S'il voulait s'écrouler et dormir comme une marmotte dès maintenant, pas de soucis. Il devra supporter sa copine qu'il le veule ou non ! Enfin, il avait plutôt intérêt à vouloir hein !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 253
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Jan - 22:37
So happy togetherJe ne crois pas avoir mal répondu. Du moins son air de contentement et son grand sourire me faisaient dire que j’avais raison. J’ai sentis la main de ma douce se posait sur la mienne, même dans les pires situations je savais compter sur elle. Elle arrivait à calmer mon cœur et m’occuper l’esprit dans les moments de malaises. Le Chinchidou avait décidé de se lover contre moi durant la discussion. Ça ne me déplaisait pas, au contraire. Il m’intéressait plutôt pas mal, pourquoi pas essayait d’en détenir un prochainement ? Mes pensées furent coupées par l’arrivée de la maman de Luna nous signalant que le repas était prêt.

J’ai alors déposé le petit Pokémon sur le canapé, avant de rejoindre les autres à la table. J’étais positionné entre ses deux parents, face à ma rose. Les questions variées au fil de la conversation, détendant l’atmosphère sur le ton des blagues du père de Luna. On en vint finalement à la question de nos types de prédilection. Je savais que Luna avait une affection pour les Pokémon de type Psy, mais je ne pensais pas qu’il prenait une place aussi importante.

« Eh bien, je dois dire que j’ai un petit faible pour les Pokémon de type Normal. Je pense que ce sont ceux qui se rapprochent le plus des Hommes. Ils sont captivants, donc j’ai tendance à me perdre dans mes pensées quand on en parle ! »

Le repas continua dans la meilleure des ambiances. Ce qu’avait préparé se mère me rappelait un peu les plats de Parsemille. Cela faisait bientôt six mois que j’avais quitté ma terre natale pour venir sur ce continent. Mais je n’en regrettais rien, pour rien au monde je voudrais échanger ma vie. A la fin du repas, je me suis levé pour aider sa mère à laver la vaisselle. Je pouvais faire preuve de politesse et de courtoisie, c’était peu d’effort comparé à tout ce qu’elle nous avait préparé.

« Merci en tout cas pour ce repas ! J’ai rarement mangé aussi bien, je dois dire que vous êtes une bonne cuisinière ! »

Son sourire me fit comprendre que le compliment était appréciable. Les remerciements faits, tout le petit groupe se dirigea dans le couloir. Ses parents étaient des personnes charmantes et vraiment gentilles. J’étais content d’avoir pu les rencontrer, et soulager que je puisse leur plaire. Leurs compliments me touchèrent profondément, laissant rougir légèrement mes joues. La dernière blague de son père me fit sourire tandis que Luna semblait prendre ça sur un ton sarcastique. Ils nous laissèrent finalement seul, libre à nos occupations avant de rejoindre leur chambre à coucher. J’ai regardé Luna d’un sourire timide. Elle s’approcha de moi avant de m’enlaçait dans ses bras. Comme si j’allais refuser ce geste affectif. Le baisé qui s’en suivis ne fut pas de refus non plus. Qu’allions nous faire maintenant ? C’était une bonne question.

« Je ne suis pas encore trop fatigué. Si tu veux m’accompagner pour une petite balade nocturne, cela ne serait pas de refus ! »

Elle me tendit la main, me faisant comprendre qu’elle était prête à me suivre. J’ai passait le pallier de sa porte, accompagnait de ses pas. Nous nous sommes tranquillement promenées, ma main l’enlaçant jusqu’à la taille, marchant sur les rues piétonnes éclairée par la lumière des réverbères. J’ai étais interpellé par la présence d’un petit parc de jeu dans lequel j’ai emmené ma moitié. Voyant une balançoire face à moi, j’ai alors eut une idée. Je lui pointais l’infrastructure du doigt.

« Tu veux bien que je te pousse ? »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Minami-
Sauter vers: