HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Les ennuis commencent toujours au mauvais endroit[Timothy]
Les ennuis commencent toujours au mauvais endroit[Timothy]
Dim 6 Nov 2016 - 16:27
Région d'origine : Hoenn
Messages : 17

Levy Jacobson

Levy Jacobson

Krrraaakk
« Ouais, je sais le thé est pas génial. Mais c’était le moins cher qu’y’avait, alors me fais pas d’histoire ! »
Krrraaaakkn !
« … Non mais, non, j’suis pas radine, voyons… Je fais attention à l’argent. C’est de la prudence financière !

Et puis, bon, Levy ne pouvait pas toujours compter toujours sur son père pour se débrouiller. Maintenant qu’elle était à Mhyone, cela était encore plus vrai. En attendant, la native d’Hoenn se permettait de profiter de la vie en faisant une petite pause sur le chemin qui mène à Viridia. Enfin, qui est censé la mener jusqu’à Viridia. La forêt de Tilleul l’avait enchantée au début de son voyage : tout ce vert, tous ces arbres, ces feuilles, l’odeur de l’humus et de la rosée du matin, et tous ces Pokémons dont elle croisait furtivement le chemin. Une nuit sous sa tente, puis une deuxième, et enfin une troisième, avaient eu raison d’elle. Elle rêvait de retrouver la civilisation et un lit bien chaud. Se ressourcer à l’extérieur, oui, galérer pour trouver un village paumé, non.

C’était donc le quatrième jour qu’elle allait passer dans la forêt – bientôt les larmes et le sel la rattraperaient – et elle profitait du petit matin pour boire du thé bon marche – pas cher pas cher comme dit plus haut, ce qui n’était pas au goût de son Kraknoix. Il faisait frais, beaucoup plus frais qu’à Minami. Elle regretterait presque le soleil, ses plages et ce cher Shinichi qu’elle avait rencontrée par hasard là-bas. A cette pensée, elle eut un sourire un peu triste : toujours pas d’indices sur sa mère. C’était véritablement une déception. Cela ne faisait que deux mois qu’elle était ici, elle devait se douter que cela n’était pas si simple , surtout dans un archipel où des problèmes de transports avaient sévi pendant une petite période et où le maître de la Ligue avait disparu de son poste. Malgré tout, elle ne pouvait s’empêcher de se sentir très fatiguée. Cela faisant maintenant plus de trois ans qu’elle était partie à sa recherche marchant dans ses traces. Elle n’avait pas particulièrement combattu, ni même challengé les arènes ou les concours, parce que ça ne l’intéressait pas. Blaze était simplement là pour la défendre sur les routes en cas de pépin. Mais surtout pour éviter de se sentir seule. En venant à Mhyone, Levy s’était dit que cette course-poursuite sans fin s’arrêterait. Mais ce n’était pas le cas. C’est comme si sa mère continuait à lui échapper sans cesse, dans l’attente de quelque chose. Comme si la brunette lui devait quelque chose ou devait lui prouver quelque chose.

Levy se mordait les lèvres tout en réfléchissant et en se réchauffant les doigts. Elle finit par soupirer avant de rajouter à l’adresse de Blaze qui était décidément très silencieux depuis un petit moment :
« Dans la prochaine ville où nous serons, je prendrai un petit boulot et je nous achèterai du thé digne de ce nom ! Hein, Blaze ?.... BLAZE ? BLAZE, OU EST-CE QUE TU T’ES FICHU ENCORE »

Le Kraknoix avait à nouveau disparu. Dans la forêt en plus. Ce que Levy ne savait pas, c’est qu’elle se douterait bientôt où son compagnon était passé, puisque celui était aller chercher querelle à un pauvre Pokémon innocent et son dresseur.
Re: Les ennuis commencent toujours au mauvais endroit[Timothy]
Lun 7 Nov 2016 - 23:08
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Me voilà de retour dans la Forêt de Tilleul. Ma dernière visite ne remontait pas à très longtemps puisque j’y étais passé peu de temps auparavant pendant mes quelques jours à Viridia. C’était d’ailleurs là que j’ai eu l’occasion de rencontrer et capture ma Brocélôme. Quoi qu’il en soit, en revenant de Bord-au-Vent, je me suis dit que ça pouvait être une bonne idée de repasser dans le coin pour faire plaisir à la dernière membre de mon équipe spectrale. Après tout, j’étais retourné dans les différents lieux d’origines de mes autres pokémons. Alors pourquoi ne pas le faire aussi avec Marquise. J’étais donc de retour entre ces immenses arbres en compagnie de mon type Plante. Cette fois, avant même d’entrer dans la forêt, j’ai fait sortir le spectre de sa pokéball pour me faire guider et éviter de me perdre de nouveau. J’avais déjà du passer une nuit couché sur une pierre recouverte de mousse, il n’était pas question que ça se reproduise une nouvelle fois. Je faisais donc confiance à ma camarade qui connaissait parfaitement les lieux pour me permettre d’en ressortir sans le moindre problème.

Néanmoins, je n’allais pas aller dans la forêt juste pour aller dans la forêt, autant que je profite de mon temps pour faire quelque chose de constructif. Je savais, pour en avoir déjà croisé un spécimen, que des Pitrouilles vivaient dans ses bois. Rachel me l’avait d’ailleurs également dit puisque c’était là qu’elle avait capturé son Jack si mes souvenirs étaient exacts. Il était donc de mon devoir en tant qu’adorateur du type Spectre de tenter d’en apercevoir davantage et pourquoi pas en capturer un si jamais l’occasion de se présentait à un moment où l’autre. C’est donc avec cette idée en tête que je me suis mis en quête des pokémons citrouilles. J’arpentais les bois depuis deux bonnes heures et n’avait toujours pas croisé l’un d’entre eux. Bien entendu, j’avais pu apercevoir d’autres créatures vivant ici, mais pas une seule fois celle que je recherchais. Il faut dire qu’il faisait jour et que ce n’était pas particulièrement le meilleur moment pour trouver des spectres qui préféraient largement l’obscurité et le calme de la nuit.

Quoi qu’il en soit, je refusais d’avouer vaincu. Il était encore tôt et j’étais loin d’être fatigué, ce qui voulait dire que j’avais encore du temps devant moi pour continuer mes recherches. Je me trouvais au centre d’une petite clairière lorsque j’ai entendu du bruit dans un buisson tout proche de l’endroit où je me trouvais. Ne sachant pas de quoi il pouvait bien s’agir, je me suis retourné brutalement vers la source de ce son pour voir de quoi il pouvait bien s’agir. Je ne voyais rien pour le moment, mais ça n’allait pas durer vu comment le buisson bougeait. Mes présomptions ont été prouvées lorsqu’un pokémon en est sorti. Je ne connaissais pas du tout cette petite créature orange, mais elle avait l’air assez menaçante. Sa façon de claquer de la mâchoire dans ma direction ne me disait rien de bon. Dans un geste protecteur, Marquise s’est placée entre ce pokémon et moi pour assurer ma protection. Encore une fois son caractère de petit soldat se voyait à sa façon de se tenir bien droite en fixant son adversaire. Je savait qu’elle ne ferait pas le moindre mouvement sans un ordre préalable de ma part.

Brocélôme et moi observions donc avec une grande attention la menace qui se tenait face à nous. Je ne voulais pas l’agresser pour rien alors je préférais attendre pour le moment. Après tout, il était possible que le pokémon tente juste de nous intimider. Dans ce cas, je ne me voyais pas demander à mon amie de lui faire du mal alors qu’il n’y avait aucun véritable risque pour moi. En revanche, si jamais il tentait de s’en prendre à moi par un quelconque moyen, je ne lui ferais pas de cadeau. Mon attente ne fut pas bien longue puisqu’après moins de 30 secondes d’observation, la petite chose orange a sauté en direction de mon type Plante. J’étais prêt à réagir et ai donc demandé :

-Marquise ! Evite le puis Charge !

Suite à mon ordre, Brocélôme s’est tout de suite exécutée en se décalant sur le côté avant de commencer à se diriger la tête la première vers sa cible…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Les ennuis commencent toujours au mauvais endroit[Timothy]
Mer 9 Nov 2016 - 18:40
Région d'origine : Hoenn
Messages : 17

Levy Jacobson

Levy Jacobson

« Blaaaaaazeeeeuuuh »

Levy ne saurait dire si le destin s'acharnait sur elle ou si chaque déplacement dans une ville allait devenir vite synonyme de problèmes à chaque fois. Engoncée dans son manteau rouge, son sac de voyage sur le dos, une tasse de thé encore chaud à la main et toujours en pyjama, la brune traversait les fourrés et les buissons pour tenter de repérer le Kraknoix. Il n'avait pas pu aller bien loin au train où il allait. C'était simplement impossible. Inimaginable. Inconcevable, même. Même une bourrique n'irait pas si loin.

En dépassant un chêne, elle finit enfin par trouver ce qu'elle cherchait : Blaze semblait être attaqué par un drôle de Pokémon qui semblait être un croisement entre un arbre et un fantôme. Il n'était manifestement pas sauvage puisqu'un jeune homme aux cheveux noirs, grand et longiligne, avec ce qui semblait être un étui de guitare à la main se tenait légèrement en arrière. A moitié essoufflée, Levy redoubla cependant de vitesse : parce que c'était bien le genre de Blaze de chercher querelle et les emmerdes, mais lui désobéir au point d'aller attaquer un Pokémon et son dresseur, c'était bien la première fois, et c'était d'une grossièreté sans nom.


« ... BlaaaaAAAAAZEEEEE ! »

Son appel plein de rage inspira le silence et l'autorité, et par là même, l'arrêt - provisoire - du combat engagé - sans son accord en plus de cela. Oui, elle était sacrément énervée. Et bien plus que d'habitude. Parce que l'attitude du Kraknoix n'était définitivement plus vivable, mais aussi parce qu'il avait franchi un palier sacré : c'était tout simplement la goutte d'eau qui débordait du vase.

Levy arriva donc d'un pas sec et rapide devant le trio qui la fixait d'un air déconfit. Sa colère monstrueuse et son apparence devaient de toute évidence la faire passer pour une spiritiste ou une originale clocharde qui devait squatter la forêt. Elle transperçait d'un regard noir le Kraknoix après avoir salué rapidement l'inconnu qui avait pâti de l'attitude de la tortue aux mâchoires d'acier :

« Salut, désolée, je suis la dresseuse, je m'en occupe tout de suite et je suis à vous dans deux minutes. Blaaaazeee, je peux te rappeler ce qu'on avait dit à Nox Illum et Minami ?... PLUS DE TRUCS FOIREUX. HEIN ? Je peux savoir ce que tu...

Kraaaaak !
« ... Hein ? Comment ça tu veux te battre ?»
Krak.
« Tu te fiches de moi, j'espère ? Deux ans qu'on voyage ensemble et tu veux te mettre d'un coup dans les combats ?»
Kraaaaakn !
« Non. On en reparlera plus tard, mais c'est hors de question. Bon, désolée hein, c'était pas prévu... J'espère qu'il vous pas trop dér-»

GNAP

Levy baissa la tête et fusilla du regard un Blaze contrarié qui s'était décidé à mordre furieusement son mollet.

« ... Non, mais tu veux vraiment nous faire passer pour des clowns ? C'est une blague hein ? Tu sais ce que ça peut me coûter aux tribunaux, l'agression que t'as faite, là ?»

Curieux spectacle que ce duo, devrait-on se dire en temps normal.
Re: Les ennuis commencent toujours au mauvais endroit[Timothy]
Dim 13 Nov 2016 - 2:50
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Marquise se dirigeait vers le pokémon orange lorsqu’un cri se fit entendre sur le côté. Ce son surprit tout le monde puisque le combat s’arrêta aussi vite qu’il avait commencé et nous avons tous regardé dans la direction d’où provenait le cri. C’était une jeune femme qui approchait d’un pas décidé et une expression de colère sur le visage. Je n’ai pas pu m’empêcher d’avaler ma salive devant cette vision. Je ne savais pas si c’était après moi qu’elle était énervée, mais ça me stressait quelque peu, surtout étant donné qu’elle était de plus en plus proche. Moins l’écart entre la nouvelle arrivante et l’endroit où j’étais se réduisait, plus je baissais la tête pour essayer de me dissimuler quelque peu à ses yeux. On ne me changerait pas de si tôt et ma timidité avait donc repris le dessus. Ma Brocélôme a bien vu que je n’étais pas comme d’habitude et que je m’étais complètement refermé sur moi-même. Elle s’est donc placée devant moi, se tenant le plus droit possible et fixant la jeune femme. Elle avait compris que c’était à cause de son arrivé que j’avais changé d’attitude et comptait bien me protéger en cas de danger. Marquise n’était pas bien grande, mais elle se considérait comme un soldat destiné à ma protection.

Lorsqu’elle est arrivée à notre niveau, la jeune femme a pris la parole pour s’excuser en m’expliquant qu’elle était la dresseuse du pokémon qui avait attaqué et qu’elle allait s’occuper de lui. Entendre ces quelques mots me rassura énormément puisque ça voulait dire que je n’étais pas la cible de sa colère. En revanche, ça ne changeait rien au fait que je sois en présence d’une parfaite inconnue et que je ne savais donc plus où me mettre. Je restais donc la tête baissée pendant qu’elle s’adressait à son compagnon qui devait se nommer Blaze d’après sa façon de l’appeler. La dresseuse et la créature orange ont alors engagé une sorte de discussion entre paroles tenue par la femme et petits cris de son pokémon. De ce que j’en comprenais, ce dernier avait une soudaine envie de faire du combat, ce qui ne plaisait pas à sa propriétaire. Finalement, la dresseuse eut le dernier mot puisqu’elle dit que ce n’était pas possible avant de recommencer à me parler.

Elle s’excusa une nouvelle fois avant de commencer à me demander quelque chose. Malheureusement, elle n’eut pas le temps de terminer et se stoppa en plein milieu de sa phrase. Ne comprenant pas ce qu’il se passait, j’ai relevé lentement les yeux pour voir que le pokémon avait refermé sa gueule sur la jambe de sa dresseuse. Vu les crocs pointus de la petite créature orange, ça devait être douloureux malgré le fait que la dresseuse n’ait rien dit du tout. De son côté, mon type Plante avait un air complètement choqué sur le visage. Pour elle, se comporter de la sorte avec son humain était tout simplement impensable et inadmissible. Elle fixait d’un regard noir son comparse pokémon même si ce dernier ne la voyait probablement pas. Pendant ce temps là, la jeune fille recommençait à s’énerver sur son compagnon pour ce qu’il venait de lui faire. Elle dit qu’ils devaient passer pour des clowns, mais ce n’était pas du tout ce que je pensais. Après tout, je m’étais déjà retrouvé dans une situation semblable quelques mois plus tôt. Le Ténéfix que j’avais capturé passait son temps à me griffer et m’avait même mordu toute la main. Il y avait été tellement fort que j’avais gardé un bandage pendant un long moment.

Du coup, je ne me voyais pas du tout me moquer d’elle. Au contraire même, j’avais plutôt envie d’essayer de l’aider avec ce pokémon et son tempérament violent. Je l’avais bien entendu dire qu’ils étaient ensembles depuis deux ans, ce qui était quand même long et signifiait qu’ils devaient tout de même parvenir à être quelque peu en harmonie. Quoi qu’il en soit, ça ne se voyait pas du tout sur le moment. Histoire de rassurer la dresseuse sur ce qu’il venait de se passer, j’ai ouvert la bouche pour la première fois afin de lui dire :

-Ne… ne… ne vous in… inquié… inquié… inquiétez pas. Je vais bi… bien, vo… vo… votre po… po… pok… pokémon ne m’a ri… rien fait. Ma… Ma… Marquise ma Bro… Brocélôme va bi… bien au… au… aussi. C’est sou… sou… souvent que vo… votre po… pokémon se com… com… comp… comp… comporte co… comme ça ?

Les bégaiements bien entendu… Entre le fait de parler à une parfaite inconnue et ma façon de m’exprimer, je devais être plus rouge que rouge…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Les ennuis commencent toujours au mauvais endroit[Timothy]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: