:: Mhyone :: Bord-au-Vent Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Centre bien rempli [Quentin]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Nov - 0:57
Je venais d’apprendre que la liaison vers l’Île Eschine venait d’être ré-ouverte. Pour s’y rendre, il suffisait de prendre un bateau à Minami. J’avais bien envie d’aller découvrir ce nouveau territoire de l’archipel, d’autant plus que j’avais lu sur le Poryweb qu’on pouvait y trouver un safari et que pendant quelque temps l’entrée y était gratuite. C’était l’occasion parfaite pour découvrir de nouveaux pokémons et voir le travail des scientifiques locaux. J’avais donc vraiment envie de m’y rendre rapidement pour aller voir tout ça de mes propres yeux. Le soir d’Halloween, j’avais récupéré des informations sur l’endroit où on pouvait trouver des Skelenox sur l’Archipel, mais ils allaient devoir attendre avant que je m’y rende. Pour le moment, ma priorité était de découvrir cet endroit sur la nouvelle île. Malheureusement, je n’étais pas vraiment proche de la ville des festivals où je pourrais prendre mon bateau. En effet, après mon passage dans la Forêt de Tilleul pour l’entraînement de ma Brocélôme, j’étais retourné à Viridia pour me reposer un minimum. Cela voulait donc dire qu’il fallait que je retraverse une grosse partie de la région pour arriver à Minami, mais ce n’était pas vraiment un problème pour moi.

Je me suis donc remis en route en direction de la ville des festivals où j’étais seulement quelques jours auparavant. Si j’avais su que le rétablissement de la liaison maritime était si proche, je ne l’aurais probablement pas quittée. L’avantage d’avoir fait le voyage en sens inverse quelques jours plus tôt me permettait de savoir sans aucun problème le chemin que je devais prendre. En effet, j’avais pris la décision de repasser par Bord-au-Vent puis le Chenal. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées aussi bien que ce que je pensais. En effet, à un moment sur mon chemin, je suis tombé sur Brutapode et deux Scobolide qui me barraient le passage. Ils n’avaient pas vraiment l’air d’apprécier les humains puisqu’ils ont décidé de s’attaquer à moi dès qu’ils m’ont vu. Dans la panique et la précipitation, je n’ai pas réfléchi à ce que je faisais et j’ai attrapé deux pokéballs au hasard à ma ceinture. Au final, je me suis retrouvé avec Seigneur et Duchesse devant moi pour affronter les trois insectes. Au bout d’un combat assez long et difficile, mon Viskuse et ma Baudrive étaient dans un assez mauvais état de santé. Le ballon spectral avait même été empoisonné dans l’affrontement. Il fallait donc que je me dépêche de me rendre dans le Centre Pokémon le plus proche pour les faire soigner et éviter qu’ils ne souffrent trop longtemps.

La ville la plus proche étant Bord-au-Vent, je n’ai pas fait demi-tour. Bien au contraire, j’ai même accéléré le pas pour y être le plus rapidement possible. La santé de mes compagnons étant en jeu, je me fichais complètement de ce qu’ils pouvaient bien penser de moi qui courrait comme un cinglé à travers les rues de la cité. Quand je suis finalement arrivé devant le bâtiment de soins, j’y suis entré en fracas avant de me diriger vers le comptoir où se trouvait l’Infirmière. Je lui ai expliqué ce qu’il se passait avant de lui confier mes deux capsules rouge et blanche pour qu’elle s’occupe des pokémons qui se trouvaient à l’intérieur. Tellement concentré sur le bien être de mes deux amis, je n’ai même pas fait attention au fait que je parlais à une parfaite étrangère. Résultat, je n’ai pas bégayé une seule seconde à cause de ma timidité et me suis exprimer comme une personne normale. Malheureusement, ce n’était pas volontaire et je ne m’en suis même pas rendu compte sur le coup.

Une fois certain que mes pokémons allaient être traités et soignés, je me suis dirigé vers une table libre contre l’un des murs de la grande pièce servant de salle d’attente. Il y avait vraiment beaucoup de monde et je pense que j’ai eu de la chance de trouver une table vide à laquelle j’ai pu m’installer. Heureusement que ce fut le cas d’ailleurs puisque je n’aurais pas été capable de me mettre avec des inconnus et aurait donc du rester debout. Installé sur la banquette, j’ai posé mes coudes sur la table avant de poser ma tête sur mes mains. J’étais perdu dans mes pensées et ne me préoccupait pas de ce qu’il se passait autour de moi. C’est lorsque j’ai entendu quelqu’un s’approcher de la table que j’ai réagi et tourné la tête vers la source du bruit.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Nov - 14:28
Après quelque heure passée dans Nox Illum, je repris la route vers Bord-au-vent que je n'avais pas encore visité depuis mon arrivé à Mhyone, le chemin qui relié Bord-au-vent à Nox Illum était plutôt sombre et silencieuse de quoi s'attendre à se faire attaquer de partout. Je pris un peu plus de temps à arrivée à Bord-au-vent pour laisser et Aider Cobac à s'entraîner, j'étais très surpris de voir Cobac utiliser ces capacités de mieux en mieux, il s'était entraîné tellement dur qu'il ne pouvait plus tenir debout. Heureusement pour lui, j'ai pu m'arrêter à un endroit très calme ou le vent était doux et agréable, pendant que Cobac se reposait, je mettais à jour mon croquis de dessin pour dessiner d'autre Pokémon qui n'était pas de ma région, bien évidemment j'aurais aimer montrer ça à mes parents.

Après quelque heure de repos, je repris la route avec Cobac qui était un peu fatigué, je le laisse dormir sur mon épaule pendant un moment, ça ne me déranger pas tellement que ça d'avoir Cobac sur mon épaule, après être arrivé à Bord-au-vent je ne pris pas le temps de visiter et je me suis dirigé vers le centre Pokémon de Bord-au-vent le plus vite possible. Malheureusement pour moi, je me suis retrouvé dans le centre Pokémon qui était rempli, je me suis dirigé vers l'infirmière en passant à travers la foule, pour lui demander poliment si elle pouvait s'occuper de Cobac qui n'allait très bien. Elle prit Cobac est l'amena pour le soigner aussi rapidement que possible, pendant que je devais attendre, je me demandais pourquoi il y avait-il une horde de personnes au centre pokémon, pendant que Cobac se rétablisse, je me suis mis à la recherche d'une place libre sur une table dans la salle d'attente, mais toutes les tables était prise, la seule façon de pouvoir trouver un endroit où s'asseoir étais de demander gentiment à quelqu'un de me laisser s’asseoir à sa table, mais comme je ne suis pas très bavard, je n'ai pas l'habitude de demander quelque chose à un étranger par mes propres mots. Je n'en pouvais plus, la chaleur de la foule me coller à la peau, je me suis donc mis à la recherche d'une table dans tous les sens.

Finalement, j'ai pu trouver une table avec une personne, la tête sur les mains en ne faisant pas attention autour de lui, il avait l'air épuisé et inquiété pour quelque chose que je ne connais pas la raison, je me demandais si c'était une bonne idée de déranger quelqu'un pour une place, mais comme je n'en pouvais plus, je me suis quand même permis de lui demander quelque chose en ayant mon bras droit posé sur ma tête pour lui montrer que j'étais gêné de lui poser cette question avec cette foule derrière qui m'empêcher de m'exprimer correctement.

-Bonjour, j'espère ne pas trop vous dérangé en cette journée assez mouvementée, je voulais vous demander si c'était possible de m'asseoir à la même table que vous.

Malgré, mais effort de politesse, j'avais peur que la personne étant devant moi était de mauvaise humeur et que j'étais la personne de trop pour aujourd'hui pour lui. Après mes mots prononcés, je baissa la tête pour ne pas me montrer menaçant envers lui. il avait l'air d'être seul, enfin c'était la première réflexion que je me suis dise quand j'ai vu cette personne toute seule à cette table et personne avait l'air de le déranger, peut-être étais t'il très connus pour ne pas se faire dérangé par des passants comme moi. Le garçon était tout seul à sa table donc c'est pour cela que je me suis posé cette question. Heureusement, il était tout seul, si cela avait étais devant un groupe de jeune, je n'aurais pas eu le courage de demander une place et j'aurais dû attendre debout comme tout le monde dans le centre pokémon.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Nov - 0:31
Je ne m’attendais pas à ce qu’on vienne me parler et le regard dans le vide, j’ n’avais pas vu ce garçon arriver dans ma direction. C’est donc avec surprise que j’ai entendu quelqu’un parler juste au bout de ma table. Dans un sursaut, j’ai tourné la tête vers la source de cette voix. En voyant que c’était bien à moi qu’on parlait, j’ai immédiatement baissé la tête vers la table pour ne pas fixer cette personne et éviter qu’il ne puisse trop m’observer aussi. Je n’étais pas à l’aise avec les étrangers alors c’était préférable de l’écouter sans le regarder. Néanmoins, je me forçais à écouter ce qu’il disait pour ne pas paraitre malpoli. En effet, l’ignorer complètement ne donnerait pas du tout une bonne image de moi. Quoi qu’il en soit, ce garçon qui avait l’air plus ou moins de mon âge d’après mon coup d’œil rapide me demandait quelque chose. Il voulait savoir s’il pouvait s’installer à la même table que moi. Je ne m’attendais pas vraiment à cette question, mais d’après le brouhaha ambiant, j’avais bien compris que la salle était pleine à craquer et qu’il ne devait plus y avoir d’autre place. L’idée qu’il s’installer si près de moi ne me plaisait pas vraiment puisque ça voudrait dire que je ne serais plus seul, mais je n’avais pas vraiment le droit de refuser. Après tout, ce n’est pas parce que je suis assis à une table qu’elle m’appartient. Selon moi, elle était autant à moi qu’à lui, ça ne m’aurait même pas choqué s’il avait décidé de s’installer sans m’adresser le moindre mot. J’aurais même préféré cela soit dit en passant.

Quoi qu’il en soit, il était temps pour moi de lui répondre puisqu’il avait l’air d’attendre une approbation de ma part pour s’installer. Voilà donc le début de l’épreuve qui se profilait devant moi. Bien sût, j’aurais pu me contenter d’un simple hochement de tête, mais pour cela il aurait fallu que je regarde dans sa direction. Du coup, la seule autre possibilité était d’ouvrir la bouche et de prendre la parole. Je me doutais bien que j’allais bégayer, mais il y avait tellement de monde autour de nous que j’avais peur que certains m’entendent et commencent à se moquer de moi. C’est donc pour éviter cela que j’ai parlé d’une toute petite voix presque inaudible, même si j’espérais que c’était assez fort pour que ce garçon m’entende sans que j’ai besoin de répéter. Je lui ai donc répondu :

-La ta… ta… table n’est p… pas à… à… à moi. Vous pou… pou… pouvez vous me… mettre où v… v… v… v… vous vou… voulez. Je vais me… me fai… fai… faire tout pe… pe… petit pou… pour pas dé… déran… déran… déranger.

Pendant que je parlais, j’avais gardé la tête baissée et fixait mes mains qui n’arrêtaient pas de trembler à cause du stress. En les voyant, j’ai bien vite compris qu’il fallait que je me calme si je ne voulais pas faire une crise de panique dans les minutes qui allaient suivre. Je n’avais aucune envie de me retrouver en boule sous la table en train de pleurer. Pour mon plus grand bonheur, il y avait assez longtemps que ça ne m’était pas arrivé, mais là je la sentais toute proche. En plus de la présence de cet inconnu à ma table et de la foule de gens qui se pressaient dans le Centre Pokémon, il fallait ajouter le fait que je n’avais toujours pas de nouvelles de mes deux pokémons. J’avais vraiment peur que leur état soit plus grave que je le pensais… Finalement, j’ai donc fermé les yeux en prenant de grandes inspirations pour tenter de me calmer un minimum. Pendant ce temps là, je n’avais pas la moindre idée de ce que faisait le garçon qui avait demandé l’autorisation de s’asseoir.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Déc - 10:57
Après ma question posée, je remarque que la personne avait du mal à me regarder, peut-être que la foule dans ce centre Pokémon le met mal à l'aise ou que ma présence le dérange, après avoir attendu, il parla avec une toute petite voix que même moi, j'avais du mal à entendre, je me suis rapproché tout doucement pour entendre ce qu'il allait me dire et finalement, il accepta ma présence autour de cette table et je lui fis signe de la tête pour lui dire merci. Je me suis quand même mis en face-à-face pour ne pas me mettre à côté de lui pour lui laisser de la place, de mon point de vue, il n'avait pas l'air d'être méchant.

Après quelques minutes posées sur la table, j'ai pris mon croquis pour voir tout ce que j'avais pu dessiner pendant mon voyage à Mhyone, Malheureusement, je suis débutant et je n'ai pas trop accès aux endroits assez dangereux. J'ai pu prendre un livre de ma mère qui était à la maison que j'aimer lire, ça parlait d'un Pokémon légendaire qui régler les conflits de trois îles appartenant à trois autres Pokémon légendaires, c'était le seul livre que j'avais à la maison qui m'intéresser et qui m'intriguer. Malgré mon épanouissement dans ce livre, j'ai remarqué que la personne devant moi me regarder de temps en temps et quand nos regards se croiser, il baissa la tête, je pense que cette personne à du mal avec les étrangers, un peu comme moi. L'ambiance à cette table était vide, je ne voulais pas laisser comme ça, même si je pense que la personne devant moi aurait voulut éviter cela, je n'ai eu que l'envie de lui poser quelque question, il avait l'air de connaître beaucoup de chose au sujet de Mhyone.

-Vous êtes à Mhyone depuis longtemps ?

Après ma question posée, je ne pus m’empêcher de le regarder en voyant ces pokéball sur sa ceinture que j'ai pus remarquer pendant que je me poser sur la table, il avait l'air d'avoir beaucoup de chose dans son sac qui était énormément grand et il n'avait pas l'aire d'être un débutant comme moi. Il doit connaître plein d'endroits merveilleux que je ne connais pas à Mhyone. Après que je me suis posé, j'ai pris ma bouteille d'eau, car je commencer à avoir soif à cause de cette chaleur et de cette foule dans le centre Pokémon.

-Vous en voulez ? L'atmosphère est assez tendue ici, donc je me suis posé la question de savoir si vous aviez soif.

La voyant tête baissée, je voulais lui montrer que j'étais digne de confiance et que je n'étais pas là pour m'embrouiller, pour la première fois, j'ai réussie à poser une question sans trop avoir du mal à regarder la personne devant moi, pendant que je faisais mes provisions, une gentille madame m'a donné une bouteille de plus, je n'ai eu que l'envie de la partager, il fallait bien trouver un sujet de discussion entre cette personne et moi pour faire passer le temps. Je me suis posé la question de savoir si cette personne s'aurait d'accord pour me faire visiter Bord-au-Vent, je venais à peine d'arriver ici que j'ai foncé tête baissé vers le centre Pokémon pour soigner Cobac le plus rapidement possible, Bord-au-Vent doit être assez connu pour accueillir autant de gens dans un centre Pokémon. Maintenant que je suis assis ici, j'avais peur aussi que d'autre personne vienne nous déranger pour demander une place juste à côté de moi, cela m'aurait enlevé de l'espace pour poser mes affaires et je me serais sentie un peu mal à l'aise. J'étais un peu stressé à l'idée de savoir que Cobac n'allait pas très bien, j'avais les mains tremblantes et je n'étais pas très à l'aise avec la foule autour de moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Déc - 1:32
J’étais assis sur ma chaise et gardait la tête baissée vers mes mains posées sur la table. Je n’osais pas bouger ou quoi que ce soit d’autre. J’étais même à la limite de bloquer ma respiration pour ne pas me faire remarquer davantage par le garçon qui s’était installé à ma table. Néanmoins, au bout d’un moment de silence pesant, j’ai fini par jeter un coup d’œil en direction de l’individu installé à l’autre bout de ma table. Celui-ci avait sorti une sorte de calepin et regardait ce qu’il y avait à l’intérieur. Je n’ai pas vraiment cherché à en savoir plus puisque je savais bien qu’il finirait par se rendre compte que je l’observais. J’ai donc rapidement rebaissé la tête et recommencer à me faire discret. Néanmoins, je n’ai pas pu m’empêcher de jeter des coups d’œil dans sa direction assez régulièrement. En effet, sa simple présence me stressait alors je préférais savoir où il était et ce qu’il faisait à tout moment. De cette façon, je savais que j’aurais beaucoup moins de chance d’être surpris s’il se décidait à  faire quelque chose.

Malheureusement pour moi, je me suis fait remarquer plusieurs fois à regarder dans sa direction. À chaque fois que son regard croisait le mien dans cette situation, je baissais la tête le plus rapidement possible pour tenter de me faire oublier. Je pense qu’au bout d’un certain temps, il en a eu assez de mes coups d’œil peu discrets puisqu’il a pris la parole pour me poser une question. Il m’a simplement demandé si ça faisait longtemps que j’étais sur l’archipel. Mince, il me posait une question sur moi donc ça voulait dire qu’il cherchait à faire connaissance, ce qui n’était pas spécialement pour me rassurer. En effet, pour l’instant c’était une seule question assez banale, mais il y avait de grandes chances pour qu’il continue sur sa lancée et en pose davantage. Néanmoins, il fallait que je lui réponde puisque le contraire ne serait vraiment pas poli. Je ne pouvais pas l’ignorer alors que nous sommes assis à la même table, ce serait parfaitement ridicule. J’ai donc pris une inspiration avant de légèrement lever la tête vers lui, sans le regarder dans les yeux, pour lui donner ma réponse :

-Non, ça… ça… ça ne fait pas t… t… très lon… longtemps. Je suis a… arri… arrivé, i… il y a seu… seu… seul… seulement quel… quelque mois.

Suite à ma réponse, le garçon assis à mon opposé à la table, a sorti une bouteille d’eau de son sac pour se désaltérer. Une fois fait, il m’a demandé si j’avais moi aussi soif et donc si je voulais de son eau. C’était vraiment gentil de sa part de me proposer ça puisqu’il fallait l’avouer l’atmosphère était assez lourde vu la densité de monde dans la pièce. Maintenant qu’il le demandait, je commençais à sortir la soif arriver en plus. Il fallait donc que je prenne mon courage à deux mains pour accepter sa proposition. Je me suis donc forcé à lui répondre sans pour autant le regarder puisque j’avais plongé les mains et le regard dans mon sac pour aller y chercher quelque chose :

-Oh, me… me… merci de la p… prop… propo… proposition. C’est v… vrai… vraiment sympa. Je veux bi… bien un verre si… s’il… s’il vous… s’il vous plait.

Suite à ces quelques mots, j’ai sorti ce que j’avais été cherché dans mon sac, à savoir un gobelet en plastique rigide ainsi qu’à paquet de gâteaux secs que je garde habituellement pour mes petits creux. Il m’avait proposé à boire, je trouvais donc normal de lui proposer moi aussi quelque chose en retour et mes biscuits furent la première idée à me venir en tête. C’est donc après les avoir posés entre nous sur la table, que j’ai repris une dernière fois la parole pour lui dire :

-Pre…prenez des gâ… gâ… gâteaux si vous vou… voulez.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Jan - 23:50
Me répondant qu'il est t'arriver à Mhyone il n'y a pas très longtemps me fit réfléchir que j'étais bien loin d'être le seul à être arrivé ici pendant cette période. Après ça réponse, je lui ai demandé si un petit verre d'eau n'était pas de refus entre nous, ma question était simple est, j'étais plutôt content de faire connaissance de cette personne qui à l'air d'être très timide et gentil, ça me rappelait moi quand j'étais petit, j'avais du mal à mon âge de m'introduire avec des autres enfants ou de m'exprimer devant une personne en face-à-face gardant toujours la tête baissée.

Après ma question posée, la personne accepta de boire un verre avec moi, il sortit un gobelet en plastique rigide, qui est bien pratique pour une courte pause, je pris son gobelet le remplissant d'eau à moitié pleine, pour me remercier d'avoir partagé mon eau, il posa des petits gâteaux sur la table qu'il avait dans son sac, il me disait que je pouvais me servir si j'avais une petite faim, ce qui était très gentil de ça part et je le remerciai. Pendant qu'on était en train de grignoter, j'avais remarqué que j'étais arrivé à cette table en demandant avec la politesse une place, mais que j'avais oublié de me présenter.

-Oh ! Euh... J'avais oublié, je me présente, je m'appelle Quentin, Quentin Haro, ravi de vous rencontrer.

Après avoir dit mon nom et mon prénom, j'avais laissé mes affaires sur le côté pour ne pas l'encombrer, je me demandais quel Pokémon pouvait avoir cette personne, étant arrivé il y a quelque mois, il devait avoir beaucoup d’expérience et Beaucoup de Pokémon et doit connaître un peu les environs, moi étant arrivé à Mhyone depuis quelque jour en ayant commencé les combats de Pokémon pour la première fois ici, j'avais peur de me perdre, de ne pas savoir quoi faire ou aller, et c'est là que j'ai fait la rencontre de Léo. Léo avait presque la même histoire que moi, il a trouvé un Pokémon blessé, il a soigné et le pokémon et rester avec lui, c'est même exactement la même histoire, il venait d'arriver à Mhyone depuis quelques jours aussi étant perdu comme moi dans cette vaste région.

Pendant que nous étions en train de finir de grignoter, le centre Pokémon commencé à se vider et cela faisait du bien d'avoir un peu d'air frais venant de dehors et d'avoir de la place, les places autour de nous commencer à se vider dans la salle d'attente, jusqu'à n'être que tous les deux, quelque personne passait puis repartait pour soigner leur Pokémon, les minutes passèrent et j'étais toujours en train d'attendre le rétablissement de Cobac.

Maintenant que le centre Pokémon était bien dégager, je me suis dirigé vers le comptoir pour savoir si Cobac était mieux. Tout d'un coup, Cobac me sauta sur la tête d'un air joyeux pour me montrer qu'il était content de me revoir, pendant que cobac se pose sur mon épaule, l'infirmière m'avait demandais si je pouvais donner les Pokémon de ce jeune garçon et ce jeune garçon étais celui qui étais sur la table avec moi. Je n'avais pas tort, il a bien plus de Pokémon que je ne le penser, il en a cinq et il avait l'air d'en prendre grands soins.

Après avoir récupéré Cobac, je pris les Pokéball et les dirigeas vers son propriétaire, il avait encore la tête baissée pour certainement fuir mon regard où il paraissait fatigué.

-Tenez, c'est pour vous, l'infirmière m'a demandé de vous apporter vos cinq Pokéball j'espère qu'il n'y avait rien de grave.

Après avoir donné les Pokéball je me suis poser au même endroit, face à face devant la personne en donnant à manger à Cobac.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Jan - 1:46
Suite à ma proposition de partager mes biscuits, mon interlocuteur n’a pas hésité et s’est servi. Heureusement que c’était le cas puisque je me serais senti bien bête s’il n’en avait pas voulu alors que j’avais accepté de prendre un verre d’eau. Pendant un certain temps, nous nous sommes contentés de grignoter et de boire en silence. Après ce temps de blanc, le garçon qui s’était installé à ma table a pris la parole puisqu’il s’est rendu compte qu’il ne s’était pas présenté. Il s’est donc introduit sous le nom de Quentin Haro et se disait ravi de me rencontrer. Je me demandais bien pourquoi les gens se sentaient obligés de se présenter lorsqu’ils rencontraient quelqu’un pour la première fois. Il aurait pu rester de son côté de la table en silence sans tenter de m’adresser la parole et tout ce serait passer pour le mieux. Mais bien sûr, il était comme la quasi-totalité des individus de cette planète et s’était empressé de déclamer toute son identité dès qu’il avait vu l’occasion se présenter. Enfin, ce qui me gênait le plus dans tout ça, c’était que ça impliquait la réciprocité et ça, je n’aimais pas du tout étant donné que je devais parler de moi à voix haute à un inconnu. Trois choses qui me stressaient énormément. Enfin, quoi que j’en pense, il fallait que je le fasse. J’ai donc pris une grande inspiration avant de lui répondre :

-En… en… enchan… enchanté. Je su… suis Ti… Timothy Boote.

Après cette présentation assez sommaire, nous nous sommes remis à grignoter dans le calme. Je ne le vais pas la tête et ne me suis donc pas rendu compte que la foule qui s’était amassée un peu plus tôt dans le Centre était en train de se dissipée petit à petit. Finalement, après un certain temps, il ne restait plus que Quentin et moi en train d’attendre. Ce n’est que lorsque ce dernier s’est levé pour se diriger vers le comptoir de l’infirmière que je me suis rendu compte de l’absence d’autres patients. Sur le coup, j’ai été légèrement surpris, mais c’était pour le mieux selon moi. En effet, lorsqu’il y avait moins de monde, j’étais naturellement plus à l’aise. De plus, le garçon qui était à ma table s’était éloigné, ce qui augmentait encore plus mon soulagement. Néanmoins, je me doutais que ce n’était que temporaire et qu’il allait revenir puisqu’il avait laissé toutes ses affaires à la table.

Il est en effet revenu avec un pokémon vert sur l’épaule et un plateau de pokéballs dans les mains. Je n’avais aucune idée de ce que c’était que cette créature puisque je n’en avais jamais vu auparavant, mais il me semblait qu’il devait s’agir d’un pokémon de type plante d’après son apparence générale. Néanmoins, je n’avais aucun moyen d’être vraiment sûr sans demander à son dresseur ou vérifier sur le pokéweb. Néanmoins, j’avais eu une mauvaise expérience en regardant sur mon téléphone devant un dresseur qui n’avait pas apprécié que je ne lui demande pas les informations directement. Du coup, désormais, je préférais rester dans l’ignorance que de me renseigner. Mis à part le pokémon sur son épaule, je me demandais ce que pouvaient bien être ses cinq autres pokémons qui se trouvaient dans les capsules rouges et blanches. C’est lorsqu’il m’a tendu le plateau en reprenant la parole que j’ai compris que c’était les miennes en fait. D’après ce qu’il disait, c’était l’infirmière qui lui avait demandé de mes les apporter.

J’ai donc récupéré le plateau en le remerciant d’un petit signe de tête avec un léger sourire sur les livres. Je n’allais pas me lancer dans de grandes phrases pour simplement lui dire merci, ce serait bien trop difficile pour moi. Néanmoins, la curiosité d’en savoir plus à propos du pokémon à qui il donnait à manger commençait à prendre le dessus. J’ai fini par ne plus pouvoir me retenir et je lui ai demandé :

-Dé… dé… désolé de vous de… deman… demander, mais qu… qu’est-ce que c’est que ce po… po… pokémon ?


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Jan - 11:44
Suite à cela, le jeune garçon me répondit en prononçant son nom qu'il s'appelais Timothy Boote, en tout cas, l'ambiance étais plutôt vide. Suite à sa réponse, nous avons continué à manger jusqu'à le rétablissement de nos Pokémon, mais après avoir pris Cobac et ramené les cinq Pokéball de Timothy, il me posa une question, il me demandait ce que Cobac était comme type de Pokémon, je n'avais qu'un seul Pokémon c'était évident qu'il parlé de Cobac, je montrai Cobac du doigt en disant.

-Cobac ? Oh ! C'est un Arcko, Pokémon de type plante, mais je pense que tu le savais déjà vus sa couleur, il y a 6 ans de cela, j'ai trouvé Cobac blessé pendant une petite balade dans une forêt qui étais à côté de chez-moi à Hoenn, du coup, j'ai ramené Cobac chez moi pour le soigner et il ne me lâche plus depuis.

Finissant ma phrase ainsi, j'avais peur que mon discours et que mon explication l'ennuyé, j'ai donc arrêté ma phrase directe pour ne pas trop raconter mon passé. Après avoir répondu à sa question, je n'avais que d'autres choix de lui poser la question pour savoir les pokémon qui se trouver dans ses Pokéball, évidemment, j'avais peur que mes questions commencé à être trop nombreuse et à agacer Timothy, J'ai donc continué la discussion en retournant la question vers lui.

-Et vous ? Quel type de Pokémon avez-vous ?

Il fallait bien que je sache ce qu'il y avait dans ses Pokéball et cela m'intriguer grandement, les voyages avec plusieurs Pokémon doivent être riches en aventure et combat, être ensemble devant un grand feu pour se réchauffer avec ces Pokémon doit être génial. Heureusement que j'ai Cobac avec moi, car sans lui, je ne serais même pas ici à Mhyone, gardant mon verre d'eau dans la main sans regarder Timothy, je commencé à parler à voix haute.

-Les voyages accompagnés de plusieurs Pokémon doivent être tout simplement géniaux.

Étant arrivé ici depuis quelque jour, j'imaginais déjà les voyages que je pouvais faire avec les futurs Pokémon que je pourrais avoir et les prochaines personnes que je pourrais rencontrer pour discuter ou faire des combats, mais pour l'instant, c'est Cobac et moi.

Suite à notre discussion le centre Pokémon était vide, aucune personne en vue, de quoi avoir le silence pendant un bon moment, mais il fallait bien que je sorte de ce centre Pokémon un jour pour pouvoir visiter Bord-au-vent et si viens l'envie, je pourrais même demander à Timothy de m'accompagner pendant que je fais le tour de Bord-au-vent si cela ne le gêne pas trop, mais pour l'instant, je vais profiter de ce moment de silence pendant un bon moment avec Timothy peut-être qu'à force de poser des questions, il sera peut-être plus souriant et plus à l'aise.

-Et sinon, vous venez de quelles régions ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Jan - 1:01
Je venais de demander au garçon qui s’était installé à ma table des informations sur son pokémon. J’avais osé lancer une interaction avec un autre être humain et on pouvait dire que c’était exceptionnel me concernant. Bien entendu, mon interlocuteur n’était pas comme moi et n’a donc pas eu le moindre problème pour répondre à ma question. Sa réponse est venue directement et sans la moindre hésitation. J’aimerais tellement pouvoir être comme lui, mais même si je m’améliorais, c’était encore loin d’être à ce stade et je suis certain que je ne serais jamais capable de comporter comme il le faisait. Quoi qu’il en soit, Quentin m’a répondu que son compagnon était Arcko, un pokémon plante qu’il avait surnommé Cobac. Je ne m’étais donc pas trompé quant à mon idée sur son type. Le jeune dresseur m’a ensuite expliqué comment il avait rencontré et capturé sa créature verte. D’après ses dires, il l’avait recueilli blessé et s’était occupé de lui depuis cette époque. C’était une très belle histoire et ça voulait dire que c’était quelqu’un de bien qui prenait soin des pokémons. Son histoire m’a également appris quelque chose d’autre, à savoir que Quentin venait de la région de Hoenn. Je ne la connaissais que nom, mais j’espérais bien avoir l’occasion d’y aller un de ces jours. Après tout, j’avais entendu parler d’une dresseuse de types Spectre vraiment forte qui y serait membre du Conseil 4 !

Bien entendu, comme il fallait s’en douter suite à ma question, Quentin s’est à son tour intéressé à mes compagnons. Surtout qu’il savait que j’en possédais cinq étant donné que c’était lui qui m’avait ramené mes pokéballs. Mon équipe étant assez grande et étant dans un espace clôt, j’ai préféré ne pas faire sortir tous mes pokémons. J’ai donc laissé les trois plus grands d’entre eux dans les capsules pour ne laisser sortir que les deux plus petits, à savoir Brocélôme et Baudrive. Les deux créatures flottaient légèrement au-dessus de la table, le type plante bien droite et presque immobile à côté de moi tandis que le ballon semblait être ailleurs, le regard dans le vide. Elle se comportait toujours de cette façon et je n’étais pas capable de comprendre ce qu’elle pouvait bien penser ou faire puisque ses réactions étaient tout le temps imprévisibles. Avant que je n’aie le temps de commencer à parler, Quentin avait repris la parole pour faire une remarque sur les voyages en compagnie de pokémons. Prenant une grande inspiration, il était temps que je réponde à sa question :

-Voi… voilà deux de mes… mes… mes po… po… pokémons. I… ici, c’est Ma… Marquise la Brocélôme et i… i… ici, c’est Du… Du… Duchesse la Bau… Baudrive. Je pré… préfère pas fai… faire so… so… sor… sortir les au… autres puis… puisqu’ils prendraient trop de… de pla… pla… place.

Après m’avoir interrogé sur mes pokémons, Quentin n’a pas perdu temps et m’a tout de suite posé une autre question pour me demander de quelle région j’étais originaire. Ce n’était pas une question difficile, mais je n’ai pas pour autant pu répondre du tac au tac, mais j’ai dû attendre plusieurs secondes de longs cycles respiratoires avant d’être capable de sortir le moindre mot :

-Oh, je… je… je suis o… ori… originaire de… de la ré… région de Unys.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 18:08
Pendant que je présenté Cobac, j'ai pu profiter de ce moment pour lui poser la même question au sujet de ses Pokémon, je savais qu'il en avait cinq, mais je ne savais pas quel type de Pokémon avait-il. Timothy, prenant deux pokéball fit sortir deux Petit Pokémon, je connaissais l'un deux, mais l'autre Pokémon me paraissait inconnu pour moi. Il prononça les noms de ses compagnons, la petite boule violette s'appelait Duchesse et le Brocélôme Marquise, n'ayant jamais vu de Baudrive, j'étais assez impressionné de le voir léviter en l'air dans le centre Pokémon et j'avais du mal à retenir son nom. C'était la première fois que je rencontrais ce genre de Pokémon et rien que de le voir voler me donner encore plus envie de voyager et de rencontrer plein de Pokémon différent.

-Oh ! Je vois que vous avez un Brocélôme du nom de Marquise et un... Baudrive du nom de Duchesse ? *Ahem* Excusez moi, le seul Pokémon que je reconnaisse est Brocélôme, dans ma région il se fait très rare et d'ailleurs, il n'a pas les même couleurs qu'un Brocélôme normal si je ne me trompe ?

À vrai dire, ayant presque jamais vu de Pokémon de toute mon enfance sauf ceux de la forêt où j'habitais, j'ai reconnus ce Pokémon grâce à ses petite corne en bois sur les côté de sa tête et vus sa forme il a l'air d'être de type plante et spectre si mes souvenirs son bon. Pour le Pokémon Violet qui à le nom de "Duchesse" il ressemble à un petit ballon de baudruche avec un petit nuage sur la tête, il est mignon, petit et je serais même à penser qu'il est de type vol, J'avais une envie soudaine de le dessiner et de noter son nom dans mon cahier pour me souvenir de ce Pokémon si un jour, je le revois.

-J'aimerais aussi en savoir plus sur Duchesse, le voir, voler, savoir son type et ses faiblesses me donne très envie d'en savoir plus sur lui.

Prenant mon carnet et mon stylo à la main, j'attendais avec impatience les réponses de Timothy pour garder les informations de ce Pokémon bien au chaud dans mon carnet. Timothy ma aussi dit qu'il venait de la région Unys, je ne la connais pas spécialement, mais, j'ai beaucoup entendu parler de quelque légende de certain Pokémon légendaire là-bas, ma mère n’arrêtait pas de me lire un livre parlant de deux Pokémon légendaire dans une région avec L'idéal et la réalité, bien que ma mère me lût ce livre parlant de ça quand j'étais petit, je ne me rappelle plus le nom de ses Pokémon et le seul endroit que je connaisse à Unys et qui m'intriguer grandement quand j'étais petit était le PokéWood, voir des films se réaliser ou même en faire un, me passionner énormément dans les voyages, mais le plus important qui m'a donné envie de voyager était l'aventure, l'exploration, maintenant que j'ai la possibilité de faire ça avec des Pokémon me donna une grande passion auprès des voyages.

-Vous venez de la région d'Unys ? Vous devez ne pas vous ennuyer là-bas il y a plein de choses que j'aimerais faire à Unys, en parlant d'Unys, vous connaissez une légende avec deux Pokémon légendaires avec L'idéal et la Réalité ? Quand j'étais petit, ma mère n'arrêtait pas de me lire un livre parlant de deux Pokémon légendaires ce combattant pour la réalité ou l'idéal avec eux un dresseur chacun.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 19:04
Après que je lui ai présenté mes compagnons, le jeune garçon qui s’était installé à ma table a pris la parole pour… répéter ce que je venais de lui dire, à savoir les noms et espèces des deux créatures que je venais de libérer. C’était la première fois que quelqu’un me faisait ça et c’était assez étrange, je ne savais pas vraiment comment réagir à cette situation. Ne voulant pas lui faire une remarque qui paraitrait méchante ou moqueuse, j’ai préféré rester silencieux et écouter ce qu’il avait d’autre à me dire. En effet, il a continué à parler pour m’interroger sur la couleur blanche de Marquise puisqu’il avait déjà eu l’occasion de voir des Brocélômes, qui étaient rare à Hoenn d’après ses dires, et qu’ils n’étaient pas de cette couleur. Il avait parfaitement raison puisque je possédais un pokémon chromatique. J’ai donc affirmé ses propos d’un signe de tête en disant dans une sorte de murmure :

-Ef… effecti… effecti… effectivement, norma… normalement ils sont ma… marrons.

Sa curiosité par rapport au type Plante étant assouvie, il s’est ensuite intéressé à mon deuxième pokémon, à savoir ma Baudrive. Cette fois, il semblait bien moins la connaître puisqu’il voulait que je le renseigne sur ses types, ses faiblesses, sa capacité à voler. Il semblait être plus qu’impatient d’obtenir mes réponses puisqu’il a sorti un crayon et un carnet et s’apprêter à noter tout ce que j’allais lui dire. Je ne savais pas de quel groupe du Professeur Acacia il était membre, mais ça ne m’étonnerait pas qu’il soit lui-aussi un Roigada en voyant son comportement actuel. C’était le genre d’action que je serais capable de faire et comme, je l’imagine, la majeure partie des membres du Sceau. Ne voulant pas le faire attendre plus longtemps et pour en finir rapidement, j’ai décidé de ne pas perdre une seconde et commencer mes explications immédiatement. Parler de mes compagnons ou du type Spectre était ce qui m’était le plus simple lorsqu’il était question de communiquer avec un autre être humain, mais ce n’était pas pour autant que c’était facile pour moi. Il fallait tout de même que je prenne mon courage à deux mains et que je me lance dans l’explication. Comme d’habitude, après avoir pris une grande inspiration, j’ai répondu en me forçant à bégayer le moins possible :

-P… pour commencer, les Baudrives po… possèdent deux ty… types. Ils sont à… à… à la fois Spectre et Vol. Du coup, i… ils ont les fai… faiblesses no… normales de ces deux types comme Ténèbres ou É… Élec… Électrique pa… par exemple. Ma… malheureusement, les Baudrives ne con… contrôlent pas très bi… bi… bien leur vol, au moin… moindre coup de vent, i… ils sont entraînés. Généra… ralement, ils se lai… laissent plus déri… dériver dans le vent que vraiment voler.

Suite à cette petite explication, j’ai soufflé un grand coup, soulagé que ce soit terminé, mais j’étais tout de même fier de moi. Certes, j’avais encore bégayé, mais beaucoup moins qu’à mon habitude et j’étais content d’avoir réussi ce petit exploit personnel. Malheureusement pour moi, le dresseur de Cobac n’en resta pas là sur les questions puisque j’avais à peine fini de parler qu’il en remettait directement une nouvelle couche. Cette fois, il revenait sur le sujet de ma région d’origine, à savoir Unys. Il m’a demandé si je connaissais la légende à propos des légendaires de l’Idéal et de la Réalité dont sa mère lui faisait la lecture lorsqu’il était plus jeune. Bien entendu que je la connaissais, comme la totalité des habitants de la région. Et c’était d’autant plus vrai depuis les évènements liés à la Team Plasma et les concernant. C’est donc avec un léger sourire, que j’ai répondu à sa question en lui disant :

-Bi… bien sûr que je la co… connais. C’est le cas p… pou… pour tout… tout le monde à U… Unys. Vous pa… parlez des légendaires Dragons noi… noir et blanc, à sa… sa… savoir Zekrom et Reshiram.

Je n’aimais pas vraiment avoir à répondre à toutes ses questions puisque ça m’obligeait à parler et parler et encore parler. Pour être tranquille un moment, il fallait plutôt que ce soit lui qui réponde à des questions que j’allais lui poser. Après tout, j’étais moi aussi curieux et avait envie d’en apprendre davantage sur les autres régions et c’était le cas pour Hoenn puisque je n’y suis jamais allé. J’ai donc regardé en direction de mon interlocuteur sans pour autant plonger mon regard dans le sien pour lui demander de ma petite voix :

-Et est-ce qu’i… qu’i… il y a des lé… légendes à Hoenn ? Je ne co… co… connais pas du tout la ré… région. D’a… ailleurs j’y pen… pense, si vous vou… voulez, on pou… pou… pourra a… aller dehors pour que vous pui… puissiez voi… voir Duchesse et sa fa… façon de voler.

Je ne sais pas pourquoi j’ai fait cette proposition à la fin, mais elle était sortie toute seule sans que je m’y attende…


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Fév - 13:56
Je le savais bien ! La couleur du Brocélôme de Timothy avait bien une couleur différente, je n'imagine pas la joie de Timothy en ayant trouvé ce Brocélôme, après mon interrogation sur Brocélôme, Timothy me donna des informations au sujet de Baudrive. Apparemment, baudrive est de type spectre et vol, j'avais donc bien raison au sujet du type vol, et leur faiblesse étais pareille que ceux des type spectre ou électrique, pour ce qui est de leur mouvement pour voler étais assez étrange mais compréhensible, les baudrive avait plutôt l'habitude de se laisser porté par le vent que de voler normalement.

J'ai pus remarquer que Timothy commencé aussi à avoir moins de difficulté à me parler depuis quelque minutes, il m'a aussi répondu que dans la région d'unys tout le monde connaissais la légende, ce qui me fit surprendre, car, je ne m'attendais pas à savoir ça. J'ai pu enfin savoir le nom des deux légendaires qui sont appelés Zekrom et Reshiram. Un jour, je devrais partir pour Unys, cette région à tellement de choses à être vu et je ne veux pas y passer à côté, mais pour l'instant, je poursuis mon périple sur Mhyone pour en apprendre un peu plus sur les combats et les Pokémon et je ne suis pas déçu de mon voyage, tant que je rencontre des personnes des Pokémon et que je peux voyager ça me reste convenable.

Après ses réponses, c'était à mon tour d'être interrogé, Timothy me retourna la question pour savoir si des légendes circule à Hoenn, il veut certainement parler du "Trio météo" enfin, c'est comme ça que moi, je l'appelle, celui qui a forgé les îles et les terres s'appellent Groudon, celui qui à créer les océans et les rivières s’appelle Kyogre, Rayquaza, je ne connais pas personnellement ce qu'il fait, mais je sais que c'est lui qui a arrêté le combat contre Kyogre et groudon il y a des années.

-Il y a effectivement une légende à Hoenn que j'appelle le "Trio météo" Groudon est le pokémon légendaire qui à créer les terres avec Kyogre qui lui, à créer les océans et les rivières et le dernier du trio est un peu celui que je ne connais pas trop, je sais seulement qu'il a arrêté un combat entre Groudon et Kyogre il y a bien longtemps, il s'appelle Rayquaza et je crois que c'est le seul que je me rappelle avoir vus pendant que j'étais à Hoenn, évidemment, j'étais petit, donc ce truc vert que j'avais aperçus me paraissait inconnu, mais, je savais que c'était un Pokémon extrêmement grand niveau longueur.

Je n'ai jamais vus Groudon et Kyogre, ils vivent dans des grottes extrêmement profonde et bien caché donc impossible pour moi de savoir si Groudon et Kyogre existe réellement, mais si c'est bien rayquaza que j'ai vus quand j'étais petit, cela veut dire que les autres existent aussi. Pour ce qui est de la demande de sortir du centre Pokémon pour voir, c'est Pokémon était assez marrant, car j'allais moi-même lui proposer de sortir d'ici.

-Pour ce qui est de sortir d'ici, je ne dirais pas non

J'avais hâte de prendre l'air, car il fallait bien sortir du centre Pokémon un moment où un autre, j'ai à peine commencé mon voyage à Mhyone, je n'ai pas vraiment grand chose à lui montrer, il a fait la rencontre de mon seul Pokémon qui est Cobac. Après mon affirmation pour sortir du centre Pokémon, je pris mes affaires et me levai pour nettoyer la table, il fallait bien un peu de respect pour les autres passant qui allait s’asseoir ici prochainement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Fév - 22:29
J’avais demandé à ce garçon, ce Quentin s’ils avaient eux aussi des légendes dans sa région d’origine d’Hoenn. C’était ma curiosité naturelle et mon envie de toujours en savoir plus qui s’était exprimée. La réponse apportée par le jeune homme m’a donc permis de découvrir les pokémons légendaires qu’on pouvait trouver là-bas selon les croyances populaires. Ils seraient donc trois dont deux auraient créé les terres et les eaux alors que le troisième serait une sorte d’intermédiaire pour arrêter leurs affrontements. Lorsqu’il m’a dit leur nom, je me suis rappelé les avoir déjà entendu, mais je n’avais jamais vraiment eu d’informations à leur sujet. La suite de ses propos m’a par contre énormément surpris. En effet, il m’a dit qu’il lui semblait avoir vu l’un d’entre eux, Rayquaza. Enfin, il n’était pas non plus certain que ce soit vraiment vu puisqu’il avait simplement apperçu un long pokémon vert. Il y avait donc une possibilité que ce soit bien le pokémon légendaire, mais il était tout aussi possible que ce ne soit pas du tout le cas.

En ce qui concerne ma proposition de sortir du Centre Pokémon, Quentin n’a pas hésité une seule seconde avant d’accepter ma proposition. C’était donc décidé et on allait sortir pour que je lui montre le vol de Marquise. En parlant d’elle, je me suis d’ailleurs tourner dans la direction de mes pokémons pour voir ce qu’ils étaient en train de faire. Pour ma Brocélôme, ce n’était pas étonnant, elle n’avait pas bougé d’un poil, enfin d’une feuille dans son cas, et se tenait toujours droite comme un piquer à côté de moi. En revanche, Baudrive avait commencé à tourner sur elle-même sans raison particulière. Enfin, plus rien ne m’étonnait de sa part puisqu’elle faisait toujours quelque chose de bizarre ou d’inattendu. Lorsque j’ai détourné mon regard de mes compagnons pour la porter sur mon interlocuteur, j’ai remarqué qu’il n’avait pas perdu de temps puisqu’il était déjà debout avec ses affaires et nettoyait la table. Je me suis donc dépêché de ramasser mes affaires aussi en disant à Marquise et Duchesse de se préparer puisqu’on allait sortir. Une fois tous prêts, j’ai adressé un léger signe d’au revoir à l’infirmière et nous sommes sortis pour nous retrouver dans l’une des rues de Bord-au-Vent.

La rue étant assez fréquentée, ce n’était pas vraiment le meilleur endroit pour observer ma Baudrive dans les airs. Il valait mieux aller ailleurs et essayer de trouver un endroit avec moins de monde et plus d’espace. Heureusement, ce n’était pas la première fois que j’étais dans cette cité et j’avais donc eu l’occasion de m’y balader un peu et de découvrir quelques coins qui seraient parfaits. Me tournant vers Quentin, je lui ai donc dit :

-Je co… co… connais un en… endroit plus ca… calme et spa… spac… spacieux. Je vais nous y em… emme… emmener si tu veux bi… bi… bien me sui… suivre. C’est pa… par là.

Suite à ces quelques mots, je me suis mis en route en espérant me souvenir suffisamment pour ne pas me perdre dans les rues. Ce serait assez humiliant de dire qu’on connait et se tromper dans la foulée. De temps en temps, je jetais un coup d’œil derrière moi pour m’assurer que tout le monde était bien derrière moi. C’était surtout pour Duchesse que je m’inquiétais puisque je savais qu’elle était capable de faire je ne sais quoi et partir je ne sais où. Heureusement, nous sommes tous arrivés à bon port et sans que je me sois trompé. Me tournant vers ma Baudrive, je lui ai demandé de nous montrer comment elle faisait pour se déplacer dans les airs. Le pokémon ballon a ainsi commencé à se déplacer en se servant des courants d’air et des vents. Contrairement aux autres pokémons de type Vol, il n’avait pas d’ailes pour s’aider dans ses déplacements.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Fév - 15:39
La table nettoyée, les affaires rangées, nous nous sommes dirigé vers la sortie du centre Pokémon pour pouvoir y prendre l'air et que Timothy me montre ses Pokémon, mais avant de sortir, je fis un signe de la main pour dire au-revoir à l'infirmière pour lui remercier d'avoir pris soin de Cobac. La tête dehors avec cette rue fréquentée, Timothy me fit un signe de la main comme pour me dire d'aller dans un autre endroit plus calme, si je suis bien, Timothy et déjà venus ici pour savoir où aller, car comme je n'ai pas fait la visite de la ville, j’avouerais être perdu moi aussi. Pendant que Timothy nous diriger vers un endroit certainement plus calme, j'ai remarqué que Bord-au-vent était bien plus grand que je ne le penser, il y a un grand dôme quelque magasins et certainement une arène.

Après quelques minutes de marche, nous sommes arrêtés sur des plaines assez jolies à voir de hauteur, à peine arrivé Timothy demanda à son Baudrive de montrer comment faisait-il pour se déplacer, comme Timothy l'avait dit, elle se déplace grâce aux vents qui l'entourent et se dirige dans la même direction. Après avoir vu son système de vol, je me suis posé une question qui concerne le vent.

-Mais... Si le vent n'est plus, comment fait-il pour se déplacer ? Reste-t-il immobile ?

C'était la seule question que je mettais posé dés les premières secondes après avoir vus le baudrive de Timothy faire ces manœuvres, ça ne devait pas être de tout repos de se déplacer comme ça, surtout pendant les combats, regardant les pokémon de Timothy et le paysage, j'ai voulus lui poser quelque question au sujet de lui. En regardant le baudrive et le ciel, je lui posa une question.

-Vous devez connaître le Professeur Acacia, ne vous à t-elle pas demandais de rejoindre une faction ? Et si oui laquelle ? Car Acacia m'avait dit que les factions se faisaient un peu la guerre entre eux.

C'est vrai qu'en y pensant, je n'avais pas fais attention de savoir si Timothy était dans une faction, de toute façon, je n'ai pas l'attention de réagir de façon bête en disant que tel faction et nul, etc. Mais si Timothy n'avait pas envie, je le comprends, rencontré une personne depuis quelques heures et de lui dévoiler des trucs personnels, enfin si on peut appeler ça "personnel" je le comprends. Peut-être que en donnait ma faction, il arrivera à me le dire aussi.

-Si tu veux savoir, je suis de la faction du sceau de l'ossatueur et je n'ai pas de mauvaise intention, au contraire, je suis arrivé ici depuis quelque jour donc cherché les embrouilles dés les premiers jours ne m'aideras pas vraiment.

Puis pour l'instant, je n'ai pas vraiment eu de problème, juste que le fait que sans Acacia, j'aurais déjà pu me perdre sans la carte qu'Acacia m'avait donnée. Puis si je cherché à faire le malle, je m'aurais déjà fais battre plus d'une fois, mais aux moins, cela m'aurait appris la leçon, mais si je perds un combat un jour ou tout le temps, je dois ne pas me laisser abattre et montré ma faiblesse aux autres dresseurs, comme cette citation que j'aime bien "Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends ", c'est la seule citation qui me donne du courage et qui me dit que, même si l'échec et présent, tu es toujours toi-même après une défaite, bien sûr, une défaite est toujours difficile à avaler, mais aux moins je peux me dire que je n'ai pas finis mon voyage et je n'ai pas finis d'apprendre tout les choses au sujets des Pokémon.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1604
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Mar - 20:39
Suite à la démonstration de vol de ma Baudrive, le garçon qui m’accompagnait a pris la parole pour me poser une question à ce propos. Il s’inquiétait de savoir comment elle faisait pour se déplacer s’il n’y avait plus de vent. C’était une bonne question compte tenu de ce qu’il venait de voir. Je m’étais d’ailleurs poser la même la première fois que j’avais entendu parler de ce type de Spectre. Néanmoins, depuis que j’avais le pokémon ballon dans mon équipe, j’avais déjà eu la possibilité de voir comment elle se comportait dans une situation sans ne serait-ce qu’une légère brise. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle parvenait à bouger par elle-même et aller où elle le voulait, c’était juste qu’en présence de vent, elle n’était pas capable de résister et se retrouvait entraînée par celui-ci. Ce n’était donc pas spécialement pratique et pouvait s’avérer particulièrement dérangeant au cours d’un combat pokémon. Enfin, je n’avais pas vraiment le choix et il fallait donc s’en accommoder. En gardant le regard tourné vers Duchesse, j’ai répondu à Quentin :

-Non, elle peut vo… vo… voler no… norm… normalement. Elle uti… utilise le vent pa… par… parce… parce qu’elle ne p… peut pas faire au… autre… autrement.

J’espérais que ce serait suffisant comme réponse parce que je n’avais pas de possibilité de lui en faire la démonstration pour le moment étant donné qu’il y avait encore du vent qui soufflait. Heureusement, ce fut le cas puisque mon interlocuteur est parti sur un sujet totalement différent, ça n’avait plus rien avoir avec Baudrive. Cette fois, il me demandait si je connaissais le Professeur Acacia et si j’étais membre de l’un de ses groupes. D’après ce qu’il disait, il y aurait une certaine forme de guerre entre celles-ci. Qu’il existe une certaine forme de rivalité pourquoi pas, mais parler de guerre me semblait tout de même très exagéré. Personnellement, je ne m’inquiétais jamais du groupe d’appartenance des dresseurs que je croisais. Pour moi, ces fameux groupes ne servaient pas à grand-chose, si ce n’est avoir des canaux particuliers sur le Poryweb. Enfin, il y avait bien quelques clichés circulant sur les diverses factions et le genre de gens qu’on y retrouvait, mais ce n’étaient que des clichés justement.

Avant même de me laisser le temps de répondre, le garçon avait repris la parole pour donner l’information à propos de lui d’abord. Il m’a ainsi expliqué qu’il était membre du Sceau. Quentin était donc la preuve que les clichés sur les groupes n’étaient pas vrais. Après tout, il n’avait rien à voir avec l’image de brute sans cervelle, assoiffée de combats qu’on se faisait d’un Ossatueur. Suite à cela, il a ensuite expliqué qu’il n’avait pas de mauvaises intentions puisqu’il n’était là que depuis peu et ne voulait donc pas avoir de problèmes. Je ne comprenais pas pourquoi il me disait ça, c’était plutôt étonnant même étant donné que je ne lui avais pas fait de remarque ou quoi que soit. Et puis, je ne voyais pas pourquoi il pourrait chercher les problèmes avec moi alors qu’on venait de se rencontrer et que je n’avais rien fait de spécial pouvant entraîner une telle réaction. Enfin… Ce n’était pas vraiment très important. Ce qui l’était plus, c’était de répondre à la question qu’il venait de me poser :

-Moi, je… je suis dans le Si… Sigle du Roi… Roi… Roigada. Et les grou… groupes ne sont pas en gue… guerre. Enfin je crois.

Depuis tout à l‘heure, il avait eu l’occasion de me poser des questions et de découvrir les capacités de Duchesse. Maintenant, c’était à moi de poser d’essayer d’en savoir plus sur son pokémon. Après tout, il n’y avait pas de raison que ça n’aille que dans un sens puisque moi aussi j’aimais en apprendre plus sur ces drôles de créatures. J’ai donc fini par me tourner vers l’autre dresseur pour lui demander :

-Si… sinon, je vou… voudrais savoir. Qu’est… est-ce que sait fai… fai… faire Cobac ?


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Bord-au-Vent-
Sauter vers: