HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi
Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi
Dim 20 Nov 2016 - 20:52
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
« Et ensuite tu aurais du voir la tête de ce pauvre Gabriel, il était totalement-- Excuse-moi une seconde, ton père viens de rentrer. »

« Pas de problème. »

C'est le silence à l'autre bout de la ligne, ne me parviennent que des sons étouffés dont je n'arrive pas à tirer le moindre sens. Je me mords nerveusement l'intérieur de la joue, ma main libre caressant le poil de mon Caninos avec un soin approximatif. Dodger a même les yeux ouverts, me jetant parfois un regard en coin, inquiet, l'une de ses petites oreilles repliées se dressant, aux aguets. C'est malin maintenant, je culpabilise et j'essaie de me détendre, mais ça ne fait que rajouter à la tension dans mes épaules. N'y tenant plus, je pousse un soupir et enfouis mon visage dans sa fourrure chaude, respirant son odeur de chien tout propre. Ça me fait beaucoup de bien de l'avoir avec moi. On dira ce que l'on voudra, un Garchomp, une Onix et un Magikarp, ça ne fait pas les meilleurs câlins du monde. D'autant plus que le chiot de feu se fait un plaisir de passer tout son temps dans mes bras, bien qu'il se contente parfois de se caler contre ma cuisse et que ça me suffit aussi. Je ferme les yeux, me concentrant seulement sur le ventre de mon compagnon qui monte et qui descend à un rythme régulier. C'est tellement apaisant. Je suis si détendue que je sursaute, lorsqu'une voix se fait enfin entendre.

« Estelle ? Comment vas-tu ? Es-tu encore à Minami ? »

« Hum? Papa ? Ah euh... Ouais. Je vais bien. Et oui, je me suis loué une petite chambre, je ne manque de rien, ne t'en fait pas. Tu as passé une belle journée ? »

« Estelle... Je sais que ça ne me regarde pas, mais... »

« Je sais. Juste quelques jours encore et je vais rentrer à Nox Illum, j'ai juste besoin d'espace et-- »

« Non, ce n'est pas ce que je veux dire. Je ne veux pas que tu rentres, pas tout de suite. Tu avais l'air si excitée par ce voyage, tu as travaillé fort pour qu'il se réalise, pas pour te terrer à Minami pendant trois semaines. »

« Mais... »

« Tu n'as besoin de personne, tu as une bonne équipe Pokémon pour te protéger et je sais ce que ce voyage signifiait pour toi. Je... Erf... J'aurais dû laisser faire Pascal... Mais... Je sais que tu es forte, tu es une Highwind après tout. Et tu es aussi la fille de ta mère... Si tu veux rentrer à la maison quand même il y aura toujours une place pour toi, mais je sais que tu le regretterais. »

***

Et c'est pour ça que je suis ici, sur l'île Eschine. J'ai pris le premier bâteau que j'ai trouvé, mon sac sur mes épaules et une brochure du parc safari en main. Il ne devrait pas y avoir meilleur endroit pour observer des Pokémons dans leur habitat naturel et c'est exactement ce que je compte faire. Ma longue chevelure chocolatée est attachée en une haute queue de cheval, ornée de ma fleur de Lotus habituelle. Sans doute aurais-je dû la mettre de côté, mais c'est maintenant que j'ai envie de la porter plus jamais, pour me convaincre que rien de cela n'était un rêve. Le pas aussi confiant que possible, j'avance dans le port, suivie au trot de mon Caninos, ce dernier étant aussi joyeux et enjoué qu'à ses habitudes. Il faut dire que l'ambiance s'y prête bien, même moi je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire et de redresser la tête, de marcher un peu plus lentement pour regarder partout autour. Il y a plein de panneaux d'indications, plusieurs autres touristes, de quoi acheter à boire. Oooohw, mais qu'est-ce que c'est que ça ? Curieuse, je vais essayer la machine à récurer les chaussures sous le regard méfiant de mon chiot de feu. Il rabat les oreilles vers l'arrière et baisse un peu la tête, prêt à attaquer si la machine décidait de me mordre le pied. Heureusement tout se passe bien, ne réussissant qu'à provoquer mon hilarité devant l'air confus de Dodger. C'est pour des petites choses comme celles-là que je suis bien contente de ne pas être rentrée à Nox Illum.

Et maintenant quoi ? Je pourrais aller faire un arrêt au Centre Pokémon je suppose ou directement prendre la route, direction le Parc Safari. Mmh... Je regarde l'heure sur mon portable, esquissant malgré moi un sourire doux-amer. S'il était là, notre priorité serait d'aller manger. Pas question de sauter un repas sous la garde de monsieur. Sauf qu'il n'est justement pas là et que je n'ai pas envie de faire comme si. J'ai envie d'être moi pour un petit moment, juste moi. Alors, qu'est-ce que moi, Estelle Élisabeth Highwind, je ferais là maintenant ? Je jette un regard en coin à Dodger. Il est sagement assis, sa queue battant l'air, la langue pendante. Il attend ma décision. Nous pouvons faire n'importe quoi, aller n'importe où. Ouaip, je pense que je sais. J'ai envie de recontrer des gens, de me faire de nouveaux amis. Et puis qui sait, je croiserai peut-être même des visages connus ? Ma confiance renouvelée, je reprends mon chemin. La chasse aux amis est ouverte !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_445Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_095Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_129Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_058
Re: Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi
Lun 21 Nov 2016 - 21:18
Région d'origine : Jotho
Messages : 68

Nobutsuga Raichi

Nobutsuga Raichi
D'un geste nonchalant, je lance le tube de rouge à lèvres dans ma trousse en adressant un baiser factice à mon reflet dans le miroir. Avec mon serre tête rose, ma lentille rose sur l’œil gauche et mon rouge-à-lèvre de … et bien, de toujours la même couleurs, j'ai un peu l'air d'un bonbon. C'est normal. J'ai expressément demandé à avoir la couleur qui donnerait le plus le diabète rien qu'en la regardant. Bon, ça, c'est on point. J'inspecte aussi rapidement le reste de ma tenue. Une chemise du toujours même rose avec seulement les trois premiers boutons du haut ouverts, un pantalon d'un noir de jais. Je l'avais enfilé en faisant un peu tomber le coté droit, histoire de créer une asymétrie avec une bretelle a gauche. Toujours le style, toujours.

Rapidement, je remplis ma besace. Mon appareil photo, la pokéball de Raiden, au cas où, et un peu d'argent. J'étais arrivé il y a peu sur cette nouvelle île. Echine, c'est ça ? Bref. Comme j'étais arrivé il y a peu, pas question de découcher une nuit. Je n'avais donc pas besoin de prendre bien plus. Il ne me reste maintenant plus qu'a trouver l'inspiration.

Je parcours la ville pendant quelques heures. Rien de bien joli n'attire mon regard. Il y a de jolis gens, je ne dis pas. Mais je ne cherche pas la simple beauté physique. C'est d'un banal. Non. Ce que je cherche est différent. Un visage. Une expression. Plusieurs fois, j'essaie bien de prendre en photo des gens. Mais ils ne donnent rien. N’expriment rien. C'est d'un frustrant. Vous ne pouvez pas vous en rendre compte a quel point c'est énervant.

Soudainement, quelque chose attire mon regard. Tel un ponchien, je passe en mode détection. Peut être suis-je fatigué. Peut être qu’inconsciemment, j'en ai tellement marre de ne rien trouver que mes envies sont tombées bien basses. Peut être qu'il y a dans le regard de cette jeune femme effectivement quelque chose. Elle a l'air triste.

J'ai toujours aimé les femmes tristes. C'est quelque chose qui devrait ne pas exister. Pas que je veuille les protéger. Ohohohoho. Non. Loin de là. Mais j'ai toujours vécu en ayant l'impression que les femmes avaient une vie facile. La faute aux hormones des hommes, surement. Viles créatures que les hommes. Bref. Je la suis un peu. Elle semble reprendre foi en elle. Son pas change. Mais. Noooon. Ne fais pas ça inconnue. Ne gache pas ta tristesse. Damn. Il faut que je …

« Hey, hermosa ! Retourne toi ! »
Ma bouche est allée plus vite que mon cerveau. Plus fort aussi. J'avais presque crié. Heureusement que mon appareil était sorti. Je la saisis alors qu'elle se retourne, avant de me pencher dans un salut d'excuses.

« Désolé, mais je vous ai prise en photo. Je suis artiste et je travaille sur la surprise. Désolé. Désolé. Vous souhaitez voir ? »
Re: Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi
Mar 22 Nov 2016 - 2:11
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
J'avance un peu au hasard, je ne sais pas vraiment où je veux aller puisque ma destination n'en est pas une physique. J'ai simplement envie de fuir la solitude, de me trouver quelqu'un avec qui discuter, regarder le ciel, rire et oublier. Peut-être n'est-ce pas la bonne chose à faire, peut-être que si, je ne le sais pas trop. Erf, c'est compliqué tout ça. Si, malgré ma motivation, je sombre à nouveaux dans mes pensées à tous les trois pas, je ne réussirai jamais à me sortir ça de l'esprit. Et c'est pile à cet instant qu'une voix inconnue m'interpelle, me faisant relever la tête et chercher, ma frange se soulevant dans le vent alors que je me retourne, mes grands yeux améthyste pleinement ouverts sous le coup de la surprise. Qu'est-ce que... ? Un appareil photo ? Non, oubliez ça, la plus grande surprise c'est encore le jeune... homme qui se tient derrière. Ça c'est de la couleur. Et le pire, c'est que l'attitude de l'inconnu est incroyablement retenue et polie, un contraste tout à fait étonnant avec son look. Il n'a pas l'air méchant du tout, s'excusant avec empressement avant de me proposer de voir la photo, m'expliquant sommairement son occupation. Alors là, je ne m'attendais clairement pas à croiser quelqu'un comme ça. J'ai demandé un ami et Arceus m'a envoyé l'individu le plus coloré qu'il a trouvé pour me remonter le moral. J'esquisse un sourire naturellement enjoué, parce que j'aime rencontrer des gens originaux et que je pense avoir remporté le gros lot dans ce domaine.

« Bien sûr que je veux voir ! J'adore les photos. »

Je fais mine de m'approcher pendant que mon esprit continue dans sa course naturelle, encore et toujours. J'adore les photos, mais ce n'est pas moi qui les prenais. Lui. Il prenait tous les clichés ou presque. J'ai bien pris cette selfie là, dans l'auberge à flan de montagne, mais sinon c'était lui. Il s'en faisait un véritable devoir, pour que l'on puisse se faire un vrai de vrai album à la fin de notre voyage. Maintenant il est parti et il n'y a plus personne pour me prendre en photo. Je ne sais même pas qui de nous deux a gardé les clichés d'ailleurs. Je n'ai pas pensé à regarder. Toujours est-il que ça suffit amplement à faire trembler mon menton, à arquer mes sourcils et à troubler mes pupilles l'espace d'une seconde. Un pincement violent au coeur, mais rien que je ne puisse m'efforcer de balayer aussitôt. Ce n'est pas le moment, pas l'endroit. Je serai triste plus tard. Ce gentil photographe ne mérite tout de même pas mes états d'âme, il n'a rien fait de mal. Je déglutis donc, essayant d'esquisser un nouveau sourire, forcé celui-là, pour mieux reprendre la parole et tenter de faire comme si de rien n'était.

« Vous euhm... faites de la photo depuis longtemps ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_445Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_095Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_129Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_058
Re: Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi
Mar 22 Nov 2016 - 14:05
Région d'origine : Jotho
Messages : 68

Nobutsuga Raichi

Nobutsuga Raichi
Oooooh ! Elle est intéressée !? Excellent ! Je reprends rapidement mon calme. Si il n'y a pas de risque de me prendre un petit low kick dans les mollets, pas besoin d'avoir un air de merlan frit. Rapidement, je jette un œil aux photos que j'ai prises. Il y en a cinq. Hum. Je peste intérieurement. Il y a un joli truc sur chacune des photos, je dis pas, mais aucune ne prends totalement ce que je voulais avoir.

Je relève les yeux et là … LA … Oh oui ma chérie, montre moi ça. Je ne sais pas ce qui s'est passé dans ta vie, mais à cet instant précis, j'en suis content. Rapide comme l'éclair après lequel je suis nommé, je remonte mon appareil et la mitraille une nouvelle fois. Excellent. Parfait même. Avant de lui répondre, je me dirige vers le banc le plus proche ne balançant doucement mes hanches avant de m’asseoir avec délicatesse. Je tapote ensuite la place a coté de moi, invitant la femme à s'asseoir.

« Alors, ça dépends ce que tu entends par faire de la photo je pense. Si tu parles de genre … simplement prendre des photos, j'en fais depuis mes seize ans. Ça fait pas forcément longtemps, mais pour moi, heh. »

Je lui souris. Elle doit bien se douter que je ne suis pas si vieux que ça. Je le prendrai mal si elle le pensait. Je lui souris.

« Sinon, si tu parles de façon pro, je ne suis pas photographe. Je suis plus dans le dessin ou la peinture moi. Pour tout te dire, là, je recherche un peu différentes expressions. Tu comprends, je ne peux pas prétendre capter la réalité si je ne sais pas a quoi elle ressemble, non ? Il me faut des images de véritables émotions. Et tu es bonne pour ça, il semblerait. »
Je lui montre les photos en pointant du doigt ce dont je parle.

« Regarde, sur celle çi, on voit bien une pointe de tristesse au niveau de la commissure des lèvres, tu vois ? Il y a cette nuance entre le reste de ton visage qui tente d'être au moins neutre, et ce tout petit morceau. C'est de la vraie émotion. Pure. »

Je change de photo.

« Regarde, sur celle là. Ton visage est parfait. Souriant. Quelques petites rides pour bien appuyée tes traits. Un masque de bonheur. Mais justement, regarde tes yeux. Tu vois cette ombre ? C'est comme une étoile sombre. Il y a quelque chose dans tes yeux de vrai. Même le meilleur acteur ne pourrait pas feindre cette tristesse. Peut être que tu ne t'inquiète juste parce que tu as oublié de fermer ta porte en partant de chez toi, mais il y a de la vérité. »

Je toussote. Parler autant me donne un peu la gorge sèche. Je lui tends la main.

« Je ne me suis même pas présenté. Je m'appelle Nobutsuga. Et toi ? »
Re: Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi
Lun 28 Nov 2016 - 1:18
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Au moment où je m'y attends le moins, le voilà qui décide de prendre une nouvelle série de clichés, me faisant reculer d'un pas sous le coup de la surprise. Dodger a l'air un peu énervé de son côté, ne sachant pas trop s'il devrait intervenir et signifier à l'inconnu qu'il ferait mieux de poursuivre son chemin ou s'il peut simplement laisser la conversation suivre son cours. J'avoue ne pas trop savoir non plus, mais je suis curieuse de nature, même si je commence à me sentir un peu mal à l'aise. Le jeune homme va prendre place sur un banc et m'invite à le suivre, ce que je fais sans toutefois m'asseoir, préférant rester debout au moins le temps de cerner l'individu comme il faut. En parlant du loup, il commence à m'expliquer son expérience avec la photo et, polie, je l'écoute jusqu'au bout. Ainsi il trouve que je suis douée pour partager mes émotions. Ce n'est pas nécessairement faux, même si je n'irais pas jusqu'à qualifier ça de qualité, presque au contraire. Je suis facile à lire, émotive et impulsive, je ne réfléchis jamais assez avant d'agir et c'est un problème tout ça. Pour moi ce l'est en tout cas, mais lui ne semble pas le voir du même oeil. Mieux, il offre de me montrer ses photos, de me faire partager son point de vue sur mon côté expressif. Pourquoi pas. À mon tour de déposer mes jolies fesses sur le banc et de tendre un peu le cou pour voir les images qu'il me présente.

Il me pointe mes lèvres, ce qui est assez étrange à dire je l'avoue. Je ne prends pas souvent le temps de me regarder comme ça, surtout que c'est une photo qui vient d'être prise. J'ai presque l'impression de regarder le visage d'une jeune femme lambda que je ne connais pas, mais il est vrai que son expression me serre un peu le coeur. La prochaine est encore pire. Il a raison, un éclat de tristesse teinte ce visage qui se veut pourtant si amical. Lorsque l'on prends le temps de faire un arrêt sur l'image, de regarder mieux, l'évidence saute aux yeux. Je continue à contempler le cliché un peu trop longtemps, me perdant dans mes pensées alors qu'il lance une hypothèse hasardeuse sur la raison de ma tristesse. C'est un peu déshumanisant de l'entendre parler comme ça, il n'y a pas d'empathie dans sa voix et, même s'il me l'a déjà dit clairement, je me surprends à me demander ce qu'il recherche vraiment dans ces photos. Comment dire... Je trouve ça triste ? Chercher à collectionner des émotions plutôt qu'à les vivres, voilà le véritable drame. Mon regard d'améthyste regarde sa main sans trop la voir, mais je fini par me ressaisir et la serre poliment, esquissant un nouveau sourire forcé.

« Estelle Highwind, je suis dans la région pour aller visiter le nouveau Parc Safari qui vient d'ouvrir. »

J'ai un petit moment de blanc alors que je tente de me rappeler du nom qu'il m'a donné. Nobu... euhm... Merde ! C'est le genre de nom avec lequel j'ai du mal moi ! On dirait presque que ça vient du même endroit que celui de... Mais peut-être bien justement ! Et puis bon, il n'y a pas de mal à poser la question, surtout qu'autrement ce sera assez compliqué de donner vie à une véritable conversation si personne ne se lance.

« Et euhm... ce nom là... ça viens de Johto ou je me trompe ? Enfin, je ne suis pas une experte en la région du tout, je connais... ssais, connaissais, quelqu'un qui viens de là-bas. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_445Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_095Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_129Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi Miniat_6_x_058
Re: Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi
Lun 28 Nov 2016 - 18:06
Région d'origine : Jotho
Messages : 68

Nobutsuga Raichi

Nobutsuga Raichi
Je sens mon visage se raidir à la mention de ma région d'origine. Il semblerait qu'il y a encore un peu de tensions non résolues dans mon cœur. Je sens mon cerveau reptile envoyer une série d'instructions à mon bras sans que je ne demande rien. Comme si j'étais spectateur de mon propre corps, je sens mon bras se lever pour prendre quelques clichés rapides de mon visage. Ça doit être un peu effrayant, vu de l’extérieur. Si ça peut te rassurer, de l’intérieur aussi. Je souffle doucement avant de poser l'appareil sur mes genoux.

« Ouais, je viens de Johto. Mon nom est aussi remarquable que ça ? Je suis né a Rosalia. Par contre, je suis bien désolé, mais Highwind, je ne sais pas vraiment d'où ça peut venir. Ce n'est pas tant marqué au fer rouge que chez … d'où je viens. »

Je lui adresse un petit sourire triste alors que je sens ma mèche tomber doucement sur mes yeux. C'est sûrement un de mes traits les plus choquants : ma mèche est comme un radar à sentiments pour moi. Elle se tient quand je vais bien, elle s'affaisse quand je suis triste, un peu comme si elle captait mes émotions. Si c'est ça mon super pouvoir, c'est bien nul. Je demande un remboursement, pronto.

Allez. Il faut continuer. Je tapote sur l'écran de mon appareil pour faire apparaître mes photos de moi et je les montre à Estelle.

« Tu vois la différence entre toi et moi ? Quand je suis triste, ça se voit plus au niveau de ma mâchoire. Elle se verrouille un peu, regarde. »


Je pointe de mon auriculaire ce que je dis.

« Du coup, et bien, mes lèvres sont un peu retroussées. On voit que le sourire n'est pas naturel. Mais c'est tout. C'est pour ça que j'ai besoin de voir des gens avec ce genre d'expressions. On m'a souvent reproché le visage de mes personnages tristes. »

Je frappe sur mes jambes et me lève d'un coup en posant mon appareil photo sur le banc.

« Estelle ! Ma nouvelle amie ! On ne peut pas laisser la tristesse nous abattre comme ça, non ? »

Comme tout le monde, je n'aime pas la tristesse. Et puis, okay. Estelle n'est pas vraiment mon amie encore. Mais elle à l'air gentille, même si un peu tête en l'air. Et puis merde. J'ai besoin d'une raison ? On peut dire de Nobutsuga Raichi beaucoup de choses. Qu'il est vain. Un peu bête. Pas doué. Mais on ne peut pas dire de moi que je laisse les filles dans la tourmente.

« Tu sais ce qu'il nous faut ? Du thé amer et des gâteaux. J'ai vu un salon de thé avec des milles feuille … Je suis un peu limonde là, je sais. »

Je me met de profil et me déhanche un peu pour laisser voir le non gras de mon ventre.

« Mais si ils sont a moitié aussi bons qu'ils en ont l'air, je deviens Ronflex tout les jours de la semaine pour eux. Ooooh oui. Ça te tente ? »

Je fais de mon mieux pour avoir un véritable air enjoué sur le visage et l'éclat dans mes yeux ne trompe pas.
Re: Game Over. Restart ? ¤ ft. Raichi

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: