:: Mhyone :: Nox Illum :: Laboratoire Pokémon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Expérience : 5843
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Sep - 14:21

Coup d'Etat d'Anima


Contexte

Une journée comme une autre, tout le monde vaquant à ses occupations. Vous êtes, dans un café, dans la rue, tranquillement à la maison, en train de disputer un match ou perdu sur une route. Vous êtes ça et là dans la région, à l'aube d'un événement inattendu et soudain.
Les chaînes de télévisions sont coupées, les fréquences radios perturbées. Sur internet, un piratage de masse a commencé et vous entendrez peut être votre téléphone émettre une sonnerie de message, avec un lien vers un stream.

Un homme aux cheveux blancs et à l'air plutôt sympathique prend place sur une scène que certains connaissent peut être : la salle où le Conseil du gouvernement à l'habitude de paraître pour les discours officiels. Dans le fond du cadre, vous pourrez apercevoir Mélodie, au sol. La caméra est un peu loin pour déterminer son état, mais de toute évidence elle est inconsciente.

« Mesdames, messieurs, bonjour. Je crains d'interrompre quelque peu vos activités, mais ne vous inquiétez pas ; tout sera fini très rapidement. Vous me connaissez peut être : Je me nomme Mathis Vilberg, président et directeur général de la société AME, Avancement Matériel et Technologique. Pour les plus intelligents d'entre vous, vous aurez déjà compris que la société AME n'était qu'une façade pour Anima (Anima est un terme latin signifiant âme). Je suis navré de la tournure que vont prendre les événements, mais ma main a été quelque peu forcée. Il est l'heure de lever un voile sur cette histoire. Il se déplace, l'air sûr de lui. La société Anima a été fondée il y a environ vingt ans, afin de mener à bien un projet top secret commandé par le gouvernement local de Mhyone. Quelle tristesse qu'il ait finalement décidé de sauver les apparences et de condamner notre entreprise. Voyez vous, je n'aime pas vraiment les traîtres et les gens qui prétendent ne pas être concernés ; aussi nous allons révéler en exclusivité l'identité des cinquante membres fondateurs et actionnaires qui ont supporté notre projet au cours des dernières années, avant de lâchement retourner leur veste après le souci rencontré au mois de mai... Des photos et des noms s'affichent un peu partout sur l'écran, les uns après les autres. Libre à vous, chers téléspectateurs, de décider de leur sentence. Enfin, après que nous ayons repris le contrôle de la région, bien sûr. C'est un peu soudain, je sais, mais c'est ce qu'on appelle un coup d'état. Vu les dirigeants, je doute que vous soyez vraiment triste de les perdre cela dit... Bien ! Laissez moi exposer plus en détail notre projet. Nous avons vocation à permettre à tous les pokémons de disposer de la force de la Méga-Evolution. D'un point de vue scientifique, il s'agit de les lier à une énergie artificielle, ou une âme, pour faire résonner leurs propres capacités. Les plus chanceux d'entre vous auront réussi à apercevoir un ou deux spécimens de ce type, mais cette transformation est à l'heure actuelle incomplète et instable. Pour cela, nous avons besoin de petites choses essentielles. Il lève une main, avant de prendre une chaise et de s'asseoir.

Premièrement, les données secrètes du professeur Acacia. Une équipe est actuellement en chemin pour le laboratoire du Professeur afin de lui demander aimablement qu'elle nous prête ses recherches. Nous savons qu'un autre institut avait été dépêché pour ces recherches, mais avec l'aide d'un fragment de pierre tout à fait remarquable, fragment qui est désormais en notre possession. Ensuite, nous aimerions la coopération du plus de dresseurs intéressés par cette offre. Le gouvernement de Mhyone souhaitait vendre cette technologie, mais il serait bête de ne pas en faire profiter les dresseurs de Mhyone.
Dans les jours à venir, nous allons effectuer un tri. Tous les dresseurs n'étant pas originaires de Mhyone se verront mis en quarantaine, et nous rétablirons de vrais privilèges pour ceux qui y sont nés. Cet archipel ne devrait pas être libre d'accès. Vous l'ignorez peut être, mais nous avions trouvé dans cette région un fabuleux morceau de gemme sésame, gigantesque. Ou tout du moins, de la matière dans laquelle les gemmes sésames ont été fabriquées à l'origine. Mais nous avons été forcé de la partager avec d'autres régions, jusqu'à ce qu'il ne nous reste qu'un tout petit morceau.
Pourquoi cela ? Car les autres nous perçoivent comme une région faible et sans volonté propre. Je souhaite changer cela. Je souhaite faire de Mhyone une région forte, puissante et respectée. Dans les prochaines heures, des membres de notre société vont capturer les principaux membres du gouvernement. Nous allons faire appel à un certain pourcentage de la population afin de définir la nouvelle marche suivre pour le gouvernement, et nous ferons renaître Mhyone de ses cendres.
Si quelqu'un n'est pas d'accord, il est libre de venir me trouver directement, au siège du gouvernement. A bientôt.
»

Alors que le message se termine, un groupe de sbires de la team Anima a déjà complètement encerclé le labo du Professeur Acacia. Acacia est complètement retranché dans son laboratoire et Al noie le réseau sous des milliers de messages de détresse. Un homme, d'âge plutôt mûr, a l'air de commander le groupe. Il tente pour l'instant de convaincre Acacia de sorti tranquillement et de lui remettre les données secrètes.

Sous le choc, confus, ou peut être en extase, vous digérez le flux de nouvelles. Qu'allez vous faire ?

Règles

Vous vous en doutez, Chris Kill, ainsi que le Maître et Nash seront de sortie un peu partout pour essayer de repousser les différents membres d'Anima qui viendront dans chaque ville pour s'emparer de son dirigeant. Les champions d'arènes également. Vous pouvez les aider, essayer de repousser les membres, faire de la propagande, se rallier à Anima, bref, décider de la marche à suivre globale du forum. Il n'y a que deux issues possibles évidemment, soit vous repoussez la Team Anima auquel cas il y aura sans doute un nouveau gouvernement de Mhyone (et par conséquent des changements à venir dans les différentes villes, dans le gameplay, ect) soit vous prenez le parti d'Anima auquel cas, Mhyone sera dirigée par Mathis. Les deux issues sont possibles (il peut en exister une troisième, dans ce cas, il ne faudra pas hésiter à nous la proposer) et détermineront la suite du forum.
Cet événement se base sur votre volonté et sur le nombre de participant. Ce qui veut dire que chacun des posts sera lu avec attention, et en fonction des réactions de tout le monde, le changement s'effectuera.
Cet événement est un essai. Considérant à quel point le dernier événement a manqué de possibilités pour les joueurs, nous souhaitons essayer un format qui vous permettra de modifier des choses à votre échelle. Il n'est par exemple pas impossible que plusieurs villes souhaitent suivre le format de Mathis tandis que d'autres opposeront résistance. C'est à vous de choisir.


Le prochain passage du MJ aura lieu le 28/09/17
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 923
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Sep - 18:25

Ivar Northway
Le coup d'Etat Anima


Le Centre Pokémon de Nox Illum qui bordait la route 1 était calme. Le jeune homme blond se trouvait à l'intérieur, lisant la nouvelle édition hebdomadaire de la revue : De la stratégie et des combats Pokémon tout en repensant à ses aventures. Feather progressait lentement, bien qu'il eut gagné ses premiers combats à Méridian, alors que je le jeune dresseur y avait laissé ses amis, Artémis et Alexandre. Ses aventures n'avaient pas été de tout repos depuis qu'il avait laissé les deux dresseurs, il avait suivit les conseils de dressage de Elise, était ensuite retourné à Nox Illum ou il avait aidé un Joliflor avec ses blessures. Mais fait le plus notable dans toutes ces épopées, Hrafn avait enfin évolué en puissant Roucarnage. Son Pokémon était devenu un puissant rapace et sauf s'il méga évoluait, il ne changerait plus physiquement. Mais Ivar était encore loin de ce niveau. Cependant il lui avait trouvé un nouveau foulard, le précédent était devenu trop petit et le fier rapace ornait fièrement le tissu bleu orné d'une tornade à son cou, bombant le torse pour que tout le monde le voit. La Tornade, qui ornait le foulard que Zéphyr lui avait donné. Il ne savait pas si c'était une bonne idée, ni s'il méritait d'avoir son propre logo, mais dans tout les cas cela le poussait encore à s'améliorer.
Plusieurs sons le sortirent de ses pensées, les autres dresseurs présents semblaient recevoir de nombreux messages en même temps. La vieille cabine téléphonique d'Ivar restait inerte dans sa poche, son téléphone n'était pas connecté à Internet, il ne recevait donc pas les messages de détresse d'Al. Un des dresseurs, un grand type costaud alluma alors la TV et le communiqué de la Team Anima prit le pas sur la lecture d'Ivar.

Le discours de l'homme secoua en lui un grand sentiment d'aversion. S'il s'était trouvé en face de lui, il aurait sûrement essayé de lui mettre son poing dans la figure. Puis le discours tourna de façon à semer la peur et le doute. Ainsi, tout ceci était la faute de nos dirigeants ? Ces hommes voulaient créer des pokémons Méga-évolués, même s'ils n'en semblaient pas capable ? C'était une erreur de la nature, la méga-évolution était trop puissante pour être mise dans toutes les mains. Certains dresseurs mettaient une vie entière à la contrôler et il fallait une certaine droiture d'esprit et une confiance parfaite en son pokémon pour cela. L'aversion d'Ivar se tourna bientôt en haine alors que le discours continuait inlassablement. Comment cet homme pouvait-il décemment œuvrer contre nature ?

Les dresseurs étaient horrifiés de ce qui se passait et ce que le jeune homme voyait lui glaça le sang. C'était un coup d'état. Mélodie, la championne de Nox Illum reposait inerte devant l'homme qui parlait calmement, signalant qu'il allait renverser le gouvernement et prendre le contrôle de Mhyone. Ce fut bientôt la panique dans le centre Pokémon, les infirmières se préparaient déjà à recevoir de nombreux blessés tandis que les dresseurs fuyaient. Le jeune dresseur lui, restait immobile, tandis qu'un sentiment qu'il détestait s'insinuait en lui : l'impuissance. Il avait envie d'agir, mais si une championne confirmée n'avait pas pu leur tenir tête, que pouvait-il faire ? Il devait beaucoup à la région de Mhyone, pour lui avoir permit de commencer son voyage, pour lui avoir fait faire de rencontres formidables, progresser et évoluer lui aussi, autant que ses pokémons. Bien qu'il se foutait clairement des dirigeants du pays, il ne comprenait pas que l'on puisse ainsi agir et se demandait combien de pauvres pokémons s'étaientt fait torturer dans de sombres laboratoires pour créer une anomalie pareille.

Son téléphone vibra dans sa poche et il le récupéra d'un geste rapide de la main. C'était un message d'Alexandre qui lui demandait d'aller au laboratoire Pokémon, il devait aider le professeur Acacia qui semblait dans de sales draps. Le message terminait par la preuve de  confiance que le dresseur de Types Sol avait en Ivar. L'adrénaline commença à s'insinuer en lui et il sourit. Même s'il serait sûrement inutile, il ferait un maximum de dégâts avant de tomber. Il n'avait pas le choix, il devait réussir.


Artémis, le laboratoire du professeur Acacia est attaqué par la team Anima, nous devons absolument les aider et je vais avoir besoin de toi ! Rejoins-moi aussi vite que possible mais fais attention quand même.


Il ne réfléchit pas quand il envoya le message, bien qu'il rechignât à exposer la jeune dresseuse au danger. Mais il ne pourrait s'en sortir seul et il le savait. Il sortit alors en trombe du centre Pokémon, libérant Hrafn de sa Pokéball et sauta sur son dos. C'est fou avec quelle agilité il avait apprit à voler avec son pokémon en si peu de temps.

___________________________________________________________________________

Le Roucarnage volait vite entre les bâtiments, battant de ses puissantes ailes, comprenant la détresse de son dresseur. Ils sortirent entre deux immeubles d'un puissant coup d'ailes pour repérer ou ils étaient, ignorant les cris des civils sous eux. Le laboratoire n'était plus loin et d'une tape sur l'encolure de Hrafn, Ivar lui fit reprendre son vol, au-dessus des bâtiments cette fois. Le jeune dresseur fut une nouvelle fois impressionné par l'immensité de la ville. Vue depuis les airs, elle semblait s'étendre à perte de vue tandis que les immeubles défilaient sous eux.

Ils arrivèrent rapidement au-dessus du laboratoire, et l'expression du visage d'Ivar changea. La situation était bien pire qu'il ne l'avait imaginé. Le bâtiment était cerné de membre de la team Anima, tous prêt au combat bien qu'ils n'y aient pas encore pénétré. A la voix qui sortait d'un mégaphone, le jeune dresseur entendit qu'ils sommaient le professeur Acacia de sortir et de leurs donner ses recherches, afin d'éviter tout débordements.

Hrafn volait en cercle au-dessus du laboratoire et il ne doutait pas qu'on l'avait repéré, il n'avait pas réellement essayé d'être discret. Mais de l'endroit ou il était il avait un avantage, encore trop haut pour qu'on puisse l'attaquer. Il s’efforçait d'analyser la situation dans son ensemble, se demandant par ou commencer sans se faire submerger par le nombre d'adversaires. Le vent sifflait à ses oreilles ce qui ne lui permit plus d'entendre ce que disait l'homme.

Le doute émergea de nouveau dans le cœur du jeune homme, il n'était clairement pas à la hauteur et ne savait pas quoi faire, tournant la tête au rythme des rotations de son rapace pour ne pas perdre de vue le chef du groupe. Il essayait de se motiver, de se persuader qu'il en était capable mais il n'y arrivai pas. Il remarqua que ses bras tremblaient, se demandant ce qui lui arriver. Pourtant la réponse était simple, il avait peur. Pour la première fois dans son voyage, il avait réellement peur et celle-ci le tétanisait, l'empêcher d'agir. Il resta un moment à observer le groupe qui encerclait le laboratoire.

Que ferait Alexandre dans un moment pareil ? Son ami était téméraire et il foncerait sans réfléchir. Ou alors, peut-être était-il seulement courageux. Du courage, c'est ce dont il avait besoin en ce moment précis. C'est alors qu'un plan s’échafauda dans sa tête, un plan stupide et téméraire et qui reposait sur la capacité d'Artémis ou d'autres dresseurs de le sortir du pétrin. Mais il pouvait au moins créer une diversion, bien que Hrafn et lui risquaient d'être blessé ou pire. Il ferma les yeux un instant, peut-être n'affronterait-il jamais Alexandre.
Il ne dirait sûrement jamais à Artémis à qu'elle point il l'affectionnait. Le courage à cela de beau, qu'il n'est pas le fait de n'avoir peur de rien, mais celui d'avoir peur et de foncer quand même contre l'adversité.

Il rouvrit les yeux, empreint d'une nouvelle férocité, de l'envie de vivre, de continuer son voyage sans qu'une bande de tarés l'emmerde. Il sentit l'adrénaline s'insinuer dans son corps alors qu'il se préparait à ce qui allait venir. Il ne savait pas s'il en était capable, il volait avec son pokémon depuis peu. Mais c'est pour cela qu'il existait, qu'il vivait, devenir un Chevalier du Ciel. Et un vrai Chevalier affrontait ses peurs et fendait les airs sur son ami pokémon. Alors il donna un léger coup de pied à Hrafn, qui poussa un grand cri de rapace, amplifié depuis qu'il avait évolué.

Le vent sifflait aux oreilles d'Ivar tandis qu'il poussait un cri sauvage, empreint tout entier par la détermination qu'il se forçait à maintenir. Ses yeux gris jetaient des éclairs tandis qu'il tournait la tête de partout pour repérer la moindre attaque. A la première vrille il chuterai surement mais il fallait qu'il essaye, qu'il fasse quelque chose. Les ailes de Hrafn étaient repliées sur ses jambes et il piquait en direction du chef du groupe, son cri résonnant dans les oreilles de son dresseur en plus du sifflement du vent.

Son plan était simple, attaquer le chef et semer la confusion dans les rangs des malotrus d'Anima. Son regard rivé sur le chef tandis qu'il se préparait à crier les ordres à son pokémon. Une fois arrivé a quelques mètres au-dessus d'eux, ils redresseraient pour ne pas s'écraser au sol et trouveraient le moyen d'attaquer la formation en divers endroit. Le plus grand danger venait des attaques qu'ils devraient prévoir et esquiver, elles pourraient venir de partout.

Ils prenaient de la vitesse de façon alarmante et le garçon s'efforçait de ne pas penser à ce qu'il se passerait s'ils s'écrasaient. S'ils échouaient, ils ne reverraient pas leur amis. Il n'avait pas le droit de se rater.



©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Sep - 2:05
Mutsumi qui s'était séparer d'Isara il y a peu, se sentait un peu triste en vérité. Ses pokémons avaient bien grandis et ils étaient proche d'elle mais... le contact humain lui manquait terriblement. Ah, elle aurait du la suivre, au lieu d'hésiter comme une idiote. Bon, ce qui était fait est fait. On ne pouvait pas revenir en arrière et c'était fort dommage. Elle aurait fait tellement de choses différemment. Bon, elle avait de très bon souvenirs de son passé en vérité, elle se sentait juste seule et elle avait du mal à le supporter. Elle était revenue vers la capitale, afin de faire le point sur son aventure. C'était sympa de parcourir les routes oui, mais elle n'avait pas de réel but. Tandis qu'Isara était quant a elle persuadé de vouloir lutter contre les criminels de la team Anima, elle, elle ne savait pas si elle aurait le cran de leur faire face. En un sens, elle avait le temps, peut-être qu'elle se lancerait dans les arènes pokémons lorsqu'elle aurait une équipe complète pour cela.

Tandis qu'elle se baladait tranquillement dans la rue, elle vit l'ensemble de la population un peu un cran, comme méfiant et inquiet. Quel était ce flot de sentiments négatifs incontrôlable ? Elle sentait comme un frisson parcourir son échine. Elle avait un très mauvais pré-sentiments. Son portable émis alors une petite sonnerie discrète bien que charmante. Mutsumi attrapa son portable et regarda le message. Un homme faisait un discours sur une plateforme de streaming populaire. C'était... quelqu'un qui était au loin sur l'image ? Elle est... morte ? L'effroi gagna la jeune blonde, elle était tout bonnement horrifié par la situation. Et les propos de l'homme n'arrangera rien tant qu'il était négatif pour le futur de Mutsumi. Des extrêmistes... Oui, Isara avait finalement raisons, ces gens là étaient vraiment dangereux. Elle pensa à son amie qui était si loin d'elle et le désespoirs failli l'emporter sur elle. Serait-elle capable de combattre avec ses faibles moyens ?... Qu'est-ce qu'elle ferait elle ? Maintenant ?...

La réponse était évidente. Elle combattrait. D'une manière instantanée, elle lui écrit rapidement un message pour la prévenir de la situation a Nox.

''Cher Isara. J'espère que tu vas bien de ton côté.
Promis, ce n'est pas encore un de ses messages pleins de sentiments habituels que je t'envoie depuis que nous nous sommes séparés. Même si, j'aurais préférée. La team Anima fait un coup d'état. Je te promets de faire attention, je vais essayer d'aller aider. Je te donnerais de mes nouvelles régulierement. Fais attention à toi.

Mutsu', dit la tornade.''


Elle soupira. Elle était totalement folle.
Elle suivit les bruits de la ville, des gens qui parlaient entre eux, il paraît que le labo du professeur était encerclés par des dresseurs de la team Anima. C'est là-bas qu'elle devait aller. Elle fonça donc, Son Dardargnan et Démolosse la suivait de près tant qu'ils n'étaient pas rassurés de voir leur dresseuse si forte d'habitude s'inquiétait de la sorte.


----------------

Elle arriva au bout d'une trentaine de minute sur la scène du laboratoire. Elle avait esquivés quelques types de la team Anima jusque là, il allait falloir combattre maintenant. La peur lui prit au ventre, mais elle ne reculerait pas. Pfff... ils étaient nombreux en plus... Bon, il n'y avait rien d'impossible dans la vie et c'est pas ça qu'il la ferait reculer. Elle observa cependant l'environnement et elle vit un dresseur sur un oiseau, qui fit une manœuvre pour entrer en collision avec le groupe de dresseurs. Un autre frisson la parcourra et elle tenta de se rapprocher a temps pour aider ce jeune fou dans sa quête. Un peu de patience... Elle prit la parole a l'intention des pokémons :

" Kan ! Tu lanceras sécrétion en direction de l'impact du dresseur sur l'oiseau si jamais il tombe. Milo, on foncera dans la mêlée dans ce cas là pour sortir ce jeune inconscient, tu utiliseras ta purédpoid pour nous offrir une diversion."

[Hj : Mutsumi sera au niveau du groupe de dresseurs dès que le Roucarnage aura fini sa manœuvre. Si Ivar tombe, Mutsu mettra son plan a exécution. ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 501
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 24 Sep - 20:33


La jeune femme marchait tranquillement dans les rayons du Poké Shop. Elle scruta attentivement chaque étalage, comparant au mieux le prix des différents produits proposés. Qu’acheter ? Pas de doute, elle voulait le meilleur pour Mitochondrie. Néanmoins, son portefeuille lui rappelait de ne pas céder à la folie dépensière. Sans compter, le choix immense. Akane se tapota le menton. Potion ou Super potion ? Mitochondrie avait évolué. Désormais, elle pouvait participer à des combats et montrer toute l’étendue de ses pouvoirs psychiques. Elle ne se contentait plus de se téléporter pour échapper à l’adversaire. La Kadabra avait ainsi gagné ses tous premiers matchs, faisant la fierté d’Akane. Désormais, elle se devait d’offrir le must à son Pokémon.

Le téléphone de la dresseuse vibra à plusieurs reprises. D’abords, elle l’ignora, pensant que sa mère essayait de la contacter. Ensuite, elle hésita. Plusieurs personnes dans le magasin regardaient leur smartphone, avec une mine plus ou moins grave. Akane sortit finalement le sien. Il était inondé de notifications d’Al. Un peu près au même moment, la radio, qui passait sans cesse les mêmes chansons commerciales, se mit à grésiller.

Le message commença. Bien que très peu intéressée par la politique, la jeune femme reconnut facilement la salle du Conseil. Sa gorge se serra, se préparant au pire. Un visage qui ne lui était pas inconnu apparut à l’écran. Vilberg, Président d’AME. Autrement dit, Anima. Alors ainsi, le gouvernement avait lui-même mis en place ce groupe pour ensuite se désister ? Un rictus se forma sur les lèvres d’Akane. Décidément, les dirigeants n’en manquaient pas une. La promesse d’une nouvelle région avec un nouveau gouvernement plaisait à la jeune femme. Si en plus de ça elle pouvait mettre la main à la pâte et se rendre enfin utile.

Elle quitta la boutique en trombe. De toute façon, le vendeur conseillait aux gens de partir et ainsi fermer son magasin. Akane comptait se rendre au laboratoire. Par chance, elle était passée devant le jour d’avant. Mitochondrie pouvait ainsi la téléporter.
Akane atterrit dans une ruelle en face du lieu souhaité. Elle ne voulait pas se précipiter. D’une certaine manière, les recherches secrètes d’Acacia l’intéressaient fortement. Avaient-elles un lien avec la sacro-sainte méga-évolution ? Elle regarda la Kadabra. Le Pokemon posa une main sur l’épaule de sa dresseuse puis hocha la tête. Mitochondrie fit comprendre son soutien à sa dresseuse. Akane sourit, émue.

Une fois les émotions passées, la jeune femme reprit ses esprits. Les choses sérieuses allaient commencer. Les sbires Anima et leur commandant encerclait le laboratoire. Akane n’osa pas s’avancer, ne sachant pas encore quoi faire. Elle scruta les alentours, cherchant le courage de se montrer. En levant la tête au ciel, elle aperçut une ombre. Elle se dirigea droit vers le groupe. Contrariée, la jeune femme fronça les sourcils. Elle se ressaisit aussitôt. Voilà le moyen de bien se faire voir. La Kadabra et elle s’échangèrent un regard. Le plan était tout trouvé.

-Il va falloir aller vite… souffla-t-elle.

Elle accourra vers les sbires en criant « Le ciel ! ». Mitochondrie se mit dans la trajectoire de l’oiseau, petite cuillère pointée vers son dresseur.

Modération:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 18:25
Il s'était passé à peine une heure depuis qu'il avait posé les pieds en dehors de l'avion sur les Terres de Mhyone. Après avoir fait un détour par les petits coins, il prit la décision  de se rendre au laboratoire Pokémon. En effet, il espérait rencontrer le professeur Acacia qui serait surement capable, de mettre à jour son pokédex, et lui indiquer les endroits calmes loin des villes où il pourrait commençer sa quête. Il s'était renseigné avant de venir et avait vu qu'elle était le professeur s'occupant des nouveaux dresseurs de la région. Le dresseur-sans-nom fit sortir son Osselait de sa pokéball pour qu'il puisse marcher tranquillement à coté de lui. C'est ainsi qu'il voyait l'entrainement d'un pokémon, pas que par les combats mais aussi la marche à pied et autres sports.

La route étant bien d'une demi-heure pour rejoindre le laboratoire, il décida d'écouter les informations locales à la radio. Il entendit alors le message de la Team Anima et cela le choqua. Bien sur quelques années en arrière, il avait connu la Team Rocket qui voulait kidnapper tous les pokémons mais l'ambition de cette autre Team dépassait largement celle de la Rocket. Et surtout, elle avait atteint les hauts sommets de l'Etat. Malgré qu'il ne comprenait pas tout, n'ayant pas connaissance de la politique de cette région, il enregistra très bien qu'il risquait un placement en quarantaine n'étant pas originaire de Mhyone. Et surtout, il se dit que le professeur Acacia risquait d'avoir des problèmes et d'être du coup très occupé. Qu'à cela ne tienne, il devait la rejoindre et voir si il pouvait se rendre utile. Ce n'était pas son genre de se mêler de la politique et encore moins quand ce n'était pas dans sa région mais il ne pouvait pas non plus errer, sans s'en soucier, dans Mhyone.

Ses réflexions lui firent passer le temps et il arriva enfin en vue du Laboratoire. Sa fenêtre en forme de Pokéball très distinctive lui rappela les photos qu'il en avait vu avant de partir. En effet, comme tout bon voyageur, il s'était déjà bien renseigné avant de prendre la route. La rangée de Team Anima devant était par contre absente des photos tout comme le Roucarnage qui descendait en piquet en direction du laboratoire, ou la fille qui courait le doigt tendu vers ce même Roucarnage. C'était presque surréaliste comme moment et le dresseur-sans-nom se surprit même à sourire en pensant à prendre une photo de l'instant. Mais revenant vite à la réalité, il réalisa qu'il allait y avoir surement une confrontation. Il ne pourrait pas combattre, Nonoss n'était largement pas assez fort, mais il pourrait toujours venir en aide pour aider un blessé ou évacuer le batiment si besoin. Quoi qu'il arrive comme par le passée, il se mettrai en travers du chemin de la Team qu'il croisait.

Il continua donc à s'approcher sans accélérer le pas ni faire de bruit. A quoi servirait-il de se faire remarquer, pour le moment personne n'avait l'air d'avoir besoin de lui et il ne comptait pas entamer la discussion avec tout ce beau monde.

Nonoss, lui,marchait toujours à coté du dresseur-sans-nom, tout content de se promener avec son ami, sans se soucier de tout ce bruit vers lequel ils allaient. Il espérait qu'ils joueraient ensemble une fois arrivé à leur destination. En plus, toute ces nouvelles odeurs et ces nouveaux paysages plaisaient beaucoup au petit osselait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5843
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Sep - 23:02

Coup d'Etat d'Anima


Contexte

Ivar > Alors que tu fonces à l'aide de ton Roucarnage sur ce qui semble être le chef du groupe, tu es vite repéré et un sbire fait appel au Laser Glace de son Dimoret pour t'arrêter. Hrafn tente de l'éviter mais trop tard, l'attaque le percute et lui gèle une aile. Complètement déstabilisé, il chancèle et tu finis par tomber de son dos. Heureusement pour toi, tu atteris sur une sorte de filet gluant et tu t'en sors sans aucune blessure mais la toile est très collante et tu as du mal à t'en défaire. Les sbires se regroupent autour de toi, tu es cerné.

Akane > Tu avais prévu d'utiliser ton Kadabra pour téléporter Ivar mais c'est le Roucarnage seul qui arrive en direction du Kadabra. Par réflexe celui-ci se téléporte avec l'oiseau près du Centre Pokémon, évitant à ce dernier de s'écraser au sol. Ton Kadabra revient ensuite instantanément vers toi. Tu n'as pas tout à fait réussi ce que tu voulais mais tu as séparé le dresseur et son Pokémon. Cependant, le chef du groupe vient dans ta direction et il cherche à savoir pourquoi tu es là.

Mutsu > En voyant Ivar tomber du Roucarnage, ton Dardargnan se hâte de tisser une toile pour amortir la chute du jeune homme. Ton Démolosse utilise ensuite sa Puredpois et tu en profites pour passer entre les sbires et aller aider Ivar. Malheureusement, tu n'as pas pensé que la sécrétion de ton Pokémon serait si collante et tu arrives à peine à le détacher. De plus, la brume provoquée par ton Pokemon est vite dissipée par les battements d'ailes d'un Nosferalto et tu te retrouves avec Ivar au milieu du groupe de sbires qui sont largement plus nombreux que vous. Ils vont chercher à vous attacher pour éviter que vous ne continuiez à les déranger.

Dress > Tu assistes à toute la scène et grâce à l'agitation de celle-ci, les sbires de la Team Anima ne te remarquent pas.

HRP : Vous pouvez décider de vous rendre ou bien tenter de vous échapper. Ivar, tu pourras faire revenir ton Roucarnage dans ton prochain post. Il vole et pourras très vite revenir vers toi. Surtout que le Centre Pokémon va sûrement soigner son aile.


Le prochain passage du MJ aura lieu le 04/10/17
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 923
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Sep - 19:55

Ivar Northway
Le coup d'Etat Anima


A la vitesse à laquelle ils plongeaient, le vent sifflait dans les oreilles d'Ivar. Il était concentré sur le chef du regroupement, fonçant droit vers lui. Bientôt il serait à la portée des attaques ennemies et ils ne devraient pas tomber. La résolution d'Ivar se raffermit quand il vit la première attaque partir dans leur direction. Alors que le jeune dresseur tapotait le cou de sa monture, le Roucarnage ouvrit grand ses ailes ce qui le fait perdre en vitesse mais lui permit de décrire une légère courbe sur le côté pour esquiver l'attaque Lance-Flamme qui était dirigée droit sur eux. Le souffle chaud passant au-dessus de la tête du dresseur qui se retrouvait soudainement à la verticale, se cramponnant à Hrafn de toutes ses forces pour ne pas tomber. Heureusement, il arrivait encore à y voir et donna un autre ordre au rapace quand une attaque Laser Glace particulièrement fourbe arrivait sur le côté. Hrafn ouvrit ses grandes ailes pour freiner avant de se laisser tomber en arrière. Pendant un instant, Ivar fut suspendu en l'air tandis que le Roucarnage terminait sa rotation, repliant ses ailes pour continuer son piqué tandis que le blond se remettait dans une position plus confortable.
Il s'était entraîné pour effectuer ce genre de manœuvre sans gêner son pokémon ou tomber à la moindre acrobatie de Hrafn, l'inertie et la vitesse les y aidant, mais en situation réelle l'exercice était bien plus difficile, les attaques des membres d'Anima étaient difficilement prévisibles à cause de leurs nombre et Ivar sentait que ses muscles commençaient déjà à avoir du mal à accuser le choc, alors qu'il enserrait le cou de son ami. La douleur montait au fur et à mesure et il ne savait s'il tiendrait bien longtemps.

Il esquivèrent une nouvelle attaque d'une vrille gracieuse, le jeune homme se retrouva un instant la tête en bas tandis que le trait d'électricité passait sous lui. Les attaques gagnaient en précision au fur et à mesure qu'ils fatiguaient et ils devaient souvent arrêter leur chute pour reprendre de l'altitude et esquiver une nouvelle attaque.

Vu d'en bas, le ballet aérien du dresseur et de son compagnon devait être impressionnant et Anima semblait être particulièrement concentré sur la menace venant des airs. Une nouvelle vrille leur permit d'esquiver une autre attaque Lance-Flamme et alors qu'ils pensaient avoir un moment de répit, Hrafn lâcha un cri strident, tandis que son dresseur continuait sa course, seul.

C'était soudainement la confusion, Ivar tombait, voyant le sol se rapprocher à une vitesse alarmante. Il avait beau tourner la tête dans tout les sens, tout était flou et il n'arrivait pas à distinguer le rapace dans cette brume confuse. Une chose était sûre, il ne pourrait venir sauver son dresseur. Pour s'arrêter ainsi, le pokémon avait dût être sévèrement touché. Un moment, le jeune homme cru percuter un pokémon, et passa à quelques centimètres de lui avant de s'écraser.
Le dresseur rouvrit les yeux juste à temps pour voir Hrafn chuter dans la même trajectoire oblique que lui, puis soudainement disparaître tandis qu'un Kadabra se jetait sur lui. La confusion le dominait et seule l'idée qu'il n'était pas mort persistait. A cette vitesse, il aurait du se briser les os. Mais il n'avait pas le temps pour se genre de questionnement, il était toujours en vie et le combat allait faire rage. De plus il devait retrouver Hrafn.

Mais c'est lorsqu'il essaya de bouger que le garçon comprit, ses mouvements étaient lents, comme s'il était attaché. De longs fils gluants l’incapacitant totalement, il n'arrivait à se détacher du matelas de toile dans lequel il était profondément enfoncé. Déchaîné, le jeune homme forçait autant qu'il le pouvait pour se dégager, la toile s'arrachant par endroit, se décollant de son bras droit dans un bruit de succion étrange.

Il reprenait doucement ses esprits et la pleine possession de ses moyens tandis qu'il se dégageait lentement, bien trop lentement à son goût. Ce n'est que lorsqu'il sentit qu'on lui tirait le bras, qu'Ivar remarqua la présence de la jeune fille qui l'aidait à sortir de la toile du Dardargnan. Ivar ne la connaissait pas et ne l'avait même jamais aperçu. Pourtant il accueillit l'aide avec soulagement et grâce à leurs efforts communs, il réussit à sortir de la toile après un long moment.
Il se redressa prestement, regardant autour de lui à la recherche de son pokémon. Mais tout ce qu'il voyait, c'était les hommes qui les encerclaient lui et la jeune femme. Dans le feu de l'action, il ne fit pas cas des oreilles extravagantes de l'inconnu, se plaçant instinctivement dos à elle.

"Que s'est-il passé ? Ou est mon Pokémon ? demanda le garçon, faisant attention à ce que la panique qui le submergeait ne se sente pas dans sa voix. C'est toi qui m'a sauvé ?"

Il observait les gars d'Anima qui les entouraient et nota la présence du Démolosse et du Dardargnan près de la jeune fille. Un Nosferalto volait au-dessus d'eux, tandis qu'un nuage sombre se dissipait. Ses doigts effleurèrent la pokéball de Feather, toujours à sa ceinture. Soit ils se rendaient, soit ils se battaient jusqu'à la fin. Mais ils étaient en sous-nombre.
Pourtant, avec le sauvetage de Mutsumi, le jeune garçon avait l'espoir que d'autres dresseurs viennent les aider.

"Je te remercierai quand nous nous serons sorti de ce pétrin. Tu as un plan ? ajouta-t-il à l'adresse de sa coéquipière, ne lâchant pas leurs adversaires des yeux."

Bien qu'il ne sût si c'était une bonne idée, il libéra Feather de sa prison rouge et blanche.

____________________________________________________________________________________

Le Roucarnage était seul, devant le centre pokémon, couché sur le ventre. Il essaya de faire bouger son aile endolorie et gelée mais n'y arriva pas. La dernière fois qu'il était conscient, l'homme-qui-est-son-ami tombait devant lui alors qu'il avait été projeté en avant. L'attaque-qui-gèle-les-plumes l'avait empêché de voler à son secours, contrairement à d'habitude. Ils avaient souvent travaillé ce genre de rattrapage et cette fois-ci, sans qu'il ne comprit pourquoi, ils avaient échoué. Ce n'était pas la faute de son ami-du-cœur, ni la sienne d'ailleurs. De nombreuses attaques ne leurs avaient pas touché les plumes, Ivar n'avait peut-être pas d'ailes mais il savait observer comme lui et faisait preuve d'un aplomb formidable dans les airs, pour un non-ailé.
Seulement l'attaque était arrivée dans leur angle mort alors qu'ils étaient en train d'esquiver un trait de feu qui fait roussir les plumes. Hrafn espérait qu'il n'était rien arrivé à son Maître et tenta de se redresser à l'aide de ses serres. Alors qu'il tombait, il avait percuté un pokémon et s'était retrouvé ici, devant le bâtiments des gentilles humaines. Les seules personnes qu'il autorisait à le toucher, excepté son ami-de-cœur, l'homme cramponné au sol et la fille blonde comme son dresseur.
Mais il était là, seul. Il regarda autour de lui et il ne vit nulle trace de son humain. Et s'il lui était arrivé quelque chose ? Ils allaient vite et s'ils s'écrasaient ils avaient des chances de tomber dans le sommeil qui dure à jamais. Soudainement, le contact chaud de la main d'Ivar sur sa collerette de plumes lui manqua. Hrafn essaya de battre des ailes pour s'envoler mais n'y parvint pas. L'attaque gelée avait rendue son aile inutilisable et surement abîmé ses belles plumes. Il devait rejoindre son ami mais n'y arrivait pas. Il s'effondra au sol quand sa patte le lâcha, il avait été plus touché qu'il ne le pensait.

Son dresseur lui avait apprit qu'il devait faire une chose à la fois. Ainsi, il s'appuya d'abord sur sa serre droite, puis la gauche, se relevant une nouvelle fois et se tordit le cou pour regarder son aile. A la vision de son plumage gelé, la douleur du froid mordant le saisit de nouveau et il lâcha un roucoulement attristé. Il n'aimait pas être séparé de son ami-de-coeur et d'envolée, surtout quand le monde s'effondrait autour d'eux. Un bruit attira pourtant son attention et la porte du bâtiment rouge et blanc s'ouvrit.

"Oh mon pauvre chéri ! Que t'est-il arrivé ?"

Une jeune humaine en sortit en courant et baragouina quelque chose que le Roucarnage ne saisit pas. Il ne parlait pas le langage compliqué des humains et préférait communiquer avec ses ailes. Elle portait l'uniforme des humains qui font les soins, ainsi Hrafn la laissa le toucher. Il souffrait alors qu'elle manipulait son aile blessée, pourtant il ne lui envoya pas de coups de bec, il ne pensait qu'à une chose, rejoindre son camarade d'envolée.
Quelques minutes passèrent, qui semblèrent être une éternité pour l'oiseau et finalement, il déplia brusquement son aile gauche. Il ne sentait plus la douleur et roucoula de plaisir avant de s'envoler. Qu'est-ce qu'il aimait voler ! Depuis peu, il le faisait avec son maître et même s'il pesait parfois lourd sur son dos, il aimait ces moments. S'il voulait continuer à les vivre, il fallait qu'il le retrouve.
Il sentit le regard de la jeune humaine le fixer, tandis qu'il prenait de l'altitude en poussant un de ses cris strident. Et oui, il était gracieux et son plumage brillait. Sa grâce n'avait rien à voir avec ces rustauds de terrestres ! C'est donc avec un sentiment de fierté qu'il s'éleva au-dessus des bâtiments. Il était bien mieux dans les airs et regrettait de devoir se poser parfois. Ici, entre les courants, il pouvait laisser libre court à son agilité et son regard perçant lui permettait de voir à des kilomètres de distance. Quand il avait perdu son dresseur, ils se battaient ensemble non loin du grand bâtiment qu'il appelait "laboratoire". Il ne tarda pas à le repérer avec facilité et il battit de ses grandes ailes pour rejoindre son ami-de-cœur.

____________________________________________________________________________________

Alors qu'il réfléchissait à un plan, Anima se rapprochait d'eux. Les hommes leurs avaient ordonnés de se rendre sans résistance et voulaient les attacher. Pour autant, Ivar ne comptait pas se laisser faire et espérait gagner du temps à l'aide de son Furaiglon.

Le petit oisillon, plein de courage venait de se jeter sur le Nosferalto avec une attaque Cru-Aile, mais fut renvoyé rapidement à Ivar d'un mouvement d'aile. Décidément, il ne faisait que prendre des raclées celui-là.
Le jeune dresseur se jeta en avant pour rattraper le petit oisillon avant qu'il ne percute le sol et s'érafla les coudes sur le goudron. Deux membres d'Anima en profitèrent alors pour se jeter sur lui et tenter de le maîtriser. C'était sans compter sur l'entraînement de boxe du blond qui en fit tomber un d'une balayette et envoya un coup de boule à l'autre.

Le premier se relevait prestement tandis que le second tenait son nez et parlait d'une voix altérée.

"Putain, il va arrêter de nous les briser celui-là ! Rends-toi sans faire d'histoire, tu vois bien que nous sommes trop nombreux pour vous, avec ou sans pokémon."

Ivar ne lui répondit pas, regardant du coin de l’œil les deux autres hommes qui approchaient de lui sur les côtés. C'est à ce moment là qu'un cri strident qu'il connaissait bien retentit, quelque part dans le ciel derrière lui. Hrafn allait bien et était en train de le rejoindre ! Espérant que les membres d'Anima ne l'avait pas remarqué, le jeune homme recula de quelques pas.

"Une bonne purédpois ne ferait pas de mal !"

Il avait essayé de parler à Mutsumi, ne sachant pas dans quelle position elle se trouvait actuellement, trop concentré lui-même sur les sbires qui lui faisaient face, bien déterminé à faire voler tout ce petit monde d'un Cyclone bien placé.
Hrafn n'était plus qu'à un piqué d'eux.



©️ Nephilith pour EPICODE.


Modération:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 1:23
Tandis que la jeune femme essaya de tirer l'homme de la toile gluante qui venait de tomber du ciel, elle remarqua tous les sbires qui semblaient être déterminés a les attraper et les attacher. Heureusement pour elle, il ne manquait pas de répondant pour un homme qui aurait du subir d’atroce souffrance en temps normal. Elle était tout de même assez soulagée d'avoir pu le sauver, bien qu'elle ne comprenait vraiment pas ou était passé son pokémon. Lorsqu'il la remercia, elle lui répondit de manière concise.

« Ce n'est rien, je passais dans le coin et j'ai eu un mauvais pressentiment. »

Elle n'était pas vraiment d'humeur a de longue discussion cette fois, elle était plutôt stressé par ses alentours. Bon, elle avait son Milo à ses côtés maiiiis... Il ne pourrait pas gagner contre tous ses dresseurs elle le savait. Bien qu'il était énergique, il n'était pas sans limite. Il repoussa les quelques membre d'anima qui voulait attacher Mutsumi. Heureusement. Quant a l'homme qui était avec elle, il avait essayé de faire une percée pour vaincre l'un des nosferaltos en vain. Cependant, le fait qu'il sache se défendre par lui-même rassura la jeune blonde. Une fois revenu a côté d'elle, elle lui murmura a son intention :

« Le plan est simple. On va forcer un passage vers l'extérieur. Sur ma droite. Il y a un peu moins de sbire. Mais avant ça, on va distraire leur pokémons.  »

Elle se sépara un peu du jeune homme qui était auparavant collé dos a dos. Enfin presque, elle avait toujours le cocon de Kan qu'elle avait improvisé en un chouette sac a dos. Elle allait devoir le sacrifié. Une fois qu'elle fit quelque pas en avant, puis elle attrapa le cocon sac a dos, dégrafa le haut du sac qui s'ouvrit pour révéler de la nourriture pokémon qui sentait rudement bon. A tel point que même son démollosse fut interpellé par l'odeur. Il y en avait beaucoup... mélange de croquette et de baies parfaitement naturelle... Elle soupira puis elle jeta le contenu an l'air dans la direction opposé de leur destination. Cela avait pour effet de déconcentrer suffisamment de temps les pokémons de la team Anima afin qu'il puisse se frayer un chemin efficacement et sans encombre. Mais cela n'est pas tout. Mutsumi ordonna a Kan de lancer une sécrétion suivi de pics toxics derrière eux tandis que Milo déchaîna un torrent de flame devant eux pour chasser les quelques peureux qui seraient là par hasard. Il lança ensuite une purepoid afin de cacher leur présence. Mutsumi attrapa le bras d'Ivar et l’entraîna à sa suite afin de se sortir de cette situation.

[HJ : Mutsumi après avoir aidé Ivar, sacrifie son sac a dos cocon qui contient de la nourriture. Elle le lance dans la direction opposé de là ou il vont aller afin de distraire les pokémons. Le mélange dégage un doux parfum et il est composé d'un mélange de croquette et de baies fraîches. Ensuite, Kan le Dardargnan lance une sécrétion au niveau du sol suivi de pics toxique qui adhèrent parfaitement à la toile.  Milo lance un feu d'enfer suivi d'une puredpoid pour les dissimuler. Mutsumi attrape ensuite le bras d'Ivar (Déso Artemis) pour l’entraîner avec elle dans le chemin qui devrait être dégagé.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 501
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 22:03


Quand Akane se retrouva en pleins milieu du groupe, elle sut que la marche arrière n’était plus permise. Tout se déroula très vite. Le Roucarnage fonça toujours plus vite. Un sbire eu néanmoins le temps de rappliquer, envoyant son Dimoret au front. Il lui fallut un seul Laser Glace pour geler l’aile de l’oiseau. Déstabilisé, son dresseur chuta. Heureusement pour lui, sa chute fut amorcée par une toile géante. Ainsi, au lieu de téléporter le dresseur du Roucarnage, Mitochondrie téléporta l’oiseau avec. Elle revint instantanément vers la jeune femme.

Soudain, de la brume envahit l’endroit. Elle fut rapidement dissipée mais Akane fut surprise de voir le chef venir à sa rencontre. La rouquine ne savait pas du tout comment réagir. Pourtant, elle s’y attendait. Son tic lui reprit et elle se mit à tortiller une mèche de cheveux autours de son doigt. Tentant de faire bonne impression, elle afficha un sourire. Un sourire crispé.

- Bon-Bonjour ! Je m’appelle Akane.

Elle déglutit, peu convaincue par elle-même. La jeune femme regarda sa Kadabra, peu rassurée. Mitochondrie hocha la tête pour inciter sa dresseuse à continuer de parler.

- Je suis ici pour vous aider. Je veux vraiment me rendre utile.

Que dire de plus ? Elle n’était pas vraiment douée pour la conversation. Quoi que l’homme ne semblât pas apte à papoter autours d’un café. Malgré une montée fulgurante d’angoisse, la jeune femme tenta de garder son calme. Après tout, elle voyait en Anima un nouvel espoir, un vent de changement. Alors si sa contribution pouvait apporter quoi que ce soit dans la rébellion...

- Je vous présente Mitochondrie, ma Kadabra.

L’intéressée s’avança devant sa dresseuse et se pencha de manière à saluer l’homme. Akane jugea bon de montrer son Pokémon. Après tout, sans Mitochondrie elle n’aurait jamais pu aller aussi loin dans l’aventure. Le Pokémon Psy lui ayant sauvé la mise plusieurs fois.

- Elle peut vous téléporter à l’intérieur du bâtiment, si vous le voulez.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 14:38
C'était un affrontement qui allait tourner au massacre. Les jeunes n'avaient pas l'air de savoir travailler ensemble et les sbires étaient tellement plus nombreux. Le dresseur-sans-nom fit rentrer son pokémon dans sa pokéball et continua de s'approcher. Il n'était pas sur de pouvoir aider, mais avec un peu de chance, une personne plus âgé attirerait moins la méfiance que des enfants. Il aurait très bien pu être entrain de se balader sans même être au courant de ce qui se tramait.

Dress avait vu les différentes actions malgré les purédpois et autres attaques aveuglantes. Il y avait deux jeunes coincés en bas, et il ne pouvait pas bien voir si celui tombé de son Roucarnage allait bien. Sans compter cette jeune fille qui avait l'air de vouloir discuter avec les sbires. Elle voulait surement se ranger de leur côté. Il avait déjà vu plusieurs fois ce genre de chose mais ça avait jamais bien fini pour les jeunes en questions.
Il fallait donc les sauver tout les trois, mais il ne voyait pas trop comment faire seul et sans pokémon capable de se battre ou de voler. Détourner l'attention de tout les sbires en même temps était surement peine perdu. Et une fois qu'il les aurait aux trousse que fera t'il lui même ? Se rapprocher d'eux et faire semblant de s'allier n'était pas une option il risquait d'être démasqué ou fait prisonnier pour le plaisir des méchants. Non la diversion était vraiment la seule possibilité qu'il avait... S'approcher et dire bonjour aurait l'air minable mais qui reprocherait cela à un vieil hermite.

C'est à ce moment là que les deux jeunes attaquèrent à nouveaux. Plusieurs attaques furent lancés et Dress en profita pour se remettre à l'abri et attendre de voir. Avec un peu de chance, les deux dresseurs arriveraient à s'enfuir et il n'aurait pas besoin de s'en mêler. D'ailleurs, il n'avait pas besoin de s'en mêler tout court si on y réfléchissait bien. Mais bon, il ne pouvait pas laisser la team Anima dominer le continent et de toute façon, il avait besoin de voir le professeur. Quand à celle qui avait décidé de se ranger du côté ennemie, on ne pouvait la faire suivre les autres contre son gré donc autant l'oublier.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5843
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Oct - 23:27

Coup d'Etat d'Anima


Contexte

Dress > Comme précédemment, tu restes invisible aux yeux de tous et tu observes toujours la scène.

Akane > Le chef du groupe te regarde de haut en bas avant de réfléchir à ta proposition. Il appelle soudainement un de ses sbires (celui avec le Dimoret) et il te demande de le téléporter à l'intérieur. Il ne veut pas prendre le risque que tu le téléportes loin d'ici, il n'a pas vraiment de raison de te faire confiance. Alors que tu téléportes le sbire, le Roucarnage d'Ivar arrive et crée un Cyclone qui te fait reculer comme la plupart des sbires alentour. Malgré tout, tu vois soudainement la porte du laboratoire s'ouvrir grâce au sbire.

Mutsu + Ivar > Vos tentatives pour échapper aux sbires qui vous encerclent fonctionnent. Vous parvenez à sortir du cercle qu'ils avaient formé quand vous voyez soudainement Acacia à une fenêtre du laboratoire. Elle l'ouvre et elle vous fait signe de venir la rejoindre. Elle a vu ce que vous aviez fait et elle sait que vous êtes de son côté. Si vous décidez de rentrer, vous entendrez les portes s'ouvrir de l'intérieur à cause du sbire sinon vous pourrez les voir s'ouvrir de l'extérieur. Dans tous les cas, des sbires ayant résisté au Cyclone vont essayer de vous rattraper.


HRP : Toutes les actions se passent en même temps donc Ivar et Mutsu, vous ne savez pas ce que fait le Kadabra de Akane. Vous n'êtes donc pas au courant que la porte est ouverte tant que vous n'avez pas choisi de rentrer dans le labo ou non. De plus, vous n'êtes pas obligés de faire le même choix en ce qui concerne le fait de rentrer ou non dans le labo


Le prochain passage du MJ aura lieu le 11/10/17
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 923
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Oct - 17:14

Ivar Northway
Le coup d'Etat Anima


La confusion était totale, il courrait dans la purée de pois sombre, tiré par son alliée à travers celle-ci, suivant les étranges oreilles de la demoiselle. Il maintenait toujours fermement son Furaiglon sous son bras, il devait rapidement le sortir de la cohue. Un cri sur le dessus de sa tête lui confirma ce qu'il pensait, Hrafn l'avait bel et bien rejoint et était en pleine forme, prêt à en découdre à nouveau avec leurs opposants.
Ils ne tardèrent pas à franchir la brume noire, arrivant plus proche du laboratoire qu'ils ne l'étaient précédemment. Ivar dégagea son bras de l'étreinte de Mutsumi et fit volte-face alors que son pokémon se posait en face de lui, déposant Feather au sol, le petit oiseau étant toujours dans les vappes. D'un coup d’œil, il vérifia qu'il allait bien et lui offrit une tape amicale sur sa tête emplumée tandis que le rapace bombait le torse, fier d'avoir retrouvé son dresseur.

"Moi aussi, je suis content que tu sois entier mon beau."

Ils ne devaient pas traîner, même si le nuage semblait avoir perturbé les sbires, ils ne tarderaient pas à se lancer à leur poursuite. Le jeune dresseur tourna la tête en direction de sa nouvelle alliée, elle lui semblait compétente, ou du moins maligne. Puis après tout, elle lui avait sauvé la vie avec son Dardargnan, il pouvait lui faire confiance. Il entendait les cris des sbires d'Anima qui les cherchait dans le nuage et un autre son attira son attention. Une fenêtre du laboratoire s'ouvrait rapidement tandis que la tête du professeur Acacia apparaissait dans la nouvelle ouverture, leur faisant signe d'approcher.
Il n'eut pas le loisir d'approcher de la fenêtre, le nuage se dissipait et malheureusement, les sbires semblaient avoir retrouvé leurs traces et le jeune homme les entendait crier à grand renforts de "Par-ici ! Ils sont là !"

"Va aider le professeur ! J'essaye de retenir ceux-la autant que possible ! Cria-t-il à l'attention de Mutsu."

Le principal n'était pas sa survie mais le fait de protéger Acacia le plus longtemps possible, s'ils passaient par la fenêtre tout les deux, les sbires risquaient de les suivre et de pénétrer eux-aussi à l'intérieur du laboratoire. De plus, il serait complètement inutile à l'intérieur s'il devait y avoir combat, se doutant que les couloirs étaient trop étroits pour accueillir son pokémon ailé. Ivar était loin de se douter que les plans d'autres personnes étaient déjà en place et que les membres d'Anima commençaient déjà à pénétrer à l'intérieur de la place forte tant convoitée.

"Hrafn, Hâte !"

Il ne se ferait pas avoir une seconde fois par un laser glace mal placé. Son objectif n'était pas de vaincre ses opposants, seulement de les ralentir. Jetant un regard à Feather, il remarqua que le petit oiseau avait ouvert les yeux et essayait lui aussi de se relever sur ses serres. Malheureusement, il n'était pas en état de combattre et était loin d'égaler la puissance du Roucarnage.
Les ailes de celui-ci se mirent à briller, l'énergie de l'attaque se déployant sur lui pour le rendre plus rapide et plus agile tandis que les sbires émergeait de la brume étrange du Démolosse et lui faisait face. Ivar ne se faisait pas d'illusions, il serait bientôt attrapé, mais devait au moins leur faire gagner du temps.

D'autres cris attirèrent son regard à sa gauche tandis qu'il levait les sourcils, incrédule. Les sbires étaient en train de s'approcher de la porte du laboratoire ! Avaient-ils réussit à ouvrir celle-ci ? Il jura, si c'était le cas, il espérait que son alliée aux oreilles s'en sortirait à l'intérieur pour protéger le professeur. Puis les sbires en face de lui n'entreraient donc pas de suite dans le laboratoire, occupés par le Roucarnage du jeune dresseur et cela diviserait leurs forces. Les sbires approchaient et libéraient leurs pokémons tandis que Feather, ayant réussi à se mettre debout sur ses petites serres piaillait déraisonnablement, avec violence. Quel tempérament emporté...

"Bien Hrafn, il va falloir y aller à fond ! Lance Ouragan !"

L'intense vortex venteux se créait rapidement grâce aux puissants battements d'ailes du Roucarnage. Gagner du temps. Il lui fallait gagner du temps et espérer que de l'aide arrive.



©️ Nephilith pour EPICODE.


Modération ::
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 269
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Oct - 23:11
Pfiouh, ils étaient en vie ! En vie ! Et libre ! Totalement victime de son adrénaline, Mutsumi pensa deux fois plus que d'habitude et une idée l’obsédait a ce moment précis : Survivre et fuir. Mais qu'est-ce qu'elle y gagnerait au finale ? Elle devait se battre contre ces gens qui voulaient lui faire du mal, comme a tous les autres étrangers. Ca serait étonnant qu'ils veuillent les mettre en quarantaines juste pour les renvoyer chez eux. Partagée entre son envie de fuir mais également de vaincre, elle jeta un coup d'oeil a son coéquipier de fortune qui était à ses côtés. Il se sépara d'elle d'ailleurs, sur le moment, elle ne l'avait pas fait. D'habitude, elle serait devenue rouge pivoine avec un tel contact, bien que, elle était déjà sortie avec des garçons. Mais quand même ! C'était particulier d'attraper un inconnu de cette façon. Heureusement que la situation s'y prête a merveille. Mutsumi vit l'oiseau du dresseur qui avait disparu mystérieusement dans le ciel avant qu'il chute. Elle en fut soulagée, il avait donc un pokémon suffisamment puissant pour l'aider à tenir. Pas le temps de s'attendrir sur la scène touchante dont elle était témoin. Les jeunes entendirent une fenêtre s'ouvrir et le professeur Acacia en personne leur fit signe de la rejoindre à l'intérieur. L'esprit de Mutsumi s'arrêta un instant et elle se mit à réfléchir.

Rester à l'intérieur ? Vraiment ? Ce n'était pas un tout petit peu dangereux ? Avec tous ces gens qui voulaient justement entrer dans son laboratoire ? Mutsumi n'était pas formée à contenir une foule, elle s'estimait déjà chanceuse de s'en être sortie dans cette foule d'ennemis. Cependant, la parole d'Ivar qui lui ordonnait d'entrer à l'intérieur la fit réagir, de façon impulsive. Elle entra dans le laboratoire avec ses pokémons afin de tenir la position. Elle était totalement folle, elle n'avait aucune chance d'y arriver. Pourquoi est-ce qu'elle n'avait pas pris le numéro d'Alexandre ? Ou pourquoi Isara était si loin ?... Elle le savait que c'était une mauvaise idée de se séparer... Elle n'eut pas le temps de s’apitoyer sur son sort, elle avait à faire.

Elle aurait bien faire preuve de politesse envers le professeur, la seule chose qui l'en empêcha c'est ce sbire qui ouvrit les portes du laboratoire de l'intérieur. Le cerveau de Mutsumi ne fit qu'un tour et elle ordonna à son Dardargnan de lancer des pics toxics en direction du sbire et elle donna également l'odre de lancer sécrétion afin de créer une porte de fortune pour que cela ralentisse suffisamment les membres a l'extérieur. Et elle espérait que le sbire qui était devant elle serait également pris dans la toile. Elle prit la parole a l'intention du professeur Acacia :


« J'espère que vous avez vos pokémons en pleine forme. Il se peut qu'on ne puisse compter que sur nous-même dans cette état de panique. A moins que d'autres dresseurs viennent nous prêter main forte. »

C'était rare lorsque Mutsumi était négative, mais là, elle ne préférait ne pas se faire d'illusion. Aucuns de ses amis ne viendrait a l'heure actuellement, sans doute trop occupés a se battre de leur côtés. Enfin, elle espéra en tout cas. Son Dardargnan et son Démolosse attendait leur adversaire de pied ferme. Le but étant de repousser les adversaires en attendant de potentiels renforts.

[HJ : Mutsumi entre dans le laboratoire pour prêter main forte à Acacia. Lorsqu'elle voit le sbire ouvrir la porte, elle ordonne à son dardargnan de lancer pics toxique a niveau de la porte ouverte et elle lance également une sécrétion pour former un barrage au niveau de cette porte ouverte. Elle espére également que le sbire qui a ouvert la porte sera pris dans la toile, ce qui serait formidable pour ralentir ceux de dehors. ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 501
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 15:02


Le cœur d’Akane battait à du cent à l’heure. Se faire juger n’était pas vraiment quelque chose d’agréable. Cependant c’était une case obligatoire si elle voulait être acceptée. Le chef envoya un de ses sbires tester la fiabilité de la dresseuse. Elle n’en attendait pas plus. Mitochondrie s’exécuta et téléporta le sbire de l’autre côté de la porte, la rouquine restant dehors.

Une bourrasque balaya soudainement les sbires et Akane. Le Roucarnage, qui avait été téléporté un peu plus tôt, était revenu à la charge. Son dresseur répliquait, mettant des bâtons dans les roues d’Anima comme il pouvait. Quand le sbire eut enfin ouvert la porte du laboratoire, Akane s’empressa de rentrer à l’intérieur. Elle profita de se trouver en sécurité pour rassembler ses esprits.

Les sbires la devancèrent, probablement pressés de rejoindre le professeur Acacia. Akane préféra rester prudente quant à d’éventuelles surprises. Le professeur ne se laisserait probablement pas faire et en cas de combat Pokémon, la rouquine ne serait probablement pas d’une grande aide.

Le grabuge continuait dehors, le Roucarnage et son dresseur devaient sûrement continuer leur lutte acharnée. La jeune femme n’était pas dupe, on tentait de ralentir les sbires. Néanmoins, elle ne pouvait plus se permettre de se pointer dehors. Elle ne tenait pas spécialement à s’envoler dans les airs… Elle choisit donc de suivre les sbires. Pour le moment, elle préféra rester en retrait et observer la façon dont Anima s’y prenait. La dresseuse leur prêterait main forte si cela devient nécessaire.


Modération :
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5843
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 0:34

Coup d'Etat d'Anima


Contexte

Alors que Mutsumi est entrée dans le laboratoire, elle n'a plus aucune chance d'en sortir. En effet, impossible de ressortir par la fenêtre à cause des sbires qui poursuivent Ivar et impossible de passer par la porte car une vague de sbires d'Anima arrive. Le Dardargnan tente de bloquer la porte avec ses sécrétions mais le dresseur qui a été téléporté est celui avec le Dimoret et ce dernier n'a aucun mal à trancher les sécrétions avant de projeter un Vent Glace dans la direction de l'insecte. Voyant ses adversaires proches de pouvoir entrer dans son laboratoire, Acacia perd patience et décide de libérer son Jungko qu'elle fait aussitôt méga-évoluer.

Pour Anima, c'est une surprise. En effet, les sbires ne s'attendaient ni à ce qu'Acacia oppose autant de résistance ni à la Tempêteverte qui venait de les envoyer à l'extérieur. Toujours en colère et bien décidé à finalement tous les envoyer promener, Acacia sort en compagnie de son Pokemon. L'admin qui lui fait désormais face fait appel à son Chapignon et après avoir trifouillé dans sa poche, le Pokemon se met à hurler avant de changer de forme. Il s'agit là d'un Mega-Chapignon et sa couleur n'augure rien de bon. Alors que les deux Mega s'affrontent, le Chapignon prend l'avantage grâce à des attaques qui surprennent Acacia. En effet, le Chapignon utilise des attaques qu'il n'est pas censé connaître.

Alors que le Jungko est à terre et que le Chapignon utilise une attaque Explonuit pour terrasser son adversaire, des flammes surgissent entre les deux Pokemons, forçant le Chapignon à annuler son attaque e à reculer. Un Pyrax se dresse maintenant entre les deux Mega-Pokemons et vous voyez arriver un Florizarre sur lequel est assis un vieil homme. Certains pourront sûrement le reconnaître, il s'agit de Pépé Skill !


HRP : Le Mega-Chapignon est de types Plante et Ténèbres (Votre personnage n’est pas au courant de cette information).


Le prochain passage du MJ aura lieu le 18/10/17
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum :: Laboratoire Pokémon-
Sauter vers: