HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Anniversaire surprise [SOLO]
Anniversaire surprise [SOLO]
Jeu 27 Sep 2018 - 18:29
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Anniversaire surprise




Je venais tout juste d’arriver à Minami, ville que je n’avais pas fréquenté depuis un certain temps. J’avais reçu un message, quelques jours plus tôt, d’une certaine Justine que je connaissais plutôt bien. Nous avions eu l’occasion de nous croiser plusieurs fois depuis que nous nous étions rencontré à l’exploitation d’olives de Tom, où elle habitait avec sa mère, la gouvernante de la maison. Si les aventures que nous avions vécues alors - et celles qui suivirent aussi d’ailleurs – avaient été plutôt désastreuse, nous nous étions toujours bien entendus. Il fallait dire que Justine avait plutôt un faible pour le blondinet qui m’accompagnait souvent, et que ce dernier semblait toujours bien présent, malgré le fait qu’elle ait visiblement trouvé quelqu’un dans sa vie.

Son message concernait l’anniversaire surprise d’une autre jeune femme, Léa, la nièce de Tom, que nous avions aussi rencontrée là-bas. Elle m’y conviait, bien sûr, et souhaitait également savoir si j’avais des nouvelles d’Ivar, qui, lui, ne semblait pas avoir répondu à sa proposition. Comme moi, Ivar était quelqu’un de très occupé et de très appliqué et, si j’avais tout de même réussit à me hisser jusqu’à la fin de la ligue, ce n’était pas encore le cas de l’ornithologue qui devait encore être quelque part en train de s’entrainer ou de s’attirer des ennuis. Toujours était-il que, pour ma part, je n’avais pas grand-chose d’autre à faire que d’attendre près de Nox Illum, et qu’une petite virée entre amis me ferait le plus grand bien. Je m’attelais donc, pour la suite de la journée, à trouver un cadeau pour la jeune femme. Mes yeux s’attardèrent sur une boutique de souvenirs d’Hoenn, et, bien que le prix fût surement bien plus élevé qu’il n’aurait dû l’être, je finissais par dégotter un bracelet dans lequel étaient taillés d’étranges symboles que l’on pouvait retrouver dans les grottes des légendaires Regirock, Registeel et Regis. Satisfait de ma trouvaille, je retournais me préparer pour le lendemain.

L’anniversaire devait se faire en petit comité. Nous devions être au total environ une demi-douzaine, et je ne connaissais finalement que l’organisatrice et la principale concernée par la journée de fête. Le programme était plutôt simple. Cinéma le matin, restaurant à midi, plages et activités l’après-midi et petite soirée pour finir la journée. Les invités devaient arriver une trentaine de minutes à l’avance pour faire une surprise à Léa, puis la journée devait s’enchainer tout aussi simplement. Légèrement en retard, mais toujours en avance sur la starlette du jour, je me présentais dans l’appartement des deux jeunes femmes, loué pour l’occasion. Je fus accueilli par une Justine souriante, qui, après une étreinte, m’apostropha pour mon léger retard.

« Alex, je t’avais dit de ne pas être en retard ! » Fit-elle semblant de me gronder.

« Ouai, ouai… » Dis-je, amusé, en me grattant l’arrière du crâne.

« Bon, que je te présente : Arnaud, Céline, Lara et Lucille. » Dit-elle, en me désignant chacune des personnes déjà présentes qui me saluaient au fur et à mesure. « Ils voyagent souvent avec Léa et moi, et on se connait presque par cœurs maintenant. » Fit-elle joyeusement.

Chacun des protagonistes devait avoir aux environs du même âge que moi, mais le petit groupe semblait légèrement plus soudé. J’eu alors la désagréable impression de ne pas vraiment être aussi proche de la jeune femme qu’ils ne l’étaient, et je regrettais vraiment la présence d’Ivar qui nous aurait permis d’être à deux dans la situation. De toute façon, je n’allais pas vraiment rebrousser chemin maintenant. Ledit Arnaud me lançait un regard méfiant, mais les autres jeunes femmes avaient l’air plutôt sympathique de prime abord. Soucieuse de ne pas faire trop attendre les autres, Justine nous annonça la suite des évènements. Nous allions donc retrouver Léa dans un café avant de l’emmener au cinéma, puis une table dans un des restaurants chics de Minami avait été réservée.

Nous nous mîmes alors en route, alors que Justine prenait des nouvelles de mon périple et de celui d’Ivar. Arnaud, lui, semblait plutôt mécontant de mon arrivée, qui l’arrachait sans doute de seul représentant de la population masculine à cet anniversaire, et restait silencieux. Justine, bien trop enthousiaste, ne remarqua pas sa mine renfrognée, et, arrivée devant notre lieu de rendez-vous, elle m’intima de me cacher derrière les autres pour voir la réaction de Léa lorsqu’elle me verrait débarquer. La brunette attendait patiemment à la table du bar, et offrit un grand sourire à ses amis lorsqu’elle les vit entrer. Elle devait légèrement s’attendre à cette surprise, et Justine m’intima discrètement de rester encore en dehors du café pour le moment. Je pouvais entendre leur conversation, et je l’observais donc saluer chaleureusement chacune de ses amies avant de déposer un baiser sur les lèvres d’Arnaud. Oh… D’un seul coup, tout s’éclairait, et je comprenais mieux l’animosité du jeune homme. La situation m’arracha un léger sourire, et, finalement, m’amusait beaucoup. Une fois qu’ils se furent tous salué, Justine commença alors son discours.

« Je savais que tu t’y attendais un peu, mais, ça, au moins, je suis sûr que tu ne t’y attendais pas ! »

Elle me fit alors signe, et j’entrer dans le café en offrant un léger sourire à Léa. Cette dernière, me voyant arriver, fit alors de grands yeux ronds en m’observant, puis bredouilla.

« A-Alex ?! » Lança-t-elle, avant de pousser un cri de joie et de sauter à mon cou. L’étreignant légèrement sous le regard noir de son petit ami, nous desserrâmes notre étreinte, et elle poursuivit. « Qu’est-ce que tu fais ici ? »

« Et bah… Justine m’a dit que tu fêtais ton anniversaire, du coup… j’ai fait le déplacement ! » Dis-je, accompagnant mes propos d’un clin d’œil.

La jeune femme recula alors pour se poster près de son petit ami, qui me dévisageait toujours d’un œil mauvais, avant de lui prendre la main.

« Alex, je te présente Arnaud, on s’est rencontrés peu après l’épisode de la fête sur le bateau… J’imagine que tu t’en souviens. Arnaud, je te présente Alex, un…- » La jeune femme n’eut pas le temps de finir sa phrase que son petit ami l’interrompait.

« Je sais qui c’est, et Justine nous l’a déjà présenté. » Fit-il d’un ton cassant.

Voyant la mine surprise et déconfite de Léa, je choisis alors de ne pas insister. Si le jeune homme était tendu, c’était amplement à cause de ma présence, et le taquiner – même si j’en brûlais d’envie – n’aurait fait que risquer de gâcher la journée d’anniversaire de mon amie. Justine, qui avait bien compris le problème, enchaina rapidement sur un autre sujet, prétextant de notre potentiel retard pour la séance à venir. Nous partîmes alors en direction du cinéma, enchainant donc un film d’action plutôt classique parlant d’un jeune garçon ayant vaincu une organisation criminelle à l’aide de ses compagnons. Je m’arrangeais pour me placer plutôt loin de Léa, suffisamment discrètement pour ne pas vexer la jeune femme. Je me retrouvais donc entouré de Lara et Justine, papotant tranquillement avec les jeunes femmes avant que la projection ne commence.

Le film avait bien duré deux heures. Loin d’être mauvais, il n’était pas non plus un chef d’œuvre d’originalité, et certaines scènes un peu cliché nous avaient même arraché de longs fou-rires. La faim commençait alors à se faire sentir et nous décidâmes de nous rendre au restaurant. Gardant les mêmes voisines, le dîner fut particulièrement sympathique. En raison de la nature de l’évènement, le restaurant avait même prévu de nous offrir des glaces « maisons » à la fin du repas, qui furent, il fallait bien l’avouer, particulièrement délicieuses. Repue, Justine décida d’octroyer au groupe l’occasion d’effectuer une petite sieste digestive sur la plage des secrets, afin de profiter du beau soleil qui pointait enfin le bout de son nez.

Allongés sur la plage, nous échangeâmes alors histoires diverses et plaisanteries. Arnaud lui-même commença à se dérider et à se détendre, ne voyant plus ma présence comme une menace. Nous fîmes alors quelques jeux qui opposèrent la gente masculine à la gente féminine, et nous laissâmes galamment la victoire aux demoiselles, pour ne pas avouer que nous avions souvent totalement perdu à la régulière. Appaisé, le jeune homme était très sympathique, et toute tension semblait avoir disparue. Après une baignade collective d’où je sortais le premier – il fallait avouer que l’eau n’était toujours pas mon élément – je fus rejoint par Lara qui s’installa à côté de moi. Après quelques secondes de silence, elle prit la parole.

« C’est vrai ce que disent les filles ? Je veux dire, surtout ce qu’il s’est passé sur le bateau ? » Me demanda-t-elle, curieuse.

« C’est-à-dire sur le bateau ? » Lui demandais-je.

« Tu sais bien. Que vous auriez, avec… Ivar ? C’est ça ? » Je hochais la tête pour la laisser continuer. « Donc que vous auriez tenu tête à des criminels qui avaient pris d’assaut le bateau pour voler des pokémons. » Sa remarque fit naitre un léger sourire sur mon visage.

« Et bien… Qui sait ? » Lui répondis-je, assez amusé. Ma réponse fit éclater de rire la jeune femme qui remit une mèche rebelle derrière son oreille, avant de plonger son regard dans le mien.

« Je peux te poser une question plus personnelle ? » Me dit-elle alors.

« Euh… Oui vas-y. » Répondis-je.

« Est-ce que tu es célibataire ? » Me demanda-t-elle avec un léger sourire. Sa question plutôt directe me surprit, et il n’était pas difficile de deviner le reste de sa phrase.

« Hum… Disons que je ne suis pas… Enfin… que je ne suis pas vraiment libre. » Répondis-je, hésitant un peu dans la forme de ma réponse, tâchant de rapidement évacuer le sujet.

« … Dommage… » Répondit-elle avec un petit sourire en coin.

Le reste de la troupe nous rejoignit alors, et sa remarque fut rapidement éludée. Après avoir passé la fin de l’après-midi à la plage, et observé un magnifique couché de soleil, nous décidâmes de retourner à l’appartement avant qu’il ne fasse totalement nuit. Nous nous installâmes sur la terrasse, profitant des douces températures de la mi-saison, pour continuer la soirée. Passant après les autres, j’offris finalement le bracelet acheté la veille à la jeune femme. La légère originalité du cadeau sembla la toucher, puis le cours de la soirée reprit tranquillement. Arrivé à une heure tardive, légèrement éméché, je choisis finalement de retourner dans l’appartement provisoire que je louais à Nox Illum. Le trajet était grandement facilité par la présence de la Kaorine dans mon équipe, et ne présentait donc pas la moindre forme de risque. La soirée commençait à diminuer en intensité, et les bâillements qui annonçaient sa fin étaient devenus bien plus fréquents. Je saluais donc chaleureusement les deux jeunes femmes, puis leur petit groupe d’ami, avant de m’éloigner doucement de l’appartement qu’elles avaient loué pour l’occasion. Après quelques mètres, je fis sortir ma Kaorine de sa pokéball et me téléportait en sa compagnie dans mon chez-moi temporaire, m’écroulant dans mon lit pour m’endormir aussitôt.



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Anniversaire surprise [SOLO] G7bq
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: MHYONE :: Minami-
Sauter vers: