:: Mhyone :: Minami :: Plage des secrets Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mer, cet espace de rigueur et de liberté. (PV Keiko)

avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 57
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 13:59
Seyõ venait de descendre du navire qui l'avait emmené jusqu'ici à Minami dans la région de Mhyone. Un ciel bleu surplombait la ville suivit d'un léger vent caressant sa chevelure. En descendant du bateau il pouvait ressentir la joie des gens présent, certains danser tandis que d'autres jouaient de la musique. Nashi marchait a côté de Seyõ, il semblait de si bonnes humeur ce qui était étonnant, surtout après ce long voyage. Il traversa la ville et s'arrêta dans un petit bar. Il commanda une petite gamelle de nourriture pokémon pour son fidèle ami Nashi et pour lui il demanda un verre de jus d'orange. C'était le matin et le soleil était déjà levé depuis un petit moment. Il sortit un livre pokémon de son sac et commença sa lecture. Une heure passa avant qu'ils se remirent en marche. Une petite visite de la ville s'improvisa, il y avait beaucoup de touristes qui venaient surement des autres régions pokémons, ceux-ci s'amusaient librement. Cette ville était vraiment magnifique, il faut dire que Seyõ n'avait pas l'habitude de voir ce genre de villes. Il n'avait jamais quitté sa région natale dont le climat était bien différent de Mhyone.

Seyõ s'acheta quelques petites babioles en souvenir, il continua sa visite avant de tomber sur un petit chemin sableux. Il y avait un panneau a côté de celui-ci sur lequel il était écrit :

"Direction de la plage des secrets"

Nashi comprit ce qu'il était écrit et s’enthousiasma, afin de faire plaisir a son ami Seyõ accepta de se rendre sur la plage. Ils prirent donc la direction de celle-ci, le chemin était très sableux et entouré d'une longue rangée d'arbres "tropicaux". Le jeune homme manqua de trébucher a cause d'un caillou qui sortait du sol. M'enfin ce n'était rien. Seyõ et Nashi arrivèrent donc sur cette fameuse plage. Les deux amis ne l'avaient pas remarqué mais en allant sur cette plage ils étaient descendu plus bas que le niveau de la ville. De grandes falaises la surplombait. Dans celles-ci nous pouvions apercevoir quelques cavités que la mer avait surement façonnée de ses propres "mains". Seyõ s'approcha de la mer. Prêt de celle-ci ce n'était pas du sable a part entière. Il y avait aussi quelques cailloux qui s'y mêlaient. Nashi se rua dans l'eau. Il nageait, sautait, plongeait et ce tout en restant assez proche du bord afin de ne pas se faire enlacer par les courants dévastateurs de cette force naturelle. Le jeune homme était content de voir son meilleur ami s'amuser de la sorte.

Après une petite quinzaine de minutes passée dans l'eau, Nashi sorta. Les deux amis marchèrent donc le long de la plage. Le vent se faisait légèrement plus fort au fur et à mesure qu'ils s'éloignaient de la ville. Arriver a l'extrémité droite de la plage Nashi sauta sur Seyõ, il semblait si heureux... Le Mustébouée voulait jouait, il lança alors du sable sur Seyõ qui répliqua sans attendre après quoi ils restèrent une heure a contempler la mer. Cette eau si bleue, a la limite de la transparence. Elle lui rappelait l'eau de Jolisberge. Cette eau, un espace de liberté quasiment sans limites. Les deux amis se remirent en route vers le petit sentier qui les avait conduit jusqu'ici afin de rejoindre la ville. Mais en route quelques chose d'imprévu arriva...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 114
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 8:56
Keiko, le regard braqué sur son téléphone, essayait tant bien que mal d'ignorer la masse oppressante d'êtres humains qui l'entourait. Sa capuche rabattue sur son crâne, ses lèvres serrées et ses prunelles distantes indiquaient à tous les passants : "Fichez moi la paix". Installée à une table d'un bar, protégée du soleil brûlant par un large parasol, la jeune fille pestait intérieurement. Elle s'était vraiment complètement perdue. Elle n'avait jamais voulu aller à Minami ! Par quelle affreux hasard s'était-elle retrouvée là ? Quelques jours seulement auparavant, la demoiselle arrivait à Mhyone, espérant y prendre un nouveau départ et oublier les difficultés qu'elle avait traversé jusqu'à présent. Elle était soulagée d'être seule, de pouvoir voyager par ses propres moyens, mais elle n'avait pas envisagé que son mauvais sens de l'orientation pourrait lui rendre la vie si difficile. Et comme elle refusait l'aide de qui que ce soit... Elle s'était retrouvée là, dans cette ville fourmillante de monde et où régnait une atmosphère électrique qui dérangeait Keiko au plus haut point.

Et voilà que son téléphone dysfonctionnait. Elle ne parvenait plus à activer le mode de localisation par satellite, si bien que sa carte interactive n'indiquait plus sa position. Quelle plaie ! Elle fut un instant tentée de jeter l'appareil par terre, de frustration et de colère, mais se retint. Ce machin avait tout de même coûté une certaine somme, et elle ne roulait pas sur l'or. Comment allait-elle gagner sa vie, ici à Mhyone ? C'était bien le cadet de ses soucis. Elle trouverait bien des petits boulots à faire. Après tout, elle s'en était bien sortie à Sinnoh, pourquoi serait-ce différent ici ? Et puis, si elle avait choisit de quitter sa région natale, ce n'était pas pour faire la même chose dans un nouvel endroit. L'important pour elle à l'heure actuelle était de découvrir le potentiel des Pokémons. Elle les avait côtoyé durant son enfance à la campagne, avait appris à les aimer, à les comprendre, puis avait été séparé d'eux lors de son adolescence en ville. Mais il y avait quelque chose dans ses gènes, dans son être tout entier, qui demandait ce retour à la nature. Elle n'était pas une citadine, elle n'était pas faite pour ça.

Bones, qui comme toujours était indifférent face à tout ce qu'il se passait, flottait à côté d'elle, chargé d'effrayer les possibles personnes qui auraient pu avoir envie de parler à Keiko. Il faisait très bien son travail, son unique œil rouge percent rivé droit sur les passants. Personne n'osait s'arrêter, c'était parfait. La jeune fille n'avait cependant pas l'intention de rester à ce bar pendant des heures. Puisque le GPS de son téléphone refusait de fonctionner, elle allait trouver son chemin sans. Ce fut dans cette perspective pleine de détermination que Keiko se leva et se dirigea d'un pas sévère dans une direction choisi au hasard. Quelques dizaines de minutes de marche plus tard, elle était sur la plage, sans comprendre comment elle était arrivée là. Elle soupira de nouveau, mais ne fit pas demi tour. Au moins, ici elle était plutôt tranquille. Cette plage-ci n'était visiblement pas celle fréquentait par les touristes, elle semblait un peu à l'écart, mais tout aussi joli cependant. Les cris de Goélises et le murmure des vagues étaient les seuls à interrompre ce silence si apaisant qui régnait.

La demoiselle était surprise, elle ne s'était pas attendue à ce calme soudain. Elle marcha le long de la rive, Bones toujours à ses côtés, le regard perdu dans le vide. Qu'allait-elle pouvoir faire à présent ? Elle n'avait pas de destination précise, pas vraiment d'objectif fixe non plus. Soudain, Keiko réalisait à quel point son périple à Mhyone était vide de sens. Ce genre de considération ne l'arrêtait pas, généralement, mais là, dans le silence de l'endroit, elle se sentait très seule. Elle secoua la tête, rejetant la peine et le désarroi qu'elle ressentait, emmurant son âme, comme elle savait le faire, dans une carapace de froideur. Elle leva les yeux, et remarqua qu'une silhouette marchait dans sa direction - ou plutôt en direction de la ville - non loin de là. Un garçon apparemment. Evidemment, pile au moment où elle doutait d'elle-même, parfait... D'un mouvement, elle rabattit sa capuche, et s'apprêtait à faire demi-tour pour éviter de croiser le regard de la personne qui avançait, lorsqu'un bruit étrange l'interrompit.

La jeune fille regarda autour d'elle, et constata qu'une horde d'Ecrapince visiblement très mécontent l'encerclait, claquant des pinces avec colère. Elle se tendit et, plissant les yeux, elle lâcha au garçon :

- Vous devriez garder vos distances.

Elle fit signe à Bones de s'avancer. Le Skelenox, sans un bruit, se plaça aux côtés de sa dresseuse, et lança une Ombre Nocturne sur le premier Ecrapince, qui semblait vouloir passer à l'attaque. L'assaut envoya bouler l'écrevisse, mais les autres étaient prêtes à se battre. Keiko serra les dents. Seule, elle allait avoir du mal à s'en sortir. Pourtant, il était hors de question pour elle de demander de l'aide à l'inconnu. Elle avait sa fierté, par Arceus !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Minami :: Plage des secrets-
Sauter vers: