:: Ile Mirabèce :: Médéa :: QG de la Rune Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion d'urgence de la Rune [Event]

avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Ven 4 Jan 2019 - 9:05
Maître du Jeu

Réunion d'urgence !


Contexte

Depuis la manifestation des Zygardes, un nombre non négligeable de soutiens ont fait surface pour aider le groupe d’activistes écologistes. Ce fait met en évidence la jeunesse de l’archipel et de son gouvernement, mais aussi une réelle scission entre les citoyens. La limite entre gentils et méchants (si tant est qu’elle ait un jour existé) s’obscurcit de plus en plus. Leurs membres n’œuvrent plus dans l’ombre ni sous couvert de masques, et les extrémistes restants dans leurs rangs sont rapidement renvoyés ce qui permet à l’organisation de redorer son blason.

Peu à peu, le groupe désormais dirigé officiellement par Ghislain Taupier, prend de l’ampleur à Mhyone. Le gouvernement, directement impliqué par l’un de ses maires, se voit alors rapidement contraint d’envisager des réformes en adéquation avec la volonté des écologistes. Bien plus calme et réfléchi, le groupe a tôt fait de presque totalement effacer ses activités violentes des mémoires, et son image de marque se hisse presque au niveau de celle d’Olympe. Les deux fondations dont les liens restent toujours flous aux yeux de la population deviennent alors rivales, s’opposant désormais officiellement dans une lutte bien plus politisée. L’avancée scientifique des uns se confronte à la volonté de préservation de l’archipel des autres. Si le coup d’état de Mathis était une épreuve de force, cette lutte entre les deux partis est une affaire de persévérance.

Elitiste, et voyant que le conseil du gouvernement est fragilisé, Walter Amcottes, le compte de Dulem et maire de Meridian profite de la rivalité pour proposer une vision plus autocratique du fonctionnement de l’archipel. Une vision dans laquelle la puissance et la grandeur des dresseurs Mhyoniens serait mise en avant, avec l’espoir de voir reluire la région dans le monde entier. Implacable, il sait que ce changement peut se faire aux dépends des dresseurs moins puissants ou moins intéressés, mais le juge suffisamment nécessaire pour ne pas s’en inquiéter.

Au vu du discours alarmant de Walter Amcottes, c’est son homologue Colombe Alliaume qui entre sur le devant de la scène. Contrairement à son confrère, cette vision élitiste ne semble pas du tout lui plaire, et elle est décidée à s’opposer à la vision quasi-dictatoriale du comte de Dulem. Farouche et sanguine, elle n’a pas peur de prendre position devant les média, et ce malgré son jeune âge. Elle devient alors officiellement la protectrice du gouvernement en place et de ses valeurs, souhaitant conserver en grande partie son fonctionnement actuel. Un conseil des maires qui laisse en avant la diplomatie et continue de développer l’île grâce au tourisme ainsi que son accueil des nouveaux dresseurs venus défier leur jeune ligue.

Ces quatre oppositions gagnent peu à peu en puissance, et, rapidement, se retrouvent avec autant de soutiens les unes que les autres. Si Finn, Nash et Chris décident, eux, de ne pas entrer dans cette bataille politique, d’autres personnalités ont tôt fait de se ranger derrière l’un ou l’autre des partis.

Colombe reçoit rapidement l’appui de Preciosa Gallegos, son homologue de Port-mirage. Les deux jeunes femmes sont aussi fonceuses l’une que l’autre, et la combattante est un appui de choix. Fort heureusement pour elles, les deux jeunes femmes reçoivent également l’aide de la maire d’Elerya, Takaho Kasai, qui apporte du calme et de précieux conseils à la blonde enflammée. Tod Webster, le maire de Bord-au-vent, est le dernier à rejoindre la petite équipe. Outre une touche masculine, son côté bureaucrate et son excellente connaissance de la loi permettent à Colombe d’avoir les armes pour se défendre contre ses adversaires.

Les soutiens « officiels » de Ghislain sont certes moins nombreux, mais une grande partie de la population est toujours derrière lui. Le guide spirituel d’Athiki, bien que relativement discret, supporte le mouvement écologiste pour la préservation de l’Archipel Mhyonais. Enfin, son autre soutien, et non des moindres, est celui du professeur Acacia. Depuis que le mouvement est devenu plus officiel et surtout non-violent, le professeur de la région semble décidé à lui apporter officiellement sa force.

Du côté de Walter, c’est d’abord Kenneth S. Persons qui se dresse le premier à ses côtés. Le maire de Médéa semble se retrouver dans les idées du comte, et se trouve être l’un de ses proches amis. Shigeri Tawara, la maire de Canopée, ne tarde également pas à les rejoindre. Le doyen du gouvernement, Wolfgang Wexler, vient apporter une note de calme à ses fougueux compères.

Pour finir, le seul point d’ancrage officiel de William au gouvernement est Marcelina Jimenez. La maire de Minami semble avoir été plutôt séduite par l’intérêt de la science dans le confort et le bien-être des habitants de sa ville, de même que les idées modernes du président de la fondation Olympe. Energique, et particulièrement charismatique, la jeune femme permet presque à elle seule de faire entendre la voix de William au gouvernement. Mais ce dernier possède également les soutiens officiels de Jerry Vive et de son ami Tom Waldek, scientifiques.

Peu à peu, la situation politique est au centre de toutes les attentions. Une première manifestation de conflit se développe au niveau du Sceau, de la Rune et de l’Emblème. En effet, les dresseurs semblent avoir pris conscience des enjeux et ils souhaitent apporter leur soutien officiel. Cette situation crée de grandes divergences d'opinions au sein des groupes et une réunion est organisée dans chacun des QG afin de réussir à se mettre d'accord sur la voie à suivre.


Résumé
▬ Ghislain Taupier, maire de Viridia, demande à ce que le gouvernement priorise les pokémons et l’environnement au détriment des améliorations technologiques qui polluent de plus en plus la région et mettent en péril l’équilibre naturel. Ses soutiens sont Koi Hanska, guide spirituel du village athiki et le professeur Acacia.
▬ William, de la fondation Olympe, s’oppose à Ghislain puisqu’il veut que la technologie soit mise en avant dans le but officiel d’améliorer le confort des dresseurs et des pokemons. Ses soutiens sont Marcelina Jimenez, maire de Minami, Jerry Vive et Tom Waldek, deux scientifiques.
▬ Walter Amcottes, comte de Dulem et maire de Méridian, profite de cette opposition pour démontrer que le gouvernement actuel est faible et qu’il faut le destituer afin de mettre en avant la ligue et obtenir un archipel plus fort qui écraserait les autres régions. Ses soutiens sont Kenneth S. Persons, maire de Médéa, Shigeri Tawara, maire de Canopée et Wolfgang Wexler, maire de Port-Lilas.
▬ Colombe Alliaume, maire de Nox Illum, s’affole de ce discours extrémiste et s’oppose à son confrère, désirant même évincer la ligue des décisions gouvernementales. Elle voudrait que le gouvernement reste orienté sur la démocratie et tourné vers le tourisme. Ses soutiens sont Preciosa Gallegos, maire de Port-Mirage, Takaho Kasai, maire d’Elerya et Tod Webster, maire de Bord-au-Vent.


Participation
▬ Tous les membres validés peuvent participer.
▬ Vous ne pouvez participer qu'à la réunion de votre groupe !
▬ Les réunions ont toutes lieu le même jour, à savoir le 4 janvier 2019.
▬ L'évènement commencera en fin d'après-midi sur les coups de 18h.
▬ Il y aura un grand nombre de PNJ afin d'incarner la multitude de membres dans les groupes. Le MJ en fera intervenir plusieurs mais vous pouvez aussi en jouer.
▬ Il va s'agir d'un évènement rapide car il va mener à autre chose. Il n'y aura donc que 3 passages du MJ sans compter ce premier post !
▬ A vous de débattre sur l'avenir de Mhyone !
▬ Vous pouvez répondre jusqu'au 13 janvier, 23h59 (heure française).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremiah Summers
Région d'origine : Kantô
Ven 4 Jan 2019 - 21:19
Jeremiah Summers
Jeremiah n'est pas vraiment le genre à suivre les informations. Il n'avait donc pas suivi de très près les rebondissements politiques de décembre. Mais cela devient impossible à rater. Le pokéweb mhyonien ne parle que de ça. Partout surgissent des threads enflammés commentant les derniers articles de la pokésphère. C'est via ces threads que Jeremiah se retrouve à lire la rubrique politique du journal Mhyonien. Et ce qu'il lit est pour le moins surprenant. À passer le plus clair de son temps seul dans la nature il n'avait aucune idée de ce qui se tramait ici. Il sait bien que les conflits sont toujours disproportionnés sur internet. Mais pour qu'internet donne l'impression qu'on est au bord de la guerre civile, c'est tout de même que quelque chose de sérieux se trame.

Il découvre tous ces rebondissements à son atterrissage à Nox Illum après avoir passé les fêtes avec sa famille à Kantô. Initialement il avait ouvert son téléphone pour passer le temps avant que son bus n'arrive. C'est au milieu de sa lecture qu'une notification surgit sur son écran. Réunion d'urgence... ? Jeremiah fronçant les sourcils, réalisant alors que la situation est réellement, vraiment, sérieuse.

Heureusement que tout ça explose seulement maintenant. Sa maman aurait vu ça aux infos de Kantô elle lui aurait interdit de repartir. Elle lui aurait dit que la politique de Mhyone, ce n'est pas ses affaires, et qu'il vaut mieux rester en dehors du conflit jusqu'à ce que ça se calme. Et en soit... elle n'aurait pas tord. Jeremiah n'est pas mhyonien. La meilleure chose à faire serait peut-être de remonter immédiatement dans l'avion et de continuer son aventure pokémon à Hoenn.

Malgré ça, il veut en savoir plus. Et cette réunion est l'endroit idéal pour ça. Si une fois sur les lieux il se rend compte que l'affaire a l'air trop dangereuse, ou que son implication n'est pas la bienvenue, il pourra toujours repartir.

C'est donc décidé qu'il modifie ses plans et sort de l'aéroport pour se diriger vers le port. Prochain arrêt : Médéa.

C'est à bord du ferry que Jeremiah s'intéresse pour la première fois à son groupe poryweb. Il lit parfois les conversation mais n'a jamais prêté attention aux activités du groupe. C'est la première fois qu'il se rend au QG. Il ne sait pas trop à quoi s'attendre, mais au vu des réponses au thread concernant la réunion, il y aura pas mal de monde.

Génial. Un endroit inconnu. Des gens inconnus. Une situation où tout le monde est supposé prendre la parole en même temps, autrement dit une situation où personne n'attendra qu'il tape ses réponses et personne ne se penchera sur son téléphone pour les lire. Et bruyant, par dessus le marché. Cette réunion promet d'être un vrai cauchemar. Mais il ne perd pas sa résolution. Ce qui se passe à Mhyone... c'est important.

Une fois à Médéa il a des difficultés à trouver le QG de la Rune. Il doit demander plusieurs fois son chemin avant de trouver une personne qui 1- ne le prend pas pour un type bizarre et l'évite lorsqu'il tend son téléphone et 2- sait où le QG se trouve. Jeremiah trouve ça étrange jusqu'à ce qu'il arrive sur les lieux. C'est beaucoup plus petit qu'il pensait ! D'un côté, ça le rassure : il ne peut pas y avoir trop de monde à la fois dans ce petit bâtiment. Mais de l'autre, s'il y a du monde, ce sera encore plus ingérable dans une petite pièce.

Heureusement il ne s'est pas perdu trop longtemps et arrive bien avant l'heure annoncée, comme il l'avait prévu. Il espère que cela lui permettra de se familiariser avec les lieux et d'avoir un moment d'échange possible avec les premiers arrivants. Quand le gros des effectifs arrivera il doute avoir l'occasion d'en placer une avant que le bruit et les gens ne l'obligent à se retirer.

C'est en secouant nerveuseemnt son bâton de pluie qu'il pénètre pour la première fois dans le QG de la Rune.

Il n'est pas le premier. Il y a déjà quelques personnes qui discutent. Son entrée est aussitôt remarquée.

"Oh, déjà ? On était venus plus tôt pour pousser les tables pour faire de la place. Si t'es là pour la réunion t'es la prem... le premier après nous !"

Jeremiah hoche la tête et s'approche timidement. Les autres font encore quelques remarques que le stress l'empêche de suivre. Il fait glisser sur l'écran de son téléphone le message de salutation qu'il avait préparé à l'avance.

'Bonjour ! Je m'appelle Jeremiah. Je ne suis pas citoyen mhyonnais donc je ne sais pas si j'ai mon mot à dire, mais j'aimerais quand même assister à la réunion si c'est possible.'

La personne qui l'avait salué en premier lit le message en fronçant les sourcils. "T'es muet ?" lance-t-il. Jeremiah hoche la tête. "Oh, d'accord. Ben euh bienvenue. Et c'est une réunion Rune, y'aura sans doute plein de dresseurs pas de Mhyone, c'est pas un problème. Et, heum... Excuse-moi est-ce que tu es obligé de faire ça j'arrive pas à me concentrer sur ce que je dis." dit-il en désignant le bâton de pluie que Jeremiah agite nerveusement.

Jeremiah pince les lèvres et accroche le bâton à son sac pour ne pas être tenté.

"Merci. Donc euh... On attend que les autres arrivent pour commencer là. Pourquoi t'es là si tôt, tu avais pas vu l'heure ?"

Jeremiah ouvre un nouveau bloc-note pour pouvoir répondre à la question.

'J'aurai du mal à m'exprimer quand il y aura beaucoup de monde. J'espérais pouvoir donner mon avis avant.'

"Oh. Ah oui, vu que tu... Ouais, d'accord. Ben dis... écris-moi ce que tu as à dire et je le prendrai en compte tout à l'heure. Mais t'inquiète pas j'imagine qu'on fera beaucoup de votes à main levée, tu pourras participer."

Jeremiah hoche la tête et affiche le message qu'il avait préparé à l'avance.

'En ce qui concerne l'écologie. Avant d'être dresseur, je m'intéresse beaucoup à la biologie. Le changement climatique fait beaucoup de dégâts. Nous vivons actuellement une grande extinction biologique et peu de gens le réalisent. C'est quelque chose d'important et c'est parce que les politiques ne s'y intéressent pas assez qu'on a vu apparaitre l'extrémisme du groupe Zygarde. Adresser le problème me semble être la meilleure façon de faire cesser les actions du groupe Zygarde.

Il y a eu beaucoup de discussions sur le rôle de la technologie, et certains pensent que les technologies polluantes comme les avions devraient être abandonnées. Sur ce point je n'ai pas de conviction bien tranchée. Ma vie serait beaucoup plus compliquée si je n'avais pas ce téléphone, mais pour pouvoir être fabriqué il a fallu une industrie minière très polluante. Et sans les avions je ne serais pas venu faire mon aventure pokémon à Mhyone. Je dirais que je suis plutôt du côté de la fondation Olympe concernant leur philosophie, mais j'attends de voir ce qu'ils peuvent faire. Jeter des pokédollars à un problème ne fait pas forcément apparaitre des solutions.

Pour la gestion politique de Mhyone, je ne sais pas si mon avis est pertinent vu que je ne suis pas citoyen mhyonais. Mais pour ce que ça vaut, je ne comprends pas la logique de ceux qui veulent donner un pouvoir politique à la ligue et aux champions. Les champions sont nommés par le maitre, et le maitre est nommé par le maitre précédent. Ce n'est pas démocratique. Je ne m'intéresse pas assez à la politique pour savoir s'il y a un problème avec le système actuel des maires, mais s'il y en a un, basculer dans un dictature dirigée par le maitre de la ligue me semble une solution absurde.'

Après avoir pris le temps de tout lire la personne rend à Jeremiah son téléphone avec un air concentré. "Très bien, ta voix a été entendue. Mais comme je te disais, il y aura sûrement des votes plus tard." Il jette un coup d'œil vers la porte. "Il va y avoir encore un moment avant que les autres arrivent... Donc euh... Ça fait longtemps que tu es à Mhyone ? Je crois que je m'en souviendrais si je t'avais déjà croisé."

Ils discutent encore un peu. Mais bientôt d'autres dresseurs commencent à arriver et la personne s'excuse auprès de Jeremiah pour pouvoir les accueillir à leur tour. Ça convient parfaitement à Jeremiah : ça lui permet de se reposer un peu avant que la partie difficile ne commence.

(résumé : Jeremiah est fermement pour les maires. Il soutient l'écologie mais pas au prix de la technologie. Il est plutôt pour Olympe dans l'idée mais ne sait pas si on peut leur faire confiance.)


Présentation
T-card
Sac à dos
Flower fact : Les Granivols ne sont pas comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Mar 8 Jan 2019 - 13:53
Akane Wise
Réunion d'urgenceEvent
Des tensions se faisaient vivement ressentir au sein de l’archipel. Du moins, pour avoir la chance -ou la malchance- de se trouver aux premières loges, c’était ainsi que le ressentait Akane. Cela faisait désormais plus d’un mois que Ghislain et William s’était lancé dans une joute verbale. Si d’abords cette sorte de rivalité ne les concernaient qu’eux deux, ils furent rapidement rejoints par d’autres personnalités imminentes de l’île, notamment Marcelina Jimenez.

Qui entre l’écologie et la technologie allait avoir raison ? Pour la jeune spécialiste Psy, les deux argumentaires se valaient. Si personne ne souciait un minimum de l’environnement, Akane ne donnait pas cher de la peau des habitants, humains comme pokémons, de cette planète. Néanmoins, sans les avancées scientifiques et leurs technologies, l’Homme ne connaîtrait pas le confort de maintenant. Et la rouquine était convaincue que ses progrès bénéficiaient aussi aux Pokémons. Après tout, beaucoup de dresseurs se soucient du bien-être et de la santé de leurs compagnons et accourent dans un Centre Pokémon au moindre problème.

Evidemment, cela aurait été trop facile de simplement regarder les deux partis déverser leurs arguments. William voulait -ou plutôt obligeait- que ses trois admins le suivent dans ce combat. Si la Fondation en elle-même et ses employés se trouvaient, dans un premier temps, en dehors de cette rivalité qui opposaient deux individus au caractère bien trempé, il fallait néanmoins se rendre à l’évidence. William voyait en Olympe un soutien inconditionnel à sa lutte. Dans ces cas-là, il valait probablement mieux courber l’échine et éviter des problèmes inutiles. Même Tara, qui voulait soutenir Ghislain par pur esprit de contradiction, préféra finalement ne pas trop se montrer dans ce débat houleux… et Akane espérait que cela ne reste qu’une dispute de bac à sable.

Cependant, le vent tournait bien vite à Mhyone. Il fallait qu’un autre maire participe au débat… mais à sa propre manière. Il ne s’agissait désormais plus d’écologie ou de technologie. Walter Amcottes profitait de ces tensions pour proposer sa vision élitiste, où seuls les meilleurs dresseurs pouvaient se frayer un chemin. La rouquine était quelque peu déçue par les propos du Comte. Bien sûr, elle connaissait le penchant aristocratique du maire mais elle avait apprécié son hospitalité lors des ses visites au château avec Alexandre. Peut-être que le Comte de Dulem s’était montré aimable avec les tourtereaux car il avait vu le potentiel des deux dresseurs… Après tout, Alexandre avait réussi à battre tous les champions et la spécialiste faisait partie d’une importante fondation. Cette idée chagrinait la rouquine. Elle qui appréciait le maire de Méridian, elle ne pouvait cependant pas consentir à ce genre de propos.

Ce fut Colombe qui s’insurgea en première du discours de son homologue. Ainsi, elle proposait de garder le système actuellement mis en place et de laisser place à la démocratie. Un discours qui sonnait plus sage, malgré le tempérament de feu de la maire de Nox Illum. Akane ne la connaissait que de nom mais cela ne l’empêchait pas d’aimer la façon dont Colombe se défendait.

Ainsi, quatre partis distincts prirent place au sein du gouvernement et tout le monde semblait défendre ses positions. Si d’abords les tensions ne concernaient que les maires, ils furent rapidement rejoints par des nom connus… et moins connus. Certains habitants de l’île avaient déjà choisi leur parti, tendis que d’autres préféraient rester sur la réserve. Si elle en avait eu le choix, Akane aurait sans nul doute fait partie de la deuxième catégorie.

Néanmoins, la situation prenait de plus en plus d’importance, au point de toucher les différents groupes créés par Acacia. Ainsi, une réunion avait été organisé au sein de la Rune, du Sceau et de l’Emblème.

Akane se rendit donc au QG à Médéa pour l’heure prévue. Même si elle comptait sur sa discrétion, son rang dans la Fondation ne lui laissait aucune chance de passer inaperçue. La rouquine prit sagement place sur l’une des chaises, saluant au passage toutes les personnes présentes. Un peu avant que les discussions commencèrent, la dresseuse envoya un message à Alexandre. Elle connaissait le tempérament de guerriers de certains membres du Sceau, s’inquiétant pour le blondinet.

© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Javier
Région d'origine : Alola
Dim 13 Jan 2019 - 11:32
Joshua Javier

Réunion d'urgence !



Comment ça, réunion d'urgence ? Mais mince à la fin, pourquoi est-ce que je ne pouvais pas finir tranquillement mon tour de Mhyone ? Bon, j'étais encore à Bord-au-Vent suite à mon passage express à Canopée mais quand même, j'avais encore Méridian et Minami à visiter moi. Je prenais le premier bateau qui venait direction Port-Mirage. Une fois à quai, je me rendis expressement à Médéa où je trouvais à nouveau le QG et... c'était demain la réunion. Super, grosse ambiance, qu'est-ce qu'on s'amuse quand on se trompe de jour hein ! Je profitais donc du reste de la journée pour faire un tour aux abords de la forêt Amarante, laissant sortir toute ma fine équipe. Mara était très maladroit et je préférer le laisser sortir qu'en pleine nature. Parce que ce que Mara casse, c'est moi qui le repaye. D'ailleurs, mes économies étaient bientot à sec et j'allais vite devoir trouver un petit boulot même si j'avais plutôt la flemme. Après cette interlude, je passais la nuit dans une petite auberge et je passais le temps libre de la journée du lendemain à choisir comment j'allais pouvoir participer à cette réunion.

C'était donc avec la détermination de simplement écouter et repérer les jolies demoiselles que je me rendis au quartier général, à la bonne date cette fois. Il y avait énormément de monde et je ne savais plus trop où donner de la tête. J'avais préféré laisser Mara et Leaf dans leur ball car ils auraient été trop dur à surveiller. Chicorée somnolait sur mon épaule mais je ne doutais point que le bruit finirait par la réveiller. Je profitais donc de cette accalmie de la part de ma Germignon pour aller saluer une jeune femme rousse (Akane) qui semblait concentré sur son téléphone.

- Bien le bonjour, mademoiselle. Je vous souhaite une très bonne année, puisse-t-elle être aussi charmante que vous !

Et oui, je n'avais pas pu m'en empêcher mais je n'avais pas souvent l'occasion d'avoir le droit de finir mes phrases. Sans un autre mot, je me rendis dans une autre partie de la salle où je m'adossais tranquillement tout en caressant la feuille de Chicorée. Cela avait tendance à la relaxer et dans ce genre de situation, ce n'était pas plus mal. Et il fallait bien avouer que j'étais tendu moi aussi alors autant faire d'une feuille deux coups !


©️ CN.JUNE, NEVER UTOPIA


Défis : 5 (Souhaiter une bonne année à un autre rpiste) & 20 (Se rendre son QG).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Dim 13 Jan 2019 - 20:23
Isara Nymly


Réunion d'urgence

Perchée sur Hitokage, je me fis la réflexion que les pokémons vol étaient tout de même rudement pratique. Je serais très rapidement arrivée à ma destination au lieu d’avoir dû prévoir plusieurs jours. Mes autres compagnons appréciaient moins ce mode de transport car ils devaient rentrer dans leur ball le temps du voyage. Et puis, ils aimaient bien passer du temps sur les routes en ma compagnie et j’avoue que cela me manquait aussi par moment même si je ne regrettai absolument pas mon choix…

Les derniers événements m’avaient obligé à repousser mes plans. Alors que j’avais pensé ouvrir la pension pour la nouvelle année, j’étais obligée de repousser d’un mois au minimum. Avec le bazar politique actuel, je doutais que les gens aient vraiment le temps de s’intéresser à mon petit commerce et je ne voulais pas prendre un mauvais départ. Vixion était d’ailleurs avec moi et en attendant, on peaufinait nos méthodes de travail. On s’était très facilement habitué à vivre ensemble et j’avais hâte que la pension puisse subvenir à nos besoin histoire qu’il puisse donner sa démission à Jerry Vive. Celui-ci continuait de l’inonder de missions plus idiotes les unes que les autres et si je ne lui avais pas constamment prêté l’un de mes types vol, il aurait rarement réussi à dormir à la maison. Le fait que ce soit moi qui l’aide et qu’il dépende en partie de moi, mettait à mal son côté chevalier et ses habitudes de prince charmant. Mais je préférais de toute façon qu’on soit sur un pied d’égalité !

Perdue dans mes pensées, je m’aperçus que j’étais arrivée au fameux QG de mon groupe. C’était l’un des aspects concernant les dresseurs de Mhyone que j’avais totalement ignoré pour la simple raison que j’étais plus solitaire que collectif. M’enfin l’importance de ce qui était censé se passer aujourd’hui méritait que je sorte de mon antre. C’est Vixion qui m’avait informé de ce qui se dérouler dans la région et également lui qui avait su qu’une réunion avait lieu aujourd’hui dans chaque QG. Personnellement, j’avais lu les différents articles qui étaient paru depuis novembre et certains des propos m’avaient surprise voir passablement contrariée. On ne pouvait pas dire que la vision élitiste d’une région forte, écrasant les autres, venant du maire de ma ville natale ait gagné mon approbation. J’étais contente que la maire de la capitale se soit dressée face au Comte de Dulem. Je n’appréciai pas plus la volonté des dirigeants d’Olympe de privilégier la technologie au détriment des pokémons même s’ils maintenaient que c’était l’inverse. Je n’y croyais absolument pas, les entreprises polluaient forcément, l’avancée technologique se faisait toujours au détriment de la nature environnante… Et les espèces pokémons seraient déjà en voir d’extinction qu’on commencerait à peine à s’inquiéter des dégâts que l’être humain causait. De toute façon, j’avais toujours défendu les pokémons face à l’humain et je me voyais mal changer. Mais face à ses débats politiques, je me méfiais et je préférais observer avant de voir ce que j’allais faire. Ma présence à cette réunion me permettrait d’ailleurs d’en apprendre plus et de voir comment les autres dresseurs réagissaient aux différents articles et interviews des derniers mois.

D’un geste rapide, je laissais toute ma petite troupe s’échapper de leur « prison ». Je n’étais pas particulièrement en avance, mais pas en retard non plus. Et alors que j’allais entrer dans le bâtiment, Vinea me rejoignit. Un échange de pensée plus tard avec Tricho et j’appris qu’elle avait bien déposé Vixion à son QG. Je lui avais proposé de garder l’Altaria avec lui, histoire de pouvoir rentrer rapidement s’il finissait avant moi mais il avait préféré ne pas garder la responsabilité d’un de mes pokémons alors que les choses pouvaient rapidement dégénérer. J’avais insisté mais visiblement c’est lui qui avait obtenu gain de cause puisque Vine venait de me rejoindre. Je la caressai sur le haut de la tête avant de me décider à ouvrir la porte.

De nature discrète, je pris silencieusement – ou presque vu la horde de pokemons qui me suivaient – place au fond de la salle. Quelques têtes m’étaient familières, d’autres étaient même assez proches de moi comme Akane qui sortait avec Alex et qui m’avait confié Tricho. Je me rappelai que la rouquine faisait justement partie de la fondation Olympe… Hum… Pas bon, ça… Je n’avais aucune envie de me prendre la tête avec et encore moins avec l’une des rares personnes que je considérais comme un ami. Les dissensions politiques de Mhyone allaient profondément impacter les relations des dresseurs de la région dans les prochaines semaines, voir les prochains mois… Il y eut quelques prises de paroles timides mais personne n’osait apparemment s’introniser maître de cérémonie et les gens parlaient plus pour l’instant en petit groupe de connaissances.

Autant je ne pouvais pas oublier le type feu de mon Dracaufeu, au vu de son caractère enflammé. Autant, il m’était plus difficile de me souvenir que ma Mimiqui n’était pas juste fée mais également spectre tellement elle était calme en général. Mais là au milieu de la tension, je voyais son ombre maléfique s’étendre et surtout qu’elle était sur la défensive, prête à agir même si je n’en donnais pas l’ordre. Cela ressemblait définitivement plus à Hitokage qui aimait se prendre pour mon preux chevalier. Elle devait ressentir quelque chose qui m’échappait et sa réaction me mit mal à l’aise alors même que la réunion avait, à peine, commencé…
Event

Défis:
 


Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Région d'origine : -
Lun 14 Jan 2019 - 23:18
Maître du Jeu

Réunion d'urgence !


Contexte

Tandis que les conversations se faisaientt en petits comités, un jeune homme grimpa sur une table pour réclamer l'attention de tout le monde. Il fallut un petit moment avant que chacun ne se décide à l'écouter mais il finit par régner un silence suffisant pour que l'homme puisse commencer son discours.

- Tout d'abord, bonsoir à tous. Je me doute que chacun d'entre vous aurait préféré commencer l'année sur autre chose qu'un débat politique mais la situation l'exige. Je me présente, je m'appelle Gaston et j'ai l'habitude d'organiser la plupart des évènements de la Rune. Je ne veux pas m'autoproclamer maître de cérémonie mais il en faut un pour que ce débat puisse se dérouler dans de bonnes conditions. Et si personne n'est contre, je peux remplir ce rôle. Sinon que celui ou celle qui le souhaite vienne à ma place !

Plusieurs murmures s'élevèrent à travers la pièce mais personne n'exprimait d'avis contradictoire. Gaston fut donc nommé président et chacun se prépara à recevoir les instructions. Le dresseur demanda donc à quelqu'un d'aller chercher un tableau assez grand afin de commencer le débat. Il traca quatre grandes colonnes où il nota le représentant de chacun des groupes avec écrit "POSITIF" au-dessus puis quatre autres similaires mais cette fois affublées d'un gros "NEGATIF".

- Très bien. Afin de partir sur de bonnes bases, nous allons essayer de recueillir un peu tous les avis, positifs ou négatifs. Comme vous pouvez le voir, j'ai derrière moi un tableau où j'ai dessiné un total de huit colonnes à remplir. A tour de rôle, chacun pourra demander la parole et me donnera un mot positif ou négatif sur un parti. Une fois que plus personne n'aura d'avis, nous ferons le point sur le pour et le contre de chaque groupe afin de choisir la meilleure voie à suivre. Qui commence ?

Il jeta un regard sur toute la pièce mais personne n'osait vraiment s'impliquer. Quelques-uns allaient faire une remarque sur Olympe mais en repérant Akane Wise, ils préférèrent laisser tomber. Finalement, après de longues minutes de silence, Gaston poussa un grand soupir et commença à écrire de lui-même. Il marque "UTILE" en dessous du nom du président d'Olympe dans la catégorie "positif" ainsi que "POLLUANT" pour le même groupe dans la catégorie "négatif".

- Voilà, j'ai recueilli l'avis d'un dresseur tout à l'heure qui m'a donné ces deux arguments. Vous n'êtes pas obligés de donner un adjectif positif et négatif à chaque fois. N'ayez pas peur, d'autres gens ont sûrement le même avis que vous.

Le fait que Gaston ait commencé à remplir le tableau décoince les différents participants qui se mettent à lever la main les uns après les autres. Et vous, quel sera votre avis ?


Résumé
▬ Ghislain Taupier, maire de Viridia, demande à ce que le gouvernement priorise les pokémons et l’environnement au détriment des améliorations technologiques qui polluent de plus en plus la région et mettent en péril l’équilibre naturel. Ses soutiens sont Koi Hanska, guide spirituel du village athiki et le professeur Acacia.
▬ William, de la fondation Olympe, s’oppose à Ghislain puisqu’il veut que la technologie soit mise en avant dans le but officiel d’améliorer le confort des dresseurs et des pokemons. Ses soutiens sont Marcelina Jimenez, maire de Minami, Jerry Vive et Tom Waldek, deux scientifiques.
▬ Walter Amcottes, comte de Dulem et maire de Méridian, profite de cette opposition pour démontrer que le gouvernement actuel est faible et qu’il faut le destituer afin de mettre en avant la ligue et obtenir un archipel plus fort qui écraserait les autres régions. Ses soutiens sont Kenneth S. Persons, maire de Médéa, Shigeri Tawara, maire de Canopée et Wolfgang Wexler, maire de Port-Lilas.
▬ Colombe Alliaume, maire de Nox Illum, s’affole de ce discours extrémiste et s’oppose à son confrère, désirant même évincer la ligue des décisions gouvernementales. Elle voudrait que le gouvernement reste orienté sur la démocratie et tourné vers le tourisme. Ses soutiens sont Preciosa Gallegos, maire de Port-Mirage, Takaho Kasai, maire d’Elerya et Tod Webster, maire de Bord-au-Vent.


Participation
▬ Tous les membres validés peuvent participer.
▬ Vous ne pouvez participer qu'à la réunion de votre groupe !
▬ Les réunions ont toutes lieu le même jour, à savoir le 4 janvier 2019.
▬ L'évènement commencera en fin d'après-midi sur les coups de 18h.
▬ Il y aura un grand nombre de PNJ afin d'incarner la multitude de membres dans les groupes. Le MJ en fera intervenir plusieurs mais vous pouvez aussi en jouer.
▬ Il va s'agir d'un évènement rapide car il va mener à autre chose. Il n'y aura donc que 2 autres passages du MJ !
▬ A vous de débattre sur l'avenir de Mhyone !
▬ Vous pouvez répondre jusqu'au 20 janvier, 23h59 (heure française).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Hier à 10:49
Akane Wise
Réunion d'urgenceEvent
- Hum ? Euh… oui, bonne année.

Trop absorbée par son téléphone, Akane avait écouté d’une oreille ce qu’on lui disait. Puis, comprenant seulement qu’on venait de lui adresser la parole, elle releva sa tête. Néanmoins, la personne était déjà partie et la rouquine n’avait aucune idée de qui lui avait parlé. Malheureusement, la situation prenait le pas sur toutes ses pensées et le fait de ne pas savoir ce qu’il se passait dans les autres groupes l’angoissait plus encore.

De petits groupes commençaient à se former, réunissant des dresseurs qui semblaient bien s’entendre. En observant tous ces gens, elle se rendit compte qu’elle ne connaissait presque personne de la Rune… Finalement, elle reconnut un visage familier, celui d’Isara. La rouquine lui fit alors un petit signe en guise de bonjour. L’adolescente avait eu la gentillesse de prendre en charge Tricho, le bébé Psystigri. Depuis le temps, le petit pokémon Psy avait dû grandir. Peut-être que la jeune femme aurait le temps de prendre de ses nouvelles après la réunion.

Quelques longues minutes après que tout le monde soit arrivé, un jeune homme prit les devants et monta sur une table. Après une rapide présentation, personne dans l’assemblée ne semblait s’opposer à ce maître de cérémonie. En réalité, Akane ne connaissait nullement ce Gaston et n’était certainement pas la mieux placée pour animer ce débat.

Gaston avait donc eu l’idée de diviser un tableau en plusieurs colonnes pour recueillir les avis positifs et négatifs que ce faisait des dresseurs des différents partis. Quand le jeune homme commença à mettre des mots sous le nom William, Akane ne broncha pas. Evidemment, elle ne pouvait que donner raison mais, inversement, elle n’avait pas vraiment le droit de se ranger à la partie négative de cet avis.

Finalement, l’initiative du jeune homme avait réussi à débloquer le groupe et quelques personnes se lancèrent à leur tour. Bien qu’hésitante, Akane leva elle aussi la main. Quand vint son tour, la rouquine s’approcha du tableau et prit le feutre qu’on lui tendait. Si elle avait rapidement réfléchi à ce qu’elle allait écrire, une fois devant le tableau, ses idées s’embrouillèrent. Si elle osait mettre un point, un seul petit point positif au parti de Ghislain ou négatif pour William et cela se savait, elle en payerait certainement le prix. Au contraire, si elle mettait un point positif pour le côté de William, on lui reprocherait de ne pas être objective.

Décidée, elle se reprit en main. Pour l’instant, elle laissait de côté les querelles écologistes et technologiques. Parmi tous ces groupes, un seul lui faisait réellement peur. La main de la jeune femme se dirigea dans la colonne « négatif » qui se trouvait sous le nom de Walter Amcottes et écrivit ANTI-DEMOCRATIQUE. Avant de s’en aller rejoindre sa place, Akane jugea bon de prendre la parole, ce qui coûtait beaucoup à sa nature discrète.

- En ce qui concerne les différents points qui se trouvent sous le nom de William, mais aussi ceux de Ghislain, je ne m’y attarderais pas, dit-elle en inspectant le tableau. Tous les arguments sont valables. Par contre… -elle se tourna vers le nom de Walter-, j’avoue que la façon de penser de Monsieur Amcottes me fait beaucoup peur. J’estime que chacun à le droit d’avoir un rôle à jouer au sein de Mhyone, et il n’y a pas qu’aux dresseurs les plus puissants à avoir ce droit-là. Surtout qu’en tant que dresseur, et je parle en connaissance de cause, notre vision à limiter à celle de… dresseur. Être dresseur c’est un choix mais ce choix vaut autant qu’un autre.

Respirant un grand coup, Akane balaya la salle du regard. Elle ne savait pas si son discours avait été compris mais au moins, les personnes dans l’assemblée savaient désormais qu’elle s’opposait au point de vue élitiste du Comte. En réalité, cela fendait le cœur de la rouquine de se savoir contre l’aristocrate, surtout après l’hospitalité qu’il avait offerte à elle et Alexandre.

- Merci pour votre écoute, dit-elle avant de rejoindre sa place, non sans une certaine incertitude.

© CRIMSON DAY


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Médéa :: QG de la Rune-
Sauter vers: