HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Ven 2 Sep 2016 - 2:25
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

« UN ŒIL SUR LE PASSÉ »


De retour sur l'île principale, après un petit séjour à Terra Nova. Hier matin, j'ai reçu un message venant du professeur Acacia, me demandant d'aller la rejoindre au laboratoire aujourd'hui, si possible. Elle n'a pas mentionné de détail, et j'avoue que cette touche de mystère m'intrigue. J'ai donc fait un trajet de nuit sur l'Éphémère afin d'arriver ce matin. J'ai dormi sur le bateau, et maintenant, me voilà en route vers le laboratoire. Je relis le message sur mon téléphone, curieuse. Apparemment, elle a quelque chose d'important dont elle doit me faire part. Je n'en sais pas plus.

L'écriteau présentant le laboratoire est devant moi, je mets les pieds à l'intérieur, et je me dirige vers la réception.

« Mademoiselle Faylinn ? »
« Oh... je... oui ? »

Je me retourne vers la voix ayant prononcée mon nom, il s'agissait du professeur Acacia. Je sursaute légèrement, est-ce qu'elle m'attendait à l'entrée ? Si c'est le cas, le truc dont elle doit me faire part doit s'avérer assez important.

« Professeur ! Excusez-moi, je ne vous avais pas vu. »

Elle me guide jusqu'à une pièce, à l'étage. Probablement son « bureau », ou quelque chose comme ça. Je vois qu'il y a déjà quelqu'un dans cette pièce, qui nous attendait. Une personne qui m'est familière. Shinichi. Un tas de questions tourbillonnent dans ma tête, et je meurs d'envie d'avoir des réponses et des explications. Je me contente de saluer Shinichi d'un geste de la main et d'un sourire, le professeur a décidément plusieurs choses à nous dire.

Je suis obnubilée d'apprendre que nous avons été choisis, tous les deux, afin de retrouver de vieilles ruines reposant dans les bois longeant la route quatre. Celle qui relie Nox Illum à Elerya. J'avais vaguement entendu des rumeurs à propos de tout ça, mais je n'en savais pas beaucoup. Apparemment, cela pourrait être important, et nous devons tenter d'élucider le mystère. S'agit-il d'un canular ? Peut-être bien. Je ne comprends pas exactement ce que Shinichi et moi-même venons faire dans cette histoire, mise à part le fait que nous faisons partis du Sigle du Roigada.

« J'ai cru comprendre que vous formiez une bonne équipe, tous les deux. J'avais besoin de membres du Sigle, et vous semblez être parfaitement qualifiés pour cette tâche. Je vous fais confiance. »

Je ne pose pas de question, je me dis que c'est malpoli. Après tout, elle nous confie une tâche assez incroyable, je ne m'y attendais pas du tout. Je me contente d'accepter, de toute façon, comment pourrais-je refuser ? Acacia nous a convoqué au laboratoire parce que, supposément, c'est plus « convivial » et plus simple que par le biais du Pokéweb. La requête aurait été trop compliquée à expliquer sinon. Je suis plutôt d'accord, pour le coup. Il est rare que le professeur nous contacte autrement que simplement sur le réseau social. Nous voilà donc en route vers Elerya.

« Bon. Nous voilà reparti pour une aventure... inattendue ? »

Maintenant que j'y repense, j'avais bel et bien vu un sujet posté par le professeur Acacia au sujet de la route quatre. Je ne l'avais pas lu, et il devait probablement s'agir de cela. Les dresseurs ne s'aventurent pas vraiment dans les bois de cette route, et comme un membre du Sigle était obligatoire, il n'y avait, selon moi, personne ayant répondu à cette demande. Voilà pourquoi le professeur nous a convoqué, selon moi. Enfin bref, nous étions arrivé à la route en question. Les bois étaient juste devant nous.

« Nous y voilà... Par où est-ce qu'on commence ? »

Je culpabilisais un peu de ne pas vraiment faire la conversation à Shinichi. Mais de toute façon, nous nous étions vus il y a peu de temps. J'étais trop perturbée par tous ces mystères qui nous enrobaient, mon esprits tentait de trouver maintes explications. Et si, au final, tout ceci n'était qu'un canular ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Mer 7 Sep 2016 - 13:03
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Un œil sur le passé.


Spoiler:
 
Biiip.
Affalé sur mon lit tel un Parecool, je tends mon bras vers la table de nuit dans le but de me saisir de mon smartphone. Après un effort quasi surhumain, je réussis à attraper mon téléphone et le déverrouille. J'ai vraisemblablement reçu un nouveau message.  
▬ Surprenant.
C'est là le premier mot qui me vient à l'esprit : « Surprenant ». Acacia souhaite me voir pour une affaire urgente qui, je cite, « est très sérieuse cette-fois ! » On notera tous la présence de la mention « cette-fois » faisant écho aux événements passés. Pour les moins aux faits, sachez que le professeur Pokémon de Mhyone est la reine de ce que l'on appelle plus communément « les plans foireux ». Nombreux sont ses messages ayant ni queue ni tête sur le channel des Roigada. En outre, la dernière fois que j'ai suivi ses recommandations, je me suis retrouvé seul comme un Ratata mort dans un festival où la scientifique était habillée en Lumivole … La reine des plans foireux vous disais-je.

Quoiqu'il en soit, je vais voir de quoi il en retourne. C'est la moindre des choses au vu de tout ce qu'elle a fait pour moi ! N'oublions pas que c'est elle qui m'a aidée à mon arrivée sur Mhyone. De plus c'est la scientifique qui m'a confié mon premier Pokémon, à savoir Tirion.  Le labo d'Acacia se situe à Nox Illum et il se trouve que je suis justement en ville. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Je quitte l'auberge dans laquelle je séjourne, direction le lieu de travail de la prof.

Une fois sur place, je rencontre le successeur de Borasse. Acacia me demande de patienter un moment  et m'invite à faire un petit tour du labo en attendant l'arrivée d'une seconde personne.
▬ Euuh. OK.
Pour être honnête, je n'ai pas tout compris et ne vois pas vraiment pourquoi nous attendons quelqu'un mais peu importe. J'acquiesce et laisse Tirion me guider. Il a beau avoir quitté le labo il y a un moment, le Pokémon plante se souvient parfaitement des lieux ! Un scientifique finit par venir me chercher. La fameuse « seconde personne » est arrivée. Je m'en vais voir Acacia, patiente un instant et ne tarde pas à apercevoir Luna Faylinn.

D'après les dires d'Acacia nous formons, Luna et moi, une bonne équipe et c'est exactement ce dont elle a besoin. Le prof veut de nous que nous nous rendions sur la route quatre afin d'explorer des pseudos ruines cachées dans des bois. J'avoue être surpris. Cette tâche a l'air complexe. Ne serait-ce pas plus prudent de la confier à de VRAIS scientifiques ? Soit dit en passant j'aimerai revenir sur un point : Une bonne équipe, nous ? Sérieusement ? Je crois que nous n'avons définitivement pas la même définition du mot « bon ». Il est de notoriété public que je suis le pire dresseur de Mhyone et un piètre scientifique de surcroît.

***

Nous voici à l'orée de la fameuse route quatre. Luna me demande par où commencer. Bonne question. Je propose que nous procédions de la manière la plus scientifique qui soit :
▬ Tu sais où sont les ruines ? Pas moi. Du coup je propose qu'on aille à gauche ou à droite, au pif ! Et on prie pour trouver un truc. C'est une bonne idée hein ?
… Ce n'en est définitivement pas une mais à défaut d'avoir une piste, il faut bien commencer quelque part.
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Ven 9 Sep 2016 - 20:13
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

Un œil sur le passé


« Oui, oui... On fait comme ça ! Je vais de ce côté. »

En acquiesçant la « suggestion » de mon partenaire, je prends une route au pif menant dans les bois, et je commence mes recherches. Je n'ai aucune idée de ce que je dois chercher, ni à quoi ce que je dois chercher ressemble. Je peux tenter d'imaginer ce à quoi ressemble des ruines, mais... des ruines de quoi exactement ? Enfin, j'imagine que si on en trouve, elles seront difficiles à rater.

Je m'enfonce dans les bois, je n'en vois presque plus la route. Je marche à gauche, à droite. Je ne vois rien. Rien du tout. Je n'abandonne pas pour autant, mais je commence à me décourager, au bout d'une quinzaine de minutes à tourner en rond. Qu'est-ce qu'on cherche exactement ? Où ? Pourquoi ? Je commence à me demander si nous étions réellement qualifier pour cette mission. D'ailleurs, nous n'avions eu droit à aucun indice ! Que des trucs vagues !

« Shinichi... ? »

Pas de réponse, je suppose qu'il est loin de l'endroit où je me trouve. J'espère que ses recherches seront plus concluantes que les miennes !

J'hésite à sortir mes pokémons pour m'aider, mais je ne sais pas trop. Ce bois, je ne le connais pas. Je ne sais pas ce qui s'y cache, et personne ne sait si ces ruines sont dangereuses. Je doute que cela soit le cas, mais restons vigilant. J'allais peut-être en libérer un où deux si nous ne trouvons vraiment rien. Malheureusement, cela semble parti pour...

En marchant en vain, au bout de plusieurs minutes, je retombe face à face avec mon partenaire. Je suis soulagée, mais à voir la tête qu'il fait, j'ai peur que le résultat soit similaire au mien.

« Je n'ai rien trouvé... rien du tout. Et toi ? »

Je commence à me dire qu'il faudrait demander plus de précisions au professeur, car à ce stade, nous n'y arriverons jamais. Il y a forcément quelque chose. Qu'il s'agisse d'un canular ou pas, il doit y avoir une réponse à ce mystère.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Dim 11 Sep 2016 - 2:50
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Un œil sur le passé.


Luna et moi nous séparons afin de trouver ces ruines. Les lieux sont vastes et si nous voulons avoir une chance de localiser des vestiges du passé, il nous faut couvrir une large zone. Ainsi je vais passer au peigne fin un secteur et ma camarade va s'occuper d'une autre zone, située plus au nord d'ici. J'ouvre grands les yeux et tourne la tête de droite à gauche le plus souvent possible mais rien y fait : Il n'y a pas de ruines ici. Je commence à croire que cette rumeur n'est qu'une vaste blague. Au passage je me demande bien qui est la personne ayant pu propager de tels bruits. Si ça se trouve, c'est encore le fait d'un gosse de douze ans désireux de s'amuser un peu. Quoiqu'il en soit je poursuis mes recherches. Tirion essaie de m'aider malheureusement notre labeur n'est pas récompensé. Le serpent feuillu a beau prendre de la hauteur, monter aux arbres, fouiller les recoins inaccessibles : Nous ne trouvons pas le moindre caillou ou artefact pouvant ne serait-ce que faire penser à la présence de ruines aux alentours. Après un certain temps de recherche plus ou moins long – j'avoue ne pas avoir chronométré ni calculé le laps de temps en question – je retrouve la demoiselle à la chevelure rose bonbon. Elle m'avoue ne rien avoir trouvé et j'ai bien peur d'être dans le même cas qu'elle.
▬ Et bien figure toi que moi non plus !

Super ! Ce travail s'annonce long. Ou très court cela dépend comment on voit la chose. En effet nous pouvons appeler Acacia, lui dire que nous n'avons rien trouvé et qu'il s'agit certainement d'un canular. En voilà une idée. Je sors un téléphone de ma poche et cherche le profil de la scientifique sur le Pokéweb. J'appuie ensuite sur la touche « appel » et patiente. J'attends bien cinq minutes avant d'enfin avoir quelqu'un au bout du fil. Par chance il s'agit du prof' ! Nous luis faisons part de nos soucis et Acacia nous répond de manière bien évasive que nous devons persévérer pour la science. C'est bien beau tout ça mais cela ne nous avance à rien. Nous ne savons même pas ce que nous cherchons. Après avoir insisté à de multiples reprises, le prof se décide à nous confier quelques informations qu'elle aurait aimé garder secrètes. Selon elle, ces lieux n'ont pas toujours été aussi boisés et empreint de vie. Compte-tenu de la géologie et de l'emplacement du terrain, cet endroit était probablement autrefois une lieu désertique et rocailleux. C'est du moins ce que pense le professeur qui, lorsqu'elle était étudiante, a même émis des hypothèses selon lesquels Xerneas en personne avait revivifié cette terre morne. J'ai un énorme doute quant-à l'utilité de ces infos mais bon … Au moins nous savons ce qu'Acacia VEUT que nous trouvions. Nous cherchons des indices pouvant prouver la théorie qu'Acacia et d'autres de ses collègues de l'époque avaient formulés il y a quelques années déjà. Bien sûr rien ne dit que nous ne trouverons pas complètement autre chose … Le cas échéant, ce sera à nous de déterminer de quoi il s'agit. Je ne sais pas ce qu'en pense Luna mais pour ma part, je n'y vois pas beaucoup plus clair. Xerneas, terre revivifiée et compagnie … Tout ça m'a l'air un peu tirer par les cheveux.
▬ Continuons de chercher.

Ce n'est pas vraiment comme si nous avions le choix de toute façon ! Je sors deux Pokéballs, les lance et Yogg ainsi qu'Al'Akir apparaissent. J'ordonne aux deux Pokémons de sillonner les environs afin de nous aider. Al'Akir via les airs va peut-être trouver un truc. Quant-au Métamorph … S'il pouvait se perdre dans les bois de sorte à ce que je ne le revois plus jamais, ça m'arrangerait.
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Mer 14 Sep 2016 - 23:08
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

Un œil sur le passé


Nous nous décidons à appeler le professeur Acacia, car ça ne va pas du tout. Nos recherches sont vaines, et on tourne en rond sans arrêt. Si nous pouvions soutirer au moins quelques indices, cela serait déjà un bon début. Nous avons réussi à rejoindre le professeur au téléphone, après quelques minutes d'attente. Au début, elle ne faisait que nous encourager à poursuivre nos recherches, mais ce n'était pas suffisant pour nous motiver. Nous voulions connaitre, au moins, l'origine de ce que nous cherchions, en espérant qu'elle-même, le sache. Effectivement, elle le savait. Selon ses dires, le lieu où est situé le bois n'a pas toujours été des plus jolis. Ce serait Xerneas qui aurait rendu le lieu agréable et naturel. Vraiment ? C'est possible, après tout, c'était son pouvoir. Mais comment pouvait-elle en être certaine ? Bon, oui, il y a l'emplacement, et tout... Mais ce n'était que des hypothèses, si ça se trouve, c'était complètement autre chose. Enfin. J'avais confiance en elle, alors, je me suis dis que cela devait être vrai.

Shinichi a libéré deux de ses pokémons : un Etourmi, et un... Metamorph. Je trouvais Metamorph marrant. Il s'agissait là de deux nouvelles créatures que je n'avais jamais vu en compagnie du dresseur ! Je me suis dis que j'allais faire de même. Après tout, l'origine des ruines ne semble pas très dangereuse si on en croit le professeur. J'espère que c'est vrai. Après tout, qui peut le savoir ? Ces ruines sont inconnues. Enfin, je me décide à envoyer deux de mes pokéballs également. J'en ai laissé sortir Astrya et Numya. Ainsi, je pourrai montrer de nouveaux pokémons à Shinichi également. Je me souviens qu'il avait également une Psystigri ! Sauf que la mienne, elle est chromatique, nananana. Je voulais libérer Alatys, mais l'Etourmi de Shinichi était déjà dans les airs. Je crois qu'il pourra se débrouiller seul.

« Numya, je compte sur toi. Tu es discrète, tu peux fouiller les bois en compagnie du Metamorph de Shinichi. Il pourra peut-être prendre ton apparence, ce sera pratique. Sois prudente. »

La boule de poils exécuta la demande, et se faufila parmi les brindilles et les arbres. En ce qui concerne Astrya, je préférais le garder près de nous. Enfin, pas trop loin. C'est dingue à quel point j'aimais son regard dérangeant. Je suis peut-être moi-même dérangée. Il pourrait nous aider, ce n'était pas non plus le plus bruyant des pokémon, disons le.

Nous avons recommencé nos recherches, mais cette fois-ci, nous n'étions pas séparés. Je ne voyais toujours rien, que des arbres, des feuilles... des... branches... un Rondoudou... des feuilles, encore. Attends, attends. Un Rondoudou ? En effet, il était bien là, devant nous. Il nous regardait, souriant. Il était très mignon. Un Rondoudou quoi.

« Tu crois qu'il appartient à quelqu'un ? »

Puis, suite à un rire amical, le pokémon rose se fraya un chemin dans les bois. Il semblait vouloir nous aider. Je ne sais pas pourquoi. Mais bon... Un Rondoudou n'était pas un pokémon mesquin, ou même menaçant. Nous pouvions sans doute lui faire confiance. Je jeta un œil du côté de mon partenaire.

« On le suit ? »

J'ai ensuite regardé en direction de mon Seleroc, derrière nous. Il ne semblait pas avoir d'opinion positive ou bien négative. Qu'avions-nous à perdre ? Ce n'était pas comme si nous possédions une piste bien probante, de toute façon.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Jeu 15 Sep 2016 - 20:37
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Un œil sur le passé.


Al'Akir sillonne le ciel tandis que Yogg s'en va avec le Psystigri chromatique de ma partenaire. La vue de son Pokémon me rappelle Azshera et me donne encore plus envie de relâcher ce maudit Metamorph mais je m'abstiens. Après tout il n'est pas à moi mais à Anne. Je compte bien lui rendre et récupérer mon Pokémon incessamment sous peu. Quoiqu'il en soit nous poursuivons nos recherches. Celles-ci ne nous mènent malheureusement nul part. Luna finit par trouver un Rondoudou sauvage. Ce dernier s'en va et semble nous demander de le suivre. Ma partenaire de recherche me demande alors s'il est judicieux de le suivre.
▬ Euh.  

J'avoue ne pas savoir quoi lui rétorquer. Nous n'avons pas de piste mais est-il très scientifique de faire confiance à un Pokémon inconnu et sauvage de surcroît ? Assurément non. En outre les chances pour qu'il nous mène aux fameuses ruines sont quasiment nulles. Il y a fort à parier qu'il nous mène à l'endroit où il vit ou bien proche d'un arbre fruitier. Si ça se trouve la petite boule rose croit que nous avons faim et souhaite nous faire profiter de sa connaissance des lieux. Toutefois nous n'avons rien à perdre et je note que le Rondoudou emprunte une route que nous n'avons pas suivi jusque là. Je soupire un long moment et réponds :
▬ Allons-y. Suivons-le.  
À tous les coups, ça va servir à rien mais peu importe. Nous n'avons pas fouillé cette partie de la route quatre alors faisons cela !

Luna et moi suivons le mystérieux Pokémon sauvage. Je ne cesse de tourner la tête à droite à gauche dans l'espoir de trouver quelque chose mais il n'en est rien. Ces recherches sont vraiment vraiment très longues. Beaucoup trop longues. Ça en devient presque ennuyeux. Luna ainsi que le Rondoudou s'arrêtent. Ne regardant pas devant moi, j'heurte la demoiselle à la chevelure rose bonbon et m'excuse.
▬ Wow. Sérieusement ?  
Devant nous se trouve une sorte d'antre. Est-ce cela les fameuses ruines dont nous parlait Acacia ? Aucune idée. En tout cas c'est la première fois que je vois cette grotte. Il faut dire qu'elle était bien cachée. Pour y accéder, nous avons dû emprunter des sentiers non balisés. En outre, les parois externes dudit lieu et son entrée sont recouvertes de plantes en tout genre. Luna et moi examinons les parois de la grotte et envisageons de pénétrer dans cette dernière quand plusieurs personnes sortent des fourrés. À en juger par leur accoutrement, on dirait des chasseurs – et à en juger par leur faciès, on dirait des méchants …

En voyant ces malfaiteurs, le Rondoudou s'enfuit et nous laisse seul nous débrouiller seul. Ce n'est peut-être pas plus mal en un sens. Le Pokémon sauvage n'a pas l'air très fort et il risquerait fortement de nous gêner. Bientôt, Luna et moi sommes encerclés par des hommes et leurs Pokémons. Des Ratata, des Racaillou et j'en passe crient de sorte à nous intimider. Un homme – vraisemblablement le chef – s'avance et nous demande de lui donner nos Pokéballs. Bien entendu nous refusons. J'envoie Tirion au combat tandis que le chef du groupuscule appelle deux Pokémons : Un Desseliande et un Spiritomb. Le premier Pokémon cité utilise feu follet sur le Vipelierre et enchaîne avec griffe ombre. Le serpent feuillu se relève de cette attaque et riposte avec lame-feuille. La compétence est faiblement efficace sur ce Desseliande, du fait de la brûlure et du fait de son type. Malheureusement je ne peux pas utiliser d'autres compétences ! Pour cause, lame-feuille est l'attaque la plus puissante maîtrisée par Tirion – hormis souplesse qui n'a aucun effet face aux Pokémons spectres. Nous sommes dans de beaux draps et je crains que Luna ne puisse réellement m'aider. La plupart de ses compagnons sont psy et ce type est faible face aux Pokémons de notre ennemi.
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Sam 17 Sep 2016 - 17:04
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth

Un œil sur le passé


Nous avons finalement suivi le Rondoudou dans les bois, tentant difficilement de se frayer un chemin jusqu'à rejoindre une espèce de grotte, ou un antre quelconque. C'était étonnant de trouver une grotte à cet endroit, elle était bien dissimulée. Nous avions peut-être un début de piste, ou un indice. En constatant que Shinichi eut la même idée que moi, nous avons entrepris d'y entrer, mais nous n'avons pas eu le temps. Des personnages sont apparus devant nous, mais ils n'avaient pas l'air fiables, mais alors pas du tout. Ils n'inspiraient pas la confiance. En effet, ils ont réussis à nous encercler, et voulaient que nous leur donnions nos pokéballs. Comme si j'allais céder mes pokémons à ces grossiers personnages, ils ont rêvés ! Un combat s'est donc entamé suite à notre refus catégorique. Shinichi avait envoyé Tirion pour combattre, et moi, j'ai demandé à Astrya de nous venir en aide. Après tout, il était déjà avec nous. Cependant, je ne m'attendais pas du tout à ce que le mercenaire envoie des pokémons spectres au combat : Spiritomb et Desseliande. Astrya étant de type psy, et Miko l'étant également, il m'était inutile de l'appeler. J'ai donc décidé de faire du mieux que je pouvais avec mon Seleroc. Tirion n'était pas avantagé non plus, car il se trouvait face à un pokémon spectre et plante. Desseliande a utilisé Feu Follet sur le starter de mon partenaire, et a attaqué avec Griffe ombre. Le pauvre serpent était bien amoché déjà, et il ne possédait que des attaques faibles contre son adversaire. Considérant qu'il était inutile d'attaquer avec des attaques psychiques, j'ai demandé à Astrya d'utilsier Jet-Pierres sur le Spiritomb. Ce n'était pas l'attaque la plus puissante, mais je n'avais pas mieux. J'allais mordre la poussière, car ce pokémon était de type ténèbres et spectre : deux faiblesses du type psy. C'est dans ce genre de situations que je comprenais que la variété de types dans une équipe était primordiale. Je me suis souvenu que je possédais Alatys, et c'était le seul qui n'avait pas de type faibles face aux ennemis. Je l'ai donc appelé à la rescousse, et j'ai demandé à Astrya de revenir dans sa pokéball avant qu'il ne se fasse blesser trop gravement. L'attaque Tranch'Air du Sonistrelle a bien marché sur Spiritomb, mais le Vipelierre de Shinichi n'allait pas rester en jeu très longtemps. Un seul pokémon contre deux, c'était trop. Inutile de mentionner que nous avons perdu le combat. J'étais déstabilisée.

« Laissez-nous tranquille, on ne vous a rien demandé ! »

Bien sûr, mes demandes ne servaient à rien. Après notre défaite, ces vilains personnages nous ont dérobés nos pokéballs, et nous ont enfermé dans la grotte que nous voulions visiter. Malheureusement, cette grotte ne signifiait rien de bon pour moi à présent. Je ne comprenais pas pourquoi ils nous avaient fait ça, qu'est-ce que nous avions fait ? Étaient-ils au courant pour nos recherches ? Cachaient-ils quelque chose ?

« Il faut qu'on trouve une sortie. Il doit forcément y en avoir une quelque part. »

Nous avons donc commencé à cherché une issue de secours, mais c'était difficile sans pokémon. Tout ce que je voulais pour le moment, c'était de les récupérer. Hors de question de les laisser entre les mains de ces brutes !

Nous avons cherché un moment en vain, puisque cette grotte ne semblait pas posséder de sortie. Je commençais à paniquer, mais je tentais de garder mon calme. Je savais que ça ne servait à rien de paniquer, c'était inutile et ça n'allait aider personne. Puis, j'ai commencé à entendre des bruits. Comme si quelqu'un creusait.

« Tu entends toi aussi ? »

J'ai essayé de suivre le bruit, mais apparemment, c'était tout près de nous. Ça venait de l'extérieur de la grotte. Le bruit était de plus en plus fort, ça se rapprochait. Un soulagement énorme s'est installé en moi lorsque j'ai vu Numya, accompagné d'un autre Psystigri, apparaître devant nous. Le deuxième Psystigri était probablement le Metamorph de Shinichi. Si cette grotte n'avaient pas de sortie, nos pokémons venaient d'en créer une.

En nous dépêchant de sortir, nous sommes revenus vers l'entrée de la grotte où les mercenaires était déjà partis... sauf un. Il semblait surveiller l'entrée, probablement pour nous. Mais ce n'est pas tout, j'ai pu remarquer qu'il détenait nos pokéballs ! Pour le coup, ils étaient débiles de ne pas les avoir emportés avec eux, mais cela ne me dérangeait pas, au contraire.

« Choc Mental ! »
« Quoi ? Mais comment avez-vous... ? »

L'attaque de la Psystigri sur le garde visiblement surpris de nous revoir s'est avérée efficace. Nous avons pu reprendre nos pokéballs, vérifier que nos pokémons étaient bien à l'intérieur, et repartir. Dans quoi est-ce que le professeur Acacia nous a embarqué, exactement ?

« Ce n'est pas normal. Ils voulaient probablement nous empêcher de découvrir quelque chose... »

Il fallait maintenant décider de l'endroit où nous allions nous diriger. Je n'avais aucune idée d'où aller. Retourner dans la grotte, ou aller ailleurs ? Quoi qu'il en soit, je faisais plus confiance à Shinichi qu'à moi pour ça. Je ne voulais pas me tromper, et surtout, je ne voulais pas retomber face à face avec ces personnages mystérieux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Lun 19 Sep 2016 - 12:27
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Un œil sur le passé.


Ce combat tourne à la démonstration. Luna et moi allons perdre, ça ne fait aucun doute. Mon choix de Pokémon n'a pas été judicieux malheureusement. Dans ces circonstances, j'aurais aimé appeler Al'Akir malheureusement c'est impossible. L'oiseau est parti avec Yogg sillonner les environs. Je n'ai que Fandral et Tirion à mes côtés. Le premier ne sait pas se battre et le second ne maîtrise aucune attaque me permettant de prendre l'ascendant. J'ordonne au Vipelierre d'utiliser lame-feuille une dernière fois mais l'attaque est facilement évitée par le Desséliande qui riposte avec griffe ombre. C'en est trop pour le serpent doré. Il n'est plus en état de combattre. Comme on pouvait s'y attendre, Luna n'est pas d'une grande aide. Loin de moi l'envie d'être médisant mais ses Pokémons ne sont pas adaptés à la situation. Nous perdons le combat et les inconnus nous volent nos affaires, dont nos Pokéballs. Ils nous forcent à aller dans la grotte et demandent à leurs Pokémons de refermer le passage derrière nous. Des Racaillou s’attellent à la tâche. Une multitude de pierres bloquent désormais l'entrée – et unique sortie – de cette antre. On va avoir du mal quitter cet endroit, c'est moi qui vous le dis !

Nous sommes faits comme des Ratata. Nous allons périr ici ! Triste fin pour un individu aussi exceptionnel que moi. Je savais que je n'aurais jamais dû aller à Mhyone ! J'étais comme un poisson dans l'eau moi à Vermilava ! Bien que la situation soit d'une gravité exceptionnelle, Luna réussit l'exploit de rester optimiste. Selon elle il y a forcément une autre sortie. M'ouai. J'ai un doute. À mon humble avis ces lieux sont scellés. Je soupire et attends patiemment mon trépas. En attendant que ce dernier survienne, Luna et moi fouillons la grotte. Les parois sont fragiles et les roches me semblent extraordinairement anciennes. Cette antre a vécue, c'est sûr. Nous continuons notre bonhomme de chemin et prenons l'unique voie se présentant à nous. Celle-ci mène bien évidemment à un cul de sac formé de roches corrodées et noircit par le temps.

▬ Ah bah. Génial.
Comme on pouvait s'y attendre, il n'y a pas de sortie. On marche depuis un moment pour rien. Je ne prends pas la peine d'examiner les lieux plus longtemps et soupire pour la énième fois. Le temps passe et Luna dit avoir attendu quelque chose. Étant trop occupé à me morfondre, je n'ai rien entendu. La spécialiste du type psy suit les bruits qu'elle croit entendre et finit par tomber son Psystigri ainsi que sur mon Métamorph. Les deux compères ont vraisemblablement assisté à notre enfermement et ont crée une voie de sorte à nous libérer. Eh bah. Comme quoi ce Metamorph n'est pas aussi inutile que ça. À moins que le Psystigri de Luna ait tout fait seul ce qui ne me surprendrait pas … Quoiqu'il en soit, nous quittons la grotte et passons devant son entrée. Un garde y est posté. Ma camarade le neutralise et nous récupérons nos effets personnels, dont nos Pokéballs.

À en juger par son attitude, la dresseuse hésite quant-à la marche à suivre. Pour moi cela sonne pourtant comme une évidence : Il faut se tirer de là et en vitesse. C'est trop dangereux. Ni elle ni moi n'avons signés pour ça. Que nous veulent ces gens ? Aucune idée mais ça n'a aucune importance. Certes le garde est sonné mais il ne va pas tarder à se réveiller. Si tel est le cas, nul doute qu'il va préviendra ses petits copains de notre évasion.
▬ C'est l'heure de la fuite.
Croyez-en mon expérience de lâche, c'est le moment où jamais de prendre nos jambes à notre cou ! Je prends mon smartphone et envoie un message à Acacia. Mon texto est bref mais concis. J'ose espérer que la jeune femme nous répondra sous peu. Dans tous les cas, nous, on met les voiles !
▬ Allez, suis moi. C'est par ici. Ou par là. Peu importe de toute façon. Tout les chemins mènent à Mérouville.
Ou pas. Je fais revenir Yogg dans sa pokéball et nous avançons discrètement à travers les bois. La nuit tombe quand nous trouvons – sans le vouloir – le campement de ces mystérieux malfaiteurs. Caché derrière des fourrés et accroupi tel un espion des temps anciens, je souffle à Luna :
▬ Ok, demi-tour.

Je m'arrête brusquement en entendant une bribe de conversation. Je jurerai avoir entendu quelqu'un dire le nom « Acacia ». Je me retourne et fais la Fouinette. Deux individus conversent : Le dresseur au Desséliande et un autre homme, plus petit en taille et en carrure. À noter qu'un Rondoudou accompagne l'individu au morphotype plus léger.
▬ Ouh, le vil rat.
Je ne suis pas sûr de ce que j'avance mais il semble évident que le plus petit des deux est le vrai chef des opérations et que son Rondoudou est le même que celui qui nous a mené jusqu'à la grotte !
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Jeu 22 Sep 2016 - 5:26
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth
Je n'arrivais pas à me décider dans ce dilemme : fuir ou poursuivre ? Je dois avouer que ces dernières péripéties ont creusées l'appétit de ma curiosité. Je me pose mille et une question, auxquelles je n'ai pas de réponses. Shinichi opte pour la fuite. C'est la solution la plus prudente, mais également la plus... comment dire... trouillarde ? Enfin je veux dire, nous savions très bien que nous nous aventurions dans quelque chose d'étrange, et de pas forcément net. Enfin. Quitte à nous mettre dans de beaux draps à nouveau, autant s'en aller d'ici. Nous allons raconter notre mésaventure à Acacia, elle saura probablement quoi faire de ces turbulents personnages. Mon coéquipier envoie un message au professeur. Un message qui semble bref, mais pas vraiment le temps de détailler. L'attaque Choc Mental de Numya a peut-être sonné le garde, mais il n'allait pas jouer à la Belle aux Bois Dormant bien longtemps à mon avis. J'ai rappelé, tout comme Shinichi, mes pokémons dans leurs pokéballs respectives et je l'ai suivi dans une direction assez aléatoire. En espérant trouver la sortie de cette forêt rapidement sans recroiser ces charmants jeunes messieurs.

Visiblement, la poisse nous suivait et elle nous suit encore. Nous n'avons pas trouvé de sortie, mais nous avons trouvé bien mieux : le campement des malfaiteurs ! Génial. Il ne manquait plus que ça. À vrai dire, il s'agissait probablement du dernier endroit où il fallait se retrouver. J'allais faire demi-tour, mais mon partenaire et moi avons entendu une conversation qui nous a interpellée. Elle parlait, si j'ai bien entendu, du professeur Acacia ! C'était... intéressant, et cela méritait qu'on en sache plus avant de repartir. Je m'approche donc à coté de Shinichi pour tenter d'entendre un peu mieux. Je remarque que l'un des hommes conversant était le tyran qui avait envoyé le Desséliande tout à l'heure. Il discute avec un autre homme que je n'ai jamais vu de ma vie. Cependant, un petit détail me surprend. Juste à côté de l'homme, il y a un Rondoudou. Je commence à comprendre certaines choses. Je fronce les sourcils, déçue de ce pokémon sensé être digne de confiance.

« J'y crois pas. Comme quoi l'habit ne fait pas le moine... »

Et dire que j'avais osé mettre ma confiance entre les pattes de cette boule de poils rose ! Il nous avait trahi, et nous avait directement conduit jusqu'au piège. Nous avons été naïfs. Mais en même temps, c'est un Rondoudou quoi...

D'ailleurs, en parlant du traître, il semble nous avoir repéré ! Oh mince ! Il regarde vers nous. Qu'est-ce qu'on fait ? Sauve qui peu ! Non. Non, c'est trop tard. Il vient vers nous, et son maître le suit.

« Ok, ok... FUYONS ! »

Et puis merde. Autant tenter quelque chose. Je m'apprête à courir lorsque des hommes se dressent devant nous. D'où ils sortent ceux là ? Ils se camouflaient dans les arbres ?

« Et bien et bien, qu'avons-nous là. Deux petites vermines envoyées par le professeur Acacia pour faire le travail à sa place. Comme c'est étonnant ! »

Je me retourne vers la voix qui vient de prononcer ces mots. Le dresseur du Rondoudou. Il est de petite taille, et il porte des lunettes. On pourrait presque penser à un professeur, à un scientifique. Mais ses capacités cognitives et intellectuelles ne doivent pas être très développées ! Sinon, il ne parlerait pas d'une manière aussi hautaine. Je respire un bon coup en tentant d'oublier les gorilles qui nous guettent.

« Qui êtes-vous ? »

L'homme se met soudainement à rire. Est-ce que la situation est réellement amusante ? Ai-je raté un épisode ? Ce type doit être fou.

« Quelle importance ! Je vais pouvoir me servir de vous deux maintenant. Malgré son idiotie légendaire, je doute fort que le « professeur » Acacia ne vous laisse entre de « mauvaises mains », sauf si bien-sûr elle envoie encore des gamins faire du secourisme à sa place. »

Je ne suis pas certaine de comprendre. Je le regarde, complètement perplexe, puis je jette un regard du côté de Shinichi. Je suis confuse, ce type a clairement une dent envers le professeur. La façon dont il a prononcé le mot « professeur » le démontre bien. Comme s'il n'aimait pas employer ce terme pour Acacia. Ils doivent probablement se connaître tous les deux, mais quel est le rapport avec moi et Shinichi ? Nous n'avons jamais demandé à être impliqués là dedans, nous.

« Peu importe vos différents avec le professeur nous n'y sommes pour rien. Laissez-nous partir ! »

Un nouveau rire de la part du cinglé. Je suis découragée. Décidément, ça n'allait pas être de la tarte pour réussir à obtenir une coopération de cet homme. Il était évident que nous laisser partir ne faisait pas parti de son plan...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Jeu 22 Sep 2016 - 17:26
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Un œil sur le passé.


J'essaie d'écouter la conversation des deux individus mais, de ma position, il est difficile – pour ne pas dire impossible – de tout saisir. Selon toute vraisemblances, ça parle d'Acacia, de travaux, de recherches et de paiement. Le Rondoudou quitte son dresseur et avance en notre direction. Le Pokémon fée nous trouve et prévient les autres. Nous tentons de fuir mais sommes rapidement encerclés. Encore. La dresseuse qui m'accompagne et me sert de partenaire gaspille sa salive en demandant des explications et en priant les inconnus de nous laisser partir. Comme on pouvait s'y attendre, cela n'aboutit à rien. Ils vous nous renvoyer dans la grotte ou se débarrasser définitivement de nous cette fois. Je m'apprête à envoyer un Pokémon au combat quand je crois apercevoir quelque chose dans le ciel. Cette forme, cette façon de voler : C'est Al'Akir. Le type vol ne nous a sûrement pas vu mais je sais comment l'appeler. En effet mon Etourmi affectionne tout particulièrement les objets scintillants ou brillants et, quand bien même il fait sombre, mes bracelets peuvent réfléchir la les rayons de l'astre lunaire.

Je lève les mains en l'air et soupire :
▬ Moi je me rends.  
Dans le même temps, je tourne légèrement les poignets, de sorte à trouver le bon angle de réfraction. Je parviens à éblouir Al'Akir avec ma manœuvre et, en guise de réponse, le Pokémon fonce vers nous. Il ne nous voit peut-être pas mais ce piaf idiot est attiré par la lumière. L'Etourmi effectue un vol en piqué et frôle le dos du dresseur au Desseliande ainsi que celui du « chef ». Les deux gus s'écartent. Dans les secondes qui suivent, je desserre mon bracelet gauche et le lance en direction d'un groupe de sbires nous entourant. Tel un brave Ponchiot mon Pokémon « s'en va chercher » le bracelet. Il fonce droit devant les sbires qui a leur tour s'écarte.
Au cas où Luna n'avait pas compris, c'est le moment où nous sommes censés fuir ! Al'Akir a crée une brèche. Nous ne sommes plus totalement encerclé et, à défaut de mieux, j'emprunte le passage crée par l'oisillon.

▬ Reviens abruti.  
Al'Akir est sérieusement en train de chercher mon bracelet. Le bijou est sûrement au sol, caché dans un buisson à l'heure qu'il est. Je me saisis d'une Pokéball et fais revenir ce satané piaf avant qu'il ne soit capturé par nos assaillants. Des sbires nous suivent. Le dresseur expérimenté nous ayant battu s'exclame :
▬ Ramenez les en un seul morceau ! On a besoin d'eux. Moi je dois discuter avec notre ami le professeur Aulne.
Professeur Aulne ? Je garde ce nom en tête et continue de fuir. Luna me suis de près. Après quelques minutes de course effrénée, je jette un rapide coup d’œil vers l'arrière et constate que nous en avons semés quelques uns. Je me retourne et appelle Tirion. Mon Pokémon a bien repris depuis son combat perdu de tout à l'heure. J'ordonne au type plante d'utiliser fouet liane sur un arbre afin de créer une barrière « naturelle » entre nous poursuivants et nous. Le serpent feuillu s'exécute et nous voilà sorti d'affaire. Du moins pour l'instant. À nouveau je sors mon téléphone et envoie un second message au prof'. Dans ce dernier je lui fais un compte-rendu de la situation. Ces ruines sont un guet-apens. Des gens lui en veulent, dont un certain « Professeur Aulne ». Nous nous en sommes plutôt bien sortis et devons à tout prix quitter les lieux avant que l'on nous retrouve. Si nous sommes faits prisonniers, nous constituerons une monnaie d'échange et un moyen de faire pression sur le prof. Je crois reconnaître la sortie du bois. Dans quinze minutes nous serons sortie d'affaire.
▬ Fiou. Nous sommes sains et saufs. Cette histoire est vraiment folle.

Malheureusement j'ai parlé trop vite. Le Rondoudou jaillit des fourrés et le dresseur au Désseliande n'est pas loin.
▬ Vous avez bien failli m'échapper. Mais vous resterez bien avec nous un moment ?
Je note que le « Professeur Aulne » n'est pas ici mais que son Rondoudou accompagne le dresseur. Le type fée n'a pas l'air heureux d'être là, aux côtés de l'individu. C'est presque à croire qu'on l'a forcé à venir. Tirion est à mes côtés. Al'Akir et Yogg sont dans leurs Pokéballs, prêts à être envoyé en cas de besoin. C'est parti pour le match retour.

À nouveau, le dresseur envoie son Spiritomb et son Désseliande. Je pense avoir tiré les enseignements de notre précédent combat. Je vais me focaliser exclusivement sur le Spiritomb et essayer d'éviter les attaques feu follets du Désseliande.
▬ Tirion, vampigraine.
Le serpent doré crache une bonne dizaine de balles vertes qui vont se coller au type spectre et ténèbres. Ainsi petit à petit, l'énergie vital du Pokémon ennemi est volée et redonnée à Tirion. L'ennemi utilise vent mauvais et cela affecte bien évidemment mon Pokémon ainsi que celui de Luna.  
▬ Lame-feui …
▬ Coup bas !
Le type plante n'a pas le temps d'attaquer que le Pokémon adverse se téléporte derrière lui et le frappe. Tirion tombe mais se relève rapidement et essaie de riposter en utilisant lame-feuille. Une extension feuillue pousse au niveau du bras du Vipelierre mais malgré cela il ne parvient pas à toucher le Spiritomb ennemi. Ce dernier semble en pleine possession de ses moyens alors que mon Pokémon fatigue. Heureusement vampigraine fait toujours effet et redonne à Tirion quelques couleurs.
▬ Spiritomb, utilise hypnose.
Une onde grisâtre fuse vers Tirion et le Pokémon rejoint très vite les bras de Morphée. Olala. Je crois que c'en est fini pour lui. Il faut vite que je rappelle Tirion avant qu'il ne soit trop tard. Notre ennemi ordonne au type spectre d'utiliser Dévorêve sur mon Pokémon mais ce dernier en est incapable … En effet à ma grande surprise le Rondoudou intervient. Il saute sur le Spiritomb et empêche celui-ci d'attaquer. Le dresseur entre alors dans une colère noire :
▬ Arrête ça ou toi aussi bientôt tu vas rejoindre ton dresseur dans cette antre !

Je ne comprends pas tout à fait de quoi il parle mais ces faits de jeu nous arrangent. Tirion finit par se réveiller et j'ordonne à mon Pokémon d'utiliser lame-feuille. Cela affecte le Spiritomb qui pousse alors un cri rauque et envoie valser le Rondoudou qui entravait ses mouvements. Le Pokémon fée est éjecté plus loin et percute un arbre. J'irai bien l'aider malheureusement je suis occupé. Son aide nous a été précieuse.
▬ Lame-feuille encore !
▬ Coup bas !
J'ai comme un sentiment de déjà vu. Les lames situées sur les avants bras de mon Pokémon grandissent mais le Spiritomb est d'ores et déjà derrière nous. Il attaque. Mon compagnon est propulsé quelques mètres plus loin toutefois il plante une de ses lames au sol afin de rester à portée du Pokémon spectre. Il se retourne et, à l'aide de son autre bras, tente un revers. La lame semble trop courte. À cette distance, il ne peut toucher le type spectre. Tirion essaie de gagner quelques centimètres tandis que le Spiritomb recule. Soudain, une lueur illumine la lame en extension du Vipelierre et gagne le corps du type plante dans son entièreté. Tirion évolue et réussit à toucher le Spiritomb.

Le Pokémon n'est pas encore KO mais cela ne saurait tarder. Il a en effet subi deux attaques lame feuille et cela fait un bon moment que son énergie est drainée par le Lianaja.
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Lun 26 Sep 2016 - 17:15
Région d'origine : Mhyone
Messages : 532

Evanna Rainsworth

Evanna Rainsworth
Alors que je me fendais en quatre pour tenter de nous sortir de là, Shinichi, à côté de moi, a décidé qu'il se rendait. Sérieusement ? Est-ce qu'il était sérieux ou bien avait-il un plan derrière la tête ? Je croisais les doigts pour que ce soit la deuxième option. En attendant, j'ai pris la décision de ne rien dire.

L'Etourmi de mon partenaire s'est alors rué vers nous, heurtant presque le dresseur du Desséliande et de l'autre type. Je n'avais pas tout compris, mais en pensant que Shinichi y était pour quelque chose, je n'ai pas réfléchis plus longtemps. Il a lancé un bracelet dans la foule, et le volatile a suivi l'objet brillant. J'ai cru comprendre que cet oiseau affectionnait ce genre d'objet. Quoi qu'il en soit, cela nous avait permis de fuir, ce qui était une bonne chose. Nous devions faire vite, car ils n'étaient pas prêts à nous laisser partir aussi facilement. Le dresseur ayant demandé aux autres de nous ramener a parler d'un certain professeur « Aulne », ce qui m'a interpellé. Je ne devais pas oublier ce nom ! Mais en même temps, comment le pourrais-je ?

Notre fuite a portée ses fruits et nous avons réussis à fuir une majorité de sbires. Pour éviter de se faire rattraper, Shinichi a eu un coup de génie en demandant à Tirion d'utilise Fouet Liane sur un arbre, ce qui nous a crée une barrière. « Bien joué. » ai-je murmuré.

Il envoie un message au professeur Acacia pendant que nous poursuivons notre route. Nous pensons être sortis d'affaire, mais ce n'est pas aussi facile que cela, malheureusement. Notre cher ami le dresseur du Desséliande nous retrouve, par je ne sais quel moyen.

« Encore vous... ! Non, désolée. On a pas envie de rester ! »
Je commence à en avoir marre de le voir, lui.

Bien sûr, il était évident que nous devions combattre pour réussir à s'en sortir. Le type a renvoyé un Spiritomb ainsi que son fidèle Desséliande. Génial. Enfin, je ne devais pas me laisser abattre. Alatys n'étant pas en état de se battre, j'appelle Miko. Je ne peux faire autrement. Au moins, il possède un attaque ténèbres qui pourra peut-être nous aider.

Shinichi s'occupe du Spiritomb à l'aide de Tirion, qui se débrouille beaucoup mieux que précédemment. Pendant ce temps, je me charge du Desséliande. Je tente de l'occuper pour ne pas qu'il lance des attaques feu sur Tirion. Ma tactique ? Je le laisse attaquer, en évitant ses attaques. Oui, Miko est plutôt rapide et réussi à éviter un maximum le Desséliande, ce qui épuise le pokémon spectre et plante. Lorsqu'il ne fait rien, je demande à Miko de faire des attaques Morsure ce qui est très efficace sur ce pokémon.

Ensuite, il s'est passé tout un tas de trucs. Déjà, le Rondoudou qui avait accompagné le tyran nous a aidé. Oui oui, aidé. C'est étonnant, non ? Je me suis demandé s'il n'était pas bipolaire. D'une, il nous trahi, de deux, il nous aide. Pourquoi ? J'en sais trop rien, mais une chose est sûre, son aide a été précieuse. Malheureusement pour lui, il n'a pas pu faire parti du jeu très longtemps. D'ailleurs, le dresseur a mentionné que s'il continuait, il allait se faire enfermer avec son dresseur... dans l'antre. J'en ai conclu que les mercenaires avaient changé de camp, et s'étaient retournés contre le soit disant professeur Aulne. Je retiens l'aide que nous a apporté le Rondoudou.
À un certain moment, Tirion se retrouve dans une mauvaise posture, puis il évolue en Lianaja. Cela me surprend, mais je suis contente pour lui. Le Spiritomb est presque KO, Tirion ne l'a pas raté. Je décide de l'attaquer avec une attaque Morsure. Cependant, le type ténèbres de Spiritomb le rend plus résistant aux attaques du même type. Cela dit, j'utilise Coup d'Main pour permettre à Tirion d'utiliser une dernière attaque plus puissante, car les attaques Psy de Miko ne serviront à rien. Le Spiritomb est vaincu, et le dresseur conclu que seul le Desséliande - relativement faible - ne pourra plus rien contre nous deux.

Suite à cette étonnante victoire, je me précipite vers le Rondoudou un peu plus loin. Nous le remercions pour son aide.

« On va t'aider à sortir ton dresseur de cet antre. »

Je n'attends pas la confirmation de Shinichi, car je ne sais pas s'il sera d'accord. J'entreprends immédiatement de retourner à cette fameuse grotte où le professeur Aulne a été enfermé. Heureusement pour nous, aucun garde ne se trouve devant l'entrée de celle-ci. Pénétrer dans les lieux s'avère plus facile que prévu.

En entrant dans l'antre, suivi du Rondoudou, nous parvenons à trouver le professeur un peu plus loin. Le pokémon rose se précipite vers lui. Visiblement, ils ont une bonne complicité tous les deux.

« Je vous remercie de votre aide, et je suis sincèrement désolé. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. »
« Je pense que ça peut s'arranger. Par contre... pouvez-vous nous expliquer ce que vous avez contre le professeur Acacia... ? »

Le professeur Aulne se présentant officiellement nous fait part de ses raisons. Apparemment, il était un ancien camarade de classe du professeur Acacia, et il serait jaloux de son succès. En effet, ses propres recherches n'ayant menées à rien, et le succès évident d'Acacia lui aurait laissé un goût amer. Il avoue avoir tenté d'attirer le professeur jusqu'à nous afin de lui voler ses travaux, ses projets, et tenter de faire pression sur elle.

« Et ben... Vous savez, vous auriez dû la contacter plutôt. Je pense qu'elle aurait été plus réceptive. »

Aulne semble regretter son geste. Le sentant honnête, j'accepte ses excuses. Je ne sais pas si Shinichi est du même avis que moi, il semble assez silencieux.

« Il y a quelque chose dans cette grotte, plus loin. Venez y jeter un œil, peut-être pourriez-vous me donner votre avis. »

Intriguée, nous suivons le professeur jusqu'à cette « chose » qui s'avère être une espèce de porte de la même couleur que la grotte. À vrai dire, si ce n'était pas de ce dessin runique en forme de soleil, je n'aurais jamais songé à une porte.

« Un... soleil ? Qu'est-ce que ça signifie ? »

Selon une hypothèse du professeur, cela correspondrait à un certain pouvoir lunaire. Je trouve toute cette théorie tirée par les cheveux, mais j'ai envie d'y croire. Cela aurait un rapport avec Xerneas en personne, ce qui semble concorder avec les analyses du professeur Acacia. Nous réfléchissons un instant. Comment ouvrir cette porte ? S'ouvre-t-elle au moins ? Elle doit être bien vieille, mais également bien verrouillée.

Comme il s'agit d'un pouvoir « lunaire », nous songeons à l'attaque de type fée qui correspond à ce même nom. Pour y parvenir, le pokémon utilisant cette attaque se sert du pouvoir... de la lune ! Ça peut sembler complètement fou et irréaliste, mais on ne sait jamais. Nous envisageons de creuser un trou dans la grotte à l'aide de nos pokémons afin que la lumière de la lune touche la porte. J'ai l'impression de passer pour une folle.

Nous parvenons à créer une petite brèche suffisante pour permettre à la lumière de la lune d'entrer. Je me retourne vers la porte, et le soleil se met à briller. Je suis ébahie ! Est-ce que cette tactique aurait réellement fonctionné ?

« Ça... alors... »

La porte s'ouvre enfin. Je ne m'attendais à tout sauf à cela. Je jette un regard du côté de Shinichi. Serait-ce les fameuses ruines ? Cela est-il possible... ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




T-CARDFICHE
EVANNA DISCUTE EN #C780A7
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi
Jeu 29 Sep 2016 - 20:10
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Un oeil sur le passé.


La roue tourne. Nous allons gagner. Le Pokémon de Luna utilise Coup de Main. La compétence en question stimule mon Pokémon.
▬ Une dernière fois. Lame-feuille.
Mon Pokémon s'approche à nouveau du Spiritomb et échange avec lui quelques coups. La créature spectre enchaîne les esquives mais ne peut tenir très longtemps le rythme soutenu imposé par le Lianaja. Lame-feuille finit par le toucher et le met KO. La victoire est définitivement à notre portée et le dresseur au Déselliande le voit. Il préfère s'en aller pendant qu'il le peut encore. Je n'essaie pas de le suivre car nos Pokémons sont blessés – et j'ai peur d'un éventuel guet-apens. Le Rondoudou du professeur Aulne est à terre et Luna s'occupe de lui. La demoiselle originaire de Minami promet d'aider le scientifique enfermé.
▬ Mh.
Je ne vais pas mentir, je ne suis pas spécialement emballé à l'idée de le libérer. Certes le Rondoudou a expié ses fautes en venant en aide à Tirion mais sans lui et sans les agissements de son dresseur, nous n'en serions pas là. En outre qui nous dit que le prof a réellement changé ? Il s'agit peut-être d'un énième piège. Oui, il a été enfermé dans une antre mais cela ne fait pas de lui un gentil pour autant. D'ailleurs je me demande bien pourquoi le dresseur au Désseliande l'a condamné à rester coincé dans cette grotte. Si ça ne tenait qu'à moi, nous ne prendrions même pas le risque de retourner là-bas mais Luna est bien décidée à aider le dresseur du Rondoudou. Je ne peux assurément pas laisser miss Faylinn y aller seul. Nous rejoignons l'antre dans laquelle nous avions été enfermé Luna et moi et y voyons en effet le professeur Aulne. À noter que personne garde l'entrée. J'imagine que le « chef » du groupuscule – à savoir le dresseur au Désseliande – a ordonné à ses troupes de se replier.

Le prof dit regretter ses agissements et les explique à ma partenaire. Il était motivé par la jalousie semble-t-il. Je reste méfiant par principe et demande :
▬ Et comment vous vous êtes retrouvés là en fait ?
C'est la question que je me pose depuis tout à l'heure et je n'ai pour le moment eu aucune réponse. Le scientifique nous explique avoir été trahi par les mercenaires qu'il avait engagé. Aulne avait promis à ses hommes qu'il les paierait une fois Acacia sur place. Après avoir volé les travaux du prof, il aurait été facile pour ce scientifique de donner leur dû à ces mercenaires. Cependant notre présence a quelque peu contrarié ses plans et ceux du chef des mercenaires.

▬ En voyant qu'elle ne viendrait pas, leur plan a changé. Ils n'avaient que faire des recherches. Depuis le départ, leur intention était de demander de l'argent en échange du prof. Je ne leur étais plus d'aucune utilité, ils m'ont donc enfermés. Mon Rondoudou les a aidé à vous retrouver. Il est plutôt bon pisteur. Ils envisageaient de vous capturer et de demander une rançon pour vous deux et éventuellement pour moi, à défaut d'avoir Acacia.

Ça se tient comme histoire. Je ne lui fais toujours pas entièrement confiance mais je ne pense pas qu'il mente. Nous le suivons et rejoignons le fameux cul de sac que nous avions vu plus tôt. Aulne met le doigt sur une sorte de dessin auquel nous n'avions pas réellement prêté attention. Nous écoutons les dires du monsieur et ma camarade Roigada suggère de créer une brèche dans cette grotte afin de laisser entrer les rayons de l'astre lunaire. C'est étrange comme proposition mais pas totalement dénué de sens. À en juger par la qualité de la roche, j'imagine que cet endroit n'a pas toujours été une grotte fermée. On peut supposer qu'il y a fort longtemps, cette antre était ouverte à certains endroits. Si comme Acacia le pense c'est Xerneas qui a revivifié ce bois, il se peut qu'il ait enfermé – plus ou moins malgré lui – des ruines du passé derrière ce cul de sac. Cul de sac qui ne pourrait s'ouvrir qu'au contact du pouvoir de la lune.

Nous créons une brèche suffisamment grande et des rayons lunaires frappent la paroi. Celle-ci change de teinte, passant successivement de marron au rose puis au blanc. On dirait presque que ce cul de sac est fait de plaques pixie …
▬ … OK.
J'imagine que nous devons maintenant entrer et explorer les lieux. J'avoue être assez inquiet. Supposons que Xerneas ait intentionnellement condamné cet endroit. Cela peut vouloir dire que des choses horribles s'y cachent. Je marmonne dans ma barbe pour me rassurer :
▬ Bah ça doit faire une paye maintenant. S'il y avait des trucs dangereux là-dedans, du poison ou je ne sais pas quoi ; il doit être inoffensif à l'heure qu'il est.
Le poison a une date de péremption hein ? Non parce que si Xerneas a enfermé dans ces lieux un marais acide aux vapeurs toxiques, moi je veux pas entrer !
Nous fouillons l'endroit et fort heureusement il n'y a pas de marais acide aux vapeurs toxiques.
Re: Un œil sur le passé — ft. Shinichi

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: