HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Dim 4 Sep 2016 - 17:26
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Enfin, la traversée touche à sa fin et, une fois les derniers détails de notre requête réglés, je suis à nouveau libre comme l'air. Il est bon d'être enfin de retour à Mhyone. Ne venez pas croire là que Terra Nova me déplait, c'est complètement faux, mais disons que le voyage n'a pas été de tout repos. Une attaque de terroristes, un écho du passé inattendu, un peu de temps passé à errer dans Terra Nova sans trop savoir où aller et, finalement, ce retour avec Main qui n'a pas été de tout repos. Nox Illum me manque et, pour la première fois, je me surprends à y penser comme je pense à chez moi. C'est là-bas que j'habite maintenant, plus à Volucité. La réalisation a pris du temps à se faire, mais mieux vaut tard que jamais comme on dit. Attachant ma longue chevelure rousse en une queue de cheval bien haute, je fais rouler mes épaules pour essayer de me réveiller un peu. C'est sur la route que les nuits sont les plus courtes. Je parviens néanmoins à m'orienter direction le petit café le plus proche, y achetant de quoi garder les yeux ouverts au moins pour l'instant. Le soleil a commencé à décliner et je vais avoir besoin de toute mon énergie pour trouver un lieu où me poser et, surtout, dormir. Les joies de ne pas prévoir ses déplacements et de se dire un peu naïvement que l'improvisation a quelque chose de plus romantique. Comme si on peut être romantique en solo de toute façon, bonjour la logique.

Maintenant restaurée au moins en partie, je retourne au même café pour acheter, cette fois, un pita. Cela fait, je me permets de déambuler dans les rues calmes de Bord-au-vent, bien différentes de tout ce à quoi j'ai l'habitude. J'aime les villes qui bourdonnent, les villes qui vrombissent et qui pulsent. Regarder les passants tous enfermés dans leur petit monde, qui courent sans se regarder, sans s'excuser lorsqu'une épaule en frappe une autre. J'aime les grands bâtiments qui s'allongent jusqu'aux nuages et la rumeur de la foule. Ce village, malheureusement pour moi, en est tout l'inverse et j'ignore si je dois m'en plaindre ou non. Il n'y a pas de mal à la diversité, ça c'est certain, mais j'ai l'impression d'étouffer dans cette petite ville au pouls si lent. J'ai envie de faire quelque chose, de bouger, de parler fort. Désireuse de chasser la solitude à tout prix, je décide de libérer le duo de Pokémon m'accompagnant. Apparaît donc, en un éclat rougeâtre, un duo plutôt atypique. Un Carmache et un Crabicoque. Beast allonge son échine, lève la tête vers le ciel et lance un rugissement de satisfaction. Je crois bien avoir vu une ou deux personnes tourner les talons pour ne pas avoir à avancer dans notre direction, mais je ne m'en soucie pas trop. Je suis bien trop occupée à flatter l'encolure de mon starter et à lui faire de gros câlins devant les yeux sceptiques du crabe. Il faut dire que ce petit dernier est tout nouveau dans les environs, il ne nous connait pas encore très bien et la réciproque est tout aussi vraie. Ajoutons à cela les circonstances dans lesquelles la capture s'est passée et je ne peux clairement pas lui en vouloir pour sa méfiance.

Je lui offre, pour essayer de le mettre en confiance, un petit bout de mon repas, ce qui semble déjà me faire gagner des points. Satisfaite, je décide de mettre tout ce beau monde en branle et d'ouvrir la marche. Le vent est frais, tranchant avec les restes des rayons chaleureux de l'astre solaire qui a déjà entreprit sa descente. C'est un peu tard pour regretter de ne pas avoir emporté une veste, mais ça ne m'empêche pas de maugréer un peu. Si au moins je connaissais quelqu'un dans les environs le problème serait réglé. On dirait bien que je vais devoir laisser le hasard décider de mon sort. La prochaine personne à ne pas courir dans le sens inverse à notre approche sera celui ou celle à qui je demanderai de l'aide pour me loger. Il doit bien y avoir quelqu'un qui a une auberge ou un truc comme ça dans cet endroit ! Je veux bien dormir dans une grange s'il le faut, mais j'aimerais au moins avoir un toit et des murs. D'autant plus que tous les héros de films de roadtrip l'ont déjà fait dans les films alors non seulement ça ne doit pas être si pénible, mais en plus ça veut dire que je dois absolument le faire ! Bah quoi, on a tous nos objectifs de vie. C'est pas beau de juger les gens !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_445Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_095Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_129Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_058
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Dim 4 Sep 2016 - 18:35
Région d'origine : Mhyone
Messages : 33

Miles Monroe

Miles Monroe
Une journée encore des plus calmes... L'une de mes dernières. Après tout c'était décidé, dans quelques jour, je quitterais vraiment Bord-au-Vent pour l'aventure, la découverte, et tout ce qui va avec. Quel genre de Pokémons je rencontrerais sur mon chemin? Des grands? Des petits? Des gros? Des minces? De types différents? Ah, peut importe... Je veux tous les avoir vu... Je veux une photo de chacun d'eux pour mon encyclopédie faîte à la main! Le pokedex? Super technologie, je le reconnais, mais si un jour l'électricité disparait hein? Toutes les infos, paf, envolés! Alors que mon encyclopédie en format papier - mon journal diront certain - lui, il reste d'actualité malgré les virus informatiques et tout ça...

Enfin, bref, je m'égare, je m'éloigne du propos tout comme ce soleil s'éloigne de nous pour aller doucement se coucher à l'horizon. Je disais donc que la journée avait été calme, tranquille, et que c'était sans doute ma dernière ici. Le petit ranch de la famille étant un peu à l'écart de la ville - si on peut appeler ça une ville - j'avais fait le chemin jusqu'à la place pour m'arrêter au centre Pokémon afin d'envoyer l'un des Tauros en pension pour qu'il se reproduise. A pied, aller à cette pension est bien trop long alors que le centre, lui, à une machine étrange qui permet les échanges. Encore une machine...

Nous étions donc sur le chemin du retours, Titan et moi, quand nous les avons rencontré. Lui, comme d'habitude, a à peine lever le museau, occupé à brouter entre deux pas le peu d'herbe qui se faufilaient à travers les brèches du sol de la rue, eux, ils étaient là, marchant, évités par la plupart des habitants. Et moi... et moi... et moi...

Et moi bas j'étais là, marchant aux côtés de Titans jusqu'à ce que je les voient! Ni une ni deux, j'ai couru vers lui avant de lui tourner autour s'en le toucher, m'extasiant:


"Non mais regarde moi ça! Un Carmache! Sais-tu que les mâles ont une entaille au niveau de la nageoire dorsale que les femelles n'ont pas? Et qu'ils sont passionné par les pierres précieuse? N'est-ce pas fantastique?"


Mon regard se posa ensuite sur le Crabicoque alors que je me mettais en position accroupie pour mien l'observer, Titan prenant tout son temps, comme d'habitude, pour me rejoindre.


"Un Crabicoque si je ne me trompe... Savais-tu que Crabicoque se sert d'un bloc de roche qu'il a taillé au préalable de lui-même? Qu'il peut facilement creuser son trou dans les pierres les plus dures grâce au liquide sécrété par sa bouche? Vraiment fascinant n'est-ce pas?"


Souriant, je me relevais avant de poser mon regard sur... Ah Mais c'est quoi ça? Surement pas un Pokemon, non, juste une femme... Enfin, avec ses cheveux rouges, on aurait pu la confondre avec un Pokemon de type feu non? Ah moins que ce soit un Pokémon qui peut provoqué l'illusion d'être humain comme Zorua? M'approchant d'elle, je la regardais avec un regard suspect avant de lui demandé:


"T'es bien une humaine hein?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Sprite_6_x_128
RP à plusieurs: Pris
RP Requête: Pris
RP Capture: Prochain: 20/09
RP Combat: Pris
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Dim 4 Sep 2016 - 21:26
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Il semblerait, au final, que l'individu que nous cherchions sans trop savoir que nous le cherchions est celui qui nous tombe dessus presque littéralement. Un blond sortit de presque nulle part, suivit d'un Tauros blasé, avance jusqu'à notre petit groupe pour mieux nous étudier. Je reste d'abord interloquée, regardant l'inconnu tourner autour de mon starter. Enclin au jeu, le gros dragon le suit pendant qu'il lui tourne autour, sa lourde queue balançant dans l'air comme à son habitude. On dirait un beau gros chien de cinquante-six kilos et trois rangées de dents qui avait une petite envie de jouer. Le meilleur ami de l'homme n'a jamais été plus menaçant. J'ignore ce qui captive le plus mon attention : les informations données par le présumé chercheur ou la mâchoire de Beast qui se referme dans le vide alors que l'individu se penche tout juste pour regarder le Crabicoque. Ça a rasé de près et le prédateur semble outré, reculant la tête avec surprise pour tenter de comprendre ce qui vient de se passer. Pendant que le blond tourne autour du crabe, le dragon lui tourne aussi autour en donnant des petits coups de griffes "délicats" à son veston noir pour attirer son attention. Le tout dernier membre de l'équipe Highwind, toutefois, n'a pas l'air aussi enchanté et vient vite se cacher derrière mon mollet, conduisant par le fait même le regard de l'inconnu jusqu'à moi. Il était quand même temps.

Son regard océanique semble d'abord peut-être un peu déçu avant de céder au scepticisme. Je le sens qui m'observe avec attention et mes épaules se tendent légèrement. Je ne me sens pas particulièrement envahie, mais... Au moins la question qui suit a le mérite d'être aussi surprenante qu'amusante. Suis-je vraiment un être humain ? Je sais définitivement comment je vais y répondre ! Prenant un air un peu plus grave, laissant mes cheveux entourer mon visage pour y dessiner des ombres et esquissant un long sourire malicieux, je décide de m'amuser un peu aux dépends de l'inconnu un poil trop curieux. Il faut bien que je laisse mon petit côté théâtral s'exprimer de temps en temps et j'adore justement l'improvisation. Après bon, je ne pense pas qu'il va vraiment me croire, ce serait assez ridicule. Même moi je n'y croirais pas. Enfin... ça reste à prouver ça je suppose.

- Tu m'as démasqué ! Je suis un fantôme et j'ai perdu ma dresseuse il y a soixante ans ! Elle me manque tant... Je m'efforce de la faire revivre comme je le peux à travers moi. Ton oeil est impressionnant, humain.

En même temps, s'il tombe sincèrement dans le panneau, je pourrais m'attirer des ennuis. Enfin, ce serait très, très drôle, mais je n'ai pas non plus envie de faire la une des journaux à sensation du monde occulte. Rajoutons à cela que j'ai quelques petits problèmes bien plus tangibles et qui nécessitent justement l'aide d'une personne du coin. Certes je ne sais pas à quel point il est familier avec les environs, mais ça vaut toujours la peine d’essayer. Ce n’est pas comme si je courais la chance d’empirer ma situation en rigolant un peu. Je chasse donc mes cheveux pour les remettre à leur place et retrouver une ambiance plus réaliste avant de m'excuser avec le sourire, me grattant l'arrière de la tête d'une façon un peu maladroite. J'espère juste qu'il ne m'en voudra pas et qu'il aura trouvé la blague aussi marrante que moi. Il y existe, après tout, bien des gens qui ne sont pas friands de ce genre de plaisanteries. Bref, nous verrons bien je suppose. Je n'avais qu'à me jeter à l'eau et croiser les doigts.

- Pardon, en fait oui, je suis humaine. Je m'appelle Estelle et j'arrive tout juste de Port-Lilas. Je pensais rester en ville pour la nuit, vous savez s'il y a des endroits où loger pour pas cher dans le coin ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_445Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_095Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_129Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_058
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Dim 4 Sep 2016 - 21:53
Région d'origine : Mhyone
Messages : 33

Miles Monroe

Miles Monroe
Un fantôme? Ou un Pokémon-fantôme? Vrai de vrai? J'ai peut-être trouvé une nouvelle espèce! A moins que ce soit plutôt la nouvelle espèce qui m'a trouvé. Je trouve ça des plus intéressant du coup, l’œil pétillant et le sourire se glissant sur mon visage en envisageant mille et une façon de la capturer... Avant de le perdre en entendant la vérité. Je suis déçus et ça ce voit nettement sur ma face qui désormais la regarde comme on regarde une vielle part de pizza: Ce n'est qu'une humaine, une simple humaine à l'humour foireux... Presque aussitôt je me désintéresse alors d'elle en me retournant vers le dragonet pour m’apercevoir qu'il m'a quelques peu entaillé la veste. Si quelqu'un m'aurait fait ça, j'aurai sans doute pester mais on ne râle pas contre les Pokémons... Il sont bien trop merveilleux pour ça. J'enlevais donc ma veste pour admirer les lacérations, fasciné par la netteté que provoque ses griffes acérés. Heureusement que il n'a pas enfoncé un peu plus les pattes...

C'est le beuglement de Titan derrière l'humaine qui me rappelle à l'ordre. Si moi je trouve que l'humanité a peu d’intérêt, lui, au contraire, ils les aimes. C'est un balourd au cœur tendre mon Titan et bien qu'il ne fasse que meugler, je suis sur qu'il a compris son besoin d'aide et le fait que oui, peut être, je pouvais l'aider. Le regardant, j’émets un soupire avant de me mettre a tourner autour de la jeune femme, non pas à cause de sa beauté, mais pour un peu mieux voir celle du Crabicoque qui se cache à ses pieds.

"C'est une petite, toute petite, minuscule ville ici tu sais? Le seul hôtel, si on peut l’appelle ainsi, se trouve plus loin mais il est déjà plein à cause de la migration des Papillusions qui a lieu dans quelques jours... Tu vas devoir dormir à la belle étoile je pense."


Retournant vers le Carmache, je m'approchais tout prêt de sa mâchoire, intrigué par sa dentition avant de me prendre un coup de museau dans le dos de la part de Titan qui me souffla dessus. Je déteste quand il me fait ça! Le prenant par les cornes, je posais mon front contre le sien, les yeux dans les yeux, avant de murmurer:


"Ah non, Titan, même pas t'y pense..."

Les yeux dans les yeux... Une bataille de volonté et d'esprit commença, une guerre silencieuse qui duras... 30 secondes avant que je ne soupire et lui caresse la tête, baissant les armes. N'allez pas croire que je suis faible et que je lui offre tout hein! C'est juste Titan qu'est fort... Très fort... C'est le meilleur de tous.

"Bon, okey, t'as gagné..."

Me retournant vers la jeune femme, je lui proposais la chose suivante:

"J'habite un petit ranch - enfin si l'on peut dire ainsi - à quelques minutes de la ville. Si tu n'es pas trop épuisé, je peut t'y trouver un petit coin d'étable gratuitement. Bien sur, si tu me permets de photographié et étudier ces merveilles, je peut peut être te trouvé mieux qu'un bout de paille abrité... Comme une bonne chambre par exemple..."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Sprite_6_x_128
RP à plusieurs: Pris
RP Requête: Pris
RP Capture: Prochain: 20/09
RP Combat: Pris
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Lun 5 Sep 2016 - 14:21
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Il n'y a qu'à suivre l'évolution de son regard pour comprendre que je n'ai pas eu une superbe idée avec ma petite blague moche. Le jeune homme est juste assez passionné de Pokémons pour me croire et devenir soudainement très intéressé par ma personne, mais aussi juste assez intelligent pour comprendre que je dis la vérité en m'avouant plutôt humaine. Le regard qu'il me jette ensuite à de quoi me faire tiquer, faire gonfler ma chevelure en frustration. Hmpf. C'est presque impoli de regarder les gens comme ça ! Lorsque je le vois retirer sa veste maintenant toute abîmée, je me retiens de peu de congratuler mon starter. Je ne sais toujours pas si ce type me plait pour son savoir apparent ou s'il ne me tape pas plutôt royalement sur les nerfs à cause de son attitude. Seul le temps nous le dira je le suppose, ou alors c'est le début de l'une de ces relations étranges basées sur la dualité amour-haine. Nous verrons bien je suppose.

Quoi qu'il en soit, il y a une autre créature sur les lieux à laquelle je ne me suis pas encore assez attardée : un bovin. Son meuglement attire notre attention et, plus particulièrement, celle de son présumé dresseur. Ce dernier fini par revenir auprès de moi, mais je me doute assez rapidement que sa position vis-à-vis de moi n'a pas changé. Il reprend néanmoins la parole, me laissant comprendre que c'est une très petite ville. Oui, merci, ça saute aux yeux ça. La suite, néanmoins, est bien plus informative et, surtout, bien plus décourageante. Ainsi il y a une migration de papillons dans le coin et je vais devoir dormir à la belle étoile. Quand est-ce que ces satanés insectes vont arrêter de définir ma vie ?! Ça n'aurait pas pu être un autre type ? Des fantômes, des dragons peut-être, je pourrais même y aller avec des fées au besoin. Enfin, j'en connais un qui ne serait pas content de m'entendre penser comme ça. Les insectes sont nos amis, pas... pas de la bouffe ? Ouais non, qui irait manger des insectes de toute façon. Bref ! Toujours est-il que la nouvelle ne change pas : je vais dormir à la belle étoile ce soir. Gonflant un peu les joues, je me gratte l'arrière de la tête, me demandant ce que je vais bien pouvoir faire du coup. Je n'ai même pas pensé à emporter un sac de couchage dans mon long voyage, c'est super brillant ça. Estelle va dormir à la belle étoile. Ha...haha... Je déteste l'étymologie. Le taureau, pourtant, n'a pas encore dit son dernier mot.

Après un échange qui aurait pu paraître étrange aux yeux d'autrui, mais qui se trouve être fascinant pour mes iris à la couleur du raisin, une décision est prise.  L'inconnu habite donc un petit ranch et qui ranch dit élevageeeee ! Mais un instant, je ne dois pas accepter de le suivre aussi aveuglement et aussi rapidement juste car il pourrait me conduire sur l'un des temples de ma passion. Il a un marché à me proposer et si les films familiaux de seconde zone m'ont appris quelque chose, c'est qu'il faut toujours lire le contrat jusqu'au bout si on ne veut pas qu'une tierce personne visiblement maléfique hérite d'une compagnie quelconque à notre place pour faire le mal dans toute la ville. Ainsi, il a une étable où je peux dormir. C'est mieux que rien, mais la suite est encore plus prometteuse. Si j'accepte de le laisser photographier mes Pokémons, il pourrait me trouver un lit et une chambre. C'est tentant, mais je suis du genre à faire passer le confort de mes Pokémons avant le mien et décide donc de consulter les concernés avant de donner une réponse. Le crabe, évidemment, ne semble pas enchanté. Quelque chose me dit qu'il aurait préféré être de l'autre côté de l'objectif. Je décide donc de lui faire regagner sa balle pour l'heure et j'ose croire qu'il m'en est reconnaissant. Ne reste plus que l'autre...

Beast est en train de jauger le Tauros, curieux. Il veut jouer n'est-ce pas ? Il veut tout le temps jouer. Oubliez ce paragraphe sur leur amour supposé des pierres précieuses, mon Carmache n'aime que semer le trouble, foncer dans les gens et découper les vestons. Oh, et il aime manger aussi. De la viande rouge. Mmh, lui faire passer la nuit dans une étable est peut-être une moins bonne idée que ce à quoi j'avais d'abord pensé. Vaut mieux me débrouiller pour l'avoir cette chambre. Croisant les bras, je m'apprête donc à faire une concession.

- C'est d'accord pour le Carmache, mais je te déconseille d'utiliser un flash. Il vaut aussi mieux que je sois présente et qu'on lui prépare un peu de viande pour le distraire durant la séance.

Ceci étant dit, j'ai encore un problème majeur avec le jeune homme et quelque chose me dit que, si je n'insiste pas, il n'est pas près de se régler de lui-même. Certes, je ne fais pas dans la dentelle, mais c'est important de rester fidèle à sa personne ! Et puis en même temps je dois avouer qu'il l'a un peu cherché quand même...

- Et tu ne m'as toujours pas dit qui tu étais. Tu dois bien avoir un nom ou je peux t'appeler le creep au Tauros ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_445Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_095Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_129Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_058
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Lun 5 Sep 2016 - 14:53
Région d'origine : Mhyone
Messages : 33

Miles Monroe

Miles Monroe
Ah... Quel triste déception de voir le Crabicoque disparaître en un faisceau lumineux rouge dans la pokeball de la jeune femme. Voilà une beauté de moins devant mes yeux... Si elle fait pareille avec le Carmache, alors autant tourner les talons et repartir aussitôt, la jeune fille étant pour moi sans aucun intérêt sans ses Pokemons. Comment ça se serait "méchant"? J'ai jamais dis que j'étais gentil d'abord!

Titan à l'air plus ou moins de s'en ficher, il sais qu'il a de toute façon gagner et que je l'aiderais, juste pour lui faire plaisir à lui alors, sous le regard du dragon, il se laisse tomber, littéralement  sur le flan pour se reposer  en attendant qu'on se décide. Je n'aimerais pas être celui qui va laisser trainer son pieds sous son corps à ce moment là... Faut dire qu'il pèse son poids quand même celui-là. J'ai bien essayé de lui faire un régime une fois mais c'est comme essayer de mettre un cube rectangulaire de dix centimètre de long et de trente de large dans un trou de serrure... Impossible.

Finalement miss cheveux enflammée décide de parlementé. Pourquoi elle accepte pas tout simplement? Ah, l'humain et sa nature marchande... Enfin, ça va, ses exigences ne sont pas trop poussés. Soupirant, je lui fait signe que c'est sans importance avant de répondre:


"Ah, si il le faut, je le dessinerais, je suis assez doué en dessin... Par contre la viande c'est une très bonne idée! Je n'ai jamais vu un Carmache se nourrir! J'ai hâte de voir comment il fait ça! Qui plus ai, nous possédons la meilleur viande de Tauros qu'il soit, je suis sur qu'il va se régaler au point qu'il ne voudra plus te suivre ~"

Elle avait raison pour une chose par contre, je ne m'étais pas présenté... L'avait-elle fait elle? Je sais plus... Je m'en fiche même à vrai dire. Mais j'ai l'impression qu'elle va m’ennuyer si je lui donne pas mon nom.


"Ah, moi, c'est Miles... Et lui c'est pas un Tauros normal, c'est Titan. Crois moi que t'en a pas deux comme lui... Et ça je sais pas moi même si c'est une bonne ou une mauvaise choses..."

Enfin, je disais ça, je disais ça, mais avec un sourire plutôt tendre aux lèvres. Je l'adorais, le kiffais, le vénéré mon petit Titan d'amour tout chou ♥ Moi ? Gaga? Certainement pas... Enfin peut être un peu.


"Enfin bon, prépares-toi à marcher un peu dans la boue, princesse, car les routes, ici, elles sont pas tout le temps cimentées."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Sprite_6_x_128
RP à plusieurs: Pris
RP Requête: Pris
RP Capture: Prochain: 20/09
RP Combat: Pris
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Mar 6 Sep 2016 - 17:35
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Pour un individu qui a l'air calé dans son domaine, j'ai l'impression qu'il ne comprend pas tout à fait les raisons qui me motivent à poser ces "conditions". Ce n'est pas moi qui fait la difficile ou qui passe un caprice, c'est simplement que Beast est ce qu'il est : un dragon. Lui utiliser un flash dans les yeux n'est pas conseillé pour quiconque veut conserver sa tête et le faire se tenir tranquille assez longtemps pour être dessiné ne me semble pas non plus possible. Le concerné est d'ailleurs en train de tourner autour du Tauros avec une mine déçue. Lui qui pensait s'être trouvé un camarade de jeu assez fort pour le divertir, c'est raté. L'autre a moins d'énergie que moi un matin de janvier pendant mon hibernation annuelle. Au moins le blond semble enthousiaste à l'idée d'offrir à manger à Beast, ça va le rendre heureux. Le point moins positif, c'est que j'ai l'impression que le dit inconnu se fiche tellement de moi que je vais aussi devoir en manger de cette viande crue si je veux subsister. C'est officiel : j'aurais dû passer la nuit à Port-Lilas et prendre le premier bateau du lendemain pour Bord-au-Vent histoire d'en partir au plus vite sans avoir à y passer la nuit. C'est un peu tard pour les regrets, toutefois, et la conversation poursuit son cours.

Miles hein ? La première chose qui me saute à l'esprit, c'est le personnage d'un programme pour enfant que je regardais autrefois religieusement. N'y avait-il pas un jeune feunard blond aux yeux bleus nommé Miles Tails quelque chose ? La coïncidence est autrement plus marquante que le Miles ici présent présente justement ces mêmes caractéristiques avec ses iris de lapis lazuli et sa chevelure dorée. Si on ajoute à ça son intelligence couplée à une certaine dose de... comment dire. Si l'autre Miles était immature et maladroit, celui-ci a l'air... Vous savez quoi, je ne vais pas compléter cette phrase, ce sera mieux pour tout le monde. L'important, dans l'histoire, c'est que j'ai décidé de l'appeler Tails. Ça lui va bien de toute façon. Son compagnon, pour sa part, se nomme Titan. Alors qu'il en parle plus en détail, il aborde enfin un sujet où nous sommes en mesure de nous entendre. Il n'y a pas deux Pokémon qui sont pareils, même au sein de la même espèce. Ils sont tous uniques avec leur personnalité, leurs envies et leurs peurs bien à eux. Je ne peux m'empêcher, les bras croisés, d'avoir un regard attendrit pour notre duo de starters.

- Je comprends. Les Pokémon ont tellement plus à offrir que ne le suggèrent les apparences.

Un peu comme les gens, sauf que je doute soudainement du potentiel de Tails à me surprendre dans le bon sens vu sa réplique suivante. C'est si incroyable que je reste figée quelques secondes à le dévisager. Non, mais il est sérieux là ?! Princesse ?!! PRINCESSE !!??!! Lorsque l'information est enfin traitée, je fronce les sourcils et sens ma chevelure qui se hérisse derrière moi pour accompagner ma frustration. Toujours aussi impulsive qu'à l'habitude, je n'hésite même pas à brandir un poing rageur. Je suis une tsundere et je l'assume, mais lui il a intérêt se reprendre et vite.

- Emportes-en de la boue ! Je peux marcher dedans toute la journée !!

Oui bon, pas de commentaires, je sais. Toujours est-il que je réussi à internaliser le reste de ma frustration, me contentant de me fermer d'avantage et de gonfler un peu les joues. Non mais, princesse, et puis quoi encore ?! Ce n'est pas parce que j'ai grandis à Volucité et que j'aime prendre soin de moi que je suis une de ces filles superficielles qui se retrouvent complètement dénaturées lorsqu'on les met sur une route en terre battue et que leurs souliers à talon deviennent virtuellement inutiles. Bref ! Je dois essayer de rester calme et de rester polie, j'ai besoin d'un endroit où dormir et je ne peux donc pas laisser libre court à ma vengeance. Soit sage Estelle, tu as besoin de ce Tails. Ajoutons à cela que le Carmarche est revenu près de moi et qu'il a aussi l'air plus tendu que joueur maintenant. Il a compris que quelque chose m'avait contrariée et il n'aime pas ça. Il est impératif de calmer le jeu avant que Beast se fasse le messager de mes pensées profondes.

- Alors, on va où ? Tu veux l'étudier ici ou chez toi ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_445Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_095Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_129Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_058
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Mer 7 Sep 2016 - 10:12
Région d'origine : Mhyone
Messages : 33

Miles Monroe

Miles Monroe
Et bien?! Qu'est-ce qui cloche encore chez cette fille? Moi qui lui propose un endroit ou dormir, voilà qu'elle s'énerve! J'hausse un sourcil surpris d'abord avant d'avoir un sourire amusé. Tiens donc, Mademoiselle prend la mouche pour une simple comparaison aux princesses? Elle se sent d'attaque vraiment de fouler la boue? De jouer les paysannes? Et bien c'est ce que nous allons voir!

M'écartant d'elle pour m'accroupir prêt de Titan, je flattais d'une main le flan de celui-ci avant de lui murmurer  à l'oreille qu'on allait se prendre un bon bain de boue. Titan adore ça, les bains de boue, alors ni une, ni deux, il a rouvert les yeux avant de rapidement ce remettre sur ses quatre sabots, ses queues fouettant l'air de façon impatiente.

Me tenant à l'une de ses cornes, je me hissais sur son dos, glissant ensuite mes mains dans ses poils bruns et doux pour m'y accrocher. Jetant un regard de défis à la miss, je lui répondais alors:

"A la maison voyons, ce serais mieux pour lui, la-bas, il aura de quoi s'abreuver, manger, s'amuser et se laver. Ne t'en fais pas, nous allons marcher doucement pour que vous puissiez nous suivre."

Oh, peut être que Carmache aurait pus suivre Titan si il s'était mis a charger en direction de la maison - et encore, j'ai un doute -  mais surement pas elle avec ses petites jambes, surtout qu'en y pensant, même moi j'arrive pas à rattraper Titan quand il se décide vraiment à courir. En fait je me faisais  même complétement délaissée.. dépassé... abandonné. Un Tauros qui charge, c'est tout le temps rapide et brutal.

La guidant, je l'éloignais donc de la ville, faisant un détours pour passé près des petits champs du ranch ou broutent les quelques Tauros de la famille. Les chemins qui les brodent sont plein de boue, la terre y étant sans arrêt battu par les va et viens des troupeaux qu'on change de près et tout le temps gorgé d'eau soit à cause de la pluie, soit à cause des bonbonne d'eau qu'on trimballe pour remplir les abreuvoir et qui goûte à chaque pas. Titan adore ses chemins là, enfonçant ses sabots dans la boue fraiche, y trempant même le museau avant de le secouer et d'en envoyer partout. Si je n'était pas sur son dos, je suis sur qu'il se serait couché pour se rouler dedans.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Sprite_6_x_128
RP à plusieurs: Pris
RP Requête: Pris
RP Capture: Prochain: 20/09
RP Combat: Pris
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Sam 10 Sep 2016 - 3:02
Région d'origine : Unova
Messages : 197

Estelle Highwind

Estelle Highwind
Le blond, Tails, a donc décidé que nous serions mieux chez lui. Pourquoi pas après tout, bien que dans un cas comme dans l'autre je le trouve toujours aussi bizarre ce type et, venant de moi, ça en dit long. Il se dirige vers son Tauros et lui dit quelque chose qui le fait se relever. Comme monture ça doit être pas mal en effet, même si je ne m'y risquerais pas personnellement. Dans tous les cas nous nous éloignons donc de ce qui constitue le coeur de la ville et je me rends vite compte qu'il n'a pas menti. La route est inégale, chaotique et boueuse. Heureusement que j'ai pris de bons souliers de marche pour le voyage sans quoi j'aurais facilement pu me faire mal ici. Une cheville foulée c'est si vite arrivé quand on ne regarde pas où on marche après tout. Toujours est-il que Beast a l'air d'avoir retrouvé un peu d'entrain en voyant Titan bouger... pour mieux l'imiter et faire un peu mumuse avec la boue. En même temps un requin de type sol, je suppose qu'il fallait s'y attendre. Au moins, comme ça, je vais pouvoir le laver plus tard et c'est le genre de petit moment partagé avec mon starter que j'affectionne tout particulièrement. Avoir l'occasion de prendre soin de ceux qui comptent pour moi, c'est le plus important.

Il ne faut pas beaucoup de temps pour que je remarque, dans les pâturages s'étendant de chaque côté de nous, d'autres imposantes silhouettes brunes qui broutent le plus paisiblement du monde. Curieuse, je laisse le blond et son taureau prendre de l'avance alors que je me dirige moi-même vers les clôtures de bois qui bordent cette vaste prairie. Sans demander la permission, je hisse mes pieds sur la planche du bas et appuie le devant de mes jambes contre la planche du haut pour pouvoir tenir sans les mains et donc être aussi haute que possible. Ouaaah, c'est un élevage de bétail plutôt impressionnant. Est-ce que tous ces Pokémons appartiennent à la famille de Tails ? Le vent frais de la fin de journée m'apporte les odeurs de la campagne et des bovins et je réalise lentement que cet environnement me plait plus que ce que j'aurais imaginé. Il faut dire que je m'intéresse depuis longtemps aux soins portés aux Pokémons et que la chance de visiter un endroit possédant un élevage d'une telle ampleur n'est pas donnée à tous les jours. Si ça se trouve monsieur le blond, Miles, voudra bien me parler plus en détail de ce qu'ils font et de leurs techniques diverses et variées. Même leur quotidien sur le ranch, pour moi, a son intérêt. Et puis au moins ça ne le forcera pas à continuer de faire semblant de s'intéresser à moi. Je vois bien qu'il est un peu asocial ou, à tout le moins, qu'il n'est pas aussi social que moi. Je quitte néanmoins mon perchoir et fais un peu de jogging pour rattraper les autres. Sur ce qu'il reste du chemin nous séparant de la résidence de Tails, j'espère qu'il aura l'obligeance de répondre à mes questions.

- C'est vraiment un endroit impressionnant. Vous avez combien de Tauros ? Vous avez votre propre médecin Pokémon au moins ? Ils mangent seulement de la paille ou ils ont un régime plus particulier ? Est-ce qu'ils sont tous aussi calmes que Titan ou ils peuvent avoir une nature plus territoriale ? Comment faites-vous pour différencier les mâles des femelles ? Avec vous des Miltanks ou vous vous limitez seulement aux Tauros ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_445Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_095Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_129Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Miniat_6_x_058
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles
Dim 11 Sep 2016 - 13:04
Région d'origine : Mhyone
Messages : 33

Miles Monroe

Miles Monroe
Je l'observe du coin de l’œil se glisser sur les barrières pour mieux apercevoir les Tauros qui broutent plus loin juste pour m'assurer qu'elle ne vas pas aller les déranger en criants comme une idiote. Ils sont bien loin d'être tous aussi calme que mon Titan.

Parlant de Pokémon, son dragon à l'air d'aimer tout autant la boue que mon partenaire. Comprenant l'envie de s'amuser de celui-ci, je descends de son dos pour m'éloigner vers l'avant, souriant de le voir aller éclabousser l'autre Pokémon pour l'entrainer dans une bataille de saleté. Sa dresseuse, elle, me rejoins alors dans un marathon avant de me poser tout un tas de question. Je lui fis signe de se calmer, je ne pouvais pas répondre si elle ne m'en laissait pas le temps puis reprenant le chemin, je lui répondit. Par parce que c'est quelque chose de normal de bavarder, mais plutôt parce que le sujet, pour une fois, m’intéressait et du coup, une fois lancé tout comme elle, je ne m’arrêtait plus.


"Bien sur que c'est impressionnant! Bien plus qu'une grande ville hein? Enfin si tu veux savoir, on est qu'une petite exploitation de deux troupeaux de 25 têtes environs, et bien que le premier troupeau est destiné à l’abattoir, on le traite quand même comme le second qui est destinés aux concours. C'est un principe chez nous, il est hors de question de voir un Tauros malheureux juste parce qu'il est censé finir dans notre assiette, au contraire même, il lui faut une vite courte mais merveilleuse. Les uns comme les autres, ils sont choyé, brossé, les sabots graissés, les cornes lustrés, passant la journée au près été comme hiver, parce que tu sais, ils ne craignent pas vraiment le froids et la neige, au contraire même, certains adore ce rouler dans celle-ci! Bon bien sur quand c'est le cas, ils ont le foins et l'avoine car y'a pas vraiment d'herbe en plein hiver... Ils en ont aussi le soir en rentrant de l'étable, avec parfois quelques carottes ou pommes car ils adorent ça, c'est un peu comme leurs chocolats... Par contre il faut faire très attentions parce que ça restent des Pokémons qui s'énervent très vite et qui sont très dangereux à cause de leurs charges! Titan est comme une exception avec son cœur d'ange... Ah, regarde, la ferme là-bas, c'est chez nous!"

Je lui désignais alors la bâtisse qui commençait à prendre forme plus loin le long du chemin, n'ayant pas encore eue le temps de répondre à toutes ses questions.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles Sprite_6_x_128
RP à plusieurs: Pris
RP Requête: Pris
RP Capture: Prochain: 20/09
RP Combat: Pris
Re: Prendre un Tauros par les cornes? Très peu pour moi, merci ! | feat. Miles

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: