:: Ile Mirabèce :: Port-Mirage :: QG du Sceau Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un flingue, une plaque ? Nul besoin quand on a le sens de la Justice dans le sang. [Troy O'Bowen]

avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 14:06
Pfiou que d'aventures. Après de nombreux jours à vagabonder dans Mhyone je l'avais enfin atteint. Le fameux QG du Sceau dont j'eus vent de l'existence via le réseau du groupe. C'était un endroit sobre mais j'aimais bien, surtout les statues d'Ossatueur à l'entrée ! Je venais d'en faire le tour et il restait des choses en construction, loin d'être terminé donc. J'avais hâte de repasser ici quand tout serait terminé haha.

Depuis que j'avais croisé Charlotte et Artémis en ville beaucoup de choses s'étaient passées, (enfin non pas tant que ça au final...) Juste pas mal de jours de voyage et Malosse qui était devenu un Démolosse ! Il avait encore plus d'allure qu'avant le bougre. Outre le trajet de Nox Illum à Port-Mirage nous avions été trainer un peu dans la forêt Amarante pour nous entrainer. Et ce fut positif, Malosse eut l'avantage assez souvent, logique, feu et forêt n'allaient pas bien ensemble. Sans créer de catastrophe ou d’excès de cendres nous pûmes progresser et ainsi mon petit Grimm en devint un plus grand.

Tout ceci avait été fatiguant, c'est pourquoi nous avions pris un peu de repos à Port-Mirage avant d'enfin nous mettre en route pour ce fameux QG du Sceau. Je l'avais trouvé sans trop d'encombre, quoi que j'eus failli le confondre avec la tour combat, une chance que les deux endroits eut été proches l'un de l'autre !

J'avais pu mettre la main sur un badge du Sceau en fouinant dans le QG. Je décidais de l'accrocher sur mon sac, à côté du porte clefs Porygon que j'obtins au Festival des Mucioles. Sinon rien de bien extraordinaire, l'endroit était plutôt vide. Je fus surpris de constater que même dans la salle principale il n'y avait presque personne, un silence de plomb y régnait, c'était assez dérangeant, cette grande salle sans âme qui soit. Peut être était-il temps de partir ?

Je me tournais vers Grimm afin de voir ce qu'il en pensait, il rugit discrètement puis se tourna vers un coin de la salle. Il y avait un type là. Discret le bougre, je ne l'avais même pas remarqué. Une aura étrange émanait de lui, mystérieuse, elle attisait ma curiosité. Il paraissait plus vieux que moi, chevelure d’ébène en bataille soutenue par une légère barbe de même teinte. Visage totalement fermé hormis un coin de bouche à peine ouvert pour accueillir une cigarette. Ce type avait la classe ! Malgré l'étrange impression qu'il dégageait je m'avançai vers lui, cet homme était louche mais il n'avait pas l'air méchant. Démolosse me suivait de prés.

Nos pas (enfin surtout les miens), résonnaient dans le hall, brisant sans respect et sans autorisation ce silence de plomb. Je pris finalement la parole, me présentant simplement:

-Yo. Je m'appelle Lysandre, tu es du Sceau ?

C'était une présentation banale, sans trop de manières, simple et efficace !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 11:48
DE ZÉRO EN HÉROS

OST | Luciano Pavarotti - Che Gelida Manina :
 

Deuxième visite du quartier général du Sceau de l'Ossatueur. Verdict : l'endroit est toujours aussi miteux. Sauf le hall, bien sûr. La première pièce visible, celle qui sert de vitrine au groupe. De l'esbroufe. Au-delà de l'impression de puissance que veulent dégager ces membres prétentieux, il n'y a qu'un manoir abandonné, poussiéreux, couvert de toiles d'araignée où l'on ne peut s'y aventurer sans guide ni lumière.

Rejoindre le Sceau est-il un choix que l'on fait dès l'enfance, ou plutôt que la vie fait pour nous selon l'affection de notre mère envers nous ? Ce serait affirmer qu'ils ont des trous œdipiens à combler. Que dis-je, une fosse, un gouffre, un canyon !

C'est de bonne guerre. Les « scouts » de l'Emblème souffrent tout aussi bien des piques fades de leurs confrères du Poryweb. Mais les temps changent, et je suis l'instigateur de cette révolution de la pensée ; bientôt, nous ferons fi des préjugés pour nous soulever comme un ennemi commun : la Team Anima. Puis viendra le temps où la justice n'aura plus besoin d'une hausse de budget étatique pour être appliquée.

Je place une cigarette entre mes lèvres, ne l'allume pas. Empester le papier peint de ce somptueux hall refait à neuf d'un relent de nicotine pourrait envenimer nos rapports diplomatiques. Autant faire une escale dans les rues de Port-Mirage avant d'agresser un nouveau membre du Sceau à coups de Nidoqueen et d'arguments. Parce qu'il faut gagner leur confiance par le combat, paraît-il. En 2017. Sérieusement.

Je capture une silhouette dans ma vision périphérique. Elle s'approche. Il s'approche.

Yo. Je m'appelle Lysandre, tu es du Sceau ?
Hey.

Je lui tends une poigne ferme. La pause cigarette devra attendre.

Troy O'Bowen, émissaire de l'Emblème du Guériaigle.

Un Guériaigle chez les Ossatueurs ? Mais qu'est-ce qu'il fout là ? Je n'attends pas sa question implicite et enchaine directement sur un teasing aux petits oignons.

Je suis là pour convaincre un maximum de collègues de rejoindre notre collectif d'entraide anti-Anima. Soit, en termes Guériaigle : nous formons des héros pour qu'ils puissent servir la justice et combattre le crime sans importuner notre chère police endormie, cernée jusqu'aux genoux. Et nous avons besoin d'un fer de lance.

Je glisse mes mains dans mes poches, inspecte l'arrivant de la tête aux pieds.

Voilà-voilà. Intéressé ?

Color Code HTML:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin - 17:18
L'homme mystérieux tendit sa main pour clore les présentations selon les règles. Je suivis son exemple et vint lui serrer la main. Un Guériaigle... Je n'aurais jamais pensé croiser quelqu'un d'un autre groupe ici, c'était surprenant mais pas déplaisant de voir qu'il était possible de visiter les locaux des autres. Je remarquai que sa cigarette n'était pas encore allumée, je vois. Ca expliquait l'absence de fumée et surtout d'odeur qui m'aurait sûrement permis de détecter le fameux Troy avant que ce ne soit Démolosse qui le fasse.

Il enquilla sur un ton plutôt calme et ferme, m'expliquant la raison de sa venue. Il savait parler, son maniement des mots était loin d'être hésitant et incertain. Plusieurs mots de son discours raisonnaient en moi, "Heros", "Justice" "Combattre le crime", c’était tout ce que je recherchais. Un sourire se dessina sur mon visage et mes yeux s'emplirent de détermination. Était-ce là le début de mon évolution et de ma transformation ? Allez savoir... Autre chose dans ses paroles m'avait frappé: l'évocation d'un groupe anti Anima. La team Anime était un groupe qui sévissait à Mhyone et pas en positif. Leur groupe me faisait penser à une autre Team de chez moi avec qui j'avais eu quelques problèmes... Enfin, je n'avais pas les détails, ce n'était sûrement qu'une ressemblance parmi tant d'autres, ça ne changeait rien au fait que ces types méritaient d'être corrigés pour leurs méfaits.

Élan de silence terminé, je fixai le fameux Troy dans les yeux, prêt à lui montrer mon sérieux et mon implication quand au fait de faire régner la Justice, ça ressemblait beaucoup à un recrutement pour un petit boulot d'été mais ça n'en serait pas un, c'était certain. Je n'avais pas à hésiter, j'étais venu ici pour grandir et devenir un héro, ou du moins m'en rapprocher. Bien sûr que j'étais intéressé !

-Devenir un héros et surtout faire régner la justice hein ? Bien sûr que ça m'intéresse !

Un léger doute persistait toujours en moi cependant, et si Troy était un menteur ou quelqu'un voulant m'utiliser à de mauvaises fins ?... Il était facile d'employer de beaux termes pour se servir d'autrui, j'en avais fait les frais à Jotho... Ainsi sur un ton plus calme et plus grave je repris:

- Mais es-tu capable de faire de moi un héros ou essaies-tu de te servir de moi en utilisant de belles paroles ? Je sais rien de la team Anima alors qui me dis que t'en fais pas partie ?

J'avais essayé d'être le plus convaincant possible dans mes dires mais la vérité était que je n'avais aucune idée de comment être méfiant ou même suspicieux, il fallait vraiment que je grandisse. Enfin, si Troy eut été un Anima se serait-il risqué à venir ici ? Au risque de se faire corriger par des grosses têtes du Sceau ? Aurait-il été pris dans le groupe des Guériaigle ? Aucune idée. Mais maintenant que mes mots étaient lancés impossible de revenir en arrière. Peut être avais-je vu juste, peut être pas, au pire des cas j'étais apte et prêt à me défendre. Je fixai mon interlocuteur dans les yeux, arborant une mine plus sérieuse qu'à l'accoutumée et attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 1:23
DE ZÉRO EN HÉROS

OST | Luciano Pavarotti - Che Gelida Manina :
 

Bien entendu, la recrue recule d'un pas à la vue du pot-au-rose. C'est trop beau pour être vrai, marmonne-t-il dans sa barbe. Il y a anguille sous roche, hurle son instinct de survie grégaire. Par chance, j'ai gonflé les lignes de mon CV d'assez de faits d'armes pour convaincre tout indécis du bienfondé de ma campagne.

Je faisais partie de la Team Anima.

Et de toutes ces lignes, je choisis la mauvaise...

Je plaisante.

Je répète : je m'appelle Troy O'Bowen. L'infiltré ayant donné les coordonnées géographiques de l'avant-poste Anima pour permettre son assaut.

Je désigne la sortie du quartier général, jongle avec ma cigarette entre mes doigts.

Nous ne sommes pas des amateurs. Pas tous, du moins. Il faut bien que nous ayons des héros en puissance à entraîner. Enfin, j'espère avoir répondu à ta question.

Je place mon cancer de poche entre mes lèvres, embrase l'extrémité d'un revers de briquet, impose mon silence de brèves succions, rejoins l'extérieur du bâtiment rénové. J'expulse le trop-plein de nicotine vers le ciel nuageux.

Si tu es convaincu d'avoir l'étoffe de notre formation, rejoins notre quartier général.

Je dégaine une carte de visite de la poche de ma veste, la lui tends. Mon numéro de téléphone trône en plein milieu du carton, affublé d'une police d'écriture sobre. Troy O'Bowen, détective privé. Parce que je n'ai pas les moyens d'imprimer trente modèles différents selon mes initiatives du moment. Et puis, je n'ai rien à cacher.

Son emplacement n'est pas secret. Le Poryweb est un vrai gruyère en matière de sécurité d'intelligence. Mais c'est là-bas que nous centraliserons nos cours. Tout le monde est le bienvenu, alors n'hésite pas à transmettre l'invitation. C'est un calvaire de vous contacter un par un, sérieusement. Il va falloir nommer un...

Oh, Euréka.

Dis. Tu pourrais envoyer un message sur le Poryweb ? Je n'ai pas accès à votre partie. J'y aurais bien fait ma propagande sinon ! lancé-je d'un sourire en coin. La justice n'a jamais assez de voix pour être brandie aux quatre coins du monde...

Color Code HTML:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Juin - 19:27
L'homme répliqua en disant qu'il avait fait partie de la team Anima. A l'écoute de son ton c'était sûrement de l'humour plus qu'une affirmation. Il se présenta à nouveau, expliquant qu'il avait déjà agit contre cette fameuse team Anima puis il désigna la sortie du bâtiment du Sceau, je le suivis à l’extérieur afin de poursuivre la discussion. Il réutilisa le mot "Héros" qui, je devais bien l'avouer, avait son effet sur moi. Je fixai le ciel, perdu dans mes pensées. Démolosse était à mes côtés. Les propos de Troy semblait de plus en plus concrets et vrais, il ne semblait pas être un fumiste. Cette formation m'intéressait et pas qu'un peu ! C'était un peu pour cette raison que j'avais décidé de voyager mais je n'aurais jamais cru qu'on me proposerait une formation pour devenir un HEROS. Réfléchir n'était pas mon genre, foncer tête baissée tel l'impulsif que j'étais en revanche...

-Je pense en avoir l'étoffe !

Les mots fusèrent presque plus vite que ma pensée. Troy enquilla en me donnant une carte avec ses coordonnées. Après quelques phrases il m'expliqua que la majorité des échanges se passeraient sur le Poryweb, qui serait aussi un outil de recrutement. J'avais réussi à m'adapter au téléphone c'était un fait mais pour ce qui était des réseaux sociaux et du net c'était autre chose... Un peu gêné par ma non connaissance du domaine je pris la parole, sortant mon téléphone et le tendant vers le fameux Troy:

-Et bien j'y ai accès mais je dois t'avouer que je suis plus que novice concernant tout ce qui touche au poryweb. Si tu veux je te prête mon téléphone pour que tu puisses passer le message ?

Insouciant, c'était là l'un des autres défauts qu'on me trouvait souvent. Avais-je seulement le droit de donner accès au groupe à quelqu'un d'un autre groupe ? Je n'en avai s absolument aucune idée. Ah... si j'avais écouté Madame Acacia. Enfin, si c'était interdit le fumeur me le ferait savoir et il m'expliquerait sûrement comment utiliser ce fameux Poryweb dont il me restait à découvrir à peu prés tous les secrets. Je repris ensuite, tout de même curieux de savoir les détails de ce qu'allait être cette fameuse formation:

-Oh au fait, sur quoi porteront exactement ces fameux cours ? C'est assez étrange des cours de Justice ou d'Héroïsme non ?

La question était naïve, j'en étais parfaitement conscient. Mais au fond c'était vrai, comment pouvait-on former un personne à devenir un héros ? N'était-ce pas quelque chose de naturel plus qu'une chose qu'on pouvait apprendre ? La fumée de cigarette de l'homme aux sombres cheveux parvint à ma bouche, provoquant une légère toux. Je n'étais pas du tout habitué aux fumées ainsi mon corps les supportait plutôt mal.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Juin - 21:28
DE ZÉRO EN HÉROS

OST | Luciano Pavarotti - Che Gelida Manina :
 

Je suis tombé sur le parfait client. Enthousiaste, courageux, un brin naïf. Un tas d'argile dont notre formation façonnera les traits ; et ce Golem en puissance nous conduira jusqu'à l'élimination de la Team Anima. Ça me rassure sur ma campagne de sensibilisation. Il existe encore des gens à la fibre héroïque ; des êtres qui graveront leurs noms en lettres d'or sur les tablettes de marbre de l'Histoire. Mais encore faut-il les guider sur le bon chemin à une époque où la procrastination est reine.

Il me tend son portable, l'air gêné. Incapable d'utiliser un portable ? J'en prends note dans un coin de ma tête. Ce n'est qu'un contretemps corrigible, inoffensif.

Oh, merci. Tu voudrais leur dire quoi ?

Je me tourne vers lui, lance l'application Poryweb, vais pour ouvrir un nouveau sujet dans la partie Ossatueur. Je lui montre chaque étape en guise de ma bonne foi, et promène mon regard sur les différents titres de thread pour prendre la température.

Voilà. De cette manière, tu peux communiquer avec tous les membres de ton groupe, si tenté qu'ils cliquent sur ton sujet et le lisent. (J'appuie sur le champ de texte.) Toc, le clavier numérique apparait. Tu n'as plus qu'à écrire ton message.

Je lui rends son portable, lui souris gentiment. Un démon dans un corps d'ange.

Si tu ne sais pas quoi dire, je peux te souffler quelques mots. De l'ordre de... je ne sais pas... Hm. (Je mets ma bouche en coin, réfléchis.) Que les Guériaigles proposent leurs services pour s'entrainer contre Anima, de un. Qu'il serait intéressant que les Ossatueurs se rassemblent et s'organisent, de deux. Que l'Emblème est prête à s'allier avec le Sceau, de trois. Ce genre de points. Je te laisse faire ?

L'apprenti héros toussote à cause de la fumée. Je balance ma cigarette au sol, écrase le mégot fumant de ma semelle. Lysandre ose entrer dans le cœur du sujet et me demander en quoi consisterait notre formation ; j'éclaircis ma voix et réponds :

Nous allons sûrement mettre en place un système de tutelle. Des binômes « maître-élève », sur la forme, voire des groupes de plusieurs apprentis pour un enseignant. Aussi, chacun pourra être à même de proposer un cours aux autres. Les axes principaux seront : la théorie, incluant des notions de philosophie, de droit, de duel Pokémon, voire de psychologie criminelle pour les plus acharnés ; puis la pratique, avec du parkour, de la remise en forme, du duel Pokémon encore une fois, des cours d'auto-défense, et cætera. Il n'y a pas de prérequis. Tout est basé sur le volontariat ; sur ce que les uns ont à enseigner, et ce que les autres veulent apprendre. Tu comprendras donc que ces notions sont non-exhaustives, bien qu'elles soient idéales.

Je croise les bras, hoche la tête, satisfait de mon résumé. Il suffirait d'une dizaine de personnes motivées jusqu'à la moelle pour que ce mouvement soit rentable. De futurs héros qui tiendront les brides de la prochaine génération de l'Emblème.

Le but est de former des gens qui en veulent. De leur faire bouffer un maximum d'expérience. Si tu as ça en toi, rien ni personne ne pourra d'arrêter. Tu auras toutes les clés en main pour bouter le crime, et te faire un nom en Mhyone et ailleurs.

Color Code HTML:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 16:20
Après quelques indications données par Troy concernant le Poryweb je m'y essayais, suivant les mots que me donnait l'homme pour étoffer cette fameuse annonce. Ce n'était pas aussi attrayant que le discours que m'avait fait Troy mais c'était sûrement un bon début...

"-L’Emblème cherche des recrues à entrainer pour combattre la team Anima, qu'importe votre groupe une alliance doit se former pour lutter contre le crime à Mhyone et qui de mieux que de puissants et stratèges membres du Sceau pour cela ? Si vous voulez utiliser votre force pour combattre le crime et les Anima n'hésitez pas à prendre contact !"

En tapant le message je le dictais à mon ainé, n'étant ni un grand orateur, ni un grand écrivain je préfèrais avoir l'avis d'une personne qualifiée. L'air semblait plus pur, plus de fumée intempestive. L'homme venait de jeter son bâton de nicotine. Je le remerciai d'un signe de tête pour cela, ne voulant pas reprendre la parole et couper les longues explications qu'il donnait sur la formation. Il parla d'apprentissage théorique mais aussi d'apprentissage physique. Je savais que je n'aurais pas trop de problèmes pour le second type car je possédais de bonnes capacités et une santé solide mais pour l'autre j'allais sûrement galérer. Mais j'étais prêt à ça pour atteindre mon but ! Il faudrait de toutes façons que j'évolue si je voulais au moins espérer devenir ranger, ils ne recruteraient un gamin irresponsable tel que moi. Je saurais faire fi de mes problèmes d'attention et essaierais de canaliser mon énergie pour bien assimiler les cours théoriques.

Sans cacher mon entrain et empli de curiosité je demandais:

-Ca va être génial ! J'ai hâte de commencer. Quand est ce que ça commence au fait ? Et combien sommes nous dans ce mouvement... comment s'appelle t'il au fait ce mouvement ? L'école des Heros ?

Je souris ne pouvant cacher ma joie et surtout mon impatience, dans ces situations mon accent de Jotho reprenait complétement le dessus, je ne contrôlais plus grand chose. Un long chemin se profilait mais il menait là où je souhaitais me rendre, pour sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Port-Mirage :: QG du Sceau-
Sauter vers: