HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Jeu 20 Juil 2017 - 9:45
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Le volcan Vanora, enfin. Ça faisait quelques jours que je marchais et que je n’avais pas vraiment pris le temps de me reposer. J’avais entrepris ce voyage pour continuer de compléter ma liste. C’était encore un des biomes où je ne m’étais pas entrainé, et c’était un endroit particulièrement indiqué pour le faire. Les pokémons y étaient réputés féroces et particulièrement tenaces, ce qui me convenait assez bien. J’avais d’ailleurs également prévu l’éventualité d’y faire une capture, même si ce n’était pas encore pour tout de suite. Il me restait encore quelques kilomètres à parcourir mais je pouvais déjà apercevoir l’immense silhouette crachant de la fumée.

Ce volcan me rendait d’ailleurs un peu nostalgique. Mon désert n’était pas si éloigné de celui d’Hoenn qui avait été l’un de mes endroits favoris pour m’entrainer avec mon kraknoix. Je me rendais compte que c’était une époque bien révolue et derrière moi à présent. Ce n’était pas nécessairement une mauvaise chose, mais j’avais tout de même un petit pincement au cœur. Me ragaillardissant, je poursuivais ma route. Comme le symbole de ce renouveau, je voulais achever la progression de mon nouveau compagnon. J’étais d’ailleurs assez content de ce choix, car, par bien des moyens, il me rappelait Nuts. Les deux pokémons avaient d’ailleurs d’ores et déjà tissé des liens plutôt proches, et c’était surement le début d’une belle amitié.

Kid n’avait pas encore eu le droit à son premier combat contre un dresseur ou un pokémon dominant, et le prochain serait surement pour lui. J’étais certain que mon Libégon le comprendrait assez facilement, et puis, il ne fallait pas oublier que j’allais bientôt relever mon premier défi d’arène, et mes deux compagnons se devaient d’être prêts à l’action. Perdu dans mes pensées, je pénétrais dans le volcan, dans un premier temps par la route touristique. Forcément, il y faisait particulièrement chaud, et l’endroit semblait à priori désert. Je me m’y alors à l’explorer, le découvrant pour la première fois. Il n’était pas si différent de celui d’Hoenn après tout, puisque ce dernier était aussi en activité.

J’apperçu alors, au détour d’un virage, une silhouette familière. Décidément, nous n’arrêtions pas de nous croiser ! Tohkami, l’une des premières amies que je m’étais fait ici, à Mhyone. Je ne pus m’empêcher de sourire en pensant que c’était la première fois que nous nous croisions sans nous percuter, avant de l’interpeller.

« Hey Tohkami ! Ça va ? Décidément, on se croise tout le temps en ce moment ! Qu’est-ce que tu fais dans le volcan Vanura ? » lançais-je amicalement, content de pouvoir échanger avec quelqu’un que je connaissais.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] G7bq
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Jeu 20 Juil 2017 - 18:32
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
Arrivée à Port-Lilas, je m’étais souvenue que je n’avais pas fini de visiter cette île. Il me restait encore le Volcan et ses alentours. Je ne savais pas quand j’aurai une nouvelle occasion de revenir sur Terra Nova alors je voulais profiter de ce moment pour pouvoir visiter au moins une fois chaque lieu, pas forcément dans les détails mais juste pour avoir la joie de dire que j’y avais déjà mis les pieds. J’avais alors laissé Vixion et avais fait demi-tour vers le cratère de feu qui était encore en activité.

En chemin, je m’étais arrêtée dans une supérette à la Canopée afin d’acheter quelques bouteilles d’eau afin de pouvoir supporter la forte chaleur que va dégager le volcan. Et oui, j’étais partie voir un volcan alors que je suis quelqu’un qui ne supporte pas vraiment les hautes températures. Mais j’avais comme but, depuis que je suis partie de chez mon père, de visiter cette nouvelle région en long, en large et en travers sans oublier un seul lieu même si ça m’obliger à m’engoufrer dans les profondeurs d’un volcan, encore actif bien évidemment.

Je n’étais pas encore totalement arrivée au pied du volcan que j’étais déjà en train de transpirer. Il fallait aussi que je précise que j’avais déjà bu une bouteille d’eau entière d’un litre. J’en avais acheté six en me disant que ça serait largement suffisant mais en fin de compte je commençais à avoir des doutes. Tant pi, dès qu’il me resterait qu’une seule bouteille, je ferai en sorte de me dépêcher pour sortir. Après tout, à part voir le paysage, de nouveaux pokemon et la structure d’un cratère, je ne voyais pas trop ce que je pourrais découvrir de plus.

Je marchais lentement en essayer de respirer du mieux que je pouvais pour éviter de me fatiguer trop vite et d’avoir besoin de boire. Je préférais avoir trop d’eau en repartant plutôt que pas assez et de me retrouver seule ici si jamais il m’arrivait quelque chose. Cependant, je ne pensais pas être seule car j’avais entendu un bruit un peu plus loin. Un pokemon ou une autre personne peut-être. J’avais continué à avancer pour savoir et j’avais vu une autre personne. C’était Alex, je l’avais reconnu, mais il n’était pas accompagné de Nuts cette fois-ci.

« Hey Tohkami ! Ça va ? Décidément, on se croise tout le temps en ce moment ! Qu’est-ce que tu fais dans le volcan Vanora ? »

“- Salut Alex. Oui ça va super et toi ? C’est vrai qu’on se croise souvent ces derniers temps. Pourtant je t’assure que je ne te suis pas. Je suis juste venue ici car j’ai pour but de tout visiter dans cette nouvelle région et il se trouve que je suis venue sur l’île il n’y a pas longtemps, alors j’en ai profité. Et toi, que fais-tu ici ?”

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] X6a7
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Ven 21 Juil 2017 - 9:08
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
La jeune femme semblait avoir été particulièrement fatiguée par l’ascension. Il fallait tout de même bien avouer que si vous n’étiez pas habitué, comme moi, aux fortes chaleurs, l’endroit était vite étouffant. Il l’était d’autant plus que l’air ni circulait que très peu, le rendant lourd et chaud. Ça avait donc tout l’air d’être une épreuve compliquée pour la jeune femme, mais elle semblait très bien s’en sortir pour le moment. Même moi, je commençais à avoir chaud. Il fallait dire que j’étais habitué à une chaleur moins étouffante, puisque j’étais, enfant, presque tout le temps en plein air. En tout cas, j’étais content de la voir. Elle paraissait avoir eu une idée un peu similaire à la mienne. Ça paraissait assez logique car, quand vous aviez l’âme aventurière et que vous veniez d’arriver à un endroit, vous aviez rapidement envie de tout découvrir, et même les biomes qui vous étaient plus difficilement supportables. Je lui répondais alors.

« Et bah, en tout cas t’as du courage ! Moi je suis un peu habitué avec le désert… Enfin t’as l’air de plutôt bien t’en sortir pour l’instant ! » Je marquais une courte pause, avant de reprendre. « Et ne t’en fais pas, j’avais pas l’impression d’être suivi du tout ! ça me fait plaisir de voir une tête connue ici ! » Je lui souriais pour ponctuer mes paroles, un air enjoué sur le visage.

Si j’hésitais à lui donner la véritable raison de ma présence ici, ce n’était pas vraiment par méfiance mais surtout parce que très peu de personnes connaissaient l’existence de Kid, là où Nuts était lui un peu plus connu. Avoir une carte dans sa manche, c’était toujours utile, surtout depuis que je prévoyais sérieusement de me mesurer à mon premier champion d’arène. Mais, après tout, Tohkami était une amie et je n’avais pas vraiment à craindre quoique ce soit de sa part, bien au contraire. Je me décidais donc avant de reprendre la parole.

« Ce que je fais ici ? Hum… J’ai un nouveau compagnon depuis peu que j’entraine pour défier ma première arène et obtenir mon premier badge. Il est plus que temps que je m’y mette ! Donc voilà, je suis ici simplement pour me mesurer aux pokémons du coin, et vu que les conditions, tu l’auras remarqué, sont un peu extrême, ça risque de tous nous faire progresser un peu plus. » A ces mots, je tapotais sur les deux pokéball accrochés à ma ceinture sur la gauche. Même si Kid restait une priorité, je n’allais pas laisser Nuts perdre la main. Mes deux pokémons étaient assez différents, et je comptais leur associer des stratégies qui n’avaient rien à voir. La polyvalence était un facteur essentiel, surtout pour un dresseur qui avait choisi de se spécialiser dans un seul type.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] G7bq
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Lun 24 Juil 2017 - 22:06
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
« Et bah, en tout cas t’as du courage ! Moi je suis un peu habitué avec le désert… Enfin t’as l’air de plutôt bien t’en sortir pour l’instant ! Et ne t’en fais pas, j’avais pas l’impression d’être suivi du tout ! Ça me fait plaisir de voir une tête connue ici ! »

Malgré son air enjoué et son sourire qui m’était devenu très familier maintenant, je voyais bien qu’il s’inquiétait un peu pour moi et il avait raison. Je commençais à perdre mes forces à cause de la chaleur depuis que j’étais rendue au moment de faire demi-tour. Heureusement j’avais encore un peu d’eau, mais je n’étais pas sûre que ça suffise pour atteindre la sortie. De toute façon j’étais avec Alex pour le moment donc si il devait m’arriver quelque chose, il était là pour m’aider.

« Ce que je fais ici ? Hum… J’ai un nouveau compagnon depuis peu que j’entraine pour défier ma première arène et obtenir mon premier badge. Il est plus que temps que je m’y mette ! Donc voilà, je suis ici simplement pour me mesurer aux pokémons du coin, et vu que les conditions, tu l’auras remarqué, sont un peu extrême, ça risque de tous nous faire progresser un peu plus. »

“- Tu as attrapé un nouveau compagnon ?! C’est quoi comme pokemon ? Et tu t’entraînes pour ta première arène, tu t’es enfin décidé à commencer ta quête des badges, c’est intéressant. Il faudra que tu me racontes comment ça se sera passée la prochaine fois qu’on se verra.”

J’étais amie avec deux personnes qui avaient décidé d’être champion d’arène, Alex en spécialité sol et Vixion en spécialité acier. Et ils avaient aussi tous les deux décidé de s’emparer de tous les badges pour pouvoir affronter le maître. Je me sentais petite à côté de ses deux là car je n’aimais pas me battre. Mais j’avais de la chance car il ne m’avait encore jamais demandé de combat pour estimer la valeur de leur équipe.

“- Des conditions extrêmes, ça tu peux le dire. Je ne sais même pas comment j’ai fait pour arriver jusqu’ici alors que je ne supporte pas la chaleur. D’ailleurs, accepterais-tu de me tenir compagnie jusqu’à ce qu’on sorte d’ici ? Je ne suis pas sûre d’y arriver indemne toute seule.”

C’est vrai que je m’étais un peu surestimée en voulant aller aussi loin. Il n’y avait que l’hydratation qu’il aurait fallu que je prenne en compte, mais aussi mon endurance et ma force physique. L’ascension avait été assez raide et j’avais forcé mes jambes à continuer de grimper malgré la douleur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] X6a7
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Dim 30 Juil 2017 - 16:39
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Si la mémoire...




La jeune femme avait décidément l’air plutôt fatiguée. La chaleur avait l’air de pas mal lui peser aussi je sortais rapidement de mon sac l’une de mes bouteilles d’eau qui était à peu près fraiche, ce qui, dans la situation, signifiait tiède, que je lui tendais avec un petit sourire. Je n’allais pas la laisser mourir de soif à mes pieds et j’avais encore largement de quoi tenir. J’étais habitué à ne pas boire trop d’eau dans mon village, justement pour la rationner en cas de besoin, et je n’avais pas vraiment soif pour le moment. J’avais prévu large au cas où, ça ne me posait donc pas de problèmes d’en céder un peu à mon amie.

« Tiens, prends là si t’en as plus trop, j’ai largement de quoi faire moi. » Dis-je en lui tendant la bouteille, avant de reprendre, répondant à sa question. « Et oui, du coup, j’ai réussi à capturer un Gobou. Gobou qui est un Laggron maintenant. Et donc je vais tenter Ryan en premier, puisque j’ai envie de me débarrasser du plus difficile au plus vite. Puisque j’ai plus d’affinité avec les pokémons de type sol, l’arène eau est l’une des pires pour moi ! » Dis-je sur un ton amusé.

J’observais alors les alentours, tâchant de repérer un éventuel endroit où m’entrainer avec Kid. Même si, sur le papier, le champion n’aurait pas davantage de type étant donné que j’allais utiliser un demi-type eau et un autre dragon, j’avais toute mes chances. Mais je ne faisais pas l’erreur de le sous-estimer. Finalement, la Ligue de Mhyone, bien que jeune, était tout de même réputée particulièrement relevée. C’était grisant, mais je ne voulais vraiment rien laisser au hasard. Je reportais alors mon attention sur Tohkami, répondant à sa demande.

« Ouaip bien sûr que je peux rester avec toi ! Et tu sais, la chaleur on s’y habitue à la longue. En tout cas, ça ne va aller qu’en s’arrangea, t’en fais pas. D’ici quelques minutes, tu devrais avoir plus de facilité pour respirer, c’est un coup à prendre. » Je savais de quoi je parlais, puisque c’était des conseils qu’on me prodiguait depuis tout petit. Je lui souriais alors pour la rassurer, avant de reprendre. « Et toi alors, qu’est-ce que tu deviens depuis la dernière fois ? »



© ANARCISS pour épicode


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] G7bq
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Mer 30 Aoû 2017 - 15:28
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
En voyant que j’avais beaucoup de mal à respirer à cause de la chaleur, Alex m’avait tendu une de ses bouteilles d’eau qu’il avait sorti de son sac en arborant toujours ce sourire que je commençais à connaître par coeur et qui me redonnait courage à chaque fois qu’on se croisait. Ça faisait déjà 3 fois en pas longtemps depuis qu’on s’était rencontré et jamais il n’avait effacé ce sourire de son visage même quand il répondait à mes questions.

« Et oui, du coup, j’ai réussi à capturer un Gobou. Gobou qui est un Laggron maintenant. Et donc je vais tenter Ryan en premier, puisque j’ai envie de me débarrasser du plus difficile au plus vite. Puisque j’ai plus d’affinité avec les pokémons de type sol, l’arène eau est l’une des pires pour moi ! »

“ Merci pour la bouteille d’eau mais tu ne préfères pas la garder pour toi ? J’en ai encore un peu dans mon sac.” Mais il m’avait répondu que non. Qu’il n’avait pas l’habitude de boire beaucoup et qu’il avait encore pas mal de stock dans ses affaires. “ Tu l’as capturé il y a longtemps ton laggron pour qu’il est évolué si vite ? Et affronter Ryan, le spécialiste des Pokemon eau, en premier est une très bonne idée je pense. Il vaut mieux faire le plus difficile en premier comme ça tu seras débarrassé ensuite. ”

Le fait de parler m’avait essoufflé encore plus. J’avais alors cherché un endroit où me poser, avant de reprendre la route, afin de pouvoir relâcher un peu mes muscles qui étaient très contractés par rapport à d’habitude et qui me faisaient vraiment mal. Il y avait un petit coin en retrait du chemin. Je m’y étais dirigée et m’étais assise pour masser mes muscles endoloris. Malheureusement, je n’avais pas de pommade. Pendant ce temps, Alex avait l’air de chercher quelque chose car il regardait un peu partout. J’espérais en tout cas qu’il reste avec moi jusqu’à ce qu’on sorte d’ici.

« Ouaip bien sûr que je peux rester avec toi ! Et tu sais, la chaleur on s’y habitue à la longue. En tout cas, ça ne va aller qu’en s’arrangea, t’en fais pas. D’ici quelques minutes, tu devrais avoir plus de facilité pour respirer, c’est un coup à prendre. Et toi alors, qu’est-ce que tu deviens depuis la dernière fois ? »

“Merci beaucoup de me raccompagner jusqu’en bas. Dans mon état, si jamais un pokemon sauvage venait à m’attaquer, je ne sais pas si je serai capable de m’en dépatouiller toute seule. Et pour la chaleur, ça fait des années que je ne la supporte pas et rien ne change. Mais, qui sait, peut-être que cette fois ça sera différent.” Je m’étais épongée le front le visage avec une serviette que j’avais dans mon sac à dos, puis j’avais repris la parole. “ Sinon, moi, je continue à arpenter les routes et les différentes îles à la recherche de nouveaux pokemon et paysages. Mais je ferais plus attention au climat la prochaine fois. ” Avais-je dis en souriant à mon tour.

Je m’étais relevée afin de poursuivre ma route vers la sortie de ce fichu volcan étouffant de chaleur. Mais à peine avais-je essayé de lever une jambe pour avancer que l’autre commençait déjà à fléchir. Heureusement, j’étais près d’un mur alors j’allais m’y accoudé pour m'empêcher de tomber. Cependant, je n’avais jamais atteint le mur qui était pourtant relativement proche. Alex m’avait attrapé juste avant. Il m’avait retenu d’un bras par la taille.

“ Merci beaucoup.” Avait-je dis en tournant la tête vers lui toute exténuée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] X6a7
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Mer 30 Aoû 2017 - 16:04
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Si la mémoire...




Même pour quelqu’un qui avait l’habitude, je devais bien avouer qu’il faisait une chaleur étouffante. J’avais pris le rythme, et elle me dérangeait beaucoup moins qu’à l’entrée, mais il aurait été de mauvaise foi de dire le contraire. Je regardais autour de moi, assez attentif à un éventuel mouvement d’un pokémon sauvage. Je devais bien avouer que si un problème pointait le bout de son nez, il fallait pouvoir rapidement réagir, surtout au vu de l’état de la jeune femme, qui, contrairement à ce que j’aurais pu penser, n’arrivait toujours pas à retrouver son souffle. Gardant tout de même un œil sur sa santé, je lui répondais.

« Et bah… Disons que Caim est aussi combattif que moi, donc le convaincre de s’entrainer dur n’était pas vraiment difficile. Et puis, c’est un Laggron qui a beaucoup de potentiel, donc qui progresse effectivement plutôt vite. » Dis-je en souriant à la jeune femme. Il fallait bien avouer que j’étais plutôt fier de mon deuxième pokémon, et surtout de l’excellent duo qu’il formait pour l’instant avec Shax. A vrai dire, je n’aurais pas rêvé mieux comme équipe, et mon aventure se profilait excellemment bien. Je me rendis assez vite compte que j’étais perdu dans mes pensées, et je reportais alors mon attention sur la jeune femme, qui semblait particulièrement fatiguée.

Certes, il y avait la chaleur, mais ce n’était visiblement pas que ça. Le fait de transpirer avait dû la déshydrater assez vite, et elle devait avoir quelques belles crampes dans les muscles après sa montée. Dans le désert, c’était quelque chose de plutôt fréquent et surtout de dangereux suivant la situation. Il ne fallait jamais sous-estimer le fait de boire de l’eau, c’était quelque chose que la famille nous enseigné dès notre plus jeune âge. Elle avait sûrement du boire un peu, mais probablement pas assez. Je l’écoutais alors me donner de ses nouvelles, voyant que pour elle non plus rien n’avait finalement trop changé par rapport à la dernière fois où nous nous étions vus. En revanche, la deuxième information m’inquiéta davantage. Si elle n’avait vraiment jamais supporté la chaleur, c’est qu’elle y était particulièrement sensible, et que rester dans ce volcan était une très mauvaise idée pour sa santé. Elle semblait l’avoir compris également, puisqu’elle s’était levée pour s’engager vers la sortie. Du moins c’est ce qu’elle voulait. Son corps, lui, eu plus de mal à lui répondre. Elle tenta de se rattraper au niveau du mur, mais le manqua de peu. Je me jetais alors en avant pour la saisir au niveau de la taille et l’empêcher de basculer, puis je la remis droite, la soutenant toujours.

« Y’a pas d’quoi ! » Dis-je en lui faisant un clin d’œil. « Par contre, on va vite sortir si tu en es à ce point-là de fatigue, c’est pas bon du tout. Je vais t’ramener à la sortie, t’en fais pas. » Je lui lançais un sourire rassurant, puis, je l’aidais à avancer, mettant l’un de ses bras sur mes épaules pour qu’elle s’y accroche et laissant l’autre autour de sa taille. Histoire de lui faire penser à autre chose pendant notre périple, je relançais la conversation.

« Alors, et toi ? T’as des nouveaux compagnons depuis le temps ? Et t’as commencé les concours ? »




© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] G7bq
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Mer 30 Aoû 2017 - 21:45
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
« Et bah… Disons que Caim est aussi combattif que moi, donc le convaincre de s’entrainer dur n’était pas vraiment difficile. Et puis, c’est un Laggron qui a beaucoup de potentiel, donc qui progresse effectivement plutôt vite. »

Il est vrai que si tous ses pokemon étaient aussi combatif que lui, il n’aurait aucun mal à les faire s'entraîner. Alex était quelqu’un qui cherchait toujours à se surpasser et il n’échouait presque jamais. Je l’enviais un peu pour ça car moi je n’y arrivais que rarement. Et dans ce volcan, j’avais un peu honte de moi car je lui montrais une de mes plus grandes faiblesses qui était la chaleur. Ça n’était vraiment pas dans mes habitudes, mais là, mon corps n’en pouvait plus. J’avais un peu trop forcé et je n’aurai pas dû.

Quand il m’avait rattrapé pour ne pas que je tombe, je m’attendais à lire un peu de stress sur son visage mais rien sauf un clin d’oeil quand il avait répondu à mon “Merci” par un “Y a pas de quoi”. Il était toujours calme alors que moi je commençais à m’inquiéter pour mon état. Si je ne pouvais pas tenir sur mes jambes toute seule, il allait surement me falloir beaucoup de repos après cette mauvaise escapade.

Il m’avait rassuré en me disant qu’il allait me sortir d’ici en vitesse avant qu’il n’arrive quelque chose. Il m’avait alors attrapé encore plus fermement par la taille et avait passé un de mes bras sur ses épaules. J’aurai bien voulu me laisser glisser entièrement dans ses bras mais je ne voulais pas être un fardeau encore plus lourd que je ne l’étais déjà. De plus, je le forçais à sortir d’ici alors qu’il ne l’avait pas forcément prévu. J’avais alors fait de gros effort pour essayer de marcher toute seule pendant qu’il me soutenait, mais c’était compliqué alors je m’étais de nouveau concentrée sur la question qu’il m’avait posé.

“ Oui, j’ai un tout nouveau compagnon que j’ai capturé sur la route cendrée juste avant de venir ici. C’est une petite Pyronille que j’ai nommé Danae. En revanche, je me suis séparée de la petite Tiplouf que j’avais capturé juste avant qu’on se croise au centre pokemon de Bord-au-Vent. Je ne sais pas si tu connais Vixion, mais c’est lui qui en prend soin maintenant depuis peu. En revanche, pour les concours je n’ai rien commencé du tout à part être aller chercher un bouquin qui explique chaque catégorie, chaque épreuve et tous les autres détails à savoir. Je préfère me renseigner comme il faut avant de me lancer dans cette voie. Et puis il faudra que j’attribue une catégorie à chacun de mes pokemon, mais je n’ai pas encore eu le temps de chercher laquelle leur correspondrait le mieux.”

Pendant que j’étais en train de parler, le gentil garçon qui me soutenait s’était arrêté. J’étais tellement concentrée sur mes paroles que je ne l’avais même pas remarqué avant d’avoir fini. Qu’est-ce qui avait bien pu le stopper dans sa marche ? La présence d’un pokemon ? J’avais donc regardé autour de nous mais je n’avais rien vu. Ou alors était-il fatigué ? Je n’avais pourtant pas vu la moindre marque ou trace de fatigue sur son visage, ni senti la moindre faiblesse musculaire de sa part. Cependant, il me regardait attentivement comme si j’avais quelque chose de mal.

“ Qu’y-a-t-il ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? ”

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] X6a7
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Ven 1 Sep 2017 - 10:05
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Si la mémoire...




Alors que je marchais, je réfléchissais aux propos de Tohkami. Je devais bien avouer ne pas connaitre grand-chose aux concours, enfin, sûrement autant qu’un habitant d’Hoenn qui ne s’y intéresserait pas particulièrement. Je n’y avais jamais assisté et, quand la jeune femme commença à me parler de catégories et d’épreuves différentes, j’avais bien du mal à me représenter ce que ça pouvait bien représenter. C'était décidément un autre monde, d’être coordinateur. En revanche, la deuxième partie de sa tirade me surprit un peu plus. Je ne m’étais pas vraiment attendu à ce qu’elle confie la Tiplouf si rapidement. Je ne connaissais pas vraiment ce Vixion, mais j’étais sûr qu’un ou une amie m’en avait déjà parlé. Je répondais alors à la jeune femme, alors que nous étions à peu de choses près à mi-parcours.

« Oh ? Tu as donné ta Tiplouf ? Et t’avais une raison particulière pour le faire, du genre vous ne vous entendiez pas ? Je lui lançais un sourire, puisque, d’un côté, je comprenais un peu. J’avais moi-même un pokémon avec lequel je n’avais pas vraiment de liens, et j’attendais de lui trouver un Dresseur qui mériterait un peu plus son attention. J’essayais toutefois de sortir ma Lochklass de temps en temps pour qu’elle profite de la mer et qu’elle ne reste pas en permanence bouclée dans sa pokéball, mais force était de constater que nous n’étions pas vraiment faits pour parcourir le monde ensembles. « Ou, peut-être que c’était plus une histoire de projet. Enfin, je veux dire, certains pokémons sont faits pour le combat et d’autres pour les concours. Ils ont une personnalité aussi après tout ! » Lançais-je sur un ton amusé.

Soudain, il me sembla voir une forme étrange devant nous, aussi, je m’arrêtais brutalement, fronçant les sourcils. L’endroit avait été bien calme jusqu’à présent. Pourtant, on m’en avait dépeint une image tout autre. Le volcan semblait être le repère d’espèces de pokémons plus redoutables les unes que les autres, et, pourtant, je n’en avais encore croisé aucunes. C’était plutôt étrange comme sensation. M’étais-je trompé de chemin ? Dans tous les cas, Tohkami semblait surprise par mon arrêt soudain. Alors qu’elle me demandait ce qui se passait, je posais un doigt sur mes lèvres pour lui intimer de ne pas faire de bruit.

C’est alors que j’aperçu ce qui causait tout ce grabuge. Je ne m’étais pas trompé d’endroit, mais un grand Magmar nous coupait la route, ce qui était assez problématique, puisque nous devions sortir rapidement. Le pokémon devait mesurer à peu près ma taille, ce qui était assez étonnant. Au vu de l’état de Tohkami, je ne pouvais pas prendre le temps de combattre. Il allait donc falloir trouver une autre sortie que celle-ci. Je m’apprêtais à le dire à la jeune femme, même si elle n’allait sûrement pas aimer, mais je n’en eu pas le temps. Le Magmar semblait nous avoir repérés. Furieux que nous soyons sur son territoire, il propulsa un puissant jet de flamme dans notre discussion. Par réflexe, je plaquais Tohkami au sol sur le côté afin d’esquiver l’attaque qui passa juste à côté de nous. Au moins, c’était limpide, il allait falloir fuir.

Je hissais alors la jeune femme sur mon dos.

« Accroche toi bien, ça va secouer ! » Sans attendre sa réponse, je me mis alors à courir dans la direction inverse, le Magmar à mes trousses.

Je tenais fermement la jeune femme pour éviter qu’elle ne tombe de mon dos. Elle était légère, donc je n’avais aucun mal à courir à bonne allure. Le souci, c’était que, visiblement, le Magmar aussi était en pleine forme, et je n’arrivais pas vraiment à le distancer. J’utilisais alors mes appuis pour essayer d’esquiver les attaques qu’il lançait pendant sa course, bondissant à chaque fois sur les côtés. Avec l’adrénaline, je ne pouvais pas m’empêcher de trouver l’épreuve assez amusante. Le Magmar n’arrivait pas à me toucher, sa précision diminuée par sa chasse. En revanche, je savais que, à peine nous serions arrêtés, nous ferions une cible de choix. Surtout que je ne savais pas du tout où aller. Je remontais ainsi dans le volcan au lieu de m’y enfoncer. Je savais que l’entrée était bien plus bas, mais impossible de faire demi-tour.

J’aperçu soudain une sortie. Enfin, plutôt, la lumière du jour. Une lucarne d’environ deux mètres de diamètre s’ouvrait devant nous. Seul souci : elle ne donnait que sur une sorte de terrasse surplombant les environs du volcan, sans issue. Je n’avais plus vraiment le choix. Je lançais un clin d’œil à Tohkami, avec un sourire qui se voulait rassurant.

« Accroche-toi, on saute ! » lui lançais-je, ne lui laissant, de toute façon, pas le choix, avant de nous propulser dans le vide.

Je tâtonnais alors à ma ceinture, tâchant d’y retrouver une de mes pokéballs. Nous étions plutôt hauts, et surtout en chute libre, donc je n’avais pas beaucoup de temps. Je trouvais finalement celle de Shax, que je lançais immédiatement pour invoquer mon compagnon.

« Shax ! A toi ! » Le libégon sorti de sa pokéball en rugissant, plongeant en piqué pour nous rattraper tous les deux. J’arrivais rapidement à m’accrocher à lui, hissant Tohkami derrière moi. Le pokémon dragon se posa assez rapidement au sol, et, lorsque je touchais à nouveau terre, je me laissais tomber en arrière en éclatant de rire, avant de reporter mon attention sur la jeune femme.

« Wow ! C’était plutôt limite ce coup-là ! » Lui lançais-je, amusé et soulagé d’être enfin sorti de cet enfer de chaleur.



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] G7bq
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Sam 27 Jan 2018 - 23:47
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
“Ma Tiplouf ? Pourquoi je l’ai échangé ? Et bien elle voulait toujours se battre et sortait toute seule de sa pokeball dès qu’elle sentait un dresseur à proximité. Cependant, moi qui n’aime pas les combats, ben ça me rendait nerveuse. Et j’avais beau la réprimander, elle s’en moquait complètement et recommençait à la première occasion. J’ai donc préféré la confier à Vixion qui pourrait forcément lui donner ce qu’elle voulait vu qu’il avait l’ambition de devenir champion d’arène. Ça m’a fait mal au coeur de me séparer d’elle, mais bon, j’aurai l’occasion de la revoir. Et puis je sais bien qu’elle est entre de bonnes mains.” À ce moment là, mon visage avait exprimé différentes émotions, de la colère au soulagement en passant par la nostalgie.

À la fin de mon explication, j’avais vu Alex qui regardait derrière moi par dessus mon épaule. Il n’avait pas l’air très rassuré mais ne semblait pas avoir peur non plus. Il avait une expression un peu bizarre, comme si il réfléchissait en même temps. J’avais voulu me tourner pour voir ce qui avait retenu son attention, cependant il me tenait encore bien fermement, ce qui m’avait empêché de bouger. J’avais beau y mettre toute ma force pour essayer de connaître la raison mais plus je contractais mes membres, plus j’avais l’impression que le jeune homme resserrait son étreinte. Il ne me faisait pas mal fort heureusement. Au contraire, son contact était plutôt agréable, réconfortant. J’avais donc décidé d’abandonner et lui avait alors demandé ce qui se passait. Mais à mon premier mot, il avait posé un doigt sur ses lèvres pour m’indiquer de ne pas faire de bruit. Son geste m’avait plongé dans une grande inquiétude car vu mon état, je n’étais pas sûre qu’on puisse réagir suffisamment vite suivant le problème. Ne voulant pas le stresser, je m’étais efforcée de cacher ma peur.

Peu de temps après, Alex s’était retourné vers moi et avait commencé à ouvrir la bouche comme pour me dire quelque chose, mais au lieu de ça, il m’avait plaqué au sol juste avant que je vois un grand jet de flamme passait à côté de nous. De toute évidence, nous étions attaqués par un pokemon feu. J’allais lui demander quel pokemon c’était et ce que nous allions faire. Du moins, ce qu’il allait faire vu que moi je n’étais pas trop en état de faire combattre mes pokemon. Mais je n’avais pas eu le temps d’ouvrir la bouche que je m’étais retrouvée hissée sur son dos. Puis il s’était mis à courir le plus rapidement possible pour essayer de semer notre agresseur. Une fois bien accrochée et tenue, j’avais tenté en regard derrière nous. Nous étions poursuivis par un Magmar qui n’était à priori pas très content de nous voir ici.

“Alex … Comment comptes-tu nous sortir de ce pétrin ?” J’étais paniquée, vraiment paniquée. Ce qui nous arrivait était entièrement de ma faute et je n’aurais pas supporté qu’il lui arrive quelque chose juste parce qu’il avait voulu m’aider. En tout cas, il n’avait pas eu l’air de m’avoir entendu. Il devait être trop concentré à éviter les multiples attaques du pokemon, ce que je comprends bien évidemment. Et puis, il fallait aussi qu’il fasse attention à où il mettait ses pieds pour ne pas perdre l’équilibre. “Je ne voudrais pas te presser mais il nous rattrape petit à petit.”

J’avais vaguement entendu Alex me dire “Accroche-toi, on saute !”. Mais on allait sauter où ? Je ne voyais plus rien mais je savais qu’on était dehors car la lumière m’avait aveuglé et le vent me fouettait le visage. Ma vue s’était améliorée, à mon grand regret, car je pouvais à présent voir qu’Alex nous avait fait sauter dans le vide et qu’on se rapprochait dangereusement du sol. Instinctivement, j’avais fermé les yeux en espérant ne jamais m’écraser au pied du volcan et en serrant encore plus le garçon. Puis, d’un coup, la chute s’était arrêtée comme si on volait. J’avais lentement ouvert les yeux et effectivement, nous planions dans les airs sur le dos d’un Libegon. Je m’étais alors détendue en essayant de respirer calmement et m’étais laissée aller contre le dos de mon sauveur jusqu’à l’atterrissage en le remerciant intérieurement.

Une fois revenus sur la terre ferme, ce dernier s’était mis à rire aux éclats. Il avait dû trouver cette aventure amusante et à son goût. En revanche, ce n’était pas mon cas. Elle m’avait complètement tué. Je recommençais à peine à respirer convenablement, j’avais mal partout et surtout, j’avais une envie irrésistible de dormir, là, tout de suite. D’ailleurs mes yeux se fermaient par moment mais je luttais pour les laisser ouverts. Je ne pouvais pas m’endormir ici au milieu de nulle part et comme fardeau. Je m’étais alors remise sur pieds tant bien que mal et avais entrepris de rentrer à Bord-au-vent en m’appuyant sur tout ce qui se trouvait sur mon passage pour ne pas tomber. Cependant, Alex m’avait bloqué le chemin en me disant de me reposer car je n’étais pas en état de marcher.

“Merci infiniment de m’avoir sauvé la vie. Mais je dois rentrer chez moi maintenant.” J’avais essayé de le pousser avec le peu de force qu’il me restait afin de pouvoir continuer ma route mais au lieu de ça, je m’étais écroulée à ses pieds car mes jambes ne voulaient plus me porter. Il m’avait relevé et m’avait porté comme un bébé jusqu’à un endroit tranquille en retrait des chaleur du volcan. Ce geste accompagné de toutes les émotions qui m’avaient parcouru dans la journée avaient eu raison de moi. Je m’étais mise à pleurer sur l’épaule du garçon sans pouvoir m’arrêter.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] X6a7
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Lun 29 Jan 2018 - 10:39
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Si la mémoire...




Mon éclat de rire s’était rapidement arrêté, presque aussi soudainement qu’il m’était venu. Ce n’était pas vraiment que je trouvais la situation amusante, simplement, la combinaison d’adrénaline puis de soulagement qui m’avait envahi m’avait rendu hilare l’espace d’un instant. Peut-être était-ce pour ce genre d’aventures qu’être dresseur me plaisait autant. Non pas que j’appréciais particulièrement de risquer ma vie, mais, au moins, l’ennui était un mot qui m’était bien étranger, et, puisque depuis tout petit ce dernier était peut-être mon pire ennemi, cette vie m’allait plutôt bien. La seule chose qui m’inquiétait, en revanche, c’était l’état de mon amie qui paraissait littéralement épuisée. Il fallait dire qu’entre sa chute, la chaleur, la course poursuite et la chute libre, c’était une journée déjà particulièrement remplie alors qu’il n’était à peine que midi. Ne voulant visiblement pas s’écrouler de fatigue ici, Tohkami s’était relevée, mais, titubante, elle ne pouvait pas aller bien loin sans risquer de tomber. Je me levais donc à mon tour, la rattrapant sans aucun mal, avant de lui lancer avec un léger sourire.

« Hey, tu devrais te reposer un peu, tu ne crois pas ? » Lui dis-je gentiment. Mais visiblement, l’envie de rentrer chez elle de la jeune femme était bien plus forte que le reste. Seulement, son corps ne semblait pas du même avis, et ses jambes finirent par céder. Je l’aidais alors à se relever puis je la soulevais dans mes bras. La chaleur, aux abords du Volcan, était surement encore trop forte pour la jeune femme, et, même moi qui y était habitué, je devais bien avouer qu’elle pouvait être suffocante par moment. Je rappelais alors d’une main mon Libégon dans sa pokéball, ne lâchant pas mon amie pour autant, avant de m’éloigner en direction de la route cendrée qui avait au moins le mérite d’avoir une température plus agréable. Alors que je marchais, je sentis soudain les sanglots de la jeune femme qui pleurait sur mon épaule. Je mis quelques secondes à réagir, à cause de ma surprise essentiellement, ne m’attendant pas à ce que l’évènement l’ait temps bouleversée. J’en profitais alors pour lui glisser un regard, et répondre à ses remerciements.

« Tu n’as pas à me remercier, après tout, c’est ce que font les amis non ? » Lui dis-je, en lui lançant un léger clin d’œil.

Mais la jeune femme ne semblait pas pouvoir vraiment s’arrêter, et je savais que mes paroles n’y feraient surement pas grand-chose. Après tout, s’il fallait que ça sorte, elle irait surement au moins un peu mieux après, et nous allions pouvoir discuter tranquillement à ce moment-là. Je n’allais bien sur pas la laisser seule, de toute manière, et je profitais de l’étreinte que nous avions alors que je la portais pour espérer la réconforter un peu. Après quelques minutes, nous étions finalement revenus dans une ambiance et une chaleur beaucoup plus supportable. Après m’être engagé sur un sentier, je repérais rapidement une zone avec un grand arbre entouré d’une herbe verte où la cendre n’avait pas encore eu prise. Un endroit idéal pour faire une petite pause après nos mésaventures, en somme. Je m’y dirigeais et déposais doucement la jeune femme contre le tronc épais du chêne qui recouvrait l’endroit, avant de m’installer à ses côtés tranquillement. Je tournais à nouveau mes yeux vers elle, plongeant mon regard dans le sien, et lui souriant calmement.

« On se repose quelques minutes, ça marche ? Après, je te ramènerais à Bord-au-vent avec Shax. » Lui lançais-je simplement, sachant que l’air frais et la douce brise qui s’était levée lui ferait le plus grand bien.




© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] G7bq
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Sam 10 Fév 2018 - 12:55
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
Le jeune homme avait entendu mes faibles remerciements et m’avait répondu. Mais je pleurais tellement que je n’avais même pas réussi à lui répondre à mon tour. Je m’étais donc blottie encore plus fort contre lui en espérant me calmer rapidement et il m’avait rendu mon étreinte. J’étais collée à son torse alors j’essayais de me concentrer sur sa respiration régulière. De plus, le jeune homme avait arrêté de me parler pour me laisser me reposer. Ses battements de coeur étaient apaisants et réconfortants, ce qui m’avait permis de me reprendre assez vite. Au bout de quelques minutes, mes sanglots s’étaient calmés malgré qu’il y avait toujours quelques larmes qui coulaient le long de mes joues. Je n’avais pas ouvert les yeux depuis qu’Alex m’avait pris dans ses bras, mais au contact de son corps, je savais qu’il m’avait posé à terre contre quelque chose.

Au moment où j’avais ouvert les yeux pour savoir où nous étions, Alex avait tourné la tête vers moi et comme à son habitude, il m’avait fait son sourire en me regardant droit dans les yeux. Puis, il m’avait dit qu’on allait se reposer encore un peu avant qu’il ne me ramène sur le dos de Shax, son Libegon, jusqu’à Bord-au-Vent.

“Merci de m’avoir sorti de ce pétrin. Je pense que cette fois je vais t’écouter. Et désolé d’avoir trempé ton tee-shirt.” Je me sentais tellement petite, faible et surtout gênée à ce moment-là. “Au fait, tu n’es pas blessé j’espère ? Je m’en voudrais énormément sinon.” Le regard qu’il venait de poser sur moi était rassurant et mon inquiétude s’était envolée. “Tu n’es pas obligé de me ramener en volant, même si c’était agréable. Je pense que je serais en état de marcher d’ici qu’on reprenne la route.” Mais il ne voulait pas que je me fatigue à nouveau, alors je n’avais pas insisté.

On n’était resté l’un à côté de l’autre sans rien dire pendant quelques minutes. Moi, je regardais le bleu magnifique du ciel en profitant de la caresse de l’air sur mon visage. Puis, j’avais décidé de rompre ce silence.

“J’ai l’impression qu’à chaque fois qu’on se croise, il m’arrive un truc et tu es toujours là pour m’aider. Je crois qu’il va me falloir un abonnement.” Lui avais-je dis en riant. “Décidément, je ne sais pas ce que je serai devenue sans ta précieuse aide. J’aurai surement fini à l’hôpital dès le premier jour.” J’étais déjà en train de m’imaginer sur un lit d’hôpital avec une infirmière qui me soignait, quand il m’avait répondu que j’aurai juste appris à me soigner plus vite et à réfléchir à toutes les conséquences possibles avant de partir à l’aventure. Sur ces mots, nous nous étions mis tous les deux à rire de bon cœur car je savais qu'il avait raison.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] X6a7
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Mer 14 Fév 2018 - 10:00
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Si la mémoire...




Tohkami semblait peu à peu se remettre de ses émotions et reprendre son calme. Je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir d’avoir réagit ainsi. Après tout, même si je commençais pour ma part à m’habituer à ce genre d’aventures, la situation avait été suffisamment critique pour être traumatisante, aussi, la pression redescendue, les larmes de la jeune femme étaient justifiées. Sa remarque m’arracha un léger rire. Mon haut était légèrement humide, mais, compte tenue de la chaleur environnante, il sécherait bien assez vite. Quant aux blessures, mis à part de légères brûlures sans importances, j’étais tout de même relativement épargné. Je fis alors un sourire à Tohkami avant de lui répondre.

« T’inquiète pas pour le Tee-Shirt, y’a pas mort d’hommes. » Fis-je en lui lançant un clin d’œil. « Et pour les blessures, je n’ai rien de très grave ni de très important. Dans tous les cas, j’ai l’habitude tu sais, je n’en suis pas à mon premier rodéo sur Rhinocorne, crois-moi ! » Dis-je, amusé. Que ça soit à Hoenn, ou bien à Mhyone, j’avais déjà pris part à tant d’aventures que la rencontre avec le Magmar ne m’étonnait ni ne me choquait plus que ça. « Pour le Libégon, je t’avoue que je préfère te savoir rentrée et en sécurité. Je ne doute pas que tu puisses rentrer en marchant, mais voit ça comme une faveur que tu me fais pour me rassurer ! » Lançais-je, amusé, en lui faisant un nouveau clin d’œil.

Tohkami n’avait pas insisté, et nous profitâmes alors de quelques minutes de silence et de tranquillité pour nous ressourcer sereinement. Je fermais donc les yeux, profitant de l’air frais et de la douce brise qui balayait mon visage. Finalement, cette fin d’aventure contrastait énormément avec l’aventure elle-même : Calme, fraiche, bien loin de l’atmosphère explosive du volcan. La voix de la jeune femme me tira alors de mes pensées. Une fois n’était pas coutume, sa remarque m’arracha un léger sourire. Ce n’était pas plus moi qui la sauvait que moi qui la mettait en danger après tout. La première fois, c’était moi qu’elle avait percuté, et sa blessure était donc de mon fait. Aujourd’hui, c’était plus de l’ordre de ma malchance légendaire, mais, du coup, j’étais à nouveau en partie responsable.

« Bah… C’est surement à cause de moi que t’es en danger parfois. Donc je dirais qu’heureusement que je te file un coup de main. » Répliquais-je, amusé. « Et puis, je suis un piètre exemple à suivre. Tu ne m’as vu que dans des moments où la situation était sous contrôle, et crois-moi, ça n’a pas toujours été le cas ! Etre un aventurier, c’est bien, mais prévoir le danger, c’est un peu mieux. Et j’dois avoir encore plus de progrès à faire dans ce domaine-là que toi ! » Dis-je en éclatant de rire, bientôt rejoint par Tohkami. Une fois notre amusement passé, je me relevais et tendais ma main à la jeune femme pour l’aider à faire de même. Une fois qu’elle fut relevée, je lui adressais un nouveau sourire, puis je sifflais Shax qui revint posément parmi nous. Je pris alors place sur son dos, tendant la main pour aider Tohkami à grimper derrière moi.

« Rassure-toi, ce vol sera surement moins mouvementé que celui de tout à l’heure. D’ailleurs, tu as déjà eu l’occasion de faire ça avant ? Sinon, tu verras, c’est vraiment grisant. » Dis-je en lui lançant un clin d’œil.



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] G7bq
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]
Lun 19 Fév 2018 - 22:26
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Messages : 172

Tohkami Itsuka

Tohkami Itsuka
J’étais relativement contente qu’il ne soit pas gravement blessé, mais il allait quand même falloir que je trouve comment le remercier pour aujourd’hui. Et apparemment, il avait vu pire comme blessure donc il m’avait dit de ne pas m’en faire. Puis il avait continué avec le moyen de transport du retour. Il ne voulait pas que je rentre à pied et puis ça lui faisait plaisir de me ramener sur Shax alors je n’avais rien dis de plus.

Après le petit moment de silence, j’avais parlé de nos rencontres casse-cou et comment j’aurai fait si il n’avait pas été là à chaque fois pour m’aider. A ma grande surprise, il m’avait répondu que c’était parfois de sa faute si je m’étais retrouvée en danger ou amochée et qu’il était normal qu’il me propose son aide. Pour lui, c’était comme donnant donnant. Il m’avait aussi dit qu’il avait le chic pour s’attirer des ennuis et que là c’était plutôt léger comparé à d’autre fois. Mais je n’étais pas d’accord avec le fait que cela soit sa faute à lui.

“- Mais qu’est ce que tu racontes ? En quoi c’est ta faute ce qui m’arrive ? Tu n’y es pour rien du tout. Tu t’es juste retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment à chaque fois. Alors ne dis pas que c’est à cause de toi. Quant au progrès, je ne suis pas sure que ce soit toi qui en aie le plus besoin. Regardes, c’est toi qui nous à sorti d’affaire il y a quelques minutes je te rappelle. Et puis je ne suis même pas capable de me soigner toute seule, alors bon je pense que je suis encore loin en-dessous de toi.” En riant à sa suite avec lui. Et en prenant la main qu’il me tendait pour m’aider à me relever.

Il avait rappelé Shax avec un petit sifflement et celui-ci était réapparu aussitôt. Nous allions donc vraiment prendre la voix des airs pour rentrer. Il était monté sur son pokemon en me tendant de nouveau une main pour grimper et en affichant comme toujours un énième sourire sur son visage. Il avait essayé de me rassurer en me disant que ce vol là serait moins mouvementé que le précédent et que c’était génial.

“- Effectivement, ce sera mon premier vrai vol, mais bizarrement, je n’ai pas peur du tout.” En lui rendant son clin d’oeil. “ D’ailleurs, je préfèrerai monter devant toi. Il y a de forte chance à ce que je m’endorme alors j’aimerais que tu puisses me retenir au cas où si je glisserai. Ca serait dommage que tu doives encore me sauver la vie. Heu, si ça ne te gène pas bien sûr.” Pour seule réponse, il m’avait attrapé la main et faite monter devant lui avec son habituel sourire. Puis il m’avait entouré d’un de ses bras pour m’éviter une chute.

A peine avais-je senti les muscles du Libegon se contractaient au moment où il s’était élancé dans les airs que je m’étais endormie contre Alex avec la douceur du vent. Puis je m’étais mise à rêver que d’autres types vol se joignaient à nous pour le trajet. Et c’est avec cette pensée que nous nous étions éloignés du volcan pour rentrer à Bord-au-Vent.

HRP:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je parle en #04B431


"Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six?  Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami] X6a7
Re: "Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six? Oui, non, ou sbradaravdjan ?" [Ft. Tohkami]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: TERRA NOVA :: Volcan Vanora-
Sauter vers: