HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Mer 14 Sep 2016 - 12:39
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Que pouvait-elle donc y faire ? Pas grand-chose, c'était simplement une mauvaise interprétation venant de certaines personnes l'entourant : la penser hautaine. Et encore, certains s'en fichaient bien, l'ignorant, d'autres... cela passait clairement moins bien. En particulier lorsque le regard abyssale et étrangement teinté de rubescent sous la lumière du soleil, croisa au parfait hasard, le regard d'un jeune homme. Et cela avait malheureusement dégénéré.
De plus, le calme habituel de Soburin ne plaisait guère aux gens qui tentaient de l'impressionner : après tout, n'était-ce pas frustrant lorsqu'une tentative d'intimidation échouait lamentablement ?

Ainsi la jeune femme, parée de son yukata léger et d'un bleu nuit paré de multiples motifs représentants des fleurs pour la plupart, restait de marbre. Ses mains enfouies dans ses longues manches, ses deux Pokémon rappelés dans leurs sphères métalliques, la brune avait les yeux à moitié clos et un mystérieux sourire flottant sur ses lèvres rougies. Face à elle, trois jeunes hommes et une jeune fille tentaient encore de l'intimider, la traitant aimablement "d'étrangère se pétant plus haut que son cul", entre autre.
Mais que pouvait-elle faire face à la bêtise de certains ? Mieux valait ne pas envenimer les choses, Soburin connaissait certes différents beaux art mais se battre ne faisait pas partit de ses talents. De toute manière, ils auraient tôt fait de lui briser quelque chose, la brune était tout de même pourvue d'une physionomie certes, haute mais frêle. Tout en elle respirait une certaine douceur, une délicatesse atroce.

« Excusez-moi si mon comportement vous a offensé, ce n'était clairement pas mon but, vous avez simplement mal interprétez l'expression que mon visage offrait. Passez donc à autre chose, je désire simplement profiter de Nox Illum avant de repartir sur les routes. »

Son cœur battait à un rythme régulier, aucun signe de stress, absolument rien. Maîtriser ses émotions n'était pas la première chose qu'on lui avait apprit, auparavant ? Même face à quatre brutes désireuses de lui montrer qui était le chef ici. Soburin eut une légère pensée qui l'amusa intérieurement : qui, lorsque son équipe sera composée de puissants dragons évolués, osera ne serait-ce que l'insulter ?

« MAL INTERPRÉTER ?! MON CUL OUAIS ! TE FOUS PAS DE NOUS AVEC TES PETITES MANIÈRES ! », c'était la délicate (aha) jeune fille qui avait parlé, posant vulgairement un doigt sur le front blanc de Soburin avant de la pousser légèrement.

Ce geste simple fit à peine reculer Soburin mais... cette-dernière sentit la sphère métallique de son Sonistrelle s'agiter. C'était mauvais ça. Si l'ancienne habitante de Jotho maîtrisait généralement ses émotions, ce n'était clairement pas le cas de son starter...
Qui s'échappa seul de sa Pokéball. La chauve-souris mauve se planta juste devant Soburin, poussant un cri agacé tout en scrutant tour à tour les quatre jeunes.
Hm. Oui, ça devenait mauvais.

« Oh putain tu nous agresses avec ton Nosferapti de merde là ?! ON VA TE REFAIRE LA GUEULE ! »

« Enfin, vous vous méprenez. Hiryō à simplement pensé que j'étais en danger. C'est une réaction normale d'un ami. »

« Il a bien raison, t'es dans la merde ! »

« Mais non regardez... Je vais simplement le rappeler dans sa Pokéball et tou- »

Elle fut malheureusement coupée. Les quatre agresseurs lancèrent leurs Pokémon respectifs. Un Baggiguane, un Crocrodil, un Escroco et... un Demolosse ? Bien. La brune aurait beau envoyé Ago en renfort, cela serait bien inutile, son Sonistrelle et son Griknot risquaient de bien déguster face à ces quatre Pokémon aussi remontés que leurs dresseurs.
Que faire ? Ils étaient un peu retrait de la route principale et peu de personnes passaient par-ici et.. le peu y passant n'avait guère envie de se mêler à ces histoires-là.
Soburin voulu parler mais soudainement, le Démolosse bondit la gueule ouverte sur elle sur ordre de son dresseur. La bête enflamma ses crocs et tenta de s'en prendre directement à la jeune fille ! Cette-dernière recula brusquement tandis que son Sonistrelle usait de ses immenses oreilles pour émettre un grincement horrible, dérangeant l'ouïe du Démolosse qui couina, reculant alors que le Sonistrelle se plaçait juste devant sa dresseuse, l'air déterminé. Même face à quatre adversaires trop puissants.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Mer 14 Sep 2016 - 19:09
Région d'origine : Kalos
Messages : 91

Amon Amari

Amon Amari


Rencontre sous les feux de la justice...

ou presque.

Amon venait d'arriver à Nox Illum, après un voyage en avion qui lui avait paru assez long. Il avait faim, mais il était aussi excité de découvrir les Pokémon de cette nouvelle région. Il ne savait pas vraiment quoi faire en premier : manger ou explorer les environs.

Sa trop grande curiosité le poussa à choisir la seconde option. Alors qu'il n'avait même pas visité la ville, il s'en éloigna pour découvrir un peu l'environnement dans lequel il pourrait rencontrer des Pokémon. Il ne fut pas trop dépaysé, la route sur laquelle il s'aventura ressemblait à certaines routes de Kalos. Il y avait des hautes herbes, dans lesquelles on pouvait apercevoir quelques créatures et des arbres étaient dressés de chaque côté, comme pour délimiter le chemin.

Alors qu'il scrutait les environs, le garçon entendit, depuis la ville, une femme en train de crier. Pas un hurlement de détresse, plutôt comme si elle engueulait quelqu'un d'autre. Il revint alors sur ses pas afin de voir ce qu'il en retournait.

Il fut certain de savoir qui il avait entendu lorsqu'il vit quatre dresseurs faisant face à une autre. Ça n'avait pas l'air d'un combat équitable. Ça n'avait pas l'air d'un combat du tout, en fait, puisque le dresseur d'un Démolosse envoya son cabot des enfers attaquer directement l'humaine en yukata. Heureusement, son Sonistrelle la protégea, tant bien que mal.

Amon s'approcha un peu plus d'eux. Il était hors de question qu'il laisse cette femme se faire importuner plus longtemps. Sans dire un mot, il saisit la Pokéball de son Pokémon et le fit sortir de celle-ci, tout en la gardant dans la main. Un faisceau rouge heurta le sol et fit apparaître Grenousse ... Couché sur le ventre, les yeux clos. Son dresseur, un peu désespéré, saisit le bout de sa casquette et la baissa légèrement devant ses yeux. Il lâcha un soupir au passage.

« Grenousse !! » Lança Amon, haut et fort pour "réveiller" son partenaire.

La petite grenouille bleue cligna des yeux et se redressa doucement. Malheureusement, il n'y aurait pas d'effet de surprise. En parlant à son Pokémon, le scientifique attira l'attention du groupe. Chacun leur tour, ils tournèrent la tête dans sa direction et le jugèrent du regard.

L'un d'eux lui balança une remarque, mais Amon ne laissa paraître aucune émotion. Il savait qu'ils ne feraient qu'une bouchée de Grenousse, mais il ne pouvait tout de même pas faire marche arrière. Après s'être excusé auprès de son jeune ami, il lui ordonna de lancer Vive-Attaque sur Baggiguane, le Pokémon le plus proche d'eux. Son attaque heurta la cible, mais il ne sembla pas plus affecté que ça.

« Hé ! De quoi tu te mêles ?! » Cria le dresseur du Pokémon qui venait d'être attaqué.

Il fit attaquer son Pokémon pour riposter. Le Baggiguane donna un Coup D'Boule puissant qui fit tomber Grenousse quelques mètres en arrière. Comme prévu, c'était une sacrée erreur de s'opposer à eux, mais peut-être que la dresseuse aurait la présence d'esprit de s'enfuir pendant ce temps.

Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Jeu 15 Sep 2016 - 23:10
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Le Démolosse grogna férocement, s'apprêtant à bondir sur Soburin qui déglutit doucement, tâchant de conserver son calme. Que comptaient-ils faire d'elle ? Allait-elle finir déchiqueter par les crocs du cerbère ? De plus, le Crocrodil se campa bien sur ses appuis, bombant le torse, s'apprêtant à attaquer le Sonistrelle sous les ordres de son dresseur. La brune porta une main à la sphère d'Ago quand... un cri stoppa tout. Le groupe tourna lentement son attention en direction ce celui qui avait hurlé et Soburin sentit presque son cœur se soulager à la vue de l'homme. De l'aide ? Une insulte fusa à l'attention de l'homme et de son Grenousse mais il n'y prit visiblement pas garde, se contentant de donner des directives à son Pokémon qui s'en prit au Baggiguane.

Bien entendu, cela ne plu absolument pas. Le Baggiguane aguerri renvoya coup pour coup à la pauvre petite grenouille qui se retrouva à rouler bien plus loin, dans la poussière. Soburin ferma un instant ses yeux, réfléchissant. Que pouvaient-ils donc ? Certes il avait désiré venir l'aider mais son unique Pokémon ne serait pas suffisant pour contrer ces quatre bestioles aussi agressives que leurs dresseurs. Que faire ? Que faire ? La jeune femme rouvrit soudainement ses yeux, un large sourire aux lèvres. Une idée venait de germer dans son esprit : ils allaient réussit à fuir.

« Hiryō ! Grincement à pleine puissance., Soburin se retourna ensuite vers le pseudo justicier et sa grenouille.Bouchez vos oreilles, tous les deux. »

La jeune femme porta ses mains à ses oreilles tandis que déjà, le petit Sonistrelle réputé pour ses ultrasons extrêmement puissantes, fit vibrer ses immenses oreilles. Puis, les fameuses ultrasons furent audibles. Les Pokémon poussèrent des cris, les humains en furent complètement confus. Soburin bénissait les hauts-parleur servant d'oreilles de son Sonistrelle... et ces capacités ahurissantes en terme de bruits horribles.

« Vent Arrière, soulève la poussière. »

Le petit Pokémon battit furieusement ses ailes, soulevant de plus en plus de poussière, elle s'éleva du sol, venant bien vite à se transformer en voile lorsque la chauve-souris usa de Tornade pour amplifier ce qu'il devait faire.
Soburin fit volte-face, courant jusqu'au niveau de celui qui était venu l'aider, elle glissa une main sur son bras et ferma sa prise avant de l'emmener à suite ; mieux valait déguerpir bien vite. La poussière retomberait et... le Démolosse était bien plus rapide qu'eux, c'était assuré.

« Trouvons un endroit où nous cacher. »

Elle relâcha sa prise sur le jeune homme, courant du mieux possible, sentant sa longue crinière ébène s'emmêler au fil de sa course, quelque mèches retombant presque devant ses yeux. Depuis quand n'avait-elle pas courut ainsi... ? Oh, son enfance peut-être ? Hiryō prit en tout cas les devants, cherchant un endroit où les humains pouvaient se dissimuler le temps de se faire un peu oublier.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Ven 16 Sep 2016 - 4:44
Région d'origine : Kalos
Messages : 91

Amon Amari

Amon Amari


Rencontre sous les feux de la justice...

ou presque.

Doucement, le petit Grenousse se releva sur ses pattes, prêt à en découdre. Il pouvait compenser son manque de force actuelle par son courage. Amon, après avoir examiné rapidement si son Pokémon était encore en mesure de se battre ou non, jeta un regard en direction de la femme qui était en danger un peu plus tôt. Il la vit avec un grand sourire sur le visage, ce qui le surprit quelque peu.

Elle donna un ordre à son Pokémon, puis elle demanda au garçon et à son ami de se boucher les oreilles. Grenousse tourna la tête vers son dresseur, ne sachant pas s'il devait le faire ou non. Le garçon hocha la tête en le regardant, pour lui faire comprendre d'obéir, puis il boucha ses oreilles avec ses doigts. Le Sonistrelle lança alors son attaque. Même en se protégeant les tympans, Amon sentait des vibrations sonores lui parcourir le corps. C'était désagréable, mais pas douloureux, contrairement à ce qu'avaient l'air de subir les quatre agresseurs et leurs créatures.

La dresseuse avait un plan apparemment bien ficellé, puisqu'elle fit attaquer une nouvelle fois sa chauve-souris violette. En battant des ailes  assez fort, il souleva la poussière du sol et parvint à créer une sorte de rideau au travers duquel il était difficile de voir clairement.

Elle venait de créer une occasion en or pour eux. Ils n'avaient sûrement pas beaucoup de temps, mais c'était peut-être suffisant pour s'en tirer. La fille arriva au niveau d'Amon, elle posa la main sur son bras et le tira dans la direction où elle s'enfuyait. Le garçon ne bougea presque pas, il visa en direction de son Pokémon afin de le rappeler dans sa pokéball. Un laser traversa la poussière et attrapa Grenousse, l'attirant rapidement dans sa forteresse de solitude.

« Trouvons un endroit où nous cacher. » Lança-t-elle.

En effet, il leur fallait un endroit où se cacher, ou au moins un endroit pour s'abriter. Amon doutait fort qu'on continuerait de s'en prendre à eux s'ils entraient dans un centre Pokémon. Il se mit à courir, suivant les pas de la jeune femme. Il lança plusieurs regards en direction de là où ils étaient, s'attendant à voir surgir un Pokémon d'un instant à l'autre.

« Il y a une zone commerciale dans cette ville ? On pourrait se fondre dans la masse dans un endroit pareil. » Proposa Amon.

C'était une idée à double tranchant, même si c'était très très peu probable, le gang qu'ils cherchaient à semer pourrait blesser des gens qui n'ont rien à voir dans cette histoire en essayant de les retrouver dans une foule. Malheureusement, il ne voyait pas vraiment d'autre solution, à moins de se cacher derrière des panneaux publicitaires ou des caisses et attendre qu'on les oublie...

Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Ven 16 Sep 2016 - 23:37
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Soburin prêta attention le mieux possible au jeune homme qui courait non loin d'elle, son idée n'était clairement pas mauvaise. Disparaître dans la foule serait une très bonne idée mais... disons qu'avec son style vestimentaire ils devraient trouver bien vite un endroit où vraiment se cacher sinon, leurs poursuivants risquaient de le apercevoir bien vite. Après tout, combien de femmes se baladaient en kimono dans les environs ? Très peu, voir aucune. Par ailleurs il ne fallait pas oublier qu'ils avaient un Démolosse avec eux et donc, un Pokémon pourvu d'un odorat particulièrement développé. En plus d'être rapide, bien plus qu'eux. Que faire ?

« Bien, essayons un endroit peuplé, c'est à tenter. »

La petite chauve-souris mauve poussa un cri, signifiant qu'il avait noté les paroles. Il avait un meilleur sens de l'orientation que sa dresseuse et se repérait plus aisément... enfin, maintenant. Disons qu'il s'était déjà perdu une fois à leurs débuts au sein de Nox Illum mais à présent, la Pokémon volant s'y connaissait comme un as.
Il bifurqua sur la gauche, volant assez vite mais pas trop pour que les deux humains puissent tenir le rythme. En parlant de tenir le rythme... La jeune femme sentait que d'ici peu de temps, elle aurait besoin d'une pause. Une véritable plaie. Mais après tout elle n'avait pas courut depuis trop longtemps et même si elle était pourvue d'une certaine endurance (grâce à la danse et la marche intensive), se mettre à courir soudainement comme une dératée n'arrangeait rien.

A la vue de la foule se trouvant à quelques mètres, Soburin ralentit l'allure jusqu'à se mettre à marcher, sa poitrine se soulevait un peu trop rapidement et elle passa instinctivement une main dans sa tignasse noire, tentant de remettre un peu en place tout cela, avançant toujours.

« Pfiou... Hmpf... Allons... Par ici... »

Déjà derrière, un aboiement furieux fut audible. Visiblement ils avaient envoyés le chien de feu à leur trousse, mieux valait avancer vite. Cependant le petit Sonistrelle passa derrière le duo, l'air atrocement sérieux. Se concentrant de toutes ses forces, des vents violents s'élevèrent et à peine le Démolosse fut visible non loin que le petite Pokémon violet fit de larges gestes à l'aide de ses ailes acérées et membraneuses. Une formidable attaque Coupe-Vent envoyée droit sur l'adversaire qui couina, ne s'attendant clairement pas à être attaqué.

« Dépêchons-nous, sa surprise ne durera pas bien longtemps. »

Tout en disant cela, Soburin offrit un clin d’œil à Hiryō qui les suivit vivement mais resta derrière eux, assurant leurs arrières.

« Si vous trouvez un endroit où nous pourrions nous cacher, foncez-y. »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Sam 17 Sep 2016 - 18:29
Région d'origine : Kalos
Messages : 91

Amon Amari

Amon Amari


Rencontre sous les feux de la justice...

ou presque.

L'idée qu'eut Amon de se cacher dans la foule fut approuvée par la femme qu'il avait essayé de protéger un peu plus tôt. Sonistrelle prit alors les devants afin de les guider. Très vite, ils purent apercevoir une masse de personnes agglutinés dans une rue. Le duo put alors ralentir le rythme jusqu'à marcher. Ils couraient déjà depuis un bon moment et la fatigue se voyait sur leurs visages essoufflés.

C'est alors qu'un aboiement se fit entendre, derrière eux. L'homme se retourna et eut à peine le temps de voir Démolosse, avant qu'il se fasse repousser par Sonistrelle. Décidément, ce Pokémon avait été bien plus utile que lui dans toute cette affaire.

« Dépêchons-nous, sa surprise ne durera pas bien longtemps. » Commenta la dresseuse.

Amon aquiesça et pénétra dans la foule, tout en restant à ses côtés. Il remarqua rapidement que son idée n'était pas très brillante, à cause de sa grande taille... Du haut de son mètre quatre-vingt-quinze, il dépassait tout le monde. Parfois de peu, mais souvent d'une bonne tête. Il se retourna plusieurs fois, un peu anxieux même s'il ne le laissait pas paraître, il avait de la chance que Démolosse soit assez petit pour ne pas voir au-dessus de la foule, mais si les quatre dresseurs arrivaient, ils allaient sûrement le repérer.

« Si vous trouvez un endroit où nous pourrions nous cacher, foncez-y. »

Le garçon regarda rapidement autour d'eux. Il y avait du monde, mais il parvenait à voir les différentes pancartes sans trop de problèmes. Il y avait des cafés, des magasins de vêtements et un centre Pokémon, entre autres choses. Quel endroit choisir ? Un qui soit peuplé ou un qui serait tranquille ? Peut-être un hôtel avec une chambre qu'ils pourraient fermer à clé ? Non, ce serait trop bizarre de se ramener à deux dans une chambre, en pleine journée.

Au final, le centre Pokémon ne semblait pas être une trop mauvaise idée. Amon pourrait soigner Grenousse et, si leurs poursuivants arrivaient, d'autres dresseurs pourraient leur venir en aide.

« On pourrait aller là. » Fit-il en pointant du doigt le centre. « Nos Pokémon pourront se reposer et il y aura sûrement d'autres dresseurs, ça découragera nos poursuivants. »

Il attendit d'avoir son avis avant de s'y diriger. Il pourrait y avoir des raisons de ne pas y aller auxquelles Amon n'aurait pas pensé.

Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Dim 18 Sep 2016 - 18:42
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Soburin, le gorge sèche, ne cessait de regarder derrière eux, prise par une certaine tension. C'était bien la première fois de sa vie qu'un dresseur - même s'il était aussi un voyou - ordonnait à son Pokémon de l'attaquer. A vrai dire, elle n'avait jamais vraiment vu de dresseur demander à son Pokémon d'attaquer directement le dresseur et non le Pokémon.
Sorties de ses pensées par la voix de l'homme à ses côtés, elle suivit son doigt du regard et la vue du Centre Pokémon lui procura un certain soulagement. Une bonne idée, il avait raison, d'autres dresseurs devaient y être et ils pourraient ensemble faire déguerpir ces bandits. Soburin hocha vivement la tête, reprenant un léger sourire tout en tournant, avançant jusqu'au Centre Pokémon, leur petit abri.

Les portes s'ouvrirent et laissèrent les deux dresseurs pénétrer l'endroit, le jeune Sonistrelle poussa un cri mêlant autant de la joie que du soulagement tandis qu'il se précipitait pour se poser sur l'une des épaules de la jeune femme.
L'infirmière les observa d'un air intrigué, voyant bien qu'ils paraissaient essoufflés et un peu hagards, peut-être.

« Bon... Bonjour., souffla la grande brune en tentant de conserver un sourire affable. Excusez-nous d'entrer ainsi mais... Nous avons été poursuivis par un groupe, ils nous ont attaqués avec leurs Pokémon ou du moins... leur Démolosse. Il est d'ailleurs à notre poursuite, ils vont peut-être arriver ici. Nous ne voulons pas vous poser de problèmes, nous cherchions juste un endroit où être à l'abri. »

Des mines soucieuses, interloquées ou choquées se peignirent sur les différents visages. L'infirmière fronça ses sourcils rosés, l'air énervé. Cependant ce n'était pas le moins du monde contre les deux nouveaux arrivants, comme ses paroles en témoignèrent.

« Bon sang ! Il y en a... Ce sont des... Aaah, s'ils se pointent ici, je compte sur vous tous pour les attraper ! Les confier aux forces de l'ordre leur fera les pieds, tiens ! J'espère que vous n'êtes pas blessés ? Vos Pokémon vont bien ? »

Soburin sourit doucement et tourna un peu son visage vers son starter, ce-dernier leva vivement ses deux petites ailes, bombant son torse, démontrant sa pleine santé. Il avait en effet eu la chance de ne pas prendre de coups contrairement au petit Grenousse de l'acolyte de galère que s'était déniché Soburin.

« Le mien se porte bien mais celui de... Oh, c'est vrai, nous ne sommes même pas présentés avec tout cette histoire... »

En même temps cela aurait été quelque peu étrange de gentiment faire connaissance pendant qu'un Démolosse enragé était sur leurs talons, prêt à les mordre à tout instant ! La demoiselle rit un peu nerveusement, s'asseyant en même temps sur une chaise. Ses prunelles sombres s'élevèrent en direction de l'homme.

« Je suis Soburin Ikeda, enchanté. Et merci d'être intervenu, ce Démolosse m'aurait certainement mordu si cela n'avait pas été le cas... Je vous remercie sincèrement. »

Certes son Sonistrelle avait pu les sortir d'affaire mais au moment où la vois de l'inconnu avait été audible, tout le monde s'était arrêté. Même le fichu cabot cornu qui s'apprêtait à planter ses crocs immaculés dans la chair de la demoiselle de Jotho.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Dim 18 Sep 2016 - 20:03
Région d'origine : Kalos
Messages : 91

Amon Amari

Amon Amari


Rencontre sous les feux de la justice...

ou presque.

La jeune femme approuva l'idée de son partenaire temporaire d'un hochement vif de la tête. Elle se dirigea alors vers le centre Pokémon, suivi par Amon, qui regarda une dernière fois derrière eux avant d'entrer. Pas de Démolosse en vue.

Une fois rentrés, tout le monde se mit à les regarder un peu bizarrement. Ils étaient arrivés un peu en trombe, à vrai dire. Alors que la fille prenait la parole, le garçon inspecta le hall. Il y avait quelques dresseurs, mais il restait beaucoup de sièges libres. Lorsqu'elle eut fini de parler, Amon la regarda avec un air surpris. Elle était très honnête, il n'était pas convaincu qu'entrer dans un centre Pokémon en balançant ça était une très bonne idée.

Les réactions furent diverses, mais personne n'avait l'air prêt à les chasser pour leur sécurité. L'infirmière se mit même en colère contre ces voyous, encourageant tout le monde à les arrêter s'ils se pointaient ici. Elle demanda également si leurs Pokémon étaient blessés.

Une fois de plus, c'est la femme qui prit la parole, tandis qu'Amon sortait la pokéball de son jeune ami.

« Le mien se porte bien mais celui de... Oh, c'est vrai, nous ne sommes même pas présentés avec toute cette histoire... »

Le scientifique se tourna alors vers elle. C'est vrai qu'il ne connaissait pas encore son nom, mais ils n'avaient pas vraiment eu le temps pour cela. La fille se mit assise avant de parler.

« Je suis Soburin Ikeda, enchanté. Et merci d'être intervenu, ce Démolosse m'aurait certainement mordu si cela n'avait pas été le cas... Je vous remercie sincèrement. »
« Amon Amari. Merci à vous et à votre Sonistrelle, Grenousse et moi avons eut de la chance. » Lui répondit-il.

Même si ses intentions étaient bonnes, il savait que son utilité avait été moindre. Il aurait été injuste de pas rappeler à quel point elle l'avait sorti d'affaire, également.

Amon se retourna alors vers l'infirmière et fit sortir son Pokémon de la pokéball qu'il tenait depuis quelques instants. Grenousse n'avait pas l'air si affaibli que ça, mais il avait une marque sur le torse.

« Il ne s'est pris qu'une attaque, mais il est encore jeune et c'était un de ses premiers affrontements. Merci de prendre soin de lui. »

Le Pokémon prit appui sur son dresseur pour grimper sur le comptoir. La femme aux cheveux roses rassura Amon avec un sourire, avant d'emmener Grenousse un peu plus loin. Le garçon le suivi du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse, puis il revint naturellement vers Soburin, la seule personne qu'il connaissait un peu dans cet endroit. Il s'installa sur une chaise à côté d'elle.

« Pardonnez mon indiscrétion, mais pourquoi est-ce qu'ils vous ont attaquée ? » Demande-t-il, pas trop fort pour éviter que les autres n'entendent.

Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Dim 18 Sep 2016 - 23:05
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Amon donc. Ce-dernier le remerciai également et la grande brune ferma ses yeux tant son sourire était large, elle rit doucement, agitant légèrement ses mains comme si elle se "dédouanait" de tout.

« Oh, ce n'est rien enfin, c'est surtout mon petit Hiryō qui nous a sauvé la mise. N'est-ce pas mon cher ? Tu as fais un travail excellent. »

La jeune femme caressa le corps doux de fourrure sombre de son Sonistrelle, rouvrant ses orbes sombres, un fin sourire aux lèvres. Plus il grandissait, plus il devenait fort et plus Soburin remarquait qu'il développait un certain instinct territorial envers elle. Certes, les starter avaient habituellement une féroce envie de protéger leurs dresseurs, quitte à en mourir, c'était souvent ainsi. Mais avec Hiryō c'était plus... compliqué, différent, étrange. La demoiselle savait bien que les Bruyvern était particulièrement territoriaux, possessif et agressif lorsqu'on s'approchait de ce qui leur appartenait. Ainsi plus il approchait de l'évolution et plus son adorable chauve-souris devenait mâture, féroce envers ceux qui étaient un peu trop... brutaux envers sa dresseuse et amie.
Une bonne chose ? Certains diraient que oui mais Soburin n'y voyait pas forcément pas là une bonne chose. Qui pouvait garantir qu'une fois Hiryō évolué, elle pourrait le contrôler parfaitement ? Cela serait à voir par la suite...

Pendant qu'Amon était partit confier son Grenousse à l'infirmière, Soburin avait prit la sphère bicolore d'Ago, sa petite Griknot, la faisant sortir un peu à l'air libre. Le Pokémon aux immenses mâchoires poussa un petit cri, tirant un peu sur le yukata de sa dresseuse avant de simplement se retourner pour scruter un peu les environs.
Soburin porta finalement son attention sur l'homme qui venait de revenir à ses côtés, lui posant alors la question fatidique. La brune eut un air quelque peu gêné. Se penchant un peu vers Amon, parlant à voix basse à son attention - elle avait remarqué que certaines personnes ici les regardaient d'un mauvais œil.

« Voyez-vous... Certaines personnes me voyant passer me pensent hautaine ou arrogante, je ne sais pas trop pourquoi... L'un des garçons de ce groupe s'est cru insulté je crois et donc, ils m'ont un peu sauté dessus pour m'insulter. Par ailleurs, ces personnes n'apprécient pas qu'on reste d'un calme olympien face à leurs menaces alors... ils se sont encore une fois sentis insultés... C'était un malentendu mais... Enfin, vous voyez ? Et puis mon style d'habit provenant droit de Jotho les a informé que je n'étais pas d'ici, ils ont dû voir là une aubaine pour m'intimider ou quelque chose comme ça. »

Tout était partit de rien en somme. Soburin se releva doucement.

« Je vais prendre une bouteille d'eau, désirez-vous quelque chose ? De l'eau, un soda, un café, un thé... ? »

Prenant - ou non - la commande, elle partit au niveau des distributeurs et récupéra sa bouteille d'eau et - ou non eh eh - ce que voulait Amon.
Une fois ceci fait, elle retourna auprès de ses deux Pokémon et du jeune homme, constatant qu'Ago, sa jeune Griknot taquinait Amon en tirant un peu sur son pantalon, faisant claquer joyeusement ses immenses mâchoires.

« Oh, oh, elle a l'air de bien vous aimer. Oh d'ailleurs, que faisiez-vous dans les environs ? Je pensais être coincée avec ces personnes... Peu de monde passait par-là. »

Déclara la demoiselle en reprenant sa place, déposant ce qu'elle avait prit sur la table.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Lun 19 Sep 2016 - 16:52
Région d'origine : Kalos
Messages : 91

Amon Amari

Amon Amari


Rencontre sous les feux de la justice...

ou presque.

Lorsqu'il s'assit, le garçon remarqua qu'un nouveau Pokémon avait fait son apparition. En effet, pas loin des jambes de Soburin rôdait un petit Griknot. Il n'avait pas l'air agressif, bien au contraire, alors Amon ne s'en préoccupa pas vraiment.

La fille répondit rapidement à sa question, bien que celle-ci semblât l'avoir gêné quelque peu. Elle expliqua que certaines personnes, en la voyant, pensaient qu'elle était hautaine ou arrogante. L'homme ne comprit pas réellement pourquoi, ce n'est pas la première impression qu'elle lui avait faite, mais soit.
Elle raconta donc comment elle en était arrivée à se faire agresser. Au final, ce n'était que de la méchanceté gratuite, elle avait été visée pour... Absolument rien. Ce genre de personnes répugnait Amon au plus au point, il regrettait un peu que son Amphinobi soit resté à Kalos. Avec lui, il aurait pu donner une bonne leçon à ces demi-portions.

Soburin se leva alors, annonçant qu'elle allait se prendre de l'eau. Elle demanda au garçon s'il voulait quelque chose lui aussi.

« De l'eau aussi, s'il vous plaît. »

Tandis qu'elle partait prendre leurs boissons, Amon remarqua le Griknot qui se rapprochait de plus en plus de lui. Nullement effrayé, il l'encouragea à se rapprocher, ne sachant pas s'il était du genre timide ou non. Il finit par s'approcher, venant tirer un peu sur son pantalon pour s'amuser.

Sa dresseuse revint à ce moment-là. Elle se rassit en posant les bouteilles sur la table.

« Oh, oh, elle a l'air de bien vous aimer. Oh d'ailleurs, que faisiez-vous dans les environs ? Je pensais être coincée avec ces personnes... Peu de monde passait par-là. »

Alors qu'un léger sourire se dessina sur le visage du scientifique, il porta sa main au crâne de Griknot pour la caresser, du bout des doigts.

« J'ai entendu quelqu'un qui criait, ça m'a interpellé. Je supposes que c'est l'un d'entre eux qui vous parlez un peu trop fort. » Répondit-il.

Sans éloigner sa main du Pokémon, il tourna sa tête vers Soburin, afin de ne pas continuer leur conversation aussi impoliment.

« Sinon, vous êtes venu à Mhyone pour une raison particulière ? »

Bien que d'un naturel peu bavard, ils allaient devoir rester ici un petit moment et Amon savait bien qu'il y gagnerait à faire quelques efforts.

Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Lun 19 Sep 2016 - 23:11
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Soburin fut intérieurement amusée en se disant que la fille du groupe qui avait crié lui avait en quelque sorte, sauvé la mise. Sans cri, Amon ne serait peut-être jamais passé par-ici et la grande brune ne voulait guère penser au négatif qui aurait pu se dérouler. La jeune femme regarda un peu Ago qui semblait tout à fait heureuse d'être ainsi chouchoutée, ouvrant encore plus la gueule, les yeux clos.
Soburin releva son regard en direction de l'homme et eut un léger sourire, mince. La question piège. Que dire ? La jeune femme n'avait pas forcément envie de mentir mais tout dire l'embêtait assez, après tout, le pourquoi du comment elle était ici n'était pas bien banal. La demoiselle fit dévier un instant son regard et s'empara d'une main de sa petite bouteille d'eau, buvant tranquillement quelques gorgées tout en profitant pour réfléchir à ce qu'elle dirait. L'ex Kimono reposa ensuite l'objet sur la table et effleura des doigts la tête de son Sonistrelle avant de répondre à son interlocuteur, reposant ses mirettes sur lui.

« Eh bien... Une histoire de famille un peu compliquée m'a amené ici, je suis en quelque ici pour avoir la paix et au passage, réaliser mes rêves en toute tranquillité. J'aimerais être une exploratrice, en fait. »

Oui, elle avait finalement cerné ce qu'elle voulait. Elle savait, elle en crevait d'envie et lorsqu'elle avait parlé de cela à son cher Hiryō, il avait paru tout enjoué. Il avait toujours été encourageant, ce petit Pokémon et puis, puisque son propre père se trouvait dans l'équipe de Dragons du père de Soburin - père qui était lui-même un explorateur -, il n'avait pas refusé. Le duo étaient motivés par des objectifs similaires en beaucoup de points, quoi de mieux ? Même si le Sonistrelle désirait aussi la force, atteindre un niveau incroyable. La demoiselle s'y adonnait donc afin de l'aider à accomplir cela.

« Et puis... Je n'avais pas vraiment de Pokémon avant, c'est quelques jours avant d'arriver ici que j'ai eu Hiryō. Alors grâce à mon arrivée ici je peux également réaliser mon rêve de devenir dresseuse de Dragons. »

Les Dragons. Souvent, lorsqu'elle parlait de cela à d'autres, ils la trouvaient un peu bizarre : comment une jeune femme paraissant aussi frêle et cassable qu'elle voulait élever des Pokémon Dragons réputés pour leur férocité, leur instinct sauvage, leur brutalité et leur puissance destructrice ? Il était vrai que cela pouvait sembler étrange mais... Soburin comptait bien leur montrer sa capacité à élever des Dragons.

« Et vous, êtes-vous d'ici ? Et sinon, je vous retourne la question, que voulez-vous faire au sein de cette région ? »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Mar 20 Sep 2016 - 0:16
Région d'origine : Kalos
Messages : 91

Amon Amari

Amon Amari


Rencontre sous les feux de la justice...

ou presque.

Après qu'Amon ait posé sa question, la fille détourna le regard et bu quelques gorgées avant de répondre. Le garçon ne souhaitait pas la mettre mal à l'aise, il s'attendait à une réponse simple.

Soburin raconta finalement qu'une histoire de famille l'avait conduite jusqu'ici. Elle souhaitait la paix et la tranquillité, à en croire ses mots. Elle termina en disant qu'elle voulait être une exploratrice.

Soulagé qu'elle ait enfin répondu, Amon prit sa bouteille d'eau, à son tour. Pendant qu'il buvait, la jeune femme reprit la parole pour expliquer qu'elle n'avait pas vraiment de Pokémon avant Hiryō. Le scientifique supposa qu'il s'agissait de Sonistrelle, à en juger par le lien qui les unissait.
La brune ajouta que son rêve était de devenir dresseuse de Pokémon du type Dragon. Intéressant, il avait rencontré assez peu de dresseurs se concentrant sur un type précis. La plupart d'entre eux souhaitaient devenir champions d'arènes. Le type Dragon en plus, ce  n'était pas un type commun, peu de Pokémon possèdent ce type et la plupart sont réputés pour leur puissance incommensurable.

« Dresseuse de Dragons, hein ? S'ils te sont aussi fidèles que ton ... "Hiryō", tu seras une grande dresseuse. » Affirma-t-il, essayant de prononcer le surnom du Pokémon correctement.
« Et vous, êtes-vous d'ici ? Et sinon, je vous retourne la question, que voulez-vous faire au sein de cette région ? »
« Je viens de Kalos. J'étudie les Pokémon qui vivent dans l'océan et on m'a envoyé ici pour en apprendre plus sur les Pokémon aquatiques de cette région. Avant de m'installer quelque part pour effectuer mes recherches, je pense que je vais faire le tour de Mhyone. » Répondit-il.

Amon espérait vraiment découvrir quelque chose dans les eaux bordant l'archipel, même s'il ne s'attendait pas à une nouvelle espèce de Pokémon non plus.
Le garçon releva alors la tête vers la porte du centre qui venait de s'ouvrir. Son coeur se mit à battre un peu plus vite, s'attendant à voir leurs poursuivants... Mais non. Une vieille femme entra calmement avec un Pokémon dans les bras. Amon soupira doucement en reprenant une pose plus décontractée. Ils ne viendraient sûrement plus, maintenant.
Son ventre se mit alors à gargouiller, pas très fort, mais assez pour qu'il l'entende lui-même.

« Avec toute cette histoire, je n'ai pas mangé depuis que je suis descendu de l'avion... Je vais aller manger un morceau le temps qu'ils prennent soin de Grenousse. Vous voulez venir ? »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Merci à Alyce pour cet avatar:
 
Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Mer 21 Sep 2016 - 12:22
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda

Soburin eut un doux sourire tandis qu'elle posait son regard sur ledit Hiryō" qui nettoyait à présent tranquillement ses petites ailes.
Elle écouta par la suite les dires d'Amon, reposant son regard sur lui afin de plus de politesse. Encore un Kalosien ? Soburin se remémora les dires de Takeshi, se souvenant alors que l'amie de celui-ci venait également de la région de Kalos. Kalos et ses fameuses légendes particulièrement intéressante. En tout cas il était ici pour raison bien précise, un travail qui s'avérait particulièrement intéressant et la grande brune se doutait bien qu'il avait rejoint le Sigle des Roigada. Un groupe très utile qui pouvaient aider les dresseurs en nombreuses choses, encore fallait-il que ces dresseurs, avides de puissance, ne soit pas trop têtu.

« Les Pokémon aquatiques... Donc votre Grenousse, comme vous dites, est un type Eau ? Le peut que j'ai pu le voir, il avait l'air vraiment mignon. »

Certes les Pokémon mignons n'étaient pas le dada de Soburin - elle n'était pas le moins du monde fan des types Fées par exemple - mais il fallait bien renconnaître que la grenouille d'eau avait une bouille adorable. Et peut-être devenait-il un Pokémon aussi classieux que puissant par la suite ?
Soudainement, le Sonistrelle se tendit lorsqu'il vit qu'Amon tourner la tête vers les portes du Centre. Le petit Pokémon rétracta ses pupilles, prêt à réagir et... rien, juste une vieille femme. Lea chauve-souris soupira doucement et reposa ses yeux sur l'interlocuteur de sa dresseuse, l'air soulagé. Et pendant tout ce temps, la jeune femme n'avait guère fait attention à cela, occupée à taquiner sa Griknot avec un doigt.

« Oh, vous êtes vraiment tout juste arrivé ! Je suis vraiment désolé de vous avoir mêlé à cette histoire... vous devez être fatigué du voyage en plus, non ? Mais oui, je vous accompagne, je mangerais bien quelque chose aussi. »

Tout en disant cela la demoiselle s'était redressée, offrant un léger sourire à Ago avant de lui montrer sa Pokéball, la rappelant alors à l'intérieur. Cette petite bête intenable risquait fortement de les embêter un peu et Soburin n'avait pas envie qu'Amon soit ennuyé plus que cela.

« En tout cas voyager à travers Mhyone semble une superbe aventure, j'avais moi-même commencé à aller aux villes des alentours mais j'ai dû revenir à Nox Illum pour un ami de mon père. »

Disant cela, elle adressa un sourire à l'infirmière principale qui hocha légèrement la tête puis, la jeune femme suivit tranquillement Amon, glissant machinalement ses mains au sein de ses larges et longues manches.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Mer 21 Sep 2016 - 14:46
Région d'origine : Kalos
Messages : 91

Amon Amari

Amon Amari


Rencontre sous les feux de la justice...

ou presque.

Une fois que l'homme ait expliqué pourquoi il se trouvait à Mhyone, Soburin demanda si Grenousse était de type Eau. Elle n'avait pas l'air d'avoir déjà rencontré ce Pokémon, ce qui surprit un peu le dresseur, étant donné que dans sa région d'origine, il était particulièrement populaire.

« Effectivement, il est bien de type Eau... Mais c'est un heureux hasard, je n'ai jamais été le genre de dresseur à se focaliser sur un type. »

Même si cela peut paraître étonnant, c'est la vérité. Même lorsqu'il vivait à Kalos, Amon n'a jamais eu d'équipe entièrement constituée d'un seul type. D'ailleurs, le type le plus représenté dans son équipe n'a jamais été le type Eau non plus, il s'agissait du type Psy.

Un peu plus loin dans leur conversation, Soburin accepta l'invitation à manger du garçon. Au passage, elle s'excusa de l'avoir entraîné dans cette histoire alors qu'il venait tout juste d'arriver. Il la rassura en lui disant que ce n'était pas de sa faute.

Tous les deux se relevèrent. Tandis que la dresseuse de Griknot rappelait celle-ci dans sa pokéball, Amon se rapprocha de l'infirmière pour la prévenir qu'ils allaient sortir, mais qu'il reviendrait chercher Grenousse très rapidement. Elle hocha de la tête en souriant, ça n'avait pas vraiment l'air de la déranger.

« En tout cas voyager à travers Mhyone semble une superbe aventure, j'avais moi-même commencé à aller aux villes des alentours mais j'ai dû revenir à Nox Illum pour un ami de mon père. »
« Oh ? Vous avez l'intention de repartir ou vous êtes obligée de rester à Nox Illum ? » Demanda-t-il.

Il ne souhaitait pas particulièrement avoir plus de détails sur la raison qui l'avait fait revenir ici, cependant, il trouvait ça dommage, pour une personne souhaitant devenir exploratrice, de devoir rester dans une seule zone.

Ils sortirent du centre et se retrouvèrent de nouveau au milieu de la foule. Amon se dépêcha de trouver un endroit pour chasser son appétit. Il aperçut un restaurant, mais il avait l'air trop chic pour son budget. Quelques secondes après, il en repéra un autre qui lui sembla plus abordable. Il le montra à Soburin et lui demanda si ça lui allait, comme endroit.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Merci à Alyce pour cet avatar:
 
Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon
Jeu 22 Sep 2016 - 22:17
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


« Oh je compte repartir dés que possible, ce serait dommage que je sois arrivée à Mhyone pour être un peu plus libre et de rester bloquée dans la plus grande ville. »

Répondit la jeune femme en suivant de près Amon, quelque peu méfiante lorsqu'ils sortirent du Centre Pokémon... Le jeune Sonistrelle également parut sur le qui-vive, prêt à réagir aussi vite que possible. Mais bien heureusement rien ne vint et ils purent partir à la recherche du restaurant plus ou moins tranquillement. Le premier repéré fut... un peu trop chic ? En tout cas la grande brune fut bien contente que son acolyte refuse puisqu'elle même n'aurait clairement pas pu payer son repas dans un tel endroit. Le second bien plus abordable et ne souhaitant pas errer davantage en ville sous peine de finir par tomber nez à nez avec la bande de voyous, Soburin accepta d'un large sourire tout en rappelant son starter au sein de sa Pokéball.

Ils entèrent donc et furent accueillis chaleureusement par une jeune serveuse qui leur présenta une table. Soburin remercia la serveuse et alla donc prendre place autour de la table ronde où deux menus étaient présents. La jeune femme prit l'un d'eux, le parcourant rapidement.

« Je me demandais... avez-vous déjà eu des Pokémon avant votre Grenousse ? »

Elle avait un instant relâché le menu du regard pour poser la question au dresseur du Grenousse, quelque peu curieuse à propos de cela.

« Oh et puis, et si nous nous tutoyons un peu ? Je présume que nous avons suffisamment discuté ? »

Si la jeune femme avait osé dire quelque chose comme cela à l'époque, en compagnie de sa mère, ô Arceus sait qu'elle se serait prit une mandale mémorable. Seulement elle était défaite de tout et pouvait enfin faire davantage comme bon lui semblait. Et même... une chose aussi futile que de tutoyer quelqu'un.
Elle reposa un instant son regard sur le menu et sélectionna ce qu'elle désirait prendre dans son esprit, entendant déjà les pas de la serveuse demandant s'ils avaient choisis.

« Une soupe aux Baies Topo... Oh, ce sont des Baies difficiles à trouver, où avez-vous réussis à les dénicher ? »

« Un dresseur nous les a fournis hier, elles venaient de Terra Nova mais... je ne sais pas du tout de quel coin. »

Soburin remercia la serveuse. Terra Nova. Elle devait absolument retourner là-bas, elle n'avait pas pu y rester longtemps la dernière fois et la grande brune le regrettait encore : elle avait entendu parler de nombreux endroits merveilleux à voir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Rencontre sous les feux de la justice... ou presque. » pv Amon

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: