HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Un homme dans un corps d'enfant ♦ Matthew Levy
Un homme dans un corps d'enfant ♦ Matthew Levy
Dim 9 Avr 2017 - 17:22
Région d'origine : Sinnoh
Messages : 173

Matthew Levy

Matthew Levy
MATTHEW LEVY




Surnom : Origan
Espèce : Teddiursa
Nature : Docile
Détails : Origan est un Teddiursa plein d'énergie. Il aime sortir souvent de sa Pokéball, courir partout, manger et combattre aux côtés de son dresseur. Il est un clone de Matthew à sa façon, toujours souriant et prêt à faire un tas de choses. Il est assez têtu et peut se disputer avec son maître pour n'importe quelle raison. Mais les disputes ne durent jamais bien longtemps, il reviendra toujours quémander un câlin pour se faire pardonner.

identité
irl


Nom : Levy
Prénom : Matthew
Âge : 23 ans
Région d'origine : Sinnoh
Groupe du Poryweb : Sceau de l'Ossatueur
Archétype : Combattant
Feat : Nishinoya Yuu - Haikyuu!

Surnom : Faust
Âge : 20 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? Reroll de Faust Maeri
Autre chose ? °^°
psychologie & physique

Un enfant dans le corps d’un homme : c’est ce que l’on pourrait se dire en voyant Matthew pour la première fois. En effet, alors qu’il a vingt-trois ans, personne ne lui donne cet âge. Les gens le pensent plus jeune du fait de son caractère et son comportement plutôt enfantin. Il est difficile pour lui de passer inaperçu, la longue mèche blonde qui traverse son visage en est pour quelque peu responsable. Une peau rosée, deux yeux noisettes et un sourire à toute épreuve semblent des éléments clefs quant à la réussite de Matthew à s’intégrer en société. Plein de témérité et de courage dans un mètre cinquante-neuf, voilà la vision que sa mère a de lui. D’humeur jovial et très actif, il semble inépuisable quand il se lance dans quelque chose.

Les gens l’apprécient pour ce qu’il est, toujours serviable, prêt à tendre la main pour aider quiconque dans le besoin. Il est de bonne compagnie, agréable et semble facilement attirer la gentes féminine. Les plus grands le voient comme un adulte n’ayant pas voulu grandir, alors que lui se voit comme un adulte ayant décidé de vivre la vie à cent pourcent. Bien que très sociable et extraverti, il semble ne pas apprécier avoir tort, quitte à ce que la mauvaise fois prenne le dessus. Pour lui qui est toujours enjoué, il éprouve du mal à ressentir de l’empathie pour ses proches dans les moments de tristesse. Cela ne semble malgré tout pas l’affecter, ce qui a tendance à déprimer encore plus son entourage.

Pour que l’on mette en colère Matthew, il faut user de son temps et de sa patience, bien qu’il ne soit pas vraiment conseillé d’engager une dispute avec cette boule de nerf. Il semble relâché et voit la vie avec un regard beaucoup plus optimiste, mais peut paraître bien froid quand on franchit la ligne de non retour. Il est dès lors difficile de faire marche arrière, il pardonne difficilement quand on abuse de sa gentillesse. Il est heureux, mais pas naïf. Il prend très au sérieux chaque remarque que l’on lui fait. Malgré tout, il reste difficile de le mettre en froid, ayant une extrême auto-dérision et semblant prendre l’histoire de sa taille avec humour.

Le plus simple pour attirer son attention est de l’aborder avec un sujet qui l’intéresse. Les combats de Pokémon semblant être pour lui une activité passionnante, un sujet pouvant le captiver durant plusieurs heures.
histoire

Du plus loin que je me souvient, j’ai toujours vécu auprès de mes deux parents non loin de Vestigion, au beau milieu de la forêt. Mon père est garde forestier de la forêt de Vestigion, quant à ma mère, elle travaille pour la APP ou « Association Protectrice des Pokémon » qui recueille les Pokémon abandonné avant de les soigner et les remettre dans leur milieu naturel après leur rétablissement. Mon père lui s’occupe de veiller au bon déroulement des flux migratoires, à la limitation de la chasse de Pokémon, au bon déroulement des périodes d’hibernation et à la surveillance des problèmes d’incendie ou de déforestation.

J’ai toujours été heureux auprès de mes deux parents et de ma sœur ainée qui me gardait les jours où je n’avais pas école. Elle a toujours été forte pour les études, s’étant éprise de la biologie et ayant poursuivi ses études. Pour mon cas, il est bien différent, je n’ai jamais été bon pour étudier. J’ai toujours préféré observer les Pokémon, jouer avec mes amis à faire le dresseur et rêvé en regardant les grands matchs de la ligue à la télévision. Rien de bien original me direz-vous.

Quand je suis entré au collège, malgré mes résultats tout juste au-dessus de la moyenne, j’ai réussis à tenir jusqu’à la fin de la de ma scolarité. L’école n’était pas pour moi, bien que cela ne me dérangeait pas d’y aller. Les gens étaient agréables avec moi. J’étais facilement intégré parmi mes camarades avec qui j’arrivais facilement à forger des liens. Plusieurs filles de ma classe me trouvaient un certain charme quant à ma petite taille, au grand désarroi de plusieurs de mes amis. Mais cela ne m’intéressait pas, je voulais seulement bien m’entendre avec mon entourage et passer de bons moments. Le temps passe vite quand la vie nous souris, je l’ai remarqué malgré moi après avoir terminé ma dernière année de lycée. J’avais travaillé pour arriver à décrocher mon diplôme que j’eus avec justesse avant d’enfin rentrer dans le monde des adultes. Je savais déjà que je voulais être dresseur, mais comme tout voyage et découverte il me fallait les moyens de réaliser mes rêves.

***

Trouver un travail ne fût pas bien long puisque mon père avait besoin d’un coéquipier. L’avantage que j’avais c’est que c’était un métier qui me plaisait. Nous étions en permanence en mouvement, les journées ne se ressemblaient pas et je découvrais avec le temps de nombreux Pokémon que je n’avais jamais soupçonné existait.

La plupart du temps, les problèmes sont mineurs et peuvent être réglé directement. Mais parfois, on est confronté à d’autres soucis tel que des débuts d’incendie dans lesquels nous sommes impuissant. Les pompiers sont bien plus apte à régler ce genre de problème majeur, auquel nous ne pouvons rien faire avec le peu de moyen que nous avons.

J’ai découvert qu’un groupe d’Ursaring s’étaient installé pour la saison hivernal dans les grottes de la forêt. C’est la première année que de tel Pokémon domicilient le territoire, pourtant cela fait maintenant cinq ans que je travaille aux côtés de mon père. Ce ne sont pas des Pokémon que l’on voit habituellement, mais ils ne semblent pas déranger le bon fonctionnement de l’écosystème. Quand le printemps finit par pointer le bout de son nez, les ursidés avaient finis par retourner dans leurs terres natales.

Enfin, c’est ce que je pensais au début. Alors que je patrouillais aux alentours des grottes, j’ai rencontré un Pokémon inhabituel. Un petit Teddiursa semblait avoir été laissé de côté. J’ai alors emmené le Pokémon auprès de ma mère, pour qu’elle puisse me dire ce qu’on pouvait en faire. Le Teddiursa semblant plutôt curieux et me regardait de ses deux yeux pétillants. Ma mère m’a alors dit que l’association ne pouvait pas régler ce genre de problème quand cela ne touchait pas le territoire directement. La meilleure des solutions était encore de lui trouver un propriétaire.

J’avoue que je n’ai pas pris de temps avant de me décider, rêvant depuis toujours d’avoir un camarade à mes côtés. Il finit par devenir mon premier Pokémon, certes j’avais déjà vingt-trois ans, mais il n’était jamais trop tard pour avoir un compagnon.

***

Je n’ai continué que quelques mois aux côtés de mon père avant de finir par me décider. J’ai pris un billet d’avion pour une nouvelle destination que je souhaitais découvrir et pouvoir ainsi commencer mon voyage de dresseur. Il n’est jamais trop tard pour commencer l’aventure. La région pour laquelle j’avais acheté le billet était celle de Mhyone, une archipel d’îles qui me semblaient intéressantes. La région était dynamique et semblait être en constante évolution.

En arrivant à l’aéroport et avec les conseils des autochtones, j’ai fini par trouver ma première destination, le laboratoire du professeur Acacia. Les gens étaient courtois et polis donc il m’était facile d’être guidé à travers la grande ville qui se dressait devant moi. Je n’avais pas l’habitude des buildings, mais cela me changeait toujours un peu d’air. J’ai fini par atteindre le laboratoire, en abord de la ville, à l’écart de tout autres bâtiments. Une jeune femme en blouse blanche m’accueillit, semblant être le professeur de la région. Elle était bien plus souriante que le professeur de ma région natale, ayant apparemment développé un réseau entre les dresseurs.

Le choix ne fût pas difficile, le sceau des Ossatueurs semblant me correspondre parfaitement. J’ai finalement remercié le professeur de mon inscription avant de prendre la route.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Un homme dans un corps d'enfant ♦ Matthew Levy 1491976492-matthew-t-card
Re: Un homme dans un corps d'enfant ♦ Matthew Levy
Dim 9 Avr 2017 - 18:15
Messages : 1843

Admin

Admin
Bienvenue sur Mhyone !


Bon, bah je n'ai rien à redire. Smile Comme ton compte date d'il y a plus de 6 mois, tu perds la moitié de ton xp et de ton argent.

Tu es dès à présent validé ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton inventaire 3 Pokéballs et un starter.

Tu peux demander un RP ici, ou nous rejoindre sur Discord !
Bon jeu !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: