:: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un de perdu... Une évolution de retrouvée [Alex]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Mar 12 Déc - 18:43
Kilian Viltaria
Après les pistes et Elerya, Kilian avait repris la route avec ses Pokémons. Lyra semblait curieuse de tout, et surtout elle donnait l’impression de n’avoir jamais rien vu d’autres que la neige. C’était amusant de la voir bouger la tête dans tous les sens, et renifler les odeurs. Galatea s’était montré un peu plus tendue depuis leur arrivée dans le bois. Moins patiente et plus hargneuse. Le dresseur avait mis ce comportement sur l’arrivée dans leur équipe du Goupix, mais le Pokémon l’avait contredis très rapidement en se comportant gentiment à son égard. Presque fraternellement. Un peu comme un aîné montrant à un plus jeune comment faire et comment réagir. Sur le chemin, le trio avait croisé des Pokémons sauvages. Surpris ces derniers les avaient attaqués. Galatea avait réagi violemment et brusquement sans attendre ses directives, même Lyra s’était cachée derrière les jambes du dresseur par crainte. Kilian avait finalement réussi à la calmer, récoltant quelques griffures et morsures au passage. Galatea s’était alors excusée à sa manière une fois son calme retrouvé. Cela lui paraissait bien étrange, mais la nuit approchait et il devait trouver un endroit où se reposer. La lune était en train de se lever quand ils pénétrèrent dans Elerya. Ils trouvèrent un endroit pour s’installer pour la nuit, et s’endormirent. Au milieu de la nuit, Galatea se mit à hurler et ne reçut que des reproches de la part de Kilian et de quelques personnes aux alentours.

La nuit se passa sans encombre, une fois que le Pokémon s’endormit à nouveau. Ce furent les rayons du soleil qui sortirent Kilian de son sommeil. D’habitude, Galatea lui aspergeait le visage de salive pour le réveiller. Passé la phase de réveil, le dresseur se redressa brusquement. Où était son Rocabot ? Son regard se posa autour de lui sans succès. La pokeball était toujours à sa ceinture, mais elle était vide. Lyra ne semblait pas savoir non plus où était sa nouvelle amie. Kilian commença à chercher Galatea, sans être réellement inquiet au début. Ce n’était pas la première fois qu’elle disparaissait. Mais à mesure que le temps passait, son inquiétude se mit à grandir. Personne ne semblait l’avoir vu dans les alentours. Lyra ne semblait pas trouver son odeur non plus. Après deux heures de recherches, une personne lui répondit qu’elle avait vu un Pokémon ressemblant à la description se diriger vers la forêt dès les premières lueurs du soleil. Galatea avait pris la direction de la forêt. Le dresseur se mit à courir, mais ne trouva plus aucun indice. Le Goupix semblait tout aussi perdu. Il commençait vraiment à s’inquiéter. S’était-elle vraiment enfoui. Au bord de la panique, un visage familier attira l’attention du jeune dresseur. Sans réfléchir, il partit à la rencontre de cette personne.


_ « Alex. » Il se reprit bien vite. « Alexandre. » Il mit quelques secondes à reprendre son souffle avant de parler. « Tu n’aurais pas vu mon Rocabot par hasard ? Elle ne serait pas venue te provoquer encore une fois… »

Galatea était capable de tenter de mener ses propres combats. Le regard de Kilian était suppliant. Le Goupix d’Alola le suivait toujours, et observait attentivement cet homme en face d’elle. Le dresseur espérait vraiment que son interlocuteur aurait un indice quelconque. Il était un peu perdu, et tellement inquiet qu’il ne réfléchissait plus correctement. Dans sa précipitation, il reprit rapidement.

_ « Elle a disparu ce matin… Elle ne me fait jamais ça. Elle s’éloigne, mais ne part jamais aussi longtemps et aussi loin de moi. »

Que se passait-il. Si il avait été un peu plus calme, Kilian aurait remis toutes les informations en sa possession en ordre et aurait compris immédiatement la situation. Mais pour le moment, il se focalisait simplement sur la disparition de son Pokémon. Est-ce qu’elle avait été enlevée ? Lui était-il arrivé quelque chose ? Que pouvait-il bien faire ?


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3387
Ven 15 Déc - 14:07
Alexandre Diame
Un de perdu…




L’entrainement, et le séjour à Elerya, avaient été plutôt durs, et drastiques. Pour progresser, mon équipe avait maintenant besoin de challenges toujours plus grand, ce qui n’aidait pas vraiment. Tout devait être compliqué pour que mes partenaires progressent, que ce soit les adversaires ou les conditions climatiques. Elerya était donc, en soit, un choix particulièrement logique, puisque la région enneigée présentait tous les aspects que je recherchais. Nous y étions restés quelques semaines, alors que je forgeais autant mes compagnons que mon propre corps, afin de rester totalement en symbiose avec eux. La fin de notre périple arrivait, et, pourtant, je savais que ça ne serait surement qu’un commencement vers quelque chose de plus grand. Et il fallait que nous soyons prêts, quoique cela puisse être.

Dans tous les cas, mon aventure Mhyonaise était tout de même loin d’être terminée. Il me restait encore trois champions à battre, dont faisait partie ma meilleure amie. Artémis avait elle aussi bien progressé depuis notre rencontre sur la plage de Minami, alors que Shax n’était encore qu’un petit Kraknoix. Notre amitié aussi avait changée, et nous étions particulièrement proche. Notre affrontement me motivait d’ailleurs particulièrement à ce sujet car, même si j’avais largement suffisamment confiance en mes compagnons pour considérer que remporter la victoire soit possible, je ne perdais pas de vue que mon amie était une redoutable dresseuse. Mieux encore, contrairement à Ivar que j’avais déjà combattu et avec qui j’avais fait front quelques fois, je n’avais encore jamais affronté Artémis en duel. Nous avions certes fait une ébauche de combat dans son restaurant, mais il n’avait pas vraiment été sérieux.

Enfin non, ce n’était pas exactement ça en réalité. C’était simplement qu’une intuition me glissait que ma meilleure amie était bien loin d’avoir dévoilé tout son potentiel. Nous connaissions chacun les pokémons de l’autre, sans pour autant les avoir déjà affrontés, ce qui ne créait entre nous aucun avantage. A vrai dire, j’étais persuadé que c’était la spécialiste du type ténèbres qui me donnerait le plus de fil à retordre, et c’était peu dire. Notre affrontement aurait donc lieu en guise d’épitaphe, puisque je souhaitais réellement garder mon amie pour mon dernier affrontement contre un champion. Cette simple idée suffisait largement à nous motiver, moi et mon équipe, et nos entrainements témoignaient de cet entrain.

Mais, au bout de quelques jours, il fallait se rendre à l’évidence. Nous étions tous épuisés, et, si nous avions déjà bien progressé, il ne servait à rien de forcer davantage, à part simplement se faire du mal. Nous avions donc levé le camp, et, avec un certain soulagement il fallait avouer, nous étions parti de l’univers glacé de la montagne dans lequel nous séjournions depuis quelques temps. Je voulais être tranquille quelque jour, dans un endroit légèrement séparé de tout le reste, aussi, Viridia était vraiment le meilleur choix. Je n’y avais séjourné qu’une seule fois et j’avais particulièrement apprécié la tranquillité et l’authenticité de la petite ville perdue dans les bois. Je m’étais donc envolé sur le dos de Shax, la rejoignant rapidement.

Le lendemain, alors que la journée paraissait rayonnante, je me décidais pour une petite sortie dans la forêt. Rien de très passionnant, une petite balade ainsi qu’au bout d’un moment, une sieste en compagnie de mon équipe, dans une petite clairière, réchauffés par un doux rayon de soleil. J’entendis alors un bruit, puis je vis passer, l’espace d’un instant, une ombre qui s’évanouit aussi vite qu’elle était venue. Je me redressais légèrement, mais personne à part moi ne semblait avoir remarqué sa présence. Par mesure de précaution, je me relevais, inspectant les alentours. Je vis soudain débarquer une tête connue, bien que je mis quelques secondes pour me souvenir de qui il s’agissait. Kilian paraissait assez agité, et l’inquiétude se lisait dans son regard.

« Salut Kilian ! » Lui lançais-je d’abord, jetant un coup d’œil à la Goupix d’Alola qui, voyant que je la regardais, recula d’un pas. « Ta Rocabot… Non, je m’en serais souvenu parce que je ne pense pas qu’ils viennent de cette partie de la région. » Soudain, je me rappelais de la forme que j’avais aperçu brièvement, qui était finalement peut être notre seul indice. « Ah ! Quoique, je viens de voir passer quelque chose, y’a pas deux minutes ! C’est parti par-là, on peut aller jeter un coup d’œil si tu veux ! »

Je sifflais alors dans mes doigts, faisant se réveiller l’ensemble de mes partenaires, qui s’étirèrent, visiblement légèrement mécontents de devoir abandonner leur sieste au soleil. Je les fis alors revenir dans leurs pokéballs, avant d’avancer dans la direction où je pensais avoir vu partir la forme, Kilian sur mes talons.


© ANARCISS pour épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Sam 16 Déc - 20:14
Kilian Viltaria
Les choses semblaient se calmer pour le moment, et Kilian ne s’était pas attendu à voir Galatea disparaître de cette manière pendant la nuit. Certes son ton avait été froid pendant la nuit, mais quelle idée de hurler de la sorte. Pour le moment, trop inquiet et concentré sur son Pokémon, le jeune dresseur n’avait pas encore fait le rapprochement. Un peu de calme lui aurait permis de comprendre immédiatement la situation. Kilian s’était lancé dans sa recherche à corps perdu, avec son Goupix sur les talons. Son nouveau compagnon semblait tout aussi inquiet, et souhaitait aider à sa manière. Une paire d’yeux supplémentaires ne pouvait être qu’une bonne chose. Interrogeant au hasard les villageois, il avait fini par trouver une piste qui le menait vers la forêt. Ses premières pensées furent sur une nouvelle recherche d’un adversaire à sa hauteur. Son leitmotiv des derniers jours. Les indices s’amoindrirent et finirent par disparaître une fois dans la forêt. Puis le regard du dresseur se posa sur un visage connu. Une personne qu’il considérait comme un ami. Kilian se précipita vers lui, à bout de souffle. Galatea se serait naturellement dirigée vers lui si elle était en quête d’un combat. Peut-être l’avait-il croisé et laissé partir. Enfin c’était aussi rassurant de ne pas être tout seul. Il n’avait pas les idées claires ni la tête froide pour réfléchir tout simplement.

A la nuit tombée, après l’engueulade de son dresseur, Galatea s’était enfuie sans un bruit de leur logement de fortune. Son évolution arrivait, et son instinct lui dictait de s’éloigner pour le moment. Son hurlement avait été un signe annonciateur… Son esprit n’était plus occupé que par cette simple préoccupation. Evoluer dans un endroit isolé et à l’écart de tous. La nuit était passée sans un signe d’évolution, ce n’était pas encore le moment. Elle dut attendre que le soleil soit parfaitement levé, et que ses rayons l’inondent de leur chaleur. Puis vint cette lumière vive, et ce changement. Rapide. Très rapide. Elle s’était sentie plus forte et surtout plus rapide. Elle avait rebroussé chemin pour retourner auprès de Kilian, lui montrer sa nouvelle forme. Après toutes les péripéties qu’elle lui avait fait vivre, c’était le minimum. Mais sur le chemin, l’hésitation lui prit. Il était en colère la dernière fois qu’elle l’avait vu, et il n’avait pas dû apprécier de ne pas la voir le lendemain matin. Galatea avait alors fait demi-tour en sentant l’odeur de son dresseur, et s’élança dans les fourrés. Une autre présence familière attira son attention quelques secondes avant d’être ignorée. Pendant ce temps, Kilian discutait avec Alexandre qui lui donnait une piste…


_ « Oh tu as vu quelque chose. » Il poussa un soupir de soulagement sans réellement s’en rendre compte, même sans être sûr du résultat. « Ce serait chouette si tu pouvais m’aider à la retrouver. Je suis vraiment inquiet. »

Kilian observa Alexandre rappelant ses Pokémons. Il n’eut pas le temps de bien les détailler, mais ce n’était pas des petits gabarits de ce qu’il avait pu apercevoir. Cela expliquait beaucoup de chose en tout cas sur son parcours, et ses paroles lors de leur première rencontre. A croire qu’ils étaient destinés à se rencontrer à chaque fugue de son Pokémon. Ce qui aurait pu être amusant dans d’autres circonstances. Le jeune dresseur emboita le pas à Alexandre.

_ « Par là. C’est bien ça. Tu as pu déterminer sa forme ou non ? »

C’était une piste, même si il s’agissait probablement d’un Pokémon sauvage. Galatea était rapide certes, mais pas au point de ne pas être reconnue. Passé la joie d’avoir une piste, Kilian commençait à nouveau à s’inquiéter et à se montrer pessimiste. Ce Pokémon le ferait vraiment tourner en bourrique jusqu’au bout. Et pourtant elle avait toujours été là, sans elle, il avait vraiment l’impression d’être seul. Et étonnement moins en sécurité. Lyra vint se frotter contre sa jambe, et Kilian lui caressa la tête. Les deux dresseurs suivirent la direction indiquée par Alexandre, dans un chemin tracé par un Pokémon de taille visiblement plus grande que celle de Galatea. Mais bon il n’avait pas d’autres pistes.

_ « Tu sais quel genre de Pokémon vivent par ici ? »

La question fut posée à Alexandre tandis qu’il marchait. Le dresseur eut le temps de répondre, mais Kilian fut interrompu par des petits cris du Goupix. Il tournait sur lui-même et semblait vraiment joyeux, prêt à faire des cabrioles d’ailleurs. Une ombre se tenait à l’abri d’un arbre, et les observait pour le moment. Un regard intense… Ce fut d’abord effrayant, puis quelque chose dans l’expression des pupilles paraissait familier au jeune dresseur. Il s’approcha en penchant la tête pour mieux voir le Pokémon. Prudemment pour le moment. Lyra le prit de court et fonça vers le Pokémon pour se frotter contre lui. La tête d’un lougaroc forme diurne sortit de l’ombre, et Kilian courut vers lui pour le serrer dans ses bras.

_ « Galatea… » Il s’écarta et l’observa en poussant un soupir de soulagement. « Ah mais c’était pour ça que tu étais partie, et ton comportement des derniers jours. Mon dieu que je suis bête. C’est évident maintenant… »

Le Pokémon posa sa tête sur l’épaule du dresseur, puis la retira pour lui lécher le visage. Kilian affichait un large sourire. Content de retrouver son Pokémon. Et puis elle avait évolué dans sa forme préférée. La forme nocturne lui faisait beaucoup plus peur et son comportement était encore pire que celui du Rocabot. Kilian se tourna vers Alexandre.

_ « Merci beaucoup… Sans toi j’aurais pu la chercher longtemps. La connaissant, elle devait s’inquiéter inutilement et se cacher. » Il se tourna vers le Goupix. « Merci à toi aussi Lyra. »

Son Pokémon était retrouvé et en un seul morceau. Elle avait évolué. C’était impressionnant de la voir comme ça, et il aurait probablement passé plus de temps à l’étudier si il n’avait pas dû la chercher comme ça pendant des heures.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3387
Mer 20 Déc - 14:20
Alexandre Diame
Un de perdu…




Ma révélation semblait avoir ôté un certain poids des épaules du jeune homme, même si son inquiétude était toujours palpable. Et j’étais assez mal placé pour le juger de quelconque manière que ce soit, puisque ce genre de choses ne m’étaient encore jamais arrivées. Je ne pouvais logiquement pas le laisser sans rien faire de plus, et, n’ayant rien de prévu, je n’hésitais pas avant d’accepter de lui apporter mon aide.

« Pas de soucis. Si je me souviens bien, elle est passée par là. » Dis-je, tâchant de me souvenir sa direction plus ou moins exacte.

Une fois que j’eu finis de faire revenir tous mes compagnons dans leurs pokéballs respectives, je pris les devants, alors que Kilian prit ma suite. J’avais beau essayer de me souvenir, n’étant pas vraiment attentif au moment du passage de l’ombre, je n’avais aucune espèce d’idée de quel avait bien pu être le pokémon qui était passé par là. A vrai dire, j’avais tout de même un peu peur que le pokémon dont nous suivions la piste ne soit pas réellement le bon. Il me semblait en fait avoir aperçu une forme légèrement plus grande que celle que devrait avoir sa petite Rocabot, mais je me gardais bien de le lui dire. Après tout, je n’étais sûr de rien, et je ne voulais pas le démotiver davantage. Je répondais alors.

« Euh… Pour le forme je suis pas trop sûr, donc je préfère pas m’avancer sur le sujet. Mais de toute façon, on va bien finir par la retrouver, t’en fais pas ! » Tentais-je, essayant de le rassurer. « Quant aux pokémons qui vivent dans le coin… Disons que je ne connais pas si bien cette région pour tout avouer. » Dis-je en grattant l’arrière de ma tête, comme gêné. « Mais je ne pense pas qu’il n’y ait quoi que ce soit de vraiment dangereux, donc, même si elle est toute seule, il n’a pas dû lui arriver grand-chose ! » Dis-je, convaincu par ce que j’avançais. Il fallait dire que la zone n’était pas non plus réputée pour être la plus dangereuse qui soit, bien loin de là. C’était certes un possible Labyrinthe, mais il n’y avait rien à craindre avec un pokémon capable de voler, et encore moins avec un pokémon capable de se téléporter.

C’est alors que, non loin de nous, un buisson se mit à bouger. Instinctivement, je portais la main à ma ceinture où étaient accrochées mes pokéballs. Je n’étais pas vraiment inquiet, car je ne voyais pas vraiment de menaces susceptibles de nous faire du tord à l’instant présent, et je n’appelais pas immédiatement l’un de mes compagnons au combat, préférant voir ce qui allait se passer. Celle qui débloqua la situation, ce fut la petite Goupix d’Alola qui, bien loin d’être effrayée, semblait particulièrement attirée par le buisson d’où provenait l’ombre menaçante. Et il ne fallut pas longtemps pour en détecter l’identité. Un Lougaroc sortit alors du bois et, à en voir la réaction de Kilian, il n’y avait aucun doute quand au fait qu’il venait de retrouver son amie, visiblement surprit de la voir apparaitre sous cette forme. Je les laissais donc tranquillement se retrouver, en retrait, attendant qu’ils finissent de profiter tranquillement. Une fois que ce fut fait, je répondais à Kilian.

« Oh, je t’en prie, je n’ai vraiment pas fait grand-chose, pour le coup. » Lançais-je, assez amusé. « Mais je vois que tu progresses déjà pas mal ! Comment se passe ton aventure pour l’instant ? »



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Jeu 21 Déc - 12:43
Kilian Viltaria
L’évolution de Galatea. C’était bien la dernière chose qu’il avait en tête en la cherchant ce matin-là. Elle ne l’avait jamais quitté jusqu’à maintenant, et pourtant il ne pouvait pas s’empêcher de l’imaginer lui faire la tête et partir. Le Rocabot était sa plus vieille amie, et d’une certaine manière sa seule amie. Comme un membre de sa famille. Lyra le suivait en tentant de l’aider. Ce qu’il appréciait beaucoup malgré le peu de temps qu’elle avait passé avec eux. Dans la forêt, Kilian était tombé par hasard sur Alexandre. Ce dernier avait vu quelque chose passé, et cela l’avait suffisamment intrigué pour attirer son attention. Il guida le jeune dresseur dans les herbes et ouvrit la marche dans la direction approximative du passage du Pokémon. Kilian espérait que ce soit Galatea qui soit passée par là et qu’il allait la retrouver rapidement. Plutôt que de se murer dans le silence, le jeune dresseur tenta d’interroger Alexandre qui répondit rapidement en se montrant rassurant. Des hochements de tête accompagnèrent ses réponses. Il appréciait sa présence et son aide actuelle. Il n’avait pas assez de sang-froid pour le faire calmement, et ne pas se perdre à son tour dans la forêt. Le Goupix était toujours sur ses talons, tentant régulièrement de humer l’air pour capter une odeur familière. Malgré les doutes contenus dans les paroles de son interlocuteur, ses mots le rassurèrent un peu et lui redonnèrent confiance.

Ce fut Lyra qui débloqua la situation quand un buisson bougea. De petits cris et le Pokémon se dirigea avec assurance vers l’endroit du mouvement. La tête d’un Lougaroc sortit de la pénombre. Un échange de regard, et Kilian courut prendre le Pokémon par le cou. Galatea était bien là. Il ne remercierait jamais assez Alexandre. Elle était bien capable de disparaître plusieurs jours avec ses bêtises… Et puis elle venait d’évoluer. Cette information fut la dernière à attirer son attention. Kilian caressa la tête du Goupix pour le remercier, puis il reprit la parole à l’attention d’Alexandre. Il était soulagé et heureux de la retrouver en pleine santé. Tandis qu’Alexandre répondit, Kilian se redressa et Galatea sortit totalement de sa cachette. Elle semblait un peu penaude et le soulagement était nettement visible sur le visage du dresseur.


_ « Comme tu peux le voir ça progresse doucement mais sûrement. Je ne m’attendrais pas à ce qu’elle évolue comme ça, et pourtant tous les signes étaient là. Comme quoi on peut passer à côté du plus évident… j’ai encore du boulot avant de devenir un bon éleveur. » Il sourit simplement et continua. « Sinon l’aventure se passe plutôt bien. Je viens d’attraper cette petite Goupix, et je commence à réfléchir à l’équipe que j’aimerais me constituer. »

Kilian avait pris conscience qu’il ne pouvait pas simplement flâner au hasard et piocher dans les Pokémons qu’il trouverait tout simplement. Ce début d’aventure et cette récente mésaventure lui avaient révélé qu’il devait faire les choses dans l’ordre. D’abord être dresseur et s’intéresser à tous les Pokémons des deux points de vue, compagnon et adversaire, avant de vouloir devenir éleveur. Il avait encore le temps de tout faire.

_ « Et toi alors ? Ton projet de rejoindre le conseil 4 en est où ? Tu as réussi à battre une nouvelle arène depuis notre dernière rencontre ? »

De simples questions, qui attirèrent cependant l’attention du Lougaroc. En temps normal, Galatea se serait mise en position de combat devant Alexandre sans jeter un regard vers Kilian. Cette fois, le Pokémon posa sa tête contre sa jambe pour attirer son attention et l’observa intensément. Son regard brûlait de cette expression qu’il ne connaissait que trop bien. Elle avait envie de se battre. Peut-être un moyen de tester sa nouvelle forme. Dans d’autres circonstances, Kilian aurait hésité et aurait souhaité s’entraîner un peu de son côté. Mais il avait tellement observé et étudié le Lougaroc forme diurne de son père qu’il était confiant. Certes sa vitesse ne serait probablement pas aussi impressionnante, mais il connaissait ses attaques et surtout celle qui venait avec l’évolution. Elle ne la maîtriserait pas pleinement, mais cela pouvait être l’occasion. Kilian observa Alexandre et reprit sur un ton plus hésitant.

_ « Je ne voudrais pas abuser… Mais depuis notre arrivée, nous n’avons combattu que des Pokémons sauvages. Je me doute qu’on doit paraître bien faible en comparaison, mais tu ne voudrais pas faire un petit match amical. Galatea contre l’un de tes Pokémons. Au choix. »

Le Lougaroc fit un signe de tête et vint se placer devant Alexandre en affichant une fierté et une dignité impressionnante. Lyra observait la scène tranquillement, et le dresseur se baissa pour lui caresser la tête avant d’ajouter simplement qu’il était trop tôt pour elle. Elle sembla comprendre et s’installa tout simplement pour observer. Un sourire accueillit cette maturité surprenante. Il se tourna vers Alexandre et ajouta.

_ « Prêt quand tu le seras. Je te laisse commencer si tu veux bien… »

Kilian n’était pas à l’aise avec les combats. D’une certaine manière, ce serait son premier véritable affrontement puisque ses parents ne comptaient pas vu leur gentillesse à son égard. Il préférait défendre en premier plutôt que d’attaquer le premier. Il n’avait aucune idée de comment lancer sa première attaque, ni laquelle choisir. Cette décision sembla convenir à Galatea… ou en tout cas elle ne montra aucun signe de mécontentement.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3387
Jeu 21 Déc - 15:27
Alexandre Diame
Un de perdu…




Je hochais en souriant à la réponse de Kilian. En effet, son périple semblait commencer à merveille, et il fallait avouer que voir évoluer son premier compagnon était toujours un moment particulièrement motivant, tout comme intégrer un nouveau partenaire à son équipe. Et le jeune homme, en si peu de temps, avait eu la chance de pouvoir vivre ces deux phénomènes coup sur coup, ce qui témoignait de son avenir prometteur. Il ne devait toutefois pas avoir encore décidé d’aller défier une arène, puisque, de toute évidence, il venait tout juste d’obtenir son Goupix, qui paraissait encore assez inexpérimenté.

Sa remarque suivante sur l’avancement de mon projet me surprit un peu, et je me rendis alors compte qu’on ne me posait que rarement cette question. Sans doute puisque, d’un côté, mon entreprise était tellement longue, et commune à beaucoup de dresseurs, qu’à moins de l’avoir terminée, son état d’avancement n’était finalement à mes yeux pas grandement digne d’intérêt. Mais, puisqu’il avait eu la politesse de me poser la question, j’allais avoir la politesse de lui répondre, c’était bien la moindre des choses après tout. Je tâchais donc de me remémorer où j’en étais la dernière fois que nous nous étions croisé, mais, ayant subitement une perte de mémoire, je répondais au plus simple.

« Et bien… Si je me souviens bien, je n’avais pas encore le Badge de l’arène d’Elerya. Si je ne me trompe pas. Donc j’en suis officiellement à la moitié de mon périple, ce qui peut te donner une idée quant à la longévité que peut avoir ce genre de projet. » Lui répondis-je, sur un air calme et amusé.

J’observais alors la curieuse attitude de la nouvelle Lougaroc qui s’était retranchée, calmement, dans les jambes de son dresseur. Elle l’observait, l’air de vouloir communiquer et, ne voulant pas vraiment les déranger, je préférais ne pas intervenir. Mais le verdict tomba bien vite, et m’arracha un léger sourire tranquille. Le jeune homme n’avait pas froid aux yeux, et respectait les paroles qu’il avait tenu lors de notre première rencontre. Je n’étais pas homme à refuser un duel, même lorsqu’il s’agissait d’un dresseur moins expérimenté. J’aurais tout le loisir de lui prodiguer quelques conseils, s’il le souhaitait. J’en venais donc au choix de mon compagnon d’arme pour ce combat. La moitié de mon équipe, bien trop puissante, ne me semblait pas vraiment indiquée. Mais, en ce qui concernait le reste de mes partenaires, l’un d’entre eux avait surement besoin d’un peu d’exercice. Je souriais intérieurement, avant de répondre à Kilian.

« Ce sera avec plaisir, bien évidemment. Je m’en voudrais de vous refuser, à Galatea et à toi, le plaisir de découvrir sa nouvelle forme et sa nouvelle puissance. » Je décrochais alors une pokéball de ma ceinture, avant de faire apparaitre son occupant. « Zépar, il est temps que tu te dégourdisses un peu les pattes mon grand. » Lançais-je avec un petit sourire, alors que l’Hippodoccus au visage endormi si trompeur sortait du rayon rouge en baillant longuement.

« Ne te laisse pas avoir par son air endormi, Kilian » Le prévins-je avec un sourire en coin. « Zépar est un adversaire qui va te donner du fil à retordre, fais-moi confiance »

Le mastodonte se plaça alors en face de la Lougaroc, la regardant toujours avec un air patibulaire. Kilian souhaitait donc que j’ouvre la marche, et, puisqu’il s’agissait de son premier combat, autant faire en sorte qu’il s’en souvienne.

« Zépar. Tempête de Sable et enchaine avec stockage. » L’Hippodoccus sembla se concentrer un instant, puis, lentement mais surement, du sable s’échappa des pores de sa peau pour finir par former une véritable tempête qui englouti alors le terrain. La Lougaroc ni serait pas sensible, et verrait même sa défense spéciale augmenter de moitié, mais ça n’avait pas d’importance quand on connaissait le talent de Zépar, et quand on savait que la totalité, ou presque, de ses attaques, étaient des attaques physiques. Une fois que la tempête fut déclenchée, une énergie lumineuse blanche fut happée par le gros pokémon sol, qui n’avait, pour l’instant, pas bougé d’un poil.



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Ven 22 Déc - 13:16
Kilian Viltaria
Galatea avait évolué et apparaissait comme plus posée. Mais elle avait conservé cette envie de combattre et cette motivation à affronter des adversaires puissants. Cette fois, le Pokémon ne s’enfuyait pas et ne provoquait pas inutilement leur camarade. Alexandre s’était montré vraiment sympa avec Kilian à son arrivée à Nox Illum, puis aujourd’hui en l’aidant dans ses recherches. Le dresseur était heureux de le compter dans ses connaissances. Peut-être comme un ami maintenant. Il venait d’expliquer son avancée récente, montrant à nouveau le temps nécessaire pour arriver à atteindre son objectif. Kilian n’était pas au bout de ses peines, et il allait devoir réunir une équipe digne de ce nom. La perspective d’affronter les champions devenait de plus en plus intéressante. Le jeune dresseur comprit son Lougaroc en quelques secondes, et il eut même l’impression qu’Alexandre le comprit aussi. On pouvait aisément lire en elle. Le jeune homme hésita quelques secondes. Leur adversaire était une personne expérimentée et puissante. A côté, le duo faisait figure de bébé apprenant à peine à marcher tout seul. Le risque était grand… Mais il était aussi curieux de voir ce qu’il pourrait faire en situation réelle. Serait-il capable de résister un minimum ou non. Il ne représentait probablement pas un très grand défi, mais ce serait une bonne expérience malgré tout.

Alexandra accepta l’invitation pour un petit match amical entre eux. Kilian afficha un large sourire ravi et nerveux en même temps. Galatea se mit en position. Sur ses gardes évidemment. Elle avait conscience de la force de leur adversaire. Un Hippodocus sortit de la pokeball. On aurait dit qu’il était encore à moitié endormi. Ce n’était pas la première fois que Kilian en voyait un, mais il n’avait jamais pu l’observer en combat. Des hochements accompagnèrent les remarques d’Alexandre. Se méfier et rester sur ses gardes. Le jeune dresseur déglutit difficilement. Sa gorge devenant étonnement sèche maintenant. Lyra vint se mettre à côté de lui, le rassurant un peu. Il la prévint de ne pas intervenir mais d’observer. Hésitant sur la marche à suivre, Kilian invita Alexandre à lancer la première attaque. Les mots furent prononcés rapidement par son adversaire. Une tempête de sable et stockage. Des attaques connus, et une grimace s’afficha sur le visage de Kilian. Cela confirmait sa première impression. Il allait devoir se montrer rapide et efficace si ils souhaitaient infliger un peu de dégâts à l’énorme Pokémon. La tempête de Sable ne gênerait pas Galatea. Son type roche la protégeait et l’aidait même… Puis son talent lui permettrait de voir comme si il n’y avait rien devant elle.


_ « Galatea. Vif Roc puis lance Tomberoche. »

C’était une stratégie très simple. Tester la nouvelle attaque de son Pokémon pour utiliser sa vitesse, un moyen de la jauger aussi, et la seconde attaque avait pour but de causer des dégâts tout en offrant des protections relatives avec les roches sur le terrain. Le Lougaroc s’exécuta et s’élança rapidement vers l’Hippodocus. Il ne devint plus qu’un rayon de lumière blanche fonçant vers l’adversaire et portant le premier coup… Le Pokémon fut emporté par son élan, et se retrouva propulsée plus loin. Elle faillit emmener Alexandre avec elle en le frottant et s’arrêta grâce à un arbre. Kilian posa sa main sur son front. Puis tout aussi rapidement, avec une plus grande maîtrise cette fois, Galatea revint vers son dresseur et sauta au-dessus de son adversaire pour lancer l’attaque tomberoche avant de reprendre sa position initiale.

_ « Ça va… »

Kilian était inquiet pour Galatea, qui lui fit un signe de tête pour le rassurer. Cette fois, son attention se porta sur l’Hippodocus afin de voir ce que leurs attaques avaient donné. Le dresseur n’espérait pas une victoire, même si ce serait énorme, mais il avait envie de causer quelques dégâts quand même. Histoire de ne pas avoir l’air totalement ridicule. Le Goupix à ses côtés était fasciné et donnait l’impression de tout analyser.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3387
Ven 22 Déc - 15:11
Alexandre Diame
Un de perdu…




J’avais décidé de prendre mon temps. Non pas pour humilier Kilian, loin de là, mais plutôt car j’étais intrigué de savoir comment le dresseur pourrait réagir aux différentes tactiques que j’avais élaborées pour Zépar. Après tout, peut être y avait-il des failles dans ses stratégies que je n’avais pas été capable de déceler en les concevant, et c’était une occasion rêvée de les mettre à l’épreuve, et ce même si Kilian semblait lui aussi découvrir les nouvelles attaques de sa partenaire. J’esquivais d’ailleurs in extremis la charge de la Lougaroc qui paraissait avoir mal estimé la distance qui la séparait de son adversaire. Elle maitrisa toutefois mieux l’attaque suivante, et son tomberoche percuta mon Hippodoccus, sans toutefois le perturber plus que ça. Il fallait dire que les deux attaques que notre adversaire avaient été des attaques physiques, et que mon Hippodoccus n’y était pas très sensible, grâce à ses défenses naturelles. Et puis, la différence d’habitude et de niveau entre les deux pokémons était tout de même assez visiblement, même si le jeune homme était bien loin de démériter. Il était donc temps de changer légèrement de stratégie.

« Zépar, utilise Bâillement, puis Stockage, encore une fois ! » Lançais-je à mon partenaire.

Mon compagnon ouvrit alors en grand sa gueule, poussant un puissant bâillement contagieux. Puis, à nouveau, il emmagasina une énergie blanche dans la bouche avant de refermer son imposante mâchoire, regardant toujours son adversaire avec un œil endormi. Il ne faudrait pas beaucoup de temps avant que mon adversaire ne s’endorme profondément, aussi, son temps était compté, et il allait devoir passer à l’attaque pour essayer d’endommager le plus possible mon Hippodoccus, avant de sombrer dans les bras de Cresselia. Mais je n’allais pas le laisser faire si facilement. Après tout, je ne sous estimais jamais mes adversaires et, même si je faisais preuve de quelques réserves pour cet affrontement puisque mon ami était un dresseur débutant, je n’allais pas lui faire l’affront de lui offrir une simple balade.

« Utilise Tunnel ! » Lançais-je à mon partenaire.

Ce dernier poussa un grognement, et, comme naturellement, commença à disparaitre en dessous du sol, comme s’il avait plongé dans l’eau. Ainsi, Zépar était protégé d’une charge frontale directe, même si, pour être tout à fait honnête, je doutais un peu que qui que ce soit puisse le mettre K.O. en un seul coup. Mais je combattais comme si mon adversaire était un adversaire expérimenté, et j’étais curieux de savoir comment le jeune homme avait prévu de réagir.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Ven 22 Déc - 21:57
Kilian Viltaria
Kilian comprit rapidement que Alexandre jouait le jeu à fond. Ce combat était très sérieux pour son adversaire et il ne se retiendrait pas. Ce n’était qu’une impression en l’observant faire et agir plus qu’une vérité absolue exprimée par l’intéressé. Les premières attaques de Galatea sous sa nouvelle forme furent plus ou moins efficace, compte tenu de la puissance du Pokémon adverses. Elle manqua simplement d’un peu de contrôle. Compréhensible vu son évolution récente et son manque d’entraînement. La Lougaroc avait souhaité ce combat et le jeune dresseur avait eu envie aussi de se frotter à un véritable adversaire. C’était une occasion parfaite pour s’évaluer en tenant compte du niveau d’Alexandre évidemment. Pouvait-il résister et offrir un peu de challenge ou non. C’était la question qui lui occupait l’esprit pour le moment tandis que Galatea semblait heureuse de cette situation. Toujours aussi fougueuse et fonceuse. Tomberoche fit mouche… mais cela ressemble véritablement à des attaques de mouches sur l’énorme Pokémon. Le jeune duo ne se démonta pas et resta sur ses gardes attendant la réplique d’Alexandre. Kilian réfléchissait aux prochaines actions mais le nombre d’attaque de Galatea était limité… A son niveau, elles n’étaient guère fulgurantes ni très utile pour monter une stratégie quelconque. Bien que généralement pour les deux, la stratégie se résumait à attaquer sans relâche. Cette fois, ils n’avaient guère d’autres choix.

Alexandre reprit la parole. Une grimace accueillit le nom de l’attaque. Bâillement. Une belle saloperie du point de vue du jeune dresseur, mais c’était de bonne guerre. Leur temps était réellement compté. Un nouveau stockage. L’inquiétude de Kilian se portait sur la capacité à Galatea d’éviter cette première attaque qui ne tarderait pas. La gueule béante de l’Hippodocus laissa échapper un bâillement. Tellement puissant que même le petit Goupix sembla frapper par cette attaque. Galatea s’affaissa légèrement mais résista… pour le moment. Les solutions étaient peu nombreuses, et il ne pouvait compter que sur la volonté du Pokémon pour rester éveillé ou se réveiller le moment venu. Comme il l’avait imaginé, ce match offrait une bonne expérience. L’impression de Kilian se confirma très rapidement. Alexandre le prenait réellement au sérieux et se montrait prudent. Il aurait eu envie qu’il laisse une chance à Galatea, mais il lui était reconnaissant de ne pas le materner comme ses parents. Un sourire accompagna la disparition du Pokémon adverse.


_ « Galatea. Utilise vive-attaque sur les roches et les arbres pour toucher le moins possible le sol… Utilise ta vitesse. Et pour le reste… »

Kilian se reteint d’ajouter quelque chose puisqu’il n’avait aucune solution ni corde à son arc malheureusement. Le dresseur se contenta de faire un clin d’œil confiant à son Pokémon, pour la rassurer. Cela sembla avoir un peu d’effet, et le Lougaroc s’élança tout autour de la zone. Peut-être que cette activité la maintiendrait éveillée suffisamment longtemps pour esquiver l’attaque… C’était une question de volonté maintenant et de résistance. Une fois le Pokémon pris dans son attaque, le visage du dresseur se tendit légèrement et sa main vint gratouiller l’arrière de son crâne. Une solution… Quelconque. Mais les premières idées revenaient à tricher en intervenant directement.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3387
Jeu 28 Déc - 15:36
Alexandre Diame
Un de perdu…




Kilian était ingénieux, et c’était particulièrement agréable à voir. Bien sûr, sa Lougaroc encore trop peu expérimentée n’avait que peu d’éléments de réponses, car encore peu de capacités disponibles, mais malgré ça, elle parvenait à son débrouiller face à l’hippodoccus, pourtant bien plus imposant qu’elle. Si les deux pokémons avaient eu le même niveau, le combat aurait surement été particulièrement serré, malgré mon avantage de type assez évident. La vitesse et l’élégance de Galatéa contrastait beaucoup avec le style de combat de Zépar, pourtant redoutablement efficace lorsqu’il était en combat. Il laissait en réalité très peu d’ouvertures, et, même lorsque tel était le cas, trop peu d’attaques parvenaient à faire vaciller le colosse.

J’observais donc le pokémon roche voler de rochers en rochers, et d’arbre en arbre, essayant de prévoir où l’Hippodoccus allait bien pouvoir réapparaitre. Pourtant, il n’en était pas nécessairement question. Après tout, le bâillement risquait de très vite faire effet, et, ainsi, mon pokémon n’était pas très vulnérable, et la Lougaroc devrait surement se mettre en danger pour l’attaquer directement. Temporiser était donc totalement à mon avantage, puisqu’il me suffisait d’attendre que la Lougaroc s’endorme. Dans un combat plus serré, je me serais surement servi d’un Ultralaser pour détruire les appuis du pokémon roche, mais ce n’était pas nécessaire pour cet affrontement. Même si je combattais sérieusement, avec des techniques que j’avais élaborée pour affronter les différents champions de la région, je ne poussais pas non plus le vice jusqu’à combattre à pleine puissance. Je n’avais aucune envie de blesser plus que de raisons les pokémons du jeune homme, qui se débrouillait déjà très bien.

Mais ce combat touchait à sa fin. Zépar avait surement été un mauvais choix pour le premier combat du jeune homme, qui devait peut être avoir l’impression de ne rien pouvoir trop faire face à mon partenaire, qui ne bronchait pas. Après la fin de son attaque tunnel, l’Hippodoccus rejaillit simplement du sol sans porter une offensive, suivant simplement des yeux la Lougaroc qui s’endormait doucement. Je lui donnais alors mes consignes, voyant que son adversaire tournait légèrement de l’œil.

« Zépar, utilise Avale. » Lui lançais-je. Ce n’était pas vraiment nécessaire, mais l’Hippodoccus récupéra alors la totalité de sa vitalité. Je montrais simplement à Kilian en quoi résidait ma stratégie actuelle, même si je savais ne pas la mener au bout. La Lougaroc finit alors par s’endormir en douceur, et, souriant, je m’adressais au jeune homme.

« Je n’irais pas au bout de l’action, je ne pense pas que ce soit nécessaire en réalité. En revanche, je dois avouer que tu te bats très bien, tu as beaucoup d’imagination et, même au vu des situations que je t’ai soumises, tu as su tirer le meilleur parti de ta Lougaroc pour y répondre. » Lui dis-je, avant de reprendre. « Avec un peu plus d’expérience, tu seras un excellent dresseur, je te le garantis. » Finis-je.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Jeu 28 Déc - 18:27
Kilian Viltaria
Se débrouiller. Faire reculer l’inévitable au maximum. C’était ce que pensait le jeune dresseur dans cette situation. Galatea ne resterait guère longtemps éveillée, et l’autre Pokémon sortirait du sol pour porter son attaque. Les solutions s’amoindrissaient au fur et à mesure du temps… Enfin pour être exact, Kilian n’avait aucune échappatoire. Son Lougaroc était encore trop inexpérimenté et manquait de puissance pour être un adversaire suffisamment résistant. La jeune Goupix restait impassible à ses côtés tout en donnant l’impression de le comprendre aussi. Alexandre était vraiment redoutable, et pas uniquement à cause du niveau de ses compagnons de route. Le jeune homme lui était redevable pour cet échange et cette petite leçon offerte gracieusement au jeune duo. Galatea se mouvait avec rapidité et élégance, se montrant de plus en plus à l’aise avec sa nouvelle vitesse. Kilian aurait aimé être un meilleur dresseur et éleveur, et surtout il aurait souhaité pouvoir lui apprendre plus d’attaques afin de varier ses mouvements. Leur aventure venait de commencer. Ils avaient encore le temps de s’améliorer et de tirer partie de cette leçon. Il observait son Pokémon se mouvoir, et surtout commencer à cligner des yeux pour lutter contre le sommeil. L’Hippodocus sortit de terre mais ne porta aucune attaque. Kilian laissa échapper un soupir de soulagement involontaire. La leçon était importante, mais il ne souhaitait pas voir Galatea se blesser.

Le Lougaroc finit par s’effondrer sur le sol, glissant sur un bon mètre profondément endormie. Alexandre continua de donner des ordres à son Pokémon, mais stoppa son action à la récupération de celui-ci. Une manière de prouver que sa force était bien réelle peut-être, ou pour dévoiler une part de sa stratégie. Kilian rendit son sourire à son adversaire et hocha la tête simplement pour le remercier. Effectivement ce n’était pas nécessaire de continuer. L’issue était évidente depuis le début du combat d’ailleurs. Son adversaire avait joué le jeu jusqu’au bout, et il appréciait beaucoup ce comportement. Kilian fit un petit mouvement de tête ne s’étant pas trouvé si compétent que ça. Il sortit la pokeball et rappela la Lougaroc à l’intérieur pour lui laisser l’occasion de récupérer, et de se reposer calmement.


_ « C’est gentil de ta part. Autant pour le combat que pour les compliments, même si je ne suis pas sûr de les mériter. Mais c’était généreux de ta part d’accepter. » Il affichait un petit sourire et ajouta simplement. « Elle risque de bouder un peu, mais c’est une bonne leçon pour nous deux… enfin nous trois. »

Kilian jeta un regard vers Lyra, qui en fit de même. Elle donnait l’impression d’être de son avis. En tout cas, l’expérience d’Alexandre était évidente et impressionnante. Le jeune dresseur avait appris de nombreuses choses en quelques minutes. Il entrevoyait certains éléments manquant à son Pokémon, autre que l’expérience et la puissance. La diversité des attaques. Ne pas simplement foncer dans le tas sans envisager un repli ou une protection quelconque.

_ « En tout cas je sais ce que je dois faire maintenant, et je comprends mieux ce que j’ai pu lire sur toi… Oui j’ai été un peu curieux après notre rencontre. » Kilian s’approcha d’Alexandre et continua. « Merci pour tout sincèrement. Va falloir que je réfléchisse à beaucoup de choses, et je pense d’ailleurs que tu entendras parler de moi à l’avenir aussi. » Il marqua une pause et reprit plus confiant. « Je vais d’abord me contenter d’être dresseur. Cela me permettra de comprendre ce qu’on attend d’un Pokémon, et ce qu’un éleveur peut faire pour aider le dresseur. »

C’était une simple constatation de sa part, mais elle faisait écho à certaines remarques de ses parents dans la manière d’aborder les choses. Ce serait de toute manière une bonne expérience pour lui. Il conclut alors simplement.

_ « Quand j’aurais progressé, je reviendrais me tester face à toi… Peut-être que tu auras atteint ton objectif à ce moment-là. »


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3387
Mer 3 Jan - 14:25
Alexandre Diame
Un de perdu…




Je lâchais un soupir de dépit, le sourire aux lèvres, en entendant la réponse de Kilian. Décidément… Que ce soit Ivar, lui, ou encore d’autres, tous semblaient ne s’accorder sur le fait que seule la victoire méritait des félicitations. Pourtant, j’étais pour ma part parfaitement sincère. Malgré la différence de niveau entre nos deux pokémons, Kilian s’était révélé être l’un des dresseurs les plus inventifs que je n’avais jamais rencontré, et c’était peu dire, car j’en avais affronté beaucoup. En un sens, il me ressemblait un peu à mes débuts, mais lui ne paraissait pas s’infliger le respect d’un certain type comme je l’avais fait moi-même. Je ne regrettais en rien ce choix, bien au contraire, mais ça m’avait rapidement obligé à faire preuve d’une stratégie précise afin de défaire mes adversaires. Si Kilian s’affranchissait de cette limite, alors il deviendrait sans aucun doute un redoutable dresseur à l’avenir. Un adversaire de taille donc, bien qu’il semblât encore quelque peu douter de ses capacités.

« Je ne considère pas qu’il n’y ait que la victoire qui mérite des félicitations, tu sais. » Dis-je, un léger sourire aux lèvres, avant de reprendre. « Bouder alors ? Moi qui pensais que lui offrir un bon combat la ravirait au plus haut point. Elle n’a pas de raisons de bouder en tout cas, elle a fait tout ce qu’elle a pu. Mais je reconnais que Zépar est trop têtu pour abandonner la victoire à quelqu’un tant qu’il est encore debout, et, crois-moi, il peut le rester longtemps. » Lançais-je sur un ton amusé.

Sa seconde tirade m’arracha un nouveau sourire, mais aussi une petite gêne, et je grattais d’un air confus l’arrière de ma chevelure violette. Alors, comme je lui avais préconisé, il s’était renseigné sur moi. J’étais assez surpris de sa démarche, mais je me rappelais bien vite que j’avais effectué le même genre de recherches de mon côté pour préparer au mieux des combats d’arène difficiles. Bien sûr, aujourd’hui, c’était bien moins le cas qu’auparavant, simplement parce que, contrairement à mes débuts, j’en avais beaucoup moins besoin. Pas parce que mon équipe était suffisamment puissante pour ne pas avoir à se préparer, mais simplement parce que mes stratégies actuelles couvraient déjà un champ des possibles assez large, et que je ne sentais pas la nécessité d’en faire plus avant de combattre. Ou peut être simplement que j’appréciais à présent de laisser une part d’inconnu, plus grisante dans chacun des mes affrontements. Je reportais alors mon attention vers Kylian avant de lui répondre.

« Je dois avouer que je n’ai jamais réussi à m’habituer à ce que les gens fassent des recherches sur moi et mon équipe, mais bon, je suppose que ça deviendra de plus en plus monnaie courante ! » Lançais-je, amusé, avant de reprendre. « Dans tous les cas, j’espère bien pouvoir constater tes exploits bientôt ! Surtout que maintenant, tu as deux pokémons, du coup, l’arène ne devrait plus trop tarder ! Et pour ce qui est de m’affronter, je pense que nous avons encore largement le temps avant de plonger dans un duel au sommet. Surtout que, si tu accomplis ton objectif comme je souhaite accomplir le mien, il te faudra d’abord récolter les huit badges de la région. » Lui lançais-je, accompagnant mes propos d’un clin d’œil.

« D’ailleurs, à ce sujet, tu ne t’es toujours pas décidé ? »




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Jeu 4 Jan - 18:42
Kilian Viltaria
Alexandre eut une étrange réaction à sa réponse. C’est ce qui le poussa à ne pas épiloguer sur le mérite des éloges ou non. Après chacun voyait les choses selon son point de vue, et peut-être qu’en y repensant plus tard, le jeune dresseur serait d’accord avec son adversaire. En tout cas il avait l’impression d’avoir appris beaucoup de choses pendant ce court affrontement. Et pas forcément sur son adversaire mais aussi sur lui et son Pokémon. Il leur manquait de l’expérience mais surtout des entraînements pour être plus efficace. D’ailleurs Kilian avait remarqué que finalement les ordres d’Alexandre semblaient correspondre à ce que son Pokémon aurait fait même sans lui. Peut-être était-ce simplement son imagination qui parlait pour le moment. Il sentait le lien entre son adversaire et ses Pokémons, et il espérait pouvoir nouer les mêmes avec ses futurs compagnons de route. Avec Galatea ce lien était déjà présent et très prononcé. Ils n’avaient pas encore le même point de vue sur la manière d’aborder un combat. L’attaque était une bonne chose, et Kilian préférait aussi cette stratégie… mais il fallait se montrer un minimum stratégique quand même, et ne pas se contenter de foncer tête baissée en priant sa bonne étoile. Ce que la Rocabot avait l’habitude de faire. L’évolution semblait plus attentive et plus à l’écoute de son dresseur.

Les paroles d’Alexandre le firent sourire et il hocha simplement la tête, comprenant un peu mieux sa réaction précédente. Effectivement la victoire ne faisait pas tout, et on pouvait beaucoup apprendre d’une défaite. Mais ses doutes ne se fondaient pas simplement sur sa défaite… Plus que des doutes c’était un constat de ses propres faiblesses. Il devait entraîner ses Pokémons et diversifier leurs attaques pour être moins prévisible. Sa seconde intervention entraîna un petit rire de la part de Kilian.


_ « Bouder. La dernière fois elle a fait la tête pendant deux jours parce qu’elle avait manqué une balle, alors que le Pokémon à côté l’avait attrapé facilement… Enfin c’était avant. Elle a évolué et je sais que cela modifie grandement le comportement de ses Pokémons. Mes parents ont tous deux un lougaroc, l’un de forme diurne comme Galatea aujourd’hui et un de forme nocturne. »

Kilian ne savait pas si cela intéressant vraiment Alexandre, ni même si il comprenait ce qu’il tentait d’expliquer pour le moment. Le changement de caractère devait lui être familier cependant, vu que ses Pokémons avaient sûrement dû évoluer au cours de son aventure. Il reprit la parole faisant sa propre analyse du combat et de la situation. Une mauvaise habitude de son enfance où chaque erreur devait être étudiée pour ne plus la refaire. Ce fut amusant de voir Alexandre un peu gêné par les recherches effectuées sur lui. La rançon du succès. C’était motivant de l’entendre parler de l’avenir et du chemin à parcourir pour l’affronter plus tard. Alexandre devenait un peu comme un objectif pour le jeune dresseur. Sa dernière question le fit sourire.

_ « Tu viens de m’aider à confirmer cette décision. Je vais me lancer dans cette course aux badges à mon tour… Mais je vais d’abord réfléchir un peu à mon équipe, et m’entraîner afin de mieux connaître mes Pokémons. Les comprendre un peu mieux et voir leurs habitudes. » Il se pencha pour caresser Lyra sur le sommet du crâne. « Après tout je connaissais ma Rocabot dans un contexte hors combat, et je ne connaissais pas cette petite demoiselle une semaine auparavant… Commençons déjà par cette étape avant de franchir la suivante. »

Cela lui paraissait le plan d’action le plus efficace et le plus raisonnable. Ses Pokémons devaient d’abord progresser et se développer. Ils devaient apprendre à fonctionner en duo et se faire confiance mutuellement… Accepter ses conseils et lui devait apprendre à les laisser agir selon leurs instincts.

_ « Et après direction… euh… C’est quoi déjà la première arène ? Je suppose vu ta remarque qu’il faut deux Pokémons… »

Il allait devoir mieux se préparer et se renseigner sur cette nouvelle voie, avant de se lancer. Histoire d’être véritablement prêt pour la suite.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3387
Ven 5 Jan - 11:00
Alexandre Diame
Un de perdu…




J’écoutais Kilian me parler de sa Lougaroc avec un petit air amusé. Visiblement, son pokémon avait un caractère bien trempé, ce qui n’était pas plus mal au vu des ambitions du jeune homme, s’il comptait réellement défier la ligue et tous les obstacles qui lui étaient liés. Et puis, selon ses dires, son premier pokémon était aussi l’un des pokémons qu’il connaissait le mieux, ou, du moins, avec lequel il avait grandit si ses parents en possédaient eux aussi. Il était toujours préférable de commencer avec ce type de pokémons, de toute façon, et c’était le cas pour nombre d’entre nous. Après tout, Shax était lui aussi originaire de ma région d’origine, ce qui avait aidé à constituer de puissants liens entre nous.

« Je vois… Au moins tu as une affinité particulière avec ton premier pokémon, ça va t’aider par la suite ! ça n’en a pas l’air comme ça, mais un dresseur qui s’est déjà fait accepter par un pokémon aura moins de mal à en dresser d’autres ! » Dis-je, faisant un clin d’œil amical à Kilian.

Dans tous les cas, mon discours semblait l’avoir convaincu à se lancer dans l’aventure de la ligue. C’était un chemin long et bien plus difficile que l’on pouvait le croire, mais particulièrement grisant. Du moins, pour ceux qui avaient la volonté d’aller jusqu’au bout de l’aventure, et ils étaient rare. Si les premières marches étaient assez facile à gravir, il n’en était rien des autres, car, plus on avançait, plus la progression devenait difficile, et les champions plus forts. Mais je me gardais toutefois de dépeindre ce tableau au jeune homme. Il aurait rapidement l’occasion de s’en rendre compte et ça n’était que mon ressenti personnel après tout. Rien ne disait qu’il en arrive aux mêmes conclusions que moi non plus, et qui pouvait bien dire ce que l’avenir allait bien nous réserver.

Toujours était-il que le jeune homme ne s’était visiblement pas beaucoup renseigné sur les modalités de la ligue Mhyonaise. Il fallait avouer, à sa décharge, que son fonctionnement était assez différent des autres régions. Après tout, la ligue était encore bien jeune, et elle ne comptait pas même les huit champions usuels nécessaires pour la terminer. Ce n’était qu’une question de temps, bien sûr, au vu des champions qui arrivaient peu à peu pour compléter la liste, mais ce n’était pas pour tout de suite. Je répondais alors aux interrogations de Kilian, espérant l’aider un peu dans la compréhension des règles qui régissaient ce périple.

« Déjà, tu fais bien de t’entrainer solidement avant de songer à affronter les champions. Je n’ai pas eu l’occasion de tous les affronter mais leur réputation les précède. Après, rassure-toi, contrairement aux autres régions, il n’y a pas d’ordre précis pour les affronter, c’est toi qui décide. Par exemple, j’ai commencé par l’arène de type eau, celle de Ryan, à Minami, mais tu n’es pas obligé de faire comme moi. En fait, les champions, du moins la plupart, s’adaptent au nombre de badges que possède le challenger. Donc tu ne devrais pas avoir trop de mal pour ta première arène, mais si c’est mieux d’y aller le plus préparé possible, tu t’en doutes. En ce qui concerne les pokémons, il t’en faut deux pour la première, trois pour la deuxième, troisième, et quatrième, et quatre à partir de la cinquième. Ce que je peux te conseiller, si tu veux te mettre en confiance, c’est de commencer par celle qui te parait la plus difficile ou la moins avantageuse pour toi. Au moins, ça sera une bonne chose de faite, tu ne penses pas ? » Dis-je en lui glissant un nouveau clin d’œil.



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kilian Viltaria
Région d'origine : Akala, Alola
Expérience : 518
Sam 6 Jan - 13:58
Kilian Viltaria
Des souvenirs furent évoqués pour illustrer le comportement un peu caractériel de Galatea. C’était un excellent pokemon avec une volonté inébranlable, mais le revers de la médaille était une attitude parfois un lunatique et colérique. Jamais rien de grave non plus. Juste une propension à s’énerver ou bouder quand les choses n’allaient pas dans son sens. Heureusement, Kilian la connaissait suffisamment pour être en mesure de la cadrer et de la calmer. Leur lien était extrêmement fort. Ils étaient inséparables depuis la naissance de la Rocabot. Sa seule véritable amie pendant une longue période. Les paroles d’Alexandre le firent sourire et le rassurèrent sur la suite des évènements. Lui aussi devait avoir vécu les mêmes expériences que lui. Peu de dresseur démarrait leur aventure sans compagnon. Une chose était sûre c’est que Galatea était le pokemon en lequel il avait le plus de confiance. Il était conscient que naturellement il se tournerait toujours vers elle dans les moments difficiles. A l’avenir, Lyra obtiendrait aussi sa place évidemment. La conversation continua et Kilian rebondit sur leur première conversation et ses objectifs à Mhyone. Ces derniers avaient grandement évolué depuis son arrivée. Leur affrontement avait conforté son choix. Même si le jeune dresseur restait fidèle à lui-même et prendrait un peu de temps pour analyser et préparer les choses.

Malheureusement, son projet souffrait déjà d’un grand manque d’information sur le sujet. Ce n’était pas de l’insouciance de sa part mais plus une confirmation trop soudaine pour lui laisser le temps de faire des recherches. Et Kilian se dit simplement que ce serait probablement plus simple de demander l’avis d’Alexandre, dont l’expérience dans ce domaine était grande. Son interlocuteur lui répondit rapidement, sans le juger ni lui reprocher son manque d’information. L’entraînement était une base importante évidemment. Il ne comptait pas sauter les étapes ni vouloir aller trop vite dans sa progression. Le fonctionnement de Mhyone était vraiment particulier. C’était bien loin de ce que connaissait Kilian dans les autres régions. Le nombre de badge déterminait le niveau de l’adversaire tout simplement. Machinalement, cette donnée l’amena à se gratter le menton en réfléchissant. L’arène de type eau n’était guère une bonne idée pour Galatea, même si pour Lyra ce serait plus simple. Sa première arène était possible dans la configuration actuelle de son équipe, mais il allait devoir attraper d’autres pokemons pour progresser. Des hochements de tête accueillirent ses informations, même si il donnait l’impression d’être plongé dans ses pensées. Il releva la tête durant les dernières paroles d’Alexandre, avant d’afficher un sourire amusé. La plus difficile pour se mettre en confiance.


_ « Choix intéressant et étrange. Généralement les gens conseillent l’inverse pour se mettre en confiance… Commencer par la plus facile. » Il marqua une légère pause et reprit simplement. « Mais l’idée me plait bien. Me mettre en difficulté dès le début comme ce combat avec toi… »

Son sourire resta affiché sur son visage, tandis que Lyra était à ses côtés et donnait l’impression de suivre la conversation… Enfin surtout de la comprendre. Une lumière rouge vint interrompre la conversation. Galatea sortit de sa pokeball encore un peu endormie, pleine de poussière. Elle avait encore un peu de mal à comprendre ce qui venait de se passer. Le dresseur s’agenouilla et se plaça à ses côtés pour lui caresser le crâne.

_ « Tu… Non on a perdu ma grande. » Son regard se durcit pendant quelques secondes avant de redevenir normal. « Ne t’inquiète pas. C’est une longue route qui se trouve devant nous. On aura l’occasion de s’améliorer. » Il se redressa et Galatea vint se placer devant Alexandre avant de lui faire un petit signe de tête. Puis son regard se planta dans le sien comme si elle lui lançait un défi. « T’arrêtes oui… » Kilian s’était avancé, et avait donné un léger coup dans son arrière-train. Elle se retourna puis le snoba avant de s’éloigner un peu pour se coucher et fermer les yeux. « Comme je te disais un sacré caractère. Et encore cette fois, elle ne s’est pas enfuie pour bouder. Y’a du progrès »

Kilian observa son pokemon en souriant. Si l’évolution permettait d’éviter qu’elle ne s’éloigne trop, elle avait déjà beaucoup d’avantage. L’expression du dresseur se fit plus taquine, et il lança un clin d’œil à Alexandre avant de reprendre la parole.

_ « Tu parlais de l’arène de type eau… Grande difficulté pour nous. Enfin surtout pour une. » Galatea ouvrit un œil. « Je ne sais pas si c’est une bonne idée. C’est un sacré défi quand même. Je me demande si elle sera vraiment à la hauteur. » Galatea se redressa, et Kilian sourit simplement. Elle vint se planter devant lui et l’observa intensément. Le dresseur éclata de rire. « D’accord ma grande. Ce sera notre prochain défi dans ce cas. Mais va falloir s’entraîner dur. Tous les trois. » Elle jappa et partit rejoindre Lyra. Elles se mirent à jouer ensemble autour des deux dresseurs. « Elle boude vite… mais se remet tout aussi vite. Du coup je pense qu’on vient de décider de notre prochain défi. Va falloir s’entraîner extrêmement dur du coup. Je pense qu’on va se lancer dans une requête, histoire de se renflouer un peu, puis on ira au QG de la Rune pour avoir un endroit calme où s’entraîner. Enfin c’est bien comme ça que fonctionne les QG, n’est-ce pas ? »

D’autres informations à demander. Inutile d’embêter Alexandre avec plus de questions sur les arènes. Les champions déjà en place devaient être indiqués sur le Poryweb et il fera ses propres recherches. Dans un premier temps, Kilian allait devoir trouver une solution pour lutter contre les type eau surtout pour Galatea. Lyra lui posait moins de problèmes dans ce contexte. Mais le type roche… Il allait devoir y réfléchir sérieusement.


⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul-
Sauter vers: