HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Découverte & évolutions « SOLO
Découverte & évolutions « SOLO
Mer 21 Sep 2016 - 23:52
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Soburin avait réussit son coup avec brio. L'un des scientifiques travaillant sur la recherche des fossiles devait à tout prix se rendre au Mont Kaygon pour aller aider prêter main forte à ses deux collègues qui disaient avoir certainement trouvé quelque chose. Malheureusement, Armand Ksov n'avait aucun Pokémon et il n'avait guère envie de se retrouver face à des Pokémon sauvages sans pouvoir se défendre.
Par ailleurs, cela faisait deux jours que la grande brune en yukata traînait non loin des scientifiques, discutant un peu avec eux et démontrant sa grande passion, intriguant les hommes et femmes du coin. En particulier ledit Armand qui en profitait pour observer un peu le Sonistrelle et le Griknot. Lorsque le scientifique avait déclaré avoir besoin d'aide, la grande brune n'avait pas hésité une seconde : elle devait venir.

Durant plusieurs heures, ils gravirent le Mont en cherchant le plateau où les deux autres hommes disaient avoir fait une découverte importante. Certainement un fossile mais après tout, ils ne pouvaient pas cracher sur la découverte d'un fossile, cela permettait d'approfondir tellement de chose ! Soburin était toute tremblante de joie, conservant pourtant un simple sourire courtois, trop gênée à l'idée de devoir démontrer un quelconque sentiment trop explosif.

Bientôt, ils arrivèrent à l'endroit recherché : un endroit dégagé mais délimité par de hautes roches, il y avait la présence d'une entrée de grotte creusé dans l'une de ces hautes roches mais pour le reste, il y avait beaucoup de place. Et les deux blouses blanches étaient visibles, accroupis face à un paroi, leurs éclats de voix sur-enjoués étaient audibles jusque là.

« Qu'avez vous trouvé ? »

Les deux scientifiques se détournèrent alors, le rouge aux joues, quelque peu transpirants mais l'air victorieux.

« Nous avons pu identifier un fossile Mâchoire ! Ce n'est au final pas si étonnant lorsqu'on se rend compte de la force présence de Pokémon Dragon dans les environs mais surtout... »

Soburin écoutait avec une grande attention les paroles du scientifique mais ce-dernier venait de s'arrêter de parler, fixant quelque chose derrière la jeune femme et Armand, il fronça légèrement les sourcils et se redressa.

« Vous avez emmené quelqu'un d'autre avec vous ? »

Armand et Soburin se retournèrent presque à l'unisson, découvrant un jeune homme à la chevelure aussi sombre que ses yeux étaient azur. Un sourire carnassier aux lèvres, il fit apparaître un énorme Dracaufeu à la mine aussi patibulaire que celle de son dresseur. Armand fronça ses sourcils et s'avança un peu, haussant le ton.

« S'il vous plaît, veuillez sortir de ce périmètre, il me semble que mes collègues ont posés les bandeaux informant que cet endroit est interdit au public pour cause de fouilles. »

Soburin observa avec attention l'inconnu, posant instinctivement une main sur la sphère de Hiryō. Elle avait un désagréable pressentiment. Derrière elle, les deux scientifiques étaient relevés, croisant leurs bras, l'air quelque peu ennuyé par la situation. Ils étaient habitués à ce que parfois, quelques gêneurs interviennent mais... ils ne sortaient généralement par leurs Pokémon afin d'intimider.
Finalement, la grande brune décida d'appuyer sur le bouton central de la sphère de son starter, le libérant alors de sa prison métallique. La petite chauve-souris resta silencieuse, volant doucement, scrutant le dérangeant inconnu et son immense Dracaufeu - qui était au passage d'un beauté incroyable.

« Bonjour à vous, tout d'abord et merci d'avoir déterré pour moi ce fossile, je n'y arrivais pas par mes propres moyens. Cependant, je vais le récupérer maintenant et toi là, ce n'est pas avec ton petit Sonistrelle que tu pourras faire quoique ce soit. »

Ledit petit Sonistrelle se sentit insulté, plissant ses prunelles d'or alors que sans répondre, Soburin faisait également sortir Ago de sa sphère. La petite dragonne poussa tout d'abord un cri de joie, s'agitant un peu avant... avant de remarquer la tension.
La demoiselle en yukata s'avança légèrement, sourire aux lèvres.

« Il faut du temps, de la patience, de la minutie, beaucoup de travail, de maîtrise, de la sueur et j'en passe, pour déterrer un fossile. Ainsi, je vous prierais d'avoir un peu de considération pour ces hommes, vous ne pouvez pas simplement venir, les menacer avec votre Dracaufeu et repartir avec ce fossile. Il servira à l'avancée de recherches et... de toute manière, je ne vous permettrais pas de le voler. »

Il ricana. Son Dracaufeu se mit en position plus agressive, posant ses prunelles, que dis-je, les encrant dans celle du jeune Sonistrelle. Un combat de regard débutait alors que l'inconnu envoyait un second Pokémon sur le terrain : un Farfuret. Est-ce qu'un combat se profilait réellement... ? Soburin tenta de conserver son sang-froid mais l'immense Dracaufeu paraissait si... puissant.

« Nous avons le fossile ! »

Les trois scientifiques avaient accélérés le rythme, profitant du petit discours de Soburin pour terminer leur tâche le plus rapidement possible : en aucun cas ce type ne devait mettre la main sur le trésor qu'ils avaient. La jeune femme tourna légèrement la tête vers eux, un sourire rassurant aux lèvres.

« Bien joué. Et maintenant, la grotte, allez-y. Je m'occuperais de cet homme du mieux possible, ne vous inquiétez pas. »

Une petite hésitation puis, les scientifiques partirent avec le fossile en direction de la grotte sous le regard amusé de l'inconnu.

« Hiryō, Ago... Préparez-vous. »

Mais déjà l'immense dragon de feu s'envola avec puissance, la gueule débordante de flammes. Soburin lança ses ordres également et le Sonistrelle poussa un cri de guerre, en appelant aux vents afin d'user d'une furieuse attaque Tranch'Air. Seulement, le Dracaufeu relâcha déjà une dévastatrice langue de feu aussi large que longue. Soburin écarquilla légèrement ses prunelles sombres, voyant la déflagration brûlante foncer autant sur ses Pokémon que sur elle.

« Évitez ça ! »

Elle se jeta cependant sur Ago, l'entourant de ses bras pour espérer la protéger des flammes. Mais au même instant, une lumineuse lumière, plus forte que les flammes, plus pure et blanchâtre. Un puissant hurlement fut audible et aucune flamme ne vient brûler Soburin ou Ago.
Lorsque la jeune femme rouvrit ses yeux, un immense et magnifique Bruyverne se tenait juste devant elle, les ailes repliées comme un bouclier afin de protéger autant la dresseuse que la Griknot.

Oui, le petit Sonistrelle était devenue un féroce Bruyverne.

Le cœur battant comme jamais, le souffle court, la jeune femme relâcha Ago qui poussa un cri de colère en direction du Dracaufeu, du dresseur et du Farfuret pendant que le Bruyverne se mettait à quatre patte, ses immenses griffes plantées dans la roche. Soburin se redressa doucement et s'approcha de son Pokémon, l'effleurant du bout des doigts avant de caresser sa tête. Le Bruyverne paraissait fou de rage. La danseuse leva le regard vers son adversaire dont le rictus avait disparu.

« Bien. Je crois que c'est un peu plus équitable, n'est-ce pas ? Par ailleurs, vous devriez prendre garde, les Bruyverne sont réputés pour leur... possessivité. »

Il cracha sa rage, s'envolant avec une force et une beauté qui bluffa Soburin, cette-dernière avait des étoiles plein les yeux, aux anges. Elle en oubliait presque la déflagration qui aurait pu la brûler gravement. Non, elle était déterminée à mettre une bonne raclée à ce sale type.

« Ikari no Maeba ! »

Le majestueux Bruyverne fonça droit sur le Dracaufeu, le mordant en y mettant sa colère. Les deux immenses dragons se battaient avec hargne, les flammes étaient crachés ci et là, de puissants vents se déclenchaient soudainement.
Soburin se concentrait en tout cas davantage sur Ago et le Farfuret, ce-dernier prenait clairement le dessus, malmenant la pauvre petite dragonne qui répondait à coup de Draco-Rage. Jusqu'à... Jusqu'au coup de trop. La Griknot fut balancée sauvagement contre un rocher, elle tomba sur le ventre, grognant de colère. Doucement, elle se releva, enrobée d'une soudaine luminosité, grandissant, changeant.

« Mon cher, vous mettez mes dragons en colère. »

Souffla Soburin dans un sourire assurée. Une Carmache remplaçait la petite Griknot et fonçait déjà contre le Farfuret, usant de ses ailerons aux pattes avant pour contrer les immenses griffes de son adversaire. Les Pokémon se rendaient coup pour coup, jusqu'à qu'une furieuse tempête de sable ne s'élève, frappant les ennemis sans cesse, diminuant la vision.

Une aubaine. Soburin se précipita jusqu'à la grotte, interpellant les trois scientifiques : ils devaient profiter de tout cela pour rentrer rapidement au laboratoire, contacter les forces de l'ordre, également. Après tout ce type avait tenté de la cramer, de voler le fossile, n'était-ce pas suffisant pour au moins le surveiller davantage ?

Soburin fit sortir les trois hommes, remarquant que le Farfuret faiblissait à vu d’œil, rendant moins bien les coups face à la rage draconienne de la Carmache qui, pour clore l'affrontement, cracha une attaque Draco-Rage à pleine puissance.

« Ago ! Vite ma belle, raccompagne les d'urgence au laboratoire ! »

Noté. Reçu cinq sur cinq. Ladite Ago poussa un cri de joie, filant auprès des scientifiques et leur ouvrant la marche rapidement : à la vue de cela, l'homme au Dracaufeu tenta bien de dire à son compagnon de les empêcher de passer mais... Hiryō ne le laissa pas faire, lui assénant un coup de queue dans la mâchoire afin de le sonner.


**


Depuis combien de temps étaient-ils rentrés ? Les trois scientifiques n'en savaient rien mais Soburin n'était pas encore réapparue. Ils attendaient, quelque peu tendus, rassurant du mieux possible la Carmache qui poussait de petites plaintes de temps à autre.
Puis, des bruits d'ailes. De puissantes ailes. Ils sortirent du laboratoire, voyant alors le magnifique Bruyverne descendre des cieux avec la demoiselle en yukata sur le dos, toute souriante.

Descendant du dos de son dragon sans problème, elle tapota ses mains, la chevelure en bataille, les joues sales mais visiblement tout à fait heureuse aux côtés de son impressionnant Pokémon. Ago poussa un hurlement, fonçant droit en direction de sa dresseuse en prenant tout de même garde de ne pas lui faire de mal, venant l'entourer de ses pattes.
Les explications se la suite des événements furent de mise : si le type avait pu prendre la fuite, il s'était également prit une belle raclée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: