:: Mhyone :: Méridian Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pika-shooter ‹ Solo 3

avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1490
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 22:24
Les pokémons ne naissent pas égaux, et ce pour plusieurs raisons.

D'aucuns ont la chance de grandir dans une famille aimante, d'appartenir à une belle espèce et d'être choyés jusqu'à la fin de leurs jours, d'autres sont moins graciés par les cieux. Mais qu'est-ce que la chance, si ce n'est une fatalité tentaculaire qui n'a de cesse que de servir les plans diaboliques du destin ?

Ceci est l'histoire de Choupidou.

♦    ♦    ♦

Le jeune homme fixe son compagnon. Il cligne des yeux une fois, deux fois. Mais son regard ne s'estompe pas. Tout comme le progrès scientifique, la recherche d'une once d'intelligence chez Pamplemousse ne s'arrête jamais. C'est une activité difficile, éprouvante, qui demande plus de patience que n'en dispose un seul homme : rares furent ceux qui s'y risquèrent, et encore moins nombreux parvinrent à en retirer des résultats. Mais Nathaniel Miller, son dresseur actuel, n'est pas de cette trempe.

Il est de ceux qui n'abandonnent pas.

C'est le moindre qu'il puisse faire. Mais pourquoi maintenant ? Tout ça a commencé il y a un petit moment, pourtant : déjà, lors de la première crise aux côtés de Troy, le Pikachu a fait preuve d'une soif de sang et d'un instinct protecteur extraordinairement incontrôlables. Les intentions étaient bonnes, mais la façon d'intervenir, un peu moins. Et puis il y avait le quotidien, cette façon de regarder les caméras, de hurler comme un attardé et d'agir sans la moindre logique.

Pourquoi ? Qu'est-ce qui n'allait pas chez Pamplemousse ?

Ce n'était qu'un Pikachu trouvé sur une piste cyclable, pourtant. A priori, il ne devait pas avoir d'antécédents, comme tout bon pokémon sauvage. Mais c'est là que Nathaniel se trompait lourdement. Car derrière son apparition, leur première rencontre, sa capture, et toute la suite, se cachait en vérité un terrible secret. Alors il le regarde, ressasse tout ce qu'il a appris.

L'information la plus importante.

Voilà peu de temps que Nathaniel a retrouvé son camarade détective pour enquêter sur une affaire de meurtre. Ce n'était avant tout qu'un passe-temps, une requête tout ce qu'il y a de plus normale, bien qu'un peu glauque, et rien n'affirmait qu'il y avait un lien avec Pamplemousse. Mais le dénouement, ce qui s'y est passé, dépassait en réalité l'entendement. Au terme de cette mission, le dresseur a appris, au grand dam de sa précédente propriétaire, que le Pikachu s'était échappé afin de retrouver sa liberté et ne plus souffrir d'une routine plus qu'infernale.

Le fléau de Kimberley.

Elle n'était pas en tort, elle avait juste sa propre conception de la manière de s'occuper d'un pokémon. Une conception un peu, voir beaucoup trop edgy, mais personnelle et pleine d'amour. Le soucis, c'est que le pokémon électrique n'a pas su supporter toute cette pression : le flash des appareils photo, les surnoms débiles, les poffins roses bonbon et les accessoires transgenres ont eu raison de son monde intérieur. Ne laissant qu'une coquille vide et dénuée de volonté véritable. Le fait de la retrouver a été un choc pour lui, et Pamplemousse n'a dès lors pas laissé s'échapper un seul PIKA de sa petite bouche en cœur. Ses pattes en trèfle, d'habitude mignonnes à souhait, se sont rétractées pour lui donner un air hagard, et Choupidou n'est aujourd'hui plus que l'ombre de lui-même.

Même si, grâce à Nath, il a réussi à échapper au retour aux enfers.

Alors le garçon a cherché, il s'est documenté pour trouver un sens à tout ça : comment rendre sa joie de vivre à son Pikachu ? Comment lui rendre son intelligence ? Pour la première étape, il a choisi la stimulation : il a lu qu'en faisant bouger son pokémon avec des combats et des jeux, il pourrait réanimer son cerveau et lui redonner sa fougue d'antan.

Mais ça n'a pas été très concluant.

Alors il est passé au niveau au-dessus, et a décidé de défier l'arène de Meridian. Bon, tout ça s'est passé très vite, et pour faire court, il s'est fait complètement défoncer, mais ça lui a permis de comprendre une chose : Pamplemousse a du mal à distinguer sa gauche de sa droite. Heureusement, après cet échange, la vieille dame qui est en réalité la championne de l'arène a accepté de lui donner un coup de main et lui a fais des cours intensifs sur le dressage des pokémons traumatisés et/ou récalcitrants.

Voilà, on y est. Le retour au présent. C'est tout pour la narration.

♦    ♦    ♦

ALORS PUTAIN. La mamie est sympa, mais elle est sacrément sérieuse quand il s'agit de donner des leçons aux gens. Maintenant, il est là avec son pokémon, et il sait pas trop par où commencer.

Faire peau neuve ?

L'habituer à l'entraînement à deux ?

Se lier d'amitié avec lui ?

Essayer de le comprendre ?

D'après ses dires, Pamplemousse est naturellement doué pour le combat. Ou plutôt, pour la protection. Apparemment, c'est son truc, car même si ses émotions transcendent pas vraiment son visage, ça s'est vu pendant le match. Alors d'accord, il faut lui faire faire des choses qui lui plaisent ? D'accord.

Mais là, il n'arrive pas à détecter le moindre désir dans ses yeux.

Juste du vide.

«Tu veux quoi ?»

«.....»

«Tu veux aller où ?»

«.....»

«Tu as faim ?»

«.....»

Bon, d'accord, il va s'y mettre un peu plus sérieusement. Après tout, avec les événements précédents, Nath a compris que Pamplemousse l'aimait un minimum, sinon il aurait pris la fuite. Alors quoi, qu'est-ce qui le dérange à ce point ? Y'a moyen que ça soit son enveloppe actuelle, le passé qui le lie à ses traumatismes, mais franchement, y'a pas trente-six façons de l'en délivrer. Il faut qu'il fasse un travail sur lui-même aussi, hein.

«Bon, Pamp. T'es gentil, je suis content que tu veilles sur moi comme ça tout le temps, mais la tu marches un peu trop à l'instinct. Tu joues le débile, mais je vois bien que t'as peur. Alors qu'est-ce qu'on fait ? Tu veux continuer comme ça ?»

Il se mord la lèvre.

«Je suis pas sûr que ça soit très sain.»

Nath se laisse tomber sur ses fesses.

«Ecoute, je me suis pas très bien occupé de toi jusqu'ici. J'ai pour principe de laisser les pokémons en liberté, mais maintenant, j'ai compris que c'est pas ce qu'il te fallait. Pas pour l'instant, en tout cas.» La vieille le disait. «Tu as besoin de moi, et j'ai besoin de toi. Je veux bien t'aider à avoir une nouvelle vie, mais faut que tu y mette un peu du tien, tu crois pas ?»

Parce que sinon, il risque d'y avoir un autre accident.

«Je te propose un truc : à partir de maintenant, on s'entraînera chaque jour tous les deux. Contre des gens, contre des arbres, contre des pokémons sauvages, moi je m'en fiche, mais on s'entraînera. Comme ça, on apprendra à se comprendre, et tu feras ce que tu aimes.»

Il se penche en avant.

«Toi, en échange, tu oublies un peu l'histoire avec Kimberley. T'es plus Choupidou, t'es Pamplemousse, maintenant. C'est quand même plus classe, et surtout, tu as changé depuis le temps. T'es plus le même. Alors arrête de déprimer, d'accord ? On va faire notre route ensemble désormais.» Sûrement pour toujours. «Et j'ai pas envie que tu sois triste.»

Le Pikachu tend timidement sa patte. Pour la serrer ? Non, peu de chance. Est-ce que, par hasard..

Nath fouille dans son sac. Ouais, c'est sûrement ça.

«Ok, très bien. C'est toi qui vois, après tout.»

Ça fera un bon sacrifice pour marquer sa nouvelle histoire. Le garçon dépose la pierre par terre et recule d'un pas. Il croise les bras, le regard figé sur son compagnon. Tout ce qu'il espère, c'est que ça marchera : que Pamplemousse pourra enfin prendre son courage à deux mains et voler de ses propres ailes. Ok, il aura besoin de lui, c'est le deal après tout, mais il a besoin de retrouver sa conscience propre.

Et de retrouver confiance en lui.

Le Pikachu s'approche, il pose sa patte et se met à briller.

♦    ♦    ♦

C'est le dénouement, la chute de cette histoire. Le pokémon a évolué, il a pris une forme plus mature, plus majestueuse qu'auparavant : sa couleur enfantine a laissé place à une teinte royale et zébrée. Le Pikachu n'est plus, il est devenu un Raichu tout d'orange vêtu, avec la classe qui lui sied. Nath s'approche pour prendre des nouvelles, car la transition n'a pas dû être facile. C'est une page du conte qui se tourne.

Alors ça y est, Pamplemousse est devenu conscient ? Il a retrouvé cette lueur d'intelligence qui devait luire dans ses yeux à sa naissance ? Peut-être même sera t-il un de ces pokémons génies qui révolutionnent la recherche ? Au moins, tous ces efforts n'auront pas été en vains.

Le garçon s'approche, il s'approche, la peur au ventre : quel sera leur première échange ? C'est le genre d'expérience que l'on n'oublie pas. En même temps, c'est un nouvel individu qu'il découvre aujourd'hui. Alors il s'approche, encore et encore, jusqu'à pouvoir tendre sa main en guise de salutations. C'est très cérémonial, c'est très impropre à sa personnalité, mais cet instant est spécial : c'est la renaissance de son camarade.

Et le Raichu lève les yeux. Il croise le regard de Nath, et après une bonne inspiration, lui lance sans la moindre hésitation..

«PIKA !»
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian-
Sauter vers: