HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda]
Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda]
Mar 4 Oct 2016 - 14:50
Région d'origine : Johto
Messages : 12

Arnold Jefferson

Arnold Jefferson

ft. Soburin Ikeda

Sept ans plus tard, et rien à changer !




Nox Illum était une ville superbe, et en deux semaines, le jeune homme avait déjà visité une grande partie de la ville, et même s'il était loin de tout avoir découvert, il connaissait les endroits les plus importants et il avait déjà fait quelques rencontres qu'il était loin d'oublier !

Saphyr et lui étaient de plus en plus proches, et le petit pokémon parvenait à anticiper les réactions de son dresseur, tandis qu'Arnold savait ce qui faisait plaisir à son compagnon, les caresses et les baies qu'il préférait ! Les deux compères devenaient, petit à petit, inséparables !

Mais voilà, il était temps pour Arnold et Saphyr de quitter Nox Illum et de parcourir la région ! Alors, pour cela, il suffisait de prendre les chemins qui reliaient les différentes villes, ceci ne différait pas de ses habitudes dans les autres régions. Aussi, il avait pris la décision de partir en direction d'Elerya un petit village sur les sommets d'une montagne où il faisait apparemment relativement froid. Mais avant cela, il fallait apparemment passer une petite plaine, un bois et enfin une grotte, de quoi occuper le jeune homme un petit bout de temps !

Il s'était donc mis en route au petit matin, il avait marché pendant une heure durant, suivant un chemin qui coupait à travers champs, bientôt, il rejoindrait une forêt puis une grotte. Enfin, s'il ne se perdait pas !

Saphyr marchait à côté de lui, elle appréciait apparemment se dégourdir les pattes sur le sol, soudain, elle s'arrêta d'un coup, remuant sa tête, comme si elle sentait ou entendait quelque chose.

 - Saphyr, qu'est-ce qu'il se passe ?

Le petit animal se mit à marcher dans une direction qui s'éloignait légèrement de la route, au bout de quelques minutes de marche, Arnold aperçut un tourbillon de couleur non loin devant eux. Intrigué, il décida de s'avancer un peu tandis qu'il remettait son Gobou sur son épaule. A quelques mètres, il se rendit compte qu'il s'agissait d'une belle jeune femme en Kimono, comme il avait pu croiser à Rosalia. La jeune femme était en train d'entraîner ses pokemons et Arnold ne put que relever l'harmonie parfaite de cette jeune femme avec ses deux magnifiques pokémons. Inocemment, le jeune homme ne put s'empêcher d'interrompre l'entraînement pour parler à cette Dresseuse.

- Excusez moi de vous déranger, mais je trouvais votre entraînement si superbe que j'ai eu envie de vous parler.

Un magnifique sourire écartait ses lèvres tandis que Saphyr semblait frétiller d'impatience en regardant les deux énormes pokémons (comparés à elle) qui s'entraînaient avec cette jeune femme, elle espérait, un jour, être aussi grande et forte !
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda] 38445110
Re: Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda]
Mer 5 Oct 2016 - 19:29
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Soburin avait prit soin d'être loin de tout, en décalage du sentier afin d'entraîner convenablement ses deux dragons. Au fil du temps, grâce aux différentes affrontements qu'elle avait pu livrer, la Rosalienne s'était rendue compte de certaines erreurs qu'elle commettait. Ses deux compagnons n'étaient pas forcément en tort, bien au contraire, ils se donnaient toujours à fond mais la danseuse avait des moments où elle pêchait complètement. Alors l'entraînement était de mise pour Soburin, Hiryō et Ago!

La jeune femme se trouvait de côté, observant ses deux Pokémon combattre l'un contre l'autre avec acharnement. Ago faisait preuve de beaucoup plus de sérieux qu'avant mais elle conservait heureusement (c'est ce qui faisait son charme en partie) cette fierté, cette pointe d'arrogance et cette joie à toute épreuve. Lorsqu'elle parvenait à toucher le Bruyverne, la Carmache avait un moment de battement, souriant, grognant en guise de provocation et... à cause de cela, elle se prenait bien souvent une attaque dans la tronche sans pouvoir éviter. Quelque chose à corriger donc même si pour le moment, Soburin n'avait pas réussit à le faire.

Par ailleurs cette-dernière, laissant ses deux dragons s'entraîner et intervenant de temps à autre, pratiquait son propre entraînement. Vêtue de son kimono fétiche, aux couleurs de Rosalia. Ou plutôt, c'était le même que celui des autres Kimono de sa ville natale. En tout cas, la grande brune effectuait sa technique de respiration. Debout dans l'herbe, les yeux clos, elle bougeait lentement, concentrant son esprit, l'apaisant, respirant longuement et régulièrement. La respiration, n'était-ce pas une chose primordiale? Respirer certes mais, qui pouvait se vanter de respirer parfaitement? D'effectuer les gestes appropriés, d'effectuer ces techniques en même temps que respirer? Soburin y arrivait. Cela ne s'était pas fait du jour au lendemain. Mais à présent, ses bras, sa tête, tout agissait en même temps que son souffle, son énergie circulait avec aisance au sein de son corps.

Dix minutes passa. Soburin rouvrit les yeux en sentant une pression sur son kimono, la demoiselle baissa le regard en souriant et constata que Ago se tenait là, souriante. Derrière, le grand Bruyverne s'était posé au sol, les griffes enfoncées dans le sol.

« Bien, bien, je viens avec vous. »

La Rosalienne s'approcha alors de Hiryō et passa une main dans son collier de fourrure avant de caresser également la tête de la dragonne.

« Vous êtes prêts? Ago, montre moi ta plus belle attaque Draco-Rage, Hiryō, j'ai bien envie de voir Dracochoc. »

Soburin resta au milieu de ses deux Pokémon, levant un éventail au niveau de son visage et se rafraîchissant avec. Rester ainsi en plein milieu d'attaques? La Rosalienne avait une confiance complète en ses deux compagnons, elle savait bien qu'ils contrôlaient leurs attaques avec brio. Ago gonfla son poitrail, ouvrant la gueule et déchargeant une boule brûlante ressemblant presque à du feu tandis que le Bruyverne ouvrait la gueule et envoyait une onde de choc droit en direction de Dracochoc. Les deux attaques se percutèrent de plein fouet mais l'attaque Dracochoc prit du terrain, repoussant Draco-Rage et manquant de peu de percuter la Carmache qui évita avec aisance.

« Hm... Ago, tu as clairement manqué de puissance de ce que j'ai pu voir. Hiryō c'était très bien mais je suis certaine que tu peux en donner plus, cependant, vous avez bien travaillé, nous allons nous étirer un peu. »

Seulement, la danseuse fut interpellée. Elle se détourna vers cette voix et découvrit un jeune homme à la chevelure sombre et aux prunelles bleutées. Hiryō grogna légèrement, plissant ses orbes d'or, s'approchant de Soburin et se mettant presque devant elle, possessif comme jamais. Quand à Ago, elle observait avec curiosité la petite Gobou qu'elle trouvait adorable. La Rosalienne n'avait même pas remarqué le Pokémon du dresseur, restant comme interdite, les sourcils légèrement froncés, le dévisageant.
Une drôle d'impression de... déjà vu? N'avait-elle pas déjà vu ce visage quelque part? Le Bruyverne tourna la tête vers sa dresseuse, l'observant un instant avant de braquer son regard sur l'homme, découvrant quelques crocs. Heureusement, Soburin posa une main sur le dragon qui sursauta légèrement, détendant ses muscles.

« Doucement mon grand, ce n'est pas ainsi que je t'ai apprit à saluer... Et excusez-moi de mon comportement vous... vous me rappelez quelqu'un... »

Elle en oubliait sa politesse! La jeune femme abaissa son buste, s'inclinant devant son interlocuteur sans cesser d'être dans ses pensées. Et ce fut comme un déclic dans sa tête, elle se redressa soudainement, les prunelles lumineuses, le sourire revenu. Ce n'était pas... possible. Lui? Ici? Comment? Quand?! Soburin déglutit doucement, parlant d'une petite voix qui ne lui ressemblait guère.

« Etes-vous... Arnold Jefferson... Enfin, tu... C'es toi? »

Bien sûr que c'était lui, elle en était même plus que persuadée mais voyez-vous, le problème de la Rosalienne était son stoïcisme. Soburin avait beau être extrêmement émue au point que sa voix baisse d'intensité et perdre de son mystère, elle n'arrivait pas à exploser de joie, à bondir sur Arnold afin de démontrer qu'elle était aux anges de le revoir. Bon sang. Cela faisait combien d'années? Il entrait dans l'âge adulte et elle, était encore une jeune adolescente à cet époque.
Le seul geste qu'elle pu faire fut de poser une main sur le bras de son ami d'enfance, un sourire sincère aux lèvres.

« Soburin Ikeda... Tu te souviens de moi? »

Hiryō avait reculé, surveillant, comprenant que les deux humains se connaissaient. Ago elle, interrogeait son comparse du regard mais visiblement, il n'en savait pas plus.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda]
Ven 28 Oct 2016 - 18:54
Région d'origine : Johto
Messages : 12

Arnold Jefferson

Arnold Jefferson

ft. Soburin Ikeda

Sept ans plus tard, et rien à changer !




Arnold ne put s'empêcher d'avoir un mouvement de recule lorsque le Bruyverne se tourna vers lui d'un air légèrement agressif. Cependant lorsqu'il croisa le regard de la magnifique danseuse, il oublia totalement l'énorme pokémon qui lui faisait face. Effectivement, en se plongeant dans ses yeux il lui sembla reconnaître un vague souvenir. Qui plus le temps passait, plus il se rapprochait. Cependant, le nom de la jeune femme et l'endroit où il l'avait rencontré ne revenait pas à son souvenir. Leurs regards se lâchèrent lorsque la brune se pencha pour le saluer et s'excuser du comportement de son pokémon. Mais de toute évidence, elle aussi l'avait reconnu.

Le garçon n'eut quelques secondes de plus à se souvenir qui était la personne qui lui faisait, quand celle-ci le nomma, tout redevint clair dans sa tête. Soburin ! Un sourire radieux illuminé chacun des deux visages et Arnold ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras pour l'enlacer. Il l'étreigna quelques secondes puis se recula pour la voir d'un peu plus loin.

- Soburin ! Bien sûr que je te reconnais ! Même si j'avoue que la dernière fois que je t'ai vu tu étais bien plus ... adolescente, ou bien moins adulte. C'était il y a quoi ? Sept ans ! T'étais encore une jeune fille, et là face à moi j'ai une magnifique jeune femme !

Arnold la décrivit un peu plus. Effectivement, elle s'était métamorphosée, elle était superbe dans ce kimono très coloré qui lui rappelait les danseuses qu'ils avaient croisés durant son voyage. Il était stupéfait de la transformation de la femme qu'il avait vu grandir.

- Excuse moi de ne pas t'avoir reconnu plus tôt Sobu, mais tu as tellement changé ....

Pendant ce temps, Saphyr était en train de contempler l'énorme Bruyverne de plus près, même si elle n'était pas très courageuse, elle osa tout de même s'avancer un peu pour comparer la taille du pokémon Dragon/Vol violet et noir. Ses petits yeux levés le contemplait de haut en bas. Elle jeta ensuite un coup d'oeil à l'autre pokémon de la jeune femme, tout aussi impressionnant. Le Carnache faisait environ la même taille mais avait un physique bien plus imposant. En croisant le regard du premier, le Gobou fit quelques pas en arrière plus inquiète.

Arnold attrapa sa petite boule bleue et la prit dans ses bras en sentant sa peur. Il en profita pour aborder le sujet de leurs compagnons avec son amie d'enfance.

- Je vois que tu as de superbes compagnons à tes côtés. Cela fait longtemps que tu es arrivée ? Je ne savais pas que tu étais partie sur les routes toi aussi ... D'ailleurs, oh la la, j'ai tellement de questions à te poser, on a sept ans à rattraper ! J'adore ce genre de hasard !

Saphyr continuait de fixer les deux pokémons de Soburin sans pour autant oser croiser leurs regards, par peur de les courroucer. Arnold se retenait de poser toutes ses questions d'un seul coup, il comptait bien profiter de ce moment en sa compagnie, ce genre de retrouvailles n'arrivaient pas tous les jours il fallait l'avouer !
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda] 38445110
Re: Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda]
Dim 30 Oct 2016 - 15:54
Région d'origine : Johto.
Messages : 394

Soburin Ikeda

Soburin Ikeda


Soburin glissa ses mains dans le dos du jeune homme, heureuse de le revoir après tant de temps. Elle avait beau être parfois récalcitrante aux accolades, elle connaissait Arnold depuis tellement de temps que cela ne la dérangeait guère. C'était même apaisant un visage familier au beau milieu de cet archipel où elle était arrivée sans connaître rien ni personne. Se détachant de son étreinte, elle l'observa en arborant un fin sourire tendre, se remémorant encore quand Keigo, son père, l'emmenait au sein de cette petite maison d'Oliville. Un peu de rouge aux joues, elle hocha doucement la tête. Si lui n'avait pas tant changé que cela - certes il semblait plus adulte, plus mâture - elle avait énormément changé de son côté. Grandit, embellit certainement, son visage était un peu plus fin et elle était indéniablement plus adulte.

« C'est vrai que cela doit te faire un peu bizarre. »

Hiryō observait de côté le petit Gobou, l'air d'un Ursaring mal léché, désireux de ne pas être embêté par Saphyr tandis que la Carmache était intriguée, se penchant un peu pour observer la Gobou en tentant de rendre son faciès plus souriant. Elle voulait rassurer la Gobou mais visiblement, cette dernière était bien impressionnée !

« Ah, je te présente Hiryō, le Bruyverne et voici Ago, la Carmache. Tu as d'ailleurs un adorable compagnon à tes côtés... Bonjour toi. Ne t'inquiète pas, Ago est plus sympathique que ce grand Hiryō, elle ne te fera rien. »

La jeune femme souriante s'était un peu penchée en avant, tendant une main à la Gobou afin de la laisser sentir, passant gentiment cette main sur sa tête dans un geste affectueux avant de se redresser. Son regard sombre se posa dans celui de son ami d'enfance, ils avaient beaucoup de choses à se dire, c'était évident. Surtout lui qui avait tant voyagé et s'il était ici... était-ce parce qu'il avait déjà vu toutes les autres régions ? Soburin prit une main libre du jeune homme.

« Viens, trouvons un endroit pour nous asseoir et discuter tranquillement, elle observait les alentours. Même un tronc tombé, des rochers, cela ferait amplement l'affaire. Elle retourna sa tête vers le jeune homme. Je suis arrivée ici il y a bien un mois, ou un peu plus ? Disons que ce fut un départ un peu... forcé. »

Un tronc d'arbre tombé, ce serait très bien. La brune relâcha la main d'Arnold et prit place sur le tronc, s'asseyant élégamment et contrastant avec l’atmosphère sauvage du lieu. La Rosalienne releva son regard vers le jeune homme, posant ses mains sur ses genoux, ayant encore un peu de mal à réalisé. Quel pourcentage de chance y avait-il pour qu'elle croise son ami d'enfance sur l'archipel, dans un tel lieu ? Voilà que Soburin n'avait pas été aussi heureuse et soulagée depuis de nombreuses semaines.

« C'est mon père qui m'a envoyé ici avec Hiryō afin que je vive avec... enfin, avec moins de chaînes. Ma mère était encore rentrée dans l'une de ses folies, elle voulait absolument que j'épouse un riche homme qu'elle avait d'ailleurs convié à Rosalia plusieurs fois. »

Soburin soupira doucement, l'air dégoûtée en y repensant. Mais revoir Arnold lui permettait enfin de parler de ça avec quelqu'un. Après tout il avait de nombreuses fois pu être témoin du comportement à la limite de l'hystérie de sa mère.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Sept ans plus tard, et rien a changé ! [Ft. Soburin Ikeda]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: