:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 6 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alpha [Solo]

avatar
Benjamin Makuno
Région d'origine : Hoenn
Sam 22 Sep 2018 - 21:50
Benjamin Makuno

L'étude comportementale des oiseaux du coin ne s'était pas exactement déroulée totalement comme je l'avais prévu à la base, mais les choses avaient finies, avec le temps, par avancer à leur rythme néanmoins. J'avais passé pas mal de jours à camper dans les vallées de la Route 6, non loin des falaises en prenant toutefois gare à ne jamais trop m'en approcher. Le nombre de spécimens ailés des environs était, comme le voulait les on-dit, tout à fait colossal. Et comme pour la plupart des créatures volantes, du moins lorsqu'elles sont de natures aviaires, il s'agissait là de pokemons aux mœurs territoriaux considérablement développés. J'avais pu le constater à mes dépens plus d'une fois, mais cela m'avait aussi valu de pouvoir observer avec brio des cas concrets, afin de mieux décrypter leurs réactions, souvent dans l'agressivité. Ainsi, je m'étais fais chassé de mon précédent campement à plusieurs reprises. Des volées d'Etourmi, Etourvol et autres Etouraptor, se déplaçant toujours en grande bande. Une volée de Cornèbres ou de Corboss, de nuit évidemment. Des Piafabecs et Rapasdepics, les plus agressifs qu'il soit, où j'avais même du faire intervenir mes compagnons pour nous protéger et riposter un minimum, malgré ma volonté de laisser la vie de la Route la plus sauvage qu'il soit. Et tant d'autres encore...

Étonnamment, c'était en me rapprochant de la falaise que j'avais pu réussir à faire tenir mon campement le plus longtemps, les tribus de Bekipan et de Goélise peuplant les lieux ne semblant étonnamment pas se montrer trop agressive envers moi, n'empiétant pas sur leurs falaises à proprement parler, tout en se montrant suffisamment impressionnants, de par leur nombre notamment, pour dissuader les éventuels escadrons d'autres créatures de venir réclamer le territoire où je m'étais installé. Entre les croquis, les observations et les pages inutilisables suite à des ratures provoquées par des surprises telles qu'une attaque, mon calepin de recherche avait fini par rapidement se combler, et j'avais annoté ma dernière note, en bas de page, quelques minutes plus tôt, tandis que j'avais pu observer un Bekipan transporter une volée de jeunes Goélises encore visiblement trop petits pour voler dans son bec. Étonnant moyen de locomotion... La nature était tout de même parfois redoutable d’ingéniosité.


- Bon... Bah je crois que notre séjour dans le coin va pas tarder à s'achever.


J'avais parlé autant à moi même, comme pour me donner du courage de me préparer au voyage du retour signifiant mise au propre de toutes ces recherches, qu'à mes compagnons de voyage. Brindibou, Monsieur Mime et Yanma avaient en effet semblé eux aussi apprécier la petite escapade, Mimiqui n'ayant pas pu en profiter tant je le savais propice à semer la discorde, là où j'étais venu justement pour me fondre au maximum dans la vie sauvage afin de mieux l'observer. Monsieur Mime était pour sa part loin d'en avoir loupé une miette, par contre. Passant la majeure partie de son temps à observer d'un œil passionné les moindres détails de l'environnement dans lequel nous évoluons, on ne pouvait pas dire que celui ci ne profitait pas de l’excursion. Il faudrait peut être que je trouve un moyen de l'occuper de façon plus concrète, ce dernier finirait pas éprouver une lassitude dans d'autres cas, je le craignais... Quoi que. Brindibou m'avait également préoccupé, mais il semblait apprécier perdre son regard dans le vide, à réfléchir à dieu seul savait quoi. Néanmoins, il quittait parfois sa réflexion pour venir observer ce qui se passait avec les pokemons sauvages, m'aidant à la tâche, visiblement enjoué du spectacle. Parfois même, c'est avec la même joie que lui que je le vis parfois aller s'amuser avec Yanma, le nouvel arrivant de l'équipe.

Capturé quelques jours plus tôt, et ne l'ayant pour autant pas spécialement prévu à la base, je n'avais pas regretté un seul instant cette décision : Ses capacités acrobatiques m'avaient choquées, mais c'était loin d'être son seul point fort. D'une nature déterminée et relativement hyperactive, l'insecte passait depuis son temps à foncer en tout sens, enchaînant les pirouettes pour impressionner la foule que formait notre petite troupe. Ce qui s'avérait particulièrement efficace, et cela semblait le ravir au plus haut point. Monsieur Mime, bien évidemment, ne perdait jamais la moindre miette des spectacles qui se déroulaient sous ses yeux. Certes, il regardait avec la même intensité les prouesses du pokemon insecte que les mouvements des brins d'herbe au grès des vents... Mais il mettait une sacré passion dans son observation de la végétation ! Pour ma part, je devais avouer être sans cesses un peu plus impressionné des capacités de Yanma au fur et à mesure que j'apprenais à le découvrir, et même Brindibou, pourtant souvent dans la lune, se prenait parfois au jeu d'aller rigoler avec le nouveau arrivant.

Mais alors que je m'attelais à ranger le camp dans lequel nous avions passé ces derniers jours, aidé de M.Mime tandis que Yanma était toujours en train de faire ses prouesses acrobatiques sous les cris enjoués de Brindibou, un vrombissement sourd se fit entendre depuis la direction où jouait mes compagnons ailés, suivi de piaillements courroucés de Brindibou. S'était il blessé en tentant de faire le pitre, ou en voulant s'en prendre à Yanma ? Possible. Voir même probable, mais bon, mieux valait tout de même aller voir, pensais-je en soufflant, reposant ce à quoi je m'étais affairé. Si il faisait encore jour, le soleil n'allait pas tarder à se coucher, et j'avais beau ne pas être très loin de la ville, j'en avais tout de même pour plusieurs heures de marche... et cela ne me rendait pas très jouette à l'idée de prendre encore d'avantage de retard. Montant en haut de la colline au flanc de laquelle nous avions fait notre petit campement afin d'avoir une vue sur le terrain de jeu de Yanma et Brindibou un peu plus loin, je m'apprêtais à déjà commencer à sermonner Brindibou, avant de le voir voleter vers moi d'un air un peu paniqué, dont je compris bien vite la raison en arrivant au haut de mon point d'observation.

Yanma n'était pas seul, comme j'aurais du m'en douter au vrombissement que j'avais entendu et qui s'était fait de plus en plus marquant au fur et à mesure que je montais la colline. Face à mon nouveau compagnon insecte, se trouvait une compagnie d'une demi douzaine d'autres Yanma. Je m'arrêtais aussi net : Étais-ce ses compagnons de route lorsque je l'avais capturé ? Possible... Je reconnaissais l'un d'eux, au ailes légèrement atrophiées. Étaient-ils revenus pour le convaincre de revenir avec eux ? C'était assez étonnant : C'était eux qui n'avaient pas hésité à le laisser derrière lorsque celui ci avait percuté Brindibou, ne se préoccupant pas de l'affrontement qui en avait suivi ou même de savoir si leur partenaire avait été blessé. Probablement étais-ce là ce que j'avais pu observer au cours de ces derniers jours auprès d'autres spécimens locaux, à savoir la non-acceptation de voir un membre de son clan le quitter, que cela soit pour mener une vie seule, avec un autre clan, ou pour n'importe quelle raison d'ailleurs. Considéraient ils notre petit groupe comme un autre clan ? Oui, cela se tenait... Ils avaient du le voir s'amuser avec Brindibou, et ses piaillements enjoués avaient du attirer la rancœur de l'ancien groupe de l'insecte. Mais quelle serait donc sa réaction ?...


- C'est ton choix, Yanma...


J'avais plus dit cela pour moi même que pour que Yanma ne l'entende vraiment, au vu du peu de force que j'avais mis dans ma voie, mais je ne doutais pas que le message ne soit passé : Les Yanma avaient une vision très proche des 360°, et il n'y avait aucun doute que lui comme ses anciens compagnons aient repéré ma présence. La tension était clairement présente, et je devais bien reconnaître être encore quelque peu inquiet. Si je pensais savoir comment allait réagir Yanma, je n'étais pas encore assez sur de bien le connaître pour pouvoir miser dessus avec certitude. Néanmoins, je ne pu guère réprimer un petit sourire lorsque je vis mon nouveau compagnon de route se mettre à enchaîner les figures acrobatiques pour impressionner ses adversaires, comme pour leur montrer qu'il était supérieur à eux, et qu'il n'avait désormais plus grand chose à faire de leur avis. Néanmoins, ses anciens compagnons, si ils n'étaient peut être pas aussi habiles à l'acrobatie que leurs compagnons, n'étaient pour autant pas stupides. Plutôt que de tenter de l'impressionner au moyen de figures qu'ils peineraient à rendre comparable à celles du déserteur, l'un d'eux surgit soudain du reste du groupe pour venir frapper avec force mon compagnon dans une Vive-Attaque que Yanma ne semblait pas avoir vu venir.

Monsieur Mime et Brindibou s’avancèrent légèrement, prêts à foncer dans la bataille pour faire regretter aux pokemons sauvage leur geste, et je devais bien avouer que l'envie ne m'en manquait pas... Mais je leur fis signe de rester en arrière, le regard dur et froid face à ce qu'il se passait. Cette attaque, c'était le signe qu'ils avaient au moins compris comment fonctionnait leur camarade. Si ils ne le ramèneraient pas en le convainquant qu'ils étaient du même acabit et possédaient les mêmes passions, ils emploieraient donc la force brute pour lui montrer qu'ils étaient supérieurs... et cela allait sans doutes être très intéressant. Yanma se remit bien vite de l'attaque surprise qu'il venait de subir, et je pu voir qu'il avait bien vite compris également la situation, non sans réagir tel que je m'y attendais. Il n'était pas du genre à se laisser marcher dessus, et encore moins du genre à ne pas relever un défi. Après un bref instant à observer ses anciens compagnons dans un immobilisme qui ne lui était pas commun, la scène se disloqua soudain, les sept combattants s'élevant avec rapidité, partant dans tout les sens.


- Voilà un défi à ta taille... Voyons voir si je me suis trompé.


Le vrombissement, sourd et régulier, était désormais bien plus volage et diffus. Les protagonistes s'étaient élevés dans les airs, se livrant à une bataille de six contre un assez surprenante. Un duel d’ego à proprement parler, même si le terme de duel était en l’occurrence légèrement galvaudé. En tout cas, le spectacle était d'une incroyable intensité : Les pokemons volaient en tout sens, dans des mouvements brusques caractéristiques de leur espèce. Et si les démonstrations de vitesses durèrent quelques instants, les premiers assauts ne tardèrent pas à arriver : Plusieurs Sonicboom fendirent les airs, manquants néanmoins leurs cibles en s'écrasant ci et là dans la plaine, soulevant au passage de bonnes mottes de terres herbues dans de petites explosions : L'un d'eux s'écrasa d'ailleurs très près de nous, me frôlant littéralement en me coupant au passage, arrachant par la même un morceau de ma tunique de voyage. Faisant signe à Monsieur Mime de rester sur ses gardes, ce dernier risquant d'avoir à l'occasion besoin de nous protéger d'un autre tir perdu, un sourire me fendit le visage lorsque je vis un Yanma percuter avec violence un autre par le dessus dans une Vive-Attaque des plus puissantes, le deuxième s'écrasant au sol sous la vitesse : Pas de doutes, celui qui avait porté l'attaque était le notre. Il était d'une envergure plus imposante que tout ses petits camarades.

Sonné quelques instants, le Yanma touché resta au sol un moment, tandis que le notre voletait au dessus de lui en vol statique, semblant lancer un regard de défi à la plupart de ses comparses encore au dessus de lui... Quel petit malin : Trois d'entre eux tombèrent dans le panneau et se mirent à lancer immédiatement un Sonicboom sur lui, profitant de son immobilité et pressés de lui faire ravaler son arrogance. Triste erreur : Avec aisance, Yanma esquiva au dernier moment le triple assaut, qui vint s'écraser violemment sur leur comparse encore au sol, qui ne risquait pas de se relever de si tôt tant celui ci était désormais encastré dans la colline. Remarquable technique... Mais il restait en 1 contre 5. Et l'un de ses opposants, celui qui semblait être l'opposant ayant ouvert les hostilités, s'entoura quelques instants d'une énergie ténébreuse que je reconnus comme étant Poursuite, venant frapper de plein fout mon camarade. Belle riposte... Mais il ne se laissa néanmoins pas faire. Filant avec vitesse dans les airs en usant de Reflet, celui ci se multiplia de façon à renverser, du moins illusoirement, l'avantage numérique de ses adversaires.

Et cela s'avéra des plus efficaces : La plupart ne savaient plus vraiment où donner de la tête désormais, et Yanma su parfaitement en tirer profit : Virevoltant en échangeant de place avec ses reflets dans une aisance magistrale, sa vitesse se faisant de plus en plus remarquable au fur et à mesure que le temps passait grâce à sa faculté Turbo, je le vis bientôt venir frapper un autre des ses opposants d'une violente Cru'aile, dont il marqua la succession immédiate d'une violente suite de deux Lame d'air à bout portant tandis que sa cible était toujours en train de chuter : Nouvelle fonte dans le sol pour l'un des sauvages, bien plus violent que la précédente. Une nouvelle Poursuite vint néanmoins le frapper tandis qu'il avait esquivé une Vive-Attaque lancée par un autre des Yanma, ce dernier n'étant désormais pas assez rapide malgré la vélocité de son assaut pour rivaliser avec le talent Turbo de notre compagnon. Alors qu'il s'élevait néanmoins de nouveau dans le ciel pour se fondre parmi ses reflets, ses opposants profitèrent de l'occasion pour user de Clairvoyance afin de pouvoir mieux discerner l'original des copies. Malin... Mais ils avaient ainsi relâchés leurs gardes : De gros rochers se mirent à s'arracher du sol, plus en bas, pour venir percuter de plein fouet deux des assaillants focalisés sur les reflets en hauteur, les envoyant voler un peu plus loin. Pouvoir Antique... Très intéressant.

Le combat tournait peu à peu à la démonstration de la part de notre compagnon insecte, et Brindibou, qui avait retrouvé sa contenance, ne manquait pas d'encourager son nouvel ami avec des piaillements où il manquait de s'égosiller à chaque reprise. Tandis que l'un des Yanma sauvage, celui aux ailes légèrement atrophiés, se mit à commencer à utiliser Hypnose, notre compagnon ne perdit pas de temps pour user de Brouhaha, faisant vrombir ses puissantes ailes avec une force telle qu'il aurait été ardue d'imaginer quiconque s'endormir dans telle cacophonie. Néanmoins, le combat commençait à traîner en longueur, et si sa vitesse n'avait plus rien avoir avec celle qu'il possédait en début du combat, il restait néanmoins sensible aux assauts lorsque celui ci venait à user de ce genre d'attaques. Résultat, l'un des Yanma sauvage vint frapper le nôtre dans le dos à l'aide d'une Vive-Attaque, que notre compagnon ne put esquiver à temps. Plusieurs assauts encaissés, et si il ne se trouvait désormais plus qu'en deux contre un, il commençait désormais à accuser le coup.


- Allez Yanma, tiens bon...


Je commençais à avoir peur pour mon compagnon lorsqu'un nouveau Sonicboom scinda les airs pour venir s'écraser non loin de l'endroit où notre compagnon avait fini sa course après avoir reçu la Vive-Attaque. Il réussit néanmoins à esquiver l'assaut d'une roulade aérienne avant de pousser un puissant cri de rage, déterminé visiblement à tout donner pour prouver sa supériorité, avant de... avant de... se mettre à briller ? Reculant d'un pas sous la surprise du spectacle alors que Brindibou criait tellement que plus aucun son n'arrivait à sortir de son gosier autrement que sous forme d'un râle enroué, la lumière qui entourait Yanma se faisait de plus en plus intense à chaque secondes, avant de rayonner avec une telle force qu'elle ne fut bientôt plus regardable en face. Sauf Brindibou, qui semblait bien déterminé à ne pas en perdre un miette, comme en transe, quitte à finir aveugle et muet. Et dire que même Monsieur Mime avait tourné le regard... Tout comme les autres Yanma, qui semblaient peiner à comprendre. Moi par contre, je comprenais, et je rayonnais sans doutes tout autant que Yanma à ce moment précis. Tandis que la lumière, après un petit temps, se mit peu à peu à s'atténuer, je tournais mon regard ébahi d'excitation en direction de mon compagnon.

Le vrombissement de ses ailes semblait décuplé par rapport à plus tôt, tandis que sa taille et sa morphologie avaient considérablement évoluées. Ce n'était plus Yanma... Mais Yanmega. Il avait évolué. De détermination ? C'était stupéfiant. Attrapant d'un geste maladroit et hâtif le carnet de note à l’intérieur de ma veste, je me rappelais soudain ne plus avoir la moindre place pour noter les observations de la situation, me maudissant au passage d'avoir tant observé de fichus Etourmi. A cet instant, ce n'était plus tant l'âme de scientifique, intéressé de tout, qui brûlait en moi... mais celle du dresseur passionné, ébahi devant la nouvelle puissance de son compagnon. Et les Yanma ne s'y trompèrent pas. D'abord visiblement hésitants, celui aux ailes atrophiées, dans un élan de courage proche de celui de la folie, se rua sur son adversaire dans une nouvelle Vive-Attaque. Grosse erreur : Usant de Détection pour se prémunir de l'assaut adverse au moment où celui-ci allait entrer en contact avec lui, Yanmega bloqua son adversaire à l'aide de ses pattes avant de le frapper d'une violente Tranche-Nuit à l'aide de sa queue, allant le faire s'écraser au sol avec les autres. Poussant un nouveau cri de rage, le Yanma encore en vol recula légèrement, scrutant toujours son adversaire.

Il avait sans doute compris, désormais, qui était le plus fort. Et il allait devoir respecter son choix... Yanmega ne leur donnerait de toutes façons pas vraiment le choix. Sans ménagement, l'insecte fraîchement évolué battit des ailes avec force, soulevant un véritable cyclone sur le champ de bataille qui envoya voler ses opposants sur une longue distance, qu'ils ne semblèrent pas vouloir parcourir en sens inverse pour revenir se frotter à Yanmega.


- C'est fini... ? EH BEH ! On peut clairement dire que t'as prouvé ta place... d'Alpha !


Me hâtant de courir en direction de Yanmega, dévalant la pente en manquant de trébucher sur les mottes de terre arrachées par l'affrontement, je pu voir que bien qu'un peu amoché, l'insecte semblait plus préoccupé par sa pose de victoire et par le fait de bomber le torse en jetant un regard de défi en direction d'où avaient été éjectés les Yanma, plutôt que de se laisser aller à se plaindre de ses blessures, relativement superficielles néanmoins. Ayant perdu la moindre étincelle de voix, Brindibou se contemplait donc de sautiller sur le dos du pokemon insecte, les yeux fermés et le regard tordu de douleur sans doutes liés à son obstination à vouloir regarder complètement la lumière en pleine face. Monsieur Mime, pour sa part, mimait d'applaudir, ce qui ressemblait étrangement à la véritable action, le bruit en moins. Caressant la tête de mon compagnon fraîchement devenu plus fort, je continuais de le féliciter sans vergogne pour cette écrasante victoire, tandis que ce dernier, toujours bombé de fierté, semblait se relâcher un peu plus, et s'amusait maintenant à faire sauter de plus en plus haut Brindibou en l'envoyant en l'air par de grand mouvements de queue, ce qui sembla commencer à donner la gerbe à l'oiseau. C'était remarquable... Je savourais quand à moi le tableau que représentait en ce moment même mon équipe.

Oui, bien sur, on avait pas vraiment arrangé cette colline. Oui, bien sur, il y'avait encore des gros problèmes, et Mimiqui était l'abonné absent de cette scène de liesse. Mais quelle joie. Un esprit soudé... C'était beau. Revoyant vaguement l'image du dresseur que j'avais pu être, il y'avait de cela il me semblait une vie, entouré de mes compagnons à Hoenn, je peinais à contenir ma joie débordante. Ils me rendaient si fiers...

Oui, désormais, nous étions une vraie équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 6-
Sauter vers: